AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: outside :: flashbacks

It's really you, Part.2 ━ LLOYNN ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 241
Age : 20 y.o
groupe : d.avenue
rôle dans le groupe : ✧ sweet leader, main vocalist & cutie omma from d.a ~
avatar : wu xuan yi ♡ wjsn by me.
DC : lys & ksw.
Points : 53

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t4468-yi-lynn-starry-eyes#81843 http://www.lights-camera-action.org/t4663-yi-lynn-golden-girl http://www.lights-camera-action.org/t4472-yi-lynn#81948 http://www.lights-camera-action.org/t4664-yi-lynn-cell-phone#84049 http://www.lights-camera-action.org/t4665-yi-lynn-da_yilynn#84051 http://www.lights-camera-action.org/t5797-yi-lynn-d-avenue#99069
Message
Sam 24 Juin - 19:54

it's really you, Part.2
lynn ♢ lloyd
tenue | Comment elle en était arrivée là ? Le popotin posé sur cette triste chaise - étrangement bancale précisons - à l'intérieur de cette minuscule salle d'attente, aux côtés de Lloyd… Et d'un bon nombre d'individus à qui le terme « Urgence » semblait plus approprié. Un quart d'heure auparavant, la belle se trouvait encore sous cet arrêt d'auto-bus à combattre les aléas du réchauffement climatique, immergée dans de précieux souvenirs qui n'appartenait qu'à elle… ou devrait-on dire, à eux. Pouvait-elle considérer Lloyd comme son meilleur ami ? Dans les faits, celui qu'elle avait toujours appelé ainsi vivaità Londres, à des kilomètres d'elle, sans aucun autre moyen de communication que Skype… Lloyd pouvait de ce fait être considéré comme son meilleur ami en Corée. Même s'il était avant tout un ami d'enfance, l'attachement qu'elle lui portait ne suffisait pas à un terme spécifique. Elle l'aimait oui. Tout comme elle aimait chacune de ses bandmates ou encore ses tous premiers fans… Ce n'était que de l'amour pour toutes ces personnes. Et pourtant, Lloyd avait toujours eu ce petit quelque chose indéfinissable qui le rendait différent des autres, comme à un cran au-dessus. Cela avait toujours été le cas, sans qu'elle ne se l'explique. Peu importe la raison, en fallait-il forcément une pour apprécier quelqu'un ? Le jour où elle s'en poserait de sérieuses, le monde se retrouverait enseveli sous une tonne de glace peut-être ! En attendant, elle avait ri à ses propres bêtises, loin de se douter qu'il la prendrait autant au sérieux… Et pourtant, elle n'avait rien capté quant il l'avait quelque peu forcé à se relever pour rejoindre l'intérieur de ce bus, direction le centre hospitalier. Et pourquoi donc ? Parce qu'il s'inquiétait pour sa santé !! Cela aurait pu être franchement mignon de sa part… sauf qu'elle allait bien, malgré ce qu'il semblait croire ! Bon, elle changeait de couleur à peu près toutes les cinq minutes mais autrement, rien de très aggravant en soi. Pas qu'elle sache. C'était juste Lloyd qui lui faisait de l'effet… mais ça, elle préférait le mettre sur le compte des retrouvailles et de l'émotion. Quoi d'autre sinon ? Vraiment, l'un comme l'autre n'avait rien à faire ici… Et puis, il y avait ce type dans la salle d'attente qui semblait faire une fixette sur ses cheveux blonds. Ça en devenait presque gênant…. « On perd notre temps, Lloyd… Puisque je te dis que je vais bien ! » C'était qu'il était devenu aussi bornée qu'elle, ma parole. Depuis quand était-il comme ça ? Elle ne voulait pas empiéter sur la place d'un patient qui avait réellement besoin d'une consultation… Les hôpitaux, ça n'avait jamais été son truc en plus. L'ambiance, les regards insistants, le fait de se faire ausculter… Elle allait devoir faire ça en présence de Lloyd ? Sur cette pensée, ses pieds la hissèrent illico-presto en direction de la sortie, bien décidée à quitter cet endroit. Même si elle se doutait que ça ne serait pas aussi simple… « Je… Je dois aller au petit coin ! Tout de suite ! » Allait-il vraiment gober ça ? Niveau primaire, Lynn. Effectivement, on la connaissait plus en forme que ça.


© neo venus


    starry eyes
    When I'm alone I hear & feel you. Wish that I could reach right out & touch you. you don’t understand? it’s because you didn’t see him, i totally understand how people fall in love at first sight.©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
p101
avatar

Messages : 853
Age : 17 y.o
nom de scène : lloyd
occupation : rookie
avatar : Lee Min Hyung/Mark (nct)
DC : Murasakibara Ren
Points : 250


p101
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t84-nam-lloyd http://www.lights-camera-action.org/t136-nam-lloyd-we-cried-got-lost-but-healed-still http://www.lights-camera-action.org/t138-nam-lloyd-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t140-nam-lloyd-press-my-number http://www.lights-camera-action.org/t154-nam-lloyd-thelloyd http://www.lights-camera-action.org/t3495-nam-lloyd-kg
Message
Sam 24 Juin - 21:00

it's really you, part. 2
lynn ♢ lloyd
tenue | La tournure des choses dépassait autant Lloyd qui avait pris cette décision à la hâte, dans l'espoir d'être tranquille. Si vraiment quelque chose n'allait pas chez Lynn (et il avait jugé qu'elle n'avait pas été suffisamment dans son état normal pour qu'il ne puisse pas s'inquiéter), il n'y avait pas meilleur endroit pour le découvrir et régler le problème. Disons qu'il ne s'agissait que d'une simple visite de routine, visite nocturne et imprévue, mais visite de routine quand même. Il lui semblait tout naturel de l'y accompagner, et de patienter avec elle, ne s'attardant pas autant qu'elle sur les autres patients, car Lynn était déjà une source d'inquiétude amplement suffisante. Il n'affichait pas clairement le fait qu'il se faisait effectivement du soucis, mais c'était le cas, et il ne put donc s'empêcher de la retenir, en la contredisant au passage. « J'ai regardé Dr. House hier et un type a dit la même chose... Sauf qu'il avait avalé un cure-dent et qu'il faisait un genre... d’hémorragie interne ». Il se disait qu'il aurait certainement l'air plus convaincant s'il balançait des termes à l'allure scientifique, qui sortait du domaine médicale, quand bien même il n'y connaissait rien. Mais de ce qu'il avait retenu, ça résumait assez bien l'épisode d'hier. Le lien avec les rougeurs de Lynn ? Il n'y en avait pas vraiment, mais elle avait peut-être elle aussi besoin de recevoir un diagnostic pour s'assurer qu'il n'y ait rien, qu'aucun cure-dent ne fasse son petit chemin tranquille à l'intérieur d'elle.

Il aurait dû s'en douter : il fallait bien plus que des mots pour amadouer Lynn qui choisissait même une situation pareille pour se montrer bornée. Lorsqu'elle se leva, il lui emboîta donc le pas jusqu'à ce qu'il parvienne à se glisser devant elle juste avant qu'elle ne franchisse la sortie de l'hôpital. Il réagissait toujours néanmoins avec un certain calme apparent, et lui adressa même un regard un peu perdue, comme s'il ne comprenait pas trop sa démarche. « Les toilettes sont de l'autre côté, Lynn » l'informa-t-il en lui désignant l'endroit en question qui se tenait effectivement juste derrière elle. S'il avait été naïf pendant un instant de ne pas comprendre qu'elle essayait de s'échapper, il finit par le saisir avec cette excuse ridicule qu'elle avait sorti sous l'impulsion. « On voit juste un médecin et promis, après, je te laisse tranquille » lui proposa-t-il en la suppliant presque du regard, ce petit regard de chien battu qu'il arborait déjà petit lorsqu'il voulait quelque chose, malgré qu'il ne soit pas de nature très capricieux. Mais il était prêt à l'être, si cela lui permettait de s'assurer du bon état de santé de son amie. S'était-elle trop entraîné ? S'était-elle suffisamment nourri ces derniers temps ? Ce genre de question se mettait à fluctuer dans sa tête, maintenant qu'il avait connaissance de son statut d'idole et des risques que cela impliquait. Il en avait lu des tas d'article à ce sujet, et il priait pour ne pas apprendre dans l'un d'entre eux que Lynn était sujette au surmenage, ou à quoi que ce soit d'autres qui lui porterait préjudice. Il était sincèrement heureux d'apprendre qu'elle faisait partie à part entière de son monde désormais, mais il souhaitait plus que tout qu'elle reste également la jeune fille souriante et continuellement de bonne humeur qu'il connaissait.

Comme si ces prières avaient été entendu, on leur informa qu'un médecin allait les recevoir. Il lui fit signe de passer en première, et la suivit jusqu'à une salle de consultation, dans laquelle le médecin souhaita entendre la raison de leur venue. « C'est pour mon amie » commença-t-il, avant de lancer un regard à la concernée pour qu'elle poursuive, et en se tenant par la suite à l'écart.  


© neo venus


"Baby don't like it"
Baby, is it me or are you doing something to me ? I like it when we get closer, when it gets risky


Dernière édition par Nam Lloyd le Sam 24 Juin - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 241
Age : 20 y.o
groupe : d.avenue
rôle dans le groupe : ✧ sweet leader, main vocalist & cutie omma from d.a ~
avatar : wu xuan yi ♡ wjsn by me.
DC : lys & ksw.
Points : 53

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t4468-yi-lynn-starry-eyes#81843 http://www.lights-camera-action.org/t4663-yi-lynn-golden-girl http://www.lights-camera-action.org/t4472-yi-lynn#81948 http://www.lights-camera-action.org/t4664-yi-lynn-cell-phone#84049 http://www.lights-camera-action.org/t4665-yi-lynn-da_yilynn#84051 http://www.lights-camera-action.org/t5797-yi-lynn-d-avenue#99069
Message
Sam 24 Juin - 23:15

it's really you, Part.2
lynn ♢ lloyd
tenue | Ces retrouvailles prenaient effectivement une tournure pour le moins inattendue, à des années lumières de ce qu'elle avait déjà pu imaginer dans ses songes… Et Dieu savait à quel point elle ne manquait guère d'imagination, notamment lorsqu'il était question de Lloyd. Plus les minutes défilaient et plus l'impatience se faisait ressentir… Prendre la poudre d'escampette devenait dès à présent son vœu le plus cher !! Et pourtant, elle avait essayé, réellement, de se montrer convaincante et persuasive ! Pas même le regard larmoyant, à la limite du supplice, n'était parvenu à faire son effet auprès de son ami… Si ce n'était pas de la cruauté ça par exemple ! Le pire, c'était qu'il était parvenu à lui clouer littéralement le bec avec cette anecdote tirée de la série Dr House ! En temps normal, elle aurait li bruyamment, à s'en vautrer par terre… Sauf que là elle venait de rire jaune et de façon étrangement aiguë. Le pire, c'était qu'il avait l'air très sérieux. « Me raconte pas des choses pareilles Lloyd ! Comme si j'étais assez idiote pour avaler un cure-dent... Ne me fais pas peur comme ça ! » En attendant, elle était toujours suffisamment idiote pour trouver réponse à cela… Réflexion faite, son expression se fit plus sereine au moment où une pensée rationnelle lui traversa l'esprit. Rationnelle pour elle du moins. « Puis je te rappelle que ce n'est que de la fiction. Y'a peut-être une part de vraie dans ces histoires mais… un cure-dent, sérieusement… Ahahaha. Je ris. » Forcée de délirer toute seule, Lynn dut probablement aggraver son cas puisque son ami ne la relâcha pas d'une semelle ! Pas même lorsqu'elle eut la merveilleuse idée de passer à l'acte ; s'entend, prendre les jambes à son cou. Pour de vrai ! Elle y avait intimement cru jusqu'à ce que ce dernier ne lui barre la route avec toujours cet air incrédule qui le rendait aussi désespérant que craquant au possible ! De… l'autre côté, les toilettes ? Évidemment qu'elle le savait ! Et pourtant, elle suivit des yeux sa trajectoire, s'étonnant presque de jouer les potiches alors qu'elle haussait les épaules d'un air innocent, le petit rire nerveux qui allait avec. « Ah.. euh… oui… Je le savais ! » Alors pourquoi faisait-elle comme si elle n'avait rien compris ? Avec sa propre attitude, comment était-il censé comprendre le vrai du faux ? C'était qu'il commençait l'embrouiller, à agir de la sorte avec elle !!

Fichu Lloyd. Elle finissait vraiment par perdre la tête avec ces conneries !! Et le pire, c'est qu'elle fut incapable de le contredire alors que ses traits s'endurcissaient à vue d’œil sous le signe de l'exaspération. Elle ne tarda pas à lui tourner le dos pour se diriger vers l'exacte direction… Même si elle n'avait aucune envie pressante, sa démarche se fit vive et pleine de conviction. Elle savait que Lloyd ne la suivrait pas jusque là – auquel cas il se ferait passer pour un gros pervers – quand bien même, elle ne tarda pas à se passer un peau d'eau fraîche sur le visage afin de faire le tri sur ses émotions. Bagdad c'était de la rigolade face à ce qu'elle endurait ! Sérieusement… Il ne comprenait vraiment rien à rien et le pire dans tout ça, c'était qu'elle était incapable de lui en vouloir tellement elle le trouvait chou à se soucier ainsi pour sa santé. Elle ne savait plus trop quoi penser… Complètement paumée la petite. Si bien que le feu lui monta à nouveau aux joues au moment où il revint vers elle, pile lorsqu'elle ressortit de sa planque… Pas le temps de niaiser, qu'on leur indiqua le numéro de la salle en question, pour la consultation. Soudain plus nerveuse, la jeune femme s'accrocha au bras de son acolyte comme si sa vie en dépendait. Pas question de s'y rendre la première… c'était lui seul qui avait insisté ! Et elle ne comptait absolument pas faire d'effort. Ce pourquoi elle le laissa s'exprimer à sa place, non sans ressentir un léger tressaillement lorsque le médecin la dévisagea d'une drôle de manière. « Je… j'ai des bouffées de chaleurs et je… j'ai la tête qui tourne par moment… comme des vertiges. Ça me prends toujours d'un coup. » se mit-elle à expliquer alors qu'il lui indiquait le lit d'examen sur lequel elle se hissa bien malgré-elle. Ce dernier débuta l'auscultation après une brève inspection de ses globes oculaires à l'aide de sa petite lampe de poche, faisant rapidement glisser autour de son bras le brassard tensiomètre. A cela, s'en suivit le début d'un bel interrogatoire qui la fit grimacer en parallèle à la contraction effectuée autour de son bras. « Vos symptômes se manifestent toujours durant une situation bien précise ? En présence d'une personne en particulier ? Avez-vous le cœur qui bat la chamade ? Ressentez-vous un sentiment de panique ou une peur incontrôlée ? » On ne pouvait pas dire qu'il savait mettre les gens à l'aise… Mais c'était le cas de la plupart des médecins, pas vrai ? Du coin de l’œil, Lynn rechercha le soutien de Lloyd, qui attendait toujours un peu plus loin. « Euh.. oui… un peu tout ça à la fois. Ne me dites pas que c'est grave, Docteur ? » - « Absolument pas, jeune fille. Je dois dire que c'est tout à fait normal à votre âge... Vous êtes juste amoureuse. » Ok… Bug sidéral ! Dr House pouvait répéter là ??????


© neo venus


    starry eyes
    When I'm alone I hear & feel you. Wish that I could reach right out & touch you. you don’t understand? it’s because you didn’t see him, i totally understand how people fall in love at first sight.©endlesslove


Dernière édition par Yi Lynn le Dim 25 Juin - 8:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
p101
avatar

Messages : 853
Age : 17 y.o
nom de scène : lloyd
occupation : rookie
avatar : Lee Min Hyung/Mark (nct)
DC : Murasakibara Ren
Points : 250


p101
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t84-nam-lloyd http://www.lights-camera-action.org/t136-nam-lloyd-we-cried-got-lost-but-healed-still http://www.lights-camera-action.org/t138-nam-lloyd-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t140-nam-lloyd-press-my-number http://www.lights-camera-action.org/t154-nam-lloyd-thelloyd http://www.lights-camera-action.org/t3495-nam-lloyd-kg
Message
Dim 25 Juin - 1:16

it's really you, part. 2
lynn ♢ lloyd
tenue | Sortir une petite anecdote Dr. House avait semblé plutôt malin pour Lloyd, mais il se fit tout petit lorsqu'il comprit que l'épisode du cure-dent était peut-être un peu trop fort. Était-elle assez idiote pour avaler un cure-dent ? Il en avait haussé les épaules, car depuis qu'il s'était tapé toute une soirée devant Dr. House, plus rien ne le surprenait. Néanmoins, son but n'était pas de l'effrayer, bien au contraire. Lloyd aurait voulu qu'elle sache qu'il était là, pour l'accompagner et la soutenir si besoin, qu'il y ait un cure-dent ou non finalement dans l'histoire... Il aurait voulu qu'elle sache qu'elle pouvait compter sur lui. Pour cela, il s'était décidé à ne plus la lâcher d'une semelle. Visiblement, cela avait son utilité puisqu'en plus des rougeurs et des vertiges, un nouveau symptôme semblait s'ajouter (qu'il avait en soit déjà observer tout à l'heure) : la perte d'orientation. Il s'était tout d'abord dit qu'elle était juste un peu tête en l'air, mais était-ce plus grave ? Lloyd avait appris avec Dr. House qu'il ne fallait exclure aucune possibilité, aucune preuve... ou alors s'emmêlait-il avec l'épisode des experts qu'il avait regardé juste après. Quoi qu'il en soit, il n'eut pas à faire son diagnostique bien longtemps car ce fut à leur tour d'être reçu en salle de consultation. Il n'avait pas voulu se montrer trop intrusif en passant devant (quand bien même, quelques minutes plus tôt, il avait presque failli l'accompagner jusqu'au toilette), mais l'attitude son amie lui fit ressentir que ce n'était visiblement pas le cas. « Lynn, ça va bien se passer, tu verras ». Il était d'ailleurs sincère ; le petit sourire qu'il affichait à présent le confirmait. Ces paroles n'étaient peut-être pas suffisantes pensa-t-il, alors qu'il sentait toujours qu'elle accrochait autant à son bras, mais il garda cette expression détendue en espérant qu'elle finisse par devenir un tant soit peu contagieuse.

Une fois face au médecin, Lloyd décida de ne pas trop s'imposer, laissant donc Lynn exposé la situation. Il ne lui avait pas demander s'il pouvait assister à la consultation, et l'avait fait tout naturellement, non pas qu'il souhaitait paraître impoli, mais uniquement car sa curiosité était à son summum et qu'elle ne lui avait pas fait sentir que sa présence était de trop jusqu'ici. Il l'écouta donc aussi attentivement que le docteur -si ce n'est plus- en affichant une certaine surprise, comme s'il n'était pas déjà au courant de tout ça. Ça lui faisait juste un petit quelque chose, un petit serrement au cœur de l'entendre évoquer ces bouffées de chaleur, ces sensations de vertiges... Car tous ses éléments confirmaient ses craintes précédentes. Son aura restait tout de même positive, tandis qu'il l'accompagna jusqu'au lit d'examen. Il se doutait qu'elle pouvait s'y rendre toute seule ; par ailleurs, il ne l'avait même pas touché, il s'était contenté de passer un bras autour d'elle (à quelques centimètres de sa taille), comme le ferait un garde du corps auprès de la personne qu'il devait protéger, juste au cas où. Il ne savait pas bien de quoi il pouvait la protéger actuellement, mais il aurait pu compter également sur elle si quoi que ce soit arrivait. Une fois qu'elle fut installée, il se recula tout de même pour laisser le docteur faire son travail, sans perdre un mot de l'interrogatoire qui lui faisait suivre. Le jeune garçon répondait même silencieusement à chacune des questions, en alternant entre secouement négatif et hochement de tête positif. Cependant, il n'avait pas vraiment réponse à toutes ces questions, notamment la dernière. La surprise s'afficha donc de nouveau sur son visage lorsque Lynn confirma tous les symptômes.

Il était loin de se douter que le diagnostique du docteur allait encore plus le surprendre. Ou tout du moins, de cette façon. Pendant un instant, il pensait même s'être perdu dans ses pensées et avoir inconsciemment déformer les paroles du médecin. Mais ce n'était pas possible, pas alors qu'il était concentré sur une seule et même chose : Lynn et son état. Il avait donc déduit lui-même qu'il ne rêvait pas, ou ne se trompait pas d'une quelconque façon. Dès lors, il n'avait pu contenir le rire qui menaçait depuis quelques secondes de l'envahir tout entier. Cette explosion de rire devait aussi être mêlé par un certain sentiment de soulagement après s'être imaginé tous les pires scénarios possibles... Ça lui apprendra à regarder trop d'épisode de Dr. House. Après avoir repris son sérieux devant le médecin -bien que l'air qu'il affichait dorénavant semblait tout autant amusé que celui du petit Nam-, Lloyd s'approcha de son amie et lui tendit, dans un geste chevaleresque sa main, pour la faire descendre du lit. « Princesse Lynn, laissez moi vous escortez jusqu'à votre cher et tendre amoureux ~ ». L'air plaisantin s'évaporait toutefois peu à peu sur le visage du médecin qui avait certainement d'autres choses à faire que de s'occuper de deux gosses qui semblaient lui faire une plaisanterie de mauvais goût. Lloyd se courba donc poliment face à lui pour le remercier, et après quelques recommandations à l'égard de Lynn et une ordonnance pour calmer ses bouffées de chaleur et pour gérer ces vertiges, ils quittèrent tous deux la salle. A vrai dire, à peine avait-il fait un pas dans le couloir, qu'il l'attaqua de cette question que tout le monde se posait (surtout Lloyd, dans ce cas précis). « Lynn est amoureuse, Lynn est amoureuse ~ » la taquina-t-elle avant de l'interroger plus sérieusement sur l’identité de l'heureux élu. « Alors, c'est qui ? Et pourquoi tu ne me l'as pas dit ? ». Ça faisait beaucoup de secret en une seule soirée, et il se rendit compte, en posant la question, que ce constat était assez blessant. Il n'était pas du genre à se vexé ou à ne pas respecter les choix de sa noona, mais il ressentait soudainement le besoin de comprendre pourquoi elle était resté silencieuse à ce sujet.


© neo venus


"Baby don't like it"
Baby, is it me or are you doing something to me ? I like it when we get closer, when it gets risky
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 241
Age : 20 y.o
groupe : d.avenue
rôle dans le groupe : ✧ sweet leader, main vocalist & cutie omma from d.a ~
avatar : wu xuan yi ♡ wjsn by me.
DC : lys & ksw.
Points : 53

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t4468-yi-lynn-starry-eyes#81843 http://www.lights-camera-action.org/t4663-yi-lynn-golden-girl http://www.lights-camera-action.org/t4472-yi-lynn#81948 http://www.lights-camera-action.org/t4664-yi-lynn-cell-phone#84049 http://www.lights-camera-action.org/t4665-yi-lynn-da_yilynn#84051 http://www.lights-camera-action.org/t5797-yi-lynn-d-avenue#99069
Message
Dim 9 Juil - 19:34

it's really you, Part.2
lynn ♢ lloyd
tenue | C'était ridicule. Tout simplement ridicule ! Elle n'avait pas encore trouvé la bonne attitude à prendre au mot « amoureuse ». Ce n'était pas une véritable explication ça ! Ce médecin se fichait de sa tronche ou quoi ? Qu'en savait-il à ce sujet ? Après tout, si elle était véritablement amoureuse, ne devrait-elle pas déjà le savoir ? Elle n'était pas stupide quoi. C'en était dérisoire… D'autant plus parce qu'un silence pesant s'installait et qu'aucun son ne daignait ressortir de sa gorge. Pas même un son misérable. Elle affichait purement et simplement cet air béat depuis quelques secondes… Silence écourté par l'éclat de rire qui secoua finalement son cadet, non sans la virer de nouveau à une teinte proche de l'écrevisse !! Mince alors, pourquoi ne parvenait-elle jamais à contrôler sa pigmentation ? Était-ce à cause de ses origines anglaises ? La famille du côté de sa mère étaient tous blonds, presque roux. Elle s'était toujours moqué de cette branche familiale qui rougissait aisément à la première gêne ou au premier rayon du soleil… Mais manifestement, elle n'y avait pas échappé non plus ! Cette fois-ci, le réchauffement climatique n'y était absolument pour rien. Honteuse et incrédule, la pauvre ne savait plus où se mettre, ni même qui regarder. Il y en avait un qui semblait drôlement bien le prendre… Aussitôt eut-elle zieutée son cher ami qu'elle le regretta. Elle se tourna presque aussitôt vers le médecin à qui elle décela un maigre sourire, presque abusé. Elle devinait un peu son état d'âme même si la concernant, elle n'avait jamais recherché à lui faire perdre son temps ou quoi que ce soit. Tout ça c'était la faute à Lloyd, voilà ! Puisqu'il fallait bien un coupable dans cette histoire, il allait prendre ! La grimace qu'elle lui adressa fut sans équivoque au moment où elle accepta cette main tendue pour redescendre du lit. Elle fit la moue, pas très satisfaite par ce qu'elle venait d'entendre alors qu'aucun son ne daignait encore se faire entendre. Surtout que dans les faits, elle aurait préféré l'ignorer et redescendre toute seule comme une grande, mais non ! Son corps semblait agir en contradiction avec sa cervelle. Etait-il là le soucis ? Et vu le diagnostic de l'autre nul, la belle préféra ne rien dire pour ne pas s'enfoncer davantage. Enfin, elle parvint à s'incliner en guise d'excuse à leur départ, sa voix tressaillant bien malgré-elle. « P… pardon de vous avoir fait perdre votre temps… Et merci quand même. » Dans sa tête, elle l'insulta plutôt de gros timbré, allant même jusqu'à lui tirer la langue par la force de son imagination ! Elle amoureuse ? Et puis quoi encore ! Si elle n'avait rien dit, c'était bien aussi pour vite partir d'ici… Elle en avait assez entendue… Cependant, à peine eurent-ils posés leurs pieds dans le couloir que Lloyd fanfaronna un « Lynn est amoureuse ! » pour l'embarrasser encore plus qu'elle ne l'était déjà !! Sa réaction fut sans détour puisqu'elle se boucha les oreilles tout en fermant les yeux. « Arrête ! C'est n-n'importe quoi ! J-je ne suis pas amoureuse... Don't say that ! » Pourquoi fallait-il qu'il y croit autant… Elle aurait préféré ne pas entendre ses dernières questions, mais même avec les oreilles bouchées, ce fut aussi flagrant que s'il lui avait hurlé à la figure !! Un soupir las lui échappa aussitôt. « Maaaaais… personne je te dis ! Tu crois pas que je serais la première à savoir si jamais j'aimais quelqu'un ? » Oui hein. C'était exactement pareil que cette histoire de cure-dent ! On la prenait vraiment pour une idiote ou quoi ? « Puis arrête de me regarder comme ça, Lloyd. Ça me gêne !! » ajouta t-elle en poussant un petit cri aigu, embarrassée, en se tournant dans une direction quelconque. Les mains toujours fermement suspendues à ses oreilles, elle ne réalisa qu'après coup s'être trompée de chemin, se maudissant de devoir refaire volte-face en ayant l'air le plus naturel possible en repassant devant lui. « No comment, please. » fit-elle simplement, un rictus sur le coin de ses lippes. L'instant d'après elle lui tira la langue de façon tout à fait adorable, bien décidée à agir comme si jamais rien ne s'était produit !


© neo venus


    starry eyes
    When I'm alone I hear & feel you. Wish that I could reach right out & touch you. you don’t understand? it’s because you didn’t see him, i totally understand how people fall in love at first sight.©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

It's really you, Part.2 ━ LLOYNN ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: outside :: flashbacks-