AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: centre

–this is not a dream. (shinwoo x kanlaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 538
Age : twenty three. (31.10.94)
groupe : afterglow.
rôle dans le groupe : main dance, lead vocal, face & maknae.
nom de scène : lolita.
avatar : woohee, (sha(bae) (av) + me & lonewolf & morrigan/icons (sign))
DC : soojung, inha, seol-hyun, miran.
Points : 138

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3655-she-s-a-false-alarm-kanlaya http://www.lights-camera-action.org/t4524-kanlaya#82171 http://www.lights-camera-action.org/t3930-savika-kanlaya#81766 http://www.lights-camera-action.org/t4412-savika-kanlaya-hotline-bling http://www.lights-camera-action.org/t3776-savika-kanlaya-thereallolita http://www.lights-camera-action.org/t4316-lolita-savika-kanlaya http://www.lights-camera-action.org/t3997-afterglow-knockout-global
Message
Mar 27 Juin - 18:52

shinwoo & kanlaya, aesthetic, ☾ Kanlaya, elle est perdue, un peu au bout de sa vie. Elle a l’impression de se tenir sur un poteau au beau milieu du vide. Son regard s’attarde sur cette silhouette renvoyée par le miroir de sa chambre. L’air indécis, presque inquiet, elle se regarde de la tête au pied. Elle est changée, métamorphosée de ce qu’elle pouvait être d’habitude. Une version améliorée d’elle, mais est-elle vrai ? Elle n’en sait rien. Ses lèvres mordillées à de trop nombreuses reprises, gestes répétés qui lui vaut une tape sur l’épaule par Hana. Elle sursaute, déposant finalement son regard sur son aînée. Son cœur se serre, sa gorge aussi, elle est nouée. Un peu, pas trop. Complice et détentrice de son secret, depuis qu’elle lui avait raconté l’affaire au café, Hana était la seule à savoir pour cette histoire. Pour ce qu’il s’était passé. Ce fut aussi la première à savoir pour ce dîner, rendez-vous, soirée (elle ne savait même pas comment le qualifier et aussi, elle ne le voulait pas, comme si elle avait peur d’être déçue) puisqu’elle était là lorsque l’échange d’sms fut fait, indiquant la date, l’heure et le lieu du rendez-vous. Cependant, Yahi n’était pas encore au courant –alors qu’elle était probablement la personne qui se qualifiait le plus de journal intime dans sa vie –mais voilà,  elle avait comme une certaine appréhension. Comme si le dire à plusieurs personnes renforçait la chose. Et puis surtout, elle ne voulait pas se ridiculiser à ses yeux, comme si elle refusait de décevoir. Kanlaya était loin d’être comme elles, si aisée avec la gente masculine. Elle secoue la tête, plus très sûre de sa décision. Kanlaya est encore une enfant, elle a tant de chose à apprendre. Elle a l’impression d’en faire trop, elle avait l’impression de se lancer dans quelque chose d’incertain. Peut-être qu’elle se montait la tête pour rien, qu’elle s’imaginait quelque chose qui n’existerait jamais.  Sans s’en rendre compte, elle commençait à se faire des idées. Elle ne se reconnaissait pas et cette idée lui déplaisait grandement. Elle avait peur. Pour une fois, depuis quelques temps, elle avait envie de reculer, faire machine arrière. La boule au ventre, elle ferme les yeux, faisant quelques pas en arrière alors qu’elle se laisse tomber sur le bord du lit. Les mains jointes, elle soupire. « .c’est trop tout ça. » gémit-elle, alors que ses doigts glissent sur le tissu de la robe qu’elle porte. Elle baisse le regard, pinçant ses lèvres pour éviter de craquer. « .j’crois que j’vais me changer. j’vais mettre un truc plus simple, plus confortable. » elle n’avait pas envie de se ridiculiser, de se mettre sur son 31 alors que ce n’était qu’un simple dîner. Elle était en train de se faire des plans sur la comète et elle avait littéralement peur de la chute. Alors elle se dit qu’elle y va que pour la petite, oui, c’est ça, elle n’y va que pour elle. Pourtant, elle avait fait l’effort de quitter l’agence pour revenir au dortoir se préparer alors qu’elle devait le retrouver là-bas. La thaïlandaise pousse un grognement, se laisse tomber sur le dos, cachant son visage de ses deux mains. Non, c’était trop.
D’un geste vif, la brune se relève avec la ferme attention de se changer. Quelques minutes plus tard, elle ressort de la salle de bain, la robe dans ses mains. Elle venait de troquer cette robe contre un jeans slim et un crop top noir avec une chemise blanche légère. C’était simple. Un peu trop, mais elle en était satisfaite. Sa tenue n’était pas au goût de son aînée. Mais elle passe outre, Kanla, elle ne prend pas la peine de l’écouter au risque de se retrouver avec une nouvelle robe sur le dos. Revenant devant le miroir, elle hoche la tête, approuve avec un léger sourire en passant ses mains dans ses cheveux. Prête. Ou pas. C’était le moment de partir.

(…)

Elle est nerveuse, elle a les mains qui tremblent. Un masque couvrant le bas de son visage, elle resserre sa poigne autour de son sac à main. Le regard un peu perdu, un peu inquiet. Elle baisse le visage vers le bas, elle est un peu en avance. Elle est un peu essoufflée des escaliers qu’elle a dut monter et descendre pour venir jusqu’ici. Elle a ses écouteurs dans les oreilles, elle tente de se changer les idées. Plantée près de la porte de sortie pour les employés de l’agence, elle zone ici depuis quelques minutes déjà. Juste histoire d’être à l’heure et d’essayer de se calmer. Sauf que ça ne marche pas, elle est nerveuse. Elle se mord les lèvres, attrape son portable et lui commence à écrire un sms pour lui dire qu’elle est déjà là. Elle met quelques secondes à savoir si oui ou non, elle lui envoie. Elle pèse le pour et le contre, elle ne veut pas le presser, ni qu’il se sente obligé de se dépêché pour elle. Alors elle efface son message, la mâchoire serrée. Elle range son portable et passe une main dans ses cheveux. Elle tape un peu du pied, pas trop. Elle a cette petite boule au ventre, celle qui la fait douter.



    her lips had the courage of stars, her veins contained the soul of the universe and instead of a heart was a sun. she was the galaxy itself. she had this pull about her, like a magnet was lodged in her heart and other people were just metal scraps. the glow on her face was something you’d only see on people who’ve been through hell and dug their way out, claw marks on the ground, dirt under their nails. for someone like her, happiness was earned. it was something gained only by experiencing true pain, and not wanting to feel that pain ever again. she had been broken, but she had the strength to build herself back up again. she was absolutely beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 471
Age : 22 ans.
nom de scène : SΞJUŊ.
occupation : trainee à la flow ent.
avatar : lee tae yong (nct) ©COSMIC ΔRROW
DC : lee yong seok & yi lynn.
Points : 92

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t6646-kwon-se-jun-finally-happy-end http://www.lights-camera-action.org/t6651-kwon-se-jun-together-with-u-and-me http://www.lights-camera-action.org/t6649-kwon-se-jun#110104 http://www.lights-camera-action.org/t6654-kwon-se-jun-phone#110144 http://www.lights-camera-action.org/t6653-kwon-se-jun-ksejun95#110141
Message
Jeu 29 Juin - 22:56

shinwoo & kanlaya, aesthetic, ☾ C'était finalement pas mal la course pour un rencard prémédité… Shin Woo s'était pourtant bien organisé à l'occasion de cette soirée tant espéré. Kanlaya avait fini par accepter son invitation, ou tout du moins, ils étaient parvenus à s'accorder sur la date idéale en fonction de leurs plannings. Sur ce point, le manager avait veillé à ce que cette soirée tombe un soir où Seo Yul serait présente. L'inverse lui aurait valu une grosse crise de jalousie de la part de sa fille qui attendait depuis peut-être aussi longtemps que lui, la venue de la très chère Kanlaya. Le lien qui semblait unir les deux demoiselles le dépassait encore par moment, loin de lui déplaire. Rare étaient les femmes qui s'entendaient aussi bien avec sa puce… surtout en l'espace d'aussi peu de temps. Mais ce soir-là, évidemment, les choses ne se déroulèrent pas tout à fait comme prévu. Retenu auprès de ses subordonnés dans les termes d'une réunion instaurée à la dernière minute, Shin Woo zieuta à plusieurs reprises l'heure inscrite sur sa montre, passablement inquiet. Le grand Boss était aussi présent ce soir-là. Il avait donc intérêt à se montrer attentif à tout ce qui pouvait bien se dire. Son mental n'y était plus tout à fait, cependant… Parce qu'il ne pouvait s'empêchait de penser à Seo Yul qu'il devait aller récupérer à la garderie. Ainsi qu'à Kanlaya qui l'attendait probablement un peu plus bas, depuis une dizaine de minutes… Comble du fait, il n'avait pas la moindre idée de s'il avait laissé son téléphone en silencieux ou pas… Par chance, aucun son embarrassant ne se fit entendre au cours de la réunion. Il fut presque tout aussi stressant d'imaginer la jeune chanteuse perdre patience et le laisser finalement en plan… N'ayant d'autre option que d’acquiescer sans jamais se prononcer, le manager put regrouper ses affaires en deux temps trois mouvements au moment où la réunion prit fin. Sans faire le moindre détour et sans s'attarder au préalable sur la dégaine qu'il pouvait bien afficher, le coréen s'assura d'avoir tous ses papiers sur lui, ainsi que ses clés de voiture.

Trop impatient pour attendre l'arrivé de l'ascenseur – qu'il évitait un peu plus couramment qu'auparavant, étrangement – Shin Woo emprunta les escaliers qu'il dévala à vive allure. Il ne se fit pas tendre non plus au moment où il repoussa la porte de sortie dans un fracas lourd, ses pieds l'immobilisant au beau milieu d'un sprint, alors qu'il reconnaissait in-extrémiste la silhouette de Kanlaya suspendue à quelques pas de là. Surpris mais pas moins soulagé, un soupir lui échappa dès lors qu'il accouru en sa direction, la respiration encore saccadée et la petite mimique disgracieuse s'étirant de ses lippes. Par automatisme, son menton s’affaissa légèrement en gage d'excuse. « Vraiment désolé ! J'ai été retenu par mes obligations. Je ne pensais pas en avoir pour aussi long… Je suis vraiment désolé. » Il se sentait à la fois drôlement heureux et confus en cet instant. Heureux, parce qu'elle avait attendue malgré tout, lui prouvant qu'elle tenait elle aussi à cette soirée. Naturellement, les prunelles de Shin Woo balayèrent la tenue qu'elle abordait ce jour-ci, non sans retenir un sourire sur le coin de ses lèvres. Elle avait fait simple et dans le classique. Mais il appréciait cette tenue décontractée dans le sens où c'était supposément l'ambiance qu'il comptait instaurer auprès d'elle. Kanlaya pouvait approcher sereinement. Il ne la jugerait jamais et certainement pas pour l'image qu'elle reflétait. A vrai dire, il l'aurait trouvé un peu dérangeante si elle s'était ramené en t-shirt moulant ou avec une jupe à raz les pâquerettes !! Pas terrible lorsqu'il était aussi question d'une gamine dans l'histoire… C'est en ayant une pensée pour Seo Yul qu'il poursuivit presque aussitôt, sans parvenir à masquer son impatience. « J'espère que ça ne te dérangera pas. Ma fille est toujours à la garderie… Ça te dis de m'accompagner ? » Par là, il ne supposait pas nécessairement jusqu'à l'établissement en question, mais bien entendu, il n'espérait pas la faire une fois de plus poireauter sur place ! Il ne manquerait plus que ça… C'est ainsi qu'il écarta le bras pour lui faire signe d'avancer. Courtois et pas moins attentionné dans l'âme, le manager lui adressa un doux sourire au moment où il la dépassa pour lui ouvrir la portière de sa Toyota Hybrid. « Après toi. » ajouta t-il d'un ton suave et légèrement taquin alors qu'il s'élançait dans l'autre direction pour prendre place côté conducteur. Avant de démarrer le moteur, le manager retira sa veste de façon à ne pas avoir trop chaud pendant le trajet. Loin de se douter de l'arôme de son parfum qu'il était actuellement en train de répandre dans tout le véhicule, son regard se fit plus tendre encore lorsqu'il considéra la jolie idole qui se trouvait à ses côtés. « Je… je suis vraiment ravi de te revoir. » Comme la fois précédente, il avait le sentiment qu'un siècle s'était écoulé depuis leur dernière rencontre…


외롭고 두려워 (Broken Answers)
On a street thick with darkness. I’m lost and all alone. I try to get up again but. The scars I got. Cut from the broken pieces of my dreams, get deeper.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 538
Age : twenty three. (31.10.94)
groupe : afterglow.
rôle dans le groupe : main dance, lead vocal, face & maknae.
nom de scène : lolita.
avatar : woohee, (sha(bae) (av) + me & lonewolf & morrigan/icons (sign))
DC : soojung, inha, seol-hyun, miran.
Points : 138

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3655-she-s-a-false-alarm-kanlaya http://www.lights-camera-action.org/t4524-kanlaya#82171 http://www.lights-camera-action.org/t3930-savika-kanlaya#81766 http://www.lights-camera-action.org/t4412-savika-kanlaya-hotline-bling http://www.lights-camera-action.org/t3776-savika-kanlaya-thereallolita http://www.lights-camera-action.org/t4316-lolita-savika-kanlaya http://www.lights-camera-action.org/t3997-afterglow-knockout-global
Message
Lun 3 Juil - 18:12

shinwoo & kanlaya, aesthetic, ☾ Elle doute, d’un peu de tout, mais surtout d’elle. C’est le bordel dans sa tête. Les lèvres pincées, elle laisse passer quelques secondes avant de sortir les écouteurs de son petit sac à main qu’elle branche aussitôt à son portable. Activant sa playlist, elle le range aussitôt dans sa poche arrière de jeans, décidant finalement de ne pas lui envoyer de message. Prête à lui donner le temps qu’il lui fallait pour arriver. La thaïlandaise met ses écouteurs à ses oreilles et se plonge dans une bulle musicale qui a l’effort d’atténuer sa nervosité. Toujours plantée près de la porte d’entrée/sortie du parking des employés, elle laisse échapper un léger soupir de ses lèvres. Bien qu’elle ait cette petite part d’elle qui veut s’enfuir, elle reste là, prête à l’attendre des heures s’il le fallait. Relevant son visage à moitié couvert, elle dépose un regard vague sur les voitures comblant le vide de cet espace. Elle croise ses bras contre sa poitrine, un léger sourire alors qu’elle se perd dans le fil de ses pensées. (…)

Elle ne sait pas combien de temps, elle est là. Peut-être deux ou trois chansons, tout au plus, lorsqu’elle entend un gros boum au moment où sa musique s’arrête. Relevant la tête, elle retire ses écouteurs alors qu’elle cherche devant elle l’origine du bruit. Ignorante, elle sort son portable de sa poche et éteint sa musique. Tête baissée, elle sursaute légèrement quand une présence se fait sentir à ses côtés suivit d’une voix qu’elle reconnait plutôt bien. Se tournant vers l’origine de sa surprise, un sourire vrai naît sur ses lèvres alors qu’elle fronce les sourcils face à ses excuses. Elle secoue la tête de droite à gauche. « .oh … Shin Woo respire ! lâche-t-elle en riant un peu, face à la respiration saccadé de l’homme. Elle range les écouteurs dans son sac à main, relevant le visage vers lui. .hm, ce n’est rien ! Il n’y a pas à t’excuser alors ne t’inquiète pas et puis je suis arrivée il y a juste quelques minutes, je n’ai pas attendu longtemps, je te rassure. » elle affiche un sourire, qui se voulait convaincant. Quand bien même elle ait attendu, elle ne pouvait que se sentir coupable d’être arrivée en avance. Elle cligne des yeux, lorsqu’il est question de Seo Yul. « .oh, oui avec plaisir ! » comment est-ce que cela pouvait la déranger alors qu’elle était une des raisons de cette soirée ? Alors qu’il lui ouvre le chemin, elle glousse légèrement, s’activant à ses côtés. Rapidement arrivés à la voiture, le jeune homme prit l’initiative de lui ouvrir la portière pour qu’elle puisse s’y installer. « .merci ! » les joues un peu rosies, elle monte rapidement dans la voiture. Plaçant son sac à main sur ses cuisses, la jeune femme s’attache presque aussitôt. Manie presque dérangeante. Chaque fois qu’elle doit monter dans une voiture, la première chose qu’elle fait et de s’attacher. Hors de question pour elle que la voiture ne démarre ou que la clé soit dans le contact sans qu’elle ne soit attachée. Shin Woo s’installe côté conducteur. Les joues un peu gonflées, les lèvres arborant une moue mignonne, le regard de Kanlaya ne cesse de se perdre sur les environs, juste histoire de savoir s’il y a quelqu’un d’autre dans le parking. Personne, enfin elle ne voit personne. Elle baisse alors son masque, un léger sourire sur les lèvres. Une odeur agréable chatouille ses narines. La thaïlandaise se redresse, tournant la tête vers le manager. Débarrassé de sa veste et très vite, elle jure que ce parfum est le sien. Ses propos la font rougir et elle se maudit d’avoir retiré son masque trop tôt. « .oh, je ... moi aussi ... et puis j'suis contente de revoir Seo Yul aussi, j'espère qu'elle le sera tout autant ! » répond-t-elle en hochant la tête vigoureusement avant de mordre sa lèvre inférieur et de regarder devant elle. « .hm, comment tu vas, depuis la dernière fois ? J’espère que ce n’était rien de grave … enfin je veux dire tes obligations. » demande-t-elle en se retournant vers lui, curieuse de savoir comment il allait. Elle avait l’impression que leur après-midi au parc aquatique remontait à bien longtemps. Bon, il est vrai qu’elle n’avait pas manqué d’aller voir de temps en temps ses photos sur instagram, jusqu’au jour où elle avait osé aimer l’une des photos de Seo Yul, heureusement pour elle, son geste a été ignoré par les internautes. Ses mains s’agrippent à son sac à main, le sourire qu’elle a sur les lèvres ne semble pas vouloir s’en aller.



    her lips had the courage of stars, her veins contained the soul of the universe and instead of a heart was a sun. she was the galaxy itself. she had this pull about her, like a magnet was lodged in her heart and other people were just metal scraps. the glow on her face was something you’d only see on people who’ve been through hell and dug their way out, claw marks on the ground, dirt under their nails. for someone like her, happiness was earned. it was something gained only by experiencing true pain, and not wanting to feel that pain ever again. she had been broken, but she had the strength to build herself back up again. she was absolutely beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 471
Age : 22 ans.
nom de scène : SΞJUŊ.
occupation : trainee à la flow ent.
avatar : lee tae yong (nct) ©COSMIC ΔRROW
DC : lee yong seok & yi lynn.
Points : 92

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t6646-kwon-se-jun-finally-happy-end http://www.lights-camera-action.org/t6651-kwon-se-jun-together-with-u-and-me http://www.lights-camera-action.org/t6649-kwon-se-jun#110104 http://www.lights-camera-action.org/t6654-kwon-se-jun-phone#110144 http://www.lights-camera-action.org/t6653-kwon-se-jun-ksejun95#110141
Message
Lun 10 Juil - 18:49

shinwoo & kanlaya, aesthetic, ☾ D'aussi loin que ça pouvait remonter, Shin Woo n'avait jamais supporté arriver en retard. Il ne supportait pas que l'on puisse le faire attendre et il évitait autant que possible de le reproduire aux autres. Question de principe. Ajouté à cela la crainte que Kanlaya puisse lui filer sous le nez, il n'avait donc pas tardé à sprinter en maudissant ses chaussures, peu adaptées à la situation, mais dont il n'allait pas s'en défaire. Le manager ne tenait nullement à décevoir sa fille en lui annonçant une mauvaise nouvelle. Même si en réalité, il aurait probablement été le plus déçu des deux… Son soulagement fut aussi lisible qu'un livre grand ouvert au moment où ses pas le ramenèrent en direction de la belle idole qu'il avait furtivement dépassé. Amusé par cette réplique qui sonnait aussi très juste, le coréen esquissa un sourire ainsi qu'un rire, à la suite de ses excuses. Il était vraiment soulagé de la savoir là. Vraiment, sa soirée aurait été gâché dans le cas inverse… Toutes les craintes qu'il avait pu avoir disparurent en une fraction de seconde, rassuré par les propos de la jeune femme, et soulagé qu'elle puisse approuver ses directives. Aller retrouver Seo Yul n'avait pas fait parti du programme, mais l'important était de réunir toutes les personnes jusqu'à bon port. Galanterie oblige, plus par habitude que par réel nécessité, le manager s'était vite installé du côté conducteur, non sans retenir un sourire à l'égard de son invitée qu'il voyait déjà attachée. Même sur ce point, elle ressemblait drôlement à sa mini-pouce. C'en était presque drôle ! Mais il se garda la réflexion, faisant fanfaronner le moteur après avoir lâché ses quelques mots dans une maladresse presque compromise. Il ressentait soudain comme une légère pression à l'intérieur de son estomac. Plus ça allait, et plus la tension semblait comme électrique dans les airs. Il lui était difficile de ne pas la regarder avec intensité, surtout lorsqu'elle se mettait à sourire d'une telle façon. Autrefois, cette vision aurait presque été impossible à obtenir. Peut-être était-ce finalement plus dangereux qu'il ne l'aurait présagé ? Jusque là, ils ne faisaient rien de mal et il ne s'imaginait pas trop de choses non plus, parce qu'il avait bien conscience de leurs statuts respectifs et des risques encourus. Seo Yul semblait constamment être le point d'attache qui les relaient l'un à l'autre. Sur la théorie, du moins. Dans la réalité, ils n'avaient nullement besoin de cette excuse pour se rapprocher. Mais ça, Shin Woo n'allait sûrement l'admettre de si tôt, ni même Kanlaya, à bien y penser...

« C'est pas pour vendre la mèche… mais attends-toi à une vingtaine de kilos d'amour rien que pour toi ce soir. » Un doux sourire s'étira de ses lippes à cette révélation. Il veilla naturellement à ce qu'elle ne le voit pas puisqu'il détourna la tête au moment où le véhicule quitta sa place de stationnement. Enfin lancé sur sa trajectoire, le manager ne manqua pas d'allumer la radio pour y instaurer une ambiance plus décontracté, comblant les légers blancs qui pouvaient se faire ressentir. Ce n'était pas tant le manque de conversation mais plus pour se tenir en éveil. La journée avait été rude et cette convocation l'avait psychologiquement exténué. La pression commençait seulement à retomber. « Ca va. C'était rien de très important. La routine en fait... Rien qui puisse contredire l'avenir des Afterglow. » ajouta t-il avec plus de légèreté, son regard se perdant vaguement dans celui de la jolie brune à qui il adressa un clin d'oeil. Il n'avait pas vraiment le droit d'en parler. Il était tenu au secret professionnel. Mais cette réunion allait présager de nombreux bouleversement au sein de groupes déjà existants, et pas de manière tout à fait positive… Kanlaya l'apprendra en temps et en heure, comme à peu près tout le monde. « Et toi, ta journée ? Ça se passe bien avec votre nouveau manager ? » Une interrogation pas si innocente puisqu'il savait déjà certaines choses, notamment parce qu'il était déjà en relation avec ce dernier, de façon assez régulière. Disons qu'il était juste curieux d'entendre un autre point de vue.

Un quart d'heure passa jusqu'au moment où il atteignirent le bâtiment scolaire, dont les lumières n'étaient plus qu'apparentes que dans une seule et unique pièce. Il était bientôt 19h. L'heure à laquelle ils étaient censé fermer. C'était bien la première fois que Shin Woo apparaissait aussi tard pour aller chercher sa fille. Elle devait sans doute être la dernière encore présente… S'attendant bien à la récupérer de mauvaise humeur, le manager hésita à deux fois avant de proposer à Kanlaya de le suivre, dès lors qu'il eut détaché sa ceinture, le moteur de la Toyota rendu au point mort. « Tu préfères attendre dans la voiture ou bien... »y aller avec moi ? Phrase qu'il ne termina cependant jamais, faute d'un pénible frisson qui lui traversa instantanément l'échine. Il s'était alors figé dans son élan, réalisant seulement après coup ce qu'il était en train de faire, lorsqu'il entreprit de détacher la ceinture de Kanlaya, son visage tout proche du sien.


외롭고 두려워 (Broken Answers)
On a street thick with darkness. I’m lost and all alone. I try to get up again but. The scars I got. Cut from the broken pieces of my dreams, get deeper.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 538
Age : twenty three. (31.10.94)
groupe : afterglow.
rôle dans le groupe : main dance, lead vocal, face & maknae.
nom de scène : lolita.
avatar : woohee, (sha(bae) (av) + me & lonewolf & morrigan/icons (sign))
DC : soojung, inha, seol-hyun, miran.
Points : 138

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3655-she-s-a-false-alarm-kanlaya http://www.lights-camera-action.org/t4524-kanlaya#82171 http://www.lights-camera-action.org/t3930-savika-kanlaya#81766 http://www.lights-camera-action.org/t4412-savika-kanlaya-hotline-bling http://www.lights-camera-action.org/t3776-savika-kanlaya-thereallolita http://www.lights-camera-action.org/t4316-lolita-savika-kanlaya http://www.lights-camera-action.org/t3997-afterglow-knockout-global
Message
Jeu 13 Juil - 23:01

shinwoo & kanlaya, aesthetic, ☾ Soulagée de le voir (enfin) devant elle, la jeune femme affiche un large sourire dissimulé derrière son masque – seule garantie de son anonymat à cet instant. Si quelques secondes auparavant, tout son corps était noué par le stress, à la seconde où son regard se pose sur lui, ses doutes, ses questions, sa peur s’envolent. Elle tente de le rassurer, un retard ce n’est pas grand-chose. Ne pas venir tout court en est une autre. Et elle serait même tentée de le remercier d’être là, de ne pas lui avoir posé un lapin et d’être parti en douce. Libérée de ce poids invisible sur les épaules, la jeune femme se laisse guider par Shin Woo, le cœur léger. Ses talons claquent sur le sol du parking alors qu’ils s’avancent vers sa voiture. Le pas rapide, elle est presque (trop) pressée de monter dans la voiture pour aller la chercher. Seo Yul. L’idée même de la revoir lui donne envie de taper dans les mains comme une enfant. Enfin arrivés, sa galanterie la surprend un peu, la fait rougir – elle remercie la présence de son masque – hormis le manager qui se doit d’ouvrir les portes pour le groupe, elle n’a jamais été témoin de ce geste naturel. Glissant un merci amusé, elle s’installe rapidement dans la voiture. Portière fermée à sa suite, elle ferme les yeux le temps d’une seconde afin d’humer l’odeur du cuir, se dandinant légèrement –un peu idiote ; elle s’attache rapidement. Si vite installée, si vite attachée. Crédo de petite fille. Si bien qu’avec le temps, elle fait toujours en sorte de monter la première dans le véhicule du groupe, ordonnant aux autres de s’attacher et de ne pas démarrer la voiture avant que tout le monde ne soit sécurisé –pressés ou pas. Un peu folle sur les bords, certes, pourtant elle embrasse cette folie avec joie si cela veut dire avoir une chance de plus sur le compteur de la vie. Regard curieux, elle s’assure que le parking soit vide. Rassurée, le sourire sur les lèvres, elle retire enfin son masque avant de se tourner vers lui. Son cœur bondit (anormalement) dans sa cage dorée, lèvres à moitié pincées, la respiration bloquée. Elle ne peut rester silencieuse à de tels propos, naturellement (ce qui la choque un peu), elle répond à la réciprocité. Cependant, elle n’avoue pas attendre cette soirée depuis que la date a été convenue. Elle est curieuse aussi, curieuse de savoir comment il va. Plusieurs fois elle s’était retrouvée à regarder son instagram, ou à bloquer sur leur conversation par message, la tentation de lui envoyer un seul message était grande, pourtant elle n’a jamais eu le courage de franchir le pas.

Elle rit, légèrement, se tournant vers lui alors que la voiture démarre finalement. Une vague d’émotions la prend aux tripes. Ses doigts se resserrent sur son sac à main, posé sur ses cuisses. Instinctivement, ses jambes se collent ensemble. Posant son coude sur le rebord de la portière, elle se mordille le pouce avant de se tourner de nouveau vers lui. Elle capture une de ses mèches de cheveux qu’elle entortille de façon répétée entre ses doigts. « .oooooh. tant que ça ?... ça tombe bien, j’suis gourmande .. et hm, ce n’est pas pour vendre la mèche mais … attendez-vous à une cinquante de kilos d’amour aussi. » ricane-t-elle, tournant le visage vers sa vitre. Les mots avant la pensée. Fermant les yeux quelques secondes, se rendant compte de ses précédents propos. Elle s’enfonce un peu dans son fauteuil, pinçant les lèvres, gênée, elle aimerait remonter le temps pour effacer juste la fin de sa phrase. Idiote. Cependant, lorsqu’il allume la radio, elle est presque soulagée d’avoir de la musique pour combler le vide de jugeote dans sa tête. Ses traits se ternissent un peu, les sourcils froncés. Elle ne comprend pas. La question lui brûle la langue, pourtant elle se retient de la lui poser. S’humidifiant les lèvres avec sa langue, elle fait une moue avec ses lèvres. Que se passe-t-il réellement pour que le manager d’un groupe avoue que le futur d’un autre ne sera pas terni ? Elle murmure un rire lorsqu’il fait un clin d’œil, pourtant ça ne la rassure pas forcément. Cependant, elle laisse de côté cette problématique, quitte à aller faire la fouine dans les couloirs de l’agence pour le découvrir. Les murs ont des oreilles. Regard sur la route, la jeune femme hausse les épaules, baissant le regard vers ses mains avant de se retourner une nouvelle fois vers lui. « .hm, ça va, c’était une journée plutôt calme aujourd’hui. contrairement aux autres jours depuis quelques temps –ce qui n’est pas pour lui déplaire. Le proverbe ‘le calme avant la tempête’ colle plutôt bien au sort du groupe. Puisque les réunions s’enchaînent pour les jeunes femmes, que ce soit individuellement ou collectivement. Les mois de juillet et août s’annonçaient chargés pour les demoiselles. « .hm, quant à lui … et bien j’dirais qu’il est toujours avec nous à l’heure actuelle, alors le travail ne doit pas être trop pénible. » ricane-t-elle. Cependant, elle ne pouvait pas en dire plus, elle ne s’était jamais réellement approchée de lui si ce n’est pour les affaires du groupe. C’était toujours compliqué pour elle d’approcher les hommes. Les seuls hommes qu’elle considérait, se comptaient sur les doigts d’une seule main, et encore, l’un d’eux, et bien elle n’avait pas encore eut l’occasion de le rencontrer.

Sans qu’elle ne puisse s’en rendre compte, la voiture s’arrête. Jetant un rapide regard, elle devine la bâtisse. Lieu d’éducation pour la jeune enfant. Sans réellement s'attarder sur les possibles mauvais souvenirs, un large sourire se dessine sur ses lèvres tandis qu’elle sent son palpitant s’agiter, en joie de pouvoir la retrouver. Elle pense Seo Yul, pas son passé. Ce n’est nullement sa fille, elle ne l’avait vu que très peu de fois, pourtant, elle ne peut cacher la joie qu’elle a lorsqu’elle est en sa compagnie. La voix de Shin Woo s’élève, lui demandant ce qu’elle préférait faire. Intriguée, elle se tourne vers lui. Son corps se fige d’un coup, son cœur s’arrête de battre, sa respiration est coupée. Son visage n’est qu’à quelques centimètres du sien. Malheureusement, le masque ne peut camoufler ce rouge qui lui monte aux joues. Ou bien … Quoi ? Elle déglutit difficilement. Et tout son corps reprend vie. Son regard se perd dans le sien alors que sa main glisse vers l’attache de sécurité, sa main rencontrant la sienne. Un frisson lui parcourt la colonne vertébrale, et elle se détache. « … ce que tu veux. » souffle-t-elle, se libérant de cette emprise envoûtante. La jeune femme s’écarte, papillonne des paupières pour se remettre les idées en place. La ceinture se détend, s’enlève. Corps libéré. Une de ses mains se perd dans ses cheveux alors qu’elle mordille ses lèvres. « .je veux dire … hm, ça ne me dérange pas de venir avec toi mais … sa voix tremble un peu, elle se racle la gorge, se masse la nuque avant de reprendre. .tu … tu n’as pas peur qu’elles se fassent des idées ? » des idées sur elle, des idées sur sa présence ? Certes, elle n’était pas grand-chose, pourtant, elle ne voulait pas l’importuner d’une façon ou d’une autre. Se tournant  vers lui, elle affiche un léger sourire, au fond, ce qu’elle aimerait à cet instant, c’est qu’il lui dise de venir avec elle, une façon de dire qu’elle n’a rien à craindre, que le monde n’est pas si terrible.



    her lips had the courage of stars, her veins contained the soul of the universe and instead of a heart was a sun. she was the galaxy itself. she had this pull about her, like a magnet was lodged in her heart and other people were just metal scraps. the glow on her face was something you’d only see on people who’ve been through hell and dug their way out, claw marks on the ground, dirt under their nails. for someone like her, happiness was earned. it was something gained only by experiencing true pain, and not wanting to feel that pain ever again. she had been broken, but she had the strength to build herself back up again. she was absolutely beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 471
Age : 22 ans.
nom de scène : SΞJUŊ.
occupation : trainee à la flow ent.
avatar : lee tae yong (nct) ©COSMIC ΔRROW
DC : lee yong seok & yi lynn.
Points : 92

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t6646-kwon-se-jun-finally-happy-end http://www.lights-camera-action.org/t6651-kwon-se-jun-together-with-u-and-me http://www.lights-camera-action.org/t6649-kwon-se-jun#110104 http://www.lights-camera-action.org/t6654-kwon-se-jun-phone#110144 http://www.lights-camera-action.org/t6653-kwon-se-jun-ksejun95#110141
Message
Dim 16 Juil - 22:35

shinwoo & kanlaya, aesthetic, ☾ Il y avait certaines choses qui le dépassait complètement. En cet instant, ce fut bien ce bug, ce colmatage cérébral qui lui empêchait tout mouvement vitaux ou instinctif, alors que son visage ne se retrouvait plus qu'à quelques centimètres du sien. Pire encore, il eut la très nette sensation que le bout de leurs nez s'étaient effleurés. Ce fut bien trop rapide et beaucoup trop soudain pour qu'il y porte un quelconque intérêt… et pourtant, le fait était tel qu'il se retrouvait bêtement planté là, à ne plus répondre de ses fonctions. Même sa voix ne semblait plus porter le moindre son. C'était comme s'il s'était brusquement retrouvé dans un état végétatif. Conscient mais incapable d’interagir alors que tout lui paraissait lent et disproportionné. Pourtant, il ressentait tout. Il vivait tout, exactement comme elle. C'était à ne pas en douter. Il était si proche qu'il pouvait ressentir son souffle contre son visage. Une respiration incertaine et accélérée… On ne pouvait pas la dire au mieux de son aise. Pas alors qu'elle semblait lutter étrangement avec l'attache de sa ceinture qu'il s'était bêtement apprêté à tirer.. Et pourquoi s'était-il immobilisé en chemin, lui aussi ? Et bien tout simplement parce qu'il avait agit sans réfléchir, oubliant le fait qu'il ne s'agissait pas de Seo Yul ou d'une tout autre personne qui n'avait pas besoin d'être chaperonnée. Cette fichue manie d'ouvrir les portes et de détacher les ceintures d'autrui se retournait désormais contre lui ! Et pourtant, aucun délit n'avait été commis. Aucune erreur notoire, mis à part cette proximité qui les troublaient fortement l'un l'autre. Sans parler de cette main qui rencontra malencontreusement la sienne et qui lui étira un minuscule sourire de ses lèvres. Un sourire timide mais véridique, puisqu'il retrouvait enfin ses esprits. Même s'il tâchait de ne rien laisser paraître, Shin Woo se fit encore un peu silencieux lorsqu'il se replaça sur son siège, désarçonné. Il écouta d'une oreille distraite les derniers propos de la jeune idole, son avant-bras appuyé contre le rebord du véhicule dans une attitude qui sonnait tout sauf naturelle. Ok, c'était même pas envisageable de rester une seconde de plus dans cette bagnole !! Il fallait qu'il sorte de suite, et ce fut chose faite au moment où un premier pied effleura le sol bétonné, sa voix se faisant entendre dans la volée. « Personne ne se fera d'idées. Viens avec moi. » décida t-il d'une voix aussi douce que stricte.

Aussitôt fut-il extirpé du véhicule que le manager apprécia la fraîcheur de la soirée. Ce même petit vent frais pour lui redonner un semblant de lucidité… même si son regard ne tarda pas retrouver celui de Kanlaya, il étouffa tant bien que mal les pulsations logées dans sa poitrine. Ça ne lui arrivait pas si souvent mais ce n'était clairement pas le moment pour ça ! Sans se faire plus longuement attendre, le coréen contourna sa voiture pour se retrouver aux côtés de la charmante brune devant qui il verrouilla les portes avec l'aide de sa clé commandée. Lorsque ce fut chose faite, ce dernier lui adressa un dernier regard avant de s'avancer vers le bâtiment, emboîtant le pas. Il ne voyait pas ce qui pouvait bien se raconter sur eux… Du moins, il n'était plus aussi reconnu qu'avant – pour ne pas dire inconnu devant la nouvelle génération – Kanlaya était peut-être celle qui avait des raisons de se soucier. Elle était une Afterglow après tout. C'était plus pour elle qu'il pouvait s'inquiéter.  « Prépare-toi aux vingts kilos... » ajouta t-il avec un sourire, sa main lui ouvrant la grande porte d'entrée pour qu'elle s'y engouffre la première. Il ne tarda pas à la dépasser afin d'emprunter le premier cet immense couloir qu'il ne connaissait que trop bien. Seo Yul n'allait pas s'attendre à ça… et il ressentait déjà toutes ses ondes négatives alors qu'il se rapprochait progressivement de la bonne salle. L'une des dernières encore éclairée et duquel il pouvait apercevoir la frimousse de sa jeune fille, vêtue de sa petite jupe à froufou préférée et munie de ses deux adorables couettes. Une petite gueule d'ange qui lui promettait cependant une belle crise… Et alors qu'il repoussait la porte de la garderie, dès lors qu'il eu toqué contre celle-ci, son sourire se fit plus immense au moment où la petite demoiselle se dirigea vers lui, les joues gonflées, en signe de protestation. « Papa ! T'es vraiment en retard. » lui fit-elle savoir d'un ton sec et contrarié. Il ne lui avait pas fallut longtemps avant de remarquer la seconde présence, encore un peu dissimulée au pas de l'entrée, qu'elle reconnut au premier coup d’œil. Du tout au tout, son expression se changea en une mine stupéfaite et ses pieds prirent la direction de la jeune idole pour lui offrir un énorme câlin. « Kanlaya !! » Les voilà les vingts kilos. Les voilà.


외롭고 두려워 (Broken Answers)
On a street thick with darkness. I’m lost and all alone. I try to get up again but. The scars I got. Cut from the broken pieces of my dreams, get deeper.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 538
Age : twenty three. (31.10.94)
groupe : afterglow.
rôle dans le groupe : main dance, lead vocal, face & maknae.
nom de scène : lolita.
avatar : woohee, (sha(bae) (av) + me & lonewolf & morrigan/icons (sign))
DC : soojung, inha, seol-hyun, miran.
Points : 138

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3655-she-s-a-false-alarm-kanlaya http://www.lights-camera-action.org/t4524-kanlaya#82171 http://www.lights-camera-action.org/t3930-savika-kanlaya#81766 http://www.lights-camera-action.org/t4412-savika-kanlaya-hotline-bling http://www.lights-camera-action.org/t3776-savika-kanlaya-thereallolita http://www.lights-camera-action.org/t4316-lolita-savika-kanlaya http://www.lights-camera-action.org/t3997-afterglow-knockout-global
Message
Lun 17 Juil - 21:59

shinwoo & kanlaya, aesthetic, ☾ Bruits. Silence. Avance rapide. Puis, stop. Le monde s’arrête, se met en pause. Les secondes cessent la course contre le temps, elles perdent leurs souffles, laissant place à ce qui s’apparente à une éternité. Figés dans le temps, figée sur place, elle ne sait pas quoi faire. Trop surprise pour agir. Son cerveau ne fonctionne plus, sa respiration déraille, plus rien ne va. Il n’y a plus de courant, le circuit de la vie est défectueux. Les visages sont si proches qu’elle sent son souffle contre sa peau, elle sent le feu chauffé l’épiderme de son visage. La thaïlandaise est mal à l’aise par tant de proximité, c’est la première fois, c’est nouveau, déroutant, si soudain qu’elle veut fuir, se cacher, (oublier ?) elle ne sait plus. Alors elle lui rejette la balle. Tout ce qu’il voudra. Parole libératrice, ils se détachent (enfin). La bulle est éclatée, le visage détourné vers la vitre, elle respire enfin. Mais elle ne laisse pas la place à l’émoi, elle ne connait pas, cependant le doute fait partit d’elle. Elle a peur. Peur de l’importuner en l’accompagnant. Ils ne sont rien, pourtant ils peuvent tout être pour le monde. Cependant, elle se laisse guider, presque docilement lorsque sa voix résonne, si douce, pourtant elle ne se voit pas refuser la demande. Elle laisse passer quelques secondes, le laissant sortir le premier. Visage toujours détourné loin de sa direction, elle se mord les lèvres alors qu’elle sort enfin de la voiture. L’air frais la fait frissonner. Elle claque la portière, abandonnant son sac à main dans la voiture. Fermant les yeux quelque secondes, elle inspire profondément afin d’essayer de remettre ses pensées en ordres, si elle y arrive. Passant une de ses mains dans ses cheveux, elle le suit. Un sourire timide sur le bout des lèvres alors qu’elle pose son regard sur cette bâtisse.

C’est douloureux, ça fait mal. Ils font mal, les souvenirs qui lui reviennent en mémoire comme des claques en pleine figure. Son ancienne école ressemblait à celle-ci. Plus ses pas s’avancent vers la porte, plus elle sent son ventre se tordre, le cœur qui se serre dans sa cage dorée. L’envie de s’arrêter, de reculer, de fuir la prend aux tripes, pourtant une force invisible l’invite à le suivre docilement. Elle serre ses mains ensembles, joue nerveusement avec ses doigts. Elle tente de se fixer sur quelque chose d’autre alors que son corps passe la porte d’entrée en première. Elle se perd dans ses pensées, elle en oublie de remercier le jeune homme pour sa galanterie. Elle se cache, laisse Shinwoo prendre les devants, elle le laisse mener la marche tandis qu’elle pense. Lèvres pincées, mordillées à de trop nombreuses reprises, le regard qui s'accroche aux murs du couloir, elle regarde, elle jette des regards furtifs sur les affiches, les dessins. Trace de l'enfance. Elle a l’impression de se revoir lorsqu’elle était enfant, pleine de vie, un peu sauvage, entourée de ses copines, des flashs, des bons, des mauvais. Le chemin est si court, qu’elle abandonne ses pensées sur le pas de la porte. Elle le laisse faire, l’observe en silence. Elle inspire profondément. Le silence règne dans la salle jusqu’à ce que la voix de l’enfant résonne. Un sourire amusé étire le coin de sa bouche alors qu’elle s’avance d’un pas, dévoilant sa silhouette aux yeux de la concernée. Les yeux brillants comme une enfant, la thaïlandaise lève la main pour lui faire un signe. Son prénom résonne et aussitôt, la gamine s’avance vers elle. D’un geste précis et rapide, Kanlaya la soulève pour la porter dans ses bras. Prenant soin d’ajuster sa jupe alors qu’elle sent l’enfant s’agripper à elle. « .Seo Yul ! » chantonne-t-elle, la serrant un peu plus contre elle. Elle a le sourire jusqu’aux oreilles. Cette enfant est comme une bouffée d’air frais. « .on est vraiment désolés du retard, ce n’était pas voulu. » dit-elle, affichant une moue désolée sur son visage alors qu’elle caresse doucement le dos de l’enfant, affichant une grimace mi- désolée, mi- amusée au père de Seo Yul. « .tu ne nous en veux pas hein ? » glousse-t-elle alors que l’enfant s’écarte d’elle. « .oh, tu n'as même pas dis bonjour à ton papa ! » lance-t-elle, comme une enfant alors qu'elle se tourne vers Shin Woo. Elle a l'impression d'accaparé sa fille.



    her lips had the courage of stars, her veins contained the soul of the universe and instead of a heart was a sun. she was the galaxy itself. she had this pull about her, like a magnet was lodged in her heart and other people were just metal scraps. the glow on her face was something you’d only see on people who’ve been through hell and dug their way out, claw marks on the ground, dirt under their nails. for someone like her, happiness was earned. it was something gained only by experiencing true pain, and not wanting to feel that pain ever again. she had been broken, but she had the strength to build herself back up again. she was absolutely beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 471
Age : 22 ans.
nom de scène : SΞJUŊ.
occupation : trainee à la flow ent.
avatar : lee tae yong (nct) ©COSMIC ΔRROW
DC : lee yong seok & yi lynn.
Points : 92

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t6646-kwon-se-jun-finally-happy-end http://www.lights-camera-action.org/t6651-kwon-se-jun-together-with-u-and-me http://www.lights-camera-action.org/t6649-kwon-se-jun#110104 http://www.lights-camera-action.org/t6654-kwon-se-jun-phone#110144 http://www.lights-camera-action.org/t6653-kwon-se-jun-ksejun95#110141
Message
Dim 30 Juil - 12:59

shinwoo & kanlaya, aesthetic, ☾ Même s'ils n'avaient pas perdu de temps pour se rendre jusqu'à la garderie, quelque chose l'avait de suite frappé au moment où il s'était retourné vers la jeune idole. Sur le coup, il n'avait pas réagit et s'était contenté de lui renvoyer un sourire, alors qu'il avait parfaitement saisi l'intensité de son expression. Quelque chose avait changé en elle. Au-delà de ce qui avait pu se produire un peu plus tôt dans la voiture, Kanlaya semblait désormais un peu plus craintive… Un peu plus mal à l'aise. Cela n'avait rien à voir avec cette gêne engendré par leur proximité. En ayant notion de la jeunesse difficile de la demoiselle, Shin Woo fit assez facilement le rapprochement entre l'établissement et elle… Mais puisque tout cela lui échappait encore de façon très grossière, le manager préféra ne pas trop s'avancer dans ses suppositions. Quand bien même, ils n'allaient pas s'éterniser dans cet endroit. Et questionner Kanlaya à ce sujet n'allait nullement l'aider à se sentir mieux. Même si l'envie de lui tenir la main lui tarauda l'esprit, il ne fit rien d'autre que d'accélérer le pas tout en s'assurant qu'elle le suivait bien. Ses grandes jambes poussaient bien souvent son entourage à le suivre au pas de course, même lorsqu'il ne le recherchait pas ! C'est enfin rendu au point tant attendu que le manager laissa place à son rôle de père, bien décidé à se montrer comme à son accoutume, malgré les réticences de sa gamine qu'il alla même jusqu'à ignorer en lui accordant un malicieux sourire. « Ahh... Tu me pardonnes si c'était pour une bonne raison ? » ajouta t-il le plus naturellement au monde alors qu'il se poussait de l'entrée pour laisser le champs libre à la jeune idole. Il ne lui avait pas fallut d'une seconde de plus avant que le prénom de cette dernière ne résonne dans toute la pièce ! Comme il l'avait parfaitement présagé, Seo Yul se cramponna immédiatement à leur invitée sans même lui adresser un regard supplémentaire ! Complètement submergée par la jeune femme qui se tenait devant elle… En même temps, il avait cru comprendre que Kanlaya était devenue sa nouvelle chanteuse préférée. Depuis qu'elles s'étaient rencontrés, il avait le droit à du Afterglow à toutes les sauces et à n'importe quelle heure ! Évidemment, les excuses de sa très chère idole eurent bien plus de résonances que les siennes, cette dernière se blottissant un peu plus contre elle.  « Ce n'est pas grave. Je suis tellement contente que tu sois là ! » Ayant entre temps rejoins l'éducatrice postée à l'autre bout de la salle afin de la saluer, Shin Woo intercepta les derniers propos de Kanlaya, non sans esquisser un léger sourire alors qu'il adoptait soudain un air désapprobateur, bras croisés contre son torse. « C'est vrai ça... Je comptes pour du beurre maintenant ? » Aussitôt eut-il prit cet air dépité que la gamine relâcha totalement son étreinte autour de la jeune femme pour aller à sa rencontre, incertaine de la bonne attitude à prendre. Elle se dandina nerveusement  devant lui triturant les pans de sa jupe. En la voyant réagir ainsi, Shin Woo se replia à sa hauteur et quémanda après une récompense, le doigt appuyé contre sa joue. « Ça mérite bien un bisou, non ? » ajouta t-il avec moins de sérieux, alors qu'il lui adressait un sourire. En réalisant qu'il n'était pas fâché contre elle, la petite lui entoura le cou dans l'idée de lui offrir un câlin en prime et le bisou tant mérité. « Merci Papa. Je t'aime fort. » poursuivit-elle sans chercher à le cacher aux deux autres femmes. Remise de ses émotions, la petite alla récupérer le dessin qu'elle venait de terminer pour le montrer à son père, ainsi qu'à Kanlaya, vers qui elle n'hésita pas à se retourner pour le lui donner. « Regarde ! Je vous ai dessiné tous les deux. C'est joli hein ! » Un peu plus gêné, le manager se retourna vers l'éducatrice à qui il adressa une inclinaison d'usage au moment où l'appel jusqu'à la sortie se fit ressentir. Sans oser un regard vers leur invitée, ce dernier se dépêcha de ramasser les affaires de sa fille, le tout logé à l'intérieur de son cartable qu'il hissa jusqu'à son épaule. Il avait sûrement l'air très mignon avec ce sac Vaiana sur lui !! « Allez, dis au revoir à Madame Hong, Seo Yul. On y va ! » C'était devenu plus embarrassant qu'autre chose cette histoire ! Ce n'était qu'un dessin et pourtant… il pouvait presque tout signifier.


외롭고 두려워 (Broken Answers)
On a street thick with darkness. I’m lost and all alone. I try to get up again but. The scars I got. Cut from the broken pieces of my dreams, get deeper.
Revenir en haut Aller en bas

–this is not a dream. (shinwoo x kanlaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Horse Dream RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: centre-