AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: centre

the ccc squad, chicken, cake & chill.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Messages : 795
Age : twenty-one (24/12)
groupe : prima♡donna.
rôle dans le groupe : main dancer, lead vocal, face & fake maknae. ♥
nom de scène : IT'S GIGI.
avatar : naeun. (budsbunnies + astra)
DC : sakuya, kanlaya, seol-hyun, mi ran.
Points : 80

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2628-soo-jung-a-k-a-cinnamon-roll http://www.lights-camera-action.org/t4520-soojung#82145 http://www.lights-camera-action.org/t2634-kim-soo-jung#50837 http://www.lights-camera-action.org/t2635-kim-soo-jung http://www.lights-camera-action.org/t2636-kim-soo-jung-kimsoojung#50846 http://www.lights-camera-action.org/t4315-gigi-kim-soo-jung
Message
Jeu 4 Mai - 12:57

shrek & fiona, aesthetic, ☾ Elle boude, comme une enfant. Le regard d’ors et déjà posé sur l’écran de son iphone, elle parcourt instagram, histoire de calmer les nerfs qui lui tordent le ventre. Ses lèvres se retroussent en une grimace dédaigneuse lorsqu’il prend plaisir à continuer sa petite joute verbale. Elle le voit, elle le sent jubiler de ses réponses. Il a toujours aimé ça, avoir le dessus sur son interlocuteur, quel qu’il soit. Elle inspire profondément. En réalité, elle ne se voyait pas réaliser de telles actions aux premières critiques venues. Elle vivait avec depuis que ses parents avaient annoncés sa présence. Même enfant, son tableau virtuel se voyait déjà avec quelques critiques arborées, elle n’était pas comme ça, pas comme ci, pas assez bien, trop vive, trop maladroite, trop ceci, trop cela. Elle le sait, elle n'est pas parfaite. C’est son quotidien, mais ça lui passait au-dessus de la tête, car si elle devait réellement s’arrêter sur chacune des critiques, elle vivrait quasiment cloîtrer avec une boîte en carton sur la tête avec l’incapacité de sortir de chez elle et elle ne se tiendrait probablement pas sur une scène a danser et chanter devant des gens. On plait ou on ne plait pas, ça a toujours été ainsi et malheureusement, bien que ce soit le 21ème siècle, les choses ne changeront pas du jour au lendemain. Certes, elle avait longtemps manqué de confiance en elle, puis, elle avait appris à se surpasser, à avoir confiance et au final, elle le vivait plutôt bien. Ce qu’elle ne vivait pas très bien ? Ses attaques verbales, acerbes envers elle alors qu’elle n’espérait qu’un encouragement de sa part. Elle hoche doucement la tête, lèvres pincées dans un rictus indescriptibles lorsqu’il se vante de sa copine. Elle ne répond pas, pas maintenant du moins. En vérité, elle se demandait si ça valait le coup de répondre, le sachant prêt à tout pour avoir le dernier mot. De toute évidence, il l’aura, si elle se tait; comme il prendra plaisir à renchérir si elle lui répond. Ça a toujours été comme ça et plus le vase était prêt à déborder, plus elle se demandait ce qu’elle faisait encore là. Elle sent du mouvement, boîtes vides éloignées, gâteau rapproché. Soo Jung éteint finalement son portable, le déposant sur la petite table près du sofa alors que son regard se pose sur cette silhouette qu'elle a envie de frapper. Elle serre la mâchoire, soupir relâché, il s’affaire à couper les parts, comme si de rien était. Attrapant l’un des coussins du canapé, elle attend patiemment qu’il finisse de manger l’une d’elle. La gueuse. Elle inspire profondément, le laisse agir comme le petit roi qu’il croit être, brandissant son sarcasme du haut de son trône. Elle relâche le coussin, le gardant près d’elle toutefois. Une fois que les derniers mots s’échappent de ses lèvres, Soo Jung ne tient plus et le pousse de ses deux mains.

« .ouais, j’suis salty et alors ? j’peux pas l’être Oh grand seigneur ? lâche-t-elle en continuant de le pousser. .t’es vraiment con Junho, franchement. Alors d’une, soyons clair, t’oublie ce surnom à la con tout de suite, c’est mort ok ! de deux, elle se redresse sur le sofa. .mais qu’est-ce que j’en ai à foutre des critiques putain, avant même que tu les connaisses, j’vivais déjà avec et puis crois-moi, les critiques sur mon 'visage' ou sur ma 'dance', je les ai déjà depuis holler et c’est pas mon solo qui m’évitera de les avoir, j’vois déjà les k-netz se préparer pour me lyncher. elle croise les bras contre sa poitrine. .alors évite de t’imaginer que j’vais me retrouver en pls sous la table avec une part de gâteau en couinant. elle lui tire la langue, persuadée qu’il l’imaginait déjà. .et puis quel cinéma de star, putain, j’t’ai pas demandé la lune à ce que je sache, en fait je t’ai rien demandé, j’suis pas venue ici pour souffrir okay ? » index pointé en sa direction, la jeune femme attrape l’oreiller avant de le frapper, l’abattant à plusieurs reprises sur sa silhouette. Elle lâche des grognements alors qu’elle le frappe avec l’oreiller. Visage fouetté, arrière du crâne tapé, elle tape sur tout ce qu’elle peut avant qu’il ne l’arrête. « .hé merde, tu peux arrêter de manger !? j’ai même pas mis les bougies putain ! » Elle lui fout un dernier coup d’oreiller en pleine face avant d'entourer son cou d'un de ses bras et resserrer sa prise alors qu'elle essaye de le plaquer contre elle. « .ugh. … mais attend, c’est pas l’hôpital qui se fout de la charité ? … Couillon, est-ce que je suis la seule à avoir oublier l’anniversaire de l’autre, je me souviens pas avoir eu quelque chose de ta part pour mes 21 ans, alors excuse-moi, mais celui qui joue à la princesse ici c’est pas moi. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2173
Age : vingt-trois ans.
groupe : 6rhymes, leader & rapper.
avatar : kim jiwon (ikon).
DC : nam insu(lte), bae khean(oa), jung hana(ture).
Points : 136

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t4522-junho-minds#82164 http://www.lights-camera-action.org/t610-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t503-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t4054-junho-infrontofhoe#75979 http://www.lights-camera-action.org/t979-junho-kg En ligne
Message
Mar 9 Mai - 15:24

you used to call me on my cell phone,
late night when you need my love.

fiona&shrek, aesthetic, ☾ Les épaules de sa majesté furent redressées en un geste quelque peu répétitif, dans l'espoir d'offrir une réplique gestuelle à l'encontre des questionnements dévoilés de la part de cette jeune demoiselle – dès à présent dénommée comme étant une simple, gueuse à l'égard de son génie psychique empli d'idées princières. Lui, qui se permettait de se délecter d'une telle douceur chocolatée résidant au creux de ses mains venait tout juste d'être accusé de ne guère avoir attendu sa cadette, ni même d'avoir attendu ces foutues bougies qui se seraient permis de déposer une infime couche de cire à l'encontre de ce met sucré. Il n'affectionnait que très peu l'idée, de réaliser de telles futilités. Il favorisait celle, d'ingurgiter directement le gâteau. Sans chichis, sans blabla. Alors, naturellement, il avait agis comme à son habitude (aussi mauvaise, soit-elle et aussi nombreuses étaient les fois où il s'était fait taper sur les doigts envers un tel comportement enfantin, il n'en avait que faire). Les sens visuels de l'aîné heurtent la jeune femme qui osait répliquer de bien nombreux propos. Elle, qui avait auparavant été muette se retrouvait être une véritable pipelette qui ne laissait aucun répit au jeune homme. Répliquant, cherchant à le faire, taire, trouver raison en ses torts. L'anniversaire de celle-ci semblait avoir été oublié, ils étaient tous deux fautifs. Et pourtant, c'était elle, qui avait fait le premier pas en se menant en l'antre personnel de son aîné. Emportant, tant de sources nourricières afin d'obtenir son pardon. Se devait-il, d'agir de la sorte à son tour ? Impossible, voire impensable. Il réfléchissait néanmoins. Elle méritait un geste d'affection, semblable à ces précédentes frappes redirigées à l'encontre du crâne, faciès et cambrure dorsale de cette figure masculine emportée aux creux de ses bras. « Hé, la gueuse. » Répliquait-il, le ton légèrement haussé. L'une de ses mains heurtant alors, le corps frêle de cette présence féminine fort proche. « Sincèrement, t'as cru que t'allait pouvoir me maîtriser avec ta force digne d'une gamine de six ans ? » Aussitôt dit, aussitôt fait. Il reprit le dessus. Après tout, ces séances de sport et de musculation devaient bien servir à davantage de choses qu'une simple exhibition de sa personne au travers de la scène afin de sustenter l'avidité dans la gent masculine à son égard. Les bras de la cadette furent emportés, coincés au-dessus de son crâne. Main occupée, la main libre de l'homme vint emporter une part de gâteau à l'aide d'un geste fort rapide. Ce qu'il s'apprêtait à faire était très certainement... stupide, et pourtant. « La princesse va voir son vœu se réaliser, avec amour. Et passion. »

Il s'écrasait, le gâteau. Non pas avec grâce et simplicité, mais davantage à l'aide d'enfantillages et de légères taquineries. Le faciès de la demoiselle se voyait être couvert de ce met précieux et fort chocolat, « Joyeux anniversaire, la gueuse. » Sourire écarlate, il se reculait soudainement par simple et unique réflexe. Il n'avait aucunement peur des retrouvailles et de la moindre vengeance qu'elle oserait mettre en place. Loin, de là. Il le savait pertinemment après tout, il jouait avec le feu en agissant de la sorte. « Conseil, c'est un beau masque pour la peau, tu devrais le garder une trentaine de minutes histoire que ça agisse bien. » Car oui, il adorait s'enfoncer en de telles idioties. Le tout, argumenté d'une photographie, ou peut-être plusieurs. Il ne sait aucunement combien de fois son index a pressé ce bouton virtuel afin d'immortaliser l'instant présent. « Peut-être que tu devrais montrer ça, à tes fans. Ils trouveraient ça, grave sexy. » Pouffait-il, ricanant faiblement.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 795
Age : twenty-one (24/12)
groupe : prima♡donna.
rôle dans le groupe : main dancer, lead vocal, face & fake maknae. ♥
nom de scène : IT'S GIGI.
avatar : naeun. (budsbunnies + astra)
DC : sakuya, kanlaya, seol-hyun, mi ran.
Points : 80

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2628-soo-jung-a-k-a-cinnamon-roll http://www.lights-camera-action.org/t4520-soojung#82145 http://www.lights-camera-action.org/t2634-kim-soo-jung#50837 http://www.lights-camera-action.org/t2635-kim-soo-jung http://www.lights-camera-action.org/t2636-kim-soo-jung-kimsoojung#50846 http://www.lights-camera-action.org/t4315-gigi-kim-soo-jung
Message
Lun 22 Mai - 11:56

shrek & fiona, aesthetic, ☾ La mâchoire serrée, elle se demandait ce qu’il avait de si précieux à ses yeux pour qu’elle lui pardonne aussi facilement. À ses côtés, elle devenait une vraie bipolaire, passant d’une émotion à une autre. Si bien qu’au bout d’un moment, elle ne savait plus sur quel pied danser. Si quelques instants auparavant, les reproches fusaient, l’attitude s’était néanmoins transformée en une ambiance enfantine. Bien qu’il soit invivable, elle l’aimait trop pour passer la porte comme elle l’avait de si nombreuses fois, menacée de le faire. Par ailleurs, plus les années passaient, plus elle se demandait ce qu’il pensait réellement d’elle, une vraie amie ou juste une simple distraction pour faire passer le temps. Malheureusement, le doute persistait toujours dans son esprit lorsqu’elle était avec lui, cependant, elle se refusait d’en parler, par peur de la réponse. La tête de Junho coincée entre ses bras, elle hausse rapidement les épaules. « .Shrek. » lâche-t-elle, une moue dégoûtée à l'entente de son nouveau surnom. Surnom qu'il prend plaisir à lui balancer à la figure à de trop nombreuses reprises. Elle soupire un ricanement, « .absolument pas. » réplique-t-elle du tac au tac, grimaçant sous le coup du jeune homme, un ton légèrement faux dans la voix. Un sourire en coin se dessine sur ses lèvres rien qu’à l’idée qu’il ne sait pas tout d’elle. Soo Jung avait beau tout lui dire, sans tabou ni filtre, il y avait des choses qui restaient secrètes. Comme la paranoïa de son père sur la sécurité de ses enfants. De ce fait, à l’âge de dix ans, son nom était inscrit sur de nombreuses listes de cours de self défense et autres arts (légales ou plus sombres). Pour autant, elle ne s’était jamais mesurée à lui, gardant précieusement cette image de fille fragile avec une force de gamine. ça la faisait rire plus qu’autre chose. Rapidement et sans surprise, il prit le dessus –en vérité, elle ne mit pas de résistance. Mains coincées au-dessus de sa tête, son regard s’agite sur sa silhouette et cette main qui lui fait peur. Elle fronce les sourcils, c’était loin d’être son vœu et elle doute fortement que ce geste –quel qu’il soit- soit fait avec amour et passion. L’amour vache, peut-être. « .n’ose mê.. » Elle n’a pas le temps de finir, ni de réfléchir qu’une odeur de chocolat envahit son odorat à pleine puissance.


L’impact est fulgurant, vision brouillée, ses bras tombent sur ses cuisses, alors qu’elle s’accorde quelques secondes afin de comprendre. Son joyeux anniversaire résonne dans ses oreilles alors qu’elle ouvre enfin la bouche. Elle ne peut s’empêcher de ricaner face à son conseil complètement débile, quoique. « . ce que t’es con. » sa voix résonne, sa langue claque contre son palais. « . putain, on ne joue pas avec la nourriture. » elle prend enfin le temps de se débarrasser de la couche de crème sur ses yeux. Les paupières collantes, les cils lourds, elle arrive à le voir sous ce brouillard. Il s’est reculé, fouine qu’il est, le portable en main, pointé dans sa direction. « .même pas en rêve. » hors de question que ces quelques clichés catastrophiques se retrouvent sur la toile. Un soupire exagéré s’échappe de ses lèvres teintées de chocolat alors que son index s’échoue sur sa propre joue, récoltant un peu de gâteau. Elle fourre son doigt dans la bouche. Il aurait été meilleur s’il n’était pas étalé sur son visage. « .il est bon. » elle attrape une serviette en papier. Mais c’était trop facile. Elle sait qu’il sait, qu’elle ne tarderait pas à prendre sa revanche. Pour autant, il savait l’importance de la nourriture pour elle, jamais elle n’imaginerait lui rendre la pareille. « .gâché pour gâcher. » susurre-t-elle tout doucement, récupérant une bonne partie de ce qu’elle avait sur la tronche –faut quand même pas abusé, elle ne gâcherait pas une part de gâteau pour sa belle gueule, avant de très vite se rapprocher de lui et lui donner ce qu’il méritait. « .et un masque beauté pour junho, et un !. » qu’elle scande en étalant sa main sur son visage. « .cadeau, j'suis trop généreuse pour ne pas partager ce fabuleux masque. » qu’elle ricane, récupérant, elle aussi son portable afin de voler quelques clichés à la dérober, avant de le cacher dans un endroit sûr, dans son soutien-gorge, aucun risque qu’il ne le récupère dans cet endroit. Méfiante, elle se lève du canapé, une serviette dans la main afin d’effacer son visage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2173
Age : vingt-trois ans.
groupe : 6rhymes, leader & rapper.
avatar : kim jiwon (ikon).
DC : nam insu(lte), bae khean(oa), jung hana(ture).
Points : 136

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t4522-junho-minds#82164 http://www.lights-camera-action.org/t610-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t503-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t4054-junho-infrontofhoe#75979 http://www.lights-camera-action.org/t979-junho-kg En ligne
Message
Ven 9 Juin - 2:41

you used to call me on my cell phone,
late night when you need my love.

fiona&shrek, aesthetic, ☾ La vengeance s'avère être un plat qui se déguste étrangement, froid, voire extrêmement glacé. L'aîné ne pouvant qu'en témoigner fièrement lorsque cette masse sucrée et chocolatée vint s'échouer (pour la plus grande fierté de sa cadette, la gueuse) à l'encontre de son faciès auparavant plongé en une image masculine, dès à présent fort enfantine. Il râle, ses sourcils se froncent, ne cesse de soupirer, pester et ricaner ridiculement. Plongé entre l'amusement et l'idée d'être défié, il ne tarit pas d'éloges concernant la tempête que la demoiselle venait tout juste de déclencher face à un geste anodin qui se désirait, malgré tout, être vengeur. La main droite du jeune homme s'écrasant dès lors à l'instar de son faciès, ses doigts incrustés au sein de sa cavité buccale. Goûteux, cependant celui-ci serait très certainement meilleur s'il avait été servi sur une assiette et non, sa façade. Il le méritait, certes. 《 Bon, je lance le drapeau blanc. Pour l'instant. 》 Court instant de répit, précédent une revanche incertaine. Sa main gauche alors, dressée. Il se dirige auprès d'une toute autre pièce : la salle de bains. L'espoir de nettoyer convenablement les méfaits d'une grande enfant, il s'agite et frotte en un geste quelque peu virulent. Il le savait pertinemment, sa peau ne lui ferait pas de cadeau et il allait devoir appliquer l'une de ces innombrables crèmes dont l'achat lui avait été forcé. Prendre soin de sa personne était une étape obligatoire à présent qu'il n'était plus seul, aussi bien sur scène qu'au travers de son quotidien. 《 Et après, tu oses me dire que tu es venue pour simplement t'excuser de ton retard, hein. 》Se permet-il d'exprimer dans un premier temps. 《 J'espère pour toi que, tu es prête à assumer la horde de haine qui suivra ta petite personne si tu oses poster ces foutus clichés, la gueuse. 》Répliquait-il, finalement. Sourire conquérant au bout des lèvres, argumenté d'un ricanement. La proximité entre “célébrité” s'avérait être portée en deux aspects forts différents : l'admiration, la satisfaction mêlée parfois à la surprise argumentée d'une pointe de curiosité ou simplement, de vulgaires reproches, propos vulgaires et peu convenables. Et ce, davantage lorsque cela concernait un jeune homme et une jeune femme. Le tout, poussé au travers de l'idée qu'ils ne soient tous deux aucunement au sein de la même agence argumenterait les questionnements. Il ne désirait en aucun cas voir son passé creusé, et il espérait qu'il en soit de même pour sa cadette.

Mangeons, cette fois-ci. Et évite donc d'être sale, veux-tu. 》Roi prônant de nouveau son rôle précédemment abandonné, il prends place face à cette table fort bien ridicule envers sa propre taille. 《 Hé, n'empêche. Il serait peut-être temps pour toi, de te caser. Je me sentirais moins ennuyé, et ce ne sont plus mes burnes que tu viendras casser, mais les siennes. 》Sérieux et tout à la fois plaisantin. Il avait pleinement conscience du règlement et des aspects mis en avant au travers des contrats qu'ils signaient tous, uns à un. Néanmoins, les règles ne sont-elles pas faites pour être brisées ? 《 C'est quoi, ton type de mec, au fait ? Sauf moi. Je vais t'arranger un truc, ce sera mon cadeau, t'inquiètes. 》 Bien au contraire, il y avait bel et bien de quoi s'inquiéter et celle-ci le savait très certainement. Pourtant, l'aîné possédait de bien nombreuses connaissances, l'une d'entre elles serait peut-être au goût de la jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 795
Age : twenty-one (24/12)
groupe : prima♡donna.
rôle dans le groupe : main dancer, lead vocal, face & fake maknae. ♥
nom de scène : IT'S GIGI.
avatar : naeun. (budsbunnies + astra)
DC : sakuya, kanlaya, seol-hyun, mi ran.
Points : 80

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2628-soo-jung-a-k-a-cinnamon-roll http://www.lights-camera-action.org/t4520-soojung#82145 http://www.lights-camera-action.org/t2634-kim-soo-jung#50837 http://www.lights-camera-action.org/t2635-kim-soo-jung http://www.lights-camera-action.org/t2636-kim-soo-jung-kimsoojung#50846 http://www.lights-camera-action.org/t4315-gigi-kim-soo-jung
Message
Dim 11 Juin - 18:35

shrek & fiona, aesthetic, ☾ Elle se tient debout, loin de lui, toujours aux aguets. Une main sur ce portable niché à l’intérieur de son soutien-gorge, comportant des précieux clichés qu’elle se voit déjà balancer dans la vidéo de son mariage. La jeune femme s’essuie rapidement le visage à l’aide d’une serviette volée rapidement. Elle mentirait si elle disait ne pas avoir peur du retour de vengeance de la part de son ainé. Elle le connaissait depuis des années et savait ce qu’il pouvait faire. Elle savoure cette image quelques instants, puisqu’elle sait parfaitement qu’elle ne risque pas d’avoir le dessus bien longtemps avec lui. Un sourire triomphant se dessine sur ses lèvres tandis qu’elle s’affaire à essuyer ses sourcils quand il dit drapeau blanc. Le sentiment d’avoir gagné l’anime et elle ne cesse de sourire et dandiner de la tête lorsqu’il se lève pour aller dans la salle de bain, se nettoyer. Chose qu’elle s’affaire elle, à faire, au-dessus du levier de la cuisine. Les cheveux rapidement attachés, elle grimace lorsqu’elle se nettoie le visage avec de l’eau. Par chance, il ne lui en a pas mis dans les cheveux. Visage nettoyé, néanmoins accompagné de cette odeur si particulière de chocolat, Soojung coupe l’eau et revient prendre place sur le canapé, essuyant les dernières gouttes perlant dans son cou. Croisant les bras en tailleurs, comme si elle était chez elle, elle reporte sa main sur son précieux avec un sourire pervers non dissimulé. « .sorry not sorry. » chantonne-t-elle en haussant les épaules. « .ohlala, tout de suite les grands mots. il est vrai que si je m’aventure à une telle chose, je risque de le regretter amèrement, pourtant, on me dit dans l’oreillette que certaines personnes rêveraient de te voir la tête écrémée, mais évidemment, je dis ça, je dis rien. » fit-elle, mimant un désintéressement total en regardant ses ongles ;  « .et puis ne t’inquiète pas pour moi, tu devrais plutôt l’être pour toi. ricane-t-elle. . puis, je ne suis pas assez con pour t’afficher sur les réseaux sociaux alors que tu en as prises aussi. … non, j’ai un destin beaucoup plus … intéressant, pour ces photos. je suis sûre que tu vas a-do-rer. » fit-elle en tournant son visage vers lui, le sourire jusqu’aux oreilles.

Revenu de la salle de bain, il prend de nouveau place sur le canapé. Elle lève les yeux au ciel, une grimace accompagnement d’un magnifique levé d’yeux au ciel à ses reproches. « .l’hôpital qui se fout de la charité. » réplique-t-elle en croisant les bras contre sa poitrine. Finalement, assoiffée, elle se penche en avant pour récupérer un verre qu’elle remplit de soda avant de le porter à ses lèvres. Ses propos la prennent de cours et elle s’étouffe sur sa gorgé. La main devant la bouche, elle tente de garder le contenu bien gardé pour éviter de refaire toute la décoration. Elle tourne la tête vers lui, un air presque effaré sur le visage alors que ses lèvres se pincent. Elle se racle la gorge et secoue la tête. « .mais bien sûr. » grommelle-t-elle avant de saisir l’opportunité. « .mais tu sais, b-a-e, qu’importe que je sois casée ou non, ce sont les tiennes de burnes que je briserais en priorité et ça pendant trèèèès longtemps. » fit-elle, le sourire aux lèvres, la main libre sur le cœur. Elle ferme les yeux quelques instants, la mâchoire serrée quand il lui demande son type de mec. Lève les yeux au ciel lorsqu’il lui dit être hors de la liste. Elle ouvre grand les yeux, choquée lorsqu’il prévoit de la caser avec quelqu’un. Soudainement, elle a peur, mais sa curiosité est touchée quand à ce fameux candidat. « .tu me brises le cœur, et moi qui allait dire que tu ferais le gendre idéal pour papa Kim. » ricane-t-elle, s’imaginant la tête de son père à chaque fois qu’elle évoque le prénom de son ainé. Elle revoit le moment où elle a lui a fait la blague en disait que Junho était son âme sœur, ce jour-là, elle a vu sa vie défilé et se terminée dans un couvent.  « .oula, t’emballe pas papi. lâche-t-elle en posant son verre sur la table basse. .tu sais, qu’on n’est pas censé avoir de relation ? ah oui, j’oubliais, tu t’en fous de ces règles. ricane-t-elle, cependant, elle l’avait aussi brisé, cette règle et ce depuis, bien longtemps. .bon, je ne sais pas si tu parlais sérieusement, mais dans l’idée que j’aime te faire chier, je te répondrais sincèrement. j’en sais rien. je veux dire, j’crois que je marche au coup de cœur, c’est bizarre … et puis c’est compliqué en ce moment … mais attend, qui te dis que je ne suis pas déjà casée ? » faux, elle ne l’était plus, depuis bien longtemps mais elle avait dû mal à le ressentir. « .bon, évidemment, tu sais que ta proposition me fait flipper mais il n’empêche, que je suis bien curieuse de voir ce ‘truc’ que tu veux m’arranger. »
Revenir en haut Aller en bas

the ccc squad, chicken, cake & chill.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Le cake au saumon fumé
» cake super facile
» CAKE AU FOIE GRAS ET FRUITS SECS
» Le cake aux saint-Jacques et tomates cerises
» 01. Kentucky Fried Chicken

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: centre-