AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: outside :: flashbacks

friendship ∞ Haru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2

Messages : 3617
Age : dix-neuf ans
groupe : Call of Sirens ♥ 5th dimension
rôle dans le groupe : Main vocalist
nom de scène : 「LEXA 」
avatar : Choi Yoo Jung
DC : Wang Joohee
Points : 173

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t125-iseul-like-an-atom-bomb http://www.lights-camera-action.org/t156-iseul-trouble-trouble-our-destiny http://www.lights-camera-action.org/t158-choe-iseul-oups-i-did-it-again http://www.lights-camera-action.org/t168-choe-iseul-yeoboseyo http://www.lights-camera-action.org/t398-choe-iseul-montristan http://www.lights-camera-action.org/t959-iseul-lexa
Message
Sam 18 Juin - 1:11

trust me
Ha Ru & Iseul
Sincèrement, c’était peut-être la première fois que je nouais une telle amitié aussi rapidement avec quelqu’un que je voyais et discutais pour la première fois. Cette sensation de première fois semblait presque superficielle puisque c’est comme si c’était une amie de toujours, que j’avais perdu de vu et que je venais tout juste de retrouver. Sa sincérité, sa façon d’être ou encore sa simplicité faisait que naturellement, je ne me méfiais pas d’elle, bien au contraire, je lui faisais déjà confiance et ce, de façon déjà irraisonnable. Cette complicité qui se tissait entre nous, s’entremêlant et se consolidant m’enthousiasmait et m’excitait au fur et à mesure que j’en apprenais davantage sur elle. Le fait de partager le même culte à cette diva me confortait à l’idée que oui, Haru était la personne que je ne pouvais manquer. Et si jusque-là, nous nous n’étions pas trouvés, alors je devais déplorer cette perte. Néanmoins, la présence de l’homme dans son costume impeccable jeta un froid dans la pièce et me freina quelque peu dans mon enthousiasme, me faisant réaliser que je devais un peu me calmer. Impatiente de reprendre la conversation, avec ma partenaire et surtout, ma nouvelle amie, je me balançais sur moi-même en changeant mon centre de gravité. On pourrait me croire nerveuse, mal interpréter mon agitement, mais qu’importe. Dubitativement, je regardais l’écran du smartphone avant de réaliser ce qu’elle venait de me proposer et spontanément, un sourire illumina mon visage. J’eus un cri que j’étouffais aussitôt, plaquant les mains contre ma bouche, faisant papillonner les cils d’embarras. Peut-être que l’homme me fit une remarque mais je ne l’entendis pas, car il reprit son annonce et moi, je sautillais presque sur place. Sortant mon téléphone, je l’imitais en lançant l’application S Memo de mon Samsung. « T’es sérieuse ? Tu pourrais aussi me demander de t’épouser, je te dirais oui ! Oui ! BANG BANG ? JE VEUX ! »  Je tapais à la vitesse de la lumière mes mots, et ce sans faire de faute (ce qui révélait en soi d’un miracle), verrouillant même la touche majuscule pour insister sur mon état d’esprit qu’elle devait plus que deviner. Rien que de m’imaginer interpréter cette chanson me donnait des papillons dans l’estomac, parce que l’artiste, parce que Haru. Nos esprits étaient plus que connectée et préparer une telle performance, avec elle, n’en serait que jouissif. Qu’importe si nous devions être les premières ou les dernières à passer, avec elle, je savais qu’on allait s’éclater. « Par contre, t’es prête à t’attaquer (avec moi, ofc) le rap de Nicki Minaj ? On va leur mettre la pâté ! » Le seul hic, c’est que nous étions deux, et c’était une piste avec trois personnes : deux chanteuses, une rappeuse. Je connaissais la chanson, mais c’était une épreuve en équipe et pas question de laisser mon amie derrière. J’avais la mélodie en tête, je sentais le rythme battre dans mes veines, je n’ai qu’une envie, celle de bouger, de chanter. Cette chanson me donnait des frissons. C'était LA chanson, et de toute, elle avait pris celle que j'avais même en réveil. « On va cartonner… sincèrement, j’osais pas te proposer cette chanson. T’es dingue, j’aime ça ! »


HRP } Ne t'inquiète pas pour ça voyons ♥
electric bird.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 577
Age : 18 yo + 15.05.98
groupe : solo
nom de scène : haru
occupation : idol @yuseongmedia
avatar : kim chungha (ioi)
DC : yjr (fe) ; fy (kg)
Points : 44

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t239p10-myung-haru-hakuna-your-own-matata http://www.lights-camera-action.org/t241-myung-haru-you-me-cellphones#1891 http://www.lights-camera-action.org/t243-myung-ha-ru http://www.lights-camera-action.org/t251-myung-haru-slide-to-unlock http://www.lights-camera-action.org/t252-myung-haru-aloharu http://www.lights-camera-action.org/t1250-haru-yuseong-media
Message
Sam 2 Juil - 2:28

breathe in
Ha Ru & Iseul
Visiblement, Iseul et moi étions sur la même longueur d'onde. J'étouffais difficilement le fou rire naissant qui menaçait de nous faire remarquer plus que nécessaire. J'étais loin de m'attendre à ce qu'elle réagisse avec autant d'enthousiasme ; mais c'était bon de savoir qu'elle était impatiente à ce point ! Une mimique de pure bonheur s'immisça lentement sur mes traits alors que je lisais son message à toute vitesse, prêtant parallèlement une oreille au décompte du juré, toujours debout au milieu de la salle. Moi, de mon côté, je n'avais qu'une seule envie (mis à part me mettre soudainement à danser devant les autres candidats) : avoir notre ordre de passage, et m'empresser de préparer la meilleure performance de ma vie avec Iseul, ce petit bout de fille qui avait réussi à bouleverser mon existence en à peine une demi-heure.  Je frappais silencieusement dans mes mains, m'agitant dans tout les sens, assise à ma place, lui manifestant mon excitation le plus discrètement possible. Nous n'avions pas encore commencé la distribution des lignes que j'entendais déjà notre interprétation jouer virtuellement dans ma tête. Mes yeux parcouraient les lignes écrites du bout de ses doigts à la vitesse de la lumière ; je ne pouvais pas dire que j'étais confiante, mais j'étais intimement convaincue qu'avec l'aide de mon amie, j'étais en bonne position pour donner tout ce que j'avais. La motivation était au rendez-vous. J'ajoutais à mon tour une énième ligne à ma phrase précédente, prise par notre discussion muette. « Je suis prête à attaquer tout ce que tu voudra ! Avec la pêche qu'on a, on fera qu'une bouchée de ce rap. » Tapotais-je, grisée, juste avant de lever les deux pouces en l'air, lui signifiant que je ne pouvais pas être plus d'accord avec elle.

C'était fou à quel rapidité mes petits neurones s'activaient ; c'était presque si nous ne communiquions pas par télépathie avec Iseul. J'étais persuadée qu'à l'instant où nous serions de nouveau libre d'ouvrir la bouche, nous nous tiendrions prêtes à crier les mêmes choses. « En temps normal, je suis un vrai bébé koala donc c'est moi qui devrais te dire ça. » Ajoutais-je à mes notes, ravie de voir son effervescence. Je reportais vivement mon attention sur l'énumération interminable de l'homme en costume, impatiente d'entendre nos noms. Dès lors que je reconnus nos numéros énoncés et notre heure de passage, je les inscrivis sur mon téléphone, qui n'avait pas quitté mes mains, pour être prête à répondre à ma partenaire à tout instant. Je me penchais alors un peu en avant, approchant ma bouche de son oreille. « Bang Bang into the roooom ~ » Chantonnais-je dans une chuchotement inaudible aux autres. Bon, c'était mesquin de la surexciter plus qu'elle ne l'était déjà, mais je ne pouvais pas résister au rythme entraînant qui tournait d'avance en boucle dans mes oreilles.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 3617
Age : dix-neuf ans
groupe : Call of Sirens ♥ 5th dimension
rôle dans le groupe : Main vocalist
nom de scène : 「LEXA 」
avatar : Choi Yoo Jung
DC : Wang Joohee
Points : 173

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t125-iseul-like-an-atom-bomb http://www.lights-camera-action.org/t156-iseul-trouble-trouble-our-destiny http://www.lights-camera-action.org/t158-choe-iseul-oups-i-did-it-again http://www.lights-camera-action.org/t168-choe-iseul-yeoboseyo http://www.lights-camera-action.org/t398-choe-iseul-montristan http://www.lights-camera-action.org/t959-iseul-lexa
Message
Mer 3 Aoû - 23:48

trust me
Ha Ru & Iseul
Qu’on ne me demande pas ce qu’il me faisait le plus jubiler de joie, la chanson de ma starlette américaine fétiche ou cette démentielle alchimie qui ne cessait de me surprendre avec ma partenaire et amie. Le choix semblait presque cornélien dans la mesure où je ne pouvais renoncer à l’un sans regretter aussitôt l’autre. Du moins, ce dilemme s’imposa en moi aussi rapidement qu’il se dissipa, car c’était en réalité deux choses différentes pour être comparé. Et puis, si un choix devait être donné, je choisirais et miserais sur ma voisine. Entre nous, c’était tellement spontanée que je ne me demandais même plus où elle s’était cachée tout ce temps parce qu’à présent, je ne comptais plus m’en défaire. La perdre de vue ? Inimaginable. Si elle arrivait pareil exploit, c’est que dans une autre vie, elle avait conduit des armées à leur perte, non pas en rivalisant de charme et de charisme, mais en étant un piètre leader. «T’es complètement dingue. Mon dieu » commençais-je par écrire, perdant mes mots du bout de mes pouces, me retenant tant bien que mal de ne pas rire, sautiller. Sautiller, pas sure car je n’arrivais pas à tenir en place, j’avais cette jambe qui tapait doucement mais frénétiquement contre le sol. Cette performance allait être plus que renversante. Non pas pour les jurés, mais juste dans ma propre vie. Je n’avais pas le moindre souvenir d’avoir été aussi excité à chanter cette chanson avec quelqu’un, pas même dans un karaoké room qui hante le moindre recoin de la capitale du matin calme.

Nous nous ressemblions énormément, à tel point que c’était plus fascinant qu’effrayant. Ce n’était que des bribes, des échanges encore superficiels mais je m’impatientais à l’idée de pouvoir recouvrer ma voix et lui poser toutes les questions posssibles pour la connaître. Je fus parcouru d’un frisson, cette soudaine voix qui murmurait à mon oreille et puis, la première ligne du refrain. « I KNOW YA WANT IT » m’enjaillais-je, à vive voix, sans me soucier des regards à présent rivé sur nous. Du moins, j’avais oublié, par la faute de mon amie, où nous étions. L’homme demanda froidement le silence, mais pour autant ses paroles glaciales ne suffisaient pas à me refroidir, au contraire, je bouillonnais à l’intérieure. Me mordillant la lèvre inférieure, j’assénais un coup de coude à ma camarade, en guise de représailles. « Grrr » fis-je, dans un murmure, l’air sévère, avant de glousser silencieusement. Je resortis mon portable : « tu voudrais passer la combientième ? »
electric bird.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 577
Age : 18 yo + 15.05.98
groupe : solo
nom de scène : haru
occupation : idol @yuseongmedia
avatar : kim chungha (ioi)
DC : yjr (fe) ; fy (kg)
Points : 44

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t239p10-myung-haru-hakuna-your-own-matata http://www.lights-camera-action.org/t241-myung-haru-you-me-cellphones#1891 http://www.lights-camera-action.org/t243-myung-ha-ru http://www.lights-camera-action.org/t251-myung-haru-slide-to-unlock http://www.lights-camera-action.org/t252-myung-haru-aloharu http://www.lights-camera-action.org/t1250-haru-yuseong-media
Message
Jeu 4 Aoû - 15:56

breathe in
Ha Ru & Iseul
Mes pensées toutes entières étaient dirigées vers Iseul et notre performance. Aussi fébrile que je me sentais à l'idée de devoir monter un véritable showcase devant des juges, une part de moi ne pouvait s'empêcher de se dire qu'au final, tout ça importait peu. Car j'avais gagné une nouvelle amie, quelqu'un qui me donnait réellement confiance en moi dans un moment difficile. Peu importait l'issue de la compétition, j'étais prête à affronter la terreur du live avec ma partenaire. Après tout, si nous arrivions à démontrer notre motivation, même si nous étions à la dernière place, l'expérience resterait tout aussi vive. Sincèrement ; j'avais peur. J'étais morte de trouille. La simple idée de devoir pousser des notes aussi hautes pour la première fois face à un jury exigeant, me provoquait des tremblements incontrôlables. Mais si je me tenais à côté de cette petite boule de positivé, rien ne me paraissait impossible. C'était probablement naïf, mais si ça me permettait de me raccrocher à un semblant de sûreté, j'étais ravie d'être naïve, dans ce cas. Je jouais un instant dans ma frange, dissimulant brièvement le sourire taquin qui apparaissait sur mon visage ; c'était à peine si je me sentais coupable de déconcentrer ma camarade – et encore moins de me faire passer un savon par un staff officiel ! Peut-être devrions-nous prendre l'épreuve un peu plus au sérieux, mais c'était difficile face à la bouille surexcitée d'Iseul. Heureusement pour nous deux, le discours de mise en garde de l'homme en costard était presque fini. Parce que je sentais qu'elle était sur le point de craquer une seconde fois, vu son petit cri auparavant. Et je pouvais en dire autant pour moi. La seule chose qui m'empêchait de faire de même était mon esprit, bien trop occupé par la répartition des rôles dans notre petit duo. La lueur de l'immense écran du mobile de mon binôme s'éclaira à nouveau, m'informant qu'elle s'adressait encore à moi. Effectivement, notre placement serait déterminant. Si mon cœur me criait de passer en toute dernière, histoire de repousser le moment fatidique, je savais que la stratégie voulait que nous soyons les premières à nous imposer, histoire de marquer les esprits, et surtout, de ne pas se faire dominer par d'autres candidats. Je pris une grande inspiration avant de trouver un compromis. « parmis les 10 premiers duos, ce serait parfait !! »

Après tout, il fallait bien que je mette de côté ma peur irrationnel, pour le bien de notre show. Je pris une longue inspiration avant de relâcher un peu de pression ; pendant que le monologue du staffien se finissait. C'était le moment d'aller inscrire notre ordre de passage, et il valait mieux se dépêcher si nous voulions la place désirée. Je saisis la main d'Iseul, reprenant enfin la parole alors que je la dirigeais à ma suite, à grand pas, vers le petit bureau. Je m'arrangeais pour doubler quelques filles, elles aussi impatientes d'accéder au classement. « Ok, alors, déjà, j'ai pas assez de mots pour te dire à quel point je suis excitée ! » Je lâchais subitement ses doigts pour frapper plusieurs fois mes paumes, dans un applaudissement autosatisfait. « Ensuite, j'ai les paroles juste-là – pas qu'on en ai besoin mais autant les avoir sous le nez. Comme on a que deux minutes, je me suis dis qu'on pouvait avancer un peu dans la chanson et la commencer au deuxième couplet, histoire d'avoir le rap tout de même ? » Lui demandais-je, une moue soucieuse sur le visage, dans l'attente de son approbation, totalement plongée dans mon devoir de binôme.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 3617
Age : dix-neuf ans
groupe : Call of Sirens ♥ 5th dimension
rôle dans le groupe : Main vocalist
nom de scène : 「LEXA 」
avatar : Choi Yoo Jung
DC : Wang Joohee
Points : 173

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t125-iseul-like-an-atom-bomb http://www.lights-camera-action.org/t156-iseul-trouble-trouble-our-destiny http://www.lights-camera-action.org/t158-choe-iseul-oups-i-did-it-again http://www.lights-camera-action.org/t168-choe-iseul-yeoboseyo http://www.lights-camera-action.org/t398-choe-iseul-montristan http://www.lights-camera-action.org/t959-iseul-lexa
Message
Dim 14 Aoû - 11:54

trust me
Ha Ru & Iseul
Deuxième audition, ou première que je passais réellement, et voilà que je réalisais à quel point (peut-être trop naïvement), à quel point ces histoires étaient des inepties. Mensonges, illusions, ou simple discours de l’amertume et du regret. Prends garde, ces personnes sont tellement désespérés de pouvoir réussir qu’elles sont prêtes à tout et du pire. Fais attention, à trop briller ils n’auront pas de pitié à te traîner vers le bas. De ce jardin de ronces si obscure et si tourment à des histoires montées, j’avais trouvé la plus belle des roses. Assurément, sans nul doute. Elle était magique. D’un mot elle avait fait disparaître cette angoisse grandissante en moi, d’un geste elle a pensé cette blessure laissée par un autre. Peut-être m’avançais-je trop vite, mais comment ignorer cet effet qu’elle avait sur moi ? Fou, serait qui le renierait. L’esprit le plus tordu dirait que numéro quatre cent neuf cherchait à me distraire pour annihiler mes chances de réussite pour la prochaine épreuve en m’empêchant d’écouter les consignes. Un autre me dirait qu’en faisait ainsi, elle m’inventerait de nouvelles règles ou me lâcherait à coup sûr. Foutaises. Ces discours appartenaient à ceux qui n’avaient jamais l’esprit tranquille, car eux-mêmes avaient recours à pareil stratégie. Ou alors, juste de gentils paranoïaques. « Je pensais justement à la même fourchette ! Juste les trois premières places à éviter. Laissons le temps au jury de s’échauffer auditivement. » Passer devant de parfaits inconnus, présents pour vous juger étaient quelques peu déstabilisant, et j’ai eu l’occasion de le réaliser lors de la première épreuve. Ce n’était pas le confort de ma chambre, ou de cette foule d’inconnu qui s’arrêtait pour prendre du plaisir. Non, la sensation était totalement différente et l’enjeu aussi.

Parole retrouvée qu’une cupide Dracula avait pu voler à une sirène que voilà carillonnait la voix de mon amie. Au-delà des autres voix, du moins pas assez qu’il me fallut lire un instant sur ces lèvres, le temps que les autres binômes s’éparpillent dans la pièce pour décider, si ce n’était pas encore fait. Je partageais son enthousiasme, même en ne glissant pas un mot, mon expression suffisait en guise de réponse. Mon mutisme était encore temporaire. Une fois la boite de pandore ouverte, il ne fallait plus espérer toute marche arrière. Si ce n’est un nouveau commandement. La partie la plus délicate de notre tandem allait débuter : collaborer. « Niquel, le premier couplet est tellement connu que les gens ne connaissent que lui. Et oui, oui le rap. Le plus gros morceau et certainement là où les juges vont nous attendre » acquiesais-je en regardant la feuille où était inscrite les paroles. Je n’avais en vérité, jamais posé les yeux sur pareil partition, étant bilingue et surtout, davantage portée sur l’auditif. Valeur peu certaine, lorsque la machine s’emballait que qu’on s’emmêlait le pinceau. Le rap, c’était une question de ryhtme mais surtout de feeling. « Enfin, voyons déjà comment on va pouvoir harmoniser nos voix. » Posant mon téléphone sur le bureau, je lançais du bout de l’index, l’application pour avoir un piano. Histoire de se donner un la.
electric bird.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 577
Age : 18 yo + 15.05.98
groupe : solo
nom de scène : haru
occupation : idol @yuseongmedia
avatar : kim chungha (ioi)
DC : yjr (fe) ; fy (kg)
Points : 44

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t239p10-myung-haru-hakuna-your-own-matata http://www.lights-camera-action.org/t241-myung-haru-you-me-cellphones#1891 http://www.lights-camera-action.org/t243-myung-ha-ru http://www.lights-camera-action.org/t251-myung-haru-slide-to-unlock http://www.lights-camera-action.org/t252-myung-haru-aloharu http://www.lights-camera-action.org/t1250-haru-yuseong-media
Message
Dim 28 Aoû - 23:46

breathe in
Ha Ru & Iseul
Aussi hésitante que je me sentais face à mes propres propositions, elle me soutenait et semblait constamment d'accord avec moi. Ce qui était fantastique, résidait dans le fait qu'elle ne semblait pas se forcer ou mentir, mais être sincèrement sur la même longueur d'onde que les idées proposées. Alchimie débordante. Énergie plus qu'électrique et flot d'excitation trop difficile à contenir, j'étais plus préoccupée par notre complicité que de garder mon sérieux face aux juges. L'adrénaline était telle, que les mots fusaient avant même que nous ayons le temps d'y songer logiquement. C'était le genre d'attraction qui me faisait oublier tout le stress, les angoisses précédents. Un sourire pour effacer l'anxiété, ça semblait amplement suffisant à mes yeux. Notre naïveté commune avait posé les bases d'une amitié fulgurante, à croire que bientôt, nous serions capables de communiquer par le simple moyen de la pensée. En train de papillonner, plutôt que d'affronter la compétitivité qui régnait entre ces lieux, j'avais perdu la tête. Après tout, ce n'était pas vraiment une attitude de gagnante. Mais peut-être qu'au fond, je découvrais que je ne me souciais pas réellement de gagner face aux autres. Je préférais, au fond, passer ce moment de pure bonheur et de découverte, avec cette jeune fille à l'enthousiasme contagieux. Je me sentais incapable de la laisser tomber. L'idée ne m'avait même pas effleurer jusque-là, moi qui était si sensible à la nervosité ambiante. Étrangement, je réussissais montrer mon bonheur tout en gardant un sérieux nécessaire à la tâche. Je découvrais de nouvelles facettes de ma personnalité tout en apprenant à connaître Iseul. « Hm… Honnêtement, je pense qu'il me falloir plus de temps pour réussir à articuler le rap correctement. » M'inquiétais-je un instant. Je connaissais la chanson par cœur, je ne doutais pas de mes capacités en prononciation anglaise, mais la vitesse de parole pour cette section de la chanson allait me poser quelques soucis. L'anglais n'était pas ma langue natale, même si je me débrouillais bien. Je savais déjà sur quoi me concentrer durant le temps imparti réservé à la répétition.

Les feuilles étalées sur le sol furent vite gribouillées de quelques inscriptions à la demande d'Iseul. Il était vrai que nous devions avant tout essayer quelques notes pour savoir comment s'accorder. Ma main annota rapidement les parties que nous nous étions attribuées, laissant de côté le rap pour le moment, je décidais de lui proposer de nous lancer sur un couplet pour tester notre duo. « On commence à partir de là ? Qui part en premier ? » Lui demandais-je, confuse, jetant un œil impressionné sur son application musicale. « On a notre pianiste personnelle attitrée, à ce que je vois. » Souris-je en fredonnant rapidement le début de la chanson, histoire de me mettre l'air entraînant en tête. J'attendis patiemment que ma partenaire se sente assez à l'aise sur le rythme pour tenter poser son harmonie sur la mélodie. Cette action si simple, presque comme une seconde nature pour moi, fît naître un sourire en coin ravi, immédiat. C'était dans ces situations que je réalisais à quel point le chant était une passion. Et c'était encore meilleur de partager cet instant avec une autre personne. Regard complice échangé, alors que nos voix se mêlaient, accomplissant différentes acrobaties sonores. Du pur plaisir.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas

friendship ∞ Haru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [revêtement] Friendship
» Soft Friendship 802-40 noir 1,5mm Blue Sponge
» Friendship Geospin Tacky 2.mm 42°[VENDU POUBELLE MERCI!]
» Recherche anti Friendship 804 et Armstrong Attack New Anti
» FRIENDSHIP RITC 729

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: outside :: flashbacks-