AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

Welcome in China, welcome in my room.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 3 Juin - 11:02


Je tangue dans les couloirs de l'hôtel, je ne sais pas trop ou je vais, mais je sais qui me suis. Mon garde du corps est non loin derrière moi, il me surveille, il espère sûrement que je vais gentiment dormir. Sauf que j'en ai décidé autrement, j'ai envie d'un massage, et il va me le faire puisqu'il est là. En plus il me doit bien cela, c'est moi qui l'ai demandé lui. Pourquoi? Parce que je l'aimes bien, parce que avec lui je suis moi même et surtout... Parce que j'ai de bon souvenir avec cet homme. Saoul, sobre dans un lit ou même dans les wc, tout y passait. Alors pourquoi y mettre fin quand on s'éclate bien? Parce que c'était à l'époque ou j'étais au fond du trou, ou je faisais n'importe, ou j'ai perdu ma virginité alors que j'étais complètement bourré et que je ne me souviens de rien. Je ne veux plus de ça,  je veux juste me sentir bien et être saint. Mais à quel prix? Enfin bref, j'arrive dans ma chambre et sans aucune pudeur j'enlève ma chemise. Bah quoi? Après tout il a déjà vu mon corps, enfin à l'époque j'étais beaucoup plus fin, j'ai fait du sport depuis!

-Dis, tu peux me faire un massage?

Je lui souris et m'allonge sur le ventre, je sais que je suis sans gêne mais il a l'habitude. Il sait qu'il ne va rien se passer n'est-ce pas? Enfin j'aimais bien passer du temps avec lui... Il est beau, musclé... Ouais bon ok il ne me laisse toujours pas indifférent.

-Aller cela nous fera penser au bon vieux temps!

En même temps c'est moi qui n'ai plus voulu, c'est moi qui le tente... Mais c'est juste un simple massage, non? Ah... Je suis tellement fatigué que j'ai la flemme de bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 3 Juin - 16:17



welcome in my room
ft. winchester aaron
Lorsque la Flow t’avait contacté pour s’occuper d’un de leur chanteur solo lors d’un déplacement en Chine, ta première question n’avait pas été l’identité de la personne mais la durée et surtout, le montant sur la fiche de paie. Pour toi, le salaire est la première chose qui entre en compte lorsque tu signes un contrat de travail. Ouais, c’est comme ça. Et dans ce cas-là, la paie était plus que convenable. T’allais pouvoir renouveler tes abonnements et fréquenter de nouveaux clubs un peu plus chers. Cool. Très cool. Mais en comprenant de qui tu devais assurer la protection, tu avais vite déchanté. Aaron.

À une distance plus que raisonnable, tu suis ton ‘client’ dans les couloirs de votre hôtel. Vos chambres sont côtes à côtes, question de facilité. S’il se passe un truc, il faut que tu puisses êtres là pour le protéger le plus rapidement possible. Et les ordres de l’agence sont stricts : tu dois l’escorter partout où il décide d’aller. Même s’il décide d’aller utiliser les toilettes du hall de l’hôtel plutôt que celles de sa salle de bain, tu dois le suivre et garder sa porte. Le chanteur ouvre la porte de sa chambre et tu le suis pour vérifier que tout est en ordre à l’intérieur. En déplacement, on est jamais à l’abris de rien, c’est une des premières choses que tu as appris lors de ta formation de garde du corps. Tu fermes la porte derrière toi et tournes ton regard vers Aaron qui a décidé de retirer sa chemise. Un regard amusé passe sur ton visage et un de tes sourcils se lève. À l’époque où tu l’as rencontré, bien avant tout ça, il était beaucoup moins musclé, beaucoup plus… chétif. Il te demande un massage. Ton deuxième sourcil se lève mais ton regard se fait plus dur.

« Tu penses vraiment que je suis ton masseur personnel ? J’suis là pour protéger ton corps, pas l’entretenir Aaron. »

Malgré la dureté de ton regard, ta voix laisse transparaitre un brin d’amusement. C’est lui qui a mis fin à votre relation, toi tu n’avais rien demandé. Et maintenant, il te demande des choses pareilles ? Tu le regardes s’allonger sur le ventre, sa tête dans son oreiller. Son dos est parfaitement dessiné, parfaitement musclé.

« J’me balade pas avec de l’huile de massage alors faudra faire sans. »

Tu retires tes chaussures avant de grimper sur le lit, t’agenouillant à sa droite. Ta main gauche se pose à plat sur le bas de son dos, à quelques centimètres de sa ceinture. Combien de temps s’est écoulé depuis votre dernier contact physique ? Ta main droite vient se poser au-dessus de l’autre avant de commencer des mouvements en huit du bas de son dos jusqu’à sa nuque.

« J’espère que tes fans apprécient l’investissement que tu mets en sport, c’est plutôt agréable au regard. »

Tu plaisantes tout en continuant tes mouvements en huit. Avant de faire ta formation de garde du corps, il t’est arrivé de travailler quelques fois comme masseur dans des petits salons douteux alors ouais, on peut dire que tu te débrouilles un minimum sans pour autant prétendre être un masseur de folie.
code diesel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 3 Juin - 18:05


Je n'aime pas le regard qu'il a porté sur moi, il est dur et il ne semble pas vouloir le faire. Est-ce que j'aurais fait quelque chose de mal? Je pensais qu'il aurait compris, qu'il ne m'en voudrait pas, alors pourquoi il se montre froid avec moi? Ce n'est pas comme si on était en couple, alors je ne comprends pas... Qu'est ce que cela m'agace! Enfin, il essaie tout de même de plaisanter, alors on va dire que je vais laisser passer ça. Je me demande si je lui ai manqué... Secrètement j'espère que oui, parce que bon je l'aimes bien quand même vous voyez. Et puis voilà qu'un soupire d'aise sort de ma bouche, c'est gênant alors je décide de me retourner pour me mettre face à lui. Des fois je me dis que je devrais apprendre à être pudique.

-Merci, je trouve que tu es devenu plus beau mais te force pas.

Je lui souris alors que je le regarde, non je ne le draguais pas, je le pensais vraiment. J'avais toujours trouvé le garde du corps très beau, il était viril et j'aimais beaucoup ça. Il m'est arrivé de repenser à lui des fois, sans vraiment savoir pourquoi. Alors oui je me doute qu'il n'a pas du être ravis de savoir que c'est moi qu'il protégeait, peut être qu'il en attendait plus de moi à une époque, ou qu'il a été attristé quand je lui ai dit qu'on ne se verrait plus pour du sexe. Je ne vais pas mentir, j'ai aimé les nuits secrètes avec Jae, mais bon c'était à une époque ou je draguais tout ce qui bouge, même si il est le seul qui est resté mon sex-friend. Je me mets assis et doucement je dépose un baisé sur sa mâchoire, oui oui pas sur la joue sur la mâchoire! Je sais que cela pourrait être mal interprété, mais faut pas vous m’éprendre c'est pas pour lui donner envie!

-Désolé si je t'ai blessé et merci d'être présent.

Je le regarde dans les yeux timidement avant de caresser sa joue quelques secondes. On était que tout les deux, seuls dans une chambre et sur un lit, moi torse nu alors que je ne devrais pas Est-ce qu'on peut dire qu'il y avait une bonne ambiance? Bien sur, on pourrait penser que je vais lui sauter dessus mais non, il est tard et je suis fatigué. Je décide de m'allonger à nouveau mais sur le dos, parce que les mélodrames ça me mets vite mal à l'aise.

-Tu peux aller dormir si tu veux, je suis un peu fatigué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 4 Juin - 18:53



welcome in my room
ft. winchester aaron
Toujours agenouillé sur le lit, tu n’arrêtes tes mouvements que lorsqu’il roule sur le dos pour te faire face. Il te dit que tu es devenu plus beau. C’est pas vraiment ce que tu penses, à vrai dire. Plus le temps passe et plus tu as l’impression de trop vieillir. La faute à la cigarette et à l’alcool probablement. Tu lui souris en retour, reculant légèrement lorsque Aaron décide de s’assoir. Tu ne bouges pas lorsqu’il vient déposer un baiser sur ta mâchoire. Il est désolé de t’avoir blessé. Blessé ? Tu n’as jamais vraiment été blessé lorsqu’il a décidé de couper court à votre semblant de ‘relation’. Tu ne lui devais rien, il ne te devait rien, vous n’avez jamais été ensemble à proprement parler, ce n’était que des nuits, par-ci, par-là.

« Tu n’as pas à être désolé, on savait très bien tous les deux que ça durerait pas, nos petites nuits. »

Tu rigoles doucement, ébouriffant les cheveux de Aaron au passage. Il te remercie d’être présent. D’être là pour lui ? Il vient caresser ta joue, l’espace de quelques secondes. Un geste intime à tes yeux, trop intime. Et finalement Aaron se rallonge, laissant son corps partiellement dénudé à ta vue. Tu laisses échapper un rire lorsqu’il te dit que tu peux aller dormir, qu’il est un peu fatigué. Tu l’as déjà connu plus en forme que ça.

« On se couche avec les poules ? Je t’ai connu bien moins sage que ça Aaron. »

Tu tapotes doucement son ventre avec ta main droite avant de le faire rouler à nouveau sur le ventre. Il t’a demandé de le masser et tu n’as pas fini l’exercice. Tu passes un genou du côté gauche du corps de l’idole et t’assois sur ses fesses, faisant attention à ne pas laisser tout ton poids tomber sur le jeune homme. Tes mains viennent se placer de part et d’autre de sa nuque, tes pouces commençant à le masser le bas de sa nuque, son cou et le haut de son dos.

« Tu m’as demandé un massage, je fais les choses bien. Dormir ce sera pour plus tard. »

Tu continues tes mouvements, descendant progressivement tes mains vers le milieu du dos. C’est appréciable pour toi de pouvoir toucher un corps finement musclé, il a vraiment pris soin de lui depuis votre dernière rencontre dans un lit.

« Ne t’endors pas de suite mon petit, je n’ai pas fini. »

Tes mains terminent leur course au bas de son dos, descendant lentement de part et d’autre de ses hanches, t’obligeant à te rapprocher de son corps. Son corps que tu as toujours trouvé très tentant, trop tentant. Sans que tu ne comprennes vraiment comment, ta bouche entre en contact avec le bas de son cou. Et tu ne te relèves pas, tes mains accrochées à ses hanches, tes lèvres glissent d’une épaule à l’autre, laissant des baisers sur son passage.

code diesel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 5 Juin - 18:45


Je ne sais même pas pourquoi je me suis excusé, des fois j'ai l'impression de ne pas me reconnaître. Le contacte de ses mains sur moi me fait tellement de bien, tellement que mes yeux se ferme petit à petit. Il y a une époque on je n'aurais jamais été si sages, il a raison il m'a connu moi pépère que cela. Je profite du massage sans rien dire, sauf que voilà, quelque chose cloche. Sa bouche se pose sur mon corps, la sensation est tellement bonne que cela pourrait me faire craquer, mais je ne dois pas, je ne dois plus.

-C'est en supplément les bisous?

Je le dis sur le ton de la plaisanterie mais lui et moi on sait que s'il va plus loin, cela ne restera pas qu'un simple massage. Sauf que voilà, craquer maintenant serait trop facile, et puis je lui ai dit que je ne voulais plus. Mais après tout, pourquoi il se retiendrait alors que c'est moi qui ne voulait plus? Néanmoins je ne pensais pas que cela tournerait ainsi, trop naïf sans doute.

-À moins que tu veux que je craque? Enfin de dos ca risque d'être difficile puis je suis plus résistant qu'avant.

On pouvait le prendre pour un défis, en vérité j'ai l'impression de le pousser pour qu'il continue, alors que ma conscience me demande de l'arrêter. Que de blabla pour cacher que les bisous de l'homme me fait de l'effet, ça a toujours été le cas en fait. Jae est quelqu'un de très attirant, trop pour mon bien être mentale en fait.  Ma tête toujours sur l'oreiller, je m'aggrime à celui-ci comme pour me retenir. Mes yeux toujours clos j'ai l'impression de m'évader... Combien de temps reste t'il avant que je craque?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 11 Juin - 22:19



welcome in my room
ft. winchester aaron
Assis sur les fesses de Aaron, tes mains continuent de descendre vers son ventre, le long de ses hanches. C’est tout aussi agréable de procurer un massage que de le recevoir, du moins à tes yeux. C’est un sentiment que tu apprécies, de savoir que tes gestes, même sans être professionnel, peuvent détendre et être apprécier par la personne sur qui tu les fais. Ta bouche glissant d’une épaule à l’autre, laissant de petits baisers au passage te surprend un peu. Tu ne t’attendais pas à faire une chose pareille, ou en tout cas pas avec lui. Vos relations sexuelles sont du passé à tes yeux, même si c’est avec un peu d’amertume que tu avais accepté d’y mettre un terme.

« Prends ça pour un cadeau de la maison. Ose me dire que tu n’apprécies pas Aaron. »

C’est la seule chose que tu réussis à répondre. Ta fierté t’obliges en partie à prononcer la dernière phrase. Tu veux qu’il avoue qu’au final, il apprécie le geste, qu’il apprécie tout ça. C’est lui qui a refusé de continuer, pour sa carrière. Alors que vous auriez pu continuer à vous voir, à vous fréquenter en secret, sans que rien ne soit officiel entre vous, juste du plaisir charnel, rien d’autre.

« C’est à toi de voir, craquer ou pas, je suis pas à ta place pour le coup. »

Tu te redresses et tes mains quittent ses hanches pour remonter à ses épaules, continuant ton massage. Ton but n’est pas tant de le faire craquer, tu ne serais pas surpris qu’il ne craque pas à vrai dire. Non, ton but est surtout de le faire regretter, lui faire regretter les nuits de plaisir que vous avez eu ensemble, les meilleures évidemment. Evidemment, certaines ont été moins bonnes que d’autres mais c’était tout de même souvent très bon avec lui. Et tu espérais qu’il avait apprécié vos soirées autant que toi, et que désormais, il regrettait de t’avoir supprimé de sa vie pour sa carrière.


code diesel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 11 Juin - 23:10



Au final je suis déçu, de sa réaction, des gestes de l'homme. Oui je sais, c'est moi qui est mis fin à tout ceci, mais j'ai toujours le numéro du garde du corps dans mon portable. Je sais que je ne devrais pas en attendre plus, qu'à la base j'avais demandé un simple massage... Mais voilà, il fallait pas commencer.

-Je risque pas de craquer avec si peu même si c'était agréable.

Je ne vais pas mentir, bien sur que j'ai aimé, mais il en faut quand même plus pour que je craque. À quoi il jouait sérieusement? L'ambiance commençait à être tendue, et ce n'est pas du tout ce que je souhaite. Enfin je n'aime pas qu'on agisse comme ca, des bisous puis plus rien... C'est stupide parce que c'est moi qui ne voulait plus, mais c'est Jae après tout, il est très attirant et ça je n'y peux rien. Je soupire avant d'ouvrir la bouche.

-Arrête le massage ca suffit, ça va me rappeler avant et me manquer.

Je m'agite un peu pour qu'il se retire,  je n'avais plus envie qu'il continue. Je n'ai pas très envie pourtant qu'il parte... J'ai envie qu'il reste mais je n'aime pas qu'on joue avec moi de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas

Welcome in China, welcome in my room.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» PEKIN, china open ATP 500
» BMW G 650 GS made in China
» Une pelle à tout faire, made in china
» Room Arranger Free 3.26
» R5 Maxi Diac 1/18 from China

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-