AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

seok bambina la star, seok no limit, (shigure).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 173
Age : 21, (05.02).
groupe : 양면 // DOUBLE SIDE.
nom de scène : cooking mama.
avatar : dean.
DC : le squad, nam insu(lte), bae khaen(oa), jung hana(ture) & kang junho(e).
Points : 45

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t6150-yaourt-aux-fruits http://www.lights-camera-action.org/t6812-shin-seok-seoksi#113869 http://www.lights-camera-action.org/t6173-shin-seok http://www.lights-camera-action.org/t6205-shin-seok-seoksi#104044 http://www.lights-camera-action.org/t6819-double-side En ligne
Message
Mar 11 Juil - 12:49

j'vais faire la biatch,
un peu.

shigure&seok, aesthetic, ☾ Le réveil du gamin avait sonné il y a de cela trois heures. Pourtant, il était déjà en retard. Il avait bien changé quinze fois de tenue, de coiffure et de parfum. Le petit-déjeuner du début d'après-midi avait été évincé dans l'espoir de parfaire son esthétique. Il courant partout – ici et là, entre sa valise, le miroir de la salle de bains et l'entrée. Il en oublierait presque son cerveau, à force. Et c'est après une bonne trentaine de minutes de retard prises sur son emploi du temps qu'il vint enfiler sa bonne vieille paire de chaussures fétiche. Sac à dos jeté à l'encontre de l'une de ses épaules, casque glissé sur ses oreilles. Il était fin prêt à s'aventurer au travers du monde réel plutôt que de simplement l'observer depuis son bon vieux canapé souillé par sa présence répétitive à l'encontre de celui-ci. Le petit malin chevauchait fièrement son destrier. Enfin, plutôt : le bon vieux vélo volé au voisin du coin. Il roulait à toute vitesse sur les trottoirs, les pistes cyclables et la route. Il hurlait sur son passage afin de démontrer son arrivée auprès des passants. L'accident était si vite arrivé pourtant, il ne désirait aucunement ralentir. Il poursuivait sous les insultes, les cris et les onomatopées des sombres inconnus effrayé et surpris lors de son passage à toute vitesse. L'effort physique se devait d'être applaudi, c'était rare ces derniers temps. (…) Les pieds posés à l'encontre du sol, accroupis aux côtés de son moyen de locomotion, essoufflé. Le malin crachait ses poumons et ne pouvait s'empêcher de haïr la raison principale de sa venue – si précipitée, en ces lieux. Les minutes défilèrent et il retrouvait ses esprits. Légèrement pommé. La chevelure noirâtre ébouriffée, son visage épousseté du moindre effort. Il observait son reflet au travers des portes de l'entrée avant qu'il ne daigne finalement se pointer. Fièrement accompagné de son sourire écarlate, il traîne dans les couloirs. L'air las et détaché, comme s'il ne venait pas de parcourir plusieurs mètres à une vitesse affolante. Feindre l'ignorance. Son haut fut agité afin de parvenir à de nouveau ressentir son parfum dont il s'était aspergé (peut-être bien trop, d'ailleurs). L'achat d'une bouteille d'eau fut réalisé avant qu'il ne parvienne à se planter de salle. Ricanement étouffé, excuses dévoilées. Il cherchait le vieillard du regard, sans parvenir à mettre la main sur celui-ci. « Hé, merde... Soufflait le gamin. Dépité. Le plus âgé avait très certainement pris la poudre d'escampette à la suite de son retard, après tout peut-être était-il bien plus occupé qu'il n'osait le croire ou l'imaginer. Ils ne sont pas tous comme lui. Carpette, jours après jour. Quel con. » Pestait-il, finalement.

Soudainement, un éclat de génie. La carte du pseudo-journaliste, amie de sa sœur, idylle de son esprit. Peut-être y avait-il son numéro de téléphone portable ? Il ne se gênerait pas pour le contacter si c'était le cas et bingo. À croire que la chance lui souriait enfin. Le numéro fut composé, un soupir échappé. Garder son calme. Rester simple et respectueux. « Ho ? Allô ? Je suis désolé de mon retard, ouais. C'est peut-être con de le dire maintenant, mais. Je vous ai déjà fait fuir, hein ? » Le questionnement semblait quelque peu étrange, certes, mais... Le gamin ne savait aucunement de quoi il en était de cette proposition après tout. Le mystère planait sur cette retrouvaille et il désirait en connaître bien davantage. Rendez-vous sous-entendu ? Il était prêt à accepter, qu'importe l'idée génératrice de cette nouvelle rencontre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 270
Age : 29 ans (19/09)
groupe : Valkyries
rôle dans le groupe : manager, takoi *hairflip*
nom de scène : rξd
occupation : Briseur d'os, manager, parolier, artiste underground et médium en formation
avatar : BYG
DC : Tae Juan / Hakki / Ji Yun
Points : 104

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t5891-hanyu-shigeru-tiger-tiger http://www.lights-camera-action.org/t5926-shige-x-didn-t-even-break-a-sweat http://www.lights-camera-action.org/t6223-hanyu-shigeru http://www.lights-camera-action.org/t6029-wang-ming-hu#101899 http://www.lights-camera-action.org/t5979-wang-ming-hu-mr_wang#101289 http://www.lights-camera-action.org/t6249-hanyu-shigeru#104663
Message
Ven 14 Juil - 12:31

Crayon entre les dents, stylo rouge à la main, je passais en revue les exercices de la semaine et corrigeais ça et là une lectures de partition que j'avais imposé à mon groupe d'étudiants. Depuis que j'avais remarqué des failles chez certains, en ce qui concernait la composition qui était faite à l'instinct et donc, malheureusement, avec des erreurs, je m'étais tout de suite interposé. C'était important qu'ils sachent comprendre les partitions qu'on leur donnait et c'était encore plus important qu'ils puissent en écrire, eux aussi. Cet été, j'avais donc rassemblé les éléments que je considérais les « plus faibles » dans l'agence et, sur autorisation des autres profs, avais mis sur place un cours de rattrapage. Finalement, la musique, c'était comme des maths... tout le monde n'aimait pas ça, mais une fois qu'on avait compris la logique et si on travaillait suffisamment pour intégrer les leçons (parce que non, ça ne rentrait pas d'une traite...), alors tout se voyait simplifié. Si pour ma part, j'adorais mon job, je restais conscient que certains trainee voyaient mon cours comme une corvée sans nom... mais bon, même s'ils souffraient aujourd'hui, ils me remercieraient plus tard. À mes yeux, il n'y avait rien de pire qu'être en retard par rapport à ses camarades et se sentir « bête » ou inutile... et j'en avais vu passer pas mal, des élèves comme ça.

Lorsque mon téléphone sonna, j'attrapais ce dernier par réflexe et décrochais avant même d'avoir vu qui m'appelait, si bien que ma surprise fut plus que totale, au moment où la voix du frère de Saem retentit de l'autre côté. OH MERDE. C'EST VRAI. JE LUI AVAIS DIS DE VENIR. Rbfvduicjkxl. Oh, l'idiot. Comment j'avais fais pour oublier ça ? J'en avais marre de mon inattention. « Ah euh... naaaaaaan, pas du tout ! » Lâchant un peu tout ce que j'avais en main, je me redressais d'un coup et courus rassembler mes affaires à droite, puis à gauche. « T'es encore là ? Attends, j'arrive tout de suite, t'es dans quel coin ? » J'aurais bien servi une super excuse, mais je ne savais pas baratiner du tout, en dehors des moments où mon but était de faire de la pub aux Valky.




You're
_my wax
__._.._mannequin.


Revenir en haut Aller en bas

seok bambina la star, seok no limit, (shigure).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Park Hyun Jun ft. Park Hyeong Seok (Ulzzang)
» Star Wars Pocket Models TGC
» sable, caniche star
» [Partenariat] Star Wars: Clone Wars Rpg
» Hogan critique The Rock! Star Jersey Shore dans le ring ++

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-