AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: outside :: corée du sud

goodbye seoul, hello jeju ━ meiseok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 3641
Age : dix neuf ans (21.03)
groupe : d.avenue . team fdp
rôle dans le groupe : main dancer . vocal . face . raie
nom de scène : m31l1 qu33n of d4arkn355
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M . visage de la marque banila co . idol . potiche . yongseok's gf ♡ haru's gf lol
avatar : chou tzuyu (twice)
DC : lee sooah (wdl) . yoon sarang (kg)
Points : 38

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t91-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t93-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t94-wang-mei-li-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t106-wang-mei-li-ring-my-bell http://www.lights-camera-action.org/t115-wang-mei-li-meili_wg http://www.lights-camera-action.org/t6256-daebakavenueofficial http://www.lights-camera-action.org/t1916-wang-meili http://www.lights-camera-action.org/t4466-daebak-avenue
Message
Lun 19 Juin - 21:48

goodbye seoul, hello jeju
meiseok
Outfit ━ Un énième soupir franchi les lippes de la jeune fille alors que la voiture s'arrêtait devant l'aéroport où on avait tenu à la conduire. Mei Li n'avait pas pu échapper aux bien trop nombreuses indications données par son manager pour que son séjour se passe au mieux. « Oui oui, c'est promis, je ferai attention. » répéta t-elle d'une voix lasse. Et dire qu'à la base elle avait prévu d'inventer un vilain mensonge pour pouvoir s'échapper deux jours avec son petit ami. Maintenant que leur relation avait été dévoilée au grand jour, ce n'était pas comme s'ils avaient réellement besoin de se cacher de tout et n'importe quoi. D'autant plus que leur destination n'était autre que l'île de Jeju, particulièrement fréquentée par les touristes en tout genre, et les habitants locaux, très souvent déconnectés de la réalité. On l'autorisa finalement à quitter le véhicule puis on l'aida à retirer sa valise du coffre de ce dernier avant de la laisser s'en aller, à contre cœur. Si la Yuseong Media était habituée à ses caprices, ils avaient encore tendance à vouloir la couver un peu trop, au plus grand désespoir de la jeune fille qui elle, rêvait de liberté. Qu'ils se rassurent, elle ne resta pas seule bien longtemps puisque Yong Seok était déjà présent sur place, et la jeune idole se hâta de le rejoindre sans pouvoir cacher son excitation vis à vis de leurs retrouvailles et du week end qui s'annonçait. Et dire qu'une semaine plus tôt ce voyage avait été fortement compromis. Mais la situation de crise avait été réglé rapidement et ils étaient repartis du bon pieds. D'un autre côté, Mei Li se sentait incapable de lui en vouloir pour des raisons aussi ridicules. Pour le cas de Minkyung par contre, ce serait encore différent. Sans plus tarder, elle se saisit du bras de son petit ami et pénétrèrent à l'intérieur du bâtiment pour régler les derniers détails et se préparer à embarquer. Le voyage de nuit ne leur offrirait pas une vue magnifique sur le paysage mais il aurait néanmoins le mérite de les laisser rattraper quelques minutes de sommeil, ou pas.

La jeune fille s'était montrée particulièrement calme tout au long du trajet et pour cause, la fatigue avait eu raison de la plus jeune qui avait fini par s'assoupir sur l'épaule de son chéri, ne lui laissant aucunement le choix de devoir lui faire office d'oreiller. Le réveil fut compliqué les premiers instants, le temps de réaliser qu'ils venaient d’atterrir seulement. Son objectif ce soir était uniquement de rejoindre la chambre d'hôtel et ce, le plus rapidement possible. La journée avait été longue et éprouvante, et surtout riche en entraînements histoire qu'elle soit au point avant son départ et qu'elle puisse directement entamer sa promotion dès son retour dans la capitale. « Ça me fait tout drôle de me dire que nous sommes de retour à deux ici, presque un an plus tard. » Jeju était en quelque sorte le point de départ de leur histoire, l'endroit où ils s'étaient laissés aller à quelques gestes explicites, se prouvant mutuellement qu'ils tenaient l'un à l'autre. Et voilà où ils en étaient aujourd'hui. Et c'était sans aucun regrets. La demoiselle n'avait jamais réellement été en quête du prince charmant et de l'amour qu'elle n'avait jusqu'alors jamais connu et s'en serait très bien sortie en tant que célibataire. Mais désormais, la donne avait changée. Malgré tout, Mei Li se rendait difficilement compte de ces petits détails. Yong Seok était son premier amour, elle manquait d'expérience et de recul sur ce genre de choses et par conséquent la demoiselle ignorait si toutes ses réactions étaient normales ou excessives. Elle s'interrogeait rarement la dessus d'ailleurs. Normale ou non, excessive ou non, la seule chose dont elle était certaine c'était que ses sentiments étaient bels et biens réels à l'égard de son aîné. Manque de chance pour lui, il allait devoir la supporter la supporter aussi longtemps qu'on le lui permettrait.

© neo venus


« Just kind »
I tell myself you don't mean a thing, and what we got, got no hold on me. But when you're not there, I just crumble. I tell myself I don't care that much, but I feel like I die 'til I feel your touch.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2366
Age : 20 ans.
groupe : 양면 // DOUBLE SIDE. (ex-fireflies)
rôle dans le groupe : prince, evil maknae, vocalist, dancer.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : idol, égérie de la marque de prêt-à-porter "Chris-Christy" & propriété exclusive de meili.
avatar : the only one; jung yoon oh / jaehyun ♥ nct u & nct 127 © neovenus.
DC : yi lynn (ym) & kwon se jun (flw)
Points : 4

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t7040-doublesideofficial http://www.lights-camera-action.org/t2198-l-lee-yong-seok#43958 http://www.lights-camera-action.org/t6819-double-side
Message
Lun 19 Juin - 23:41

goodbye seoul, hello jeju
meiseok
Outfit ━ Maintenant qu'ils y étaient enfin, il avait presque du mal à y croire. Assis sur l'un des sièges encore libre à l'entrée de l'aéroport, le coréen faisait le compte, ou plutôt le décompte des minutes qui le séparait encore de Mei Li. Il s'était levé aux aurores afin de parfaitement tout préparer, dans la crainte d'oublier quelque chose de primordial… Ce qui était très con, car le plus important en somme, était bien la présence de sa chère petite-amie, sans qui cette virée en amoureux n'aurait plus le moindre sens ! La fatigue commençait sérieusement à se ressentir sur son visage quelque peu cerné, mais pour autant euphorique et souriant. Parce que cette fois c'était la bonne ! Ils partaient, rien que tous les deux. Sur cette île. Vers cette destination qui avait marqué le commencement de beaucoup de choses. Celui de son tout premier titre solo mais aussi le début de son histoire avec Mei Li. Parce que oui, tout avait démarré à partir de là. Sur un coup de tête presque… ou une pulsion à demi-avouée. A vrai dire, lorsque le jeune homme repensait à cette période, il se disait qu'il aurait pu passer à côté d'une belle histoire s'il n'avait pas eu l'audace d'essayer… Les sentiments amoureux n'étaient pas encore profondément ancrés à ce moment-là. Juste un fort attachement à son égard et un intérêt qui s'était naturellement renforcé à force de temps passé ensemble sur le plateau de Serendipity et jusqu'en dehors des coulisses. Si le premier baiser avait été maladroitement échangé sur cette île, ce fut pour une toute autre raison que son cœur tomba littéralement pour elle. Car le déclic s'était enclenché dès le jour où il s'était progressivement vu la perdre… Sans réponse et explication de sa part, il était resté dans l'incompréhension la plus totale. Blessé de tout son être, non pas parce qu'il aurait très bien pu être pris pour un con, mais bien parce que le sentiment de rejet lui avait été plus qu'insupportable. Il avait vécu ces trois semaines de septembre de la pire manière qui soit, parce qu'il était enfin tombé pour quelqu'un. Pire encore, parce qu'il était tombé seul avec le sentiment d'avoir été piétiné de l'intérieur… C'était ce qu'il avait alors cru jusqu'à ce que les choses ne s'éclaircissent. En y pensant bien, leur histoire aurait pu ne jamais voir le jour s'il ne s'était pas tant démené pour elle. Du moins, c'était un peu ainsi qu'il le voyait, même si au jour d'aujourd'hui, Mei Li était celle qui morflait le plus par sa faute… La question de savoir lequel des deux aimait le plus l'autre ne s'était jamais posée. Une interrogation trop creuse ou trop enfantine, même s'ils n'étaient que des gosses se prétextant adultes. Ils étaient encore jeunes et insouciants, mais ils débordaient l'un comme l'autre d'une maturité rare qui rendait leur relation aussi solide que possible. L'âge n'excuserait pas tout. Les actes parleraient pour eux-même. Et ils avaient su prouver une fois de plus que malgré les tensions futiles de la semaine passée, ce genre de péripétie n'entraverait en rien la force de leur désir d'être simplement réuni. S'ils avaient encore de belles années à passer ensemble, ces discordes ne seraient rien de plus que les préludes de bien d'autres encore à venir...

« J'ai faillis attendre. » fit-il d'un ton faussement désapprobateur au moment où leurs regards se croisèrent. L'instant d'après il s'exécutait cependant déjà pour tirer la valise de sa chérie à sa suite. Pour sa part, il n'avait emporté que le strict minimum pour ne pas s'encombrer. Deux habits de rechanges à l'intérieur d'un sac à dos, ainsi que son short de bain, dans l'optique évidente de profiter de la quiétude de la mer ou d'une piscine qu'il s'imaginait déjà louer rien que pour eux deux. S'il avait la folie des grandeurs ? Rien n'était trop beau pour sa petite-amie. Et rien n'était jamais hors de sa portée. Le compte en banque de sa famille y était pour beaucoup. Sans cette facilité de vie et un minimum de confort, il était vite démuni… mais pas perdant pour autant ! Son côté téméraire ou trop buté lui valait au moins le mérite de parvenir toujours à ses fins. Et concrètement, il avait des tonnes de projets pour ce week-end qui s'annonçait riche en souvenirs ! Mais pour l'heure, les deux idoles n'y étaient pas encore… Le vol de Séoul jusqu'à Jeju-Do se faisait extrêmement bien. Et sans escale, ils seraient vite rendus à destination le temps d'un petit somme que l'un comme l'autre trouvèrent utile à caser à ce moment précis. Mei Li lui servit tout en même temps d'un oreiller grandeur nature, avec le côté moelleux en moins, mais le sentiment de bonheur décuplé. S'il se promettait d'être plus bruyant au retour, pour cette fois-ci il se la jouerait soft, respectant son besoin de repos, avec pour autre contact l'une de ses mains entrelacée contre la sienne. Ils étaient sûrement très mignons à voir ces deux-là… Peut-être que l'on osa tout simplement pas les déranger durant tout le trajet. En tout cas, il ne vit pas les nombreuses minutes défiler et ce fut à peine s'il sentit l'avion redescendre malgré les légères secousses au moment de l’atterrissage. Ils étaient pourtant bien arrivés et ce paysage plongé dans l'obscurité avait suffit à le tirer pour de bon de son sommeil. Yong Seok s'attendit bien à voir le personnel débarquer pour les inviter à prendre congé. Prenant les devants, il se releva mollement en prétextant naturellement s'étirer… Tout cela pour finalement emprisonner Mei Li en traître dans son dos et la blottir en douceur contre lui. Puisqu'il ne l'avait pas encore embêté, il ne se gêna guère pour lui mordiller discrètement le cou, non sans la couvrir de tendres bisous comme pour se faire gracieusement pardonner. A ne pas s'y méprendre… il l'aurait sûrement déjà dévoré si cela ne tenait qu'à lui ! « C'est vrai. Qui sait ce qui pourrait se passer cette fois-ci, rien que tous les deux... » Il prenait un air taquin et sournois pour provoquer son petit effet bien recherché. Elle avait été prévenue après tout… Il fallait s'y attendre venant de lui. Il adorait toujours autant la faire marcher, même si dans les faits il ne ferait rien d’insensé… même si une fois encore, l'envie ne lui manquait pas ! « Hé. Mon épaule est tout endolori par ta faute. J'espère que l'offre concernant le massage fonctionne dans les deux sens. » Ca aurait été un comble de ne pas tourner cette proposition en sa faveur !

© neo venus


    meiseok ◗ ilysb
    You're the only one, alright alright. Oh, my heart hurts so good. I love you, babe, so bad, so bad. (c)endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 3641
Age : dix neuf ans (21.03)
groupe : d.avenue . team fdp
rôle dans le groupe : main dancer . vocal . face . raie
nom de scène : m31l1 qu33n of d4arkn355
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M . visage de la marque banila co . idol . potiche . yongseok's gf ♡ haru's gf lol
avatar : chou tzuyu (twice)
DC : lee sooah (wdl) . yoon sarang (kg)
Points : 38

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t91-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t93-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t94-wang-mei-li-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t106-wang-mei-li-ring-my-bell http://www.lights-camera-action.org/t115-wang-mei-li-meili_wg http://www.lights-camera-action.org/t6256-daebakavenueofficial http://www.lights-camera-action.org/t1916-wang-meili http://www.lights-camera-action.org/t4466-daebak-avenue
Message
Lun 26 Juin - 22:39

goodbye seoul, hello jeju
meiseok
Outfit ━ La jeune fille haussa les sourcils à la réflexion de son aîné. N'avait-il toujours pas compris à force de la fréquenter que la ponctualité n'était pas son fort? « Plains toi à celui qui m'a accompagné. » lança t-elle sur un ton qui se voulait neutre alors qu'elle désignait d'un geste vague de la main la voiture qui restait stationnée plus loin. Cette découverte la fit d'ailleurs grimacer, puisqu'elle avait la désagréable impression d'être surveillée, ce qui était le cas en fin de compte. La voiture ne s'en irait très certainement qu'une fois qu'ils auraient pénétré à l'intérieur du bâtiment. La demoiselle décida cependant d'ignorer son stalker et haussa les épaules avant de se retourner vers son chéri à qui elle agrippa le bras avant de venir déposer une très furtif baiser sur la joue. Elle profita de leur proximité pour lui murmurer quelques mots à l'oreille. « Et puis, il faut toujours savoir se faire désirer. » Il comprendrait très certainement où elle voulait en venir, à savoir à leur conversation téléphonique quelques jours plus tôt. Un sourit naquit sur ses lippes avant qu'elle ne recule, reprenant ses affaires comme si de rien n'était. Yong Seok l'en empêcha cependant en lui prenant sa petite valise. Pour le peu qu'il y avait, elle aurait très bien pu s'en charger elle même et elle lui fit comprendre au travers d'un petit grognement manifestant son mécontentement. Les filles avaient pourtant tendance à aimer la galanterie... à croire que la jeune Mei Li était une espèce encore bien différente de ce que l'on trouve habituellement. A bord de l'avion, la jeune idole ne vit pas le temps défiler. Très certainement parce qu'elle était rapidement tombée dans les bras de Morphée. Alors certes elle n'était pas dans l'intimité, mais la présence de son petit ami à ses côtés avait quelque chose d'apaisant, de réconfortant. Ces moments passés en sa compagnie étaient tellement rare qu'elle en profitait un maximum. Ou du moins, autant qu'on le lui permettait. En effet, les voix qui s'élevaient petit à petit dans l'avion depuis l'atterrissage la forcèrent à quitter le pays des rêves. Mais la réalité lui paraissait tout aussi bien désormais. Ils y étaient fin. Après de longues semaines d'attente. Ce voyage avait été décidé sur un coup de tête à quelques semaines plus tôt, la jeune fille n'aurait jamais cru ce séjour possible malgré une envie partagée.

Mei Li sursauta légèrement en sentant des bras l'encercler et il ne lui fallut pas bien longtemps pour réaliser qu'il s'agissait de son cher et tendre petit ami. Sur le moment elle avait légèrement sursauté. Elle eut à peine le temps de prendre la parole qu'elle se vit assaillie de baisers. Un sourire niais pris possession de ses lèvres alors qu'elle relevait les épaules par réflexe. Doucement elle bascula de gauche à droite, comme pour tenter de lui opposer un minimum de résistance alors qu'au fond d'elle, la jeune fille n'en avait pas réellement envie. « Comme si tu ne le savais pas.. » Fourbe comme il était, il y avait de fortes chances pour qu'il s'amuse à lui faire croire tout et n'importe quoi. Mais qu'il se rassure, ce petit jeu marchait dans les deux sens. Et seule avec lui, Mei Li n'hésiterait très probablement pas à se laisser aller. Une nouvelle fois, elle joua des coudes pour se libérer de l'étreinte de son petit ami, se retournant alors vers lui suite à sa requête. « Désolé, mais il semblerait qu'on ne m'ai pas doté du savoir ancestral du massage. » Mais celui de la bêtise, c'était certain. « La sensation passera, t'es un homme fort, je crois en toi. Parce que oui, il est bien entendu impensable que tu puisses te laisser toucher par une autre pendant ce séjour. » Masseuse professionnelle ou non. Ou alors sous surveillance. Parce que la simple idée de le savoir seul dans une pièce avec une autre lui était juste insupportable. Sait-on jamais que les mains glissent plus loin que prévu, malencontreusement. « Allez, on y va. Les câlins ce sera pour plus tard. » Inévitablement. Le simple fait de savoir qu'elle allait passer la nuit dans ses bras l'enchantait. Le séjour s'annonçait relativement prometteur, à commencer dans un premier temps d'une bonne nuit réparatrice. Même s'ils n'allaient pas bénéficier d'une nuit complète, ce serait toujours mieux que les très courtes heures de repos auxquelles étaient habituées les célébrités en raison de leurs entraînements tardifs le soir et leurs emplois du temps chargés le reste de la journée. Elle attrapa son aîné par le bras pour l'entraîner à sa suite. Le temps de récupérer leurs affaires, puis de se rendre à l’hôtel, ils en avaient encore pour quelques minutes encore. Elle qui était impatiente de découvrir la chambre dans laquelle ils allaient séjourner, allait devoir prendre son mal en patience, pour la bonne cause. Dernière étape obligatoire avant que ces vacances imposées à leurs agences respectives ne puissent officiellement débuter.


© neo venus


« Just kind »
I tell myself you don't mean a thing, and what we got, got no hold on me. But when you're not there, I just crumble. I tell myself I don't care that much, but I feel like I die 'til I feel your touch.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2366
Age : 20 ans.
groupe : 양면 // DOUBLE SIDE. (ex-fireflies)
rôle dans le groupe : prince, evil maknae, vocalist, dancer.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : idol, égérie de la marque de prêt-à-porter "Chris-Christy" & propriété exclusive de meili.
avatar : the only one; jung yoon oh / jaehyun ♥ nct u & nct 127 © neovenus.
DC : yi lynn (ym) & kwon se jun (flw)
Points : 4

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t7040-doublesideofficial http://www.lights-camera-action.org/t2198-l-lee-yong-seok#43958 http://www.lights-camera-action.org/t6819-double-side
Message
Mer 28 Juin - 23:58

goodbye seoul, hello jeju
meiseok
Outfit ━ Pour se faire désirer et le faire poireauter, elle était sûrement une championne, à ce juste titre. Un trait de sa personnalité duquel il ne semblait jamais s'y faire, faute de pouvoir l'assimiler comme d'une qualité. Il ne s'agissait pas réellement non plus d'un défaut, car elle ne l'avait jamais fais attendre très longtemps. Du moins, elle ne semblait jamais le faire exprès. Cette fois encore, le coupable n'était autre que la personne qui l'avait accompagné. Son manager, loin d'en douter. Même si la patience n'avait jamais été son fort, Yong Seok appréciait les efforts et les moyens déployés par la Yuseong Media pour assurer sa sécurité. Il avait aussi conscience qu'on leur laissait une opportunité folle de profiter de leurs jeunesses, comme n'importe quel couple amoureux, et qu'on lui faisait suffisamment confiance pour les gracier d'un garde du corps. Là-dessus, il n'aurait probablement jamais la carrure, mais il se jurait de veiller sur elle constamment. Pas juste pour leurs agences respectives, mais pour son propre bien-être vital. Il n'avait pas besoin qu'on lui répète dix fois ce qu'il devait faire. Son instinct parlait de lui-même. Puis il tenait beaucoup trop à Mei Li et à ses vacances si précieuses et si symboliques en leurs cœurs pour envisager ne serait-ce, le moindre dérapage ! S'il devait y en avoir, cela se situerait à un tout autre niveau, à ne pas en douter… De toute manière, c'était bien le genre de chose qui ne regarderait qu'eux ! « A force de jouer avec le feu, on finit par se brûler. » lui avait-il alors répondu d'un ton à la fois solennel et léger. Comprendra ce qu'elle voudra par-là. L'effet ne serait pas escompté s'il ne la faisait pas un minimum cogiter… Qu'elle ronchonne ou non à ce sujet n'y changerait rien. Pas plus lorsqu'il s'empressa de jouer les hommes galants, pas tant pour le geste mais plus par automatisme. Sa chère mère lui avait toujours inculqué ce savoir vivre envers la gente féminine. Rien de plus naturel pour lui même s'il constatait une fois encore que sa belle ne réagissait pas comme une personne normale. Loin de lui déplaire ou de le surprendre réellement. A vrai dire, il ne put tout simplement pas s'empêcher de la chercher à ce sujet… se retournant vers elle d'un air faussement dédaigneux alors qu'il poussait sur un timbre beaucoup plus froid. « Dis pas merci surtout. » Si son visage demeura impassible pendant quelques fractions de secondes, son sourire ne tarda pas à creuser d'adorables fossettes à l'intérieur de ses joues. Incapable de jouer le mec détaché. « Ma petite potiche. » Il savait qu'il marquerait des points avec cette expression qui n'appartenait qu'à eux. Une fois de plus, il se jouait un peu de la situation, jouant avec les mots et avec son caractère qu'il redécouvrait chaque jour comme si c'était la première fois, et qu'il savait en rien potiche.

Jouer au chat et à la souris semblait parfaitement leur convenir. Même s'ils partageaient de forts moments de complicités et une alchimie sans pareille, il existait toujours une certaine opposition lorsque l'un finissait par se montrer plus entreprenant avec l'autre. Une fausse opposition, s'entend. Ou un acte dit raisonnable, dans le déraisonnable. Car si Yong Seok ne faisait rien d'autre que d'en profiter un peu pour faire monter la pression, sa chérie n'était pas sans savoir qu'il pouvait tout aussi se montrer imprévisible, surtout lorsqu'il s'agissait d'elle. « Je ne sais pas. » se dépêcha t-il de rétorquer avec un vil sourire, vite dissimulé au travers d'un baiser qu'il déposa contre le creux de son cou. Emprisonnée à l'intérieur de ses bras, elle ne pourrait pas lui faire énormément de résistance. Il admirait son entêtement mais il ne relâcha qu'au bout de quelques secondes, conscient qu'il allait devoir négocier un massage avec la nana la plus difficile à convaincre au monde ! Loin de se laisser abattre, ses mains redescendirent naturellement sur les hanches de sa cadette qu'il ne cessa à aucun moment de tenir contre lui. Lors de sa première tirade, ses sourcils se arquèrent d'un air perplexe alors qu'elle osait lui faire croire qu'elle ne savait masser. Son visage afficha une mine drôlement satisfaite au moment où elle évoqua son mécontentement à l'idée d'être touchée par une autre. « Si ça peut te rassurer, j'en ai rien à carrer des autres, qu'elles soient pro ou pas. Ce sont tes mains que je veux… Toi et personne d'autre. » Il savait qu'elle allait se réjouir de l'entendre de sa propre bouche. Comme à chaque fois qu'il s'offusquait un peu sur ce genre de détail… Ce pourquoi, il ne tarda pas à reprendre la parole, la relâchant un peu à contre coeur alors qu'elle n'écartait pas la possibilité d'un câlin pour plus tard. Ce qu'il retenait éperdument bien ! « Enfin, faudrait déjà que je juge pour savoir si t'es aussi nulle que tu le prétends… Si tu me casses une épaule, je ferais venir une infirmière. » Dans la provocation sans en faire des tonnes, Yong Seok lui adressa un sourire avant de la gratifier d'un tendre baiser qu'il n'éternisa guère à l'approche de deux hôtesses de l'air.

La suite se passa sans encombre.Vite entraîné par cette dernière jusqu'aux nombreux couloirs les menant au point central de l'aéroport, les deux jeunes gens ne tardèrent pas à récupérer leurs affaires, le visage partiellement camouflés par mesure de sécurité, et la galanterie oblige, poussant une fois de plus Yong Seok à tirer la valise de sa chérie non sans amuser plus que jamais. Le premier taxi qui pointa sous leurs nez fut celui qui les guidèrent jusqu'aux portes du prestigieux hôtel cinq étoiles qu'il avait choisi. L'un des plus réputés de l'île, puisqu'il allait sans dire qu'un motel miteux n'aurait jamais fait l'affaire… A moins d'avoir perdu la raison peut-être !! Accueillis comme de riches héritiers à l'intérieur de ce palace, Yong Seok ne tarda pas à réclamer les clés de leur chambre, exténué par les secousses occasionnés par le véhicule et par cette journée qui allait d'ici peu prendre fin. Même si une part de lui tenait à lutter et rester éveillé afin de profiter un peu plus de Mei Li, il savait qu'elle ne disparaîtrait pas. Mieux encore, elle dormirait à ses côtés. Cette nuit-là et la prochaine encore à venir ! S'il avait joué avec les nerfs de la demoiselle un peu plus tôt, concrètement, il était bien trop exténué pour poursuivre ce petit jeu ! Aussitôt eut-il dépassé le pas de ce qui pouvait presque s'apparenter à une suite, qu'il se laissa raide tomber en arrière contre le lit, les bras écartés de chaque côtés. Peu importe l'ambiance, le décor ou tout ce qui pouvait bien s'y trouver sur le coup, il s'en fichait pas mal. Tout respirait le luxe et la propreté à des mètres carrés, suffisamment pour qu'il se sente presque comme chez lui… en encore mieux. Mais s'il se foutait du bien des détails parce qu'il n'y avait rien à redire de l'endroit, en revanche, il ne manqua pas de se redresser pour recueillir la réaction de Mei Li. Elle, qui n'était pas habitué à tant de prestige… Etait-ce un peu trop ? Oh puis non, il allait quand même pas s'en faire parce qu'il avait voulu faire trop bien ! Chassant ses dernières pensées futiles, le coréen tendit les mains de façon à la faire venir à lui alors qu'il écartait légèrement les jambes pour l'installer rapidement sur lui. « L'endroit te plais ? » L'information était toujours bonne à prendre même s'il était trop tard pour changer d'avis. Quand bien même se montra t-il doux et prévenant dans un premier temps qu'il fit basculer leurs deux corps en arrière, désormais échoués l'un en face de l'autre. Malgré la fatigue, son regard ne relâcha à aucun moment celui de Mei Li, comme captivé par ce qu'il était en train de voir… ou de vivre, juste. « J'ai du mal à croire qu'on est là, juste tous les deux. » Et pourtant, il ne rêvait pas. Pas encore du moins. S'il n'avait plus la force de jouer avec elle, son besoin de douceur et de réconfort se faisait à présent nettement ressentir. Purement et simplement, il ne souhaitait plus qu'une seule chose. Ses lèvres contre les siennes. « Cap ou pas cap de deviner pile ce que je veux ? » Finalement, certaines choses ne se perdaient jamais, même au bout de sa vie… ou plutôt, de sa journée.

© neo venus


    meiseok ◗ ilysb
    You're the only one, alright alright. Oh, my heart hurts so good. I love you, babe, so bad, so bad. (c)endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 3641
Age : dix neuf ans (21.03)
groupe : d.avenue . team fdp
rôle dans le groupe : main dancer . vocal . face . raie
nom de scène : m31l1 qu33n of d4arkn355
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M . visage de la marque banila co . idol . potiche . yongseok's gf ♡ haru's gf lol
avatar : chou tzuyu (twice)
DC : lee sooah (wdl) . yoon sarang (kg)
Points : 38

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t91-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t93-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t94-wang-mei-li-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t106-wang-mei-li-ring-my-bell http://www.lights-camera-action.org/t115-wang-mei-li-meili_wg http://www.lights-camera-action.org/t6256-daebakavenueofficial http://www.lights-camera-action.org/t1916-wang-meili http://www.lights-camera-action.org/t4466-daebak-avenue
Message
Ven 7 Juil - 18:11

goodbye seoul, hello jeju
meiseok
OutfitA force de jouer avec le feu, on finit par se brûler. Elle leva les yeux au ciel à cette pensée avant de reposer ces derniers sur son petit ami, d'un air qu'elle aurait voulu neutre, voire innocent, mais qui fut rapidement gâché par un sourire en coin. Ce qu'elle détestait admettre qu'il avait raison! Et pourtant, c'était bel et bien le cas. Mei Li n'avait pas assez d'arguments valables pour le contrer, une fois de plus. Pour autant, la métisse ne put s'empêcher de répliquer un petit quelque chose, par réflexe. Il était impensable de lui laisser le dernier mot, une fois encore. « Ne t'en fais donc pas pour moi, j'ai appris de mes erreurs et je suis désormais bien équipée. » Ou peut-être pas, mais elle ne perdait rien à essayer de le lui faire croire. Au fond, Yong Seok le savait aussi bien qu'elle, à chaque fois que la demoiselle commençait, elle finissait toujours par perdre le contrôle de la situation, aussitôt reprise par son aîné. Un retournement de situation fréquent et prévisible et pourtant, elle ne pouvait pas s'empêcher de le provoquer, encore et encore au risque de perdre une nouvelle fois. Au fond qu'on se le dise, si Mei Li laissait la victoire à son aîné, c'était aussi parce qu'elle le voulait bien. Mais Yong Seok savait également que la petite avait ses domaines de prédilection et qu'elle pouvait se venger de bien des façons. La d.avenue fronça cependant les sourcils à la réflexion de son petit ami sans réellement comprendre ce à quoi il faisait allusion. Quelques secondes supplémentaires de réflexion furent nécessaires pour qu'elle puisse faire le rapprochement. Sourcils cette fois-ci haussés, elle daigna reporter son attention sur son aîné un court instant avant de regarder devant eux. « Hé, je ne t'ai rien demandé moi, tu as agis de ton propre chef. » En d'autres termes, les remerciements seraient oubliés pour cette fois. Mais elle ne manquerait pas l'occasion de les lui adresser par la suite pour ce séjour qui s'annonçait inoubliable. Quoique... Peut-être avait-elle parlé trop vite? Un petit coup fut donné dans l'avant-bras de son chéri à l'entente du mot qui fâche. En temps normal, elle ne s'en offusquait pas, c'était même devenu un sujet de plaisanterie entre eux deux, mais pour cette fois, Mei Li avait bien envie de lui faire croire que les choses avaient légèrement changé.  « Je... crois qu'il n'est pas trop tard pour faire marche arrière! » Lança-t-elle alors qu'elle s'éloignait progressivement de lui après avoir repris possession de sa petite valise. Comme annoncé, elle fit demi-tour, un air faussement offusqué sur le visage. En fin de compte, elle effectua un grand cercle avant de se placer une nouvelle fois aux côtés de son petit ami, reprenant sa route comme si de rien n'était. « Allez allez, cesse donc de traîner. » osait dire celle des deux qui les ralentissait le plus.

Le trajet fut paisible mais son aîné la ramena bien vite à la réalité, en l'accusant d'être la raison de son épaule engourdie. Tout ça pour négocier un massage. Manque de chance, le chanteur était tombé sur un os. Mei Li n'avait jamais massé qui que ce soit, pas même ses camarades de groupe pour tenter de les détendre parfois. Rien. Peut-être bien qu'elle allait céder à sa requête, mais pas sans l'avoir fait galérer un minimum. Pour lui, la jeune fille pouvait faire cet effort, à condition toutefois qu'il le mérite. Voyons le côté positif des choses, elle aurait la possibilité de balader ses mains sur le corps de son petit ami sans avoir à passer pour la copine demandeuse de quoi que ce soit. « Soit sage, et on verra à la limite si je peux m'entraîner sur toi. » Au massage, cela va de soit. Mais pour l'instant, sa principale envie était de découvrir leur chambre et pourquoi pas s'entraîner aux câlins et aux baisers juste avant de se laisser aller dans les bras de Morphée. La route jusqu'à l’hôtel ne fut pas bien longue, à son plus grand soulagement. Malgré tout, le suite fut un peu plus laborieuse pour la jeune idole, trop peu habituée à fréquenter de genre de lieux. Si sa famille était relativement aisée, ils avaient toujours vécu de modestement, sans chercher à montrer des signes extérieurs de richesse. Ce qui n'était pas le cas de son petit ami qui avait les moyens et ne s'en cachait pas. Pour l'heure, Mei Li se sentait presque intimidée, raison pour laquelle elle laissa Yong Seok prendre les choses en main, se faisant toute petit à ses cotés jusqu'à leur arrivée dans la vaste pièce qu'ils allaient partager tout au long de ce week end lorsque viendrait le soir. « Wow, ce serait mentir que de dire que m'y attendais. » Même si elle aurait pu s'en douter, le connaissant. La jeune fille s'avança lentement dans la pièce, son regard se posant un peu tout autour d'elle alors que ses doigts effleuraient le mobilier. La plus jeune hochait doucement la tête avant de revenir vers son petit une fois sa petite inspection terminée. « C'est parfait Yong Seok. Même si... tu penses vraiment que payer aussi cher était nécessaire? Nous n'y passeront que les nuits, et le reste se fera en extérieur. » Même si au final elle ne crachait pas dans la soupe. Rares seraient les occasions de profiter de tels endroits, alors autant en profiter. La demoiselle remonta lentement sa main droite jusqu'au visage du chanteur, l'attrapant doucement par le menton pour lui faire légèrement tourner la tête dans le but de venir déposer ses lèvres contre sa joue. « Merci. » Ces dernières ne s'attardèrent pas bien longtemps sur cette zone puisqu'elles remontèrent progressivement jusqu'à l'oreille du blond à laquelle Mei Li vint glisser quelques mots, sur un ton taquin. « Dans le jargon, c'est ce qu'on appelle être un bon parti. » Pourtant, jamais il ne lui viendrait à l'idée d'en profiter. Il pourrait être pauvre que rien n'y changerait. Si certaines femmes aimaient y voir leur intérêt pour mener la grande vie, la d.avenue était encore bien loin de toutes ces préoccupations, bien trop jeune pour ça aussi.

En un rien de temps, ils se retrouvèrent allongés sur le lit, face à face. Les yeux de la jeune fille ne l'avaient quitté à aucun moment et un sourire avait progressivement fait son apparition sur les lèvres de la plus jeune. « Au revoir les idoles. Il n'y a plus que Lee Yong Seok et Wang Mei Li, deux jeunes absolument normaux cherchant un peu de repos. C'est quand même surréaliste de se dire que nous ne sommes que nous deux, sans personne pour nous surveiller ou nous dire ce que nous devons ou ne devons pas faire. Je suis contente d'avoir ce moment avec toi. » Son sourire s’agrandit quelque peu en entendant le cap ou pas cap de l'aîné. Ces mots qu'elle n'avait plus entendu depuis bien longtemps et qui avait longtemps caractérisé leur relation et ce petit jeu entre eux. Lentement, Mei Li se rapprocha de celui-ci, son regard déviant pour s'attarder un instant sur les lèvres de son petit ami jusqu'à temps que leurs lippes ne se frôlent. « Tellement de choses peuvent te traverser l'esprit à cet instant précis. » Ces propos furent prononcés dans un murmure. Et si elle se doutait de ce que voulait sa moitié, la jeune fille ne lui donna pas satisfaction pour autant. Bien au contraire, elle se retira lentement pour se redresser, mordillant sa lèvre inférieure pour tenter de cacher son amusement face à la situation. Il allait la tuer, mais c'était tellement tentant aussi. « Tes yeux se ferment tout seul. Je propose que nous allions vite au lit, profiter des heures de sommeil qu'il nous reste avant une grosse journée. Qu'est ce que t'en dis? » Mei Li ne lui laissa même pas le choix, en lui prenant la main pour doucement l'inciter à se relever à son tour.


© neo venus


« Just kind »
I tell myself you don't mean a thing, and what we got, got no hold on me. But when you're not there, I just crumble. I tell myself I don't care that much, but I feel like I die 'til I feel your touch.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2366
Age : 20 ans.
groupe : 양면 // DOUBLE SIDE. (ex-fireflies)
rôle dans le groupe : prince, evil maknae, vocalist, dancer.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : idol, égérie de la marque de prêt-à-porter "Chris-Christy" & propriété exclusive de meili.
avatar : the only one; jung yoon oh / jaehyun ♥ nct u & nct 127 © neovenus.
DC : yi lynn (ym) & kwon se jun (flw)
Points : 4

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t7040-doublesideofficial http://www.lights-camera-action.org/t2198-l-lee-yong-seok#43958 http://www.lights-camera-action.org/t6819-double-side
Message
Lun 10 Juil - 23:24

goodbye seoul, hello jeju
meiseok
Outfit ━ Mei Li n'avait pas tout à fait tort sur la nécessité de cette chambre d’hôtel. A vrai dire, elle avait même trop souvent raison, bien qu'il lui était presque pénible de l'admettre ! Question de fierté. Yong Seok n'était pas le genre d'individu à jeter bêtement l'argent par les fenêtres. Mais pour sa famille, ses amis et pour sa chérie, le coréen était capable de dépenser sans compter. Vu d'extérieur, tout cela semblait un peu poussif pour un malheureux week-end. Mais ce n'était probablement pas le cas après tous ces récents chamboulements… Entre la crise de jalousie de sa meilleure amie et l'accident au High'Dol Express, il lui avait été plus que primordial de partir. Tout annuler ? Jamais de la vie. Même si les circonstances avaient bien manqué de compromettre leur escapade en amoureux, Yong Seok s'était que trop démené pour ce séjour tant espéré. Tout reporter l'aurait démoralisé qu'autre chose… Après avoir frôlé la mort, le jeune homme ressentait plus que jamais l'envie de profiter à fond de chaque instant, comme s'il s'agissait du dernier. A bien y penser, c'était ainsi que devait se jouer la vie, qu'importe l'heure ou l'endroit. Ça, il l'avait bien compris. Et il tenait plus que jamais à poursuivre cette belle et tumultueuse histoire aux côtés de Mei Li. Parce qu'il en avait toujours été ainsi et que jamais rien n'avait déjà été simple. Une histoire aussi évidente que compliqué, et aussi forte qu'instable. Il en serait peut-être toujours ainsi entre eux… Mais c'était peut-être de cette façon que devait fonctionner un couple, avec ses hauts et ses bas pouvant ternir et renforcer chaque jour un peu plus les sentiments. Même si tout cela était peut-être actuellement de trop, le chanteur se contenta de laisser glisser l'information afin de répliquer aux derniers propos, un vil et mesquin sourire sur le coin de ses lèvres. « Qu'est-ce que t'en sais ? Il peut me venir l'idée de te séquestrer le temps d'un après-midi si je le souhaite... » Et il en était tout à fait capable. Même si c'était un peu gâcher les opportunités de sorties à travers l'île ! Dans les faits, aucun programme n'avait été encore élaboré. Ils avaient décidé d'agir sur le tas et sur l'envie du moment. Et une envie de séquestration comptait comme n'importe quel autre activité. Yong Seok se laissa naturellement faire lorsqu'elle s'amusa à lui faire tourner la tête, souriant un peu plus niaisement à la réception de ce petit bisou contre sa joue comme d'une récompense durement acquise. Oui, ce simple mot avait suffit à le mettre en joie, si bien qu'il n'était pas parvenu à freiner un rire lorsqu'elle le désigna comme étant un bon parti. « C'est gentil de t'en rendre compte. J'en attendais pas moins d'une profiteuse, comme toi. » Tout cela décrété sous le ton de la plaisanterie. Il savait de très loin Mei Li comme ça. Elle était probablement la nana qui appréciait le moins recevoir des cadeaux de sa part !! En tout cas, elle ne recherchait jamais à en avoir. Cela lui venait toujours tout seul, de son plein gré. Parce qu'il lui était impossible de se restreindre dès qu'une malheureuse chose le ramenait à sa chérie. C'était presque devenu un besoin vital de la choyer sans raison apparente, tout comme il pouvait se permettre de l'emmerder sans aucun motif non plus !

Même si le calme ne durait jamais très longtemps entre eux, chaque étape douce comme électrique, valait la peine d'être vécue. Il ne se sentait plus la force de lutter très longtemps et dans ces cas-là, c'était bien un Yong Seok docile et un poil plus sensible qui surgissait. Il n'en ressentait pas la moindre honte pour autant. Pas auprès de Mei Li, alors que son regard se perdait dans les pupilles de la demoiselle. Il soupira d'aise en écoutant ses propos, proches et similaires aux siens. Elle ne faisait que confirmer le fond de sa pensée. Disons, qu'il n'avait juste pas trouvé le courage de le formuler de vive voix. La fatigue le consumait… Mais pas son amour pour elle. Il l'aimait tellement que c'en était dérisoire. Au simple fait d'y penser, son estomac tout entier se comprimait, sans parler de cette pulsation vive à l'intérieur de sa poitrine capable de le faire rire ou chialer de façon tout à fait nerveuse… Ce qui ne se produisit pas, fort heureusement pour lui, alors que la belle affirmait quelque chose de tout à fait juste, ses lèvres à quelques millimètres des siennes. Jouant sur la corde sensible, la d.avenue s'éloigna soudainement de lui alors qu'il ne s'était clairement pas préparé à ça. Un peu désorienté sur le coup, le natif de la maison bleue avait fini par relâcher un soupir au moment où il se redressa bien malgré-lui, sous l'impulsion de sa fourbe de petite-amie qui s'était emparé de sa main pour le faire se relever. Il s'exécuta dans un râle qui sonna presque mignon, la prenant au mot pour user d'un dernier stratagème, dans ses tous derniers retranchements. « Ok. ok. On va se coucher. Mais avant ça... » Il lui adressa un malicieux regard, bien sûr de lui, alors qu'il se débarrassait rapidement de sa chemise, ainsi que de son t-shirt pour se retrouver torse nu devant elle. Et ainsi, elle allait encore faire sa maligne très longtemps ? Il ne lui laissa pas l'ombre d'un répit puisque l'instant d'après, le jeune homme vint diriger ses doigts en direction de la chemise qu'elle portait pour la déboutonner, non sans un certain empressement. « Je ne veux plus voir la trace d'un seul de tes vêtements sur ta peau. » poursuivit-il d'un ton amusé et tout aussi taquin. Et si elle croyait qu'il allait se contenter de son petit tour, un peu plus tôt, c'était fort le sous-estimer. Puisque le baiser qu'il avait tant souhaité obtenir, il le réquisitionna de son propre chef, ses lippes ne faisant plus qu'un avec ceux la belle métisse.

© neo venus


    meiseok ◗ ilysb
    You're the only one, alright alright. Oh, my heart hurts so good. I love you, babe, so bad, so bad. (c)endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 3641
Age : dix neuf ans (21.03)
groupe : d.avenue . team fdp
rôle dans le groupe : main dancer . vocal . face . raie
nom de scène : m31l1 qu33n of d4arkn355
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M . visage de la marque banila co . idol . potiche . yongseok's gf ♡ haru's gf lol
avatar : chou tzuyu (twice)
DC : lee sooah (wdl) . yoon sarang (kg)
Points : 38

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t91-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t93-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t94-wang-mei-li-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t106-wang-mei-li-ring-my-bell http://www.lights-camera-action.org/t115-wang-mei-li-meili_wg http://www.lights-camera-action.org/t6256-daebakavenueofficial http://www.lights-camera-action.org/t1916-wang-meili http://www.lights-camera-action.org/t4466-daebak-avenue
Message
Mar 11 Juil - 22:11

goodbye seoul, hello jeju
meiseok
Outfit ━ La folie des grandeurs. Voilà qui correspondait tout à fait à Yong Seok. Et même si la jeune fille ne cessait de lui faire remarquer qu'elle ne voyait pas l'utilité de se faire gâter de la sorte, rien n'empêchait son petit ami de débourser pour elle. Mei Li protestait souvent pour la forme, mais au fond, et comme n'importe quelle fille, elle restait sensible à ces petites intentions. Si elle avait ses moyens peut-être en profiterait-elle aussi de la même manière que le chanteur, qui sait. D'autant plus après avoir expérimenté des événements aussi marquant que ceux de ces dernières semaines. Le High'Dol Express pour ne citer que lui. Un simple jeu qui avait tourné au drame et qui lui avait fait prendre conscience que la vie ne tenait parfois qu'à un fil et que tout pouvait s'arrêter pour elle d'un instant à l'autre, pour n'importe quelle raison. Ce qui l'avait incité à vouloir profiter doublement de la vie qu'elle vivait actuellement, même si elle n'en aurait pas voulu à son chéri pour annuler ce week-end tant attendu après un tel drame. Bien au contraire, un tel choix aurait été parfaitement compréhensible. Malgré tout, Yong Seok avait tenu à maintenir ce séjour à deux pour le plus grand bonheur de la plus jeune qui, quelques jours plus tôt, avait bien cru le perdre. Aujourd'hui, Mei Li était bien décidée à profiter au maximum de ces jours qui leur avaient été accordés et comptait bien ne pas lâcher sa moitié d'une semelle, comme à ce moment précis, par exemple. « Désolé de te décevoir, mais je n'ai pas ce genre de tendances. Cette activité risque de ne profiter qu'à toi. » répliqua la brune, le sourire aux lèvres même si au fond, elle était convaincue qu'elle prendrait un malin plaisir à passer une matinée ou une après-midi dans cette chambre d'hôtel avec lui. Mei Li haussa ensuite les sourcils, fixant le jeune homme un instant lorsqu'il énonça une nouvelle fois le fait qu'elle était une profiteuse. « A défaut d'avoir le caractère qui me convient, je me rabats sur le reste. À savoir ton physique, et ton argent. » Le tout prononcé avec le plus grand des sérieux, rapidement rattrapé par l'envie de rire qu'elle s'autorisa après lui avoir tiré la langue telle une gamine, qu'elle était encore au final.

La fatigue commençait à se faire ressentir autant pour lui que pour elle, pour autant, la jeune fille ne se sentait pas d'humeur à lui céder les choses aussi facilement sous prétexte qu'elle était trop fatiguée pour riposter. Bien au contraire. Ce pourquoi Mei Li lui laissa croire qu'il avait gagné avant de se relever et l'inciter à faire de même. Un bisou manqué, ce n'était pas grand chose n'est-ce pas? Elle aurait largement le temps de se rattraper lorsqu'ils seraient sous ces draps. La jeune fille savoura sa victoire en constant que le chanteur n'opposa aucune résistance, mais déchanta très vite lorsqu'il prit bien trop vite à son goût le total contrôle de la situation. Malgré tout, ses yeux ne loupèrent rien de son petit manège, descendant sur cette partie qu'il lui dévoilait désormais. Impossible cependant d'en profiter davantage puisque son petit ami revint très vite vers elle, plus entreprenant qu'à son habitude. Elle qui avait voulu jouer, il semblerait qu'elle soit sur le point de perdre une fois encore. « N'étais-tu pas fatigué? Parce que je te trouve bien en forme pour le coup. » Ce qui n'était pas pour lui déplaire, mais ce fait restera secret. La plus jeune ne chercha même pas à opposer la moindre résistance à son aîné, le laissant agir à sa guise dans un premier temps, préférant se focaliser sur ce baiser durement mérité, mais qui encore une fois, ne s'éternisa pas. Souriant contre ses lèvres, la métisse se contenta de doucement le repousser, effectuant de légères pressions sur son torse pour le faire reculer jusqu'au lit juste derrière jusqu'à ce qu'il prenne place sur ce dernier. Sans plus attendre, la jeune idole vint se placer à califourchon au-dessus de son aîné, un sourire taquin au coin des lèvres. Sa chemise aux trois quarts déboutonnée? Elle n'y prêtait pas attention alors qu'elle se penchait à nouveau sur lui pour poursuivre son petit jeu. Un doux baiser lui fut dans un premier temps volé, avant qu'elle ne s'amuse à mordiller la lèvre inférieure du chanteur avec douceur, murmurant ensuite contre ces dernières. « Ne joue pas à ça avec moi Oppa, tu risquerais d'être perdant. » Et comme pour lui prouver ce qu'elle avançait, la demoiselle laissa ses doigts courir le long du torse de son aîné, descendant avec une lenteur calculée jusqu'à la ceinture attachée à son pantalon. Elle ne devait pas aller trop loin au risque de se tenter elle-même, même si cette dernière était totalement présente dans une situation comme celle-ci. Si elle s'écoutait, Mei Li se laisserait probablement aller, mais était-ce réellement raisonnable? Et pourquoi son cœur s'était soudainement mis à battre aussi rapidement? L'effet Yong Seok. Comme à chaque fois qu'il se trouvait là, avec elle, contre elle. Mais elle devait résister, et ne pas se perdre en chemin, pas de suite. Lentement, elle se redressa, faisant glisser sa chemise le long de ses bras avant de l'envoyer sur le visage de son petit ami, dans l'unique but de lui cacher la vue. Elle en profita pour se retirer tout aussi rapidement, ricanant à sa propre bêtise. « J'attendrai que tu sois en forme pour qu'on puisse reprendre. » lui lança-t-elle avec un petit clin d’œil avant de se diriger vers sa valise pour pouvoir l'ouvrir et récupérer les affaires qu'elle aurait besoin d'embarquer avec elle à la salle de bain avant d'aller se coucher. En attendant, ne croyez pas, mais si elle avait probablement frustré en partie son partenaire, il en était de même pour elle. « Tu permets que je passe la première? » Mei Li n'attendit même pas la réponse du blond et s'autorisa à s'enfermer la première dans la pièce d'eau de la chambre. Elle laissa échapper quelques exclamations à la découverte de cette dernière, ce qui devait être plutôt amusant à entendre de l'extérieur. La jeune fille n'y resta que le temps de se doucher, retirer le peu de maquillage qu'elle portait, se brosser les dents et se changer pour un pyjama de fortune composé d'un simple débardeur et d'un petit short confortable pour la nuit. Inutile de faire des folies ou de sortir le grand jeu! Quand elle revint dans la pièce principale, le premier réflexe de métisse fut de se laisser tomber lourdement et sans ménagement en plein milieu du lit, avec l'unique but de prendre le plus de place possible. « Fais vite si tu veux te changer. Les heures de sommeil c'est sacré, ne l'oublie pas! »Et c'était peu dire.

© neo venus


« Just kind »
I tell myself you don't mean a thing, and what we got, got no hold on me. But when you're not there, I just crumble. I tell myself I don't care that much, but I feel like I die 'til I feel your touch.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2366
Age : 20 ans.
groupe : 양면 // DOUBLE SIDE. (ex-fireflies)
rôle dans le groupe : prince, evil maknae, vocalist, dancer.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : idol, égérie de la marque de prêt-à-porter "Chris-Christy" & propriété exclusive de meili.
avatar : the only one; jung yoon oh / jaehyun ♥ nct u & nct 127 © neovenus.
DC : yi lynn (ym) & kwon se jun (flw)
Points : 4

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t7040-doublesideofficial http://www.lights-camera-action.org/t2198-l-lee-yong-seok#43958 http://www.lights-camera-action.org/t6819-double-side
Message
Ven 14 Juil - 0:02

goodbye seoul, hello jeju
meiseok
Outfit ━ Qu'il soit malade, fatigué ou en pleine forme, aucun état ne semblait en mesure de freiner cette course folle. Ce muscle infatigable logé à l'intérieur de sa poitrine lui rappelait à chaque instant consécutif qu'il était fou d'elle. Ses battements en devenaient presque douloureux. Une douleur plus que soutenable, évidemment. Sans être maso, Yong Seok ne se lassait jamais de cette sensation qu'elle seule était en mesure de lui procurer. Il la savait tout aussi joueuse et mesquine qu'il ne pouvait l'être. Ce pourquoi ça matchait aussi bien entre eux. La communication pouvait passer en un seul regard tant ils étaient fusionnels. Mais leur plus grand plaisir était de constamment rechercher la petite bête pour faire tomber l'autre. Une lutte inépuisable et qui ne parvenait à aucune conclusion. Il détestait perdre. Elle détestait s'avouer vaincu… Et comme il ne pouvait y avoir qu'un seul gagnant, la balle était perpétuellement relancée. Si Mei Li avait vraiment cru qu'il capitulerait aussi facilement, c'était se mettre un beau doigt dans l’œil. Littéralement. Plus provocateur qu'à un tout autre moment, le jeune homme usa de son charme le plus imparable pour l'avoir à sa merci. Malgré la fatigue, il lui restait toujours quelques réserves s'il s'agissait d'une vengeance aussi esquisse. Ses lèvres avaient le goût du désir, mais aussi celui du défi. Il ne comptait pas se priver. Pas après l'avoir fait espérer en traître alors qu'il n'avait souhaité qu'un malheureux baiser ! Maintenant, c'était dire s'il en voulait davantage… Qui plus est, le dicton disait toujours que l'on était jamais mieux servi que par soi-même. « T'embrasser ne me demande aucun effort. C'est tout. » répliqua t-il contre ses lèvres, un fin sourire mangeant la moitié de son visage.

Il se croyait maître de la situation jusqu'au moment où les mains de Mei Li vinrent s'appuyer contre son torse afin de lui faire passer un message. Celui de se retirer, de la laisser tranquille ou juste de se laisser faire ? Finalement, c'est pour la troisième option qu'il capitula, se laissant lentement retomber en arrière au moment où ses pieds se heurtèrent au lit. Il n'eut même pas l'occasion d'émettre le moindre commentaire, qu'elle le chevaucha en lui adressant un dangereux sourire. Cette vision des plus plaisantes qu'il avait de sa petite-amie fit monter en lui une vague d'excitation qui se caractérisa par un sourire tout aussi enjôleur. La dévorant du regard, Yong Seok se laissa capturer par cette dernière lorsque ses lèvres d'une douceur pas permise lui arrachèrent un râle de contentement. Voilà qu'elle lui titillait la lèvre maintenant ! Et c'était lui le fourbe dans cette histoire ? La belle plaisanterie… Son avertissement parut presque déplacé. Tout comme ce Oppa qui lui étira un rictus, en partie amusé. « C'est nouveau ça… Te fous pas de moi, Mei. Je suis absolument pas responsable de ce qui pourrais t'arriver si tu joues à un jeu dont tu ne maîtrises pas les règles. » Simple provocation, histoire de la stimuler et de voir jusqu'où elle pourrait aller… Elle venait d'attiser sa curiosité après tout. Rare étaient les fois où elle lui grimpait dessus avec autant d'assurance. C'était qu'il y croyait presque, notamment lorsqu'elle fit parcourir ses mains le long de son torse dans une tension palpable. C'est tout aussi instinctivement que le chanteur s'empara de ses hanches pour la tenir fermement contre lui. Le feu de l'action le poussa néanmoins à se montrer un peu plus profiteur, notamment lorsque ses propres mains se frayèrent un chemin sous le tissu de sa triste chemise qui ne semblait plus avoir le moindre intérêt sur elle ! Glissant ses doigts le long de sa colonne vertébrale, le jeune homme s'immobilisa un court instant cependant, lorsqu'il réalisa que sa chérie s'engageait dans un terrain encore plus risqué... désormais prête à lui ôter sa ceinture ?

Un étrange frisson le transperça sur cette simple pensée, alors qu'il en mourrait d'envie, tout aussi paradoxalement qu'il le redoutait. A ne pas s'y méprendre, ce n'était pas elle le problème… mais bien lui. Même s'il se sentait momentanément revigoré, la fatigue physique et psychologique restait identique à un peu plus tôt… Les occasions se faisaient toujours trop rares pour un câlin des plus intimes avec sa chérie. Faute de pouvoir se voir autant qu'ils le voulaient. Jusque là, il n'avait jamais crains d'être médiocre, notamment parce qu'il n'y avait jamais eu d'autres hommes en terme de comparaison. Il n'empêche que sa fierté typiquement masculine lui soumettait de ne pas se livrer ce soir-là. Il n'était pas au top de sa forme, et cette bourrique le savait parfaitement bien ! Elle le connaissait mieux que personne désormais. Triste et véridique… Ce pourquoi, il ne parut pas si surpris lorsqu'elle se retira rapidement tout en lui bloquant la vue. Le vêtement rejeté contre son visage, le coréen profita de cette feinte pour étouffer un rire grave et tout aussi soulagé. Sans avoir à camoufler son sourire, Yong Seok savoura ce court moment de délivrance, mi-victorieux et mi-vaincu, alors qu'il recueillait les derniers propos de la métisse, non sans émettre un dernier rire. « C'est ça. Tu paies rien pour attendre… petite joueuse. » Ces derniers mots furent soufflés de manière à peine inaudible. Suffisamment pour ne pas la provoquer mais juste assez pour la faire cogiter quelques instants. Il était pour ce programme douche et dodo. Clairement, c'était la meilleure chose à faire s'ils ne voulaient pas l'un comme l'autre le regretter pour des raisons aussi futiles que personnelles.

L'exclamation de surprise provenant de la pièce voisine lui étira un sourire, pile au moment où Yong Seok se retira mollement du lit pour rejoindre la terrasse, située un peu plus loin. Ce petit coup de frais allait lui remettre les idées en place et le refroidir un peu aussi, soit dit en passant. La température avait tout de même monté d'un sacré cran avec ces idioties ! Tout cela promettait de beaux moments pour la suite de leur escapade, et sans vouloir griller certaines étapes, le jeune homme s'imprégnait d'ores et déjà du cadre et de l'ambiance environnant. Il n'avait même plus le sentiment d'être une idole. Comme désinhibé de toutes les contraintes qui pouvaient exister. L'impression d'être sur un petit nuage n'en était probablement pas qu'une. Même à plusieurs mètres de lui, Mei Li parvenait à réchauffer son cœur et toute son âme d'une flamme bien particulière, entre l'apaisement et l'exaltation. C'était un coup à ne jamais vouloir repartir d'ici… et pourtant, il avait conscience que tout cela ne durerait qu'un temps. Et qu'ils avaient tout intérêt à profiter comme jamais. Il ne l'avait jusqu'alors pas entendu revenir, car plongé dans ses pensées… La porte coulissante restée entrouverte, le jeune homme intercepta les derniers propos de la demoiselle, sourire en coin des lèvres, alors qu'il se redirigeait vers elle, amusé par cette vision qu'il avait désormais de sa chérie. « Sexy. Cet ensemble te vas à ravir. » ajouta t-il avec une pointe de sarcasme non dissimulé. L'instant d'après, le coréen se pencha au-dessus de cette dernière dans l'unique but de lui adresser un tendre et furtif baiser en contre-sens, se rappelant soudainement une scène culte du premier volet de Spider-Man. « J'en ai pour cinq minutes. » poursuivit-il sans tarder, ses jambes le hissant jusqu'à son sac à dos duquel il décrocha un caleçon et un t-shirt aléatoire. La suite allait effectivement se jouer plus rapidement qu'elle ne l'avait fait. En autre parce qu'il était un mec et qu'il ne possédait aucune contrainte concernant un démaquillage ou un quelconque rituel de beauté. Sans se laisser éblouir par l'immensité des lieux, le jeune homme passa rapidement à l'étape de la douche, sans ménager sa chevelure récemment dépigmentée, qui perdrait alors de son intensité. Là étant le cadet de ses cadets. Il ne tarda pas non plus à se rhabiller après s'être énergiquement essuyé la tignasse avec l'aide d'une serviette mis à disposition. Enroulant celle-ci autour de son cou, le chanteur ressortit de la salle d'eau en entraînant avec lui une brume parfumée qui témoignait de son passage en ces lieux, et de la température qui s'était accumulée. « Mei ? » Ne pas la voir dans l'immédiat lui arracha fatalement ce mot, avec un soupçon d'inquiétude. Très idiot, certes. Elle n'était probablement pas loin. Peut-être était-elle déjà en train de lui préparer un nouveau coup...

© neo venus


    meiseok ◗ ilysb
    You're the only one, alright alright. Oh, my heart hurts so good. I love you, babe, so bad, so bad. (c)endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

goodbye seoul, hello jeju ━ meiseok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» goodbye seoul, hello jeju ━ meiseok
» I think that it's time to say goodbye [Libre]
» Goodbye my old friend...
» 08. I guess this is goodbye
» Kiss me goodbye [PV Natasha]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: outside :: corée du sud-