AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

Fear of Fear — ft Akira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 137
Age : 20 ans
avatar : Myoui Mina (c) Suture
DC : s jae sun, b ki yeon, o han jae
Points : 56

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/t6413-lucky-yu-ji-hye
Message
Mar 6 Juin - 23:09

Fear of Fear
Ft Akira Tenue
Je fais un signe de la main à Se Gi qui claque la portière de la voiture et je reste un moment immobile. Je suis fatiguée. Mais je ne sais pas si ma fatigue physique est plus conséquente que ma fatigue psychologique. J'ai fait l'erreur de penser que je pouvais recommencer à voir Akira. Ça fait un bail qu'on a rompu, je pensais pouvoir me tenir à une relation strictement physique avec lui. Mais non. Ça n'a pas eu l'air de lui plaire quand je lui ait annoncé qu'on devait arrêter, mais en soit je m'en fiche. Il n'est pas blessé comme moi je le suis. Il ne m'a pas aimée comme moi je l'ai aimé. Donc même si il est contrarié pour le moment, ça lui passera vite. Moi en revanche... Je fais tout ce que je peux mais c'est difficile. Donc j'essaye de me garder occupée. Je me tue au travail et quand je rentre, je continue sur mes projets personnels. Au moins je suis productive, c'est déjà ça ! Je rallume la voiture et me dirige vers mon appartement. Je devrais passer me prendre un truc à manger mais je n'ai pas vraiment faim, donc je continue ma route et arrive en quelques minutes en bas de mon immeuble. C'est là que je vois l'écran de mon portable allumé. Akira. Pourquoi cet enfoiré m'envoie un message maintenant ? J'avais été plutôt claire et il avait semblé comprendre. Alors pourquoi est-ce qu'il me recontacte ? J'hésite à ouvrir le message mais je suis faible donc je le fais quand même. " Viens me chercher stp " suivit d'une adresse à Hongdae... Il joue à quoi sérieux ? Je reste assise sur mon siège et prends bien cinq minutes à réfléchir. Est-ce que je devrais y aller ? Si il m'envoie un message, est-ce que c'est simplement parce qu'il a envie de jouer ou bien il a vraiment besoin d'aide ? Je suis quasiment sûre que ce n'est qu'un caprice mais dans le doute, je finis quand même par rallumer ma voiture et me diriger vers Hongdae. Il est là, à la sortie d'un club, sapé comme un clown et dans un état qui fait presque pitié. Sérieux si je pouvais, je pense que lui tirer dessus une ou deux fois me défoulerait bien. Peut-être que ça lui remettrait les idées en place aussi ! Je sors de la voiture et claque la porte tellement fort que je fais sursauter des passants. En moins de deux secondes, je me retrouve devant mon ex et l'attrape par le col. " Ya ! Tu m'as prise pour ton chauffeur ou quoi ? Tu crois que j'ai que ça à faire de venir te récupérer à des heures pas possible juste parce que tu ne sais pas te comporter comme un adulte ? " J'ai vraiment envie de le frapper. Pas parce qu'il m'a fait bouger, je ne me serai pas couchée avant plusieurs heures de toute façon. Mais parce que je fais de mon mieux pour passer à autre chose et j'ai l'impression qu'il fait exprès de me ramener vers lui à chaque fois.




Dernière édition par Yu Ji Hye le Mer 5 Juil - 0:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mer 7 Juin - 0:46


Ji Hye et Akira

Fear of Fear


T'es passé par plusieurs étapes après ta douloureuse rupture avec Somi. La première, une colère intense, l'envie de tout casser, de tout détruire, de te détruire toi-même et tout ce qui pouvais bien t'approcher. La deuxième, un manque impossible a combler, elle te manquait, tu la voulais encore, toujours, t'as d’ailleurs plusieurs fois l’erreur de recoucher avec elle par moment de faiblesse. Et puis la troisième, l'envie d'oublier, de ne plus y penser, de la détester sans jamais plus l'aimer.
Dernièrement, l'alcool est devenu ton meilleur ami. Tu t'es retrouvé très seul. Dans un dortoir ou concrètement, tu ne connais personne a part Era ... Et heureusement qu'il est la lui d’ailleurs. Tu te sentais si seul, tu baisais n'importe qui, n'importe quand. Mais, mais c’était plus fort que toi. Tu l'as rappelé Ji Hye , tu as voulu la voir parce que t'en avais envie, on ne va pas chercher plus loin. Vous avez couché ensemble, plusieurs fois même. Et ça t'a rappelé le bon vieux temps, ce temps ou finalement, comme un inconscient t'as tout gâché. Tu ne la voyais pas comme la femme de ta vie, mais elle, elle t'aurait jamais fait ça n'est-ce pas ? Et pourtant, toi, durant ces dernières semaines, tu t'es un peu défoulé avec elle. Parce que jouer avec des filles, c'est bien ! Mais jouer avec des filles qu'au finale t'aime bien, c'est mieux !

Ce soir, t'est sorti, t'es sortis parce que t'en avais envie. Et tu as bu aussi. Tu bois beaucoup en ce moment. Pour oublier, ou pour t'amuser, ou pour n'importer qu'elle raison tant que tu en trouves.
Tu fais toujours attention d’être discret, tes bandmates ont sûrement remarquer ton problème, mais étrangement, personne ne te dis rien. Peut-être parce que malgré tout, tu restes le plus souvent lucide et performant ?
La soirée suit son cours, tu cuves sans compter. Et d'un coup, tu ne te sens pas bien ... Pas malade. Non, tu te sens mal dans ta tête.
Tu penses à pleins de trucs, à Somi qui vis sa vie tranquillement sans toi. Et à Ji hye qui essaie de nouveau de s’éloigner de toi. Et tu te dis que tu comprends, t'as vraiment été un fils de pute avec elle et elle ... Elle est là à coucher avec toi et puis à essayer de t’éloigner. Elle n'a pas tort de le faire. Tu sais ce que ça fait de se faire trahir maintenant. Et c'est seulement maintenant, 1 an et demi plus tard que tu te rends compte que t'as vraiment foiré. Tu refuses qu'elle s’éloigne, elle est a toi.

Tu broies du noire dans ton coin, et tu décides qu'il est temps pour toi de rentrer, tu ne marches même plus droit, t'as juste envie de te poser sur ton lit et de fixer le plafond en attendant que le monde autour de toi arrête de tourner avant de t’endormir.
T’envoies donc un SMS à Era pour qu'il vienne te chercher et tu vas l'attendre dehors.

Quelque minute plus tard, c'est Ji hye qui est devant toi et qui t'engueule ... Tu fronces les sourcils en te défaisant de son emprise ... Non mais oh ! On ne froisse pas tes vêtements comme ça ! Tu es surpris ... Tu ne l'as pas appelée elle. Tu as ... Tu t'es trompé de numéro ! Tu pensais peut-être tellement à elle que t'as fais ça par automatisme. Heureusement que ce n'est pas à Somi que tu l'as envoyé d’ailleurs ! Tu comprends peine ce qu'il t’arrive, et d'un air un peu froid, tu lui réponds simplement
« Ouai , moi aussi, je suis content de te voir »
Tu vois que les regards se jettent sur vous, tu ne veux pas qu'on te reconnaisse , t'en deviens parano. Et donc comme un sans-gêne, tu te diriges vers sa voiture en titubant pour rentrer dedans.
T'es content qu'elle soit là ... Mais en même temps, tu te sens coupable de ce que tu lui as fait il y a si longtemps ! C'est fou de ce dire qu'il a fallu attendre que ça t'arrive pour te rendre que c'est un peu un connard toi aussi.
Tu t’assois, mets ta ceinture et l'attends. Lorsqu'elle te rejoint , tu lui souris faiblement et d'un aire presque doux , tu lui dis
« Merci d’être venue »
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 137
Age : 20 ans
avatar : Myoui Mina (c) Suture
DC : s jae sun, b ki yeon, o han jae
Points : 56

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/t6413-lucky-yu-ji-hye
Message
Mer 7 Juin - 4:05

Fear of Fear
Ft Akira Tenue
Il m'a fallut pas mal de temps pour me remettre de ma rupture avec Akira. Je suis passée par diverses étapes qui m'ont toutes détruite un peu plus. Je faisais la fille forte, la fille qui s'en fichait. La plupart de mes amis sont tombés dans le panneau du coup ça allait, j'avais juste à faire comme si de rien n'était. C'était plus facile de nier les choses. Mais le soucis c'est que quand je me retrouvais seule, je commençais à penser, et là, c'était la fin. Je m'en suis voulue pendant très longtemps. J'étais frustrée d'être tombée dans le panneau, d'avoir cru qu'on vivait vraiment quelque chose. Et puis petit à petit, ça m'est passé. J'ai rencontré de nouvelles personnes, je me suis mise à fond dans le boulot, j'ai suivi ma formation de réalisation, et j'y ai de moins en moins pensé. Du coup, quand Akira m'a appelé il y a quelques temps, je me suis dit que ça pouvait être sympa. Les relations purement physiques, ça n'a jamais été mon truc. Mais Akira était franchement pas mal au lit et je pense qu'une partie de moi voulait se prouver que j'étais vraiment passée à autre chose. Que je ne tenais plus du tout à lui. Du coup on s'est vus. Une fois. Puis deux. Puis trois. Je me suis bien éclatée, je dois l'avouer. Mais quand, la dernière fois, je me suis réveillée au milieu de la nuit, et que j'ai trouvé mon lit vide, c'était comme retomber un an dans le passé. Un passé où je me réveillais chaque nuit parce que mon lit semblait grossièrement trop grand pour une personne seule. Ça m'a rappelé à quel point j'avais été misérable après qu'il m'ait trompée. Mais ce n'était pas le pire. Le pire c'était que quand je m'étais réveillée cette nuit là, ses bras m'avaient manqués. Je l'avais instinctivement cherché dans le lit, avant de me rendre compte qu'il n'était plus là. Donc j'avais tout stoppé net. Il était hors de question que je retombe dans ses bras comme ça. Si je n'étais pas capable de le voir sans rien ressentir, alors je n'étais pas capable de le voir tout court.
Mais je devais faire face à une réalité : peu importe combien il m'avait blessée, je tenais à lui. J'avais la sensation de faire partie du peu de personnes sur cette planète qui comprenait vraiment Akira. La majorité des gens qui le connaissaient voyaient en lui un type narcissique et égoïste. Mais à mes yeux, ce n'était qu'une façade. Est-ce qu'il était égoïste ? Oui, sans hésitation. Est-ce qu'il s'aimait à outrance ? Oui. Mais à côté de ça il était seul. Et la solitude est le pire des sentiments. Alors même si mon ancienne moi me criait de le laisser dans sa misère, voire même de l'enfoncer encore plus, je ne pouvais pas le haïr. Et encore moins maintenant, devant son air misérable. Je ne savais pas ce qui lui était arrivé. J'avais fait de mon mieux pour éviter tous les articles concernant le fameux J-Prince et mes proches avaient clairement compris qu'ils ne devaient pas en parler. Mais c'était une des personnes que j'avais le plus aimé dans ma vie, donc rien qu'en voyant ses yeux, même si il me faisait plus plus magnifique sourire qu'il puisse exister, je savais qu'il était malheureux. Donc quand il entra dans ma voiture, je ne bronchai pas. Je me contentai de m'installer au volant et ne répondis pas à ses remerciements. Le voir comme ça me trouait le coeur, mais c'était hors de question qu'il le remarque. Et avec le temps, j'étais passée maître en l'art de feindre un visage froid et distant. C'était la seule manière pour que les gens me prennent au sérieux au boulot et ça pouvait être bien pratique dans ce genre de situation. " Je suis venue ce soir parce que j'étais dans le coin. La prochaine fois, tu te démerdes. " J'hésite un instant, me demandant si peut être c'est notre récente discussion qui l'a mis dans cet état, mais me rappelle vite que c'est Akira et qu'Akira n'a jamais réellement tenu à moi. Donc aucune chance. Je ne prends donc pas de pincettes sur ce sujet là. " J'étais sérieuse la dernière fois. Je ne veux plus qu'on se voit. Donc si tu pouvais effacer mon numéro ça m'arrangerait. "




Dernière édition par Yu Ji Hye le Mer 5 Juil - 0:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 8 Juin - 23:22


Ji Hye et Akira

Fear of Fear


Ta tête posée contre la fenêtre, tu souris ironiquement à sa réplique... Cette froideur, cette façon qu'elle a de te parler. La prochaine fois, tu te démerdes ? Au fond de toi, tu sais qu'elle viendra toujours, tu sais que de toute façon, elle ne te laisserait jamais tomber. La preuve, elle t'a juré qu'elle ne voulait plus te voir, que ce n'était pas une bonne idée ... Et pourtant, elle est là, à côté de toi.
Et Justement, elle te rappelle ses paroles, elle confirme tes pensées. Elle va jusqu’à te demander d'effacer son numéro.
Ton visage reste plongé sur la route qui défile sous tes yeux, et tu te sens pas bien, pas bien du tout même. Qu'est-ce qui t'as pris de te servir d'elle une nouvelle fois ? Qu'est-ce qui t'as pris de prendre la liberté de peut-être la blesser de nouveau ? L'alcool te rend soudainement un peu trop sensible. Tu poses ta main sur ton front, cachant ton visage ... Pourquoi t'as envie de pleurer maintenant ? T'as trop réfléchi ce soir. Et elle est là ... Elle est là pour toi ! Évidemment qu'elle aurait pu te laisser là. Tout seul. Mais elle ne l'as pas fait. Elle est venue te chercher. Et toi, comme un gros con, tu profites d'elle une nouvelle fois.
Et alors, tu la revois 1 an et demi plus tôt, le visage remplis de tristesse, son cœur et sa vie en miette à cause de toi. Et tu t'en veux, pour la première fois depuis tout ce temps, tu t'en veux terriblement ! Parce que là ... C'est toi qui le vis. C'est toi qui souffres à cause de l'amour.
Lorsque tu t'es excusé envers Nath pour ce que tu lui avais fait a lui aussi, a aucun moment, tu n'aurais pensé que tu puisses culpabiliser aussi pour Ji Hye.
Et pourtant, t'es là, dans sa voiture, à te mordre la lèvre a sang et à retenir tes larmes comme un enfant. Mais ... Qu'arrive-t-il au J-prince ? Serait-ce le karma ? Le revers de la médaille ?
Tu renifles un coup, toujours silencieux, tu n'as toujours pas répondu à ses paroles. Tu te frottes le visage d'une main, le regard toujours encré sur le sol sous tes yeux.
T'as tellement bu que tu n'arrives a rien contenir. Mais tu ne pleures pas.
« Je n'ai pas envie de l'effacer »
Ta voix est bizarre elle aussi, ce n'est pas la voix fière et assurée du Akira qu'elle connaît, là, c'est la voix misérable du Akira faible et totalement à côté de ses pompes.
Ton rythme cardiaque est rapide, pourquoi tu te sens si mal ? Pourquoi d'un coup t'a l'impression de faire un bond en arrière ? Tu n'as pas trompé qu'elle dans ta vie ... Mais pourquoi elle est la seule pour qui tu ressens de la culpabilité ? Elle n'était pas comme les autres !
« Tu me ramènes au dortoir ? .... On ne peut pas plutôt aller chez toi ? »
Tu ne la regardes toujours pas, tu ne sais pas quelles sont ses expressions. Tu ne penses même pas au sexe, tu te dis juste que la tout de suite, tu veux rester avec elle-même si t'as du mal à la regarder en face dans cet état. Mais sur le coup, un peu trop décidé, t'as envie de lui parler.
« Je ne veux pas être tout seul ».
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 137
Age : 20 ans
avatar : Myoui Mina (c) Suture
DC : s jae sun, b ki yeon, o han jae
Points : 56

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/t6413-lucky-yu-ji-hye
Message
Dim 11 Juin - 2:48

Fear of Fear
Ft Akira Tenue
Je me remet en question pendant une seconde, en remarquant le silence d'Akira. Est-ce que j'ai été trop dure ? Il n'a pas l'air bien, ce n'est peut être pas le bon moment pour l'enfoncer encore plus.. Mais je reprends vite mes esprits, me rappelant qu'Akira ne se fait du soucis que pour lui-même. Il n'y a pas moyen qu'il soit blessé ou qu'il regrette le fait de me perdre. Je ne pourrais jamais l'avouer mais c'est évident qu'une partie de moi, l'ancienne Ji Hye si on veut, espère que je me trompe. L'ancienne Ji Hye voudrait qu'il soit sincère pour une fois. Elle voudrait qu'il lui annonce qu'il s'en veut et que même si il a fait des conneries, il l'a aimée. Mais l'ancienne Ji Hye était naïve et infantile. Je ne suis plus cette personne. Du moins j'essaye de ne plus l'être. Donc je ne dois pas tomber dans le panneau une nouvelle fois. « Je n'ai pas envie de l'effacer » Je relève les yeux, surprise. Ce genre de phrase ne m'étonne pas de lui, mais sa voix est étrange. Il semble perdu et tout sauf confiant. C'est vraiment bizarre de sa part. Mais je ne dois pas tomber dans le piège. C'est probablement une autre technique. Ou simplement l'effet de l'alcool. Une phrase sans réelle signification. Je décide néanmoins de ne pas relever. Vu son état actuel, ça ne servirait à rien de toute façon, il aura probablement déjà tout oublié demain. Donc je reste silencieuse et me concentre sur la route. Mais même si j'aimerais m'en ficher royalement et simplement le conduire chez lui avant de rentrer et tirer un trait définitif sur cette personne, je ne peux pas m'empêcher de remarquer du coin de l'oeil sa posture, ses expressions. Est-ce qu'il y a vraiment quelque chose qui cloche ? Ou bien il s'est fait choper une nouvelle fois par sa victime actuelle et ça le fait chier de perdre sa petite routine ? Je suis à deux doigts de m'inquiéter.. mais il ouvre à nouveau la bouche. Est-ce qu'on peut aller chez moi ? Je suis sur le point d'exploser de rire, plus pour me moquer de moi-même, qui ait à nouveau failli croire à son petit jeu d'acteur, quand il continue sa phrase. Je suis tellement surprise que je n'ouvre pas la bouche. Même si cet enfoiré m'a bien eue et pendant pas mal de temps, même si je n'y ai vu que du feu pendant des mois, j'ai quand même la prétention de penser que je le connais un minimum. Et là, vu son comportement, ça ne va pas du tout. Alors je réfléchis. Est-ce que je devrais l'aider ? Il ne le mérite pas, ça c'est clair. Mais est-ce que je ne finirai pas par le regretter amèrement si je décide de fermer les yeux et qu'il lui arrive quelque chose ? Il y a un an et demi, quand j'ai appris ce qu'il avait fait, j'ai vraiment voulu qu'il meurt. Mais j'avais l'impression de mourir aussi. Et en soit, peu importe ce qu'il a pu faire, je l'ai aimé. Si il lui arrive quoi que ce soit, je sais que j'aurais beaucoup de mal à m'en remettre. Rien que le voir dans cet état me fait mal au coeur... " D'accord. Je te fais confiance une dernière fois. Mais tu dors sur le canapé. " Peut être que l'ancienne Ji Hye a refait surface et que je suis vraiment naïve de penser qu'il ne me demande pas ça pour se soulager à nouveau. Mais j'ai vraiment l'impression qu'il est sincère. Et puis en soit, il ne m'a jamais forcée à faire quoi que ce soit donc même si il tente quelque chose, il n'arrivera à rien.

—————————————————

Je gare la voiture dans le parking et passe directement de l'autre côté pour aider Akira à sortir. Je suis fatiguée et je n'ai pas envie de finir la nuit aux urgences parce qu'il se serait pété la gueule par terre. Et quelques minutes plus tard, j'ouvre la porte de mon appartement et l'accompagne s'asseoir sur le canapé. Je l'abandonne une minute et revient assez rapidement avec une tasse de thé que je pose sur la table basse en face de lui. Je pourrais dire que c'est pour qu'il soit en état de quitter mon appartement demain matin mais je sais au fond de moi que c'est simplement parce que je me fais du soucis. J'hésite vraiment. Je ne sais pas trop quoi faire. Mais on va dire que je suis faible et je laisse l'ancienne Ji Hye refaire surface un court instant. " Ecoute, je ne sais pas ce qu'il t'arrive mais je ne me fais pas de soucis pour toi. Tu vas vite te remettre sur pieds. "




Dernière édition par Yu Ji Hye le Mer 5 Juil - 0:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 15 Juin - 14:17


Ji Hye et Akira

Fear of Fear


Dormir dans le canapé ? Tu ne relèves même pas, au fond t'avais même pas pensé à dormir et puis en serais-tu même capable ? Ton esprit est rempli de penser toutes plus désagréables les unes que les autres.
Quand t'as recommencé a voire Ji Hye , c’était juste pour le sexe, pour t'amuser, pour te servir d'elle et de sa faiblesse pour toi un peu plus, juste parce que t'étais pas bien et qu'il fallait que tu te défoules un peu ! Parce que l'on t'avait fait subir a toi ce qu'elle avait subi par ta faute ! Et seulement maintenant, tu peux avoir la stupide impression de comprendre ce qu'elle a bien pu ressentir ... Et ce que tu ressens, tu ne le souhaites même pas à ton pire ennemi... Parce que c'est vraiment douloureux.
Si elle veut que tu dormes dans le divan, et bien, tu le feras ! Tu ne te sens étrangement pas en mesure de pouvoir la contredire. Et puis, assumerais-tu juste une seconde de dormir à côté d'elle, ivre et sans la toucher ? Certainement pas ! C'est plus fort que toi ! Son corps appelle le tien avec beaucoup trop d'indécence.
Une fois arrivé chez elle, elle t'aide. Ton corps est lourd, tu es engourdi et tu as perdu tout sens de l’équilibre. Dans ton état, tu ne penses même pas au fait que pour le peu qu'un photographe soit en train d’épier son appartement,vous êtes fichu. Parce qu'avec le fait qu'elle doit presque tirer ton corps et te servir d'appuis pour avancer vous rend très peu discret.
Tu ne te laisses pas non plus totalement aller sur elle, voulant garder une certaine posture ... Après tout, tu restes toi.
Lorsque tu arrives dans son salon, tu te laisses tombé dans le divan, et tu regardes autour de toi. Depuis votre séparation, t'es déjà revenue quelque fois ici, très récemment d’ailleurs. Mais t'avais jamais vraiment fait attention au décor, t'avais jamais pensé a regarder plus loin que dans sa chambre, entre ses draps. Ça a beaucoup changé, avec tout ce qu'elle avait détruit par ta faute, évidemment que ça a dû changer. Plus aucune trace de toi n'est visible ... Et c'est compréhensible !
Tu soupires un grand coup, l'esprit toujours embrouillé. Tu ne te rendais pas compte qu'en réalité, venir ici, dans un endroit plein de souvenirs dont tu ne semblais pas faire attention avant allait te faire culpabiliser un peu plus. L'alcool te rend vraiment à fleur de peau, on dirait.
Elle revient avec une tasse de thé, c'est enfin à ce moment-là que ton regard se plonge dans le siens, un regard triste, mais reconnaissant. Pourquoi elle s'occupe de toi alors que clairement, toi si tu revois Somi t'aura juste envie de lui retourner la tasse sur le front ? Peut-être parce que ça fait longtemps ?
Elle se fait du souci ? C'est un très léger rire ironique qui s’échappe de toi. Elle ne fait qu’accroître cette sensation amère en toi. Elle est vraiment trop gentille avec toi. Au fait, maintenant que tu y penses, tu préférerais qu'elle te crie dessus, qu'elle te déteste, c'est tellement plus facile à gérer pour toi que de te dire que sans hésiter, elle a fini par retourner dans tes bras.

Ça fait des semaines que t'essaie de te remettre sur pied, ça va mieux en générale certes ... Mais pas ce soir !
Ton regard est toujours plongé dans le siens. Ton cœur bat tellement vite, t'es vraiment pas à l'aise.
« Ce qu'il m'arrive ? »
tu sembles soudainement réfléchir, mais rien n'y fait, au fond t'en a aucune putain d'idée, tu sais juste que tu ne te sens pas bien et tu crois en avoir trouvé l'une des raisons.
« Je crois que ... Il y a un truc qu'il faut que je te dise »
Ta voix est tellement instable, comme si a n'importe qu'elle moment, elle allait se briser.
« Tu sais quand ... Quand on s'est séparé »
Tu minimises encore les faits , comme pour te déculpabiliser, comme pour inférioriser le fait que vous ne vous êtes pas seulement séparé, non, tu l'as détruite sans même te retourner.
« Et bien ... Je ne me rendais pas compte »
On dirait presque que t'as du mal a dire les choses, t'es pas claire, tu t'obstines à essayer de la faire lire entre les lignes ... Mais toi-même, tu ne comprends pas vraiment ce que t'as à dire.
Tout se mélange dans ta tête, c'est l’horreur.
« Mais aujourd'hui ... Je voulais juste te dire que ... »
Ta voix se brise, tes yeux brillent, depuis que Somi t'a trompé, t'as pleuré devant personne ! Personne a par toi-même ! Parce que tu ne voulais pas que l'on te voie faible ! Tu n'as pleuré ni devant Era , ni devant Nath ... Devant personne ! Même pas au téléphone avec ta mère lorsque tu lui en as parlé.
Mais là , ta voix se brise, comme si toute la douleur que t'avais pu accumuler ressortait d'un coup, comme si là, après avoir fait l'autruche a esquivé le sujet et tes propres sentiments, tu finissais par exploser.
Une larme coule sur ta joue, tu détournes rapidement le regard, tu ne parviens pas à les retenir, mais tu refuses qu'elle te voie comme ça.
« ... Je suis tellement désolé »
Et voilà , tu l'as dit ... Mais tu ne te sens pas mieux pour autant. Tu frottes ton visage avec ta manche, tu te mords un peu plus la lèvre. Et garde le regard baissé ... T'as juste l'air d'un enfant que l'on vient de gronder.
Qu'elle te croit ou pas n'a pas d'importance, que ce soit l'alcool ou pas qui te pousse a agir ainsi ... Peu importe, tout ce que tu sais, c'est que ta sincérité est bien présente ! On va juste dire que tout ce qui est absent, c'est ta fierté et ton ego surdimensionné.  
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 137
Age : 20 ans
avatar : Myoui Mina (c) Suture
DC : s jae sun, b ki yeon, o han jae
Points : 56

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/t6413-lucky-yu-ji-hye
Message
Mar 4 Juil - 23:58

Fear of Fear
Ft Akira Tenue
La dernière fois qu'Akira et moi avons passé du temps dans ce salon, c'était il y a environ un an et demi. J'étais encore une enfant quand j'ai emménagé ici. J'avais pris beaucoup de plaisir à faire les magasins pour meubler ces grandes pièces vides. J'avais traîné Akira qui m'avait aidé à porter des meubles, qui avait dû me donner son avis sur tous les bibelots qui m'avaient tapé dans l'oeil. On était trainees à l'époque, on pouvait encore se permettre de sortir ensemble et de prendre du bon temps en toute insouciance. Ce luxe ne nous était plus permis aujourd'hui, et mon appartement attestait de tous ces changements qui nous avaient arrachés à nos illusions. La décoration d'abord. Les bibelots tout mignons avaient été réduits en miette un an et demi plus tôt. Les centaines de photos d'Akira et moi avaient été brulées, peu de temps après qu'il ait quitté la pièce, la dernière fois. Mes larmes avaient presque éteint le feu, face à tous ces souvenirs de notre rencontre, nos premières sorties entre amis, nos premiers rendez-vous, la fois où Min Seok et lui étaient venus manger chez moi... Mais les souvenirs de notre couple n'étaient pas les seuls à avoir disparu du paysage. Mon innocence s'était envolée avec eux. Les couleurs pastel qui berçaient autrefois l'appartement avaient laissé place au blanc, noir et gris. Plus soft. Plus mature. Moins personnel. Les accessoires inutiles que j'avais laissé traîner ici et là s'étaient fait chassés par le minimum vital. En tant qu'artiste, je n'étais pas souvent à la maison. Je n'avais donc pas de temps à perdre avec des futilités qui m'excitaient autrefois. Tout était différent. Et pourtant, avoir Akira assis sur mon canapé ce soir me donnait l'étrange impression que ces changements n'étaient que superficiels. J'avais passé des mois à bousculer ma vie, me forçant à changer tout ce que je pouvais changer, persuadée que ça me ferait avancer, que je deviendrai une nouvelle personne. Mais j'avais tort. J'étais toujours la même, réceptive à des futilités, faible face à la personne qui m'avait le plus blessée... Je m'en voulais. Je haïssais l'ancienne Ji Hye. Je la méprisais. Mais je savais aussi que je me mépriserai d'avoir laissé Akira dans cet état sans réagir. Je fis donc la part des choses, je me fixai une limite et me contentai de lui servir un thé et d'une phrase, certes empathique, mais prononcée sur un ton assez neutre. J'avais la naïveté de croire que j'avais le contrôle. Mais non. Encore une fois, j'avais tort. A peine Akira eut commencé à parler, son ton désespéré et perdu chassa toutes mes résolutions pour laisser place à l'inquiétude. Il semblait sincère. Et j'avais beau me répéter intérieurement que quand on était ensemble, il semblait sincère aussi, cette fois c'était différent. Je ne voyais pas vraiment où il voulait en venir à la base. Je l'écoutai simplement avec inquiétude, me demandant où est-ce qu'il allait arriver. Mais entendre sa dernière phrase fut comme me prendre une armoire sur la poitrine. Il n'y avait plus de nouvelle Ji Hye, forte et indépendante. Il n'y avait plus que la Ji Hye détruite du passé, qui entendait enfin ce qu'elle avait attendu à l'époque. Parce que oui, même après ma crise, même après avoir jeté Akira hors de mon appartement, j'espérais encore qu'il reviendrait toquer à ma porte, me suppliant de lui laisser une nouvelle chance, m'assurant qu'il était désolé. Mais avec le recul, je réalisai que ses excuses n'auraient pas pu être sincères à l'époque. Reste à savoir si elles pouvaient l'être aujourd'hui. Et rien que le fait de me poser la question me donna envie de pleurer. Parce que ça me prouvait que j'y apportais encore de l'importance. " Akira... " J'avais le même ton qu'une mère sur le point d'expliquer le sens de la vie à son enfant. Mais j'avais tout de même du mal à cacher la tristesse dans ma voix. " La douleur ça s'apprivoise. J'ai pu grandir grâce à ce qu'il s'est passé. J'ai pas fini mais... Apparemment t'as grandi aussi. " Je me perdais dans mes mots, incertaine d'où ça allait me mener. " Je t'en voudrai toujours un peu. Parce que j'aurai toujours un peu mal. Mais j'ai assez souffert pour deux. T'as pas besoin de te torturer avec ça. " Je n'aurais pas tenu le même discours il y a un an. Parce qu'à l'époque, je voulais qu'il souffre. Je voulais qu'il souffre autant que moi. Mais après avoir vécu tout ça, après avoir fait le deuil de nos moments passés ensemble, je ne pouvais plus souhaiter ce genre de douleur à quiconque. Et j'étais aussi consciente que ce serait plus facile pour moi qu'Akira aille bien. Parce que malgré tous mes efforts, si il n'allait pas bien, j'allais me faire du soucis pour lui, et ensuite j'allais me haïr parce que je m'étais fait du soucis pour lui. " C'est du passé de toute façon. " C'était ce que j'essayais de me convaincre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mer 5 Juil - 22:49


Ji Hye et Akira

Fear of Fear


Tes larmes coulent sur tes joues sans que tu ne puisses vraiment y faire quoi que ce soit, tu t'essuies le visage sans aucune allure, t'as l'air pathétique ... Et tu l'es. Il a fallu attendre que ton cœur soit brisé pour que tu te rendes compte d'à quel point ça fait mal, d'à quel point on a envie de mourir après. D'à quel point, on a l'impression de ne plus pourvoie respirer. Tu t'es excusé et pourtant, tu n'as pas l'impression que cela change quoi que ce soit. Ji Hye, c’était une personne bien, peut être la meilleure avec qui tu ne sois jamais sortis. Mais elle est aussi celle à qui tu as fait le plus de mal. Celle que tu as le moins respecter et certainement celle que tu as le plus fait pleurer. Et tu t'en veux aujourd'hui, plus qu'à l’époque parce que ce qui a changé aujourd’hui, c'est que tu as subi exactement ce que tu lui as fait subir à elle. Et ce qui fait qu'il n'y a que pour elle que tu ressens de la culpabilité est sûrement le fait que tu tenais réellement à elle. Plus qu'aux autres.
Tu as vraiment beaucoup bu, ton corps est lourd et ton esprit aussi.
Lorsqu'elle prononce ton prénom, tu lèves les yeux vers elle, ton regard remplis de larmes... Tellement minable.
Tu écoutes ses paroles sans vraiment les comprendre. Tu es trop bourré que pour comprendre.
Est-ce que tu as grandi ? Toi t'as juste l'impression d’avoirs régressé , de te retrouver six pieds sous terre sans même comprendre pourquoi ton cœur s'obstine a te faire souffrir comme ça.
Tu avales ta salive, tes larmes se calmant peu à peu tout en l’écoutant ... Elle parle comme une daronne et tu l’écoutes comme un enfant.
Lorsqu'elle t'annonce qu'elle t'en voudra toujours, c'est tout ce que tu retiens, dans ta tête ses paroles est décuplé, elle ne te pardonnera jamais et elle a bien raison ! Serais-tu prêt a pardonner Somi ? Sûrement pas ! Alors ça te fait un peu plus mal.
Ce n'est pas toi qui te tortures avec ça, ce n'est pas comme si c’était volontaire ou que tu cherchais à avoir mal ! Au contraire, tout ce que tu veux, c'est fuir ... Mais te retrouver là, devant elle te plonge un peu plus dans cette sensation de culpabilité.
Tu t'approches d'elle, plonges tes yeux dans les siens, il faut que tu profites de ce moment pour être clair avec elle. Ta voix vacille encore un peu, mais tu sembles vouloir garder confiance
« Non ... Je crois que tu ne comprends pas ... Ce n'est pas parce que c'est du passé qu'on oublie »
Toi, tu avais un peu oublié, mais le revoir, te sentir bien dans ses bras alors que tu l'as brisée par le passé de la même façon que tu as été brisé dans le présent t'as fait te rappeler d'elle en pleure en train de te menacer de mort tant elle était dévastée.
«Je suis désolé, tu comprends ? Je m'excuse ! Je m'en veux et ça me tue ! Je ne m'en rendais pas compte avant parce que ... Je ne sais pas pourquoi, j’étais juste con ... Mais là »
Ta voix semble être à deux doigts de sa brisée, mais tu essaies de rester le plus assuré possible
« Je t'ai tellement fait mal ... Et moi tout ce que j'ai pu faire ... C'est d’être en colère, mais je n'ai pas pensé a toi, j'ai juste finis par fuire sans me retourner»
Tu ne te rends pas compte que ton surplus d’honnêteté pourrait lui faire mal à nouveau.
« Je veux que tu me pardonnes, je veux que tu sois heureuse ! Et si pour ça, on doit plus jamais se revoir alors je t'appellerais plus, je viendrais plus chez toi. Je ne pensais pas que je puisse m’en vouloir a ce point pour un truc qui s'est passé il y a longtemps ... Mais là, je me sens vraiment trop mal parce que à cause de moi, t'as changé d'agence , t'as souffert et .... »
Ta voix se brise à nouveau, tu recommences a pleurer comme une gonzesse, tu essuies des yeux plus brutalement cette fois.
« Putain .... Faut que j’arrête de chialer là... Fait chier.... »
Tu t’énerves contre toi-même, parce que tu sais que t'a l'air pitoyable, mais tu n'arrives juste pas à te retenir ... Ce n'est pas bien de boire quand on ne se sent pas bien.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 137
Age : 20 ans
avatar : Myoui Mina (c) Suture
DC : s jae sun, b ki yeon, o han jae
Points : 56

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/t6413-lucky-yu-ji-hye
Message
Dim 17 Sep - 15:05

Fear of Fear
Ft Akira Tenue
Il est dans un état lamentable et je n'arrive pas vraiment à savoir si c'est simplement à cause de l'alcool, ou à cause de ce qui a pu lui arriver quand on ne se voyait plus. Putain, me voilà à reparler au passé alors qu'il y a encore deux heures, j'étais décidée à ne plus jamais le revoir après ce soir. J'ai souffert et je souffre encore, alors pourquoi je m'obstine à m'inquiéter pour lui ? Je baisse les yeux vers lui, et j'ai ma réponse. Il est tellement dans un sale état que ce serait inhumain de le laisser seul à cet instant. J'essaye de le rassurer, je fais vraiment de mon mieux, mais ses mots m'atteignent directement. Malgré mes bonnes résolutions. Il a raison, ce n'est pas parce que c'est du passé qu'on oublie. Je n'ai pas oublié. Ce goût amer dans la bouche. Ces crampes à la gorge à force d'avoir pleuré. Ce sentiment de solitude extrême. J'arrive à comprendre de par ses insinuations, qu'il a vécu la même chose. Alors c'est pour ça qu'il est dans cet état ? C'est pour ça qu'il vient enfin se repentir ? C'est évident que "je ne savais pas que ça faisait mal" n'est pas une bonne excuse. Mais je ne peux pas m'empêcher de ressentir de l'empathie pour lui. Akira, cet enfoiré si sûr de lui, si imbu de sa personne, s'est fait démolir le coeur par une fille... Je suis presque jalouse de ne pas être cette fameuse fille. Mais je me sens aussi désolée pour lui. Parce que même si j'ai pu lui souhaiter la mort il y a quelques années, je sais que ce sentiment là est pire encore. Quand il m'annonce qu'il est prêt à couper complètement les ponts avec moi, si ça me rend heureuse, je reste sur le cul. Instinctivement, je fais un pas vers lui, et tend le bras, à deux doigts de le prendre dans mes bras, puis je m'arrête un instant. Est-ce que je suis masochiste ? Oui, je devrais lui répondre que oui. Que je ne veux plus qu'on se voit. Parce que c'était ça, de base, que je comptais lui dire ce soir. J'étais décidée. Parce que j'y ai réfléchis pendant des heures et que j'en suis venue à la conclusion que je ne pouvais pas avancer si il était dans les parages. Mais devrais-je considérer que la donne a changé ? Il est sincère, du moins je le pense. Mais je le pensais aussi il y a un an et demi. Est-ce que je suis assez masochiste pour tomber dans ce cercle vicieux encore une fois ?

Je fais le vide dans ma tête pendant un instant, essayant d'y voir clair entre toutes mes idées, et la réponse me vient finalement. Ma faiblesse c'est que j'ai toujours des sentiments pour Akira. Et j'en aurais sûrement toujours. Donc oui, je devrais lui répondre que je ne veux plus jamais le revoir. Mais je sais exactement comment il se sent actuellement et je ne peux pas supporter de le voir comme ça. Je sais que si je le laisse maintenant, je me ferais trop de soucis pour pouvoir "avancer". Donc encore une fois, je cède et oublie mes résolutions en le prenant dans mes bras, comme on le ferait pour consoler un enfant. Et après quelques secondes, je m'écarte un peu, de manière à pouvoir lui parler en le regardant droit dans les yeux. " Bon, t'as fini de pleurnicher ? Parce que t'es vraiment moche comme ça ! " Je sais que là, ce qu'il lui faut, c'est un coup de pied aux fesses, pas de la condescendance. " Mon bonheur, je m'en occupe toute seule. Mais si tu te mets dans des états comme ça, ça va m'agacer, alors arrête de te torturer, tu veux bien ? J'en suis pas morte, et tu vas pas en mourir non plus. Et vu qu'on ne peut pas refaire le passé, la meilleure chose que tu puisses faire, c'est d'aller bien. " Je lui passe un mouchoir et souris. Je serais là jusqu'à ce qu'il aille mieux, et promis, après, je tourne la page !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

Fear of Fear — ft Akira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The cave you fear to enter holds the treasure you seek. (23/07, 16h00)
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
» The Walking Dead (Saison 6) + Fear The Walking Dead (Saison 1)
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» Fear To Fire II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-