AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps :: STAIRS :: rap team

[Mission 1] Lim Jun Kwang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 16 Fév - 22:57

There is no rap god, but there is one guy, people wants to call him God when He raps. This guy is me.
Jun Kwang x Stairs (+ tenue)
Song - Jun Kwang ne ressentait pas le trac. Et pourtant lors de tous ses concerts, il le ressentait mais là ce n'était pas le cas. Il n'était pas pour autant 100% confiant sur ce qu'il allait faire mais le fait qu'on allait le juger sur ses capacités en rap le rendait heureux. Il détestait vraiment ce côté de l'industrie qui ne jugeait en réalité que sur le physique, quelqu'un de beau aura toujours raison aux yeux des fans qu'importe si son niveau en rap est catastrophique. Et là, il avait ce sentiment d'être intouchable concernant sa beauté très loin des standards coréen. Alors il avançait vers cette scène où il allait enfin pouvoir monter qui il était, il allait montrer que le rap c'est le talent, c'est pas leurs pseudos idols qui s'improvisent rappeurs car ils sont incapables de bien santé, leur montrer que rapper c'est un art et comme tout art il faut savoir le faire pas se contenter de faire semblant de savoir en copiant ceux qui savent. La scène était presque imposante en vue du fait qu'il était seul sur cette scène. Mais il ne se laissait pas du tout impressionner ne serait ce qu'un instant. Il attrape le micro. La musique ne s'est pas encore lancé et pourtant il improvise un petit passage en acapella comme pour leur demander de bien l'écouter avant la véritable chanson.

« J'entends déjà ceux qui n'ont jamais rapper de leur vie débattre sur pourquoi leur idoles préféré est le meilleur.
Mais ailleurs les vrais rappeurs se débattent pour survivre en devenant de vrais maîtres dans cet art.
Dans le secteur, il y en a peu qui peuvent rivaliser, "révisons nos leçons et laissons le rap aux rappeurs"
Rare et peureux car ils savent qu'en m'affrontant ils finiront avec un bras à un endroit, et l'autre autre part.
Ils ont appris à être rappeur, j'ai appris combien de temps vous aviez besoin pour être à un quart de mon niveau ici.
Ni vos critiques, ni vos attaques infondés me touchent, j'rap comme un noir et je suis intouchable ... Omar Sy.  Wow.
»


Jun Kwang regarde le jury droit dans les yeux avant de porter le micro à ses lèvres. « Let make some rap for once !» L'instrumental se lance et le jeune homme se remet en position. Et là, il se lâche, comme à chaqun de ses concerts, il est partout à la fois, il bouge, saute mais maîtrise toujours son texte, mais plus que le texte, sa gestuelle, son regard, il est comme hanté par la musique qu'il joue, par le texte qu'il rappe. Il vit sa musique. « BELIEVE (FOREVER FOREVER), ME (FOREVER FOREVER) » Le rap était toute sa vie et il comptait bien le montrer.

code by mirror.wax


Dernière édition par Lim Jun Kwang le Ven 17 Fév - 6:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 17 Fév - 4:37

« Waah... » Je lançais un coup d'oeil aux autres membres du jury pendant la performance de l'artiste  et finis par juste étouffer un rire en terminant de regarder et d'entendre ce qu'il avait à donner. Vous vouliez lui dire quoi, hein ? Ce garçon savait exactement ce qu'il faisait. Une fois la performance terminée, je pris rapidement le micro. « Junkwang, tu veux pas venir t'asseoir avec nous, plutôt ? » Je fis mine de me lever pour laisser mon siège libre, mais me rassis sur l'accoudoir malgré tout, réfléchissant un peu à ce qu'on pouvait dire à ce gars-là. « Tu as utilisé des débits de paroles difficiles, mais ils se sont bien enchainés entre-eux, c'était fort et les paroles étaient bien posées... » Je passais ma langue contre l'intérieur de ma joue en réfléchissant un peu. « Je vais te donner 18, juste pour voir ce que ça donne quand t'essayes de faire mieux que ça. » Et terminais sur un sourire, avant de poser mon micro. J'aime pas le favoritisme, mais ils vont devoir se lever de bonne heure pour tenir son niveau. Je plaignais un peu la personne qui allait passer après lui.


18/20
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 4006
Age : 24 ans.
groupe : vict3ry
rôle dans le groupe : leader / lead rapper / second vocal / parolier
nom de scène : lee bae
occupation : idole, visage de Nature Republic & peintre à ses heures perdues
avatar : park chanyeol (exo) • savadi
Points : 173

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t858-min-oh-je-voulais-un-titre-au-top-mais-j-touche-le-fond-fite-me-bye http://www.lights-camera-action.org/t937-do-min-oh-bangarang http://www.lights-camera-action.org/t884-do-min-oh#32336 http://www.lights-camera-action.org/t885-do-min-oh-call-me-bae http://www.lights-camera-action.org/t886-do-min-oh-bibimbae#13800 http://www.lights-camera-action.org/t2059-lee-bae http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Ven 17 Fév - 8:27

Un ricanement m’échappa malgré moi quand à la réaction de Hak Yun, dont le commentaire me fit secouer la tête. J’avais beau l’apprécier, ce gars, je n’étais pas tout à fait d’accord avec son idée. Pas qu’il avait tort dans sa justification, mais c’était bien différent de ce qui m’avait traversé l’esprit au moment même où il était monté sur scène. Quand il eut terminé de parler, je pris le micro à mon tour, le plaçant à hauteur de mes lèvres qui s’étiraient en un large sourire amusé. « C’est bien, très bien. Je m’attendais à découvrir quelque chose de nouveau, et on nous montre un rappeur qui fait du rap. » Je laissai un instant de silence, glissant doucement ma langue sur ma lèvre inférieure alors que je m’appuyais sur le siège, les bras croisés, avant de reprendre la parole, plus sérieux. « Mais par contre, j’aimerais beaucoup que tu m’expliques ce que c’est, un « vrai » rappeur. » Dans son freestyle du début, faut dire qu’il m’avait bien fait rire. « Laissons-le rap au rappeur. C’est ça ? » Je secouai doucement la tête, les lèvres pincées. « Bon, ça a pas trop l’air d’être ton truc, la diversité, mais tu sais, certaines personnes aiment bien essayer des trucs différents. Y’en a qui bossent vraiment dur pour s’améliorer, ici. » Je ne pus pas m’empêcher de penser à Joon Ho, qui avait passé dix ans en tant que trainee à la KG avant d’être finalement lancé dans un groupe. Un ricanement me vint, que je retins difficilement. « C’est peut-être pas ton cas, mais je doute que t’aies commencé à rapper avant de savoir parler. » Les yeux toujours posés sur lui, je repris la parole en souriant largement. « Je te mets un 3, monsieur Intouchable. » Qu’il joue un rôle ou pas, je n’aimais pas qu’on dénigre les efforts des autres. Ce freestyle était une erreur. Puis, on était là pour faire le show, aussi.


03/20



I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet. Push and pull me even more. I’m confident I will win. Every day, I’m dealing with a new type of loneliness. → me'ow

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 17 Fév - 14:03

$upreme $ymbol venait d’avancer sur scène pour une prestation plutôt… Epoustouflante ? Oui, il était doué, il n’y avait aucun doute là-dessus. Il savait rapper, et elle ne pouvait qu’applaudir la prestation à la fin, un grand sourire aux lèvres. La suite, cependant, la laissa davantage perplexe. Le Free-style un peu too much, aux paroles dérangeantes qui faisaient clairement gros rageux. Elle n’aimait pas ces visions élitistes. Min Hee déplorait le statut de rapper dans les groups d’idole lorsque les pauvres petits en étaient victimes. Parfois, ils aimaient sincèrement cela. Elle pouffa à la dernière phrase, la trouvant tout simplement ridicule. Rapper comme un noir. D’une tristesse. Devait-il à ce point renier ses origines ?
Sagement, elle écouta le premier juré s’exprimer, Hakku, le trouvant un brin trop entousiaste. Son visage se tordit de douleur en entendant ce pauvre Bae prendre la parole. Il était si rude ! Surtout qu’il ne possédait même pas une infime partie du talent de ce jeune homme. Honteux, scandaleux. Attendant qu’il termine, elle poussa un soupir, attrapant un micro en s’assurant que Ahreum n’allait pas encore parler. « Pour ma part, j’ai été très impressionné par ta première prestation. C’était magnifiquement exécuté, ta technique est parfaite, j’étais sincèrement bluffé. Peu de gens parviennent à ce genre de résultat. » Elle sourit, prenant un temps avant d’ajouter : « Cependant, tu aurais sans doute t’arrêter là. Le freestyle n’avait pas lieu d’être, les paroles non plus. Mais belle énergie. » Son pouce ce leva avant d’attribuer sa note. Amplement mérité.


11/20
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1117
Age : 20 ans.
groupe : d.avenue
rôle dans le groupe : lead rapper, sub dancer, sub vocal, lead carotte
nom de scène : 4R3uM dite "Seo-npunggi le ventilo", première du nom, mère des magicarpes et des tamagochis
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M, D.Avenue main troll, apprend à entretenir son petit jardin secret
avatar : kim dahyun (twice)
DC : wang jinhee, seung lully
Points : 38

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t70-seo-ah-reum-o-je-suis-pas-ton-code-pin-moi-j-te-laisse-pas-3-chances http://www.lights-camera-action.org/t113-seo-ah-reum-o-un-boomerang-c-est-comme-un-frisbee-pour-ceux-qui-n-ont-pas-d-amis http://www.lights-camera-action.org/t114-seo-ah-reum http://www.lights-camera-action.org/t118-seo-ah-reum-o-running-out-of-battery http://www.lights-camera-action.org/t2744-seo-ahreum-da_ahreum http://www.lights-camera-action.org/t6256-daebakavenueofficial http://www.lights-camera-action.org/t3229-seo-ahreum http://www.lights-camera-action.org/t4466-daebak-avenue
Message
Ven 17 Fév - 16:28

Tu lâchais un petit cri excité alors que Junkwang apparaissait sur scène, tu hochais la tête, suivant les intonations de sa voix, avant d'agiter la tête vers les autres juges, histoire de bien réaliser ce qui était en train de se produire. Était-ce ce qu'on appelait un diss dans le milieu ? C'était la première fois que tu avais l'impression d'être la cible de ce genre d'attaques, sans doute que ce n'était pas vraiment répandu dans le milieu de l'idoling. Ton sourire s'était légèrement terni, et tu avais du mal à cacher ton expression médusée. Tu restais pourtant concentrée sur la suite de sa performance, absorbée par la prestation dans son ensemble. Tu écoutais tes sunbaenims, globalement en accord avec ce qu'ils avaient relevé plus tôt. Ta main se posait sur tes lèvres, mais ne pouvait dissimuler le choc qui se lisait sur ton visage alors que Minoh s'exprimait. Tu attendais enfin la prise de parole de Minhee qui réchauffa un peu l'atmosphère qui était devenue glaciale. Finalement, tu t'emparais du micro et te raclais la gorge, tout en te levant de ton siège.

« Ecoute moi attentivement, car mon rap a plus de décimales que le chiffre pi,
Tiens toi prêt, car ça n'a rien à voir avec les sermons que tu as entendu jusqu'ici,
Ça ne sert à rien d'hurler "laissons le rap aux rappeurs",
Tu brasses encore plus d'air que le fait mon ventilateur.
Pleurnichant de venir d'une grande agence comme un souffre-douleur,
Si ça t'intéresse de lire ce qu'on dit sur toi, va donc voir sur Naver.
Nous ne voyageons pas à la même latitude,
Il est temps pour toi de sortir du triangle des bermudes. »
 

Tu passais ta langue sur ta lèvre inférieure pour humecter tes lèvres. « J'ai trouvé que ta maîtrise et ton flow étaient excellents. Personnellement, ton rap n'a pas attiré mon attention, mais j'ai trouvé que ta performance freestyle était bien ficelée, et j'aurais aimé en voir plus. Je suis restée sur ma faim. » Tu laissais passer un silence, puis tu reprenais. « Ton seul défaut est de ne pas bien connaître ton ennemi. » Tu entrais ta note, en hochant la tête, un petit sourire amusé accroché au visage.


13/20



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 10250
Points : 9203

trainee
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Sam 18 Fév - 7:15

[MISSION 1] LIM JUN KWANG
[MISSION 1] LIM JUN KWANG
when shit goes down

Au vu de la tournure de la situation, exceptionnellement, ce topic devient un sujet commun où Junkwang et les membres du jury peuvent poster comme ils le souhaitent, tant qu'ils ne font pas de double-posts.

Merci de respecter un minimum de 150 mots par posts.

N'oubliez pas que la Munhwa Broadcasting Station est une chaîne publique. De ce fait, si vous utilisez des paroles à caractère haineux ou insultant, tout sera censuré ou tout simplement édité et supprimé au montage par la chaine. Les gestes insultants subiront le même type de répression. Tout forme de violence est tout simplement interdite.

Keep it classy, gentlemen.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 18 Fév - 8:16

There is no rap god, but there is one guy, people wants to call him God when He raps. This guy is me.
Jun Kwang x Stairs (+ tenue)
- Jun Kwang n'avait aucune animosité envers le jury, même si ils étaient constitués d'Idoles son texte ne les visait pas du tout personnellement et pourtant... Hak Yun fut le premier à parler, qui le félicitait pour sa technique, technique dont le jeune homme était fier. Il savait bien qu'il était le meilleur mais ça faisait plaisir qu'on lui reconnaisse ce talent qu'il a sculpté et entraîné durant plus de dix ans. Mais alors viens la note de Do Min Oh. 03 ? Le gars lui avait donné un 3 et essayait de lui parler de la diversité dans le rap. Mais qu'est ce qu'il en savait ? Qu'est ce qu'il savait de ce qu'on pouvait faire avec le rap et de la qualité d'un texte ? Quelqu'un dans sa jolie agence lui avait dit alors maintenant il se sentait comme un maître. Les poings du rappeur se serraient mais il ne dit rien, il se contentait de lancer un regard noir au membre du "jury" qui prenait malin plaisir à rabaisser le freestyle de Jun Kwang. Le jeune homme bouillonnait vraiment. Et le reste des avis n'allait pas le calmer. Même si Min Hee s'était montré plus conciliante, il y avait un véritable problème entre ce qu'elle disait et la note qu'elle donnait. Mais c'était vraiment très différent, Jun Kwang acceptait sans problème parce qu'il ne sentait pas de mauvaise foi.

Le déclencheur devait donc être l'improvisation d'Ah reum, c'était mignon. Vraiment mignon à tel point que le rappeur ne pu s'empêcher de sourire pendant tout le long. Il sentait le diss mais la réponse correspondait tellement plus à l'esprit Hip-Hop qu'il ne pu même pas lui en vouloir d'avoir voulu se confronter à lui mais pour autant il ne comptait les laisser le traîner dans la boue alors qu'il avait plus d'expérience que les 3 réunis. Quand ils eurent fini de parler, Jun Kwang approcha le micro de ses lèvres.

« Je peux parler ? » Il avait beau avoir formuler d'une manière interrogative, ce n'était pas du tout une question il comptait bien parler, il avait énormément de choses à dire. « Min Oh, j'espère que tu profites vraiment de ton petit pouvoir. Si t'es incapable de faire la part des choses entre ta petite personne, ta fierté et le talent sous une forme qui te plait pas, tu devrais même pas être en droit de t'adresser à moi. Un vrai rappeur accepte la critique et répond comme il se doit, Ah reum est 3x plus une rappeuse de toi parce qu'elle a compris ça. Min Hee a dû autant haïr mes propos et pourtant elle est passée au dessus. Tu peux te faire appeler rappeur autant que tu veux, tu n'en es pas un, t'es un gars qui fait du rap ou du moins qui essaye. J'ai juste envie de demander une instrumentale et te remettre à ta place pendant 3 minutes, là en improvisation et dans un style différent ne t'inquiète pas pour ça ! »

Il se retourne ensuite vers Ah reum avec un petit sourire en coin, le défi se sent dans son regard.

« Décidément, tu montes en décibel, t'uses des chiffres décimal ? J'use des lettre pour te décimer.
Dessiner les tes plans et décide toi vite avant de te faire submerger par l'appel des sirènes.
Des sirènes retentissent pour avertir de l'hypocrisie ambiante.
L'averse d'acide arrive sur vos sons de kpop branlante.
Ebranlant ta confiance, on me confie que t'as du mal à être concise mais je conçois.
Qu'on puisse croire que mon rap conquérant commande la scène mais je ne parlais pas de toi.
j'ai énoncé des faits si tu te sens mal à propos de ton rap, bosse le
Tant pis si tu le prends mal mais je compte pas faire comme si j'étais comme eux.
Au minimum ton mini morceau de morceau m'a égratiner mais rien de mémorable
Mes mots rogneront les murs, mûrissent et cherchent l'art pendant que vous vous contentez du potable.
 »

Son regard est posé sur Ah reum et pourtant il n'y a aucune animosité, il est même super souriant, un sourire sincère et radieuux, les battles l'amusaient au plus haut point. « Je ne sous estime jamais mes ennemis, c'est eux qui pensent qu'ils peuvent lutter ... » déclare-t-il en lui faisant un clin d'oeil. Mais des lors que son regard se repose sur Do Min Oh, il change, il devient presque agressif.

« Toi qui aime tellement les textes en anglais, j'ai quelques rimes qui devraient te plaire ... Tss ! C'est même pas pour la note que je veux te massacrer mais pour ce ton, ce ton odieux et prétentieux comme si t'avais vécu quelque chose, que tu savais ce que rappait signifiait pour les gens comme moi ! Je ne dis pas que les idoles ne peuvent pas être de vrais rappeurs mais les gens comme toi ne le seront jamais, tu arrives même pas à saisir le principe de hip hop. Alors je sais que ça doit te faire mal d'avoir des rappeurs meilleurs que toi sans avoir eu besoin qu'on leur apprenne comment faire ... » Jun Kwang bouillonnait, serrant le micro de plus en plus fort, le simple fait de le voir à une place qu'il ne méritait lui donner envie de lui rappeler qu'il n'a pas le niveau et ne l'aura jamais.

code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 4006
Age : 24 ans.
groupe : vict3ry
rôle dans le groupe : leader / lead rapper / second vocal / parolier
nom de scène : lee bae
occupation : idole, visage de Nature Republic & peintre à ses heures perdues
avatar : park chanyeol (exo) • savadi
Points : 173

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t858-min-oh-je-voulais-un-titre-au-top-mais-j-touche-le-fond-fite-me-bye http://www.lights-camera-action.org/t937-do-min-oh-bangarang http://www.lights-camera-action.org/t884-do-min-oh#32336 http://www.lights-camera-action.org/t885-do-min-oh-call-me-bae http://www.lights-camera-action.org/t886-do-min-oh-bibimbae#13800 http://www.lights-camera-action.org/t2059-lee-bae http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Sam 18 Fév - 10:09

Je souriais en écoutant les autres parler. Ahreum était douée, vraiment, sa petite improvisation me donnait bien envie de sourire. Elle aussi, elle avait quelque chose, comme chaque personne présente à cette table. Alors oui, j’avais été franc, on me le reprochait trop souvent. Ma mère en première, qui pensait que j’allais un jour m’attirer des problèmes bien plus grands en ouvrant ma gueule lorsque j’aurais dû me taire. Malheureusement, je m’amusais bien trop de voir la réaction de certaines personnes et, quand la question de Jun Kwang se fit entendre, je m’attendais au pire. Mon prénom. Mon père. Comme quoi ces deux-là auraient bien plus se plaire. Ah Reum était meilleure ? La belle affaire. Je le laissai terminer, souriant en coin alors qu’il commençait à répondre à ma collègue D.Avenue. Puis il revint vers moi, cette étincelle dans le regard, je me laissais sourire. Qu’allait-il encore dire ? Les gens comme moi ? Je repris le micro, mes lèvres s’étirant à mesure que je prononçais ces mots.

« Tu m’défies en impro ? T’aurais voulu zéro ?
Tu m’en penses incapable, mais ton ignorance m’accable.
J’ai pas noté ton rap, j’ai pas noté ton flow : j’ai noté c’que tu vaux.

C’est vrai, j’suis pas rappeur, j’suis p’t’être même pas chanteur,
Juste un gars comme ça, débarqué sans prévenir,
Alors tes attaques, elles me font doucement rire.

Je t’apprendrai pas le rap, mais j’peux t’apprendre la vie,
La tolérance, le respect. Assieds-toi, je t’en prie.

Tu te penses arrivé, avoir tout affronté ?
Si c’est l’cas rappelle-toi des heures que t’as passées à lutter.
»

Je continuais à l'observer durant quelques secondes, reprenant le ton assuré et teinté d’insolence qu'il semblait tant apprécier. « Je sais, je sais. C’est totalement naze. Pas le quart de ce que tu peux faire. Dingue. Mais c’est qui ce mec, qui pense pouvoir donner des leçons au grand, au puissant Jun Kwang ? Bah moi, j’suis plutôt fier de faire un quart de ce qu’un gars considère comme parfait. N’importe qui devrait l’être. » Un ricanement me vint malgré moi, avant que je ne reprenne la parole. Tant pis, ils couperaient aux montages s’ils trouvaient ça trop dur. « Tu sais, Kwangie, j’ai arpenté des rues, j’ai rencontré des gens. J’ai vu des types qui galéraient comme des chiens pour faire connaître leur art, pour s’épanouir. Des bosseurs, des gars qui étaient tellement à bout qu’ils se demandaient ce qu’ils foutaient encore là, ce qui les retenait. J’ai vu des rappeurs plus ouverts d’esprit que toi. Ils m’ont appris que le rap, c’est pas juste se battre, c’est aussi s’exprimer : mais si tu choisis la haine et le mépris, je vois pas pourquoi je devrais approuver. Dans ce domaine, on se bat tous pour exister. » Mes lèvres s’étirèrent à nouveau, une dernière fois. « En attendant, c’est quand même moi qui suis assis derrière cette table pour te juger. »



I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet. Push and pull me even more. I’m confident I will win. Every day, I’m dealing with a new type of loneliness. → me'ow

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Lun 20 Fév - 14:36

There is no rap god, but there is one guy, people wants to call him God when He raps. This guy is me.
Jun Kwang x Stairs (+ tenue)
- « C'est bien ce que je dis. Tu comprends absolument rien à l'esprit Hip-Hop. » répondit-il avec un air presque attristé. Oui il l'avait écouté mais très bien écouter, il venait presque d'avouer qu'il n'avait pas les compétences pour le juger. Mais ce qui l'attristait c'était pas ça. C'était qu'il ne comprenait même pas ce qu'une battle était, il comprenait même pas ce que ça signifiait, ce que ça importait. « Si tu as rencontré des artistes dans la rue... Tu devrais même pas rechigner à la battle. Le rap est la forme d'expression la plus pure parce qu'elle ne se limite à rien du tout, ne cherche pas à plaire, elle cherche à s'exprimer. Tu vois de la haine dans mes propos ? Repenses-y, analyse les et reviens m'en parler. P***** mais des gens meurent dans la rue et le rap les sauve. ça les sauve parce qu'ils ont enfin un moyen de s'exprimer. Ce qu'ils se balancent l'un à l'autre n'a pas d'importance, c'est la manière dont ils le font, parce qu'on voit ça comme notre art. Si tu as été dans la rue tu as du entendre des rappeurs avec des textes ignobles en battle puis des chansons sublimes d'amour et de paix en musique. C'est cette versatilité que vous ne comprenez pas. C'est l'unique raison pour laquelle j'ai fais ce freestyle. Mais tu écoutes avec ton égo ... Avec ton p***** d'égo et c'est tout. » Il marque une pose et regarde les jurys un à un, il n'était plus vraiment en colère. Il aurait pu répondre, il aurait pu montrer qu'il était meilleur mais ce n'était pas la peine si il ne comprenait pas.

Un long soupir fila de ses lèvres alors qu'il reposa son regard sur Min Oh, son regard était froid, glacial même mais pas agressif. Il massait son crâne comme si il souffrait réellement. « J'en reviens pas que je doive m'expliquer ... Quand je dis laisser la place aux vrais rappeurs, c'est pas pour dire que toutes les idoles qui rappent n'en sont pas. Je sous entend qu'on arrête de mettre en avant des rappeurs qui le sont par défaut alors qu'il y a des passionnés... » Il s'arrête encore comme si parler lui demander de l'énergie, une énergie qu'il commençait doucement à perdre. « Le rap c'est aussi cet arrogance que tu ne supportes pas ou c'est ces paroles crues que tu ne peux supporter non plus ou cette technicité que tu trouves "banal". Le rap sage ça n'existe pas. Le rap mélancolique, romantique, conscient ça existe. Mais pas le rap sage, le rap sage c'est ce que l'industrie veut qu'on fasse, des textes médiocres mais qui passent à la radio. Si tu ne parviens qu'à faire du rap sage, gentil, sans autre propos que ce qu'on dit déjà dans les chansons de Kpop c'est que tu manques de pratiques, manque d'ouverture sur le monde qui t'entoure. Ne me fais pas dire ce que j'ai pas dis, la Kpop est pas une mauvaise chose. Tant qu'elle ne considère pas le rap comme faisant partie de sa culture, la Kpop et la Khip-Hop c'est différent ... Totalement différent mais vous n'arrivez pas à vous dire ça. Pourquoi vous acceptez que le monde est injuste, pauvre et que tout ceux qui rêvent d'être idoles n'ont que très peu de chances voire pas de chances du tout d'y arriver ? Mais vous n'arrivez pas à concevoir que les rappeurs ne sont pas des gens tout gentils, des gens qui veulent plaire ... Tu parles d'ouverture d'esprit mais tu es un "juge" qui note une performance sur la personne, selon tes critères d'entertainment coréen et non sur ce qu'elle te propose. »

Jun Kwang tient le micro serré entre ses poings, son regard n'a pas changé d'un poil mais cette fois-ci il ne quitte plus Min Oh, il ne le quitte plus ne serait ce qu'une seconde. « L'unique raison pour laquelle j'ai participé à votre émission c'était pour voir comment vous traitiez les rappeurs, est ce que vous les traitiez en tant que tel ? Ou est ce que vous essayez de les faire entrer dans une sorte de moule de chanteurs/groupes de Kpop ? Reste donc derrière ce bureau à faire croire que tu es apte ne serait-ce qu'à donner un conseil à un rappeur alors que ton agence, tes fans et les autres rappeurs ne voient que l'image que t'essaye de te donner. » Il s'incline respectueusement devant le jury.

« Gomapseumnida. Je vais faire vos 3 missions et je me retirerais de la compétition. » déclare-t-il en se redressant et en se dirigeant vers la sortie. A mi-chemin, il s'arrête, se retourne et regarde Min Oh. « Ah et c'était l'une des pires impros que j'ai jamais vu. Retourne bosser dans ton agence. Retourne demander des conseils au coach de ton agence. » s'exclame-t-il en lâchant le micro qui tombe brutalement au sol et en quittant la pièce.

code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas

[Mission 1] Lim Jun Kwang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps :: STAIRS :: rap team-