AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: nord

now or never.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 2243
Age : 20 ans.
groupe : 양면 // DOUBLE SIDE. (ex-fireflies)
rôle dans le groupe : prince, evil maknae, vocalist, dancer.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : idol, égérie de la marque de prêt-à-porter "Chris-Christy" & propriété exclusive de meili.
avatar : the only one; jung yoon oh / jaehyun ♥ nct u & nct 127 © sha
DC : yi lynn (ym) & kwon se jun (flw)
Points : 54

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t2198-l-lee-yong-seok#43958 http://www.lights-camera-action.org/t6819-double-side
Message
Dim 9 Juil - 17:10

ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.
yongseok & lloyd & insu, aesthetic, ☾ Dix jours, exactement. Dix jours s'étaient écoulés depuis l'incident au High'dol Express. Il ne s'était pas passé une seule journée sans que Yong Seok ne pense à son ami. Lloyd était même plus que ça à ses yeux. Il était comme le petit-frère qu'il n'avait jamais pu avoir. Il l'avait été depuis le premier jour où ils s'étaient rencontrés dans les locaux de la Knockout Global, il y a de cela de nombreuses années. Le temps n'avait fait que renforcer cette certitude. Même si Lloyd avait fini par découvrir l'existence d'un frère plus que véritable, et même si le destin avait bien failli se jouer d'eux, l'un comme l'autre étaient toujours en vie. Le cadet avait été bien plus amoché en comparaison à ses quelques égratignures - qui n'étaient pour dire, plus visibles - Yong Seok avait pu rapidement reprendre le cours de sa vie, presque comme si de rien n'avait été. Auprès de sa chérie, puis ensuite auprès de Jae Lin avec qui il s'était octroyé une courte parenthèse le temps d'un road trip. Ces derniers jours après le terrible événement avaient été volontairement recherchés dans le but de se changer les idées. Forcé d'attendre après la convalescence du plus jeune, le coréen n'avait pas tout de suite contesté les directives imposées par leur agence. Il était naturel de le laisser récupérer tranquillement chez lui. Sauf qu'au bout de la dixième journée, Yong Seok ne se fit pas prier pour agir dans l'ombre, muni de son tout dernier smartphone qu'il passa en mode caméra, avec en tête une idée bien précise. Tous leurs proches de l'agence allaient y passer, même jusqu'à certains membres du personnel ! Le Fireflies était ensuite parvenu à contacter In Su pour recueillir son accord mais surtout, leur nouvelle adresse d'habitation. C'était bien la première fois qu'il orchestrait quelque chose de ce genre ! Auparavant, il n'aurait jamais cherché à enfreindre les ordres et aurait juste attendu que ce dernier revienne de sa convalescence. Mais le pauvre devait sûrement s'ennuyer comme jamais entre ces quatre murs. Il était bien temps de lui redonner le sourire et de lui faire cette surprise ! Ce pourquoi, au lieu de presser immédiatement sur le bouton de la sonnette, le jeune homme envoya un message au frère aîné afin de signaler sa présence. Un sourire idiot sur les lèvres, Yong Seok ne put s'empêcher d'imaginer la réaction du plus jeune. Son éducation lui avait toujours convié d'apporter un petit quelque chose lorsqu'il se faisait inviter. Raison pour laquelle il se trimbalait aussi avec lui, une boîte de pâtisserie issue d'une enseigne française et plutôt populaire à Séoul. Populaire en tout cas, dans son quartier de bobo-chic ! Il savait déjà qu'il allait faire un tabac avec ça. Il connaissait bien l'amour que portait Lloyd aux fruits, et plus particulièrement aux cerises. Le chanteur espérait que cette attention plairait également à In Su dont il ne savait que très peu de choses, au bout du compte.



    meiseok ◗ ilysb
    You're the only one, alright alright. Oh, my heart hurts so good. I love you, babe, so bad, so bad. ©️endlesslove


Dernière édition par Lee Yong Seok le Jeu 13 Juil - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2805
Age : vingt-six ans.
groupe : team fdp, représente.
rôle dans le groupe : touche à un membre de ma clique go, tu verras qu'on est pas tout seuls.
nom de scène : INSU-RTOUTLESTERRAINS.
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M // chorégraphe, manager des monstruosités.
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kang junho(e), bae khean(oa), shin seok(ay) & jung hana(nas).
Points : 93

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t64-insu-body-language-is-ma-mother-tongue http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid http://www.lights-camera-action.org/t5393-nam-in-su#93629
Message
Lun 10 Juil - 3:21

je suis en train de me contenir,
parce que sur la vie de ma mère que je me contiens.

yongseok,lloyd&insu, aesthetic, ☾ La surprise, l'étonnement et une certaine perplexité. L'aîné n'avait guère l'habitude de recevoir de la visite en son antre (encore moins, depuis qu'il avait pris la décision de déménager aux côtés de son frère cadet, et ce, au sein d'une véritable maison accompagnée de son petit jardin personnel). Les festivités allaient donc débuter au travers d'une surprise venant de la part d'un ami du gamin, qui s'avérait être plutôt mal en point à la suite d'une émission qui semblait avoir mal tourné. Le train, hein. L'émission avait rapidement reçu d’innombrables menaces et l'aîné n'avait guère manqué à l'appel d'ouvrir sa grande gueule afin de quémander un dédommagement de la part des producteurs. Bien heureusement pour lui, son cadet n'était pas le seul à s'être retrouvé dans un tel état. Les excuses avaient donc été reçues, accompagnées de multiples présents afin de quémander le pardon de la part de la famille et du jeune homme en lui-même. (…) Aujourd'hui encore, il ne bossait pas. Aujourd'hui encore, il avait pris la décision de rester planté à la baraque. Pour une fois... Ce n'était pas uniquement pour ennuyer son cadet, prendre soin de lui et tourner en rond. Non, pour une fois : il s'apprêtait à recevoir quelqu'un de précis. Son téléphone portable glissé au creux de l'une de ses mains – aux aguets, répondre aux moindres messages texte ou appels qu'on daignerait lui offrir. Il désirait que la surprise ait un véritable impact sur l'esprit du petit malin. Le premier message fut donc un échange de bons procédés : son adresse complète, avec des indications précises de la route à suivre si l'on osait être perdu non loin de là. Les minutes défilaient et davantage, il perdait de son sérieux. Il devait paraître irréprochable, feindre l'ignorance, mais... Ce sourire écarlate naissant à l'encontre de ses lippes parviendrait sans grande difficulté à le trahir. Lui, et ses enfantillages alors. Il prit donc la décision de se réfugier au travers de la cuisine, de quoi préparer quelques rafraîchissements fruités et légèrement pétillants (fêter ça, sans alcool : une grande première). Il se dandinait à droite, puis à gauche sous le regard curieux de sa fidèle compagne : sa chienne.

Le plateau était presque clôturé – présentation dérisoire que, une sonnerie vint retentir. Agitant la foule, il manquait de peu de rencontrer le sol lorsqu'il fut précipité dans ses pas, accompagné de ceux de sa chienne. Ils furent tout deux bousculés au travers de l'agitation. Ils regagnèrent la porte sain et sauf afin de parvenir à ouvrir celle-ci dans l'espoir d’accueillir convenablement le visiteur. Légère excuse soufflée, il le fait entrer silencieusement. « Je ne sais pas trop où il a pris la fuite, mais il ne doit pas traîner bien loin... Laisse-moi t'aider à te débarrasser, je m'occuper de toutes ces petites choses. Je pense qu'il va adorer, c'est sucré. Et moi aussi, d'ailleurs. » Il ne savait pas trop quoi dire, ni même quoi faire... Il se considérait simplement comme un hôte, laissant son cadet recevoir l'un de ses amis. Il serait alors, un petit peu comme cette mère qui apporte les douceurs et les boissons avant qu'elle ne parvienne à prendre la poudre d'escampette par simple et unique peur de gêner son enfant. Il était pareil. Gêné.



Dernière édition par Nam In Su le Dim 6 Aoû - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 938
Age : fraîchement 18 ans
nom de scène : lloyd
occupation : rookie
avatar : Lee Min Hyung/Mark (nct)
DC : Murasakibara Ren
Points : 283


knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t84-nam-lloyd http://www.lights-camera-action.org/t136-nam-lloyd-we-cried-got-lost-but-healed-still http://www.lights-camera-action.org/t138-nam-lloyd-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t140-nam-lloyd-press-my-number http://www.lights-camera-action.org/t154-nam-lloyd-thelloyd http://www.lights-camera-action.org/t3495-nam-lloyd-kg
Message
Ven 21 Juil - 21:21

don't worry, quelques pâtisseries devraient suffire à mon bon rétablissement
yongseok & insu & lloyd, aesthetic, ☾ « A présent, tout ce qu'il vous faut, c'est du repos ». Ces mots n'avaient cessé d'hanter Lloyd depuis la seconde où ils avaient été prononcé par son chirurgien, qui s'était occupé de son cas à l'hôpital. Il s'en doutait bien évidemment, qu'après une blessure de cette envergure (vu le sang qu'il avait perdu, il ne s'imaginait même pas arriver à l'hôpital avec une seule goûte de ce liquide rouge dans le corps), le repos serait de mise, mais il refusait de croire en un laps de temps aussi long. Il avait presque eu envie de demander au médecin si quelques jours ne seraient pas suffisants pour qu'il se remette sur pieds (tout en sachant que quelques heures à ne rien faire était déjà trop pour lui). Mais il respectait le travail du corps médical, et s'était contenté de leur en être infiniment reconnaissant.

...Et de rester à ne rien faire, chez son frère -ou plutôt, chez eux-, en attendant impatiemment son total rétablissement. Les premières heures avaient été les plus difficiles ; il refusait de rester allongé mais il n'avait pas non plus envie d'être une charge supplémentaire pour Insu. Il l'avait notamment ressenti les jours suivants, que ce dernier avait passé à la maison (pour lui?), à veiller sur lui. Même voir le visage d'Haru, sans etre capable de pouvoir jouer avec elle comme à l'accoutumée l'attristait. Toutefois, il n'avait pas le choix que de prendre sur lui et d'attendre que ça aille mieux [...]. Dixième jour -il s'était mis à barrer chaque jour de convalescence sur son calendrier-, Lloyd commençait sérieusement à perdre le moral, à s'imaginer inlassablement tout ce qu'il pourrait faire si on le laissait aller à l'agence. Il n'avait même pas son téléphone sur lui, ce dernier étant rester au main des organisateurs de l'High'dol express. Les seules nouvelles qu'il obtenait étaient donc sur son ordinateur, et plus particulièrement sur les réseaux sociaux. Il n'était pas à la recherche de voeux de bon rétablissement, mais davantage curieux de savoir comment les autres s'en sortaient -s'il y avait eu d'autres blessés, si tout le monde poursuivait ses activités sans encombre. C'était déjà ça de gagner, de savoir que le monde se tenait bien, malgré tout, malgré son absence. Les messages de ses fans, inquiets, le faisait bien souvent grimacer. L'agence devait néanmoins s'en occuper, alors là aussi, il n'interféra pas.

Pour passer son temps, Lloyd s'était trouvé une nouvelle activité qui ne nécessitait pas qu'il bouge trop : la composition. Son clavier sur les genoux, son PC posé un peu plus loin sur son lit, il s'essayait à la création de quelques instrumentales (c'était aussi un moyen de ne pas être dans les pattes d'Insu à lui répéter qu'il s'ennuyait atrocement). A vrai dire, les jours avaient tellement été les mêmes ces derniers temps, coupés du monde en dehors de son frère et de ses parents qu'ils avaient vaguement vu à l'hôpital, qu'il fut surpris à l'entente de la sonnette. Il pensait même l'avoir imaginé ; est-ce qu'il délirait ? Dans le doute, il se débarrassa de son clavier pour le poser également sur son lit, et se leva (à son rythme) pour rejoindre la pièce principale. Il était toujours dans le couloir, lorsqu'il s'exclama suffisamment fort pour être entendu, mais avec une pointe de timidité : « Hyung, on a de la visite ? », phrase anodine, mais qui lui faisait inconsciemment sourire, car cela ne faisait qu'appuyer le fait qu'ils vivaient à présent ensemble.

Il était tout de même loin de deviner qui leur rendait visite ; il s'imaginait encore moins que cela puisse être pour lui. « Yong Seok ? », suivi d'un plissement de sourcil, comme s'il n'arrivait pas à y croire. C'était un peu le cas, il était surpris de le voir. Ici, qui plus est. Mais il était avant tout heureux, c'est pour ça qu'il accéléra le pas pour lui donner une petite accolade -la leur. « Qu'est-ce que tu fais ici ? », car Lloyd restait tout de même intrigué. Ce que tenait en main son frère aussi le rendit curieux, surtout lorsqu'il crut reconnaître le logo d'une pâtisserie -or il était définitivement incollable dans ce domaine. Il en remarquerait à peine que ce dernier ne semblait pas plus que ça surpris de la visite de Yong Seok.





"Baby don't like it"
Baby ☽ Is it me or are you doing something to me ? I like it when we get closer, when it gets risky

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2243
Age : 20 ans.
groupe : 양면 // DOUBLE SIDE. (ex-fireflies)
rôle dans le groupe : prince, evil maknae, vocalist, dancer.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : idol, égérie de la marque de prêt-à-porter "Chris-Christy" & propriété exclusive de meili.
avatar : the only one; jung yoon oh / jaehyun ♥ nct u & nct 127 © sha
DC : yi lynn (ym) & kwon se jun (flw)
Points : 54

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t2198-l-lee-yong-seok#43958 http://www.lights-camera-action.org/t6819-double-side
Message
Dim 6 Aoû - 16:00

ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.
yongseok & lloyd & insu, aesthetic, ☾ Il aurait pu ressentir une petite gêne, un certain malaise à se retrouver pour la première fois chez In Su et son jeune cadet. Après tout, s'il avait toujours été proche de ce dernier, les rapports qu'il entretenait avec le premier avait toujours été purement professionnel. Yong Seok se rappelait pour la première fois de In Su à l'époque où il avait été jury au Serendipity. Il se souvenait même encore parfaitement de la critique constructive qu'il s'était mangé par celui-ci, le jour où il avait dégringolé du fameux classement. Une critique qui l'avait finalement fait avancer, plus qu'il ne l'avait imaginé lui-même. Et puis plus récemment, il avait été à l'origine de la chorégraphie de « If You Do », dernier titre en date des Fireflies. Jusque là, il ne s'était jamais imaginé devenir un peu plus qu'un simple disciple ou camarade du milieu. Pour autant, se retrouver dans leur petit cocon, en présence du « meilleur ami de l'homme » le fit se sentir comme un invité privilégié ! In Su ne manqua pas de le décharger de son paquet, alors qu'il le remerciait par un sourire et d'une inclinaison instinctive de la tête. Au moins il était rassuré d'apprendre que la petite attention plairait aux deux ! « Je savais pas exactement ce qui lui aurait fait le plus plaisir. Du coup j'ai opté pour plusieurs mini-assortiments. Et clairement ouais… ils auront tous le même point en commun ! » Ils allaient avoir l'embarras du choix entre le bavarois vanille-cerises, le brownies aux cerises confites, les tartelettes et le petit cheesecake au... coulis de cerise ! En espérant qu'aucun n'en ferait une overdose. Il aurait peut-être dû varier un peu plus les genres… Mais ce qui était fait, était fait. « Lloyd ne se doute vraiment de rien ? » Il demandait toujours, comme pour avoir la confirmation. C'était toujours bon à savoir avant que ce dernier ne débarque. La surprise devait rester la même et concrètement, il aurait été déçu de ne pas créer l'inattendu comme convenu !! Toutes traces d'embarras semblait disparaître au fil des minutes, alors qu'il osait un petit geste envers le canidé sans pour autant le toucher.

Yong Seok avait toujours adoré les chiens, sauf qu'il n'en avait jamais eu. Ses darons s'étaient montrés catégorique à ce sujet, et avec le temps il s'était fait une raison. Au dortoir, les animaux n'avaient pas franchement leurs places non plus… Donc il avait juste lâché l'idée. Il ne rejetait pas la chose dans un futur plus au moins lointain. Après tout, Mei Li possédait déjà son propre compagnon – même si elle devait le laisser auprès de sa famille – il espérait bien que son histoire avec la jolie d.avenue durerait suffisamment longtemps pour envisager l'adoption de son premier animal, à ses côtés. Qui sait. Il se refusait toujours à trop se projeter, mais il ne pouvait plus imaginer l'avenir sans sa chieuse attitrée. Preuve qu'il était sérieux avec elle, plus que jamais. Au bout du compte, son regard retomba sur la bouille de l'animal à quatre pattes. « C'est quoi comme race ? Je peux le caresser ? » Il n'avait pas été vérifier s'il s'agissait d'un mâle ou d'une femelle. Quand bien même, In Su ne manquerait pas de le reprendre dans le cas inverse. Il souriait désormais comme un con devant la fragilité dont il faisait preuve, penché vers le canidé. C'est à ce moment précis que Lloyd fit son apparition, l'air totalement effaré alors qu'un nouveau sourire venait étirer les zygomatiques du Fireflies. Très vite redressé, les deux amis ne tardèrent pas à s'échanger leur accolade perso, non sans un léger rire s'échappant de ses lippes à son interrogation. Ce qu'il faisait ici ? C'était pourtant évident ! « Je sais pas. J'me suis paumé tu crois ? Ou j'ai juste eu un très bon complice ? »  ajouta t-il à l'encontre de In Su au moment où lui adressa un regard. L'association improbable mais désormais réelle ! Yong Seok était vraiment heureux. Il n'avait pas cessé de penser à ces retrouvailles depuis l'incident au train. Depuis le sauvetage et leur arrivé aux urgences… Il avait été rapidement le voir après son passage au bloc, mais suite à ça, les occasions lui avait manqué. Il comptait bien se rattraper ce jour-ci ! « C'est bon de te revoir. T'as l'air en forme, ça fait plaisir. » Sur ses mots, il lui adressa une petite tape sur l'épaule, rassuré, même s'il se doutait que Lloyd aurait encore quelques jours pénibles à ne rien faire. Au moins pour aujourd'hui, il aurait un peu d'animation. « Au fait j'y pense. Elle était passée te voir la nana des d.avenue ? Lynn, c'est ça ? » Il y re-songeait, car le soir où ils avaient tous été embarqués à l'hôpital pour un rapide check-up, son chemin avait rencontré celui de la blondinette du détour d'un couloir. Sur le coup, il n'y avait pas trop prêté attention. Mais elle ne pouvait que venir de la salle où se trouvait Lloyd ! Et il était loin de s'imaginer qu'elle n'avait jamais osé entrer... D'un air un peu taquin, il ajouta bien assez vite pour le charrier : « Une amie à toi ? Tu me l'avais caché ? » Lloyd oserait-il faire des cachotteries à son grand-frère et à lui ?



    meiseok ◗ ilysb
    You're the only one, alright alright. Oh, my heart hurts so good. I love you, babe, so bad, so bad. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2805
Age : vingt-six ans.
groupe : team fdp, représente.
rôle dans le groupe : touche à un membre de ma clique go, tu verras qu'on est pas tout seuls.
nom de scène : INSU-RTOUTLESTERRAINS.
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M // chorégraphe, manager des monstruosités.
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kang junho(e), bae khean(oa), shin seok(ay) & jung hana(nas).
Points : 93

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t64-insu-body-language-is-ma-mother-tongue http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid http://www.lights-camera-action.org/t5393-nam-in-su#93629
Message
Mar 8 Aoû - 15:32

je suis en train de me contenir,
parce que sur la vie de ma mère que je me contiens.

yongseok,lloyd&insu, aesthetic, ☾ L'homme restait planté auprès de l'entrée. L'esprit emplis et embué d'innombrables pensées. L'hésitation s'avérait être à son comble, que dire et surtout, que faire ? L'idée que l'ami de son cadet soit légèrement plus âgé n'allégeai guère sa peine et le faussé persistant entre eux et lui. Parole tenue : il s'éclipserait rapidement de là, après avoir pris soin d'emporter quelques pâtisseries. L'égoïsme d'un vieil homme. Le sourire arboré semblait s'éterniser au fil des secondes, cependant amusé par la situation. Est-ce que la surprise serait bien reçue ? La boite cartonnée résidant aux creux de ses mains fut disposée auprès du bar, celles-ci libérées, il prit la peine de s'accroupir auprès de l'animal qui attisait les questionnements. « Jeune demoiselle Shiba Inu, plutôt jeune, on confond facilement. Haru, du premier nom. Le monstre, du deuxième. Ventre sur pattes, pour les intimes. » Léger ricanement clôturer l'introduction faite, de sa bien aimée. (…) Soudainement, une voix masculine – toute autre, se fit entendre. L'adolescent daignait finalement s'extirper de sa cachette afin de parvenir à jeter un œil à l'intention du visiteur qui venait tout juste de faire retentir la sonnette. La visite reçue, cette surprise. Elle ravivait au travers du faciès de son cadet une expression qu'il n'avait pas su discerner en ces précédents jours passés, enfermé en ces lieux. Finalement, redressé sur ses guibolles. Les deux mains dirigées vers l'ami en question (plutôt fièrement). « Juste un très bon complice, lié à un très bon ami à toi. Je n'en dirais pas plus, mais je ne taris pas d'éloges sur ce très bon ami, n'est-ce pas. » Aussitôt dit, aussitôt fait. L'homme s'écartait. Pourtant, ses oreilles s'accrochaient à l'échange disposés entre les deux jeunes. Curiosité piquée à vif. Demoiselle citée. Qui, quoi, où, quand, comment ? Les yeux arrondis, il s'enquit de s'approcher à nouveau plutôt que de simplement jouer l'hôte exemplaire. « Pardon, mais. Jeune demoiselle dans l'air ? Et, je ne suis même pas tenu au courant ? Je suis un frère trahi, blessé. Qui plus est, cachée à ton ami et moi... Je doute que, ce ne soit qu'une simple connaissance, hein. Je connais les entourloupes chez les gamins. » Paroles dites, il s'enfuit tel un brigand. Retrouvant place auprès de la cuisine.

Si on lui avait dit que recevoir de la visite d'un ami, ou autre s'avérait être aussi revigorant et amusant... Il en recevrait bien davantage. Il oserait même, faire quelques invitations. Mais, trêve de bavardes et d'imagination débordante. Il s'affairait à se laver les mains afin de parvenir à décorer son assiette des nombreuses pâtisseries achetées par le jeune homme. Il en avait véritablement pour tous les goûts... Les senteurs lui chatouillaient les narines : vanille, cerise, chocolat, et bien plus encore. Son estomac gargouillait, ses lippes furent allègrement humidifiée. « Installez-vous dans le salon ! J'arrive, dans deux minutes. » Hurlait-il, pratiquement. Et ce n'est qu'après les deux minutes en question qu'il parvint à pointer le bout de son nez. Plateau en mains, il grondait du regard l'animal qui oserait se frayer un chemin entre ses pas, non. Pas maintenant. Il aimerait éviter un carnage et l'aspect ridicule au sein duquel il serait emporté s'il se retrouvait le cul au sol trempé de la tête aux pieds par ces jus de fruits. L'horreur. La honte. « Je sais que, les petites choses sucrées c'est loin de faire parti de votre régime, mais. Petite folie de temps en temps, ça ne fait pas de mal ? Et puis, je doute que vous soyez en mesure de répliquer que vous devez faire attention, cinquante kilogrammes tout mouillés, à coup sûr. » La plaisanterie faite par le plus âgé, douce part de vérité en ses paroles.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 938
Age : fraîchement 18 ans
nom de scène : lloyd
occupation : rookie
avatar : Lee Min Hyung/Mark (nct)
DC : Murasakibara Ren
Points : 283


knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t84-nam-lloyd http://www.lights-camera-action.org/t136-nam-lloyd-we-cried-got-lost-but-healed-still http://www.lights-camera-action.org/t138-nam-lloyd-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t140-nam-lloyd-press-my-number http://www.lights-camera-action.org/t154-nam-lloyd-thelloyd http://www.lights-camera-action.org/t3495-nam-lloyd-kg
Message
Mar 15 Aoû - 17:43

don't worry, quelques pâtisseries devraient suffire à mon bon rétablissement
yongseok & insu & lloyd, aesthetic, ☾ « Lloyd ne devait pas oublié que cette cohabitation ne comprenait pas seulement lui et son grand frère, mais aussi la petite reine, leur Haru, dont le charme semblait ne laisser personne indifférent. Après avoir salué son fidèle camarade de la KG et ami, il s'était donc tourner vers la demoiselle pour lui adonner quelques caresses sur le haut de la tête, les yeux néanmoins rivés sur leur invité, n'essayant même pas de cacher sa surprise. Puis, son incompréhension. « Un complice ? ». Ce n'est qu'à ce moment là qu'il fit le rapprochement, en suivant le regard de son hyung... sur son autre hyung. « Toi ..? » murmura-t-il en pointa un index hésitant en direction d'In Su. Ça lui faisait tout drôle de savoir que son frère était dans la confidence de cette petite visite surprise. Si Lloyd n'avait pas squaté sa chambre toute la journée, peut-être aurait-il eu vent de quelque chose. Il sentait déjà In Su pouffer intérieurement de cette situation, et de la réaction de son cadet qui arrivait difficilement à se départir du choc.

Il dût toutefois reprendre vite ses esprits. Ils avaient un invité. Il ne savait pas pour combien de temps, mais revoir Yong Seok était trop agréable pour qu'il perde son temps à se poser trop de question. Il était là, c'était le principal. Se doutant très vite de la raison de sa venue, Lloyd s'en voulut encore un peu plus de l'inquiétude qu'il avait dû causer. Il avait surtout l'air d'une larve ambulante, mais il accepta tout de même la remarque d'un petit sourire. « Yep' c'est plus qu'une question de temps avant que je redébarque à l'agence ». Convaincu de pouvoir être véritablement en forme si on le laissait sortir d'ici, il restait néanmoins quelque peu crispé, aussi positif essayait-il de paraître. La question qui suivit eut le don de l'achever, et de faire disparaître le sourire qu'il s'appliquait à garder sur les lèvres. Il ne prit même pas la peine de se demander pourquoi Yong Seok lui posait une pareille question ; il se revoyait juste dans son lit d'hôpital, avec sa bonne humeur habituelle qui descendait crescendo -on pouvait même dire qu'il s'agissait davantage d'une énorme chute. « Non elle... elle est pas venue ». Il l'aurait souhaité, ne serait-ce que pour s'assurer qu'elle allait bien de son côté, mais sa venue n'était rester qu'au stade de souhait, sans jamais se réaliser.

Le jeune garçon aurait dû néanmoins davantage s'attarder sur cette soudaine question, qui n'avait rien d'hasardeuse venant de son ami. Comme si sa curiosité n'était pas suffisante, In Su qui l'était tout autant n'hésita pas une seule seconde à montrer soudainement un vif intérêt à leur discussion et au "secret" de son cadet. Un peu perdu face à tout ça, le regard du Canadien fit le va-et-viens entre les deux garçons, avant de s'adresser à In Su et son côté dramaqueen. « Hyung.. ». Il n'avait pas volontairement chercher à garder le secret, mais il était vrai qu'il ne s'étendait jamais sur les moments qu'il partageait avec la jeune fille, qu'il appréciait, et dont il attendait toujours avec impatience "la prochaine fois". Leur emploi du temps ne les permettait pas de se voir aussi souvent qu'il le souhaiterait -surtout qu'ils n'appartenaient pas à la même agence- mais Lloyd essayait toujours de profiter un maximum de leurs petites sorties (souvent imprévues et dictées selon les soudaines envies de Lynn) ou de toutes ses fois où ils se croisaient en coup de vent lors de music show.

Une fois le plus âgé éclipsé dans la cuisine, en délaissant une bonne odeur de pâtisserie derrière lui, Lloyd se tourna aussitôt sur son ami et n'hésita pas à pointer du doigt sa trahison. « Il va se mettre à s'imaginer des trucs maintenant genre... plein de truc ». Et le taquiner à vie, car bien sûr monsieur connaissait "les entourloupes chez les gamins". Lloyd ne parvenait même pas à deviner la hauteur de ce qu'il pouvait bien s'imaginer à présent, mais il savait que le concerné allait le passer au peigne fin au sujet de cette amie. En attendant, un bon goûter les attendait. En hôte exemplaire, Lloyd escorta son ami jusqu'au salon comme l'avait suggérer son grand frère, puis se hâta sur le canapé, le dos redressé et les mains sur les genoux, dévoilant ainsi son impatience grandissante. A la vue de la petite Haru dans les pieds d'In Su, il devina que leur festin arrivait. Il n'en fut que plus conquis en constatant de quoi il était fait : bavarois à la cerise, brownies aux cerises, et milles et une merveilles... au cerise. Après un regard complice en direction de celui qui avait ramené ces met et avoir littéralement rayé de sa tête le régime que la vie d'idole lui imposait, il se servit en premier en répondant distraitement à In Su. « Ça ira ». Il ne faisait qu'écouter les précieux conseils de ce dernier : quelques petites folies de temps en temps ne faisaient pas de mal. Bien au contraire, il aurait pu en pleurer de joie. Il avait presque l'impression de redécouvrir le goût du sucre, après s'être cloîtré dans sa chambre et avoir sauter mainte fois des repas par manque de motivation et d'envie. Il avait dû engloutir déjà bien 3-4 bouts de gâteau lorsqu'il se décida de faire signe à Yong Seok de se servir (et se décala un peu du canapé et de la place de choix qu'il avait prit juste devant le plateau sans s'en rendre compte pour la léguer à son ami). « Hyung, tu devrais aimer ça » proposa-t-il à son frère en dirigeant directement le met vers sa bouche (et après avoir préalablement goûter à toutes les pâtisseries présentes).





"Baby don't like it"
Baby ☽ Is it me or are you doing something to me ? I like it when we get closer, when it gets risky

Revenir en haut Aller en bas

now or never.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: nord-