AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: sud

I could try to smile to hide the truth, but I know I was happier with you ft. Shin ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Messages : 1698
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 47

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Lun 31 Juil - 20:06

I could try to smile to hide the truth, but I know I was happier with you
« Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you ... I knew one day you'd fall for someone new, but if she breaks your heart like lovers do. Just know that I'll be waiting here for you ... Ed Sheeran - Happier. » •••

Depuis fin janvier, début février, les choses changeaient petit à petit. Je me suis à nouveau rapproché de Shin. Après notre conversation en début d’année, j’ai vraiment fait mon possible pour tourner la page. Je ne voulais pas continuer de m’accrocher, même si chaque fois que je le voyais, je savais que mes sentiments étaient toujours présents. Je voulais vraiment donner une chance à notre nouvelle amitié. Je savais que de son côté il avait toujours de l’affection pour moi, j’ai espéré au départ, mais j’ai réalisé que je me faisais plus de mal qu’autre chose. Puis, je ne voulais surtout pas forcer Shin. Il voulait sans doute oublier avec le temps et tourner la page lui aussi. Ce que j’ai vu il y a quelques jours me l’a confirmé. Il veut faire sa vie avec quelqu’un d’autre, il a sans doute déjà une copine. Le pire c’est qu’elle est jolie, je peux comprendre qu’il l’ait choisit. Ils avaient l’air proches. Pourtant cela m’a brisé le cœur de les voir aussi proches et complices ensembles. Je suis resté quelques secondes à les observer avant de m’éclipser, je ne voulais surtout pas que Shin me voit. Depuis cet incident je n’arrive plus à me voiler la face. Je l’aime et ça me tue.  Je ne réponds plus aux messages de Shin, sauf lorsqu’il se montre insistant et encore je reste évasif.

Je savais que tôt ou tard j’allais de nouveau souffrir. C’était obligé et pourtant, j’ai voulu donner une chance à cette amitié. Je me doutais que ça allait arriver, qu’il tomberait amoureux de quelqu’un d’autre. J’ai essayé de me persuader que j’allais pouvoir le supporter, mais visiblement non … Depuis le début de l’année je m’étais rapproché de Shin, il venait souvent me voir pour prendre des nouvelles. Il me soutenait et il nous arrivait de sortir pour déjeuner le midi. Il était aussi là pour me soutenir lors de mon retour sur scène et aussi pour mon plus récent comeback. Je n’ai d’ailleurs pas réussi à lui dire qu’une des chansons de l’album le concernait directement et lui était même presque dédié. Je n’ose plus parler de notre relation. Shin avait l’air d’avoir tourné la page, je voulais le laisser tranquille. Je pense que je n’oserai plus jamais évoquer ces souvenirs. Pas maintenant qu’il est très certainement en couple. Shin voulait qu’on sorte hier, apparemment il avait trouvé un restaurant sympathique en ville. Cela nous arrivait régulièrement ce genre de sortie, même si je ne mangeais pas toujours énormément, je retrouvais le goût de prendre un bon repas quand j’étais avec lui. Ce n’est pas la première fois que je refuse quelque chose qu’il me propose, je n’arrête pas depuis quelques jours, depuis que je l’ai vu avec cette fille.

Je n’ai pas le courage de lui faire face. Je sais qu’à un moment donné je n’aurais pas le choix, mais je repousse l’échéance. Je me suis renfermé sur moi-même, je vis entre l’agence et mon appartement seulement. Je vais m’entraîner, puis je rentre. Je ne suis pas encore tombé dans le cliché de sauter encore plus de repas. Je commence à aller mieux et je mange un petit peu à tous les repas. Je mets juste tout en œuvre pour éviter de voir Shin. Il ne m’a pas envoyé de message de la journée, alors j’imagine que j’ai réussi. Je commençais à oublier ce qu’il s’est passé. Aujourd’hui, je n’ai pas besoin d’aller à l’agence et j’ai décidé de rester à l’appartement pour me plonger dans un bon livre. Rien de tel pour soigner les maux. Toujours un peu frileux, j’ai posé un plaid sur mes genoux et j’ai pris le livre que j’ai commencé il y a peu. Jusqu’à ce que je sois tiré de mes songes par quelqu’un qui frappe à la porte. Je me lève surpris, je n’attendais personne. Je me fige en découvrant Shin derrière la porte.

- Shin ? m’exclamais-je ayant du mal à dissimuler ma surprise. Tu ne m’as pas dit que tu passerais ...

Je suis pris de court et je ne sais pas quoi dire pour mettre court à cet échange. Quand il m’envoie des messages ou qu’il m’appelle, je peux facilement prétendre être occupé à l’agence.

- Tu voulais quelque chose ?

J’ai du mal à soutenir son regard, je repense toujours à ce que j’ai vu il y a quelques jours. Cette femme à son bras, il avait l’air heureux, peut-être même plus que lorsque nous étions ensemble. Ou alors mon faible estime de moi-même et la douleur ont joué avec les apparences. Ils avaient l’air proches … J’ai eu si mal en les voyant, alors que je ne devrais pas. Je devrais avoir tourné la page, comme lui. Pourtant, j’ai beau mettre toute ma bonne volonté, je n’y arrive pas. Il est toujours dans mon esprit, dans mon cœur … Est-ce que j’arriverais un jour à me défaire de ces sentiments qui me hantent. Est-ce qu’un jour quelqu’un pourra prendre sa place dans mon cœur et dans ma tête … Pourtant quelque chose me dit que je ne serais aussi heureux que je l’ai été avec lui. Il a été l’homme le plus important dans ma vie, celui que j’ai le plus aimé. Bien sûr que ça me fait quelque chose de le voir aussi complice avec quelqu’un d’autre. J’ai commis la plus grosse erreur de ma vie lorsque je l’ai laissé partir la première fois, maintenant il est trop tard … Il a l’air bien plus heureux ailleurs.
© 2981 12289 0


I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.


Dernière édition par Kwon Nathanaël le Mer 2 Aoû - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 158
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae (avatar by CHEESEAVATARS)
DC : //
Points : 759

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523p10-huang-shin-mes-rps#bottom http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mar 1 Aoû - 23:04

I COULD TRY TO SMILE TO HIDE THE TRUTH, BUT I KNOW I WAS HAPPIER WITH YOU
•••  "I didn't know what you were going through. I thought that you were fine. Why did you have to hide? I didn't want to let you down but the truth is out yt's tearing me apart, not listening to my heart" Space Between.

——


Depuis quelques jours, tout semblait se dérouler à merveille dans la petite vie de Shin. Il avait l’impression que son futur se dessinait tout doucement puisqu’on venait de plus en plus vers lui, qu’on l’observait avec une certaine attention et qu’on lui laissait même le temps d’auditionner pour différents projets. Il n’avait encore rien de précis sous les bras mais lorsqu’il avait appris qu’il allait pouvoir figurer dans un vidéo clip pour un artiste, il s’était senti poussé des ailes! Ce n’était pas grand chose mais c’était peut-être le début de son avenir qu’il avait tant imaginé, voyant tout en grand! Malgré cette joie non avouée, il essayait toutefois de garder les pieds sur terre, ne souhaitant pas tomber de haut, une nouvelle fois.

Ces derniers jours, il avait également pris le temps de se changer les idées en sortant voir des amis. Il travaillait toujours d’arrache pied mais il avait aussi décidé de se garder un peu de temps pour lui, loin des entraînements qui avait fini par l’épuiser physiquement. Et un grand changement s’était opéré dans sa vie depuis plusieurs jours… Il avait repris contact avec Nathanaël et il voyait parfois le jeune homme… Il leur arrivait de manger ensemble, et surtout, ils s’envoyaient fréquemment des messages. Ce fut au départ très déstabilisant pour Shin mais il avait décidé de jouer le jeu et de faire des efforts puisque c’était ce qu’il avait promis. Qui plus est, il avait réellement envie de devenir ami avec le jeune homme et pour cela, il était nécessaire d’aller de l’avant en continuant de se voir régulièrement. Il espérait avec le temps que ses sentiments allaient disparaitre pour laisser place à une amitié sincère. Cependant, cela ne semblait pas aller dans ce sens jusqu’à ce jour… Nathanaël devait être son ami, il devait le voir ainsi et ne plus rien éprouver de différent pour le jeune homme mais ce n’était toujours pas le cas même s’il prétendait du contraire. Il évitait souvent de le regarder trop longtemps dans les yeux, se sentant rapidement envahir par des émotions trop intenses qui n’annonçait rien de bon… Shin faisait pourtant de son mieux… Mais il savait que rien n’avait changé, bien au contraire. C’était comme si l’inverse était plutôt en train de se produire. Au départ, il avait appréhendé leur rencontre ainsi que leur échanges par messages mais avec les semaines, il avait bien vite réalisé que ce n’était plus le cas. A présent, il attendait plutôt avec impatiente de lire un nouveau message de Nath’ et cela lui rappelait dangereusement le début de leur relation… Lorsqu’il n’arrêtait pas de penser à l’artiste sans savoir ce qu’il l’attendait ensuite. Cette appréhension si bouleversante mais pourtant si agréable où un sourire étire bien vite les lèvres lorsque une sonnerie annonce l’arrivé d’un nouveau texte.

Oui, Shin attendait les messages de Nathanaël avec grande impatience…mais ces dernier temps, ce dernier semblait être de plus en plus distant et il n’avait pas fallu longtemps à Shin pour s’en rendre compte. Il avait proposé des rencontres qui avait été refusée par son « ami » et certains messages étaient restés sans réponse… Pourtant il n’agissait pas ainsi habituellement… C’était comme si, tout à coup, il ne voulait plus passer de temps avec Shin et ce dernier n’était pas du tout enchanté par ce changement soudain. Surtout parce qu’il ne comprenait pas ce qu’il avait bien pu faire pour causer une telle distance. Avait-il dit quelque chose de mal? Ou avait-il eu un geste déplacé? Il avait pourtant fait de son mieux pour prétendre être un simple ami même son regard sur Nath’ n’avait pas changé… Ce étreinte qu’il avait partagé par ailleurs… Il n’arrivait toujours pas à se la sortir de la tête, et ce malgré ses nombreux efforts pour passer à autre chose. Cela n’avait pas aidé, bien au contraire et il regrettait parce que ça avait empiré la situation à son sens.

Finalement, Shin fut très vite vexé par cet éloignement entre lui et Nath’. il avait beau paraitre encore un peu froid par moment, il était pourtant heureux de partager des moments avec le jeune homme. Ca leur permettait de savoir comment ça se passait dans leur vie respective, avec leur calvaire et leurs bons moments. Ca permettait aussi à Shin de veiller sur la santé de Nath, car il était toujours heureux de voir le jeune chanteur manger devant lui, même si ce n’était pas grand chose. Ca le rassurait même si cette boule au ventre l’accompagnait toujours… Ainsi, fatigué d’attendre des nouvelles qui ne venaient pas, Shin décida plutôt de passer à l’action. Il n’était pas quelqu’un qui aimait rester dans l’ignorance et quand il voulait savoir quelque chose, il n’attendait pas sagement qu’elle vienne à lui si celle-ci mettait du temps à arriver. Ce fut pour cette raison qu’il prit un taxi et s’arrêta devant l’appartement de Nathanaël. C’était finalement la troisième fois qu’il venait ici et encore une fois, ils allaient surement avoir des explications. Apparemment c’était le lieu qui convenait le mieux pour ce genre de conversation et heureusement qu’il pouvait s’y rendre sans craindre d’être pris sur le fait.

Shin ne fut pas étonné lorsqu’il lut la surprise dans le regard de Nathanaël. Il ne l’avait pas prévenu alors le jeune homme n’avait pas du se douter une seule seconde qu’il allait passer le voir. Shin hausse des épaules avant de répondre avec un ton relâché : « J’ai semble-t-il perdu l’habitude de prévenir quand je viens ici » Il faisait directement écho à sa dernière visite puisqu’il était venu sans prévenir cette fois-ci aussi. Cela devenait une habitudes, visiblement. « Um… est-ce que je peux rentrer? » Demanda-t-il dans un premier temps, pas très à l’aise quant à l’idée de s’expliquer dans un couloir. Cela valait mieux pour tous les deux qu’ils parlent à l’intérieur, à l’abris des regards indiscrets des voisins. « J’ai quelque chose à te demander, c’est pour ça que je suis venu… Sur un coup de tête. » Il devait peut-être changer cette façon d’agir… mais là n’était pas la question. Il était plutôt impulsif lorsque quelque chose le contrariait : « Nathanaël… Je ne suis pas aveugle, je sais que tu m’évites ces deniers jours et j’aimerais bien savoir ce que j’ai fait de mal pour que tu agisses ainsi. Pourquoi? » Shin n’avait pas longtemps tourné autour du pot et il avait posé la question qui le tracassait tant ces derniers temps. Il avait passé toute la journée à y penser et il n’avait aucune idée ce qu’il avait pu faire alors, il n’avait pas eu d’autres choix que de se déplacer pour obtenir réponse. Est-ce que Nathanaël allait lui répondre, ça, il l’ignorait encore par contre!
© 2981 12289 0


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1698
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 47

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Mer 2 Aoû - 19:27

I could try to smile to hide the truth, but I know I was happier with you
« Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you ... I knew one day you'd fall for someone new, but if she breaks your heart like lovers do. Just know that I'll be waiting here for you ... Ed Sheeran - Happier. » •••

C’est dingue comme à chaque fois que les choses semblent s’arranger, un évènement vient assombrir le tableau. Si j’étais rentré à l’heure prévue, si je ne m’étais pas entraîné plus longtemps ce jour-là, je ne les aurais sans doute pas croisés. Je n’aurais pas vu une femme au bras de Shin et ce grand sourire sur son visage. Ce sourire que j’ai tant aimé admirer pendant un temps. Si ce n’était pas aussi difficile à supporter, je pense que cela n’aurait pas changé. Cependant, je commence à me demander si c’était une bonne idée de redonner une place aussi importante à Shin dans ma vie, de m’habituer à sa présence et au soutient qu’il m’a apporté ces derniers mois. Au fond de moi, je savais que je repoussais juste l’inévitable, j’allais forcément souffrir à nouveau à cause de cette relation. Pourtant, j’ai aussi apprécié profiter de sa présence à mes côtés, presque comme avant … J’aurais simplement aimé ne pas constater qu’il refaisait sa vie. Tout ignorer à ce sujet m’allait bien. Depuis notre discussion en janvier nous n’avons plus parlé de notre relation passée, nous essayons juste de renouer une amitié et ça semblait bien fonctionne. Malgré ma vaine tentative d’oublier mes sentiments. Je croyais naïvement que si je n’en parlais pas ça irait. Je n’avais juste pas pris en compte l’évidence qu’il refasse sa vie un jour. Ou plutôt, je ne voulais pas la prendre en compte, car je savais que j’allais en souffrir. Je me voilais la face et je me suis pris la réalité en pleine figure.

Depuis quelques jours j’évite de contacter Shin. Je ne réponds plus beaucoup à ses messages et je trouve une excuse chaque fois qu’il veut essayer de me faire sortir de chez moi. Je ne veux pas le confronter, ça n’arrangera rien. J’imagine qu’il le faudra un moment ou un autre, mais encore une fois, je préfère repousser l’inévitable. Je ne m’attendais à ce que cette confrontation arrive si vite. Je n’avais pas besoin d’aller à l’agence aujourd’hui et je voulais simplement rester chez moi, pelotonné sous un plaid, avec un bon livre. Une chanson tourne en boucle dans mon esprit, quelques paroles me reviennent par moment comme pour me narguer. Shin avait l’air heureux avec cette fille. Il a le droit, c’est une bonne chose qu’il tire un trait sur le passé et qu’il aille de l’avant. J’aimerais juste être capable d’en faire autant. Je sais que je l’ai blessé, mais parfois j’aimerais me dire que personne ne l’aimera comme je l’ai aimé. Comme je l’aime toujours. Je sais, c’est égoïste. Il mérite tellement mieux. Pourtant je n’arrive pas à le laisser partir. Ou plutôt, le laisser faire sa vie ailleurs est douloureux. Je me répète en boucle qu’il a l’air heureux et que c’est le plus important. Je ne veux que son bonheur, mais égoïstement, je ne veux pas que ce soit loin de moi. Si j’étais capable de prendre sur moi et d’ignorer tout cela, être un simple ami, je le ferais. Si cela pouvait me permettre de le garder avec moi, mais je n’y arrive juste pas.

- Tu aurais dû le faire, j’allais me reposer, je n’ai pas arrêté de m’entraîner hier … dis-je simplement, sans mettre une émotion particulièrement dans ma voix.

Ce n’est pas complètement faux. Je me suis effectivement, durement entraîné hier, mais je n’allais pas me reposer. Enfin, j’étais juste installé avec un livre. Je me serais peut-être endormi à un moment donné, ça arrive souvent. Pour le moment je me dis juste que si je lui fais comprendre qu’il dérange il partira. Le revoir me ramène quelques jours auparavant, quand j’ai vu cette fille à son bras. S’ils s’étaient embrassés sous mes yeux, cela ne m’aurait même pas surpris. Heureusement que ce n’est pas arrivé, je ne préfère même pas l’imaginer. Je le regarde un instant avant de me reculer et de finalement le laisser entraîner. Je ne devrais sans doute pas faire ça et pourtant une partie de moi espère toujours. Je suis définitivement pathétique … Une partie de moi à toujours besoin de lui, malgré mon envie de le repousser loin de moi pour ne pas être témoin de son bonheur avec une autre. Quelque chose à me demander ? Je ne dis rien, attendant de voir s’il va continuer de lui-même.

- Je ne t’évite pas, je suis occupé. Je travaille sur mon prochain comeback, quand je suis chez moi je préfère me reposer et être au calme.

Mensonges. Avant j’étais toujours ravi de retrouver Shin pour déjeuner, malgré la fatigue accumulé, j’acceptais toujours de le voir, juste parce que je l’aime. Pourquoi il doit me rendre aussi accro ? Pourquoi je ne peux pas me détacher de ces fantômes du passé ? Je ne sais même plus contre qui est en colère. Contre Shin pour me faire cet effet ? Ou contre moi pour être aussi faible et amoureux.

- Enfin, maintenant que tu es là … Tu veux boire quelque chose ?

Mon comportement contraste complètement avec mes habitudes en sa présence. Je n’arrive pas à me forcer, je ferais un bien piètre acteur, c’est certain. En même temps, je ne peux pas lui dire de but en blanc que je l’ai surpris avec sa copine et que ça me fait crever de douleur. J’aurais l’air de quoi ? Nous sommes amis, simplement amis … Un amis n’est pas jaloux lorsque l’autre est en couple … Un ami n’a pas envie de se blottir dans cette étreinte si rassurante et de déposer ses lèvres dans son cou. Je n’aurais jamais dû accepter cela. Il y a quelques mois, j’étais avide de sa présence entraîné par son retour dans ma vie. Je le suis toujours, mais maintenant la douleur se mêle à tout cela et le cocktail est explosif. C’est sans doute cliché, mais en voyant cette fille si proche de Shin, j’ai senti mon cœur explosé en millier de petits morceaux. Je savais qu’il serait difficile à rassembler, qu’il faudrait du temps et qu’au final je l’ai cherché. J’aurais dû le repousser dès le début, ne pas accepter cette nouvelle amitié. Je me doutais que je n’oublierai jamais ces sentiments, mais je voulais me forcer pour qu’il reste avec moi. Au final, il a tenu sa promesse. Je vais mieux, je mange mieux, il en a lui-même été témoin et pourtant il est toujours là. Comme il me l’avait dit … Pourquoi de mon côté je suis incapable de tenir ma promesse, celle de n’être qu’un ami pour lui, d’oublier tout le reste …
© 2981 12289 0


I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 158
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae (avatar by CHEESEAVATARS)
DC : //
Points : 759

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523p10-huang-shin-mes-rps#bottom http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Dim 6 Aoû - 21:59

I COULD TRY TO SMILE TO HIDE THE TRUTH, BUT I KNOW I WAS HAPPIER WITH YOU
•••  "I didn't know what you were going through. I thought that you were fine. Why did you have to hide? I didn't want to let you down but the truth is out yt's tearing me apart, not listening to my heart" Space Between.

——


Shin observa attentivement les traits de son vis à vis et il remarqua très aisément le changement qui s’opéra dans son regard ainsi que dans son attitude. Les paroles que le jeune homme prononça ensuite, accompagnée par un ton qui lui paru bien froid lui fit de nouveau ressentir cette distance que Nath’ essayait de mettre entre eux ces derniers jours. Les sourcils du trainee se froncèrent légèrement tandis qu’il s’empêchait de répondre à Nathanaël. Il était un peu à cran ces derniers temps, l’éloignement de Nath ne lui ayant fait guère plaisir. Il ne supportait pas de ne pas comprendre ce qu’il avait fait de mal et surtout, il ne supportait pas d’être aussi mal à cause de son absence. Il avait fait l’effort de prendre sur lui en le laissant entrer une nouvelle fois dans sa vie et il s’y était habitué, appréciant même plus qu’il ne l’aurait du… et voilà que le concerné décidait de prendre ses distances sans expliquer les raisons de ce choix! Shin était incapable de rester sans rien dire et il méritait des explications. C’était la moindre des choses s’ils voulaient rester amis. Pour toute réponse, il haussa les épaules. L’entrainement n’était pas une bonne excuse et Nathanaël devait très bien le savoir. Ils avaient toujours eu du temps pour se voir même lorsque leur emploi du temps étaient difficiles : Nath avait toujours été disponible lorsqu’il pouvait se le permettre. Shin le savait, de ce fait cette excuse était difficile à accepter.

finalement, Shin fut rassuré lorsqu’il put entrer à l’intérieur de l’appartement. Pendant un instant, il crut que Nathanaël allait lui fermer la porte au nez. Clairement, il ne semblait pas ravi de le voir et cela avait encore plus le don d’énerver Shin qui ne savait pas toujours se montrer patient quand quelque chose lui tenait à coeur. Il soupira tout en entrant. « Désolé de te priver d’un moment calme, mais ne t’inquiète pas, ça ne sera pas long » Il l’espérait tout du moins. Après tout ce qu’il voulait c’était des explications! Il n’en demandait pas plus : « Enfin ça dépend de toi parce que clairement, tu m’évites et je tiens à comprendre pour quelle raison » Il était hors de question qu’il baisse les bras alors qu’il avait fait tout ce chemin pour une raison spécifique. Nathanaël avait beau dire qu’il était occupé, il savait qu’il y avait bien plus que ça : « Je te connais Nathanaël alors pas besoin de me mentir en me disant que tu es simplement occupé. Tu m’évites. » Shin croisa ses bras sur sa poitrine, le regard posé sur Nathanaël, attendant patiemment réponses à ses questions. « Est-ce que j’ai fait quelque de mal? Parce que si c’est le cas, c’est l’occasion pour me le dire car je n’ai aucune idée de ce que j’ai pu faire. » C’était maladroit à dire mais Shin n’était pas en état pour réfléchir aux mots les plus adéquates. Le jeune homme n’avait même pas pris le temps de répondre à Nath, n’ayant pas envie de s’arrêter pour boire quelque chose. A vrai dire, cela semblait être un bon prétexte pour changer de sujet et passer à autre chose. Hors de question!

Shin observa tout autour de lui, commençant à connaitre les lieux sous le bout des doigts même si c’était seulement sa troisième visite. Ca devenait cependant un nombre élevé sachant d’où ils revenaient tous les deux. Dire que Shin avait passé des mois à détester le jeune homme, lui mettant tout sur le dos alors qu’à présent, il se retrouvait chez lui pour savoir pourquoi il cherchait à s’éloigner. « La dernière fois que je suis venu, on avait décidé de repartir sur de bonnes bases pas vrai? » Il se souvenait encore de cette étreinte et sa présence ici n’aidait pas à oublier tout ce qu'il avait ressenti lors de ce contact. « Pour que tout fonctionne, il faut qu’on se parle lorsque ça ne va pas. Sinon, tout ceci ne rime à rien…. » Shin n’aimait pas ce Nath’ qui se trouvait sous ses yeux. Il était bien trop inexpressif, trop froid… trop distant. Shin avait l’impression que d’une minute à l’autre il allait disparaitre de sa vie et il n’était pas prêt à supporter cela une nouvelle fois. Enfin il avait arrêter de nier ses propres sentiments même s’il gardait ce qu’il ressentait vraiment pour lui, ne souhaitant pas s’exposer. Cela ne ferait du bien à personne s’il avouait ses véritables sentiments…

© 2981 12289 0


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1698
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 47

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Lun 7 Aoû - 19:01

I could try to smile to hide the truth, but I know I was happier with you
« Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you ... I knew one day you'd fall for someone new, but if she breaks your heart like lovers do. Just know that I'll be waiting here for you ... Ed Sheeran - Happier. » •••

Dire qu’il y a encore quelques jours j’étais heureux que Shin soit près de moi. Je devais toujours me battre contre mes sentiments qui persistent, mais au moins il était là. On discutait souvent par message et on sortait aussi de temps à autre. Quand j’allais déjeuner avec lui, je retrouvais encore un peu plus goût à manger. Tout s’est écroulé lorsque je l’ai vu avec elle. Ils avaient l’air proche. C’est très certainement sa petite-amie. Il ne m’en a pas parlé, mais vu notre passé commun, il ne préfère peut-être pas. Il y a tout un tas de raisons qui pourraient expliquer pourquoi il ne m’a rien dit. Je suis content qu’il ne l’ait pas fait et j’aurais préféré ne jamais les croiser au coin d’une rue. Je ne voulais pas voir ce sourire qui puait le bonheur à dix kilomètre. Dans un sens, je devrais être content pour lui. Il mérite d’être heureux. Shin est vraiment quelqu’un de bien. J’ai juste du mal à admettre que c’est sans moi qu’il fait sa vie maintenant. J’ai toujours su que notre relation ne redeviendrait jamais comme avant, mais cette situation rend tout beaucoup plus concret. J’ai du mal à l’encaisser, alors du jour au lendemain, j’ai mis de la distance entre lui et moi.

En ce qui me concerne, j’ai toujours l’impression que je ne serais jamais aussi heureux que lorsque j’étais avec lui et ça me fait peur. Ou alors je pense cela, simplement parce que je n’ai toujours pas tourné la page. Qui sait, peut-être que si je laisse enfin le passé s’en aller, je pourrais être heureux moi aussi. La question c’est : Est-ce que j’ai vraiment envie d’être heureux loin de lui ? Ma raison me dit que oui, ce serait mieux si je veux arrêter de souffrir, mais mon cœur n’est pas de cet avis. Je l’ai bien compris vu ce que j’ai ressentis quand je les ai vu. J’aurais pu lui claquer la porte au nez, je n’arrive juste pas à m’y résoudre. S’il est là, c’est qu’il se souci encore un peu de moi ? Je suis vraiment pathétique … Je me raccroche au moindre détail et la chute est toujours un peu plus douloureuse à chaque fois. Il faut vraiment que j’arrête, je me détruis à petit feu. Je m’en veux déjà de me montrer si désagréable avec lui, je n’ai pas le choix … Si je veux l’oublier, je ne dois plus le voir aussi souvent. Depuis le mois de janvier, c’est comme si j’étais à nouveau devenu dépendant de sa présence. Ce n’est pas une bonne chose. Il avait raison depuis le début. Cette amitié ce n’était pas une bonne idée.

Bien sûr que je l’évite, mais je ne peux clairement pas l’avouer de but en blanc. Je déteste l’entendre me dire qu’il me connait et qu’il sait que quelque chose ne va pas. Cela me ramène quelques années auparavant, quand nous étions encore ensemble. C’est sûr qu’à force de passer du temps ensemble on a appris à connaître l’autre. Cette relation me manque autant que je la regrette. Si nous ne nous étions jamais mis ensemble, je ne souffrirai pas aujourd’hui. Si je n’avais pas fait le con quand on a rompu, je n’en serais pas là non plus. D’un autre côté, cette relation m’a aussi laissé tellement de bons souvenirs. Sauf qu’aujourd’hui même les meilleurs moments passés ensemble me font souffrir. Je sais que je ne les revivrais jamais. J’ai perdu Shin et je n’ai plus que le film de notre passé pour me consoler.

- Quand bien même ce serait le cas, qu’est-ce que ça peut faire ? Tu disais toi-même au départ, que redevenir amis n’était pas une bonne idée, tu devrais être content !

Je suis conscient qu’il a dû prendre sur lui pour donner une chance à cette amitié fragile, mais sur le coup de la colère et de la douleur, je n’y pense pas. Je suis égoïstement aveuglé par mon mal être. Évidement qu’il n’a aucune idée de ce qu’il peut avoir fait de mal. Dans le fond, il n’a rien fait de mal. Il continue juste de vivre sa vie, d’être heureux … Il a tourné la page. C’est moi qui suis en tort et qui ne devrait plus avoir de sentiment pour lui. Pourtant la douleur me met en colère contre lui. Pourquoi est-ce qu’il est heureux sans moi ? Pourquoi est-ce qu’il a fallu que je le laisse partir ? Pourquoi le destin, le hasard, qu’importe, a fait se croiser nos chemins une nouvelle fois si c’est pour que les choses se finissent ainsi ? C’est ma punition pour lui avoir fait du mal quand on a rompu ? C’est le karma quand on dit. Ma sensibilité légendaire ne joue pas en ma faveur dans ce genre de situation. Si ça continue comme ça, je vais finir par pleurer et je ne veux pas craquer devant lui. Un ricanement m’échappe. Pour que ça fonctionne il faut parler ? On dirait presque une dispute de couple, ça en devient ridicule …

- Parler de quoi ? Je n’ai pas envie de discuter, je suis fatigué. Si ça ne rime à rien tu peux partir, je ne te retiens pas …

En réalité s’il passait le pas de la porte maintenant, je sais que je m’effondrerai et que je regretterai immédiatement mes paroles.

- Je n’ai pas besoin que tu viennes étaler ton bonheur devant moi, retourne avec elle, elle doit t’attendre, au lieu de perdre ton temps avec moi, puisque ça ne rime à rien comme tu dis si bien. Pourquoi tu perds encore ton temps ici, alors ?

Depuis le début de la conversation, je n’ai pas haussé la voix, par contre mon ton est loin d’être amical. Je ne sais pas si la douleur et la tristesse que je ressens est trahit, mais je suis très froid lorsque je m’adresse à lui. Je baisse les yeux incapables de lui faire face. J’ai envie d’aller m’enfermer dans ma chambre et de n’en sortir que lorsqu’il sera parti, pourtant je reste figé sur place. Je n’aurais pas dû dire ça … Il va sans doute mal prendre que je me montre jaloux, voir possessif. Je n’ai plus aucune raison de l’être, nous ne sommes plus ensemble. Maintenant Shin est le petit-ami de quelqu’un d’autre, que ça me plaise ou non. Cela dit, chaque fois que j’imagine l’homme avec qui je voulais construire mon future, au bras d’une autre, j’ai l’impression que quelque se brise en moi. Comme si quelqu’un s’amusait à piétiner mon cœur. Dès le départ j’aurais dû prendre mes distances tant que je n’avais pas complètement tourné la page, mais j’avais tellement envie de l’avoir près de moi. J’en ai toujours envie dans le fond, je sais que je vais me faire du mal, alors je fais en sorte de m’éloigner. Pour lui, comme pour moi, c’est le meilleur à faire. C’est douloureux, mais je n’ai pas envie de détruire sa relation. Il mérite d’être heureux, je ne mérite plus de l’être avec lui, pas après tout ce que j’ai fait. J’imagine que je n’ai, que ce que je mérite …
© 2981 12289 0


I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 158
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae (avatar by CHEESEAVATARS)
DC : //
Points : 759

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523p10-huang-shin-mes-rps#bottom http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Dim 3 Sep - 10:16

I COULD TRY TO SMILE TO HIDE THE TRUTH, BUT I KNOW I WAS HAPPIER WITH YOU
•••  "I didn't know what you were going through. I thought that you were fine. Why did you have to hide? I didn't want to let you down but the truth is out yt's tearing me apart, not listening to my heart" Space Between.

——


Il avait beau essayé de se remémorer les derniers moments passés avec Nath, Shin n’arrivait toujours pas à mettre le doigt sur ce qu’il avait pu faire de mal. Qu’est-ce qu’il avait bien pu faire pour que Nathanaël l’évite de cette manière, ou pour qu’il emploie un ton si peu amical? Ils avaient pourtant traversé beaucoup de chemin depuis les retrouvailles mais de nouveau, ils semblaient se retrouver face à une impasse, l’un des deux s’étant fermés à l’autre. Si durant tout ce temps, cela fut le cas pour Shin, ils avaient finalement échangé leurs rôles et Shin n’arrivait pas à comprendre pourquoi. Tant bien que mal il essayait de se tenir calme alors que pourtant, il sentait la colère se réveiller en lui. Il n’aimait pas cette situation où il se sentait coupable sans savoir pour quelles raisons il l’était. Il détestait subir un tel comportement alors qu’il était ignorant. Il voulait comprendre, il voulait savoir ce qu’il avait fait de mal pour pouvoir s’excuser si nécessaire mais il était face à un mur… Nath ne voulait clairement pas coopérer et Shin arrivait à bout de patience.

Il sentait sa mâchoire se serrer encore plus tandis que ses ongles s’incrustaient dans la paume de sa main, ses poings fermés. Ce que venait de lui dire Nathanël lui fit énormément de peine et son regard se changea un instant, des larmes manquant de lui échapper. Comment Nathanaël pouvait lui dire une chose pareille après tout ce qui s’était passé entre eux? Shin avait réussi à tourner la page et a faire des pas vers lui, acceptant d’être son ami. Cela avait été difficile, il avait bien cru ne pas en être capable à cause de ses sentiments mais pourtant, il avait réussi. Il avait voulu être présent pour le jeune homme et même si leur relation était encore délicate et qu’il avait du mal à se comporter naturellement par moment, il ne regrettait pas… Il n’avait jamais regretté jusqu’à ce jour. Son coeur le serra et la douleur était loin d’être agréable. Il avait l’impression que le ciel lui tombait sur la tête et qu’il était la victime d’une très mauvaise farce. Les sourcils froncés, il ne put se retenir plus longtemps et il repris la parole, le ton très froid : « Tu te moques de moi? Je te demande juste de me parler, de m’expliquer… Ce n’est pas la mort! » Ce n’était pourtant pas si compliqué et si vraiment il avait fait quelque chose de mal, il n’allait pas broncher plus que ça et simplement partir si c’était ce que Nath souhaitait… Mais il n’était pas capable de savoir ce qu’il n’allait pas vu que le chanteur ne voulait rien lui dire. C’était pénible…

« Tu ne me retiens pas…? Tu veux que je parte ? C’est ça Nathanaël? » Il était hors de question qu’il parte sans dire ce qu’il avait sur le coeur… Il n’avait plus rien à perdre de toute manière puisque cela semblait être la fin de leur relation, une nouvelle fois. Nathanaël ne voulait certainement plus l’avoir dans sa vie : «  Tu t’es lassé c’est ça? Tu voulais qu’on soit ami Nath, et j’ai fini par accepter et crois-moi ce n’était pas évident de te refaire confiance. Pourtant c’est ce que j’ai fait… mais visiblement je me suis trompé. Tu me tournes le dos, encore… » Il était sur le point de partir et de baisser définitivement les bras lorsque les propos de Nathanaël l’immobilisèrent. Il se retourna surpris, écoutant le flot de paroles qui découlait des lèvres du jeune homme, des mots qui n’avaient aucun sens. « Mais de quoi tu parles bon sang??? Ou plutôt de qui? » Est-ce que Nathanaël était en train de lui faire une crise de jalousie? Est-ce qu’il pensait que Shin avait refait sa vie avec quelqu’un d’autre? Shin avait beau réfléchir, il ne comprenait pas de qui le jeune homme pouvait bien parler puisqu’il n’avait aucune relation sérieuse. Il avait beau vouloir se poser, il ne se sentait pas capable de faire confiance à quelqu’un d’autre alors que son coeur avait déjà été brisé. Puis il avait toujours des sentiments pour le jeune homme qui était en face de lui. « Est-ce que tu m’évites à cause d’une fille? Attends… De qui parles-tu? » Il n’était pas en couple et il n’avait pas l’impression de s’être montré en public avec quiconque également, bien qu’il soit proche de certaines personnes… Notamment d’une jeune femme en ce moment… Est-ce qu’il faisait allusion à : « Inha ? » Si c’était le cas, il faisait fausse route même s’il y avait bien quelque chose entre eux, mais ce n’était pas une relation sérieuse du tout. Il n’avait pas capable d’offrir ça à quiconque; La seule personne qui semblait lui correspondre était Nathanäel et il savait que c’était impossible et qu’il devait l’oublier. C’était bien pour cela qu’il essayait tant bien que mal de passer à autre chose. Ce n’était pas évident, surtout lorsqu’il devait se conduire en simple ami alors qu’il voulait plus malgré lui. Etait-ce également le cas pour Nath? « Est-ce que…est-ce que tu es en train de me faire une crise de jalousie? » Shin n’avait pas envie de s’attarder sur le choix de ses mots alors ce fut sans chichi qu’il posa sa question, attendant une réponse les bras croisés. Il était toujours énervé par ce qu’il venait de se passer mais il s’était un peu détendu, rassuré d’avoir un semblant d’explications. Puis cela ne signifiait-il pas que Nath continuait de tenir à lui …. ? Un peu trop d’ailleurs… Ce n’était pas bon signe pour Shin qui s’interdisait de retomber, mais pourtant, cela lui fit secrètement plaisir.

© 2981 12289 0


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1698
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 47

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Dim 3 Sep - 15:19

I could try to smile to hide the truth, but I know I was happier with you
« Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you ... I knew one day you'd fall for someone new, but if she breaks your heart like lovers do. Just know that I'll be waiting here for you ... Ed Sheeran - Happier. » •••

Je ne sais pas si je pourrais décrire avec des mots ce que j’ai ressentis en voyant Shin avec cette fille. Je n’en trouve aucun qui ait assez d’impact, ils ne feraient qu’atténuer ce que je ressens réellement. Je ne cherche pas à exagérer pour attirer une quelconque pitié. J’ai eu d’autres petits-amis dans ma vie, des histoires plus ou moins sérieux, mais rien n’a jamais été aussi intense qu’avec Shin. Même au début de mon histoire avec Akira, pourtant je me voyais faire le reste de ma vie avec lui innocent et naïf que j’étais. Alors oui, voir une fille à son bras m’a fait mal. Alors que je ne devrais pas. Nous nous sommes mis d’accord pour redevenir simplement amis, je devrais l’accepter et vivre avec. Je ne devrais pas être jaloux. Il a bien le droit de refaire sa vie avec qui il veut, mais … Dans ce cas, je ne sais pas si je pourrais me contenter du statut d’ami, qu’il vienne me présenter sa copine et qu’il me jette son bonheur à la figure, même sans mauvaise intention. Pour me défendre et ne pas laisser paraître ce que je ressens, mon premier réflexe est d’être hostile envers Shin. Ça me fait mal au cœur de lui dire ça … Je pourrais lui dire la vérité, mais j’ai bien trop peur de sa réaction. C’est peut-être mieux de mettre un terme à tout cela.

Quand Shin me question, je ne veux pas lui répondre. Qu’est-ce qu’il penserait s’il savait que j’étais jaloux ? Je préfère ne pas le savoir. J’étais tellement content de pouvoir à nouveau le compter parmi mes proches, ça me fait mal au cœur de le repousser ainsi, mais c’est préférable. Je n’ai pas besoin de plus d’instabilité dans ma vie en ce moment. Ce n’est pas de sa faute. Uniquement de la mienne, je ne peux juste pas continuer comme ça.

- Je n’ai pas envie de parler.

Je n’aime pas quand il m’appelle par mon prénom entier. Ça ne présage jamais rien de bon, c’est toujours que la conversation est très sérieuse. Non, je ne veux pas qu’il parte, puisque je sais très bien qu’après cela je risque de ne plus le revoir. Qui voudrait revenir vers quelqu’un qui vous a jeter de la sorte ? Et de mon côté, je n’oserai jamais aller le voir, ne serait-ce que pour m’excuser. Je n’ai pas envie de le perdre à nouveau, de commettre encore la même erreur. Pourtant c’est plus fort que moi. Je n’ai pas envie de l’entendre me dire qu’il a quelqu’un dans sa vie. Si on ne se parle plus, il ne me le dira jamais … Je sens mon cœur se serrer. Je n’ai pas envie de lui tourner le dos, mais je n’ai pas envie de souffrir non plus. Je sais qu’il a fait des efforts et je ne devrais pas tout lui renvoyer à la figure de la sorte. Je baisse les yeux en le voyant prêt à partir. Si je ne dis rien il va passer le pas de la porte et disparaître de ma vie. Encore. Sans réfléchir, je finis par parler. Ou presque, je n’entre pas dans les détails et je m’emporte encore plus. J’ai envie de pleurer rien qu’à l’idée de la voir encore si proche de Shin. Je ne sais pas qui est cette fille, mais je la déteste déjà. Shin semble enfin comprendre où je veux en venir. Je ne réponds pas à ses questions, le laissant chercher dans ses souvenirs. Il se promène avec beaucoup de filles à son bras pour ne pas se souvenir de qui je peux bien parler ?

- Je ne veux pas connaître son prénom, lançais-je froidement.

Shin prend à nouveau la parole et je me fige. Je ne peux pas lui avouer que je suis effectivement jaloux et blessé de le voir avec une autre. Il a toujours l’air en colère, je n’ai pas l’impression qu’il l’ait bien pris … Je commence à regretter de m’être comporté ainsi. Je me suis laissé aveuglé par mes sentiments et la jalousie de voir Shin heureux, alors que j’ai l’impression que je ne le serais plus s’il s’éloigne.

- Pourquoi je serais jaloux … marmonnais-je.

Pourtant je ne peux pas vraiment mentir. Pourquoi me serais-je comporté ainsi si le voir avec cette … Inha, ne me faisais rien.

- Tu as bien le droit de faire ce que tu veux après tout, ce n’est pas comme si j’avais mon mot à dire.

Je serre mes poings. Je ne suis pas en colère. J’imagine juste Shin, avec cette fille, aussi proches que nous l’étions quand nous étions ensemble et ça me déchire le cœur. J’ai toujours été bien trop sensible et ce que j’ai traversé ces derniers temps ne m’a pas vraiment aidé, mais plutôt épuisé. Je sens les larmes me monter aux yeux. Ne voulant pas que Shin le remarque, je me lève pour me réfugier dans la cuisine. Bien qu’elle soit ouverte sur le salon, l’angle de l’appartement permet qu’une partie de la cuisine ne soit pas visible depuis le salon. Je ne sais pas si Shin partira, ni comment il prendra tout cela, mais j’ai du mal à lui faire face. Je me sens complètement idiot. Je m’adosse contre le plan de travail de la cuisine, tirant nerveusement sur mes manches et retenant tant bien que mal mes larmes. Je repense à la fois où Shin est venu chez moi après avoir appris que j’avais mis ma carrière en pause. Je lui avais demandé de me prendre dans ses bras. Sans que je ne m’en rende vraiment compte une première larme roule sur ma joue, tandis que je lutte toujours pour me retirer de craquer complètement. Je ne sais pas si je préfèrerais qu’il soit parti … Je n’ai pas envie de l’avoir encore poussé loin de moi, je sais que cette fois je n’aurais pas de seconde chance.
© 2981 12289 0


I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 158
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae (avatar by CHEESEAVATARS)
DC : //
Points : 759

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523p10-huang-shin-mes-rps#bottom http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Dim 3 Sep - 16:35

I COULD TRY TO SMILE TO HIDE THE TRUTH, BUT I KNOW I WAS HAPPIER WITH YOU
•••  "I didn't know what you were going through. I thought that you were fine. Why did you have to hide? I didn't want to let you down but the truth is out yt's tearing me apart, not listening to my heart" Space Between.

——

Sa patience était sur le point d’atteindre sa limite et rien ne semblait s’arranger. Nathanaël restait borné bien que Shin continuait d’insister, espérant enfin entendre une explication. Il avait beau se creuser la tête, il ne comprenait ce qui pouvait tant l’empêcher de parler. S’il lui en voulait autant, pourquoi il ne lui disait rien, pourquoi il restait muet? Muet était cependant vite dit puisque les mots qu’il avait formulé avaient énormément blessé le jeune trainee, comme s’il avait reçu une flèche en plein coeur. Pendant quelques secondes, il s’était demandé pourquoi il perdait son temps ici, alors que Nath’ ne changeait pas d’avis et qu’il était toujours aussi distant. A quoi cela servait-il d’insister alors que plus rien ne semblait compter pour le chanteur? Qu’avait-il bien pu se passer pour qu’il change autant de comportement envers Shin? Il était hors de question qu’il parte sans explication, ou plutôt c’était ce qu’il pensait avant de se retourner, prêt à partir. Certains mots lui avait échappés, dans l’espoir de faire parler Nath mais cela n’avait pas fonctionné. Il ne voyait pas l’intérêt de rester et si Nathanaël n’avait pas repris la parole, il aurait surement dépassé le seuil de la porte, sans se retourner. Pendant quelques secondes, sous la colère, il avait été prêt à sortir une nouvelle de sa vie, malgré la douleur qu’il ressentait à cette idée.

Nathanaël en avait trop dit sans en dire assez et la frustration de Shin n’en était que multipliée. Nathanaël semblait jaloux d’une jeune femme, ce qui expliquait son attitude mais Shin ne savait de qui il pouvait s’agir. Il avait cependant sa petite idée et ce fut ainsi qu’il prononça le nom d’une jeune femme. En effet, tous deux étaient proches mais leur relation était avant tout amicale même si le côté charnel avait déjà eu raison d’eux, notamment poussés par l’alcool. Même s’ils s’entendaient à merveille et que la jeune femme était une véritable beauté, Shin ne la voyait pas comme la femme de sa vie. Peut-être que tout cela aurait été bien plus facile si cela avait été le cas, s’il avait pu tomber amoureux d’elle… Au moins il savait que cette relation aurait plus de chance d’être acceptée que s’il venait à dévoiler son attirance pour les hommes. Il ne faisait pas vraiment de différence entre les deux sexes mais les sentiments qu’il approuvait pour Nath lui faisait vraiment peur et il sentait sa carrière sur le point de basculer s’il jouait encore avec le feu. Malheureusement, il ne pouvait pas se débarrasser si facilement de ses sentiments et depuis qu’ils étaient redevenus amis, il semblaient être revenus au galop.

« Je ne comprends pas Nathanaël. Pourquoi est-ce que tu agis de cette façon ? C’est vraiment à cause d’elle? » Shin ne lui avait jamais présenté la jeune femme et même s’ils étaient proches, il n’avait pas l’impression de donner ce genre d’idée aux autres lorsqu’ils étaient ensemble… Ou peut-être était-ce le cas sans qu’ils ne s’en rendent compte? Mais quand est-ce que Nath’ les avait vu ensemble? Shin avait encore plein de questions mais sans grande surprise, Nathanaël s’était à nouveau fermé. « Pourquoi est-ce que tu agis comme ça? Parce que je suis proche de quelqu’un, tu m’ignores et me parles froidement? Je ne comprends même pas pourquoi tu es jaloux de Inha.. » Shin voyait que Nathanaël avait du mal à contenir ses émotions mais il avait lui aussi des difficultés à rester calme alors que toute cette histoire lui semblait tirée par les cheveux. Il avait pensé avoir commis un geste grave auprès du jeune homme ou l’avoir blessé avec des propos déplacés mais au final, il était jaloux? Et ce, sans avoir de véritables bases pour l’être? Visiblement, il ne connaissait pas la jeune femme et donc rien de sa relation avec Shin.

Le jeune chinois voulait s’exprimer, voulait s’énerver et faire comprendre à Nath qu’il allait trop loin et que surtout, il se faisait des idées mais le jeune homme semblait le fuir, se levant pour se réfugier dans la cuisine. Un long soupire s’échappa des lèvres de l’invité qui resta quelques minutes, attendant le retour de son hôte. Il ne revenait pas et Shin se demandait si cela n’était pas une manière de lui demander de partir…. Ou tout simplement une manière de fuir et peut-être que Shin devait en faire de même. Enervé, frustré et au bout du rouleau à cause de tout ce remue-ménage, Shin se leva et se dirigea vers la porte d’entrée, sans lancer le moindre regard vers la cuisine. Il était déterminé à partir et il avait même entrouvert la porte quand il se stoppa une nouvelle fois. Il savait ce que cela signifiait s’il sortait de l’appartement de Nath. Le chanteur n’allait certainement pas le recontacter vu son attitude actuelle et lui non plus, bien trop fier, n’allait certainement pas faire un autre pas en avant. S’il quittait l’appartement, cette relation fragile qu’ils essayaient de maintenir allait être brisée une bonne fois pour toute. Après tous leurs efforts, ils allaient donc abandonner si lâchement, sans même tenter de se battre pour arranger les choses. Nath’ était peut -être déterminé à baisser les bras mais ce n’était pas le cas de Shin : s’il devait tourner le dos à Nathanaël, il était hors de question qu’il parte de cette façon. Alors il soupira un bon coup, reprenant ainsi du courage pour affronter le jeune homme. « Je te préviens, c’est le dernier pas que je fais vers toi. Si vraiment tu ne veux pas me parler, si tu ne veux pas me regarder… Alors je partirais et ce sera complètement terminé entre nous… Ca a l’air d’être ce que tu veux, mais moi aussi je suis têtu et je n’ai pas envie de tout gâcher sur un coup de tête…. » Il était entré dans la cuisine, remarquant durant son discourt qu’une larme semblait avoir échappé à Nathanaël… Est-ce qu’il pleurait parce qu’il se sentait mal à cause de leur conflit, parce qu’il avait de la peine ou juste parce qu’il était épuisé par cette situation? « Est-ce que tu m’ignores à cause de Inha? Parce que si c’est le cas, je ne comprends pas pourquoi… Tu n’as aucune raison d’être aussi jaloux. » Est-ce qu’il pouvait vraiment dire ça? Est-ce que ce n’était pas lui donné de faux espoirs que de lui dire de ne pas être jaloux. « Est-ce que tu tiens si peu à moi pour te comporter ainsi? Si tu veux vraiment que je parte, dis-le moi… Et je ne réapparaitrais plus jamais devant toi… si c’est vraiment ce que tu veux. » C’était difficile de prononcer de telle parole et sa voix était fragile alors qu'il essayait pourtant d’avoir l’air sur de lui. Il avait clairement échoué.

© 2981 12289 0


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1698
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 47

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Dim 3 Sep - 18:18

I could try to smile to hide the truth, but I know I was happier with you
« Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you ... I knew one day you'd fall for someone new, but if she breaks your heart like lovers do. Just know that I'll be waiting here for you ... Ed Sheeran - Happier. » •••

Je ne sais plus quoi faire. Je commence à regretter de m’être comporté ainsi avec Shin. Je vois bien qu’il est contrarié et pour être complètement honnête, je le comprends. Pourtant à chaque fois que je l’imagine avec elle, je me sens tellement mal … Alors que je ne devrais pas. Nous nous étions mis d’accord pour être amis. Je n’aurais jamais dû accepter ça dès le départ. Dans un sens j’avais envie qu’il revienne dans ma vie, mais de l’autre, je savais que j’allais finir par le regretter. Quand il referait sa vie sous mes yeux par exemple et j’ai l’impression que c’est exactement ce qui est en train de se passer. Du moins … C’est ce que je pensais. Shin a l’air surpris que je puisse être jaloux de cette fille. Je n’ai même pas envie de prononcer son prénom. Oui, moi aussi je peux devenir mauvais quand je suis jaloux. Je ne le serais sans doute pas en face d’elle, je me contenterai de ne pas lui parler, mais intérieurement je peux me défouler. Il ne comprend pas ? Je meurs d’envie de lui dire pourquoi j’ai une très bonne raison d’être jaloux, mais j’ai bien trop peur de le perdre. Je sais qu’il n’acceptera jamais de tenter une nouvelle histoire avec moi. Il n’a probablement plus aucun sentiment.

- Il n’y a rien à comprendre.

Je suis partagé. Est-ce que je dois être sincère avec lui et lui parler en toute honnêteté ? Ou est-ce qu’il est préférable que je lui présente mes excuses et que je prenne à nouveau sur moi ? Je sais que la seconde option ne ferait que repousser l’inévitable. Une telle situation se présenterait sans doute à nouveau. Je serais encore mort de jalousie à l’idée de le voir avec quelqu’un d’autre. Surtout une femme, je sais qu’avec elle, Shin n’aura pas peur d’être surpris. Certes, une relation peut faire du bruit quand on est idole ou trainee, mais toujours moins qu’une relation homosexuelle. Il n’aura pas à avoir honte ou peur d’être avec un homme. Et je souffrirais encore, au final ce n’est qu’un cercle vicieux. Si je lui parle honnêtement maintenant, je prends le risque de souffrir s’il me tourne le dos, mais au moins … Je finirais sans doute par m’en remettre. Enfin … Je disais cela aussi, quand notre relation a brutalement pris fin la première fois. Au final, je pense toujours à lui. Je finis par aller me réfugier dans la cuisine, incapable de dissimuler mes émotions et refusant de craquer devant Shin.

J’entends des bruits de pas et la porte d’entrée. Il va partir. Je ne le reverrais plus. J’aurais encore tout gâché. La porte se referme et cette fois je l’entends se rapprocher de la cuisine. Je me crispe et serre mes manches dans mes poings, vaine tentative de canaliser mes émotions. Ce n’est absolument pas ce que je veux. Je ne veux pas qu’il parte. Je ne sais juste plus quoi faire. Ses paroles me font mal et je me mords fortement la lèvre pour ne pas craquer.

- Ce n’est pas ce que je veux … Je ne sais pas quoi te dire … Je n'en peux plus ...

J’ai l’impression d’être horrible avec lui. Ce n’est peut-être pas qu’une impression après tout. J’essuie une larme qui vient de couler sur ma joue, espérant que Shin n’a rien remarqué. Je ne sais même plus pourquoi je pleurs. Je suis fatigué, j’ai mal, je suis amoureux de quelqu’un qui ne m’aimera plus jamais de cette façon, pour ne citer que les raisons principales. Je lève mon regard vers lui. Ce visage qui m'a tant de fois fait sourire, je sens mon cœur se serre lorsque mon regard croise le siens désormais.

- Pourquoi je n’aurais aucune raison d’être jaloux ? demandais-je sans le lâcher des yeux.

Je ne remarque même pas la voix fragile de Shin, encore perturbé par ses paroles. J’aimerais le prendre dans mes bras, l’empêcher de partir. Je veux qu’il reste avec moi … La peur de sa réaction me laisse figé sur place.

- Je crois que c’est plutôt parce que je tiens trop à toi, laissais-je échapper.

Je me mords la lèvre, scrutant son visage, attentif à sa réaction. Il peut simplement croire que je tiens à lui en tant qu’ami. Si seulement … Si seulement une amitié pouvait me suffire, j’en serais le plus ravi. Si je pouvais le laisser refaire sa vie sans en être affecté et faire de même de mon côté ... Si seulement c'était aussi facile.

- Je ne veux pas que tu partes Shin. Je te demande pardon … C’est juste que … Je …

J’hésite quelque instant, ne sachant pas comment tourner ma phrase. Si je l'ai évité tout ce temps c'était aussi pour évité d'avoir à lui dire cela. Est-ce que je ferais mieux de garder ça pour moi ? Sans doute, mais ça commence à me peser. Je me contente de le regarder quelques secondes. En prononçant ces quelques mots, je risque de le faire fuir. Shin risque de se fermer et de ne plus vouloir d’une quelconque amitié. Je serais fixé au moins. Je souffrirais une bonne fois pour toute et je m’efforcerai de passer à autre chose.

- Je sais très bien que je ne pourrais jamais obtenir ce que j’attends de toi.

Je ne sais pas s’il comprendra ce que signifie réellement cette phrase. J’étais à deux doigts de lui dire clairement que j’avais toujours des sentiments pour lui et que le voir avec cette fille m’a vraiment fait mal. C’est sans doute déplacé vu l’état de notre relation, mais il voulait que je lui parle. Je le fais. Je baisse à nouveau les yeux, laissant échapper un soupir. J’aimerais avoir assez de courage pour le regarder, mais je n’ai pas envie de lui faire face lorsqu’il me tournera le dos et qu’il passera le pas de la porte, car il aura compris ce que je voulais dire et comme je le craignais, ça ne pourra jamais être réciproque.
© 2981 12289 0


I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 158
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae (avatar by CHEESEAVATARS)
DC : //
Points : 759

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523p10-huang-shin-mes-rps#bottom http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Jeu 7 Sep - 5:13

I COULD TRY TO SMILE TO HIDE THE TRUTH, BUT I KNOW I WAS HAPPIER WITH YOU
•••  "I didn't know what you were going through. I thought that you were fine. Why did you have to hide? I didn't want to let you down but the truth is out yt's tearing me apart, not listening to my heart" Space Between.

——


« Il n’y a rien à comprendre » venait d’affirmer Nathanaël, un phrase bien vite suivie d’un long soupir s’échappant des lèvres entrouvertes de Shin. Le jeune homme n’en pouvait plus et faisait de son mieux pour ne pas exploser. Même si la colère était bien présente et prête à lui échapper, il essayait au mieux de se contrôler. Il ne voulait pas que ça se déroule mal alors qu’il voulait encore protéger cette amitié fragile qu’il entretenait avec Nathanaël. Quelques mois plus tôt, il n’aurait jamais imaginé laisser une nouvelle chance à Nath, et pourtant, c’était ce qu’il avait fait et à présent, il essayait de se convaincre qu’il avait eu raison. Cependant les réponses qu’il recevait ne l’aidait pas à s’en convaincre. Il prit sa tête entre ses mains durant un court instant, afin de retrouver dans le calme un instant et faire le vide en lui. Nathanaël avait bientôt profité d’un instant de silence pour s’enfuir et ce fut une fois seul, que Shin décida de s’enfuir à son tour. Il avait l’impression de lutter pour rien puisque Nathanaël lui avait bien fait comprendre que tout allait bien, et qu’il n’y avait rien à comprendre. Dans ce cas, Shin n’avait donc qu’à suivre son raisonnement et continuer sa route… Cette décision fut cependant trop difficile à prendre et finalement, il fit demi-tour pour confronter une seconde fois son soi-disant ami.

Ses paroles purent sonner comme une menace mais il n’avait pas eu d’autre choix. Il voulait à tous prix que Nathanaël comprenne ce que son départ signifiait si jamais ils ne s’expliquaient pas. A sa grande surprise, cela sembla efficace. Shin avait bien cru que son dernier essai allait à nouveau échoué mais bien vite, il fut surpris d’en découvrir d’avantage et d’enfin obtenir un semblant d’explication. « Tu n’en peux plus? » Il eut envie de rire sous la frustration, se retrouvant lui même dans le même état, pour une toute autre raison. Mais il ne demandait qu’à savoir et qu’à comprendre! Toutefois, même en ayant reçu plus d’informations, Shin eut grand mal à saisir ce qui clochait réellement, ne comprenant pas à qui Nathanaël faisait allusion. L’image d’une jeune femme apparue finalement dans sa tête mais il n’tait pas à 100% certain que Nath parlait d’elle, même s’il ne voyait personne d’autre. « Parce que…. » Aucun autre mot ne suivi, Shin se rendant compte de la situation complexe dans laquelle il se trouvait. N’était-ce pas une occasion parfaite pour prétendre être passé de l’avant ? N’était-ce pas l’occasion parfaite pour dire au revoir à cette relation qui lui manquait tant? N’était-ce pas l’occasion parfaite pour éviter le moindre accident entre eux? Shin sentait bien que leur relation était fragile parce que leurs anciens sentiments venaient les hanter, du moins, il en était persuadé dans son propre cas… Et voyant Nathanaël réagir comme ça à cause d’une simple amie semblait lui prouver qu’il avait le même problème. Lui aussi désirait-il plus qu’une simple amitié? S’il avouait qu’il n’y avait rien de sérieux entre eux, n’était-ce pas une façon de lui dire que la voie était libre et que son coeur était toujours bon à prendre….? Enfin, ce n’était pas bien vrai puisque Nath’ le possédait toujours malgré les efforts de Shin pour le récupérer.

Il fut couper dans ses pensées par la voie de Nathanaël dont le contenu ne fut pas si surprenant mais qui pourtant effraya le chinois. Instinctivement, il recula d’un pas en entendant ces paroles qui lui réchauffaient le coeur tout en le lui oppressant. Il était sur le point de paniquer, imaginant la direction que pouvait prendre cette conversation. C’était donc bien ce qu’il pensait? Il n’était pas le seul à éprouver des sentiments? Nathanaël semblait être sur le point de craquer et de tout lui avouer et le regard de Shin semblait lui supplier de ne pas le faire, de tout garder pour lui comme il le faisait si bien. S’il faisait ça, Shin n’était pas sûr d’être prêt à rester à ses côtés tout en sachant qu’une rechute était si facilement possible. Nathanaël était un homme et leur histoire avait failli gâcher leur carrière. Shin avait bien cru avoir échoué à cause de cette relation soi-disant malsaine aux yeux de beaucoup et plus que tout, Shin avait eu le coeur brisé à cause de leur rupture. Il ne voulait pas souffrir une nouvelle même si d’une certaine façon, la douleur était toujours présente lorsqu’il était en compagnie de Nath. « Qu—Quoi? » Sa réaction fut idiote et il en avait bien conscience mais son aspect n’avait aucune importance à ce moment-là, il voulait simplement être sûr de bien comprendre. Shin n’était pas idiot et il se doutait de ce que cela signifiait mais au fond de lui, il voulait que Nathanaël lui dise véritablement ce qu’il avait sur le coeur ou alors qu’il lui mente pour protéger leur amitié, même s’il avait du mal à l’imaginer tenir après tout ça. Si Nathanaël avait encore des sentiments et qu’il était aussi jaloux, cela risquait d’être compliqué de préserver leur relation et cela valait également le cas pour Shin qui pouvait lui aussi être jaloux. Tout cela n’annonçait rien de bon mais Shin restait partagé. Il voulait continuer de voir Nath, réellement, mais s’il connaissait ses sentiments cela risquait d’être difficile; Et d’un autre côté, il n’avait pas envie d’être le seul à avoir des sentiments si forts et il savait qu’il serait effrayé mais aussi heureux d’apprendre que ce n’était pas le cas. Un réel dilemme… et ce fut pour cette raison qu’il donna l’opportunité à Nath’ de décider, tout en ayant une énorme boule au ventre. Avec tout ce stresse, il allait finir par avoir des ulcères! « Qu’est-ce que tu veux dire par là…? Um, qu’est-ce que tu espères obtenir de moi? » Demanda-t-il ainsi, avec une voie très basse. Il n’avait pas avancé, restant très proche de la sortie…. « Je ne sais pas si …. » Il s’arrêta et soupira une nouvelle fois. Il avait tellement à dire lui aussi mais il n’y parvenait pas, trop préoccupé par ce qui menaçait de se produire si Nathanaël lui répondait honnêtement…


© 2981 12289 0


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

I could try to smile to hide the truth, but I know I was happier with you ft. Shin ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» (Niall&Faith) Don't wanna let you down but I am hell bound. Though this is all for you, don't wanna hide the truth. (PNJ accepté)
» Why do you smile all the time ? (RP libre : 1,2,3 personnes ?)
» Bonne fête, Hide-hime. [Pv]
» I'll make you smile ! w/ Bak Yul
» [Mai] Taeyang Hide Doubt Version

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: sud-