AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: outside :: around the world

je t'observe à chaque fois que je te regarde, (jisoo).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 3010
Age : vingt-sept ans.
groupe : team fdp, représente.
rôle dans le groupe : touche à un membre de ma clique go, tu verras qu'on est pas tout seuls.
nom de scène : INSU-RTOUTLESTERRAINS ; (INSU-RJISOO)
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M ; chorégraphe, manager (daebak).
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kjh, bk, jh, bk, ss.
Points : 41

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t64-insu-body-language-is-ma-mother-tongue http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid http://www.lights-camera-action.org/t5393-nam-in-su#93629
Message
Ven 7 Juil - 16:00

je suis en train de me contenir,
parce que sur la vie de ma mère que je me contiens.

insoo, aesthetic, ☾ Premier, deuxième, troisième voyage. Le Japon semblait être le seul pays, qu'il se devait – et pouvait visiter jusqu'à présent. La première fois fut lors d'une émission au sein de laquelle il s'avérait être juge et participant du concert (lors de l'épisode final), la deuxième fois s'avérait être lors d'une nouvelle émission en vogue aux côtés d'une demoiselle et, cette fois-ci ? Les vacances avaient être prises, réservées. Et ce, aux côtés de cette même et unique demoiselle auprès de laquelle il s'était retrouvé lors de ses précédents voyages. À croire que, le Japon désirait réunir ces deux âmes. Le sac à dos fort bien empli fièrement porté à l'encontre de sa cambrure dorsale, sa main appuyée à l'encontre de sa valise. Il avait pris soin d'emporter uniquement le strict nécessaire, remerciant par la même occasion la chaleur estivale. Les parcelles vestimentaires s'avéraient être plutôt minces, l'été. Passeport, téléphone portable et billet résidant aux creux de sa main libre. Le regard de l'aîné vacillait au travers de l'aéroport dans l'espoir de parvenir à découvrir la jeune femme qui allait l'accompagner lors des jours à venir. La promesse avait été tenue. Ils avaient tous deux été permis de mettre la main sur quelques jours de repos, aussi surprenant cela pouvait-il être pour sa cadette... La demoiselle avait très certainement joué de sa personne afin de parvenir à les obtenir, ces jours. Pourtant. Il doutait. La célébrité, les fans sachant avec prétention l'emploi du temps de leurs artistes. L'occasion ne serait-elle pas trop belle ? Le couvre-chef niché contre son crâne fut réajusté. Le malin devait prendre ses précautions et feindre l'anonymat. (…) La voilà, la demoiselle tant attendue. Le retard de celle-ci se comptait en de simples minutes, surprenant. L'homme vint extirper un masque blanchâtre d'entre l'une de ses poches afin de parvenir à l'enfiler. La crédibilité réduite à néant. « J'espère que, les groupies sont loin de toi. Bougeons rapidement, je voudrais éviter les ennuis. » Soufflait-il finalement, emboîtant le pas. Ils n'avaient pas de temps à perdre : l'enregistrement des bagages, les passages éclairs au travers de nombreuses mises en place concernant la sécurité de chacun, ils étaient à présent libres de leurs mouvements en ce carré qui semblait être réservé à des présences quelque peu sélectives.

Le postérieur du danseur vint trouver refuge contre l'un de ces nombreux sièges avant qu'il ne parvienne à finalement agir comme à son habitude, agréable et davantage convenable. « Je m'excuse pour tout à l'heure, je t'ai pressée, mais. Je m'inquiétais un petit peu concernant toutes ces idioties qui traînent derrière les personnes connues telles que toi. Les photographes, les fans, tout ça... Je n'y connais pas grand chose, mais je sais pertinemment que te voir en compagnie d'un homme à l'aéroport, c'est du pain béni pour ces rapaces. » L'un des amis du jeune homme venait d'en subir les conséquences, ajoutant à cela l'idée que la jeune femme ne soit aucunement inconnue des tabloïds à scandales. Il se devait d'éviter la casse et agir le plus discrètement possible – aussi ridicule l'idée et les possibilités pouvaient-elles être. « Pose-toi, t'en fais pas. Je surveille, au cas ou. Enfin, je pense que, dans ce coin-là, on devrait être plutôt tranquilles. » Car oui, les hommes d'affaires, les richissimes familles ou autres ne devaient très certainement en avoir peu à faire des deux énergumènes tels qu'eux, présents à leurs côtés. « J'ai révisé mon Japonais, je te préviens. Je suis un maître dans l'art du : bonjour, merci, de rien, au revoir, bonne nuit. J'excelle dans le domaine. » Répliquait-il, plutôt fièrement. Ces mots étaient bels et bien les seuls qu'il connaissait (bien heureusement pour lui, il avait emporté son bouquin de voyage et de discussion sur un problème surgissait).

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 3063
Age : 19 ans (980612)
groupe : call of sirens ; team koikingu
rôle dans le groupe : vocaliste & rappeuse
nom de scène : mary ; jishoouk du caire ; jisooGAY ; jisousinsu
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M, dresseuse professionnelle de magicarpe, LGBT+ Queen // insoo fanclub
avatar : ahn solbin (laboum)
DC : jo jinah, wang jihyo, moon jiyeon, sato risa
Points : 83

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t61-ahn-jisoo-a-bird-set-free http://www.lights-camera-action.org/t71-ahn-jisoo-friendships-never-end http://www.lights-camera-action.org/t72p20-ahn-jisoo-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t77-ahn-jisoo-u-used-to-call-me-on-my-cellphone#177 http://www.lights-camera-action.org/t78-ahn-jisoo-ahn_mary#178 http://www.lights-camera-action.org/t7153-callofsirens#117333 http://www.lights-camera-action.org/t637-mary-flow-ent http://www.lights-camera-action.org/t2555-call-of-sirens
Message
Jeu 3 Aoû - 6:48

take my hand and fly with me
oh fly with me

insoo, TENUE ☾ L’enregistrement de leur prochain single terminé, le clip tourné, elle peut souffler quelques jours alors que l’agence s’occupe de l’aspect communication sur le comeback avant que tout ne soit lancé. Si les gens arrivent à lui cacher qu’ils organisent des plans de voyages dans son dos, elle a désormais appris à faire de même, au plus grand dam de son agence. Effectivement, c’est dans le plus grand secret qu’elle a réservé un séjour de 3 jours et 2 nuits à Osaka avec quelqu’un. Et si l’agence l’apprenait, elle serait déjà enfermée dans une salle d’entrainement pour l’empêcher de prendre l’avion. Une petite valise cabine au bout des doigts, elle s’apprête à prendre le métro pour rejoindre l’aéroport dans le plus grand des secrets, un masque et de grosses lunettes de soleil couvrant son visage. Malgré sa notoriété, la plupart des gens ne la reconnaissent pas et c’est tant mieux pour elle.

Après un long trajet, elle arrive enfin au point de rendez-vous, repérant facilement Insu dans la foule. « Désolé je suis en retard » dit-elle rapidement avant qu’il ne lui coupe la parole pour l’entrainer vers le comptoir d’enregistrement afin de déposer leurs valises. Tout se fait très rapidement, elle a à peine besoin de retirer masque et lunettes pour son contrôle d’identité qu’ils sont déjà dans la zone de transit, normalement à l’abris des regards curieux. L’aéroport semble calme aujourd’hui, probablement aucune idole en déplacement. Elle ne va pas s’en plaindre ! Elle rigole doucement alors que le danseur s’excuse de l’avoir pressée à l’enregistrement et au contrôle de sécurité avant la zone de transit. À cause des fans qui auraient pu avoir vent de ses déplacements, à cause des photographes ou journalistes pouvant se trouver là par hasard et potentiellement la reconnaitre. « Je sais, je sais, t’en fais pas » dit-elle en s’installant à côté de lui, son petit sac à main sur les jambes et son portable entre les mains. Après son dernier solo, elle a gagné de nouveaux fans, masculins et plus âgés que ceux qu’elle avait déjà auparavant. Probablement à cause de cette image plus sexy que l’agence lui a donné, exceptionnellement. « À moins que certains fans ou journalistes décident de voyager aujourd’hui, à cette heure précise, on devrait être tranquille, tu peux te détendre tu sais ? » les répond-t-elle en rigolant. Elle lance l’appareil photo de son téléphone et le met en position pour prendre une photo d’eux alors que Insu regarde ailleurs. Un souvenir anonyme pour celui qui ne sait pas l’identité de la personne avec elle. « Ah ! J’ai eu quelques cours à l’agence, comme ils prévoient tout à l’avance, si jamais un jour on est amenée à faire des évènements au Japon avec Iseul » dit-elle en se tournant vers lui, repliant une jambe sous l’autre. « Je sais me présenter, dire mon âge, parler de ma famille. Très intéressant n’est-ce pas » ajoute-t-elle en rigolant avant de sortir un papier de son sac à main. « J’ai regardé ce qu’on peut faire en arrivant, y’a une grande rue pour faire du shopping, des centres commerciaux, un château à visiter, sur internet ils disent que la vue depuis le dernier étage du château est sympa d'ailleurs » énumère-t-elle en jetant un coup d’œil à sa liste de points d’intérêts de la ville. « L’hôtel a dit qu’on pouvait déposer nos affaires à la conciergerie avant le check-in c’est ça ? Comme ça on se balade pas nos valises à travers Osaka » dit-elle en rigolant. En vrai, elle essaie de contenir son excitation de partir au Japon avec Insu pour aller passer une journée à Universal Studio.




my heart starts to pound when my eyes meet yours. my head goes bang as if I bumped into something. I send you a sign but you don’t know, when will you notice? I feel nervous, burning up, you’re so frustrating.
 


Dernière édition par Ahn Ji Soo le Sam 23 Sep - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 3010
Age : vingt-sept ans.
groupe : team fdp, représente.
rôle dans le groupe : touche à un membre de ma clique go, tu verras qu'on est pas tout seuls.
nom de scène : INSU-RTOUTLESTERRAINS ; (INSU-RJISOO)
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M ; chorégraphe, manager (daebak).
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kjh, bk, jh, bk, ss.
Points : 41

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t64-insu-body-language-is-ma-mother-tongue http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid http://www.lights-camera-action.org/t5393-nam-in-su#93629
Message
Sam 19 Aoû - 1:45







❝je suis en train de me contenir,
parce que sur la vie de ma mere que je me contiens. ❞


insoo, (aesth.) // (out) °✧  L'homme ricane, allègrement. Les propos de la demoiselle parvinrent à légèrement l'extirper de ses doutes, ses peurs et ses reproches. L'idée d'être vus, l'un aux côtés de l'autre... Leur porterait très certainement préjudice – à lui, comme à elle. Pourtant, il prit davantage ses aises à l'encontre de ce fauteuil occupé, cambrure dorsale se glissant auprès du dossier. Soulagé, à l'aise. Il semblait l'être. Et ce, tandis qu'il se permettait de hocher la tête à la suite de chaque proposition énumérées par sa cadette. L'aîné était prêt à se laisser guider, peu importe où elle désirait le mener : il suivrait. L'impatiente frappait son esprit, il se retint du moindre commentaire. « Je paye, tu gères. Je pense que c'est un bon compromis, non ? Je ne suis pas doué pour ces choses-là, tu sais... Alors, qu'importe. Je te suivrais, où que tu veuilles aller. Promis. » Les centre-commerciaux, les bâtisses restauratrices, ou autres. Il était prêt à se laisser traîner. « L'hôtel, hm. Ils me doivent bien ça, après la somme astronomique que j'ai déboursé pour quelques jours avec le supplément petit-déjeuner, hein. » Le dernier achat conséquent qu'il avait pris soin de réaliser s'avérait être son antre personnel, à présent... Le voyage. Il ne pouvait compter que sur les doigts d'une seule de ses mains les achats exorbitants qu'il avait réalisés au travers de sa pauvre existence. Économe sur les bords, la seule et unique femme de sa vie – en l'instant présent, serait fière de lui. Sa grand-mère, source de bonheur et d'affection. Peut-être devait-il lui rendre visite à son retour du Japon. (…) La voix féminine retenti finalement jusqu'aux oreilles des futurs passagers. L'embarquement va débuter et naturellement, ils seront les premiers à se pointer au sein de cet avion. Les places si chères, pour avoir si peu davantage. Il prit soin d'emporter l'une des mains de la demoiselle avant qu'ils ne soient tous deux au travers de la file d'attente (si courte, qu'ils trouvèrent leur place dans l'avion après uniquement deux minutes d'attente). Le gentleman pris soin de rassembler les effets personnels de la demoiselle et les siens avant qu'ils ne soient glissés en cet espace réservé à un tel usage. Libres de leurs mouvements, de leurs êtres. Les fauteuils étaient larges, confortables et espacés des autres passagers. Il était heureux d'avoir fait un tel choix de placement et de réservation. « Le voyage, juste quelques heures ? Je risque de m'endormir, je suis désolé. Je ne supporte pas les transports, je finis par m'endormir automatiquement contre mon grès... Les photographies à mon insu sont interdites. »

Les passagers embarquaient, uns à un. Il faisait office de barrière, se permettant de s'agiter afin d'éviter le moindre regard indiscret et curieux à l'encontre de la jeune femme glissée à ses côtés, un vrai clown. « Qu'est-ce que je ne ferai pas pour toi, ma parole. » Soufflait-il, finalement. Légère taquinerie, large sourire. Le voyage allait enfin débuter et il s'annonçait plein de rebondissements, de surprises et de découvertes. « Je suis plutôt curieux de savoir ce que tu as raconté à l'agence, maintenant. Je doute que, leur dire que tu t'enfuis avec ton chorégraphe favori dans une escape au Japon soit, bien passé. Alors ? »

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 3063
Age : 19 ans (980612)
groupe : call of sirens ; team koikingu
rôle dans le groupe : vocaliste & rappeuse
nom de scène : mary ; jishoouk du caire ; jisooGAY ; jisousinsu
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M, dresseuse professionnelle de magicarpe, LGBT+ Queen // insoo fanclub
avatar : ahn solbin (laboum)
DC : jo jinah, wang jihyo, moon jiyeon, sato risa
Points : 83

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t61-ahn-jisoo-a-bird-set-free http://www.lights-camera-action.org/t71-ahn-jisoo-friendships-never-end http://www.lights-camera-action.org/t72p20-ahn-jisoo-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t77-ahn-jisoo-u-used-to-call-me-on-my-cellphone#177 http://www.lights-camera-action.org/t78-ahn-jisoo-ahn_mary#178 http://www.lights-camera-action.org/t7153-callofsirens#117333 http://www.lights-camera-action.org/t637-mary-flow-ent http://www.lights-camera-action.org/t2555-call-of-sirens
Message
Sam 23 Sep - 16:37

take my hand and fly with me
oh fly with me

insoo, TENUE ☾ Elle relit frénétiquement toutes les notes qu’elle a accumulé sur la ville et les endroits sympas à voir depuis plusieurs jours. Bien planquées au fond de son sac à main, personne n’a remarqué à l’agence que dès qu’elle avait un peu de temps libre, elle faisait des recherches sur son téléphone et notait des informations sur un bout de papier. Il la suivra où qu’elle veuille aller. « Dans ce cas… Je te propose d’aller visiter le château d’abord, après avoir déposé nos valises, puis la grande rue de shopping et on rentre au city walk. J’ai vu qu’il y a des petits restaurants dans le centre commercial à côté de l’hôtel, on pourra manger là pour pas rentrer trop tard » dit-elle en levant les yeux vers le danseur au moment où la voix annonce le début de l’embarquement de leur vol. Elle se lève et laisse le jeune homme lui attraper la main pour aller rejoindre leur sièges, côte à côté. Elle piqua la place contre le hublot et il ne batailla pas pour la récupérer. « Tu vas réussir à dormir alors que le vol ne dure même pas deux heures ? » demande-t-elle surprise alors qu’elle active le mode avion sur son téléphone portable avant de le glisser dans une des poches de son jeans. « Si tu dors, tu ne sauras même pas si je te prends en photo ou non tu sais » dit-elle sur un ton espiègle avant d’attraper le magazine qui se trouve avec les consignes de sécurité.

L’embarquement terminé, elle se sent bien mieux. Les autres passagers ont fini de passer à côté d’eux et elle n’a plus besoin de se planquer derrière le magazine pour que personne ne la remarque. « Tu le fais avec plaisir, j’en suis certaine » dit-elle en rigolant avant de ranger le magazine à sa place. « Mh… » Elle ne s’attendait pas à ce qu’il lui pose cette question et elle n’avait pas vraiment réfléchit aux conséquences de son acte au moment où elle a fait sa valise pour filer à l’aéroport ce matin. « Je leur ai rien dit. Ils vont découvrir que j’ai fugué quand ils ne me verront pas à l’entrainement tout à l’heure » dit-elle avec une grimace. Elle sait très bien qu’elle n’aurait jamais obtenu l’autorisation de quitter le pays pour trois jours, encore moins pour aller faire du tourisme avec un homme. « Ils ont décidé de m’exploiter jusqu’au bout, j’ai à peine le temps de dîner chez mes parents une fois par mois alors partir à l’étranger, t’imagine même pas, ce serait un refus catégorique » se justifie-t-elle auprès du jeune homme. « De toute façon, on est censé être en congé pour quelques jours, le temps que l’agence s’occupe du teasing sur notre prochain comeback. Les entrainements sont importants mais j’ai assez trimé sur les derniers mois pour pouvoir m’échapper quelques jours sans perdre quoi que ce soit » finit-elle avant de s’enfoncer dans son siège, s’attendant à ce que le danseur ne la gronde pour cet acte irréfléchi.



my heart starts to pound when my eyes meet yours. my head goes bang as if I bumped into something. I send you a sign but you don’t know, when will you notice? I feel nervous, burning up, you’re so frustrating.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 3010
Age : vingt-sept ans.
groupe : team fdp, représente.
rôle dans le groupe : touche à un membre de ma clique go, tu verras qu'on est pas tout seuls.
nom de scène : INSU-RTOUTLESTERRAINS ; (INSU-RJISOO)
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M ; chorégraphe, manager (daebak).
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kjh, bk, jh, bk, ss.
Points : 41

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t64-insu-body-language-is-ma-mother-tongue http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid http://www.lights-camera-action.org/t5393-nam-in-su#93629
Message
Dim 8 Oct - 21:58







❝je suis en train de me contenir,
parce que sur la vie de ma mere que je me contiens. ❞


insoo, (aesth.) // (out) °✧ L'homme ricane allègrement, la demoiselle s'avère dotée d'un léger humour plaisant à l'aîné. Il dissimule son faciès à l'encontre de chacune de ses mains. L'idiot, que voilà. Bien évidemment : c'était à se demander qui était véritablement le plus âgé, au final. Il se plaît à agir d'une manière enfantine, lui qui n'avait guère été permis de partager de tels souvenirs lors de son enfance. Peut-être était-ce là – non pas une crise d'adolescence, mais une crise d'enfance. La demoiselle n'était guère adulte et mature, à son tour. Elle avait pris soin de faire ses bagages et de partir en douce lors des prochains jours. Qui plus est, à l'étranger en compagnie du chorégraphe. Félicitations. Il s'imaginait les réprimandes qu'elle serait en permission de recevoir et, il se tut. L'envie d'argumenter en de tels propos s'était étrangement envolée. Profiter de l'instant présent. Simplement. « Je n'en dirais rien, mais je n'en pense pas moins. » Suffisait a exprimer les sentiments de l'homme à l'égard des actes de la plus jeune. Et ce, sans s'attarder au travers d'un tel sujet de discussion. (…) Les discussions furent multiples, l'avion avait pris son envol en toute sécurité avant que l'homme ne parvienne à sombrer au creux des bras de Morphée. Quel malin. Il sera bien évidemment éveillé au travers de nombreux gestes réalisés à l'encontre de sa carcasse afin de parvenir à le faire émerger. Bien heureusement pour la jeune femme, il semblait être d'humeur joyeuse. Elle fut alors, graciée d'un large sourire avant que sa carcasse ne soit redressée à l'instar de son fauteuil. Bras tendus, faciès secoué, chevelure ébouriffée et parcelles vestimentaires réajustées. Il était fin prêt à extirper sa personne de ce moyen de locomotion. Soulagement. Il inspirait l'air extérieur avec joie.

Ils avaient un emploi du temps pensé au peigne fin, réalisé sous les soins de la jeune demoiselle. Il suivrait donc ses indications : rassembler leurs effets personnels, déposer leurs bagages au sein de leur hôtel (ou seconde résidence le temps de quelques jours) avant qu'ils ne soient permis de divaguer au travers de la ville qu'est : Osaka.

L'homme est excité telle une puce, l'impatiente le gagne et l'attente des valises s'avère être un calvaire interminable. Les voyageurs – quels qu'ils soient, possèdent tous cette peur irrationnelle de ne pas percevoir leurs bagages sur ce tapis. Lui aussi, possède cette peur. (…) Soulagement. Enfin les valises pointent le bout de leur nez. Il attrape chacune d'entre-elles avant qu'il ne soit en mesure de les traîner à bout de bras. « Je traîne les valises, je te laisse me guider et parler. Je suis plutôt curieux de découvrir tes fameuses compétences en matières de japonais, hein. » Légère taquinerie, il espérait néanmoins que la demoiselle soit davantage que lui... Sans quoi, ils seraient tous deux férocement ridicules. « Je commence à avoir une petite fringale, d'ailleurs. J'espère qu'ils ont des bonnes choses pour s'empiffrer, tu penses ? » Questionnement existentielle, en l'esprit de l'homme. Il est vrai que, il excelle en ce domaine que peut être celui de s'empiffrer contrairement à celui de cuisiner.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 3063
Age : 19 ans (980612)
groupe : call of sirens ; team koikingu
rôle dans le groupe : vocaliste & rappeuse
nom de scène : mary ; jishoouk du caire ; jisooGAY ; jisousinsu
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M, dresseuse professionnelle de magicarpe, LGBT+ Queen // insoo fanclub
avatar : ahn solbin (laboum)
DC : jo jinah, wang jihyo, moon jiyeon, sato risa
Points : 83

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t61-ahn-jisoo-a-bird-set-free http://www.lights-camera-action.org/t71-ahn-jisoo-friendships-never-end http://www.lights-camera-action.org/t72p20-ahn-jisoo-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t77-ahn-jisoo-u-used-to-call-me-on-my-cellphone#177 http://www.lights-camera-action.org/t78-ahn-jisoo-ahn_mary#178 http://www.lights-camera-action.org/t7153-callofsirens#117333 http://www.lights-camera-action.org/t637-mary-flow-ent http://www.lights-camera-action.org/t2555-call-of-sirens
Message
Dim 5 Nov - 0:54

take my hand and fly with me
oh fly with me

insoo, TENUE ☾ Fuir le pays sans prévenir ses patrons n’était pas forcément l’idée la plus judicieuse qu’elle ait eu durant sa première année de carrière. Oh, il y en a eu beaucoup, des idées peu judicieuses, un paquet même. Mais elle restait dans le coin, ne s’éloignant pas trop de la capitale ou ne sortant pas du pays. Et là, elle se tirait pendant trois jours et deux nuits, avec un homme, sans prévenir personne. Clairement pas l’idée du siècle. Installée dans son fauteuil plus que confortable, elle sort son portable pour jouer alors que les autres passagers s’installent tranquillement avant le décollage. S’ils discutaient avant que l’avion ne s’envole, le danseur s’endormit presque aussitôt le voyant du port de la ceinture éteint, tombant presque sur la chanteuse qui s’était retrouvée coincée sans pour autant se plaindre. Elle pouvait bien survivre quelques heures dans cette position et elle en profita même pour fermer les yeux et profiter de l’instant présent, dans leur bulle -pas très confortable tout de même.

(…)

L’attente des valises, ce moment qu’elle déteste le plus au monde. Elle a l’impression de perdre son temps à regarder les tapis roulant vide jusqu’à ce qu’une première valise arrive, évidemment pas la sienne. Mais cette fois-ci, ils voyageaient comme des privilégier et leurs valises furent presque les premières à sortir. « Mes compétences en matière de japonais, c’est ça, rigole pour voir » dit-elle alors qu’il la suit vers la zone des arrivées où elle compte bien trouver leur chauffeur. « Avant de manger, on doit aller déposer ces deux choses fort encombrantes. Mais ce sera rapide, c’est promis » dit-elle avant de lui planter un baiser sur la joue. Personne ne pourra les surprendre si elle se permet quelques gestes d’affections envers lui.

(…)

La sortie de l’aéroport s’était faite sans encombre, ils n’étaient pas attendus par la foule, seulement par un chauffeur de l’hôtel qui venait les récupérer pour les conduire jusqu’à l’établissement. Elle discuta en anglais rapidement avec lui avant de monter à l’arrière avec le danseur. En route pour leur hôtel, elle récupère une nouvelle fois un Insu endormi contre son épaule alors qu’elle pianote rapidement sur son téléphone, répondant à une styliste lui demandant où elle est passée. Un mensonge rapide et elle s’autorise à profiter de la vue en appréciant la présence du danseur à ses côtés.

(…)

L’enregistrement à l’hôtel s’était fait plus que rapidement et elle n’avait pas autorisé Insu à monter ne serait-ce qu’une seconde. Il avait faim, elle allait lui dégoter un restaurant dans le coin de l’hôtel. Le « City Walk » abritait un petit centre commercial dans lequel elle était certaine de trouver quelque chose qui lui plairait. « Puisqu’on est au Japon, on va manger JAPONAIS » s’exclame-t-elle en le trainant dans le premier restaurant qu’elle croise. Ouf, il s’agit d’un restaurant de ramens. « Faut prendre des forces, visiter le château va être fatiguant d’après internet. Surtout que je compte te faire monter au dernier étage en prenant les escaliers » dit-elle en se penchant sur la carte en anglais qu’un serveur leur a gentiment apporté.




my heart starts to pound when my eyes meet yours. my head goes bang as if I bumped into something. I send you a sign but you don’t know, when will you notice? I feel nervous, burning up, you’re so frustrating.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 3010
Age : vingt-sept ans.
groupe : team fdp, représente.
rôle dans le groupe : touche à un membre de ma clique go, tu verras qu'on est pas tout seuls.
nom de scène : INSU-RTOUTLESTERRAINS ; (INSU-RJISOO)
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M ; chorégraphe, manager (daebak).
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kjh, bk, jh, bk, ss.
Points : 41

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t64-insu-body-language-is-ma-mother-tongue http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid http://www.lights-camera-action.org/t5393-nam-in-su#93629
Message
Sam 2 Déc - 20:40







❝je suis en train de me contenir,
parce que sur la vie de ma mere que je me contiens. ❞


insoo, (aesth.) // (out) °✧ S'approcher du gouffre – pas à pas. Fatigue, corps las, paupières lourdes et bâillements multiples, répétitifs. Il s'endort au travers du moindre trajet (au sein d'un transport quelconque possédant davantage que deux roues) ; aussitôt, celui-ci dépassant une longue demi-heure. Bien souvent, à l'encontre de l'épaule ou, du corps de la demoiselle. Peut-être, s'excusera-t-il aussitôt seront-ils convenablement installés à l'hôtel. Lieu d'habitation qui sera leur en ces prochains jours. (…) L'aéroport, les bagages, le taxi. Et finalement : l'arrivée. Ils se contentent de jouer la carte de la célébrité, envoyer paître les bagages avant qu'ils ne soient permis de prendre la poudre d'escampette. Et ainsi, rejoindre une bâtisse restauratrice typiquement japonaise. Lui, la cuisine. Il ne connaît que très peu de recettes et ne réalise que des plats dérisoires alors, rejoindre un restaurant s'avère être une idée judicieuse. Gentleman se laissant guider par le bout du nez, il ne rêve que d'une seule et unique chose : ingurgiter sa nourriture, passer un agréable instant et finalement rejoindre sa literie – après une longue grasse matinée, un long sommeil. Ne s'éveiller qu'au lendemain matin. À l'aise. Reprendre des forces, du courage puisque sa cadette possède le désir de le guider au travers de ce foutu château. Efforts physiques. Nombreux, efforts physiques... Il affirme en être capable, mais. Au fond de lui, il regrette amèrement ce choix. Peu de commentaires, délaisser la prise de parole à sa cadette. Puisque, après tout... Il s'avère être amplement ridicule que ce soir, le japonais, l'Anglais ou autre. Il ne pige pas grand chose, le bougre. « Je suis vraiment naze, hein. J'ai l'impression d'être totalement inutile, sérieusement. Je vais devoir compter sur toi, tout le long, du voyage. C'est bien ta veine, toi qui espérait retrouver du repos et de la tranquillité, tu as un gosse sous les bras. Enfin, un gosse avec une carte bleue. Je suppose que... C'est déjà ça, hm. » Hausser les épaules, pour finalement s'échouer à l'instar de ce fauteuil qui semblait lui être destinée. L'un, face à l'autre. Tête, à tête. Sympathique, amical, avec une pointe de romantisme à la clé.

Sourire charmeur, tenue convenable. Ses parcelles vestimentaires entièrement blanchâtres déconnectes totalement avec l'ambiance. Il détourne son regard et observer les aspects décoratifs, les clients et les employés. Simple, typique et agréable à la fois. Les odeurs viennent chatouiller le bout de son nez tandis que la carte des produits servis se glisse entre ses mains. Soulagement, la plupart des plats semblent illustrés de photographies. Sushis, sashimis, nouilles, soupes en tous genres et nouveautés. L'estomac taquiné. « Dîtes-voir, mademoiselle, quelque chose à goûter – absolument ? Puisque moi, je serais capable de prendre le premier truc qui m'a l'air convenable à avaler. La seule chose que j'ai à dire : saumon. J'adore le saumon. » Grand homme, fanatique de ce poisson. Il s'appropriait les moindres plats réalisés à base de ce tel poisson. Lui, qui ne cuisine jamais. « Je te propose de prendre ce qui nous chante ? Sans trop faire de folies non plus ? Convenable ? » Questionnement légèrement rhétorique puisque... C'est sûrement ce qu'il comptait faire depuis le départ.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 3063
Age : 19 ans (980612)
groupe : call of sirens ; team koikingu
rôle dans le groupe : vocaliste & rappeuse
nom de scène : mary ; jishoouk du caire ; jisooGAY ; jisousinsu
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M, dresseuse professionnelle de magicarpe, LGBT+ Queen // insoo fanclub
avatar : ahn solbin (laboum)
DC : jo jinah, wang jihyo, moon jiyeon, sato risa
Points : 83

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t61-ahn-jisoo-a-bird-set-free http://www.lights-camera-action.org/t71-ahn-jisoo-friendships-never-end http://www.lights-camera-action.org/t72p20-ahn-jisoo-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t77-ahn-jisoo-u-used-to-call-me-on-my-cellphone#177 http://www.lights-camera-action.org/t78-ahn-jisoo-ahn_mary#178 http://www.lights-camera-action.org/t7153-callofsirens#117333 http://www.lights-camera-action.org/t637-mary-flow-ent http://www.lights-camera-action.org/t2555-call-of-sirens
Message
Mar 16 Jan - 20:57

take my hand and fly with me
oh fly with me

insoo, TENUE ☾ Enfin assise dans ce restaurant de ramen typiquement japonais, elle fait face au danseur qui semble toujours autant fatigué malgré ses deux siestes consécutives. Elle baisse les yeux sur la carte, essayant de faire revenir à la surface ses quelques connaissances des différents alphabets japonais. Depuis qu’elle est trainee, elle a l’obligation d’assister à des cours de langue plusieurs fois par semaine et la langue nippone en fait partie. Elle est même obligée d’aller en cours d’anglais alors qu’il s’agit d’une de ses langues natales, l’ironie du sort. Elle repère bien vite ce qui semble potentiellement bon et ce qui semble être un terrain dangereux en termes de gastronomie. « Je savais que partir en voyage avec toi serait pas de tout repos, je suis pas naïve tu sais » dit-elle en rigolant avant de lui tendre une carte traduite en anglais même s’il ne risque pas de comprendre plus que celle en japonais. « J’ai une carte bleue aussi ! » proteste-t-elle en lui lançant un faux regard menaçant. Ses proches savent qu’elle est connue pour dépenser plus d’argent qu’elle n’en possède et ils savent également que l’agence bloque ses dépenses autant que possible. Elle n’est clairement pas prête à se gérer seule. « Avec mon comeback tout récent – et ma majorité – j’ai le droit à un peu plus par mois sur mon compte courant. Tant que je n’ai pas atteint la moitié de mon contrat, mon salaire est bloqué par l’agence. Ils ont peur que je les mette en banqueroute s’ils me donnent un compte courant avec découvert autorisé » ajoute-t-elle, dépitée. Récemment l’agence a même commencé à lui dispenser des cours de comptabilité pour qu’elle apprenne à mieux se gérer. « Enfin bref, je sais pas s’il y a des ramens au saumon, je crois pas en avoir vu. Mais on mangera des sushis ce soir si tu veux ! » dit-elle en se penchant sur la carte pour la lui traduire à haute voix. « Je crois qu’on m’a recommandé les tonkatsu ramen, c’est avec du porc d’après ce que je comprends » propose-t-elle en levant les yeux vers le danseur. « Je ne te propose pas de commencer au saké dès maintenant, on atteindra jamais le château sinon. Sauf si tu préfères dormir tout l’après-midi et être en forme pour demain. Les deux idées me vont » ajoute-t-elle avec un sourire.




my heart starts to pound when my eyes meet yours. my head goes bang as if I bumped into something. I send you a sign but you don’t know, when will you notice? I feel nervous, burning up, you’re so frustrating.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 3010
Age : vingt-sept ans.
groupe : team fdp, représente.
rôle dans le groupe : touche à un membre de ma clique go, tu verras qu'on est pas tout seuls.
nom de scène : INSU-RTOUTLESTERRAINS ; (INSU-RJISOO)
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M ; chorégraphe, manager (daebak).
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kjh, bk, jh, bk, ss.
Points : 41

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t64-insu-body-language-is-ma-mother-tongue http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid http://www.lights-camera-action.org/t5393-nam-in-su#93629
Message
Sam 27 Jan - 21:24







❝je suis en train de me contenir,
parce que sur la vie de ma mere que je me contiens. ❞


insoo, (aesth.) // (out) °✧ Le plan restaurateur se déroule sur les chapeaux de roue, la tranquillité règne, les discussions en tous genres, idioties et autres fantaisies de la part de l'aîné. Lui, se ridiculisant au travers d'innombrables propos. S'essayer, s'exprimer en anglais ou, japonais. Le lourd – au premier degrés. Les sourires charmeurs dévoilés à l'intention des employées de la battisse n'ont guère d'effets. Les ricanements dévoilés à son égard sont taquins, amusés et mesquins. Il abandonnera. Le repas se clôturera en douceur, une pointe de bonheur mêlé à de multiples désirs. Les paroles de la demoiselle ravivent en l'esprit du jeune homme une satisfaction soudainement. Le repas, suivis d'une longue sieste. Le meilleur choix à réaliser, plutôt que de traînasser sa carcasse jusqu'à ce fameux château – aussi beau soit-il, est bien moins intéressant que ce matelas et cette literie attendant patiemment de l'accueillir. Alors, il s'exprime : « Le repas était délicieux, tes choix divins, mais. Je crois que je serais plutôt d'avis de rejoindre... L'hôtel, pitié ? » Expression faciale ridicule, la moue. Et ce, tandis que le gentleman se permet de réaliser une carte bleue afin de réduire à néant le crédit de leur repas. Quitter l'antre restauratrice – bras-dessus, bras-dessous. Rejoindre l'hôtel, s'arrêter auprès de quelconques échoppes afin de réaliser des achats et surtout : une supérette afin de dégoter de simples bêtises à grignoter et des babioles. L'hôtel est rejoint, il semble pressé. Il se débarrasse dès lors, de ses effets personnels avant qu'il ne soit en mesure de délaisser sa personne à l'encontre du lit en un geste soudain et virulent. Le bougre n'a donc aucune retenue. Et il incite la demoiselle à se joindre à lui, ses côtés sont frappés. Profiter de cet instant, simplicité, silence et tranquillité. À l'évidence : le coréen va s'endormir ni une, ni deux. Et quelques heures plus tard, il se réveillera. (…) La nuit est tombée, l'éveil pointe le bout de son nez. Légère mélodie ou simples paroles, regard flouté et l'esprit embué. Le crâne lourd viendra s'échouer auprès des cuisses de la jeune femme. Véritable chérubin du haut de ses vingt-six ans. L'horreur. Se promener, vaquer à de simples activités ? Se mêler à la population japonaise ? Que faire ? « Est-ce qu'il y a quelque chose de prévu dans ton planning, pour la soirée ? » Il était prêt à se laisser guider – cette fois-ci. Qu'importe où, elle désirerait le mener. Il se laisserait faire. « Je devrais peut-être prendre une douche et me changer, rapidement. Histoire de paraître présentable, non ? » Il se redressa soudainement et jettera son dévolu auprès de son bagage principal. Les vêtements sont en vrac, quelques effets personnels sont envoyés valdingué tandis que de simples parcelles vestimentaires sont envoyées à l'encontre de l'une de ses épaules. Il fait son choix, attend patiemment le choix de la demoiselle. Il se moque du choix que celle-ci sera en mesure de faire, au final. Simplement sortir.


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 3063
Age : 19 ans (980612)
groupe : call of sirens ; team koikingu
rôle dans le groupe : vocaliste & rappeuse
nom de scène : mary ; jishoouk du caire ; jisooGAY ; jisousinsu
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M, dresseuse professionnelle de magicarpe, LGBT+ Queen // insoo fanclub
avatar : ahn solbin (laboum)
DC : jo jinah, wang jihyo, moon jiyeon, sato risa
Points : 83

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t61-ahn-jisoo-a-bird-set-free http://www.lights-camera-action.org/t71-ahn-jisoo-friendships-never-end http://www.lights-camera-action.org/t72p20-ahn-jisoo-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t77-ahn-jisoo-u-used-to-call-me-on-my-cellphone#177 http://www.lights-camera-action.org/t78-ahn-jisoo-ahn_mary#178 http://www.lights-camera-action.org/t7153-callofsirens#117333 http://www.lights-camera-action.org/t637-mary-flow-ent http://www.lights-camera-action.org/t2555-call-of-sirens
Message
Jeu 22 Fév - 19:51

take my hand and fly with me
oh fly with me

insoo, TENUE ☾ Rien de meilleur que de manger des ramens japonais dans un restaurant typique, au Japon. Elle rigole à chacune des pitreries du danseur, le corrige sur son anglais souvent approximatif ainsi que sur son japonais malgré ses faibles connaissances personnelles dans cette langue. Le déjeuner passe assez rapidement et c’est vers l’hôtel que les deux jeunes se dirigent en ce début d’après-midi. Quelques achats sur le chemin, de quoi grignoter notamment, et les voila dans leur grande chambre d’hôtel dans laquelle se trouve un lit double. L’américaine n’avait pas vraiment eu le choix lors de la réservation, l’hôtel ne disposait pas de chambre double avec lit séparé pour la durée de leur séjour, le nombre étant peu important parmi toutes les chambres disponibles dans l’établissement. Néanmoins, lorsqu’elle vit Insu s’étendre de tout son long sur le lit sans problème, elle suppose que ça n’a pas vraiment d’importance au final. Qui pourrait croire qu’il était l’ainé de leur duo pour le moins improbable. Elle rigole doucement avant de grimper à son tour sur le lit pour venir s’allonger à côté de lui. Pas le temps de lui demander si le lit double le dérange, il a déjà rejoint Morphée. Un sourire aux lèvres, elle dégage quelques-unes de ses mèches du visage de l’endormi avant de venir se blottir contre lui pour dormir un peu. Elle ne pouvait pas rêver mieux.

(…)

C’est elle qui se réveille la première, bien avant que le soleil ne se couche sur la ville japonaise. Ne voulant pas réveiller sa belle au bois dormant, elle s’occupe de son côté, profitant du calme pour squatter la salle de bain afin de se refaire une beauté. Elle finit par s’assoir en tailleur sur le lit près du danseur, pianotant sur son téléphone jusqu’à ce que le jeune homme se décide à ouvrir les yeux et à sortir de sa longue sieste. La tête du danseur venant se poser sur sa cuisse la tira de son niveau sur Candy Crush. « Bien dormi Blanche Neige ? » demande-t-elle en passant une main dans les cheveux de son aîné. « Je pensais trouver un petit restaurant de sushi dans le centre-ville, à Dotonbori, pour le repas. Sauf si tu préfères qu’on se fasse monter un truc par le room service ? » répond-elle alors qu’il se lève pour se changer afin d’être présentable en cas de sortie. « Enfile un truc simple, on va pas aller dans un restaurant gastronomique, c’est que des sushis. Puis faut qu’on passe inaperçu. C’est pas parce qu’on est au Japon que personne ne nous reconnaitre » ajoute-t-elle alors que le danseur hésite sur sa tenue du soir. Pire qu’une princesse celui-là. « On peut aller boire un verre après, sans alcool promis » ajoute-t-elle, sachant qu’il comprendrait parfaitement la seconde partie de sa phrase.





my heart starts to pound when my eyes meet yours. my head goes bang as if I bumped into something. I send you a sign but you don’t know, when will you notice? I feel nervous, burning up, you’re so frustrating.
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

je t'observe à chaque fois que je te regarde, (jisoo).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « T'ai obligé de faire ça à chaque fois ? » - Simba&Hye
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» 01h23 - [validée]
» Philippinne - J'ai peur d'être heureuse parce qu'à chaque fois que je le suis quelque chose se passe mal.
» « Regarde ça, regarde ça ! Chaque fois que j'déprime ça m'déplume !! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: outside :: around the world-