AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

[+18] Worried about you Ft Nath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Invité
Invité
Message
Jeu 23 Mar - 23:27


Akira & Nathanaël

Worried about you


En ce moment, t'es complètement déboussolé, rien ne vas plus ! La colère ; la haine et l'amour te transforment en la plus détestable des personnes ! T'as envie de hurler, t'as envie de pleurer ! Mais d'apparence, t'es étrangement calme, tu te contentes de serrer les dents et les poings secrètement, de t’entraîner jusqu'à pas d'heure dans le but de fuir tes démons. Elle t'a détruit ! T'aurais dû t’écouter, ne pas céder, ne pas te laisser, aller à perdre aussi lamentablement ! Le jeu en a-t-il valu la chandelle ? Clairement pas ! Tu te retrouves désormais avec le cœur en miette et plus aucun espoir de recoller les morceaux ! Elle a tout pris ! Elle a pris ton cœur, ta confiance, ton amour-propre et a décider d'y mettre le feu ! Tu brûles de l’intérieur alors que tu restes glacial d'apparence. Cela ne fait que quelque jour que tu a décidé de la dégager. Elle t'a trompé ! Toi ! Le J-prince s'est fait cruellement trahir par son doux et délicieux fantasme ! Tu l'aime tellement, mais t'aurais envie de lui faire du mal, autant de mal qu'elle t'en a fait ! T'es un gars rancunier, tu trouveras bien un moyen de te venger !
Depuis que ton cœur a été brisé, tu cherches des excuses pour fuir, tu t'inventes des trucs à faire, tu t’entraînes sans relâche et lorsque que t'es trop dans le fond, tu bois.
Aujourd'hui, tu as appris une nouvelle qui ne t'a pas laissé indifférent ! Nath , ton ex et ami que maintenant, tu considères sincèrement comme quelqu'un de proche, a mis pause a sa carrière ! Tu ne comprends pas ! Pourquoi ? Tu t’inquiètes alors, un peu trop peut-être ? Mais cette nouvelle te fait te rendre compte que tu ne prends pas assez attention au gens qui t’entoure ! Comment tu as pu passer à côté de cela ? Depuis cette nuit là, vous vous être beaucoup rapproché, vous êtes devenu ami ! Tu as enfin réussi à te faire pardonner et cela t'a fait plaisir.
Tu es donc en chemin pour son appartement, camouflé a la manière idole, lunette et grosse écharpe pour passer inaperçu. Tu veux savoir comment il va, les raisons de cette pause ! Et pourquoi il ne t'en a pas parlé ?
Tu arrives à destination et sonnes à la porte, lorsqu'il vient t’ouvrir, tu sors ta tête précédemment plongée dans ton écharpe et tu lui souris, u sourire étrange, un faux sourire, celui que tu fais devant la camera, mais en moins réussis.
« J'aurais peut-être dû appeler, mais j'ai entendu dire que ton agenda était plutôt vide en ce moment donc je me suis dit que je pouvais m'inviter »
Et tu te permets, encore une fois, tu ne mâches pas tes mots ! Ils n'ont rien de méchant, tu ne lui fais aucun reproche ! Tu attends qu'il t'invite a entrer pour passer le seuil de la porte. Une fois à l’intérieur, tu retires ton déguisement et tu accroches ta veste au porte-manteau , comme si t’étais chez toi, t'enlève tes chaussures et passe le hall d'entrer.
Lorsque tu le vois, tu te sens inquiet, un peu trop même ! Tu te concentres sur lui pour éviter de trop de concentrer sur toi, ton égocentrisme se serait-il donc envolé lui aussi ? Certainement pas ! Mais là, tu n'es pas avec n'importe qui ! Tu es avec l'un de tes récent plus proches amis. Enfin pas si si récent que ça, mais soit.
Tu te poses tranquillement et lui demandes d'un ton inquiet
« Comment tu vas ? Je n'ai pas eu beaucoup de tes nouvelles ces derniers temps »
AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Usami Akira le Lun 10 Juil - 9:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1698
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 47

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Sam 25 Mar - 9:06


Akira & Nathanaël

Worried about you


Mon hiatus dure déjà depuis plusieurs mois. Je dois me reposer et suivre les recommandations des médecins. Toutes les semaines j’ai des rendez-vous avec un spécialiste de l’anorexie et une psychologue. Ils m’aident à aller mieux et à traverser cette étape qui est loin d’être simple. J’ai toujours eu peur de ce que j’aurais à traverser si je devais me faire soigner un jour et maintenant je dois faire face à tout cela. Heureusement que je suis bien entouré par mes proches et mes amis. Ce qui est dur aussi c’est les critiques des médias et des internautes. Je reçois aussi beaucoup de soutient, mais dans un tel moment de faiblesse j’ai tendance à me focaliser sur le négatif. Heureusement, ma maladie n’a pas été rendue publique. Je suis anémique depuis longtemps et comme ce n’était un secret pour personne, l’agence s’en est servit comme prétexte, ajoutant à cela une surcharge de travail. Cela a justifié mes deux semaines d’hospitalisation et le fait que ma carrière soit maintenant en pause. J’étais tranquillement installé devant la télé, caressant distraitement Cheschire installé près de moi, lorsque j’entends frapper à la porte. Je n’attendais personne … Même si depuis mon hospitalisation j’ai l’habitude de recevoir de nombreuses visites de mes proches, qui viennent prendre des nouvelles. Je me lève et vais ouvrir, souriant en apercevant Akira.

Maintenant que j’ai réussi à lui pardonner ce qu’il a fait, nous nous sommes rapprochés. Une belle amitié s’est créée entre nous et j’ai besoin de lui dans ma vie, malgré tout ce que j’ai pu dire ou penser par le passé.

- Pour ne pas changer de d’habitude, souriais-je, me souvenant du soir où il a débarqué à l’improviste complètement ivre.

Cependant, mes taquineries ne sont plus empruntes d’amertume ou d’une volonté de lui faire mal. Je l’embête amicalement.

- C’est vrai, c’est plutôt calme en ce moment, soupirais-je.

Je l’invite à entrer, alors qu’Alice vient accueillir Akira et lui réclamer quelques caresses. Dans un sens, c’est mieux que je sois au calme pour traverser tout cela et que je n’ai pas en plus la pression de mes activités, de devoir donner une bonne image de moi. Cela ne m’aurait absolument pas aider. Sans oublier le retour de Shin dans ma vie qui a déjà tout chamboulé. Je ne l’ai pas revu après nos retrouvailles imprévues et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Je laisse Akira faire comme chez lui, perdu dans mes pensées.

- Désolé, beaucoup de choses se sont passées récemment. Je vais bien, je suis juste fatigué … Et toi ? Tout vas bien de ton côté ?

C’est épuisant aussi bien physiquement que mentalement, de devoir lutter contre cette maladie. Pourtant je sais que c’est nécessaire. Sur le long terme l’anorexie ne mène à rien de bon, elle peut même être fatale. Je traîne ça depuis près de six ans, mon état n’était déjà pas glorieux et j’avais perdu beaucoup de poids, mais selon le médecin cela aurait pu être largement pire après autant de temps. Je suis suivis depuis plusieurs mois alors peu à peu je vais mieux, même si c’est dur de perdre certains réflexes, arrêter de contrôler tout ce que je mange … Je fais de mon mieux.

- Tu veux boire quelque chose ? Proposais-je.

Je ne sais pas vraiment pourquoi il est venu me voir. Il a peut-être entendu parler de mon hiatus, tout le monde en parle. Il veut peut-être avoir des réponses à ses questions. Après tout, nous nous sommes clairement rapprochés depuis la dernière fois et pourtant je lui ai caché tout cela … Ce n’est pas contre lui, c’est juste très dur d’en parler, surtout aux personnes qui me sont vraiment proches. Je ne veux pas qu’il se sente coupable, car j’étais déjà malade lorsque nous étions ensemble … Il n’y pouvait rien.

:
 
AVENGEDINCHAINS


I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.


Dernière édition par Kwon Nathanaël le Mer 28 Juin - 9:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 26 Mar - 0:43


Akira & Nathanaël

Worried about you


Sa remarque te fait sourire, enfin un sourire, un vrai. Il est vrai que t'as jamais été du genre prévenant ! Toujours a agir comme un sans-gêne tout permis, ce n'est pas forcement voulu ! On va juste dire que t'es comme ça et c'est tout. Et puis, la dernière fois, tu ne t’étais pas vraiment annoncé non plus !
Plutôt calme ? Mais quel euphémisme !
« Je m'en doute »
Lorsqu, tu rentres, son petit chien vient vers toi, te le caresses simplement sans trop lui porter attention, tu n'as jamais été un grand fan des animaux, mais tu n'as rien contre eux non plus.
Tu vas ensuite t’installer, tu ne sais pas pourquoi t'aimes être ici, tu te dis que c'est certainement parce que c'est loin de l'agence, loin de ta vie, une sorte échappatoire a tout ce qui te torture l'esprit !...
Est-ce que tu vas bien ? À cette question, ton cœur se sert ... Non, tu ne vas pas bien, tu ne vas pas bien du tout même ! T'as juste envie de mourir ! Envie de tuer des gens, envie de t'envoler ... Juste envie d’être loin de tout ça ! Même ta carrière semble s’effondrer, alors non, tu ne vas pas bien ! Aucun Comeback n'est prévu pour CJTK et 2 de vos membres sont en désaccord avec l'agence et parlent de s'en aller.  
Ta douce et tendre t'as trompé fièrement, devant toi ! En ce moment rien ne va !
Et pourtant, tu mens simplement, parce que c'est encore trop dur d'en parler !
« Oui oui ça va ... Ne t'en fais pas pour moi ! Par contre, est-ce que le fait d’être un peu fatigué étais une raison valable pour te mettre en pause ? »
Tu ne le dis clairement pas sur un ton de reproche ! Mais tu n'as jamais été du genre a tourné autours du pot, tu dis les choses clairement. Ta voix était plutôt inquiète ! Tu essaies de lui sourire, mais tu n'y parviens pas, comme si tu savais qu'il allait remarquer ton faux sourire, donc tu te contentes de rester neutre et juste de le regarder dans les yeux. Tu ne veux pas qu'il se sente mal par rapport a ta remarque, donc tu finis par lui dire
« Je me suis inquiété quand j'ai entendu ça, j'ai cru que tu t’étais blessé ! Je n'ai pas vraiment cherché la raison, j'ai préféré venir te voir !  »
Une esquisse de sourire, se dessine enfin sur tes lèvres.
« Je veux bien de l'eau merci »
Tu n'es même pas d'humeur à plaisanter ! T'aurais pu lui demander un bon verre d'alcool pour lui rappeler la dernière fois que tu es venu ici, mais tu es resté simple dans tes paroles.  
AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1698
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 47

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Dim 26 Mar - 22:19


Akira & Nathanaël

Worried about you


Je crois que je ne pourrais jamais m’empêcher d’embêter Akira sur son caractère parfois très impulsif et spontané. Avant c’était des piques je lui lançais par rancune, maintenant c’est amical. J’ai appris à lui pardonner et même si au fond de moi, notre rupture restera un passage douloureux de ma vie, j’ai réussi à tourner la page. Je ne relève pas sa première réponse, l’invitant juste à entrer. Même s’il est venu à l’improviste, je n’ai rien de mieux à faire alors je ne vais pas le mettre à la porte. Puis un peu de compagnie ne pourra pas me faire de mal. Je mens sur mon état de santé, comme toujours. Akira me dit aller bien et pourtant … Je n’ai pas ce sentiment en le regardant. Ne voulant pas trop l’envahir, je ne fais une aucune remarque à ce sujet pour l’instant. Je lève un regard surpris vers lui.

- Comment tu es au courant ? Demandais-je.

Cependant, ce n’est pas bien dur de le savoir … Beaucoup de journalistes ont relayé l’information. Ils ne peuvent pas juste me laisser tranquille … Je vois cette nouvelle partout et ça commence à devenir pesant. Certains insinuent même que ma carrière est terminée et que je ne reprendrais jamais mes activités. Qu’est-ce qu’ils peuvent en savoir …  L’inquiétude d’Akira est mignonne, mais je m’en veux d’encore inquiéter un de mes proches. Je ne suis bon qu’à cela ces derniers temps et cela devient pesant. Sans répondre, je me dirige vers la cuisine pour aller lui chercher un verre d’eau. Puis je reviens m’asseoir sur le canapé.

- Je n’ai pas mis ma carrière en pause à cause d’une blessure, c’est plutôt mon état de santé qui me l’a imposé.

Comme d’habitude, je suis incapable d’avouer directement ce qui ne va pas. Je ne suis pas spécialement du genre à tourner autour du pot, mais c’est difficile d’en parler. Je cache cela depuis près de six ans, j’ai toujours peur des réaction que cette révélation peut engendrer ou du dégoût qu’elle pourrait causer.

- Tu as dû entendre dire que j’ai fais un malaise en septembre et que je suis resté à l’hôpital pendant deux semaines.

C’est quasiment obligatoire qu’il en ait entendu parler. C’était un peu avant qu’il ne débarque chez moi complètement ivre et qu’il ne vienne squatter mon lit. Là aussi les journalistes se sont fait un plaisir d’étendre la nouvelle. Je ne voulais surtout pas que ma maladie soit dévoilée au grand jour. Si un jour cela doit se savoir, je préfère que la nouvelle vienne de moi, plutôt que de rapaces qui font de nos vies leur terrain de jeu. La Flow a tout fait pour passer l’affaire sous silence. Dans un sens, heureusement que je suis anémique et que cela est connu de tous. Officiellement, l’anémie et une trop grande charge de travail m’ont conduit à l’hôpital. Officieusement …

- Ce n’est pas uniquement à cause de mon anémie. En fait, je … Je suis tombé dans l’anorexie il y a six ans et maintenant mon corps est épuisé, alors … J’ai besoin de repos et surtout de guérir.

Je fuis le regard d’Akira, ne voulant pas me confronter directement à sa réaction. J'ai eu cette conversation un nombre incalculable de fois avec mes proches, alors ce n'est plus si difficile de l'avouer. Le plus dur c'est de faire face à leur réaction et leur inquiétude.

:
 
AVENGEDINCHAINS


I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.


Dernière édition par Kwon Nathanaël le Mar 4 Avr - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 2 Avr - 2:39


Akira & Nathanaël

Worried about you


Comment tu es au courant ? Tu es presque vexé de ne pas avoir été mis au courant par lui, et il te demande en plus comment tu l'as appris ! Il est vrai que votre amitié, c'est renforcé de façon très récente ! Mais il t'avait toujours semblé avoir un lien avec lui, même si,auparavant, il s'obstinait à te rejeter  pour des raisons qu'il n'aurait nullement besoin de t'expliquer, tu as toujours eu l'impression d'être proche de lui ... Te serais-tu en réalité fait des films ?
"Bah écoute ... Tout le monde en parle"
Tu sembles te renfermer un peu, tu n'es déjà pas bien du tout, mais d'un coup, tu te sens seul ! T'es surement encore en train de tout dramatiser dans ta tête car justement ... Tu te sens trop seul ? Et là, tu deviens égoïste, tu penses encore à toi alors que tu venais voir ton ami qui lui aussi ne vas peut-être pas bien.
Il t'apporte un verre d'eau et s'asseoit prêt de toi, tu ne dis plus rien, attendant juste plus d'explication !
Son état de santé ? Tu t'inquiètes un peu plus, tu n'aimes pas du tout ce genre de révélation, tu te contentes de le fixer, lui signalant du regard à quel point tu es inquiet et impatient d'apprendre la suite.
Lorsqu'il te révèle le fait qu'il est resté 2 semaines à l'hôpital, tu ne bronches même pas. Bien sûr que tu es au courant, après ta petite visite surprise de la dernière fois, tu n'as pu t'empêcher de pencher l'oreille à chaque fois que cela parlait de lui, un peu plus que d'habitude d'ailleurs.
Le fait qu'il te le dise a voix haute t'énerve un peu ! Il aurait dû te le dire plus tôt ! Tu aurais dû être là pour lui ! Même si a ce moment-là, il ne voulait pas de toi. Tu es encore tellement attaché à lui que tu te sens comme si tu avais un rôle sérieux à jouer dans sa vie, tu as l'impression de devoir le soutenir ! Comme vous le faisiez avant, mais cette fois en toute amitié !

Ce qu'il s'est passé avec Somi  n'a fait que te conforter dans cette idée ! Ton cœur a été brisé et tu t'es senti coupable une nouvelle fois d'avoir brisé le siens ! Et puis ... Ça te fait plaisir d'être avec lui ! Tu es donc énervé de te sentir mis à l'écart et tu ne te sens même pas compréhensif envers lui qui vit peut-être des choses difficiles dont il n'est pas facile de parler. Tu n'es de toute façon pas vraiment en mesure de comprendre.
Lorsque sa dernière phrase tombe, le temps autour de toi semble s'être arrêté, tu analyses tout ce qu'il vient de te dire, et tu te sens soudainement très mal, tes poings se serrent alors qu'il fuit ton regard.

Tu es en colère, vraiment en colère ! Tu ne l'as jamais su ! Cela fait plus de 2 ans que vous vous connaissez, vous avez même eu une relation qu'à l'époque, tu n'aurais pas eu de mal a considéré comme sérieuse, et jamais tu n'as appris qu'il avait un trouble ! Tu as toujours remarqué qu'il ne s'alimentait pas beaucoup, mais étant toi-même anormalement un gros mangeur, tu ne t'es pas posé plus de questions !

Tu es aussi triste, t'essaies de réfléchir de manière rationnelle, dans ce milieu, il n'est pas le premier cas d'anorexie dont tu entends parler, et d'après le peu que tu en sais sur le sujet, tu sais que cela vient très souvent d'un profond mal-être, le fait de ne pas se sentir bien dans son corps ! Tu ne comprends pas vraiment, tu n'as jamais vécu cela ! Ton corps étant pour toi une sorte d'œuvre d'art dont, tu prends le plus grand soin ... Tu t'efforces de te mettre à sa place, mais tu n'en es pas capable

Tu es inquiet, vraiment inquiet ... Pourquoi il n'a rien dit ? a-t-il du vivre ... Ou plutôt subir tout ça tout seul ?
Là, c'est trop pour toi, t'étais déjà pas bien en arrivant, la goutte d'eau est à 2 points de faire déborder le vase de tes émotions. Tes yeux deviennent brillants, tu ne vas pas pleurer, tu refuses de pleurer ... Mais tu te sens profondément mal ! Tu ne t'attendais clairement pas a ça en venant ici ... Et sans un mot, d'un simple geste, tu le prends dans tes bras, tu ne sais pas si tu fais cela plus pour lui ou si tu le fais pour toi ... Mais tu le sers dans tes bras, tu le tiens contre toi comme si d'un simple geste, tu voulais lui assurer que tu es là ! Et tu lui dit simplement,, sans rancune, sans colère
"T'aurais dû me le dire ... Je ne sais pas si j'aurais pu t'aider, mais au moins j'aurais pu essayer"
Et tes paroles sonnent la sincérité, tu es sérieux ! Ta prétention semble ailleurs pour une fois !
 
AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1698
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 47

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Mar 4 Avr - 12:29


Akira & Nathanaël

Worried about you


Akira marque un point. En ce moment les émissions Kpop et les sites dédiées à cet univers parle tous d’une façon ou d’une autre de mon hiatus. Pour dire vrai, cela m’agace. Surtout que certains se font un plaisir de raconter un ramassis de bêtises. J’essaie de me tenir éloigné au mieux de tout cela, ce n’est pas pour mon moral et ce n’est vraiment pas la bonne période pour déprimer. Je ne dois laisser aucune porte ouverte à mes démons, au contraire, je dois les combattre et continuer de me rapprocher de la guérison. Si je veux remonter sur scène, aller mieux doit être mon seul objectif. Je suis lassé des mêmes conversations avec mes proches également, bien que je ne puisse pas leurs en vouloir. Les mêmes questions reviennent sans cesse : Pourquoi je n’ai rien dis ? Depuis combien de temps cela dure ? Est-ce que je vais aller mieux … Certains pensent même que mon silence est le résultat d’un manque de confiance en eux, alors que ce n’est absolument pas le cas. S’ils étaient à ma place ils comprendraient. Parler de cette épreuve que j’ai traversé est loin d’être facile. Je lis toujours la même inquiétude dans leur regard et je m’en veux …

C’est un peu moins dur d’en parler depuis le temps et je mets rapidement des mots sur mon mal en face d’Akira. Enfin, ce n’est pas que c’est plus facile, c’est juste que j’ai réussi à m’anesthésier à ce tourbillon de sentiment que je ressens chaque fois que j’en parle. Je vois ses points se serrer alors que mon regard fuit. Je lève à nouveau les yeux vers Akira et remarque ses yeux brillants. Si je ne le connaissais pas si bien, je pourrais presque croire qu’il est sur le point de pleurer. Je ne sais pas quoi penser de tout cela. Quand nous avons rompus j’étais persuadé de n’avoir jamais eu aucune valeur à ses yeux et qu’il n’avais jamais vraiment tenu à moi. C’est en partie pour cela que je lui en ai voulu et aussi parce qu’il m’a jeté de la pire des façons, alors que je mon côté j’étais persuadé que mon anorexie l’avait fait fuir, que mon corps l’avait dégoûté. Est-ce que j’oserai lui parler de cela un jour ? Depuis quelques mois, notre relation est apaisé et je ne lui en veux plus vraiment. C’est bizarre de redevenir aussi proche et pourtant, cela me fait un bien fou. Je n’ai plus de sentiment pour Akira, mon cœur bat pour un autre, mais il a tout de même son importance dans ma vie et cela m’a toujours fait mal de l’avoir perdu. Je me laisse faire lorsqu’il me prend dans ses bras et je pose ma tête sur son épaule.

- Tu n’aurais rien pu faire … Quand on était ensemble je refusais de comprendre que j’étais malade moi-même et je m’emportais chaque fois que quelqu’un s’approchait trop de mon secret.

Dans le fond cela n’aurait fait que précipiter notre rupture, mais le résultat aurait sans doute été le même.

- Même si pendant un temps j’ai eu peur que tu m’aie quitté à cause de cela …

J’avais peur que d’une façon ou d’une autre il l’ait apprit et qu’il ait décidé de me quitter, car je le dégoûtais. Je n’avais pas toujours des pensées très valorisantes envers moi-même à l’époque et c’était encore vrai il y a peu de temps. Maintenant ça va un peu mieux, bien que reprendre un poids normal me fait parfois tiquer. Dans un certain sens, je m’étais fais à la maigreur de mon corps, même si parfois, sous quelques éclairs de lucidité elle me dégoûtait. J’ai un peu de mal à me faire à l’idée et à accepter ce retour à la normale, mais il le faut pour ma guérison.

Je me mordille la lèvre. Je n’aurais peut-être pas dû dire cela à Akira. Je ne veux pas le faire culpabiliser, j’ai juste été un peu trop honnête.

- Surtout ne te sens pas coupable de tout cela. Ce n’est pas de ta faute … Et je vais mieux alors ne t’inquiètes pas trop …

Je sais que c’est beaucoup demandé. Si les rôles étaient inversés je serais mort d’inquiétude. Je veux aussi me battre pour mes proches, pour qu’ils ne se soucient plus autant de ma santé et qu’ils puissent à nouveau vivre leur vie tranquillement. Je leur dois bien cela après toutes les émotions qu’ils ont dû ressentir par ma faute ces derniers mois ...

:
 
AVENGEDINCHAINS


I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 6 Juin - 0:10


Akira & Nathanaël

Worried about you


Tout ce que tu ressens ne pourrait se résumer qu'a une sorte d’amertume décuplée, comme si tout à coup, tu devenais empathique ! Comme si pour une raison ou un autre, tu tentais du mieux que tu le peux de ressentir tout ce que lui aurais pu ressentir ! Sauf que ça, tu n'en seras jamais capable ! T'essaies juste de camoufler ta propre peine avec celle de quelqu'un d'autre, comme pour obstruer tes plaies avec le mal-être d'un autre. Ce n'est pas une bonne idée ! Tu le sers dans tes bras, ta bouche est soudainement sèche.
Tu n'aurais rien pu faire ? Et qui est-il pour en juger ? Il a sûrement raison, tu n'aurais rien pu faire, mais qui est-il pour avoirs décider de t'en empêcher ? 9A te prennent un peu trop à cœur, tu es toujours incapable de comprendre ce qu'il a bien pu ressentir, mais t'aurais au moins voulu qu'il t'en parle ! Tu poses ta main sur sa tête et tu réponds simplement :
« T'en sais rien ... Tu ne m'as même pas laissé essayer »
Ta réponse te semble totalement sensée, parce que c'est ce que tu penses. À sa précédente remarque, tu t’écartes de lui, plongeant ton regard incompréhension dans le siens. Tes sourcils, son froncé.
Comment il peut penser ça ? À ce moment, tu te rends compte que votre rupture, la façon dont tu l'as impitoyablement laissé tomber préférant aller t'amuser a batifoler ailleurs pendant que lui souffrait seul. Si cela avait été quelqu'un d'autre que lui t'en aurait sûrement rien eu à foutre, après tout, chacun sa merde ... Mais là, tu t'en veux ! En plus de ne pas l’avoir aidé, tu l'as très certainement enfoncé un peu plus.
« Comment j'aurais pu te quitter pour quelqu'un chose dont je n’étais même pas conscient ? »
Tu soupires un coup, tu ne veux pas qu'il pense que tu es en colère, ou que tu lui en veux ! Après tout, tu es très certainement plus à blâmer que lui.
Tu te mords la lèvre, tous tes sentiments se bousculent dans ta tête, t'es comme une sorte de masse nerveuse et triste qu'il ne faut pas trop chatouiller ... Et tu ne pensais pas être bousculé à ce point en venant ici.
Tu te rappelles encore que tu étais le premier à lui faire des compliments, parce que toi t'es ce genre de mec, tu te prends pour le centre de la terre, pour le plus beau, le plus talentueux ... Mais tu es aussi très bien capable de reconnaître la valeur des autres et surtout de ceux que tu aimes.
C'est avec beaucoup de culpabilité que tu te rends même compte que tu aimais bien sa maigreur et que c'est d’ailleurs très égoïstement l'une des raison qui t'as fait ne jamais te rendre compte de son trouble.
Lorsqu'il te demande de ne pas t’inquiéter, t'essaie de lui sourire, tu veux lui sourire pour ne pas le faire se sentir mal
« Ce n'est pas que je m'inquiète ou quoi et je ne culpabilise pas vraiment (mensonge) mais ... Je me dis que si tu n'avais pas traversé ça tout seul, ça aurait pu peut-être s'arranger plus vite »
Tu respires un grand coup, tu poses ta main sur sa cuisse d'un geste que tu veux rassurant, protecteur.
« Ce qui compte, c'est que tu sois en route pour aller mieux ! Et merci de me l'avoir dit même si ce n'est que maintenant »
Ta voix est bizarre, elle n'est pas calme, il y a une sorte d’écho de tristesse.
 
AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1698
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 47

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Jeu 8 Juin - 17:59


Akira & Nathanaël

Worried about you


Je le laisse m’étreindre sans réagir. Je n’ai jamais été très tactile, j’avais toujours peur que l’on sente ma maigreur sous mes vêtements, alors j’évitais les contacts trop rapprochés. Certes, Akira a déjà fait bien plus que me prendre dans ses bras, alors il l’avait peut-être remarqué, mais j’osais espéré qu’il soit trop occupé par autre chose pour le remarquer ou qu’il pense simplement que ma morphologie était naturellement ainsi. Comme il n’a jamais posé de question, je n’ai jamais rien dit. Même si le jour où il m’a quitté, j’ai pensé que peut-être mon corps ne l’attirait plus à être si frêle.

- Et qu’est-ce que tu auras fais de plus ? Demandais-je d’un ton un peu trop dur, comme si je lui reprochais une énième fois ce qu’il m’a fait, alors que je m’étais juré de ne plus le faire. Pardon … soupirais-je en baissant les yeux.

Je ne lui avouerai jamais que notre rupture n’a pas arrangé les choses. Les jours qui ont suivis son départ, je me nourrissais à peine. Je me souviens avoir fait un malaise la semaine d’après. Mon corps était à bout. Encore une fois tout à été mit sur le dos de mon anémie. Personne ne s’est douté de rien et c’était mieux ainsi. Je n’avais plus qu’à l’oublier, même si je me répétais sans cesse que c’était de ma faute s’il m’avait quitté.

- Je ne sais pas … Mon corps pouvait très bien ne plus te plaire, je pouvais ne plus te plaire tout court, j’étais si maigre …

Je suis toujours fin, même si mon corps à reprit des formes. Disons qu’avant j’étais vraiment trop maigre, petit à petit je retrouve un corps fin, mais sain.

- Je me disais que peut-être je te dégoûtais, laissais-je échapper, sentant les larmes me monter aux yeux.

Je n’aime pas me souvenir des semaines qui ont suivis notre rupture, avant que je ne rencontre Shin. J’étais vraiment mal, il me manquait … Je l’imaginais dans les bras de quelqu’un d’autre et je pleurais jusqu’à l’épuisement. Je l’aimais vraiment. Parmi tous mes exs, Akira et Shin sont sans doute ceux qui ont le plus compté, chacun à leur façon. Jamais je ne pourrais faire un traits sur eux, même si les sentiments ne sont plus présents. Il reste important à mes yeux. Je hausse les épaules.

- Je ne sais pas, et je ne pourrais sans doute jamais le savoir, mais je n’aurais pas voulu que tu restes avec moi juste pour ça. Si tu es partis tu avais tes raisons, peut-être quelqu’un d’autre dans ton cœur, je ne pouvais pas égoïstement te retenir.

Je lui adresse un léger sourire. Je ne lui en veux plus, j’ai réellement envie qu’Akira devienne un ami, un très bon ami, qu’on puisse se soutenir l’un, l’autre.

- Je vais un peu mieux oui, même si je dois avouer que c’est un peu bizarre de voir mon corps changer, reprendre un poids normal tout ça, j’ai parfois encore certains mauvais réflexe.

Comme me dire que je ne peux pas manger telle ou telle chose sinon je vais grossir ou alors si je me force, car je n’ai pas le choix il faudra que je loupe le repas suivant. J’ai aussi cette manie de sans arrêt me peser. Il y a encore quelques mois je ne pesais que 53kg, trois fois rien pour la taille que je fais. Même s’il faut être fin pour être idole, c’était beaucoup trop. Je suis remonté à 56kg, ce n’est toujours pas ça, les médecins aimeraient que je remonte au moins à 60kg. Ça me paraît beaucoup, dans mon raisonnement d’anorexique pas tout à fait guéris, mais je sais que c’est pour mon bien. Je lève mon regard vers lui, même s'il a rompu l'étreinte nous sommes toujours assez proches et je lui adresse un sourire rassurant. Il n'a vraiment pas à s'en faire.
AVENGEDINCHAINS


I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 8 Juin - 19:01


Akira & Nathanaël

Worried about you


La froideur de sa voix te surprend, ce que tu aurais pu faire de plus ? Évidemment, tu n'es sais rien, peut être aurais-tu pu essayer de lui donner d'avantage confiance en lui ? Lui assuré que manger un tout petit plus ne lui ferais réellement aucun mal ?
Il s'excuse, et tu ne réponds pas vraiment, juste trop occuper à réfléchir, et puis tu ne sais même pas quoi dire, que dire alors que lui-même est convaincu au fond de lui-même qu'à ce moment-là, personne ne pouvait rien faire pour lui. Il est resté seul, et toi, t'as rien vu parce qu'à part toi-même, tu ne vois personne.
Il t'explique ensuite que peut être son corps aurait pu te dégoûter et tu fronces les sourcils. Il était maigre, c’est un fait ! Mais jamais cela ne t'a fait tilter plus que ça, pourtant, tu aurais dû te rendre compte que le sentir aussi léger, sentir ses os contre ta peau n'étais pas normale. Au fait maintenant que tu y repenses, pleins de signes auraient pu te mettre la puce à l'oreille ... Mais toi t'aimais bien ce corps-là, et donc tu n'as jamais vraiment pensé qu'il avait un problème. Tu le regardes droit dans les yeux, l'avantage, c'est que sur le coup, penser a ta relation passée avec Nath t'as totalement sorti Somi de la tête.
Ses paroles te choquent presque au fait ... Te dégoûter ? Tu ne toucherais jamais un corps s'il te dégoûtait ... Et là, tu te rends compte que tu ne lui as jamais vraiment donné les vraies raisons, parce qu'à l’époque, la raison de votre rupture était tellement égoïste, tellement injustifiable que tu avais décidé de ne rien dire ... Peut-être que maintenant, tu devrais regarder la vérité en face ? Tu te dis pourtant que ce n'est pas le moment de parler de ça, mais d'un autre côté, tu ne sais pas quand tu auras une autre opportunité de lui en parler ... Tant que le sujet est lancé autant y aller non ?

« Ton corps ne m'a jamais dégoûté, vraiment ! Je me suis rendu compte que tu n’étais pas très épais, mais, justement, parce que ton corps me plaisait, je n'ai jamais rien dit ! Je me suis dit que c’était normal, mais maintenant que tu m'en parles cela me parait évident au fait ... Mais ne crois pas que c'est à cause de toi que je ... Je suis parti... »

Tu minimises le fait que tu l'as littéralement abandonné ... Parce que tu t'en veux maintenant, tu respires un grand coup et continue ... Il est temps de lui donner la vraie raison, celle qui va te conforter dans l'idée que t'es vraiment un connard.

« Au fait ... Il serait peut-être temps que je te donne les vraies raisons ... Je me rends compte qu'au finale, je te les ai jamais données, et puis, maintenant qu'on est ami, je peux te le dire »

Tu tournes autours du pot, détournant le regard, va-t-il recommencer à te détester après ça ?

« Je ne voulais pas te tromper ... Donc j'ai préféré te laisser avant de ... Recommencer comme je faisais avant »

Tu n'utilises pas les mots forts, ceux qui te feront littéralement passer pour une pute au masculin.

« On ne se voyait pas si souvent que ça et ... Je voulais m'amuser. Je t'aimais vraiment beaucoup, vraiment, mais je crois que j'aimais encore plus ma liberté »

Et voilà, t'es un égoïste, et tu te dis que ce que tu lui dis maintenant ne va pas du tout l'aider, mais tu te dis aussi qu'entre vous il n'y a plus de sentiment amoureux ... Mais même sans sentiment votre lien est spécial et tu te doutes que ce que tu viens de dire ne fais jamais vraiment plaisir à entendre.
Tu lui souris faiblement

« Et tu sais ... Moi, je l'aime encore bien ton corps, mais je préférerais que tu te sentes bien dedans »

Peut-être que si tu l'avais su ... Tu ne l'aurais pas laissé de cette façon-là ! Tu n'es pas du genre à avoir pitié, toi t'agis comme tu l'as décidé, mais si tu avais su, tu aurais peut-être pu faire les choses autrement ? Ou alors, cela t'aurait amené a le trompé en te disant que peut être il ne l'aurait pas appris ? Sauf que ça, tu as appris par la suite que ça ne marche pas !
Ta main se ressert un peu sur sa cuisse, tu n'as aucun problème à rester tactile avec lui.

« On pourrait aller manger un truc ensemble un jour ? Je me rends compte que tu m'as toujours laissé manger un peu, tout seul, ... Moi, j'aime vraiment manger, tu pourrais apprendre à aimer ça toi aussi ? »

Ça, il le sait que t'aime manger !
De toutes les personnes avec qui tu es sorti, il y en a seulement deux qui ont vraiment eu un impact sur toi, et évidemment, Nath en fait partie !
 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1698
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 47

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Jeu 8 Juin - 21:59


Akira & Nathanaël

Worried about you


Je ne voulais pas lui parler sur ce ton, je ne tarde pas à m’excuser, sans reculer de son étreinte. Cela me fait quand même du bien d’être proche de lui. Certes, cela ravive pleins de souvenirs et pas tous joyeux, mais je crois que je me sens enfin près à l’accepter dans ma vie, en tant qu’ami. Je suis honnête avec lui, maintenant qu’il est au courant de ma maladie, je n’ai plus rien à lui cacher. Je lui avoue ce que j’ai ressentis quand il m’a quitté, ce que j’ai pensé vis-à-vis de moi-même et qui m’a énormément blessé. J’ai souvent pleuré en me disant qu’Akira m’avait quitté pour quelqu’un d’autre, parce que je ne l’attirais plus. J’ai même pensé que depuis le début il voulait juste jouer, alors que de mon côté j’étais sincère. Il m’assure assez rapidement que je ne le dégoûtais pas, malgré la maigreur de mon corps. Je ne réponds rien, baissant mon regard vers le sol. Mon regard vient à nouveau chercher le sien, sans cacher ma surprise. Me dire la vérité ? Je crains le pire … Une hypothèse que je n’avais jamais envisagé me vient à l’esprit. Est-ce qu’il m’a trompé ? Non … Il n’aurait pas fait ça. Ce serait ignoble et pire que tout ce que j’aurais pu imaginer. Je ne sais pas si je pourrais toujours lui pardonner. Je reste silencieux, ne sachant pas trop à quoi m’attendre.

Je baisse à nouveau les yeux, entendre ça me fait mal. Je n’ai plus de sentiments pour lui, mais je me projette deux ans auparavant, quand il m’a quitté et que j’étais au plus mal et ça fait ressurgir tout un tas d’émotion.

- Avant de le faire, complétais-je pour terminer sa phrase d’une petite voix. Tu … Tu aurais pu me tromper ?

Je lève un regard blessé vers lui, les larmes qui menaçaient de couler quelques minutes plus tôt reviennent de plus belle. Je ne bouge pas, restant près de lui, mais mon regard le fuit.

- Je ne te suffisais pas. Tu voulais voir autre chose.

Je pourrais peut-être le comprendre avec du recul, mais sur le coup ça fait beaucoup trop mal. J’ai presque envie de lui dire que non, il ne devait pas m’aimer tant que ça, mais ce serait égoïste et méchant. Je préfère le croire et lui faire confiance. S’il dit qu’il m’aimait soit. Un faible sourire se dessine sur mes lèvres à travers les larmes aux coins de mes yeux. Je ne le repousse même pas lorsque je sens sa main sur ma cuisse.

- Tu es sincère ?

Je sais qu’il n’y a plus de sentiments entre nous, mais dans mon état d’esprit actuel, moi-même incertain de voir mon cœur changé, j’ai comme besoin de me sentir rassurer. Je ne sais pas trop quoi penser, il m’a blessé avec ce qu’il vient de m’avouer, j’ai sentis quelques larmes couler sur mes joues, que je viens essuyer du revers de ma manche.

- Je ne sais pas si je me sens bien maintenant, mais j’essaie.

C’est un peu dur de voir mon corps changer, reprendre une silhouette correcte, alors que j’ai toujours contrôler mon poids au grammes près. Je me suis toujours rendu malade au moindre gramme gagné et maintenant, je dois voir les kilos s’accumuler et m’y habituer. Je prends du poids pour me remettre en santé, j’essaie de m’en persuader. J’ai gagné trois kilos depuis quelques mois, c’est déjà bien. Les médecins me répètent sans cesse que c’est mieux si c’est lent, car comme ça mon mentale peut suivre, je peux m’y faire petit à petit. Je pense qu’il ont raison, j’ai encore du mal à me dire que je dois atteindre les 60kg.

- Manger ensemble ?

C’est vraiment maintenant que j’y pense, j’évitais toujours de manger en sa présence et pour cause … Si parfois je devais manger avec lui j’essayais de me forcer même si la plus part du temps je me précipitais vers la salle de bain dès que j’étais seul. Je hausse les épaules.

- J’aime bien cuisiner pour les autres, c’est pour ça.

Bien sûr c’est un mensonge. C’est clairement parce que ma relation avec la nourriture était conflictuelle que j’évitais toujours les repas avec lui.

- Oui, pourquoi pas, tu pourrais venir manger ici un de ces jours, comme ça je pourrais cuisiner ? Ou on peut sortir en ville aussi, si tu préfères, ça ne me gêne pas.

Je dois faire des efforts pour guérir, tout ne viendra pas en claquant des doigts, je le sais très bien. Alors autant accepter sa proposition, si ça peut lui faire plaisir … Puis si cela peut aussi permettre qu’il ne s’inquiète pas trop, qu’il voit que je suis en train de guérir, malgré tout ce qui m’est arrivé.
AVENGEDINCHAINS


I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.
Revenir en haut Aller en bas

[+18] Worried about you Ft Nath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sujets similaires

-
» [+18] Worried about you Ft Nath
» Nath, tout simplement
» J'avais oublié de te rendre le string de ta copine. [Nath & Diego]
» Papa. [Nath' ]
» kikou tout le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-