AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

ONE SHOT. } eunmi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Messages : 1730
Age : vingt-deux ans.
groupe : en hiatus.
occupation : idol, je-m'en-foutiste disposé envers la case départ.
avatar : kim jiwon (ikon).
DC : nam insu(lte), bae khean(oa), lee hyunki(ki) & jung hana(nas).
Points : 133

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t502-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t610-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t503-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t505-kang-jun-ho-jun_feel http://www.lights-camera-action.org/t979-junho-kg
Message
Sam 4 Juin - 19:09





winning,
go, for it.




tenue



Mic check, one, two.
Un doux soupir. Une main glissée à l'encontre de ma chevelure brunâtre. Balayant alors, celle-ci à l'encontre de l'arrière de mon crâne. Ces multiples mélodies, se laissaient entendre. Ce sentiment d'adrénaline parcourant, peu à peu, les êtres de chacun de ces sombres inconnus, gisant à mes côtés. Ces vulgaires sources lumineuses orientés envers cette scène, quelque peu imposante. Tout semblait avoir été réunis, afin, d'offrir un spectacle bien au-delà, des espoirs de chacun. La tension était à son comble. Et pourtant, je n'étais que vulgaire spectateur, d'une telle mise en œuvre. Jugé au travers de mes faux-pas. Ma place avait été remise en question. Repoussé sur le banc de touche, je n'étais qu'un vulgaire pion au travers de cet échiquier qu'ils dirigeaient avec une main de fer. L'initiative d'apporter mon aide auprès du moindre inconnu qui daignerait pointer le bout de son nez, à mes côtés, n'était que pure et simple folie. Jamais encore, je n'avais accepté de telle condition. Et c'est, tout naturellement, auprès de cette nonchalance quelque peu déconcertante que j'avais pris la fuite. Enfin... J'avais, simplement, pris l'initiative de délaisser mon corps parcourir les nombreux alentour gisant aux côtés de cette armature en ferrailles que représentait la scène principale.

Des cris. Une course contre la montre. Je les observais, naïvement. Courir, çà et là, autour de ma personne. Ces gamins, à la fois anxieux sont excités à l'idée de poser leurs pieds à l'encontre de ce sol préalablement créer pour démontrer leurs talents. Il y en avait pour tous les goûts. Tantôt, adorables. Tantôt, étranges. Des visages familiers, et parfois fort inconnus. Je n'étais que fourmis, au sein d'une fourmilière. Fourmis, à la recherche de divertissement. Tout naturellement.

Mon regard se dissipait. Je me laissais emporter au travers de cette euphorie.

Tel un véritable enfant, perdu au travers de cette boutique recelant l'objet de ses désirs. Je cherchais. Et ce n'est que lorsque mon regard fut permis de distinguer une présence issue de la gent féminine que ma cible fut désignée. Échine blanchâtre. Air enjoué à l'encontre de son faciès. Cette chevelure aux teintes dorée. Cet accoutrement fort féminin. Elle représentait, trait, pour trait, cette demoiselle auprès de laquelle tout homme se verrait abandonner toute marque de férocité.

Je m'approchais « dangereusement » de la demoiselle en question. Cet air quelque peu étrange, ayant pris possession de mon faciès. Mes bras vinrent, finalement, rejoindre les courbes de la jeune femme au travers d'une faible étreinte. « Bouh. » Peu crédible. Certes. Je n'étais pas moins fort amusé. Les multiples expressions faciales des demoiselles résidant aux côtés de ma « victime » se voyaient m'offrir ce simple et unique jugement qui ne porterait guère en faveur de ma personne. Néanmoins. « Bah alors. Eunmi, qu'est-ce que tu fais là ? Une représentation, toi aussi ? Je t'ai loupé, j'suis sûr. Putain. » Poursuivais-je, alors.

made by pandora.


Dernière édition par Kang Jun Ho le Ven 17 Juin - 12:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1629
Age : 18 ans
groupe : call of sirens / 5th dimension
rôle dans le groupe : rap, vocal, maknae / dance, vocal, maknae
occupation : rookie
avatar : han hyeri (produce 101, i.b.i)
DC : yoon jamie, seol yena, wang so hee
Points : 50

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t330-kim-eun-mi-adventure-of-a-lifetime http://www.lights-camera-action.org/t339-kim-eun-mi-a-sky-full-of-stars http://www.lights-camera-action.org/t340-kim-eun-mi http://www.lights-camera-action.org/t344-kim-eun-mi-bloop-bloop http://www.lights-camera-action.org/t351-kim-eun-mi-aegyeunmi http://www.lights-camera-action.org/t3053-5th-dimension
Message
Dim 5 Juin - 19:05




one shot
♫ ♪


Cela avait été une grosse journée pour Eun Mi. Son premier événement! Sa première performance sur une scène, et une grande en plus! Tout c’était bien passé. Elle pu enfin se changer et remettre ses vêtements à elle, un short taille haute en jean et un top court. Elle traînait avec elle un t-shirt à l’effigie du festival qu’elle avait eu en cadeau pour avoir participé aux activités. Cela lui fera un bon souvenir.

Maintenant que le concert était terminé, Eun Mi et les autres pouvaient profiter du reste de la journée sur les lieux du festival. Elle se promena un peu partout, rencontra des gens, rigola avec d’autres. Elle se retrouva avec un reste de barbe à papa qu’une amie d’école ne voulait pas ramener chez elle. Quelques personnes la reconnurent et la saluèrent joyeusement. Eun Mi était encore chanceuse de pouvoir se balader comme bon lui semblait sans se faire bombarder de commentaires, de questions, de fans autour d’elle. La jeune trainee venait à peine de sortir de l’agence pour montrer ses petits talents et sa petite bouille.

Puis elle se retrouva seule avec elle-même, finissant les derniers morceaux restants de son cône de barbe à papa. Elle avait fait le tour des lieux. Soudainement, elle sentit des bras se serrer contre elle et ne put s’empêcher le saut ainsi que l’expression qui venait avec. «Bouh», qu’elle entendit. Elle se retourna rapidement, prête à taper. C’était Jun Ho. Elle ne tapa pas. Il se moqua d’elle un peu, ce qui lui mérita une grimace.

«Oui! Tu l’as manqué, c’est fini maintenant!» dit-elle avec un ton, un peu déçue. Elle continua. «Mais il doit déjà y avoir beaucoup de vidéos sur Internet, tu devrais aller voir! J’ai bien fait ça, j’ai été super bonne!»

Eun Mi sourit fièrement.



(c) chaotic evil


turn your magic on,
to me she'd say.
everything you want's a dream away.
under this pressure, under this weight,
we are diamonds taking shape.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1730
Age : vingt-deux ans.
groupe : en hiatus.
occupation : idol, je-m'en-foutiste disposé envers la case départ.
avatar : kim jiwon (ikon).
DC : nam insu(lte), bae khean(oa), lee hyunki(ki) & jung hana(nas).
Points : 133

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t502-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t610-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t503-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t505-kang-jun-ho-jun_feel http://www.lights-camera-action.org/t979-junho-kg
Message
Dim 5 Juin - 21:40





winning,
go, for it.




tenue


Amusé. Je ne l'étais que davantage face à l'idée d’être parvenus à surprendre la demoiselle. Néanmoins. Ce faible amusement fut de courte de durée. La représentation loupée. Il ne m'avait guère été permis d'offrir un quelconque encouragement à l'intention de celle-ci. Au grand dam de ma conscience. Aussi ridicule cela pouvait-il être, la jeune femme représentait ce que je n'avais pas été. En soi. Douce. Attentive. Attrayante. Enjouée. Et, bien plus encore. C'est alors, au travers d'une faible attention glissée à l'égard de sa personne que je repris la parole. « J'regardais ce soir. Je n'ai rien d'autre à faire t'façon. Alors, autant te haïr à distance d'avoir réussi ta performance, non, mais. » Une main portée à l'encontre du faciès de la jeune femme. Je vins affliger une faible pression à l'encontre de l'une de ses joues avant que je ne puisse déporter mon attention à l'encontre d'un tout autre fait. Qui dit, prestation terminée. Dit forcément, temps libre, à présent. Je n'étais qu'ennui, depuis de nombreuses heures. Et, je devais bien avouer trouver un certain intérêt face à l'idée de porter la demoiselle en question, à mes côtés, au travers d'un lieu tout autre que celui que nous occupions à l'heure actuelle. Aussi ridicule cela pouvait-il. Qu'importe. « Dis. T'es libre, là, maintenant, de suite ? Parce que c'pas que je me fais chier. Mais un petit a peu, à traîner là. N'importe où, sans but précis. J'voulais aller à un endroit cool, mais tout seul, ça l'est bien moins. Tu m'fait confiance ? J'vais pas te traîner dans un bar, ou un truc mal famé. Promis. »

D'une simple mine enjouée, déboulée cette idée de parcourir la capitale du matin calme en compagnie de cette jeune femme. Le tout, au travers de ces lieux que j'affectionne tout particulièrement : la salle d'arcade. Jeux en tous genres, il y avait pour tous les goûts. Les artistes en herbe. Les malfrats. Les parieurs. Et j'osais, en passer. J'avais, par ailleurs, un goût fort prononcé envers les jeux de plate-forme. Ou, les simples jeux de combat. Un, contre un. Équipe, contre équipe. La loi du plus fort, il est vrai. J'affectionnais tout particulièrement ce simple et unique fais. Un défi personnel, que je relevais tout naturellement. « Alors, tu viens, hein, hein ? Aller, j'suis sûr tu vas juste rentrer au restau. et ne rien faire de plus. Juste une heure, ou deux, maxi. » Ajoutais-je, finalement.


Bras dessus, bras dessous. C'est sans véritablement obtenir son avis que je pris initiative de poursuivre notre route. Entraîné par ce désir de remédier à cet ennui, profond. Un entrain sans nom. Une manière de mener la demoiselle par le bout du nez. Comme bon, me semble-t-il. Si naturellement. Si, idiotement. Un véritable gamin. Il est vrai. J'assumais amplement ce fait, sans émettre la moindre objection à l'encontre de celui-ci. « T'façon. De gré, ou de force, je t'y entraînerais. » Ces paroles. Aussi étranges pouvaient-elles êtres. N'avait guère de mauvais fond. Ni même, de pensées étrangères. Ou tout autre sujet à discordes ou, quiproquo. En elle-même, et moi.

made by pandora.


Dernière édition par Kang Jun Ho le Ven 17 Juin - 12:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1629
Age : 18 ans
groupe : call of sirens / 5th dimension
rôle dans le groupe : rap, vocal, maknae / dance, vocal, maknae
occupation : rookie
avatar : han hyeri (produce 101, i.b.i)
DC : yoon jamie, seol yena, wang so hee
Points : 50

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t330-kim-eun-mi-adventure-of-a-lifetime http://www.lights-camera-action.org/t339-kim-eun-mi-a-sky-full-of-stars http://www.lights-camera-action.org/t340-kim-eun-mi http://www.lights-camera-action.org/t344-kim-eun-mi-bloop-bloop http://www.lights-camera-action.org/t351-kim-eun-mi-aegyeunmi http://www.lights-camera-action.org/t3053-5th-dimension
Message
Mar 7 Juin - 5:58




one shot
♫ ♪


Jeune Eun Mi avait un don. Elle pouvait changer d’expressions faciales aussi vite que l’éclair. Tantôt enjouée, elle fronçait maintenant les sourcils, un peu confuse. Oui, Eun Mi ne comprenait pas toujours ce que les gens voulaient dire. Le sarcasme? Pas trop dans son vocabulaire. On pouvait encore lui pardonner.

«Me haïr? Pourquoi~? Parce que j’ai été super bonne? Tout le monde a été super bon! C’était un super cool concert!»

Eun Mi abusait un peu du mot super. Elle était seulement très excitée et contente de son expérience. Les gens ne réalisaient pas à quel point c’était un grand moment pour elle, jeune trainee sans réputation. Du moins, il y a de cela quelques heures. Eun Mi lui sourit encore, toute fière, son visage enfantin et rond dans la main de son ami. Son ami un peu vulgaire, elle n’oserait pas trop le présenter à sa famille plutôt stricte là-dessus. Même un «Aish» n’a pas de place à la maison ni au restaurant.

«Euh oui.» répondit-elle simplement.

Oui, elle était libre maintenant que le concert était terminé, que son tour des lieux avait pris fin. Elle le regarda, le questionnant. Où voulait-il l’amener? Pas dans un bar, ça va de soit. Parfois, Jun Ho avait de drôles d’idées qui ne concordaient pas trop avec la blondinette. Il faut dire qu’elle a toujours été habituée à son quotidien. L’habitude. La sécurité. Ce qu’elle connaît.

«Où ça?»

Elle n’avait pas l’intention de dire non. Elle dira non si ça ne lui plaît pas rendu à destination, mais elle n’était pas certaine que Jun Ho la laisserait s’en aller aussi facilement. Et puis, il avait le don de lui faire accepter. Comme maintenant. Il ne lui donnait pas de choix. Bras sous bras en plus. Comme prise au piège. Elle espérait que le piège soit au moins intéressant.

«Okay, mais tu me dis c’est où ton truc!»

Elle lui sourit. Comme si elle croyait que c’était un vrai deal, ça. L’illusion, l’illusion.



(c) chaotic evil


turn your magic on,
to me she'd say.
everything you want's a dream away.
under this pressure, under this weight,
we are diamonds taking shape.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1730
Age : vingt-deux ans.
groupe : en hiatus.
occupation : idol, je-m'en-foutiste disposé envers la case départ.
avatar : kim jiwon (ikon).
DC : nam insu(lte), bae khean(oa), lee hyunki(ki) & jung hana(nas).
Points : 133

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t502-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t610-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t503-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t505-kang-jun-ho-jun_feel http://www.lights-camera-action.org/t979-junho-kg
Message
Mar 7 Juin - 19:08





winning,
go, for it.




tenue


Où diable pouvais-je donc, mener cette demoiselle ? Cette question traversait mon esprit. Porté au creux des lippes de la jeune femme. À de multiples reprises. Elle s'abandonnait, auprès de ce questionnement. Néanmoins. Je restais fort silencieux à l'encontre, de ce simple et unique, fait. Feignant l'ignorance. Une « naïveté » mise en avant. Le tout, argumenté de ces nombreux haussements d'épaules, accompagnés de ce faible sourire qui voulait, tout aussi bien signifier : « surprise », ou, « tu verras bien, une fois arrivée sur place ». Si désagréable. Je le savais, pertinemment. Malgré tout. Je me nourrissais de tels aspects humains. Tourmenter autrui semblait être l'un de mes passe-temps favoris. Noyons ainsi, l'ennui se frayant un chemin au travers de mon esprit. Naturellement. Bras dessus, bras dessous. C'est au travers d'un entrain sans nom que je menais la demoiselle à mes côtés, par le bout du nez. Tantôt, rues principales. Tantôt, ruelles peu convenables. Je semais le doute. Traversant la capitale du pays du matin calme avec une aisance quelque peu déconcertante. Il est vrai. Mais. Le calvaire de la jeune femme pris rapidement fin lorsque, enfin, la bâtisse en question se dévoilait finalement, sous nos yeux. Excité. Ces enfantillages ne faisaient que débuter, en soi.

« Bah, eh. Tu m'en veux d'avoir gardé l'secret jusqu'à la fin ? Tu verras, ça vaut l'coup. De fou. » Un habitué des lieux. Je me frayais un chemin au sein de ceux-ci. Ces couleurs. Ces mélodies qui se laissaient entendre. Le bruit répétitif des pressions affligées à l'encontre des boutons. Ces cris, accompagnés de vulgaires ricanements. Cette ambiance. Si agréable. Férocement, agréable. « Il y a des trucs de folie, partout. Partout, ouais. » Argumentais-je, finalement. Mon regard, dissipé. Mon corps, hésitant. C'est alors, muni de cette poche emplie de pièces que je pris l'initiative me glisser aux côtés de cette borne d'arcade afin d'emporter la jeune femme auprès de mon engouement de m'adonner à de telles créations électroniques. Amusantes. Déconcertante. Il y en avait pour tous les goûts. Et, ce simple et unique premier jeu demandait simplement des talents de danse. Le tout, synchronisé au travers de votre regard, et de vos pas. De cette faible pression, affligée à l'encontre de ces flèches.


« Aller, si tu gagnes, je t'achèterais un truc à grignoter après. Puisqu'il n'y a personne pour nous surveiller, autant en profiter. » Ce faible rire, traversant à son tour mes lippes. Je n'avais, quant à moi, j'avais réalisé la moindre restriction alimentaire. Jamais, je n'avais accepté un tel fait. Oups. Une mélodie quelque peu entraînante se laisse alors entendre. Un regard offert à l'intention de ma compagne, et voilà que, je me laisse emporter au travers de cet acharnement mouvementé. Mes pieds, suivant alors, les indications avec une certaine difficulté, dans un premier temps. Le tout, rapidement dépassés de par ces nombreuses heures passées à m'adonner à de telles idioties. Il ne m'était guère permis de perdre.

Fierté masculine, oblige.

made by pandora.


Spoiler:
 


Dernière édition par Kang Jun Ho le Ven 17 Juin - 12:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1629
Age : 18 ans
groupe : call of sirens / 5th dimension
rôle dans le groupe : rap, vocal, maknae / dance, vocal, maknae
occupation : rookie
avatar : han hyeri (produce 101, i.b.i)
DC : yoon jamie, seol yena, wang so hee
Points : 50

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t330-kim-eun-mi-adventure-of-a-lifetime http://www.lights-camera-action.org/t339-kim-eun-mi-a-sky-full-of-stars http://www.lights-camera-action.org/t340-kim-eun-mi http://www.lights-camera-action.org/t344-kim-eun-mi-bloop-bloop http://www.lights-camera-action.org/t351-kim-eun-mi-aegyeunmi http://www.lights-camera-action.org/t3053-5th-dimension
Message
Jeu 9 Juin - 16:03




one shot
♫ ♪


Petit chat au visage frustré. Jun Ho ne lui dit rien. Cela lui faisait penser à sa mère qui, à Noël, faisait semblant d’avoir oublié tout ce qu’elle avait emballé comme cadeaux. Eun Mi détestait ça.  

«Ste plaît~ Dis moi~»

Même ces meilleurs aegyos ne fonctionnaient pas. Elle chiala un peu encore avant d’abandonner. Il n’y avait rien à faire. Elle regarda partout où il l’emmenait. Tantôt des grandes rues, puis des ruelles inquiétantes. Clairement, ses parents ne l’apprécieraient pas s’ils savaient. Jun Ho avait rendu Eun Mi si confuse, ça se lisait sur son visage.

«C’est loin ton truc?»

Aucune réponse satisfaisante. Eun Mi soupira. Dans quoi s’était-elle embarquée? De toute façon, ils arrivaient.

Jun Ho avait gardé le secret jusqu’à son endroit mystérieux. Eun Mi regarda la bâtisse de haut en bas. Plutôt coloré, mais un brin vintage. Elle n’était jamais allée dans ce coin de la ville pour une raison ou une autre. Une arcade. Elle n’était non plus jamais entrée dans un endroit pareil. Elle en avait vu plein dans les films. Ça lui faisait penser à Wreck It Ralph. Elle sourit. Comme elle était curieuse!

«Non, je ne t’en veux pas.»

Gentille fille. Elle suivit Jun Ho et regarda partout. Des grandes machines, des personnes un peu partout en train de jouer, de regarder jouer, d’encourager. Des machines avec des volants de voitures. Quatre machines avec des motos sport en plastique. Tout cela avec le son incessible des boutons, des mélodies de jeux. En général, c’était esthétiquement plaisant aux yeux de la blondinette.

«Wow, c’est énorme!»

Encore une fois, elle était impressionnée. Elle se retrouvant devant un jeu qu’elle reconnut d’un quelconque film. Deux planchers avec des carrés de flèches, deux écrans. Une musique assez forte et une grosse voix qui les invitaient à jouer. À danser.

«Okay!» dit-elle avec entrain, un sourire aux lèvres.

Eun Mi n’était pas très très compétitive, sûrement parce qu’elle n’avait jamais eu de jeux vidéos. Elle n’a jamais participé à un sport, excepté la danse, un sport pas très très compétitif quand tu as six ans. Heureusement pour Eun Mi, l’exercice du Dance Dance Revolution ne devrait pas être trop compliqué. Il ne fallait que suivre les flèches sur l’écran. Pas de gauche ni de droite. Juste suivre les flèches. La flèche qui pointe. Facile, facile. Eun Mi s’exécuta et elle se débrouillait plutôt bien. Elle réagissait lorsqu’elle manquait une flèche de près, ne pouvait s’empêcher d’échapper des «Oooh» quand de nombreuses flèches apparaissaient. Pour une première fois à ce jeu, c’était plutôt bien.  Elle était si prise par l’écran en face d’elle qu’elle manqua perdre l’équilibre une ou deux fois, s’accrochant aux barres séparant les deux planchers.

«Woah! Regarde mon score! … Ah, t’as gagné! Mais je ne suis pas trop loin derrière!»

Déçue? Un tout petit peu. Ça voulait dire pas de grignotine autre que des carottes.  



(c) chaotic evil


turn your magic on,
to me she'd say.
everything you want's a dream away.
under this pressure, under this weight,
we are diamonds taking shape.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1730
Age : vingt-deux ans.
groupe : en hiatus.
occupation : idol, je-m'en-foutiste disposé envers la case départ.
avatar : kim jiwon (ikon).
DC : nam insu(lte), bae khean(oa), lee hyunki(ki) & jung hana(nas).
Points : 133

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t502-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t610-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t503-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t505-kang-jun-ho-jun_feel http://www.lights-camera-action.org/t979-junho-kg
Message
Sam 11 Juin - 21:28





winning,
go, for it.




tenue



Une mélodie, quelque peu entraînante. Mon être, se mouvant. Et ce, au travers du rythme effréné mis en avant. Des pas, à réaliser. Une faible pression, à affliger. À l'encontre, de ces multiples flèches disposées aux côtés, de ma personne. Et, de la sienne. Les crissements de mes chaussures rencontrant la surface plane du jeu, se laissaient entendre. De simples murmures, traversaient mes lippes. Des difficultés, rencontrées. Des combos, réalisés. Un score, quelconque. Certes. Mais, pas moins satisfaisant. Une victoire glissée auprès de ma personne. Un, zéro. Pour la gent masculine. Et ce, malgré les multiples efforts que la jeune femme s'était permis de fournir. En vain ? « Au fait. Je ne t'ai pas dit, Eun Mi, mais. Avant, j'passais ma vie à y jouer. Genre. Les arcades, les jeux vidéo et toutes ces conneries, c'était ma cam. Ma raison de vivre, pendant quelques années, alors bon. » D'une faible révélation, émane un aspect peu convenable. Une acceptation, d'un fait associé à la gent masculine. Et ce, concernant l'idée que nous n'étions que de véritables idiots. Férus des nouvelles technologies et des jeux vidéo, en tous genres. Fort ridicule, en soi. Mais, fait s'avérant – pour la plupart, bel et bien vrai. Tout de même. « Une revanche ? À moins que... » D'un simple regard détourné à l'intention des lieux. J'observais, silencieusement. Usant de multiples réflexions, à l'encontre des jeux disposés à l'égard de la clientèle. Cherchant. Farfouillant. Un jeu, qui semblerait simple pour la demoiselle. Loin, d'être une mince affaire. De multiples bornes. Si, différentes. Si, distrayantes. Si, originales. Pour certaines.

« Ho. » Annonçais-je, dans un premier temps. Avant que je ne puisse être permis de poursuivre : « Viens, viens. Tu va voir, c'est grave cool, ce jeu. » Ce jeu ? Une création, issue du pays du soleil levant. Digne, de leurs multiples folies en tous genres. Mythique, en soi. Flipping the table. Le but était, naturellement simple. Un écran. Une table. Le seul et unique but est, de laisser les paumes de ses mains heurter à de multiples reprises, la surface plane de la table avant que tout, ne puisse être envoyé en l'air. D'une manière quelque peu violente. Certes. Le tout, expliqué convenablement à l'intention de la jeune femme. Dans un premier temps, il m'aurait été permis de délaisser ma place à la demoiselle. Un côté quelque peu gentleman, et poli. Il est vrai. Mais... Je me devais, malgré tout – de montrer l'exemple. Laisser mon expérience prendre place. Lui offrir une chance, de me battre au travers de ce nouveau défi.


« Je te laisserais choisir le prochain, c'est promis. » D'un faible sourire, amenait des paroles sincères. Je ne devais guère mener la jeune femme par le bout du nez – en ces lieux, par simple et unique plaisir personnel. Égoïste, certes. Mais pas moins humain. L'amusement, se devait d'être partagé. Malgré, les choix de chacun. Malgré, les goûts divergents. Malgré, ces futilités. Mains, alors plaquées à l'encontre de cette table plastifiée. Mes paumes vinrent heurter celle-ci à de nombreuses reprises avant que je ne puisse être permis de la soulever. Une douce violence insufflé à cet objet, qui. En soi. Ne souhaitait guère être ainsi traité. Néanmoins. Cet esprit de compétitivité ne m'abandonnait guère. Il persistait. Me guidait.

Un score, raisonnable. Néanmoins. La jeune femme était – fort bien, capable d'écraser celui-ci. Si force et détermination, il y avait. En ces gestes.

made by pandora.


Dernière édition par Kang Jun Ho le Ven 17 Juin - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1629
Age : 18 ans
groupe : call of sirens / 5th dimension
rôle dans le groupe : rap, vocal, maknae / dance, vocal, maknae
occupation : rookie
avatar : han hyeri (produce 101, i.b.i)
DC : yoon jamie, seol yena, wang so hee
Points : 50

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t330-kim-eun-mi-adventure-of-a-lifetime http://www.lights-camera-action.org/t339-kim-eun-mi-a-sky-full-of-stars http://www.lights-camera-action.org/t340-kim-eun-mi http://www.lights-camera-action.org/t344-kim-eun-mi-bloop-bloop http://www.lights-camera-action.org/t351-kim-eun-mi-aegyeunmi http://www.lights-camera-action.org/t3053-5th-dimension
Message
Lun 13 Juin - 17:53




one shot
♫ ♪


«Tu jouais tout le temps ici? Ahh, alors c’est normal si tu gagnes!»

Elle le dit sans rancune. Eun Mi n’était pas du genre à être très compétitive. Et puis, elle n’avait aucune expérience au niveau des jeux vidéos. Elle n’a jamais eu de console. Rarement elle avait touché à une manette, mais jamais à une machine d’arcade. Elle connaissait certains jeux de nom et de principes. Elle était plutôt fière de sa performance au Dance Dance Revolution, elle avait même bien aimé.

Son regard suivit celui de Jun Ho alors qu’il ne prit pas la peine de terminer sa phrase. Une revanche? Eun Mi haussait les épaules. Peu importe, c’était un jeu amusant! Mais Jun Ho avait autre chose en tête. Puis il l’emmenant vers une autre machine. Flip the table. Une table, de la lumière provenant du dessous. Le principe ressemblait à celui du Dance Dance Revolution, mais cette fois, ça se jouait avec les mains. Rien de trop compliqué. Eun Mi comprit du premier coup.

«D’accord!»

Jun Ho commençait. Eun Mi étudia bien comment il faisait. D’abord, il tapait ses mains avec une certaine force sur la table. Ça ne faisait pas mal? Elle regardait aussi de temps en temps son score. Faute d’expérience, Eun Mi ne savait pas ce que son score voulait dire, mais elle imagina que c’était un bon score. Après tout, Jun Ho était un pro des arcades. Fin.

«Wow! Okay, c’est à mon tour.»

Elle se plaça devant la machine et quelques pièces plus tard, son go se fit entendre. Concentration. La blondinette plaça ses paumes au-dessus de la table, fermes, et attendit de voir la première fois avant de taper. Pas assez fort. D’accord. Elle se reprit rapidement, usa d’un peu plus de force et réussit. De plus en plus vite. Eun Mi clignait rarement des yeux, pour être certaine de tout taper comme il faut les formes. Son score s’éleva assez bien. Qui l’eut crû qu’elle avait cette rapidité-là? Elle s’impressionnait elle-même.

«Wow! Ça va trop vite!»

Puis le jeu s’éteint. Elle avait terminé. Elle regarda son score et compta vite-vite dans sa tête.

«Hey! J’ai gagné!» dit-elle fièrement, un grand sourire sur ses lèvres.

Pas très compétitive, mais fière.

C’était maintenant à son tour de choisir. La jeunette fit un tour sur elle-même pour observer toutes les machines qu’elle pouvait voir de ce côté de l’arcade. Elle remarqua une énorme boîte. Rollercoaster Simulator.

«C’est quoi ça?» demanda-t-elle en pointa cette grande machine colorée jaune.

Elle se permit de prendre les devants cette fois-ci, en s’avançant devant cette machine. Personne à l’intérieur. Une grosse voix qui les invitait à prendre place et à vivre des sensations fortes dignes d’un manège.

«Est-ce que c’est cool? Est-ce que ça vaut la peine? Parce que sinon, j’ai vu les jeux de course avec les volants, ça a l’air chouette aussi.»  



(c) chaotic evil


turn your magic on,
to me she'd say.
everything you want's a dream away.
under this pressure, under this weight,
we are diamonds taking shape.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1730
Age : vingt-deux ans.
groupe : en hiatus.
occupation : idol, je-m'en-foutiste disposé envers la case départ.
avatar : kim jiwon (ikon).
DC : nam insu(lte), bae khean(oa), lee hyunki(ki) & jung hana(nas).
Points : 133

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t502-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t610-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t503-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t505-kang-jun-ho-jun_feel http://www.lights-camera-action.org/t979-junho-kg
Message
Mar 14 Juin - 18:21





winning,
go, for it.




tenue


Vulgairement, vaincu. Ces chiffres quelconques, glissés l'un aux côtés de l'autre. Formant, ainsi. Ce nombre qui semblait quelque peu surprenant. Alors. Comme cela, cette jeune demoiselle dotée d'une chevelure dorée, si enfantine, le tout, argumenté de ce faciès considéré comme étant férocement « adorable » ; possédait de bien nombreuses facettes que je n'avais, jusqu'à présent – jamais été permis, de découvrir. Si, surprenant. Mais tout aussi, amusant. Je m'avouais – à contre cœur, vaincu. Et ce, par cette présence féminine résidant à mes côtés. Idée, en soi. Que je parviendrais, à rapidement évincer de mon esprit. Abandonnant celle-ci, au tréfonds de celui-ci. Aspirant naturellement, à ce que la jeune femme ne daigne guère divulguer ce simple et unique fait au travers des couloirs qu'elle se voyait occuper. Au fil des jours. Et ce, au sein, de l'agence auprès de laquelle elle s'était permis de signer de son nom. Les rumeurs. Les bruits. Tout ceci semblait courir si vite au travers de ces lieux, si animés.


She won, and go for it.
Again.


« Je ne m'avoue pas vaincu. Pas si facilement, putain. » Répliquais-je finalement. Le tout, énoncé au travers d'une voix peu audible. Et ce, malgré la proximité résidant entre nos deux êtres. Les multiples mélodies, voix et tout autre aspect sonore ; semblaient ébruiter – à la perfection, ces sombres pensées énoncées, de vive voix. Voix, rapidement transportée auprès de cette machine infernale d'une couleur jaunâtre. Intriguée. Elle se devait de quémander à l'égard de ma personne l'identité de celle-ci. « Alors ça. » Répliquais-je, dans un premier temps. Le tout, avant que je ne puisse me permettre de prendre une lourde inspiration. « Tu vois, ces trucs de malade que tu vis quand t'embarque dans un manège, type grand huit ? Bah, c'la même chose. Virtuellement. En gros, tu poses tes fesses sur ces foutus sièges. Plongé dans l'noir. Regard planté face à l'écran. Ça te fait vivre une putain de simulation. Comme si t'y était. Flippant, de fou. Mais grave cool. » Explications. Clair, simple, et net. Une main glissée à l'intention de cette présence résidant à mes côtés. Main, emportée par mes soins. Je l'incitais à se joindre à moi, lors de mon entrée au sein de ce tas de ferraille, jaunâtre. Installé du côté droit. Je me permis d'apporter mon aide à l'intention de la jeune femme afin de poursuivre les règles de sécurité mises en place. Et ce, avant que nous ne puissions sembler être « fin prêts » à vivre une expérience de la sorte.

Dans un premier temps, pleinement sereins. Détaché. Dans un deuxième temps, anxieux. Certes. Grand adepte de multiples sensations fortes, celles-ci semblaient bel et bien – fort différentes, de celles qui m'étaient permis de vivre au travers de la réalité. Tantôt, las. Tantôt, fort surpris. Mon corps se mouvait au travers d'un rythme saccadé. De vulgaires haussements de voix se laissaient entendre tandis que chacune de mes mains se vint accrocher férocement à l'encontre du siège que j'occupais, actuellement. « Ho, sh – » Ce simple mot. Issu de culture anglo-saxonne. Quelque peu acerbe. Je m'étais permis d'étouffer celui-ci au creux de mes lippes. Regrettais-je ? Je ne parviendrais guère à dénigrer cette idée de mon esprit. Néanmoins. Je tentais de rester impassible.

Du début, jusqu'à la fin.

Malgré les multiples secousses. Les multiples frayeurs mises en avant. Et, tout autre fait parvenant à me faire perdre le contrôle. Si, facilement.

made by pandora.


Dernière édition par Kang Jun Ho le Ven 17 Juin - 12:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1629
Age : 18 ans
groupe : call of sirens / 5th dimension
rôle dans le groupe : rap, vocal, maknae / dance, vocal, maknae
occupation : rookie
avatar : han hyeri (produce 101, i.b.i)
DC : yoon jamie, seol yena, wang so hee
Points : 50

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t330-kim-eun-mi-adventure-of-a-lifetime http://www.lights-camera-action.org/t339-kim-eun-mi-a-sky-full-of-stars http://www.lights-camera-action.org/t340-kim-eun-mi http://www.lights-camera-action.org/t344-kim-eun-mi-bloop-bloop http://www.lights-camera-action.org/t351-kim-eun-mi-aegyeunmi http://www.lights-camera-action.org/t3053-5th-dimension
Message
Ven 17 Juin - 4:40




one shot
♫ ♪


Elle avait gagné et elle était contente, sans toutefois sauter et hurler de joie. Elle voyait bien que ça titillait un peu Jun Ho, assez pour qu’un juron sorte de sa bouche. Chaque fois, ça surprenait Eun Mi et elle avait bien envie de lui dire que ce n’était pas bien de dire des gros mots, mais elle se gardait toujours une petite gêne. Jun Ho… bah, c’était Jun Ho. Eun Mi le regardait de bas, puis elle était trop polie et trop timide pour dire quoi que ce soit.

Rollercoaster simulator. La grosse machine jaune l’avait intrigué. Elle ne semblait pas être comme les autres puisqu’elle ressemblait qu’à un gros cube fermé. Aucun bouton, aucun écran visible.  La blonde écouta bien Jun Ho lui expliquer ce que c’était, réagit à ses quelques mots plus vulgaires que les autres, surprise. Mais ce jeu semblait amusant.

«Flippant de fou?» répéta-t-elle de sa petite voix innocente.

Elle était encore plus curieuse. Elle se fit entraîner par la main vers la machine. C’est en s’approchant qu’elle vit un grand écran affichant un démo. Une montagne russe vue comme si on y était. Elle posa ses fesses sur le siège, ses pieds ne touchant même plus au sol. Bien installée, elle regarda l’écran avec de grands yeux. C’était tout ce qu’elle voyait.

«Ça bouge beaucoup?»

Jetons insérés dans la machine. Pas de réponse. La grosse voix masculine expliquait les règles de sécurité. Elle assuma donc que oui, ça bougeait beaucoup comme attraction.

En vrai, Eun Mi se verrait probablement refuser l’entrée à ce manège, faute d’être trop petite.

Début. Tout allait bien. La musique était bien entraînante, bien fun. Elle pouvait se croire dans une fête foraine, ça fonctionnait. La machine vibrait doucement alors que le manège était dans sa montée. Nervosité grimpante. Eun Mi ne savait pas du tout à quoi s’attendre. Ses petites mains pâles serraient bien comme il faut son siège.

Descente de fou. Une Eun Mi bien surprise. Impressionnée, surtout surprise, juste assez sur les nerfs pour apprécier les sensations, tantôt fortes, tantôt en pause. C’était bien plus intense de ce qu’elle s’était imaginé. Des petits cris quand ça tournait serré, quand il fallait qu’elle se tienne comme il faut si elle voulait rester bien en place sur son siège. Des petits rires après, pendant qu’ils se préparaient à vivre une autre descente de fou. Bref, c’était amusant. Eun Mi, bien qu’elle ne soit pas très habituée à ce genre de jeu, et carrément à ce genre de sensation, appréciait.

La fin. Eun Mi soupira, puis ricana un peu.

«Wow, c’était trop cool! J’ai encore l’impression de vibrer.»

Elle se remua un peu sur son siège pour y descendre de façon sécuritaire, pieds sur le plancher de la machine. Elle en était un peu étourdie. Elle sortit de la machine en appuyant une main sur ses murs.

«Okay, on peut faire un truc moins intense? Aha. Ça?»

Eun Mi pointa un jeu de hockey sur table. Lumineuse. Remplie de petits trous d’air faisant presque flotter la rondelle en plastique.



(c) chaotic evil


turn your magic on,
to me she'd say.
everything you want's a dream away.
under this pressure, under this weight,
we are diamonds taking shape.
Revenir en haut Aller en bas

ONE SHOT. } eunmi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» DROP SHOT TECHNIQUE
» Premier Essai Rig Shot
» drop shot
» drop shot pour truite???
» agrafes drop shot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-