AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: Munhwa Broadcasting system :: coulisses

knock - knock, who's there, (aly).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Messages : 2435
Age : vingt-trois ans.
groupe : 6rhymes, leader & rapper.
rôle dans le groupe : manwhore. useless phake leader.
nom de scène : jun to the HOE
occupation : boulet. bg en carton. haru's whiny lil' bitch.
avatar : kim jiwon (ikon).
DC : nam insu(lte), bae krystal(ine), jung hana(ture) & shin seok(ay).
Points : 30

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t496-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t4522-junho-minds#82164 http://www.lights-camera-action.org/t610-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t503-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t4054-junho-infrontofhoe#75979 http://www.lights-camera-action.org/t979-junho-kg http://www.lights-camera-action.org/t4769-6rhymes-yuseong-media
Message
Jeu 6 Avr - 2:59

Who’s there ? Nana. Nana who ? Nana your business.
aly&junho, aesthetic, ☾ Les ombres dansaient, à l'encontre de ses sens visuels. Se permettant de venir lui chatouiller le bout du nez, elles le taquinaient et jouaient à son encontre. Mêlant leurs doigts à l'instar de sa chevelure infiniment décolorée, et son faciès. Et ce, à l'aide de ces bien multiples ustensiles et produits en tous genres dont il ne connaissait guère l’identification verbale, pour la plupart. Écouteurs disposés au creux de ses oreilles, il disposait à présent d'une attention presque totale à l'intention de ces mélodies qui osaient se frayer un chemin envers ses sens auditifs. Chase me, cette production issue de cette agence au sein de laquelle il prenait dès à présent place. Il affectionnait particulièrement, ce groupe féminin. Idée quelque rare, pour un jeune homme de son envergure. Peut-être était-ce là... simplement la marque, d'une affection tout autre redirigée envers les membres du groupe dont il semblait être question, dont l'une d'entre elles. En particulier. « ah, » Special stage, avaient-ils répliqué. Le jeune rappeur n'avait que faire, de ces appels peu conventionnels. Et, de dernière minute. Si cela, lui permettait de frôler de nouveau la scène afin de parvenir à cracher ces paroles qu'il s'était permis d'écrire avec soin, il n'était jamais contre l'idée. Malgré, le manque sommeil. Malgré, cet emploi du temps quelque peu chargé. Il bossait dur, et cela se faisait ressentir au travers de ce comportement qu'il arborait. Professionnel, et impliqué. Peut-être était-ce là, la marque de cette position tenue au sein de ce groupe. Peut-être cela, lui avait entré du plomb au sein de sa boite crânienne de jeune adulte, auparavant si hautain et imbus de sa personne. Il soupirait tandis que, sa voix fluette et peu harmonieuse se laissait entendre au travers de simples murmures. Il s'occupait, tandis qu'on s'occupait de lui. Il en avait pris l'habitude, et ne désirait guère gêner ou, simplement déranger ces jeunes demoiselles au vu de ce travail qu'elles se permettaient de fournir d'une manière si consciencieuse.

Il abdiquait, lorsque le résultat final s'avérait être concluant. Jusqu'à présent, il avait été pleinement satisfait. Et, ce jour ne serait guère une exception. Fièrement dressé sur ses guibolles, il s'approchait davantage de ce miroir lui offrant avec grâce son reflet. Remerciant avec simplicité, il prit la poudre d'escampette. La première étape venait tout juste d'être clôturée, et pourtant. Restait à apercevoir les parcelles vestimentaires qui avaient attiré l’œil de ces stylistes en herbe. Hésitant, il franchit cette seconde pièce. Soulagé, « ouf. sur ma vie, j'ai cru que tu allais me sortir une connerie digne de ces gamins pré-pubères. » Lâchait-il, sans vergogne. Parcelles vestimentaires enfilées. Il jetait un ultime coup d’œil envers ces miroirs, ils n'avaient guère lésiné sur les détails. Aussi ridicule, cela pouvait-il être, il semblait bien davantage dénudé que, la saison de l'autorisait. Débardeur blanchâtre échancré, jean quelque peu délavé et trouvé de part et d'autre. De quoi, sustenter les désirs du jeune homme face à l'idée d'être aussi confortable sur scène, qu'en dehors de celle-ci.


Couloirs blanchâtres occupés, il soupirait. Bouteille plastifiée résidant au creux de l'une de ces mains, il fut débarrassé de ce micro avant qu'il ne parvienne à espérer son faciès de ce liquide, aqueux. Les spots luminaires s'étant permis de l'éclairer au cours de sa représentation n'avaient aucune conscience de cette chaleur étouffante qu'ils renvoyaient. Son échine se consumait, il soufflait. S'adossant, avant que son postérieur ne parvienne à heurter le sol. À nouveau, il se voyait être empli de satisfactions. Il avait géré cela, comme il l'avait toujours souhaité. Il était temps pour lui, de se sécher et, de rentrer. Pourtant, c'était sans compter sur cette voix qui se fit entendre. L'attention de l'aîné fut détournée, surprise.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 638
Age : 18 ans
groupe : EXY
rôle dans le groupe : main dance, sub-vocal & chorégraphe
nom de scène : Aly
avatar : Lalisa Monoban (Lisa - black pink) - suture
DC : JaeHwan (YM) & Chae Yoru (flow)
Points : 197

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1421-moon-alayna-live-to-sing http://www.lights-camera-action.org/t1447-moon-alayna http://www.lights-camera-action.org/t1455-moon-alayna#28494 http://www.lights-camera-action.org/t1559-moon-alayna#31931 http://www.lights-camera-action.org/t1560-moon-alayna-aly_kg http://www.lights-camera-action.org/t6308p10-exyofficial http://www.lights-camera-action.org/t3637-aly-moon-alayna-exy http://www.lights-camera-action.org/t1566-exy-knockout-global
Message
Lun 10 Avr - 18:24

Who’s there ? Nana.  Nana who ?  Nana your business.
aly&junho, fashionista, ☾ En sueur je quitte la scène après mon second enregistrement. Le premier a eu lieu avec les filles du groupe, EXY, pour notre promotion de Hate, après quelques prises, l'enregistrement dans la boite, Smeely et Izzy ont quitté les studios de MBS pour d'autres activités, alors que je devais rester pour enregistrer la prestation de la collaboration que Seol et moi faisons sur Don't Recall, avec Spark et Mingyu. Il n'y a pas une grande promotion pour les collaborations, mais quelques lives sont nécessaires tout de même. Épuisée je soupire tout en retournant dans notre loge. Une douche s'avère plus que nécessaire, j'enfile des vêtements propres, des vêtements dans lesquels je serai à l'aise pour retourner jusqu'à l'agence et continuer de m'y entraîner. Mon bonnet sur la tête, un masque protégeant mon visage, je quitte la loge signalant à mon manager que je le rejoins tout de suite dans le van, j'ai deux trois choses à faire avant.

Je marche dans les longs couloirs, mon sac en toile sous le bras, pianotant un message sur mon portable sans trop regarder où je me rends. Pensant être arrivée devant la bonne porte je frappe, ne prenant pas la peine de regarder la pancarte qui affiche "Kang Jun Ho" en toutes lettres. Je n'attends pas de réponse et pousse la porte, enjouée « Mei Li ! Je pensais que t'allais venir me kidnapper aujourd'hui encore ! ». Je rigole, m’apprêtant à saluer ma meilleure amie. On se voit tellement peu qu'on profite de la promotion qu'on mène en même temps pour passer se faire des petits coucou. Seulement je ne réalise que trop tard que je ne suis pas au bon endroit. Un blanc. Je relève le visage, ne comprenant pas pourquoi Mei Li ne me répond pas, quand je vois s'afficher celui de Jun Ho. Oups. « Désolé. » lâchais-je simplement, souriant néanmoins de cette situation étrange. Ca fait très longtemps que je n'ai pas Jun Ho. Idole issue à la base de mon agence, la Knockout. Un gars dont j'étais fan avant même qu'il débute, et genre fan un peu obsessionnelle. Il l'a très vite compris et a su comment se servir de moi à son avantage. Néanmoins, je ne disais jamais non, idiote et immature que j'étais. Depuis un moment je ne l'ai pas revu, entre temps je suis sortie avec un garçon ce qui m'a permis d'être moins obsédée par tous les beaux mecs que je voyais. Ensuite des scandales à propos de Jun Ho ont eu lieu, il a quitté l'agence et je n'ai plus jamais entendu parlé de lui. J'ai su, récemment, qu'il était revenu, avec une autre agence. Par erreur je me retrouve dans sa loge, mais j'ai l'impression que cette erreur peut être très intéressante. « Jun Ho Oppa. Ca fait longtemps. ». Je souris, un peu faussement peut-être. Il semble surprise. Me reconnait-il ? Aujourd'hui, je ne suis pas une gamine trainee, un peu trop fanatique sur les bords, entrée par effraction dans son vestiaire pendant qu'il se change - c'est arrivé - non je suis Aly, une nouvelle idole qui s'est juste trompée de porte.



❝it's a beautiful love story❞ Honey, I rose up from the dead, I do it all the time, I've got a list a of names and yours is in red underlined, I check it once, then I check it twice.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2435
Age : vingt-trois ans.
groupe : 6rhymes, leader & rapper.
rôle dans le groupe : manwhore. useless phake leader.
nom de scène : jun to the HOE
occupation : boulet. bg en carton. haru's whiny lil' bitch.
avatar : kim jiwon (ikon).
DC : nam insu(lte), bae krystal(ine), jung hana(ture) & shin seok(ay).
Points : 30

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t496-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t4522-junho-minds#82164 http://www.lights-camera-action.org/t610-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t503-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t4054-junho-infrontofhoe#75979 http://www.lights-camera-action.org/t979-junho-kg http://www.lights-camera-action.org/t4769-6rhymes-yuseong-media
Message
Ven 14 Avr - 5:11

Who’s there ? Nana.  Nana who ?  Nana your business.
aly&junho, aesthetic, ☾ L'aîné fut porté en un léger sursaut à l'encontre de cette entrée quelque peu fracassante, naturellement l'idée que le contenu de sa bouteille d'eau ne soit renversé à l'instar de ce débardeur blanchâtre arboré fut évincée, de justesse. Le tout, argumenté de ces propos qui ne semblaient aucunement lui être destinés. Sceptique, les sourcils du jeune homme furent froncés avant qu'il ne parvienne à se redresser. Fièrement tenu sur ses guibolles, il se penchait afin de parvenir à disposer d'une identité envers cette voix quelque peu stridente se permettant de réduire à néant son repos. Mécontent, la lippe inférieure de celui-ci fut mordillée avant qu'un vulgaire onomatopée ne parvienne à être extirpé. La demoiselle dont il semblait être question, n'était guère inconnue en son esprit. Bien au contraire, loin de là. Il l'avait côtoyé en de bien multiples années, au sein de la précédente agence auprès de laquelle il avait traîné avant que de bien multiples tourments ne surviennent et extirpent son être de celle-ci. Rejoignant l'équipe adverse, résidant en son esprit aucun gêne à l'encontre de ces faits. Seule la vérité, était blessante. Il avait lui-même exprimé celle-ci, les seuls blessés restant n'étaient aucune autre que les directeurs qui se devaient de restaurer une source monétaire convenable en le compte épargne du jeune homme. Ridiculement, sa gorge fut titillée avant que sa voix ne parvienne à se faire entendre. Étrangement aigu, il jouait l'aspect de féminité à son paroxysme. « oh ma chérie, tu sais. je suis occupé, ces derniers temps. » Poignet brisé, l'une de ses mains fut agitée. Ce rôle ne saillant en aucun cas sa personne, il osait néanmoins le croire avant que son sérieux ne puisse être de nouveau mis en avant. L'erreur, ne jouait pas en sa faveur. Ni même, en celle de la cadette. Était-ce là convenable de se mener en l'espace personnel d'un tout autre artiste, d'un homme qui plus est ? Les rumeurs iraient de bon train et, il ne désirait en aucun cas être mêlé à de tels enfantillages, à nouveau. Le postérieur du jeune homme heurtant alors, l'un des multiples fauteuils disposés ici et là. Sa voix, se fit entendre. « plutôt longtemps, ouais. j'ai raté des épisodes, tu ne traînes plus à l'agence, ils ont osé de jeter hors du donjon ? intéressant, ils t'ont foutue dans une connerie féminine à souhait, j'espère. que je ricane en voyant la tête que tu vas tirer en arborer tes tenues de scènes ridicules à souhait, tiens. » Il exagérait, peut-être. Cependant, il ne s'était aucunement renseigné envers les artistes que l'agence s'était permis d'envoyer sur le devant de la scène. Il se contentait de peu, et de sa situation actuelle et celles de ses camarades à l'heure actuelle. Le temps ne jouait guère en sa faveur et jeter un œil à l'encontre de la concurrence n'avait jamais été l'un de ses passe-temps, bien au contraire. Il découvrait ceux-ci, sur le tas. Les concerts, ou autres festivités en tous genres.

« si tu rêves de scandales, et de rumeurs. n'hésite pas, installe-toi. » La main de l'aîné vint présenter à la demoiselle les fauteuils l'entourant. Fauteuils, qui pouvaient être occupés si celle-ci le désirait. Sinon, la porte n'était, en aucun cas, verrouillée et elle pouvait tout aussi prendre la poudre d'escampette. « alors, qu'es-tu donc devenue ? traîner dans ces couloirs signifie, qu'ils t'ont vraiment poussée. seule, plusieurs ? à moins que, toi aussi. tu as pris la fuite, pour me rejoindre ? » Bras croisés à l'instar de son buste, il plaisantait. Ricanement se fit entendre. « à moins que, tu ne soit là pour jouer les larbins d'un ancien groupe ? ça les éclate, ça. » Il en avait lui-même fait les frais. Pointer le bout de son nez en de toutes autres productions, s'agiter et simplement montrer qu'on était là afin de tenter de se faire remarquer. Sans le moindre effet, cela s'avérait être un effet de foire qui ne désemplissait pas. Il récoltait lui-même au sein de ses productions des demoiselles et jeunes hommes de bien multiples concurrences afin de simplement se montrer. Il acceptait, car. Lui-même avait dû passer par là. Lui-même n'avait guère affectionné cette période. Et pourtant, c'est fièrement planté à l'encontre de ce siège à la suite d'une nouvelle performance qu'il venait tout juste de clôturer l'instant présent. Le dur labeur avait finalement payé.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 638
Age : 18 ans
groupe : EXY
rôle dans le groupe : main dance, sub-vocal & chorégraphe
nom de scène : Aly
avatar : Lalisa Monoban (Lisa - black pink) - suture
DC : JaeHwan (YM) & Chae Yoru (flow)
Points : 197

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1421-moon-alayna-live-to-sing http://www.lights-camera-action.org/t1447-moon-alayna http://www.lights-camera-action.org/t1455-moon-alayna#28494 http://www.lights-camera-action.org/t1559-moon-alayna#31931 http://www.lights-camera-action.org/t1560-moon-alayna-aly_kg http://www.lights-camera-action.org/t6308p10-exyofficial http://www.lights-camera-action.org/t3637-aly-moon-alayna-exy http://www.lights-camera-action.org/t1566-exy-knockout-global
Message
Ven 14 Avr - 17:05

Who’s there ? Nana.  Nana who ?  Nana your business.
aly&junho, fashionista, ☾ Mon étourderie et ma maladresse légendaire m'aura fait frapper et entrer dans la mauvaise loge. Pourtant tout cela ne m'inquiète pas tant que ça, j'aurai pu tomber face à pire que Jun Oh - quoi que, quelqu'un pourrait-il être plus désagréable que lui ? Je pourrais aisément faire demi tour, claquer la porte et quitter les bâtiments de MBS, seulement ça fait longtemps que je n'ai pas vu Jun Ho, très longtemps, et même s'il ne m'a absolument jamais porté dans mon coeur, j'ai bien envie de rester discuter - si on peut appeler ça comme ça. Maso dite vous ? Peut-être l'ai-je toujours été avec lui. Je ne réagis pas lorsqu'il prend une voix féminine, et me contente de le regarder. Il n'a pas l'air d'avoir changé. Physiquement en tout cas, c'est toujours le même. Quant à son comportement je ne saurais dire, ça fait trop peu de temps que je suis dans loge. C'est pourquoi je décide de rester, ne me sentant pas de trop. A l'entendre parler, Jun Ho ne sait clairement pas que j'ai débuté depuis presque cinq moi déjà. Un solo, deux sorties avec les EXY, une collab. Toutes ces choses ne le concernant pas ne doivent pas beaucoup l'intéresser. Je peux le comprendre. Je ne réponds pas tout de suite et m'installe, à mon aise, sans me préoccuper du staff qui s'agite déjà autour de nous. « C'est vrai que les scandales, tu connais pas vrai ? » je souris gentiment. Je lance ça sans chercher à être méchante, gentille, à envoyer un pique ou à me montrer polie. Je réponds juste. « Et oui il faut croire qu'ils m'ont lâchés dans l'arène. Ca t'intéresse vraiment ? » j'en doute mais je continue tout de même sans lui laisser le temps de me répondre « D'abord en solo, puis à plusieurs. Une collab aussi, enfin des choses comme ça. Crois le ou pas, ça se passe bien, et je n'ai en aucun cas porté des vêtements ridicules. Pour le moment en tout cas. ». Je pense que je l'ennui, mais lui faire perdre son temps me tente plutôt bien comme activité.

Je croise mes jambes et regarde autour de moi. Moi qui me suis toujours demandé si les artistes plus connus avait le droit à des loges plus luxueuses, je constate qu'ici, en tout cas, ce n'est pas du tout le cas. Finalement je pose de nouveau mon attention sur le jeune homme. « Et toi ? Qu'est-ce qui t'a pris si longtemps pour revenir ? ». Je fronce les sourcils. A vrai dire, je sais qu'il y a eu un scandale à propos de Jun Ho, mais je ne me suis jamais vraiment renseigné sur l'objet. Il faut dire que durant la période où c'est arrivé, j'étais très occupée pour mes débuts et je n'avais franchement pas de temps à consacrer dans les potins des autres idoles. A part ceux de Mei Li peut-être.



❝it's a beautiful love story❞ Honey, I rose up from the dead, I do it all the time, I've got a list a of names and yours is in red underlined, I check it once, then I check it twice.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2435
Age : vingt-trois ans.
groupe : 6rhymes, leader & rapper.
rôle dans le groupe : manwhore. useless phake leader.
nom de scène : jun to the HOE
occupation : boulet. bg en carton. haru's whiny lil' bitch.
avatar : kim jiwon (ikon).
DC : nam insu(lte), bae krystal(ine), jung hana(ture) & shin seok(ay).
Points : 30

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t496-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t4522-junho-minds#82164 http://www.lights-camera-action.org/t610-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t503-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t4054-junho-infrontofhoe#75979 http://www.lights-camera-action.org/t979-junho-kg http://www.lights-camera-action.org/t4769-6rhymes-yuseong-media
Message
Dim 23 Avr - 2:39

Who’s there ? Nana.  Nana who ?  Nana your business.
aly&junho, aesthetic, ☾ L'aîné fut porté en une légère surprise lorsque la cadette fut permise de disposer son postérieur à l'encontre de l'un des multiples fauteuils dont il avait auparavant fait la présentation. Lui, qui avait simplement imaginer, la voir, prendre la poudre d'escampette se retrouvait à entretenir une conversation quelconque aux côtés d'une ancienne camarade, persistant au sein de cette bâtisse auprès de laquelle il avait envoyé paître ses obligations à la suite de multiples scandales lui causant bien des torts. Il semblait être naturel que, le jeune homme ne daigne guère jeter un regard curieux envers les agissements de cette agence, celle-ci ne lui devait que de bien nombreux tourments ne cessant aucunement. Il assumait, cependant les scandales gisants à son encontre cependant l'idée que ceux-ci soient détournés en une fausseté invraisemblable de la part d'autrui était moins agréable. Naturellement, il vint se redresser. Sourire persistant à l'instar de ses lippes, « plutôt ouais, et je doute de parvenir à quitter la scène du scandale de si tôt. c'est amusant de voir la nature humaine à son état véritable, parfois. » Car oui, c'est au travers de ces situations que les vrais visages se dévoilaient. Et la plupart du temps, ces faciès dévoilés n'avaient rien d'agréables. La plupart du temps, détestables. Haïssables. Il vint ôter ce goût amer persistant en sa cavité buccale à l'aide d'une simple et unique gorgée de cette source aqueuse résidant en cette bouteille en plastique qu'il triturait. « ah ? » Le sujet fut changeant, mené auprès de la carrière nouvelle de la jeune demoiselle. La demoiselle en question n'avait aucunement été délaissée sur le derrière de la scène. Bien au contraire, l'agence semblait avoir plutôt misé sur celle-ci. Le proposant de bien nombreuses productions afin de la disposer à l'encontre de plusieurs plans professionnels. Elle ne pouvait que, être heureuse et fière que de tels travaux lui soit proposé. « je te crois, tu t'en sors plutôt bien. je te félicite. et alors, la scène, les fanatiques, tout ça, tout ça, ça te plaît ? » Curiosité piquée à vif, il supposait que la jeune femme allait répliquer avec un certain entrain qu'elle adorait le moindre de ces aspects. Comme, la plupart.

« moi, hein ? » Le faciès du jeune homme vint se détourner à l'intention des personnes présentes au sein de cet antre, présences qui n'étaient aucunement quémandées et fut naturellement congédié avec une certaine politesse, malgré tout. Il n'avait guère besoin d'aide en ce qui concerne l'idée de se vêtir à nouveau de ces précédentes parcelles vestimentaires. « au début, je me laissais vivre tranquillement et puis, du jour au lendemain. je me suis retrouvé à devoir diriger cinq pélo, inconnus. je ne te dis pas la gueule que j'ai tiré au début. moi, un groupe. la blague. » À nouveau, un ricanement se fit entendre avant qu'il ne parvienne à se redresser. « et au final, j'y ai pris goût. ils sont sympas, tranquilles malgré l'idée qu'il ne pigent pas tous ce que je dis vu le taux d'étrangers dans le lot. » Répliquait-il tandis que son attention fut déportée envers ces parcelles vestimentaires traînant ici, et là. Ses mains fouillaient et farfouillaient. « je suis devenu un petit peu plus tranquille et sérieux dans mon boulot, quoi. et faut bien, pour parvenir à diriger une bande de cinglés comme eux. » Il affectionnait les jeunes hommes, autant qu'il se permettait de les détester. Parfois, les temps s'avéraient êtres durs. Et, comme au sein de tous les groupes. Le moral et la tension se laissaient entrevoir.


« du coup, j'ai pris mon temps pour bosser sur mon retour, veni vidi vici. tu devrais écouter à l'occas. si ce n'est pas déjà fait, hé. » Aussitôt dit, aussitôt fait. Il vint se dissimuler afin de parvenir à enfiler un sweat-shirt par-dessus ce débardeur quelque peu ridicule. « t'as des trucs de prévus, dernièrement ? histoire que je jette un œil dessus, sérieusement. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 638
Age : 18 ans
groupe : EXY
rôle dans le groupe : main dance, sub-vocal & chorégraphe
nom de scène : Aly
avatar : Lalisa Monoban (Lisa - black pink) - suture
DC : JaeHwan (YM) & Chae Yoru (flow)
Points : 197

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1421-moon-alayna-live-to-sing http://www.lights-camera-action.org/t1447-moon-alayna http://www.lights-camera-action.org/t1455-moon-alayna#28494 http://www.lights-camera-action.org/t1559-moon-alayna#31931 http://www.lights-camera-action.org/t1560-moon-alayna-aly_kg http://www.lights-camera-action.org/t6308p10-exyofficial http://www.lights-camera-action.org/t3637-aly-moon-alayna-exy http://www.lights-camera-action.org/t1566-exy-knockout-global
Message
Jeu 11 Mai - 19:33

Who’s there ? Nana.  Nana who ?  Nana your business.
aly&junho, fashionista, ☾ La petite Alayna qui s'écrasait presque et perdait tous ses moyens face à Jun Ho n'existait plus. Cela fait pourtant moins d'un an, et pourtant, qu'est-ce que j'ai pu changer depuis. Je crois que c'est à la cause à mes débuts. Peut-être même que le fait d'avoir débuter en solo un mois avant de débuter avec les EXY - la peur de ne jamais débuter avec les filles et de les avoir trahi - m'a renforcé encore plus. Je ne suis plus le même que lorsque j'étais trainee, c'est clair. Et cela semble visiblement étonner le dit Jun Ho. Où de ce que j'en perçois sur son visage qu'on ne peut pas qualifier de "plein d'émotions". Lorsqu'il lâche simplement que les scandales lui font plaisir, je souris en coin, pas franchement étonnée de sa réponse. Ce type n'est pas une idole lambda qui suit au doigt et à l'oeil ce que son agence lui dit de faire ou ne pas faire. Et je crois que c'est peut-être ce côté qui m'a toujours plus chez lui. Il faut croire que je suis attirée par le genre "mauvais gars". Il ne semble pas savoir que j'ai fais mes débuts, ce qui me parait assez normal en soit. Je l'imagine mal s'intéresser à moi plus que ça. Ca ça se passait simplement dans mes rêves de trainees fantasmant sur les idoles de son agence. Seulement, il semble tout de même intéressé et enclin à ce que je lui raconte ma petite histoire. Bavarde comme je suis, je ne manque pas l'occasion. Peut importe qu'il l'entende ou non, j'aurai pu le lui dire. Peut-être que la prochaine fois je ne serai pas simplement "la trainee de son ancienne agence" mais "la fille qui a débuté avec je ne sais plus qu'elle chanson". C'est déjà monter un grade ça... « Merci. » répondis-je sincèrement. Après tout ça fait toujours plaisir de se faire féliciter. « La scène me plait, c'est clair. ». La lumières des projecteurs sur toi, les fans qui ne regarde que toi et personne d'autres - mise à part le restant de ton groupe. Chanter, danser, performer. « Mais bon je ne vais pas te jouer la fille qui vit dans le monde des bisounours. Il y a clairement des choses que j'imaginais plus cool qu'elle ne le sont en vérité. Enfin, je ne t'apprends rien. ». Tous les côtés négatifs de la vie d'idole et tout ce qui va avec, dont on se passerait bien. La pression, le stresse, l'acharnement, la fatigue. Mais on a signé pour. On assume.

Mais bon assez parlé de moi. Et lui dans tout ça ? Je ne sais même pas vraiment pourquoi il a quitté l'agence, il faut dire qu'à cette période là je débutait tout juste et j'avais bien d'autre chat à fouetter il me semble. Avant de me répondre, Jun Ho prend soin de congédier tout son staff qui nous entourait et s'agitait jusqu'ici autour de nous. La pièce devient soudainement plus calme, et ce n'est pas de refus pour mes oreilles. Quoi que me retrouver seule avec lui me parait soudainement plus étrange. Je l'écoute me raconter son grand retour. Je dois l'avouer, les 6rhymes sont un groupe que j'apprécie largement. Et je n'ai pas caché mon mécontentement lorsque j'ai appris que Jun Ho en faisait partie et qu'il était le leader. Même si cela m'a au début paru une grosse blague, comme lui visiblement. « C'est cool pour toi. J'veux dire c'est sympa de te plaire dans un truc que t'aurais pas pensé. ». Et puis il faut l'avouer, c'est sympa pour les yeux de tout le monde de le retrouver sur scène et à travers les écrans de télévision. Je rigole légèrement. « Je connais ton titre. T'as peut-être oublié que j'étais du genre un peu... fanatique ? ». C'est bien de le reconnaître non ? Je tire une légère mou lorsqu'il revêt son sweat, déçue que le spectacle soit déjà terminé.. Néanmoins je me concentre et reprends la parole. « Hmm on a sorti Hate avec les filles, puis j'ai fais une collab avec Spark et Mingyu sur Don't Recall. ». Ce sont mes activités les plus récentes, mais je n'en oublie pas la future sortie, au cas où. « Et avec les EXY on va sortir une nouvelle realese d'ici peu, tu auras qu'à y jeter un oeil et me dire ce que tu en penses ? ». Un avis objectif ne fait parfois pas de mal. Surtout que j'étais en charge de la chorégraphie de la chanson, comme souvent dans les chansons que nous avons sorties. Toujours plus ou moins aidées, mais tout de même. « J'ai aussi fait la chorégraphie de Yerim pour son titre qui a sortir dans le mois de mai. Enfin tu vois, j'ai pas mal évolué depuis la dernière fois ! » On parle bien de cette dernière fois où je l'observais à travers le petit trou de la serrure des vestiaires ? Ah non. Ca il ne le sait pas.



❝it's a beautiful love story❞ Honey, I rose up from the dead, I do it all the time, I've got a list a of names and yours is in red underlined, I check it once, then I check it twice.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2435
Age : vingt-trois ans.
groupe : 6rhymes, leader & rapper.
rôle dans le groupe : manwhore. useless phake leader.
nom de scène : jun to the HOE
occupation : boulet. bg en carton. haru's whiny lil' bitch.
avatar : kim jiwon (ikon).
DC : nam insu(lte), bae krystal(ine), jung hana(ture) & shin seok(ay).
Points : 30

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t496-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t4522-junho-minds#82164 http://www.lights-camera-action.org/t610-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t503-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t4054-junho-infrontofhoe#75979 http://www.lights-camera-action.org/t979-junho-kg http://www.lights-camera-action.org/t4769-6rhymes-yuseong-media
Message
Sam 27 Mai - 2:10

Who’s there ? Nana.  Nana who ?  
Nana your business.

aly&junho, aesthetic, ☾ L'aîné s'agitait, pile électrique ne parvenant guère à tenir sur place. Syndrome d'hyperactivité enfantine, désillusion de s'en être débarrassé. Le siège occupé, se voyait être délaissé afin de parvenir à jeter un coup d’œil auprès de ses effets personnels résidant au travers d'un coin de la pièce, tandis que les propos de la cadette tenus à son intention n'avaient de cesse de heurter son génie psychique. L'esprit embué (de bien multiples idioties) du jeune homme semblait, néanmoins intéressé à l'intention des productions réalisées précédemment. Curiosité piquée à vif. Les titres se voyaient être retenus, répétés en de simples murmures avant qu'il ne parvienne à jeter son dévolu envers cet objet issu des nouvelles technologies qui n'était aucunement autre que, son téléphone portable. Ridiculement, geste enfantin. Il sauta depuis le dossier du fauteuil afin d'occuper celui-ci en une position fort étrange, mais agréable et tout à la fois peu convenable. Les pieds de l'aîné s'agitaient dans le vide tandis que ses doigts pianotaient à toute vitesse auprès de l'écran tactile reclus au creux de ses mains. Recherche réalisée, une mélodie se fit entendre. Il vint apporter l'objet aux côtés de l'une de ses oreilles tandis que son index fut planté à l'encontre de ses lippes. Silence quémandé. Les sens visuels réduits à néant. Hate, s'emparait de son attention. La demoiselle méritait bien cela, auprès tant d'attentions détournées envers le jeune homme en lui-même auprès des précédentes années trépassées en cette même agence – dès à présent, quittée. « Ha, ouais. » Se permettait-il d'annoncer dans un premier temps. Son avis ne comptait peut-être il pas, néanmoins. Il désirait s'engager en des propos afin de démontrer l'affection qu'il possédait envers cette production. Surprise, agréable. « Le beat. est franchement lourd, ils ont bien bossé. Franchement, lourd. » Lui, qui n'était que très peu fervent des productions réalisées par la gent féminine, celle-ci se trouvait être une nouvelle exception qu'il comptait parmi tant d'autres. « Je préfère ce genre, de beat. Clairement, surtout face aux trucs des autres nanas. Je pense que tu me connais assez pour savoir que, rose, paillettes, twinkle, et ces conneries, c'est next. Sauf exceptions, mais rare. » Les seules qu'il oserait apprécier, sans faire de chichis seraient certainement celles de sa compagne.

« Je connais Yerim, ouais. » Répliquait-il finalement, « Elle m'a claqué la tête lorsqu'elle a appris que je quittais l'agence, tho. » Ricanement se laissant entendre, avant qu'il ne parvienne à se redresser. « Y'a pas un café, ou un truc où se poser et grailler à la MBS ? Je commence à creuser, et je doute de rentrer chez moi avant pas mal de temps. Libre ? Je ne te forcerais pas à avaler quoi que ce soit, si tu dois respecter le bon vieux régime alimentaire spé. damoiselles, no problem. » Le régime, qui faisait tant tourner les têtes. Et qui se voyait si rapidement évincé lorsque la gent féminine se retrouvait être présentée à un simple bol emplis de fritures, une part de pizza ou un vulgaire soda. La dure réalité, la tentation, la faiblesse. Sourire naissant à l'instar des lippes de l'aîné. « Je t'invite en scrèd. si t'es prête à craquer, ma foi. Histoire de, marquer le coup. Je suis blindé de thune depuis quelque temps grâce à ton agence, on se demande pourquoi. » Il l'avait gagné, ce scandale. Son compte en banque ne fut que renfloué en de bien multiples sources monétaires dont il n'avait – jusqu'à présent, jamais été au point de réaliser folies. Économe, ou simplement flemmard. Il le savait pertinemment, quelqu'un de son entourage se chargerait de rendre cela fort bien utile.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 638
Age : 18 ans
groupe : EXY
rôle dans le groupe : main dance, sub-vocal & chorégraphe
nom de scène : Aly
avatar : Lalisa Monoban (Lisa - black pink) - suture
DC : JaeHwan (YM) & Chae Yoru (flow)
Points : 197

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1421-moon-alayna-live-to-sing http://www.lights-camera-action.org/t1447-moon-alayna http://www.lights-camera-action.org/t1455-moon-alayna#28494 http://www.lights-camera-action.org/t1559-moon-alayna#31931 http://www.lights-camera-action.org/t1560-moon-alayna-aly_kg http://www.lights-camera-action.org/t6308p10-exyofficial http://www.lights-camera-action.org/t3637-aly-moon-alayna-exy http://www.lights-camera-action.org/t1566-exy-knockout-global
Message
Jeu 8 Juin - 18:45

Who’s there ? Nana.  Nana who ?  Nana your business.
aly&junho, fashionista, ☾ Je fus totalement surprise lorsque Jun Ho attrape son téléphone et lance la musique de Hate. Si bien que j'en sursaute légèrement sur mon fauteuil. Intriguée je le regarde attentivement alors qu'il hoche le menton sur le rythme de la musique. Ce qui me surprend encore plus, ce sont les premières paroles qu'il décroche après avoir écouté la chanson. Je suis clairement ravie d'entendre son avis. Il est vrai que ce type c'est l'un des artistes les meilleurs, en tout cas c'est ce que j'en pense depuis bien longtemps. Depuis que je le connais en fait. En vérité, je n'aurais jamais pensé entendre un avis positif sortir de sa bouche, surtout envers moi et mon groupe. Néanmoins je remarque largement avec ces dernières paroles qu'il a réellement changé. Changer d'agence lui a certainement réussi, intégrer son nouveau groupe  aussi peut-être. Quoi qu'il en soit je ne peux m'empêcher de sourire telle une enfant à qui on aurait permis de manger beaucoup de bonbons le jour de son anniversaire. « Merci. Je t'avoue qu'avec les filles on préfère tout ce qui est rythmé. » En tant que danseuse, et réalisant la quasi-totalité de nos chorégraphies, j'ai bien du mal à trouver des pas sur une musique qui se veut trop cute et girly. Le rythme, c'est ce qui me convient le plus, et je crois qu'aux filles aussi.

Jamais je n'aurais cru tenir une conversation si longue en présence de Jun Ho. Il faut croire que son tout nouveau comportement, et le fait très certainement que j'ai beaucoup mûri depuis la dernière fois, nous trouve des sujets de conversation intéressants. En tout cas c'est l'impression que j'en ai lorsqu'il me demande si ça me dit d'aller manger et boire quelque chose en sa compagnie. Il faut dire qu'avant, mes paroles envers lui ne se limitait qu'à des paroles de fans, voire de fanatique. Je peux totalement comprendre pourquoi il me traitait de la sorte. Aujourd'hui, nous sommes devenus de simples collègues, qui ont un jour partager la même agence. « Si tu m'invites je ne vais pas refuser ! Mon emploi du temps est certainement moins important que le tien pour le moment, ça me fait plaisir d'accepter ton invitation. ». Sur ces paroles je me redresse vivement du fauteuil afin de me retrouver sur mes deux jambes. Je me dirige vers la porte mais finalement je m'arrête un léger instant et me tourne vers Jun Ho. « En fait, je n'ai aucune idée de s'il y a une cafétéria ou quoi que ce soit, je t'avoue que je ne connais pas encore les bâtiments par cœur. Ce dédale de labyrinthes il va vraiment falloir que je les apprenne. ». Néanmoins, il y a forcément de quoi se rassasier dans le bâtiment, ça ne serait pas humain sinon ! Je compte bien sur Jun Ho pour nous trouver un petit endroit où s'installer et se mettre quelque chose sous la dent. Il me propose si gentiment de me payer quelque chose, il est hors de question que je passe à côté !



❝it's a beautiful love story❞ Honey, I rose up from the dead, I do it all the time, I've got a list a of names and yours is in red underlined, I check it once, then I check it twice.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2435
Age : vingt-trois ans.
groupe : 6rhymes, leader & rapper.
rôle dans le groupe : manwhore. useless phake leader.
nom de scène : jun to the HOE
occupation : boulet. bg en carton. haru's whiny lil' bitch.
avatar : kim jiwon (ikon).
DC : nam insu(lte), bae krystal(ine), jung hana(ture) & shin seok(ay).
Points : 30

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t496-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t4522-junho-minds#82164 http://www.lights-camera-action.org/t610-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t503-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t4054-junho-infrontofhoe#75979 http://www.lights-camera-action.org/t979-junho-kg http://www.lights-camera-action.org/t4769-6rhymes-yuseong-media
Message
Dim 18 Juin - 14:20

Who’s there ? Nana.  Nana who ?  
Nana your business.

aly&junho, aesthetic, ☾ La fragilité d'un homme d'après de multiples rumeurs, s'avérait résider au creux de son estomac – autrement, qu'au sein de son caleçon. Lorsque ses sens visuels et son odorat se voyaient êtres taquinés, ils semblaient férocement tous prêts à faire d’innombrables concessions pour simplement parvenir à mettre la main sur un bref et vulgaire, morceau de gâteau (ou autre). Les grognements incessants que l'estomac du plus âgé se permettait de transmettre ne semblaient aucunement le laisser indifférent et c'est à la suite de telles découvertes qu'il fut dans l'obligation de jeter son dévolu envers l'idée de se mener auprès de la première cafétéria – en compagnie de la demoiselle, qui oserait pointer le bout de son nez. La porte de son antre entrouverte, la cadette argumentait l'idée qu'elle ne connaissait que très peu les liens et qu'elle osait lui faire confiance. Lui faire confiance ? Il n'avait eu que très peu d'occasions d'entendre de tels propos à son encontre et cela le rendait étrangement, fier. L'une de ses mains s'agitait alors, il ne connaissait aucunement les liens comme sa poche. Pourtant, on pouvait compter sur son sens de l'orientation lorsqu'il serait permis de quémander sa route au premier inconnu qui daignerait passer à leurs côtés. Bingo, un sombre inconnu apprêté d'une manière quelque peu étrange osait se laisser distinguer au détour d'un couloir. L'appel quelque peu virulent du rappeur parvint néanmoins, à attirer l'attention de l'homme dont il semblait être question. Le questionnement fut dévoilé, une réponse répliquée et une information reçue. Le rez-de-chaussée et le deuxième étage comptaient parmi eux de quoi sustenter les désirs des deux jeunes. Ils se hâtaient à la tâche de rejoindre l'ascenseur sous les pas précipités du plus vieux. La faim, n'attend pas. « J'espère que, t'es prête à faire exploser ta balance et te faire taper sur les doigts par ton manager parce que je ne vais pas m'amuser à simplement me descendre un petit verre d'eau, hein. » La demoiselle était prévenue, un véritable repas l'attendait. Repas, semblait être un bien grand mot... Plutôt, déchéance nourricière.

Leur route ne fut que de courte durée, il trouva rapidement son chemin à l'aide de son simple flaire. L'animal venait de trouver le fruit de ses tourments et c'est à l'aide d'une certaine galanterie qu'il invitait la demoiselle à s'installer auprès d'une table. Il allait prendre les devants. « Alors, qu'est-ce qui te ferait faiblir ? Envie de sucré, salé ? Fait-toi plaisir, no problem. » Il savait déjà, auprès de quoi il jetterait son dévolu. Sucré, sans hésitation. Peut-être un gâteau, peut-être plusieurs... Peut-être d'autres parfums, quoi que. Les chips s'avéraient être tout aussi appétissants, et alléchantes. Le tout, argumenté de multiples parfums de thé, smoothies, ou autres produits lactés. Il en avait pour tous les goûts et toutes les faiblesses des artistes, ou autres. (…) Les choix furent entendus, la commande réalisée, tous leurs choix seraient apportés sur une large plateau dans quelques minutes. Enfin, son postérieur se glissait face à sa cadette. Prêt, à attendre. Néanmoins, peut-être... Impatient. « Hé, au fait. Le groupe là, vous allez vous pointer à la remise des prix des MUSA ? Histoire que vois, de quoi vous avez l'air, en vrai. Et que je m'enjaille, sur au moins quelques représentations. J'ai vu la liste de certaines catégories, et des nominés. Je suis pas sortie de l’auberge, vu les niaiseries. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 638
Age : 18 ans
groupe : EXY
rôle dans le groupe : main dance, sub-vocal & chorégraphe
nom de scène : Aly
avatar : Lalisa Monoban (Lisa - black pink) - suture
DC : JaeHwan (YM) & Chae Yoru (flow)
Points : 197

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1421-moon-alayna-live-to-sing http://www.lights-camera-action.org/t1447-moon-alayna http://www.lights-camera-action.org/t1455-moon-alayna#28494 http://www.lights-camera-action.org/t1559-moon-alayna#31931 http://www.lights-camera-action.org/t1560-moon-alayna-aly_kg http://www.lights-camera-action.org/t6308p10-exyofficial http://www.lights-camera-action.org/t3637-aly-moon-alayna-exy http://www.lights-camera-action.org/t1566-exy-knockout-global
Message
Ven 25 Aoû - 11:51

Who’s there ? Nana.  Nana who ?  Nana your business.
aly&junho, fashionista, ☾ L'invitation me surprenait, quoi que, tout me surprenait venant de Jun Ho aujourd'hui. Je le revoyais après un longs moment, et son changement de personnalité ne pouvait que me perturber. Quoi qu'il en soit, j'ai décidé d'en apprendre plus sur le nouveau Junho, il a l'air moins con que l'ancien. Et puis de toute manière j'ai faim. Alors c'est avec une joie certaine que j'accepte son invitation. Je lui précise tout de même que je ne saurais trouver la cafétéria, je ne sais même pas si le bâtiment en possède une - bien que ça serait bizarre qu'il n'y ait pas un endroit pour se sustenter. Tous ces bâtiments dans lesquels nous performons pour nos promotions depuis nos débuts, je ne les connais pas. Leur scène et la fosse de gradins qui s'étend devant commencent à m'être familiers, pour le reste j'ai encore beaucoup de choses à découvrir.

Je quitte la loge derrière le rappeur et commence à le suivre dans ce dédale de couloirs. Visiblement lui non plus ne sait pas où se trouve la cafétéria et il s'empresse d'interpeller quelqu'un pour le lui demander. Quelques minutes plus tard, à peine, mes fesses reposent sur une chaise en bois, au calme d'une cafétéria où pas une idole n'est présente. J'hésite quand à ce que je devrais manger avec de demander à Junho de me commander un hot dog, une glace à l'oréo et un thé glacé à la pêche. « J'ai un certain avantage, j'ai beau manger tout ce que je veux, je prends rarement plus d'un gramme. » L'activité physique continue y joue certainement son rôle. Seulement, je sais bien que la majorité des filles de l'idoling doivent suivre un régime stricte, ce qui n'est pas mon cas. Depuis que je suis tombée malade il y a plusieurs années, au début de mon entrainement, j'ai eu beaucoup de mal à reprendre un poids à peu près normal. J'étais trop maigre et cela à ralenti mes débuts - ironique pas vrai ? Depuis j'ai réussi à reprendre un peu de poids - merci les perfusions - et à me maintenir stable.

Junho s'installe face à moi, attendant notre commande il reprend la parole. J'hoche le menton. Il s'agira là de ma première cérémonie de remise de prix, c'est très stressant. Même si les filles et mois savons pertinemment que nous ne gagnerons rien cette année, être invitées, performer et être nominées dans l'une des catégories est déjà un honneur pour nous. « On saura remonter le niveau ne t'inquiète pas... » dis-je d'un air nonchalant, n'en pensant pourtant pas un mot. Nos plats arrivent et sans attendre j'engloutis la première bouchée de mon hot-dog.


HS : désolé, j'étais partie à l'autre bout du monde, suis de retour mais avec une réponse un peu naze


❝it's a beautiful love story❞ Honey, I rose up from the dead, I do it all the time, I've got a list a of names and yours is in red underlined, I check it once, then I check it twice.
Revenir en haut Aller en bas

knock - knock, who's there, (aly).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Knock Knock ! Guess who's there ?!
» KNOCK ON YOUR DOOR ♣
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
» Knock. Knock. Onomatopoeia.
» « Knock knock »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: Munhwa Broadcasting system :: coulisses-