AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: the big four :: Yuseong Media :: salle d'entraînement

i wish you a merry chr... birthday ━ insu & meili

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
p101
avatar

Messages : 3255
Age : dix neuf ans (21.03)
groupe : d.avenue . 5th dimension . team fdp
rôle dans le groupe : main dancer . second vocal . face
nom de scène : m31l1
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M . rookie . potiche . chieuse exclusive de mr lee ♡
avatar : chou tzuyu (twice)
DC : lee sooah (wdl) . baek jihyun (kg)
Points : 120

p101
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t91-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t93-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t94-wang-mei-li-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t106-wang-mei-li-ring-my-bell http://www.lights-camera-action.org/t115-wang-mei-li-meili_wg
Message
Mar 17 Jan - 4:46

surround yourself with people who will lift you higher.
insu&meili, aesthetic, soundtrack ☾ Un premier chapitre se terminait, un autre s'ouvrait notamment avec l'arrivée de deux nouvelles membres au sein de Daebak Avenue. L'ajout de Haru au groupe la réjouissait plus qu'elle ne le montrait et cette dernière allait par la même occasion écoper de la place de maknae qui était sienne jusqu'alors. Quand à Lua Nao la parfaite inconnue, Mei Li avait réussi à l'approcher sans trop de mal pour l'aider à  s'intégrer au groupe déjà formé. Résolution bien vite abandonné à la découverte du mv de son petit ami dans lequel la nouvelle figurait. A peine arrivée et voilà qu'elle causait déjà des problèmes. Autant dire que la métisse n'avait clairement pas apprécier de la voir partager un baiser avec son chéri, même si ce n'était que sur le plan professionnel. Cette histoire la confortait un peu plus sur le fait qu'elle allait devoir avouer tôt ou tard sa relation avec Yong Seok à ses camarades afin d'empêcher de potentiels malentendus par la suite. Jalouse? Possessive? Elle l'était totalement. Malheureusement, son statut d'idole l'obligeait à rester discrète et faire comme si de rien n'était aux yeux du monde entier. Triste réalité. En attendant, la jeune fille se contentait de rentrer dans le moule de la parfaite recrue, s'obligeant à travailler durement pour le comeback à venir. Car oui, la Yuseong Media n'avait pas perdu de temps et à peine la nouvelle année entamée, elles avaient du travailler leur prochaine chanson. Et quel titre. La brune n'avait pas ressenti un tel engouement depuis de longues semaines désormais. Chase Me correspondait parfaitement à son groupe et elle n'avait qu'une hâte, le faire découvrir à leurs fans. Mais avant cela, de longues semaines de préparations s'imposaient. Le titre demandait une certaine maîtrise vocale qui allait être difficile à concilier avec la partie danse, pas sans entraînement du moins. En parlant de cette dernière elle était signée Nam Insu. La première participation du danseur avec des D.Avenue, et la seconde à ses côtés puisqu'il s'était déjà chargé de sa chorégraphie au moment où elle avait sorti Bobby Doll. Autant dire que cette nouvelle collaboration l'enchantait, bien qu'elle soit consciente qu'il les ferait travailler durement pour obtenir un résultat impeccable.

En parlant du beau brun, ce jour était aujourd'hui bien particulier pour lui et la jeune fille ne l'avait aucunement oublié. Après tout, qu'il le veuille ou non, il faisait partie des personnes qu'elle affectionnait tout particulièrement, malgré le fait qu'elle refuse de laisser paraître quoi que ce soit. Il aurait été facile pour elle de lui souhaiter son anniversaire par simple sms, comme n'importe quel être normalement constitué et pourtant, la métisse se refusait à agir comme Monsieur et Madame tout le monde. Et pour cause, Mei Li avait déjà programmé son petit plan et était presque convaincue que le danseur irait dans son sens, une fois encore. Assise dans une salle d'entrainement qu'elle n'avait rien que pour elle -vu l'heure tardive-, la jeune idole se saisit de son téléphone portable avant d'y chercher le numéro de leur chorégraphe. « Insu Oppaaa! TT Je crois que ta chorégraphie est trop difficile. Je bloque sur une partie et je veux absolument maîtriser ce passage avant de retourner au dortoir et rejoindre mon lit. Je ne souhaite pas accumuler de retard et pénaliser les autres, tu pourrais passer rapidement à l'agence? Salle habituelle. C'est promis, je ne prendrais pas beaucoup de ton temps! J'ai vraiment besoin de ton aide! TT Tu viens hein?! ♡ » Comprenez par là que si elle faisait une nuit blanche, ce serait uniquement de sa faute puisqu'elle ne rentrerait pas dormir avant d'avoir pu maîtriser la partie en question. En réalité, ce n'était pas tout à fait vrai. Mei Li faisait partie des plus avancées dans l'apprentissage de la danse, contrairement à Ddolmi qui avait bien souvent du mal à suivre au début. Mais ça il n'avait pas besoin de le savoir. Et pour le convaincre, la demoiselle n'avait pas hésité à jouer sur le côté mignon avec des petits coeurs, des mots à rallonge ou des smileys qu'elle n'utilisait jamais. Insu lui avait toujours tout cédé, ce serait pareil aujourd'hui non? Connaissant l'amour de ce dernier pour la danse et son travail, Mei Li était certaine qu'il ne refuserait pas cette occasion de lui venir en aide. D'autant plus qu'il était en charge de son groupe pour ce comeback. Double raison pour ne pas refuser sa requête.



and without you I'm losing my mind ♒︎ I tell myself you don't mean a thing, and what we got, got no hold on me. But when you're not there, I just crumble. I tell myself I don't care that much, but I feel like I die 'til I feel your touch. #MEISEOK


Dernière édition par Wang Mei Li le Mer 31 Mai - 2:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2683
Age : vingt-six ans.
groupe : team fdp, représente.
rôle dans le groupe : touche à un membre de ma clique go, tu verras qu'on est pas tout seuls.
nom de scène : INSU-RTOUTLESTERRAINS.
occupation : back-up dancer & chorégraphe.
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kang junho(e), bae khean(oa), & jung hana(nas).
Points : 61

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid http://www.lights-camera-action.org/t5393-nam-in-su#93629
Message
Mer 18 Jan - 6:25

surround yourself with people who will lift you higher.
meili&insu, aesthetic, soundtrack ☾ Sens visuels ancrés en ces silhouettes empli de féminité juxtaposée à son encontre, incrédule. Le jeune homme vint se permettre de lever les bras vers cette surface plane et blanchâtre que représentait, le plafond. Effaré. Ridiculement, ces demoiselles disposant de leurs présences envers cette cinématique rediffusées au sein des écrans que toute antre se permettait de posséder (au sein du pays du matin calme), osaient réaliser une performance des plus... déplorables qu'il fut donné au jeune homme, d'observer. Ridiculement, il pouffait – se moquant ouvertement de ces jeunes femmes ne possédant guère de prestance à l'écran... si ce n'est, être convenable à l'encontre de ces regards disposés auprès de, celles-ci. Il dénigrait – au fil des jours, les talents dont les agences osaient s'enticher. Convenables, pour certains. Déplorables, pour d'autres. Il le ressentait, le vivait et le rencontrait au fil des instants où, il fut attiré au creux de l'une d'entre elles. Proposer son aide, certes. Cependant, il ne possédait guère en son génie psychique l'idée de réaliser un don de charité à l'instar de sombres inconnus ne possédant guère de talents, en de tels domaines. Naturellement, les doigts du jeune homme vinrent pianoter frénétiquement envers cette télécommande résidant au creux de l'une de ses paumes. Avançant et reculant, les chaînes. Augmentant et baissant, le volume. Clôturer une telle idiotie, en un vulgaire soupir. Écran de télévision réduit à néant, noirâtre. Était-ce, à quoi il était destiné ? La précédente visite de son cadet fut une joie, néanmoins. La fuite de celui-ci se permit de remettre en question sa présence aux creux des esprits d'autrui. Était-il inoubliable ? Guère, important ? Esprit, blessé. Ce muscle rougeâtre résidant au creux de son buste, blessé. Félicitations, ses mains vinrent se joindre entre elles en de bien vulgaires et multiples claquements. Il s'applaudissait envers la naïveté dont, il avait faire part. Naïvement. Si, naïvement. Il ne pouvait guère poursuivre en son antre personnel – une minute de plus. Abandonnant capharnaüm, et présence animalière derrière lui. Arborant de bien vulgaires parcelles vestimentaires, cet être juché en ces rues de la capitale. Il errait, telle une âme en peine. Lorsque, une mélodie se fit entendre. Était-ce là, simple création de son esprit ? Idiotement, l'espoir.

« tu es vraiment incorrigible, tu le sais ça ? mais bon, je suppose que je n'ai rien d'autre de mieux à faire, alors... plutôt que de errer en ville, je vais oser pointer le bout de mon nez à l'agence, cinq minutes. top chrono. » Non, cela ne semblait guère être une plaisanterie de l'expéditrice. Ni même, de cet être se permettant de répliquer de tels propos à l'intention de cette demoiselle qui semblait (comme à son habitude) créée de bien vulgaires tourments au creux du génie psychique du jeune homme, qui. Quant à lui, pris la décision d'emporter deux sources chaleureuses au sein d'un café, du coin (un café, pour lui, un chocolat chaud, pour la jeune femme). Car, il est vrai. Il était impossible pour lui d'oser pénétrer en ces lieux aux côtés du fruit de ses tourments sans le moindre remontant qui permettrait à la jeune femme, de disposer d'une marque chaleureuse en son esprit. Aussitôt, dit. Aussitôt, fait. Ses pas se firent accélérer. Son être vint glisser, éviter et se frayer aux côtés de ces inconnus qui semblaient (à leurs tours) tout aussi pressé qui lui, ne pouvait-il être.

« alors comme ça, mon travail est trop difficile pour mademoiselle ? » Une entrée fracassante, salle de danse occupée de par cette simple – et unique présence. Que lui réservait-elle ? Soucieux, ses sourcils furent froncés avant qu'il ne puisse se permettre de poursuivre en cet élan verbal : « j'espère que tu n'es pas trop en retard, sinon tu peux tirer une croix sur ce chocolat chaud, je te préviens... » Difficilement, le jeune homme vint pointer son index à l'intention de cette présence féminine, tandis qu'il s'approchait de celle-ci. Elle était prévenue.

Revenir en haut Aller en bas
p101
avatar

Messages : 3255
Age : dix neuf ans (21.03)
groupe : d.avenue . 5th dimension . team fdp
rôle dans le groupe : main dancer . second vocal . face
nom de scène : m31l1
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M . rookie . potiche . chieuse exclusive de mr lee ♡
avatar : chou tzuyu (twice)
DC : lee sooah (wdl) . baek jihyun (kg)
Points : 120

p101
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t91-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t93-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t94-wang-mei-li-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t106-wang-mei-li-ring-my-bell http://www.lights-camera-action.org/t115-wang-mei-li-meili_wg
Message
Mer 25 Jan - 2:44

surround yourself with people who will lift you higher.
insu&meili, aesthetic, soundtrack ☾ Incorrigible était un bien faible mot. Mais qu'il ose nier le fait qu'il ne la connaissait pas déjà assez! Insu savait désormais parfaitement comment la demoiselle fonctionnait non?! Pourquoi faire semblant de s'en étonner encore? La jeune fille étira un sourire à la lecture du message de son aîné. Pour être tout à fait franche, à aucun moment elle n'avait douté de la réussite de son plan, pour son plus grand plaisir. Car non, elle n'avait pas prétexté des difficultés dans l'unique but de le faire venir et papoter avec lui. Les D.Avenue le supportait déjà régulièrement ces derniers jours. Oui, le danseur avait beau être une crème au fond, lorsqu'il s'agissait de travailler ce dernier pouvait devenir un véritable tyran. Le contraste entre les deux était d'ailleurs plutôt amusant à constater. La métisse ne se fit pas prier pour répondre dans l'instant, et de manière brève tout en veillant à rester dans la lignée du précédent. « T'es un amour Oppa! Je t'attends sagement alors, fait vite ~ ♡ » En effet, un changement radical lui aurait sans doute mis la puce à l'oreille. Et pourtant, quand on y repensait, ce n'était pas la première fois qu'elle le faisait courir pour rien. Cette fois cependant, Mei Li avait une raison valable et elle était certaine que le brun ne pourrait pas lui en vouloir longtemps en découvrant le réel motif de sa venue à l'agence. Il serait bien mieux au chaud avec elle plutôt qu'à déambuler seul dans les rues de la capitale. Anniversaire triste, bonsoir. Il méritait quand même un peu mieux au moins pour ce jour si particulier bien que celui ci touchait presque à sa fin.

Assise dans son coin, elle attendait patiemment. Le titre de leur prochain single résonnait en continu dans la vaste pièce pour donner l'impression qu'elle travaillait. Parfois même, la jeune idole se permettait d'élever la voix pour couvrir les parties chantées par ses camarades. Pourtant, elle ne détachait pas son regard de son écran de téléphone sur lequel elle pianotait, farfouillant sur les réseaux sociaux dont instagram, son favori. Atterir sur le compte de son petit ami? Une simple coincidence. Ou plutôt, une habitude qu'elle avait fini par prendre à force de s'y rendre. A défaut de pouvoir le voir tous les jours, elle avait fini par se rabattre ici. Il lui arrivait parfois de lire les commentaires laissées par les fans du jeune homme, histoire de se faire une idée de la popularité du Fireflies et en venait à la simple conclusion que les fans issues de la gente féminine avaient tendance à avoir la main lourde sur les compliments, contrairement aux fans masculins. Dans le cas de ces derniers tout se passait dans la tête, et c'était peut-être mieux ainsi plutôt que d'être embarrassée par la faute de certains commentaires déplacés. « ... jal moleugess-eo nan ileon ge balo nain geol oh oh oh oh... Ah! » Non le 'Ah' n'était initialement pas dans les paroles. Mais il avait été remplacé au moment où elle avait pris conscience de la présence de son aîné dans la pièce. « Yah! Tu aurais pu attendre deux secondes supplémentaires histoire que je finisse. C'était la meilleure partie! » Elle ne dansait certes pas, mais au moins il pouvait croire ainsi qu'elle s'entraînait au niveau vocal... portable en main. Crédibilité zéro. D'autant plus qu'elle n'était aucunement habillée pour l'occasion. Mei Li abandonna son portable à ses côtés avant de se relever péniblement, s'aidant de sa main gauche pour prendre appui au sol. Aussitôt fait, la jeune fille épousseta son pantalon avant de s'avancer vers le danseur, bras tendu en sa direction et armée d'un adorable sourire. « Soit pas si sérieux d'un coup. On n'est pas à une minute près. Par contre ce que tu tiens en main si, ça refroidit très vite ce genre de boissons! » Insu savait qu'Ahreum et elle étaient celles qui s'en sortaient le mieux dans le groupe au niveau danse alors soit il comprendrait bien vite qu'elle l'avait fait tourner en bourrique, sinon il n'avait plus qu'à s'inquiéter. Si elle avait du mal, ce serait encore pire pour le reste du groupe. « Tu faisais quoi encore à traîner dehors dans le froid? Si notre chorégraphe tombe malade, nous sommes fichues. Fait attention un peu. » Si elle s'inquiétait réellement de sa santé? Pas tellement. Elle cherchait plutôt un moyen d'obtenir des informations. Elle s'en serait très certainement voulue si elle l'avait interrompue dans quelque chose d'important.



and without you I'm losing my mind ♒︎ I tell myself you don't mean a thing, and what we got, got no hold on me. But when you're not there, I just crumble. I tell myself I don't care that much, but I feel like I die 'til I feel your touch. #MEISEOK


Dernière édition par Wang Mei Li le Mer 31 Mai - 2:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2683
Age : vingt-six ans.
groupe : team fdp, représente.
rôle dans le groupe : touche à un membre de ma clique go, tu verras qu'on est pas tout seuls.
nom de scène : INSU-RTOUTLESTERRAINS.
occupation : back-up dancer & chorégraphe.
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kang junho(e), bae khean(oa), & jung hana(nas).
Points : 61

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid http://www.lights-camera-action.org/t5393-nam-in-su#93629
Message
Lun 20 Fév - 9:14

surround yourself with people who will lift you higher.
meili&insu, aesthetic, soundtrack ☾ Son échine frémissait à de bien multiples reprises lorsqu'il le fut permettre de pénétrer en cet antre, et ce, tandis que... ses sens visuels ne quittaient guère la demoiselle, malgré les multiples mouvements, actes et propos qu'il lui fut permis de réaliser à son encontre, il persistait : incrédule. Il avait osé pointer le bout de son nez en ces lieux, (aussi vite qu'il lui avait été possible de se mouvoir au sein des rues davantage peuplée en cette soirée, au sein de la capitale du matin calme). Était-ce là, le seul mérite que la jeune femme osait rediriger à son encontre ? Accusations, et taquineries en tous genres. Était-ce là, le fruit d'un retour violenté de ce karma tant tortueux ? Ce jour, qui se devait d'être sien : ne laissait dès lors, entrevoir que de bien vulgaires aspects, depuis cette matinée. Peut-être aurait-il favorisé l'idée d'accourir auprès de sa literie, plutôt que... de rejoindre la demoiselle, en cet instant présent. Rejoindre Morphée, plutôt. Choix judicieux, qu'il regrettait dès à présent. Son génie psychique fut heurté à de bien multiples reprises lorsqu'il lui fut permis de tendre cette boisson légèrement brûlante, aromatisée, chocolatée et intimement sucrée, à cette marque enfantine issue de la gent féminine, persistant à ses côtés. « dix minutes maximum, je te laisse boire ça. j'ai un rendez-vous très, très, important avec la femme de ma vie, histoire d'en finir convenablement avec cette journée. » Femme de sa vie, qui ne semblait être aucunement autre que... morphée, elle-même. « ne t'en fais pas, pour moi. je ne tomberais pas malade, elle prendra soin de moi comme il se doit. elle a toujours été attentive avec moi en ces... vingt-six années d'existence. » Mauvaise plaisanterie, cependant véridique. C'est auprès de cette présence qu'il se voyait ancré en un confort incertain, de bien nombreuses rêveries en tous genres et enfin, un désir de persister à ses côtés en de longues heures. N'était-ce pas là, une véritable marque d'affection à son encontre ? Ridiculement, le jeune homme s'agitait. Parcelles vestimentaires ôtées, couvre-chef jeté aux côtés de ces parcelles, il vint ébouriffer quelque peu vulgairement cette chevelure brunâtre indomptable, et ce, tandis que son postérieur vint finalement heurter cette surface plane que représentait : le sol. Patiemment, il était prêt à laisser la demoiselle s'exprimer envers le simple – et unique désir de le voir se joindre à elle, la chorégraphie. Il n'en était pas moins... surpris. Elle avait toujours su, exceller aux creux de ce domaine et il persistait à croire que ces pas n'étaient guère compliqué en un tel niveau possédé. Se payait-elle, sa tête ? « justement, en parlant de chorégraphe. dis-moi, les difficultés, c'est vraiment ça ? ou... peut-être qu'une des filles se cache ici, et va pointer le bout de son nez en répliquant qu'elle t'a utilisée pour me faire venir ? ça ne m'étonnerait guère de vous, manipulatrices que vous êtes... vils personnages. »

Naturellement, ses sens visuels furent redirigés auprès des ameublements et autres babioles présentes que parviendraient à dissimuler une toute autre présence féminine, néanmoins... il n'était aucunement bon, à de tels jeux, enfantillages et, futilités. L'idiotie. Trait commun, de ce jeune homme et de son cadet, fait indéniable (à son plus grand regret). Il se redressait sur ses guibolles, prêt à partir en cette chasse à l'identité mystère. Ses mains clissant à l'instar de rideaux, se permettant même d'ouvrir à nouveau la porte d'entrée. Il semblait avoir perdu. L'espoir, par la même occasion. « sérieusement, si la meilleure élève a véritablement des problèmes... je n'ose pas imaginer le résultat avec les autres filles. » Feindre, la panique. Son corps vint heurter le sol d'une manière quelque peu théâtrale et fort bien ridicule. Il n'avait pas tort. Allait-il devoir amasser une tache professionnelle davantage importante ? Diable, qu'il n'espérait pas. Le repos, son refuge... ne pouvait guère, lui être ôté.

Revenir en haut Aller en bas
p101
avatar

Messages : 3255
Age : dix neuf ans (21.03)
groupe : d.avenue . 5th dimension . team fdp
rôle dans le groupe : main dancer . second vocal . face
nom de scène : m31l1
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M . rookie . potiche . chieuse exclusive de mr lee ♡
avatar : chou tzuyu (twice)
DC : lee sooah (wdl) . baek jihyun (kg)
Points : 120

p101
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t91-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t93-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t94-wang-mei-li-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t106-wang-mei-li-ring-my-bell http://www.lights-camera-action.org/t115-wang-mei-li-meili_wg
Message
Mer 31 Mai - 3:16

surround yourself with people who will lift you higher.
insu&meili, aesthetic, soundtrack ☾ Si le danseur se posait encore la question de sa présence ici, pour Mei Li c'était déjà tout vu. Son aîné était faible et lui refusait difficilement les choses, quoi qu'il en dise, et malgré les airs qu'ils se donnait. Depuis qu'elle le connaissait, elle avait toujours constaté cette bonté en lui. Il n'hésitait nullement à venir en aide à quiconque en avait besoin, ou alors uniquement pour les personnes qu'il appréciait. Mei Li n'oserait jamais trop s'avancer sur le sujet par peur de dire une bêtise mais elle pouvait affirmer sans trop de doutes qu'elle devait faire partie de la liste des individus que le brun affectionnait. Ou alors, dans le cas contraire, il cachait très bien son jeu. Non, il n'aurait pas couru pour la rejoindre à sa station de métro la fois là, tout comme il ne se serait pas donné la peine de venir ce soir alors qu'il aurait pu l'envoyer balader en lui indiquant qu'elle allait devoir attendre le lendemain. La jeune fille se saisit délicatement de la boisson que lui tendait son aîné, un grand sourire aux lèvres en guise de remerciement. Sourire qui s'estompa bien assez vite aux propos du coréen. « La femme de ta vie? Depuis quand... Ah, ne serais-tu pas en train de m'inventer une excuse bidon pour t'enfuir? » La question à peine posée, l'expression de la demoiselle changea une nouvelle fois pour laisser place à la déception, à la tristesse tandis qu'elle lui offrait un regard de chiot battu. Non, elle ne l'était pas réellement, mais si Insu, parvenait à s'échapper avant, son plan tombait à l'eau. « ... Tu parles de ta mère? » La seule personne capable de s'être souciée de lui aussi longtemps, il ne pouvait pas en être autrement. « Ça ne peut pas attendre demain pour la voir? Il se trouve qu'une personne est vraiment dans le besoin là. Et elle se trouve juste en face de toi. » Où comment insister encore sur le fait qu'elle voulait qu'il reste ici. Une dernière moue pour tenter de le convaincre puis elle porta la gobelet à ses lèvres pour y boire une petite gorgée de ce liquide chaud qu'il contenait.

Elle porta une main sur sa poitrine, ouvrant la bouche avec un air indigné et exagéré au moment où Insu se mit à lancer quelques hypothèses. Le compliment de ce dernier à son égard ne lui avait pas échappé et elle se promettait de lui en reparler plus tard, mais en attendant la jeune fille préférait poursuivre son petit jeu. Etre douée en danse ne voulait pas pour autant dire qu'elle ne pouvait pas avoir de lacunes de temps à autres. « Choquée et déçue que tu oses encore douter de moi. » Ou pas. Il n'avait pas tort. Mei Li avait pour habitude de faire tourner son monde en bourrique et ce n'était pas la première fois qu'elle s'amusait de lui dans l'unique but de voir ses réactions, mais en règle générale ce n'était pas bien méchant. Aucune mauvaise intention. Aujourd'hui d'ailleurs, c'était même tout l'inverse. Elle se contenta simplement de suivre son aîné du regard, amusée de son comportement. Il pouvait toujours chercher s'il en avait envie. Les D.Avenue n'étaient pas connues pour être les plus discrètes, elles se seraient sans doute déjà fait remarquer si elles avaient eu l'idée de se cacher. « Arrête de chercher, tu perds ton temps. Tu trouveras rien. » Annonça t-elle simplement alors qu'elle posait ses fesses sur le banc placé contre le mur. Une nouvelle fois, elle porta sa boisson à ses lèvres, sans quitter son aîné des yeux. Avait-il réalisé qu'il allait devoir suer un peu ce soir? S'il savait. « Bon, changement de programme.  » Elle posa précautionneusement sa consommation sur le banc avant de se lever et s'accroupir à côté du danseur, toujours au sol. « J'ai travaillé toute la journée, et je vois que tu sembles déjà désespéré à l'idée de te taper quelques heures supplémentaires. Ce que je propose c'est que nous sortions prendre l'air un peu. J'ai cru comprendre qu'aujourd'hui était un jour particulier. Quelle genre de personne serais-je si je te faisais bosser le jour de ton anniversaire? » Un sourire étira ses lèvres en un rictus à ces mots. Si lui faire croire tout et n'importe quoi était tentant, il était peut-être temps d'arrêter son petit jeu et dévoiler ses véritables intentions.



and without you I'm losing my mind ♒︎ I tell myself you don't mean a thing, and what we got, got no hold on me. But when you're not there, I just crumble. I tell myself I don't care that much, but I feel like I die 'til I feel your touch. #MEISEOK
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2683
Age : vingt-six ans.
groupe : team fdp, représente.
rôle dans le groupe : touche à un membre de ma clique go, tu verras qu'on est pas tout seuls.
nom de scène : INSU-RTOUTLESTERRAINS.
occupation : back-up dancer & chorégraphe.
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kang junho(e), bae khean(oa), & jung hana(nas).
Points : 61

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid http://www.lights-camera-action.org/t5393-nam-in-su#93629
Message
Dim 11 Juin - 2:04

surround yourself with people who will lift you higher.
meili&insu, aesthetic, soundtrack ☾ L'aîné, n'a de cesse d'agir tel un véritable chérubin se permettant de partir aveuglement à la recherche du fruit de ses tourments sans qu'il ne parvienne à véritablement mettre la main dessus, un jouet perdu qu'il ne parviendra guère à retrouver sans l'aide d'un quelconque invité. En l’occurrence, l'invité s'avérait être sa cadette. Gêné, amusé, perplexe. Son postérieur glissait davantage à l'encontre de cette surface plane que représentait le sol avant qu'il ne soit permis d'abandonner. Le jeu s'avérait être semé d’embûches et de difficultés pour lui. Il n'avait peut-être plus l'âge, pour de tels enfantillages. Après tout, à vingt-six ans la maturité se devait d'être présente. L'était-il ? Parfois oui, d'autres fois... Absolument pas. Il ne pouvait guère négliger ce désir d'agir comme bon lui semblait-il et profiter simplement du goût de la vie, ce n'est que lorsqu'il ose agir de la sorte que la condition se permet de le frapper en plein visage. « La femme de ma vie, ma mère ? Ha. Si tu savais, si tu savais... » Jamais, il n'oserait penser cela. Jamais, il n'oserait considérer cette identité comme étant : la femme de sa vie. Jamais, ne se permettrait-il d'argumenter de tels propos à son égard. Impossible. Voire même, impensable. Il ne désirait – cependant, aucunement argumenter ses précédents propos en de simples confessions à l'égard de cette relation quelque peu houleuse qu'il entretient avec chacun de ses parents (cruela, voldemort pour les intimes). (…) Soudainement, elle se joint à lui. Laissant place aux questionnements, aux expressions faciales en tous genres et au soulagement. Lui, qui avait proclamé l'idée de ne plus tomber au travers d'un piège de la jeune demoiselle venait juste d'y plonger à nouveau – tête baissée. Idiotement et naïvement, un ricanement se fit entendre. La frustration d'avoir été si crédule se lisait en ses bégaiements. « Bon sang, toi alors. » Son faciès fut secoué de droite à gauche, il n'en revenait pas d'être si malléable et manipulable face à celle-ci. Ils se connaissaient, et se jouaient si aisément de sa personne. Bien heureusement pour lui, la cadette n'avait que de simples taquineries à lui offrir. « Je suis tombé dans le panneau, encore une fois. Je suppose que t'es contente ? Heureusement que le ridicule ne tue pas, je pense que je serais déjà mort et enterré par ta faute, sinon. » Plaisantin, l'une de ses mains vint s'échouer à l'encontre du crâne du fruit de ses tourments. Comment résister ? Et surtout, comment lui en vouloir ? Elle ne méritait que remerciement, au fond. Elle y avait pensé, à son anniversaire. Alors, que son emploi du temps ne lui permettait très certainement pas d'y penser, elle l'avait fait. Pincement au cœur, heureux.

Il se redressait fièrement, époussetant ses parcelles vestimentaires avec un entrain étonnant. La fatigue envolée, il était prêt à se mener en l'extérieur aux côtés de demoiselle manipulatrice. « Je te suis, je suis ton homme. Je pense que, je ne suis pas au bout de mes peines, n'est-ce pas ? Est-ce que tu me réserves une autre surprise ou, est-ce que je peux simplement profiter de cette soirée ? Démoniaque. » Se plaignait-il, finalement. « Si j'avais su, je serais venu un petit peu plus présentable, ma foi. » Lui qui pensait devoir véritablement apporter son aide dans le domaine de la danse. Le voilà, qu'il s'était trompé sur toute la route. « Voiture, à pieds ? » Argumentait-il, tandis qu'il rassemblait ses effets personnels afin de parvenir à suivre son guide au travers de ce chemin qu'ils allaient emprunter, à l'air libre. Il remerciait silencieusement les efforts mis en place. Car, après tout. Possédait-elle véritablement le droit d'agir comme bon lui semble-t-il en extérieur ? Il en doutait fortement et l'idée qu'elle ose le faire, pour lui. Ce n'était aucunement autre qu'un présent, à ses yeux.

Revenir en haut Aller en bas

i wish you a merry chr... birthday ━ insu & meili

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Merry Christmas!!
» Happy Birthday Poils aux pattes!
» We wish you a merry chrismas and !a! happy new year ♪
» Nebby Birthday

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: the big four :: Yuseong Media :: salle d'entraînement-