AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

always. (erajung)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Messages : 930
Age : 21. (24/12)
groupe : PRIMA♔DONNA.
rôle dans le groupe : main dancer, lead vocal, face & fake maknae.
nom de scène : GIGI.
avatar : naeun. (nightglow) + beerus (code)
DC : sk, ssh, smr, bin.
Points : 53

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2628-soo-jung-a-k-a-cinnamon-roll http://www.lights-camera-action.org/t4520-soojung#82145 http://www.lights-camera-action.org/t2634-kim-soo-jung#50837 http://www.lights-camera-action.org/t2635-kim-soo-jung http://www.lights-camera-action.org/t2636-kim-soo-jung-kimsoojung#50846 http://www.lights-camera-action.org/t4315-gigi-kim-soo-jung
Message
Dim 12 Mar - 20:21


erajung, aesthetic, ☾ Le regard posé sur le plafond de sa chambre, vide. Allongée sur le dos sur son lit, elle essaye de comprendre l’absence de réponse à ses messages. Est-il trop occupé ? Où l’évite-t-il tout simplement ? Elle espérait la première réponse, et encore, elle n’était pas complètement convaincue, elle le connaissait, mieux que qui ce soit. Et même occupé, il arrive toujours à lui répondre dans l’heure. Sauf que pour le coup, ça fait déjà quatre jours qu’elle n’a pas eu de réponse. Pourtant, les messages sont marqués comme lu, dès qu’il les a reçus. La Prima Donna soupire, fermant les yeux alors qu’une de ses mains vient s’échouer sur son visage. Il lui manque, profondément et son cœur se brise à chaque fois qu’elle pense à lui. Encore pire, lorsqu’elle le voit sur internet, à la télé où dans son nouveau clip. Elle relâche la pression qu’elle met autour de son Iphone pour porter son autre main à son visage. Elle ne supportait pas cette distance qu’elle avait dû mettre entre eux. Déglutissant difficilement, elle se redresse douloureusement, comme si le monde reposait sur ses épaules alors que ce n’est le fruit que de quatre heures de danse par jours depuis une semaine. Elle est courbaturée de partout. Abandonnant son portable sur son lit, la demoiselle se traîne lentement jusqu’à sa douche, ne perdant pas une seconde de plus avant de se poster sous l’eau chaude. () Elle en ressort rouge comme une écrevisse, si il n’y a plus d’eau chaude, elle plaide coupable, mais avec le sourire. Puisque ses trente minutes ont réussi à rendre ses douleurs moins présentes. Elle passe une serviette autour de sa taille dénudée avant de ressortir de sa salle de bain pour se préparer. Elle ne sait pas pourquoi, mais ce soir, elle avait réussi à avoir un soir off pour un repas de famille. Sa mère avait expressément demandé à ce qu’elle ne sorte pas de sa chambre histoire qu’elle puisse se reposer. Elle n’avait pas eu le courage de refuser sa proposition, de ce fait, cela faisait au moins trois heures qu’elle était dans sa chambre à ruminer ses pensées. Attrapant ses huiles pour cheveux, elle s’affaire à se préparer, à reprendre soin d’elle. Non pas qu’elle ne le faisait pas, mais il est vrai qu’elle en avait un peu marre qu’on le fasse à sa place. () Elle ressortie de sa salle de bain, préparée ; habillée et maquillée. On aurait presque crût qu’elle sortait mais non, ce soir, c’était peut-être un repas de famille, mais au vu des odeurs qui se dégageait dans toutes la maison, c’était bien plus. Se trouvant particulière jolie, elle se prend en photo sous plusieurs angles, histoires de les avoirs sous la main pour instagram. Soupirant bruyamment, elle sort finalement de sa chambre et descend les escaliers. Les voix de sa mère et de son père résonnent dans la cuisine, les rires de son frère lui avaient manqués. En fait, tout lui manquait et pourtant, elle ne reviendrait jamais sur sa décision. La table était déjà mise, instinctivement, elle part s’installer à côté de son petit frère sur le canapé. Il regardait un ancien épisode de Running Man. Très vite, il installe sa tête sur les cuisses de sa grande sœur. Soo Jung ne perd pas une seconde avant d’enfouir ses mains dans ses cheveux. « .eommaa, c’est qui qui vient à la maison ce soir ? » demande-t-elle par-dessus son épaules. « .tu verras. » sa réponse ne la satisfaisait nullement. Elle hausse les épaules et se reconcentre sur l’écran HD. Les minutes passent, les messes basses de ses parents continuent. Elle tourne la tête vers eux, fronçant légèrement les sourcils lorsque quelqu’un sonne à la porte. Personne ne bouge alors elle se racle la gorge et se lève, abandonnant un petit frère presque endormit avec ses caresses dans les cheveux. « .yah ! » elle se retourne vers lui « .sorry ! » dit-elle en levant les mains. Traversant le corridor qui mène à l’entrée, elle se pince les lèvres, bien curieuse de savoir qui sont les invités. Lorsqu’elle ouvre la porte, son cœur explose. Il est là, il est beau.



☆☆☆ « do you think the universe fights for souls to be together ? some things are too strange and strong to be coincidences. »
e r a j u n g.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 212
Age : 22 ans
groupe : Reborn
rôle dans le groupe : lead vocal + visual + parolier
nom de scène : Peter
occupation : rookie
avatar : jung jaewon (one) + cosmic arrow
DC : saejin (flow) + jaewoo (pali) + aeri (flow)
Points : 375

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2582-manee-erawan-youre-a-masterpiece http://www.lights-camera-action.org/t2602-erawan-take-me-where-you-are http://www.lights-camera-action.org/t2603-manee-erawan http://www.lights-camera-action.org/t2607-manee-erawan-press-your-number http://www.lights-camera-action.org/t2608-manee-erawan-penter_pan08 http://www.lights-camera-action.org/
Message
Jeu 16 Mar - 21:10


erajung, aesthetic, ☾ Les paysages défilent derrière la vitre du taxi qui va à toute allure. Il sait qu’il devrait sourire ou qu’il devrait au moins faire cet effort puisqu’elle est là, mais il a énormément de mal à donner le change et elle le connaît assez bien pour savoir que quelque chose ne va pas. Elle lui a d’ailleurs posé la question un nombre incalculable de fois depuis que son avion a atterri. Il le savait, il ne peut de toute façon pas lui cacher grand-chose et bientôt tout ça fera de toute façon la une des tabloïds. Il sait bien que sa grand-mère n’émettra aucun jugement et qu’elle sera même la première à lui dire qu’il est capable de se remettre en scelle et qu’elle croit en lui. Pourtant il a beaucoup de mal à mettre des maux sur ses mots. Parce qu’il n’est pas venu en Corée pour connaître l’échec. Un échec qui il le sait doit bien ravir ses parents. Lui qui voulait leur montrer qu’il est capable de s’en sortir seul et de réussir sans leur aide doit bien admettre aujourd’hui que c’est peut être moins facile qu’il le pensait.   Oui la fin des CJTK lui a fichu un sacré coup au moral et oui, il ne sait vraiment pas de quoi demain sera fait malgré l’offre alléchante que la knockout global lui a faite. Et si tout ça était le seul problème …  Les rues se font de plus en plus nettes. Ce chemin il le connaît par coeur, il l’a emprunté tellement de fois qu’il pourrait presque le faire les yeux fermés. Un léger sourire vient recouvrir ses lèvres alors qu’il voit les yeux de sa grand-mère pétiller. Il sait à quel point elle est contente. Ravie de pouvoir passer la soirée avec des gens qu’elle aime. Dans d’autres circonstances, il aurait d’ailleurs partagé cette joie. Après tout ces gens sont en quelque sorte sa famille et il sait que chaque instant passé avec eux et toujours agréable. Comme un retour aux sources dans des moments qui ne sont pas toujours simples. Seulement rien n’est vraiment comme avant et surtout il se doute bien qu’elle sera là ce soir. Il jette un coup d’œil à son téléphone. Les messages qu’elle lui a envoyés ne tardent pas à s’afficher. Il les connaît par coeur, les a lu et relu encore et encore sans jamais trouver pourtant la force d’y répondre. Parce qu’il a décidé la dernière fois qu’il la vue de mentir. De lui faire croire que les sentiments qu’il a pour elle peuvent s’effacer et qu’il lui semble que la distance et le meilleur de ses alliers. Oui, loin d’elle il espérait réellement pouvoir oublier tout ça. Seulement, c’est à elle qu’il pense lorsque rien ne va, c’est dans ses bras qu’il veut trouver du réconfort et c’est son visage qui lui vient à l’esprit quand il a envie de parler. Plus d’une fois, il s’est saisi de son téléphone manquant de l’appeler avant de se raviser. Parce que quoi qu’il puisse en penser, elle a droit à son bonheur avec lui. C’est pour ça que ce soir il se doit de continuer à donner le change. Parce qu’il est hors de question de gâcher la soirée de sa grand-mère ou celle de Soo Jung et de sa famille.  Il prend une grande inspiration alors que la maison pointe le bout de son nez. «  Je suis tellement contente » dit sa grand-mère en posant sa main sur la sienne tout excitée à l’idée de revoir les Kim après si longtemps. Il lui répond dans un sourire «  Oui moi aussi ». Au fond ce n’est pas totalement faux. Il sait qu’il va avoir mal, mais ne peut pourtant s’empêcher de vouloir voir son visage.  Ils sortent de la voiture et il saisit le bouquet de fleurs soigneusement choisi pour la maîtresse de maison.  Ding Dong. Les secondes semblent durer des heures. Il sait que son visage ne va pas tarder à apparaître et il sait qu’il n’est peut-être pas prêt. Son coeur fait un bon alors qu’elle est plus belle que jamais derrière cette porte. Il sourit, alors que sa grand-mère enlace celle qui fait battre son coeur. «  Mamie tu vas l’étouffer si tu continues » lâche-t-il dans un sourire. Madame Jung ne tarde pas à arriver accaparent dès lors l’attention de madame Manee. Ils se retrouvent alors face à face et il alors qu’il lui tend maladroitement le bouquet de fleurs, leur peau rentre en contact. Il frissonne avant d’ajouter maladroitement «  Ça fait longtemps » comme on le ferait avec une vielle amie perdue de vu depuis longtemps.



☆☆☆ When I say, I love you, it’s not because I want you or because I can’t have you. It has nothing to do with me. I love what you are
e r a j u n g


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 930
Age : 21. (24/12)
groupe : PRIMA♔DONNA.
rôle dans le groupe : main dancer, lead vocal, face & fake maknae.
nom de scène : GIGI.
avatar : naeun. (nightglow) + beerus (code)
DC : sk, ssh, smr, bin.
Points : 53

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2628-soo-jung-a-k-a-cinnamon-roll http://www.lights-camera-action.org/t4520-soojung#82145 http://www.lights-camera-action.org/t2634-kim-soo-jung#50837 http://www.lights-camera-action.org/t2635-kim-soo-jung http://www.lights-camera-action.org/t2636-kim-soo-jung-kimsoojung#50846 http://www.lights-camera-action.org/t4315-gigi-kim-soo-jung
Message
Ven 24 Mar - 18:39


erajung, aesthetic, ☾ C’est avec le sourire aux lèvres, un regard attendrissant sur le duo que forme ses parents qu’elle se dirige vers la porte d’entrée. Ses pas sont légers, donnant l’impression qu’elle touche à peine le sol, pourtant sa posture laisse imaginer un monde reposant sur ses épaules. Les moments passés dans sa famille étaient devenus rare, trop rare à son goût, pourtant, ce n’était pas faute de le vouloir, mais avec tout ce qu’impliquer son métier, elle ne pouvait pas faire autrement. Et pour rien au monde, elle n’échangerait sa place. Son attention se porte rapidement sur la table, très curieuse de savoir qui se joint à eux pour cette soirée. Deux assiettes en plus. Elle se pince les lèvres, pensive. Des amies à ses parents ? Probable. Un dîner d’affaire ? Il était rare que les associés de son père viennent directement à la maison, ça se faisait le plus souvent dans des restaurants de luxe et puis surtout, jamais son père n’aurait demandé sa présence et celle de son petit-frère si c’était le cas. Il était du genre ultra-protecteur concernant sa famille et jamais il ne montrerait l’endroit où ils vivent. La protection de sa famille était sa raison. Sinon, pourquoi ces gardes du corps lorsqu’ils sortaient ? Une fois arrivée à la porte, elle l’ouvre sans attendre. Son cœur tombe, une chute libre dans un néant. Son regard se pose sur cette silhouette qu’elle reconnaîtrait parmi des centaines. Son cœur se remet à battre lorsqu’elle sent une prise autour de sa taille, avec pour seule pensée la beauté du jeune homme. L’odeur familière de cette femme lui chatouille les narines et elle se réveille de sa contemplation à temps, pour qu’elle puisse répondre au câlin de la grand-mère d’Erawan. Avec le temps, elle avait appris à la considérer comme la sienne. « .vous aussi. » murmure-t-elle à son oreille, lorsqu’elle lui avoue qu’elle lui a manqué. Elle se détache doucement de son étreinte, un large sourire aux lèvres, le regard empli d’émotion. « .ne sois pas rabat-joie, veux-tu. » elle rit doucement lorsque sa grand-mère s’adresse à lui. Très vite, la famille Kim arrive, interrompant ce moment. Soo Jung se voit libre de toute étreinte et la jeune femme émet un soupir alors qu’elle regarde la réunion se faire sous ses yeux. Se retournant vers lui, son sourire s’efface légèrement, sentant sa gorge se serrer douloureusement. Alors qu’il lui tend le bouquet de fleur, la jeune femme l’attrape doucement, ses doigts touchant les siens. « .hm. » murmure-t-elle en détournant le regard. Elle se racle la gorge en inspire profondément avant de le prendre dans ses bras, comme d’habitude. Son étreinte se fait plus forte qu’elle ne l’aurait voulu. Son corps embrasse la forme du sien avant de le relâcher rapidement, se concentrant sur le bouquet de fleur qu’elle tient. Ses joues prennent une jolie couleur rosée, lui redonnant un peu de vie. « .entre, tu vas attraper froid. » dit-elle en l’invitant à entrer, refermant rapidement la porte avec un soupire gêné. Les autres membres de la famille sont déjà dans le salon, installés sur le canapé tandis qu’elle passe devant lui, frôlant son bras, « .viens. » souffle-t-elle alors qu’elle se dirige vers la cuisine à la recherche d’un vase.



☆☆☆ « do you think the universe fights for souls to be together ? some things are too strange and strong to be coincidences. »
e r a j u n g.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 212
Age : 22 ans
groupe : Reborn
rôle dans le groupe : lead vocal + visual + parolier
nom de scène : Peter
occupation : rookie
avatar : jung jaewon (one) + cosmic arrow
DC : saejin (flow) + jaewoo (pali) + aeri (flow)
Points : 375

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2582-manee-erawan-youre-a-masterpiece http://www.lights-camera-action.org/t2602-erawan-take-me-where-you-are http://www.lights-camera-action.org/t2603-manee-erawan http://www.lights-camera-action.org/t2607-manee-erawan-press-your-number http://www.lights-camera-action.org/t2608-manee-erawan-penter_pan08 http://www.lights-camera-action.org/
Message
Dim 26 Mar - 18:36


erajung, aesthetic, ☾ Il s’imaginait bien que ce ne serait pas facile une fois de plus il s’était imaginé des tonnes de scénarios alors que le taxi avançait à toute allure, mais tous ses plans ne traduisait en rien la dureté de la situation. Donner le change. Avec le temps c’était presque devenu une habitude, une seconde nature. Preuve en est il avait un peu près réussi à le faire depuis l’arrivé de sa grand-mère quelques jours plus tôt. Seulement voilà tous ses efforts semblait vain alors qu’il lui faisait face. Aujourd’hui il ne se sentait simplement pas capable de jouer. Avant d’être la fille qui fait battre son coeur, elle avait été son amie la plus chère, celle à qui il pouvait tout dire, celle avec qui il partageait ses moindres doutes. Il allait mal et il savait bien qu’en un clin d’œil elle serait capable de déceler ce qu’il parvenait à dissimuler aux autres à travers ses quelques sourires. La fin des CJTK l’avait plongé dans un état qu’il ne parvenait même pas à décrire à travers des mots et se retrouvait dans l’enceinte de cette maison ravivait un tas de sentiments qu’il s’efforçait d’étouffer depuis quelques semaines. Il les revoyait là, dans ce même salon, rêver à deux d’un avenir brillant dans l’industrie du divertissement coréen. S’ils y étaient d’abord parvenus, ce rêve semblait s’éloigner un peu plus chaque jour de lui et il avait de plus en plus de mal à le supporter. D’abord il l’avait perdu lui et aujourd’hui il perdait ce pour quoi il s’était battu des années durant. Il a envie de courir, de hurler,  de sortir de cette maison dans laquelle il a l’impression d’étouffer et reste pourtant stoïque affichant un sourire alors que la famille Kim le salut affectueusement. Il s’efforce une nouvelle fois de paraître heureux alors que le petit frère de Soo Jung lui dit à quel point il l’a trouvé cool dans son solo. Lui aussi s’est trouvé cool, il avait enfin le sentiment de remonter une pente sinueuse avant qu’une fois de plus tout s’envole sans que rien ni personne ne puisse y faire quoi que ce soit. Ses bras qui viennent se loger contre son corps lui brisent le cœur. Lui donnant une fois de plus une preuve qu’il ne connaît que trop bien : oui elle l’aime sans doute autant que lui et ce n’est pourtant pas possible, toujours pas le bon timing. Entre tu vas attraper froid. Ça ne serait pas si grave pense-t-il, il s’exécute pourtant sans un mot. Il la suit tout aussi silencieusement alors qu’elle lui demande de l’accompagner dans la cuisine.  Il l’observe s’affairer à la recherche d’un vase. Il la trouve plus belle que jamais et ses yeux ne peuvent s’empêcher de venir se poser sur sa silhouette frêle qu’il ne cessera sans doute jamais de vouloir serrer contre lui. «  J’ai bien reçu tes messages » Il ne sait pas bien pourquoi il les évoque.  Peut-être une façon de lui signifier qu’il les a bien lus et même relus encore et encore. « Je savais pas si je devais oui on non y répondre » une question qu’il s’est posée une bonne centaine de fois et qui aujourd’hui encore reste sans réponse. Lui avait associé mensonge à un silence radio qui lui permettait de se protéger et pourtant un seul signe d’elle pouvait le faire hésiter et tout remettre en question encore et encore.  



☆☆☆ When I say, I love you, it’s not because I want you or because I can’t have you. It has nothing to do with me. I love what you are
e r a j u n g


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 930
Age : 21. (24/12)
groupe : PRIMA♔DONNA.
rôle dans le groupe : main dancer, lead vocal, face & fake maknae.
nom de scène : GIGI.
avatar : naeun. (nightglow) + beerus (code)
DC : sk, ssh, smr, bin.
Points : 53

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2628-soo-jung-a-k-a-cinnamon-roll http://www.lights-camera-action.org/t4520-soojung#82145 http://www.lights-camera-action.org/t2634-kim-soo-jung#50837 http://www.lights-camera-action.org/t2635-kim-soo-jung http://www.lights-camera-action.org/t2636-kim-soo-jung-kimsoojung#50846 http://www.lights-camera-action.org/t4315-gigi-kim-soo-jung
Message
Mar 25 Avr - 14:04


erajung, aesthetic, ☾ Son cœur, sa respiration, son corps répond à sa présence. Souffle coupé, il est beau. Sa beauté l’a gifle en pleine face. Ses mains resserrent la prise autour des fleurs, elle cherche une issue, une échappatoire, quelque chose qui l’empêcherait de faire une connerie. Finalement, son corps balaie ses pensées, son envie se fait plus pressante et la jeune femme le prend dans ses bras. Les yeux fermés, elle se pince les lèvres, elle profite du peu de temps qu’elle a. Et finalement, elle se détache de lui, l’intimant de rentrer et de le suivre. Sa voix n’est qu’un murmure, sa gorge est serrée, l’empêchant de parler clairement. Sans savoir si il la suit ou pas, la jeune femme s’enfuit dans la cuisine, resserrant un peu plus les fleurs contre elle. Dans la cuisine, elle se sait suffisamment éloignée du salon pour souffler, retirer ce sourire qui ne colle pas à la situation. Dos à tout le monde, elle dépose délicatement les fleurs sur le plan de travail alors qu’elle sort le vase de famille de l’un des placards. Son cœur se serre. Il est là, près d’elle. Elle ne peut lui faire face, elle n’y arrive pas au risque de vouloir se jeter une nouvelle fois dans ses bras. Mais elle n’a pas le droit, elle serait un monstre, si elle le faisait. Visage incliné vers le bas, lèvre inférieur coincé entre ses dents. Elle récupère les ciseaux qui ne servent pas à la cuisine pour finalement les déposer près des fleurs. Mains à plates sur la table. Il a reçu ses messages. Alors pourquoi ? Elle se redresse légèrement. Elle fronce légèrement les sourcils avant de finalement soupirer, récupérant les ciseaux pour couper la pointe des fleurs, juste un peu, en biais et de les mettre chacune leur tour dans le vase. « .oh … d’accord. » sa voix la trahissait, elle ne pouvait cacher son état. Après tout, elle avait attendu ses messages, maintenant, elle comprenait … en fait, non, elle ne comprenait pas, mais elle savait pourquoi cette absence de réponse. Elle met du temps, à couper les pointes, il y en a pas mal, à vrai dire, elle savait qu’elles étaient déjà préparées, mais elle essayait de gagner du temps. Pour quoi ? Elle n’en savait rien. « .tu pouvais … je veux dire pour les messages, après tout, ce n’était que des messages. » lâche-t-elle en tournant son visage vers lui, un léger sourire sur les lèvres. Elle hausse les épaules et se reconcentre sur sa tâche. Les secondes passent puis finalement, elle laisse tomber les ciseaux dans levier, récupérant les autres fleurs pour les mettre dans le vase. Les lèvres pincées, elle prend le tout pour le remplir d’eau. Sous le bruit de l’eau qui coule, elle dit « .tu nous as manqué … tu m’as manqué … puis elle se reprend, bien vite. .maman se demandait ce que tu devenais … » évidemment, ils n’étaient pas au courant de toute cette histoire, personne ne l’était à part les principaux concernés. Elle se tourne vers sa famille, face à lui. « .et ... moi aussi. » sa voix se brise, son cœur se serre, elle s’étouffe doucement. Un soupire s’échappe de ses lèvres et elle arrête l’eau, sortant le vase préalablement essuyé sur le plan de travail.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 212
Age : 22 ans
groupe : Reborn
rôle dans le groupe : lead vocal + visual + parolier
nom de scène : Peter
occupation : rookie
avatar : jung jaewon (one) + cosmic arrow
DC : saejin (flow) + jaewoo (pali) + aeri (flow)
Points : 375

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2582-manee-erawan-youre-a-masterpiece http://www.lights-camera-action.org/t2602-erawan-take-me-where-you-are http://www.lights-camera-action.org/t2603-manee-erawan http://www.lights-camera-action.org/t2607-manee-erawan-press-your-number http://www.lights-camera-action.org/t2608-manee-erawan-penter_pan08 http://www.lights-camera-action.org/
Message
Sam 29 Avr - 20:45


erajung, aesthetic, ☾ Il ne sait pas bien si c’est le fait d’être dans cette maison où si c’est simplement parce qu’elle lui fait face, mais son cœur s’emballe. Il se souvient encore de la dernière fois où il a passé cette porte plein d’espoir avant de la refermer le cœur brisé. Pourtant le voilà une nouvelle fois ici. Encore une fois incapable de détourner les yeux de l’objet de ses désirs qui pourtant ne cesse de le faire souffrir. Il ne la blâme pas, conscient que cela ne servirait à rien de toute façon à rien. Parce que dans le fond et il le sait bien à chaque fois que ses yeux croisent les siens, elle souffre tout autant que lui dans cette histoire. C’est là le pire. Le fait qu’il ne cesse de tourner dans tous les sens sans pour autant être capable de l’accepter. Comment pourrait-il en être autrement ? Quand deux êtres s’aiment, la logique des choses voudrait qu’ils forment un couple. Seulement il semblerait que dans leur cas la logique ne soit pas en vigueur. Parce qu’il y a un autre à qui la belle a déjà donné son cœur. Un autre auquel il s’est toujours refusé de penser. Pourtant Dieu sait qu’il aimerait savoir. Mais à quoi bon ? Il a fait là encore le tour de la question et en est venu à une seule et même conclusion : mieux vaut ne rien savoir. Mieux vaut se mentir comme il le lui a promis lorsqu’il a passé le seuil de cette maison la dernière fois. Seulement voilà mentir lui semble une fois de plus bien difficile alors qu’elle lui fait face. C’est un fait il ne peut rien lui cacher, elle lit en lui comme dans un livre ouvert et lui n’a aucun mal à déchiffrer ses émotions. Elle a beau aborder un sourire de façade, lui n’est pas dupe et vois bien qu’elle souffre elle aussi de toute cette situation. L’évocation des messages auxquels il n’a pas répondu n’arrange d’ailleurs rien. C’est vrai dans le fond ces messages n’évoquaient peut être pas grand-chose et pourtant à chaque fois qu’il posait ses yeux dessus il ne pouvait cesser de se demander ce qu’il était censé faire. Oui il avait juré de faire semblant, de faire comme si, seulement il devait bien admettre que c’était en fait bien plus dur que ce qu’il s’était imaginé. Sans même un signe de vie son esprit ne cessait de divaguer vers elle. Un message et c’était alors la fin du monde, aussi innocents ces derniers pouvaient ils bien-être. «  C’était pas que des messages pour moi ». C’est sorti sans même qu’il ne s’en rende vraiment compte parce qu’il sait bien que ce n’est ni le moment ni l’endroit pour avoir ce genre de conversation, mais c’est plus fort que lui. Après tout elle lui a demandé leur de leur dernière rencontre de lui faire part de ses sentiments. Et peut être que dans le fond elle à raison, peut être qu’elle a besoin d’entendre qu’il a mal et qu’un simple message lui donne l’impression qu’on lui piétine le cœur. Il a manqué à la famille, ça lui arrache un sourire. Dire qu’ils ne lui ont pas non plus manqué serait mentir. Puis vient ce moment où elle lui dit qu’il lui a également manqué. Son coeur fait un bond et son sourire disparaît. Il n’a pas besoin de dire qu’elle lui a elle aussi manqué, après tout ses yeux le traduisent assez bien pour lui. Pourquoi à-t-il le sentiment d’être un monstre ? Tout ce qu’il a fait jusqu’à présent n’a été que de penser à elle. De s’effacer pour la laisser vivre cette histoire à laquelle elle voulait accorder une chance. Bien sûr qu’il est heureux, mais il ne sait plus sur quel pied danser. «  Pourquoi tu me dis ça ? » lâche-t-il dans un murmure.



☆☆☆ When I say, I love you, it’s not because I want you or because I can’t have you. It has nothing to do with me. I love what you are
e r a j u n g


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 930
Age : 21. (24/12)
groupe : PRIMA♔DONNA.
rôle dans le groupe : main dancer, lead vocal, face & fake maknae.
nom de scène : GIGI.
avatar : naeun. (nightglow) + beerus (code)
DC : sk, ssh, smr, bin.
Points : 53

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2628-soo-jung-a-k-a-cinnamon-roll http://www.lights-camera-action.org/t4520-soojung#82145 http://www.lights-camera-action.org/t2634-kim-soo-jung#50837 http://www.lights-camera-action.org/t2635-kim-soo-jung http://www.lights-camera-action.org/t2636-kim-soo-jung-kimsoojung#50846 http://www.lights-camera-action.org/t4315-gigi-kim-soo-jung
Message
Lun 22 Mai - 13:30


erajung, aesthetic, ☾ Soo Jung s’efforce d’adopter une attitude corporelle habituelle, tranquille, sans défauts. Sa famille se tient à quelques mètres d’elle, ignorant de la situation actuelle. Pourtant, elle avait cette mauvaise impression d’avoir l’étiquette monstre collée dans son dos, sur son front et sur chaque parcelle d’épiderme que pouvait représenter son corps, son âme. Les épaules voutées, le visage baissé, elle avait l’impression d’avoir un poids lourds sur le dos. Elle se détestait encore de les avoir mis tous les trois dans ce merdier. Elle avait voulu, au détriment d’une personne qui lui était chère, vivre ce que son cœur lui demandait. Finalement, la vie avait ri, lui avait foutu une claque en pleine face et la voilà avec le cœur bousillé. Le cœur marbré. Parce qu’au fil du temps, son idylle avec Joo Heon s’était légèrement effacée, elle ne l’avait pas revu depuis des jours, si ce n’est des semaines, elle n’avait pas de nouvelles de lui, si ce n’est que des bruits de couloirs. Elle ne savait pas non plus si ils étaient encore ensembles, elle avait l’impression de le perdre chaque jours défilant, son cœur se brisait à chaque fois qu’elle pensait à lui. Parce que oui, elle ne pouvait le nier, elle avait développée des sentiments forts à son égard. Puis il y avait Erawan, dont le silence radio lui faisait terriblement mal, pourtant, elle n’arrivait pas à lui en vouloir, c’était elle le monstre après tout. Il ne faisait que ce qu’elle lui avait demandé. Professionnellement parlant, elle n’avait pas une minute pour elle, elle n’avait même pas une heure à accorder pour ne serait-ce qu’une sieste avec tous les entraînements qui s’enchaînent. Les Prima Donna étaient occupées à s’en mordre les doigts, a en avoir les genoux en vrac. Elle n’avait plus de contact avec le monde extérieur. Pourtant, même lorsqu’elle doit travailler ses partitions, la chorégraphie du prochain comeback, ses penses tergiversent sur deux visages. Erawan. Jooheon, ce qui rendaient ses entraînements beaucoup plus difficiles. Les chutes, les fausses notes, les réprimandes, les regards noirs s’enchaînaient sur elle. Au final, la présence de Sae Jin et Ju Ri l’aidait à traverser cette situation. Cette situation qui lui pèse trop sur le cœur, qui la rend mal à l’aise, si bien que parfois, elle a l’impression de marcher sur un fil, au-dessus d’un gouffre sans fonds. Elle savait qu’elle devait faire la part des choses, séparés le travail et vie personnelles, mais elle n’y arrivait pas. Elle avait mis de côté ses sentiments pour cette silhouette qui se tient tout près d’elle, pour une autre. Son cœur balance encore entre deux esprits. Les fleurs maladroitement disposées dans ce vase, posé sur le plan de travail, elle les regarde d’un air vague, le sourire triste. Elle n’arrive pas à faire bonne figure devant lui, ce serait lui mentir. Et il ne la connait que trop bien pour savoir lorsqu’elle lui ment. Elle déglutit difficilement, ses mots transpercent cet esprit brouillé. Cet esprit qui ne sait plus où se situé. « .alors qu’est-ce que c’était ? » elle ne comprend pas, pour elle, ce n’était que des messages, rien d’autre. Elle voulait savoir comment il allait, ce qu’il devenait. Elle ne s’était pas posée de questions quand elle les avait envoyés. Elle inspire profondément, lâche quelques mots qui sont vrais. Elle relève son visage vers lui, un faible sourire sur les lèvres alors que ses pupilles abyssales plongent dans les siennes. « .parce que c’est la vérité. » il lui avait manqué, terriblement, pour autant, elle prend soin de ne pas révéler ce point. Elle se retourne, dos appuyé contre le plan de travail, les bras croisés contre sa poitrine, son regard se portant sur les personnes pas très loin d’eux. « .viens. » lui dit-elle tout doucement, elle lui attrape délicatement la main avant de lié ses doigts aux siens avant de les relâcher aussitôt, l’air gêné sur le visage. « .eomma, on va dans le jardin. » lâche-t-elle, en haussant la voix. Elle n’arrivait pas à parler en les sachant ici. Son petit frère se redresse, l’œil curieux. « .j’peux venir. » Soo Jung ricane, le cœur un plus léger, elle tire la langue à son petit frère et entraîne Erawan vers l’entrée. « .non, tu ne peux pas. » rit-elle, nerveusement. Elle attrape sa doudoune, enfile ses converses et attend qu’Erawan fasse de même. Instinctivement, elle attrape quelques couvertures, les nuits sont froides malgré les journées. Elle ouvre enfin la porte et attend dehors, qu’il puisse sortir à son tour. Elle referme la porte derrière lui. « .désolée, j’arrive pas à parler avec eux pas très loin. » s’excuse-t-elle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 212
Age : 22 ans
groupe : Reborn
rôle dans le groupe : lead vocal + visual + parolier
nom de scène : Peter
occupation : rookie
avatar : jung jaewon (one) + cosmic arrow
DC : saejin (flow) + jaewoo (pali) + aeri (flow)
Points : 375

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2582-manee-erawan-youre-a-masterpiece http://www.lights-camera-action.org/t2602-erawan-take-me-where-you-are http://www.lights-camera-action.org/t2603-manee-erawan http://www.lights-camera-action.org/t2607-manee-erawan-press-your-number http://www.lights-camera-action.org/t2608-manee-erawan-penter_pan08 http://www.lights-camera-action.org/
Message
Sam 3 Juin - 19:38


erajung, aesthetic, ☾ Il savait bien alors que la voiture avançait à vive allure dans les rues de Séoul qu’une fois dans la maison des Jung il ne passerait peut être pas le moment le plus délicieux de sa vie. Il le savait oui, il avait même tenter de se faire à l’idée lorsque sa grand-mère lui avait annoncé ce dîner et pourtant malgré toute la bonne volonté du monde il avait dû mal à donner le change. Ici comme toujours rien n’avait changer, tout été a sa place dans cette maison qu’il connaissait presque aussi bien que la sienne. Tout était pareil et pourtant tout semblait différent. Pour la première fois de son existence il avait eu le sentiment en franchissant la porte qu’il n’était plus tout à fait à sa place dans cette maison qu’il avait pourtant toujours considérer comme étant presque la sienne. Lui même avait été surpris par se sentiment qui était apparu. Pourtant en s’y intéressant d’un peu plus près, ce n’est peut être pas si surprenant. Cette maison quoi qu’il en dise il l’avait toujours associé à Soo Jung et à leur amitié qui lui semblait indestructible. Sauf que voilà les sentiments s’étaient mêlé à l’histoire et tout semblait désormais bien plus compliqué qu’il ne l’aurait jamais pensé.  Il avait pourtant bien essayer d’oublier, se jetant corps et âme dans le travail pour ne plus avoir le temps de penser seulement voilà même professionnellement parlant il s’était mangé un mur. Tout ce dont en quoi il croyait semblait petit à petit s’envoler sans que rien n’y personne ne puisse rien y faire. Il se mord la lèvre alors qu’ils sont encore dans la cuisine familial et qu’elle évoque les messages qu’elle lui a envoyé et qui sont resté sans réponse.  Ce que c’était ? Il sert d’une de ses mains le plan de travail.«  J’en sais rien Soo Jung, je me suis moi-même posé la question. »  Oui, il se posait lui-même la question. Ça n’aurait pu rien être. Seulement de la politesse, une façon de lui faire savoir que malgré tout ce qui avait bien pu se passer elle s’intéressait encore à sa vie. Oui mais non. Cela aurait été trop facile. Et il était désormais bien placé pour savoir que rien n’était facile pour eux. «  Tu m’a demandé de mentir. Mentir c’est synonyme de disparaître pour moi ». Il se doutait bien que la jeune femme n’apprécierait probablement pas ce genre de propos. Parce qu’elle avait longuement insisté sur le fait que quoi qu’il puisse arriver, il serait toujours un personne importante à ses yeux. Bien évidemment il était d’accord avec ça. Quoi qu’il puisse en dire ou faire, Soo Jung restera à jamais une personne chère à son coeur. Mais oui, il avait eu besoin de mettre des distances entre eux. Besoin de s’éloigner pour avaler la nouvelle et tenter d’avancer. «  Je voulais pas te faire de mal en laissant ses messages sans réponse mais tu dois comprendre que je pouvais pas y répondre en faisant semblant que tout vas bien ».  Il se mord une nouvelle fois la lèvre à croire que ce soir il ne peut s’empêcher de le faire. Elle lui assène un nouveau coup au coeur alors qu’elle lui dit qu’il lui manque. Il ne sait pas s’il doit sourire de bonheur ou pleurer. Il aurait aimé lui répondre qu’elle lui a elle aussi terriblement manqué mais elle ne lui en laisse pas le temps l’entraînant dans le jardin familial.  Le petit frère de Soo Jung lui décroche un sourire, probablement le premier de la soirée alors que curieux il les suivraient bien. «  On se parle plus tard, tu dois avoir plein de truc à me raconter ! » un clin d’oeil et il se dirige à son tour dans le jardin prenant soin de fermer la porte derrière lui.  «  Pas de problème, on est mieux ici pour parler ».  Dit-il en prenant place sur l’un des fauteuils d’extérieur présent.  



☆☆☆ When I say, I love you, it’s not because I want you or because I can’t have you. It has nothing to do with me. I love what you are
e r a j u n g


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 930
Age : 21. (24/12)
groupe : PRIMA♔DONNA.
rôle dans le groupe : main dancer, lead vocal, face & fake maknae.
nom de scène : GIGI.
avatar : naeun. (nightglow) + beerus (code)
DC : sk, ssh, smr, bin.
Points : 53

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2628-soo-jung-a-k-a-cinnamon-roll http://www.lights-camera-action.org/t4520-soojung#82145 http://www.lights-camera-action.org/t2634-kim-soo-jung#50837 http://www.lights-camera-action.org/t2635-kim-soo-jung http://www.lights-camera-action.org/t2636-kim-soo-jung-kimsoojung#50846 http://www.lights-camera-action.org/t4315-gigi-kim-soo-jung
Message
Jeu 15 Juin - 22:04


erajung, aesthetic, ☾ Ses mots, le ton qu’il a employé, son regard, tout, absolument tout résonnent dans ses pensées alors que sa silhouette plonge dans l’obscurité de cette nuit de fin d’hiver. Elle n’a pas sût lui répondre convenablement, elle n’a pas sût lui dire quel était la nature des messages (si tenté qu’il y en ai un), elle n’a pas sût répondre à son attaque. Elle n’a fait que baisser la tête, sentir son cœur se serrer dans sa poitrine en se rappelant de ce qu’elle lui avait dit, ce qu’elle lui avait demandé de faire la dernière fois qu’elle l’avait vu, la dernière fois qu’il était venu ici. Des souvenirs douloureux. Mais non, tout ce qu’elle avait trouvé à faire, c’était de fuir, sortir, d’être loin de la famille, loin des yeux peu discrets de son petit-frère. D’être simplement avec lui, après tout ce temps. Resserrant sa force autour de sa doudoune et des couvertures, elle hoche simplement la tête lorsqu’il approuve son choix. Mieux ou pas, ils seront au moins tranquilles pour parler. La fraîcheur de la nuit adoucit le feu de ses joues, ses yeux s’adaptent rapidement à la luminosité artificielle tandis qu’elle se dirige silencieusement vers le salon d’extérieur, prenant place sur l’un des fauteuils, les couvertures dans les bras. S’installant le plus confortablement sur le fauteuil, elle le regarde faire de même, lui tendant une couverture pour qu’il se couvre. Elle fit de même avec la sienne et son regard se perd quelques instants sur ce ciel sombre, parsemé d’étoiles. Elle inspire profondément, fermant les yeux quelques secondes pour apprécier ce calme éphémère. Pour essayer d’installer un peu de calme dans son esprit. Mais il y a cette odeur, qui se mélange à celle de la nuit, il y a ce parfum qui plane dans l’air. Le sien. Son odeur. Un léger sourire se dessine sur ses lèvres. Cette odeur lui avait manqué. Lèvre inférieure coincée entre ses dents, elle se tourne enfin vers lui, déposant son regard sur son visage. Il est beau et tout son corps réagit, son cœur bondit, ses mains deviennent moites et ses joues se teintent d’une jolie couleur rosée. Elle reste là, quelques secondes à le regarder, comme si elle se devait d’imprimer les nouveaux détails sur son visage, ses cheveux qui ne sont pas mis de la même façon. Elle enregistre chaque nouveauté.  « .erawan ... » souffle-t-elle, tout doucement, un sourire timide sur les lèvres. Elle prend une profonde inspiration avant de détourner son regard devant elle, le perdant sur ce que la vue pouvait lui offrir. « .je comprends tout à fait ton point de vue, ne t’inquiète pas, je ne l’ai pas mal pris ... je … il n’y avait pas de raisons particulières derrière ces messages, je ne pensais pas à mal, ce n’était que des messages, maman commençait à se poser des questions et moi aussi … ça faisait longtemps et tu nous manquais vraiment. je voulais juste savoir comment tu allais après tout ce temps. » Après tout ce temps aussi loin. Parce que même si elle lui avait demandé de partir, elle ne s’attendait pas à ce qu’il mette autant de distance entre eux. Pour autant, devait-elle lui en vouloir alors qu’elle était la fautive dans l’histoire ? Non, il n’était pas à blâmer, elle était la seule à l’être. Elle baisse le visage, avec ses mains, elle s’amuse à caresser la couverture du bout des doigts. « .ils ne sont au courant de rien, et de toute façon, comme c’est fini, il n’y a plus rien à savoir. » lâche-t-elle en haussant les épaules. Elle souffle tout doucement, son souffle chaud se transformant en légère vapeur dès qu’il entre en contact avec le froid. Elle frissonne légèrement, un sourire presque satisfait sur les lèvres alors qu’elle venait très de sous-entendre que c’était fini avec Jooheon.  Elle laisse planer quelques secondes. Elle se mordille les lèvres en tournant la tête vers lui. « .tu as changé … cette couleur de cheveux te va bien. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 212
Age : 22 ans
groupe : Reborn
rôle dans le groupe : lead vocal + visual + parolier
nom de scène : Peter
occupation : rookie
avatar : jung jaewon (one) + cosmic arrow
DC : saejin (flow) + jaewoo (pali) + aeri (flow)
Points : 375

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2582-manee-erawan-youre-a-masterpiece http://www.lights-camera-action.org/t2602-erawan-take-me-where-you-are http://www.lights-camera-action.org/t2603-manee-erawan http://www.lights-camera-action.org/t2607-manee-erawan-press-your-number http://www.lights-camera-action.org/t2608-manee-erawan-penter_pan08 http://www.lights-camera-action.org/
Message
Lun 19 Juin - 14:25


erajung, aesthetic, ☾ Il la suit sans rien dire laissant derrière lui la fête qui est en train de se préparer dans le salon. Une fête à laquelle il voudrait pouvoir participer sans avoir l’impression de mentir à tout le monde en leur faisant croire que tout va bien alors que c’est loin d’être le cas. Dehors il a l’impression d’enfin pouvoir respirer. Devant elle il ne ressent pas le besoin de porter un masque. Enfin il peut se laisser aller et ne plus se cacher derrière des sourires de façades. Bien sûr, il sait qu’elle aimerait retrouvé le garçon souriant et taquin qu’elle a toujours connu. Celui qui sans réfléchir lui faisait des remarques parce qu’il estimait en avoir le droit. Parce qu’ils étaient Soo Jung et Erawan et que c’est ainsi que les choses ont toujours marché entre eux. Une part de lui savait que ce qu’ils avaient été appartenait au passé, mais il nourrissait encore l’espoir de pouvoir le retrouver. Il lui suffisait de poser son regard sur elle pour savoir que quoiqu’il puisse dire ou faire il ne parviendrait jamais vraiment à se détacher d’elle. C’est peut être bizarre dit comme ça, mais il ne trouve aucun autre moyen de le dire autrement : elle fait partie de lui. Plus il y pense et plus c’est évident. Il sait bien qu’il serait probablement différent s’il n’avait pas croisé sa route ou si sa famille ne s’était pas montrée si généreuse envers lui. Il sourit presque malgré lui en pensant au fait qu’il n’y a pas si longtemps que ça il refusait l’idée même que leurs parents puissent vouloir les mettre ensemble. Aujourd’hui il donnerait probablement n’importe quoi pour revenir au temps où tout ça semblait encore possible. Le temps où ils pouvaient se regarder dans les yeux sans avoir peur de se faire du mal. Il l’écoute, se laissant presque bercer par sa voix. Son coeur se serre dans un étrange mélange de regret et de plaisir. Oui il regrette qu’ils en soient arrivés à prendre tant de précautions l’un envers l’autre, auparavant ce genre de conversation n’aurait même pas eu lieu d’être. Puis il est heureux à l’idée qu’il leur ait manqué comme ils ont pu lui manquer. On peut mentir, mais le coeur lui ne ment pas. Lorsqu’il avait refermé la porte de cette maison derrière lui quelques mois plus tôt il ne se croyait fort, capable de prendre des distances, mais tout ça s’était avéré bien plus compliqué qu’il ne l’avait imaginé. La vérité c’est qu’on ne peut pas se détacher si facilement de ceux que l’on considère comme étant des personnes importantes. «  Je sais que tu ne pensais pas à mal ». Après tout il s’était lui aussi plus d’une fois surpris à vouloir faire un pas vers elle, à vouloir lui demander des choses qui pourraient sembler insignifiante comme un comment va tu. «  Vous m’avez aussi manqué … Tu m’as manqué , moi aussi je voulais savoir comment vous alliez, comme tu allais…». Il se mord la lèvre, il aurait tellement aimé qu’elle soit là, qu’ils soient présents quand il a touché le fond avec la mort des CJTK, mais il ne peut s’en prendre qu’à lui-même parce qu’il est le seul à avoir instaurer ses barrières. Des barrières qui se sont construites parce qu’il était jaloux. Jaloux de ce qu’elle pouvait bien vivre avec quelqu’un d’autre. Un quelqu’un d’autre qu’elle avait fini par évoquer pour lui faire savoir que cette histoire est terminée. Il reste un moment muet et ne réagit même pas à sa remarquée sur sa nouvelle couleur de cheveux. Aussi étrange que cela puisse paraître cette nouvelle ne l’enchante pas du tout. Parce qu’il ne souhaitait pas ça pour elle, parce qu’il n’a jamais rien voulu d’autre que son bonheur. Leurs regards se croisent et après un court instant il finit par lui dire. «  Je suis désolé que les choses se soient terminées entre vous ».  Il marque une nouvelle pause avant d’ajouter en espérant ne pas être trop maladroit «  Mais toi ça va ? »



☆☆☆ When I say, I love you, it’s not because I want you or because I can’t have you. It has nothing to do with me. I love what you are
e r a j u n g


Revenir en haut Aller en bas

always. (erajung)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-