AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: sud

I could try to smile to hide the truth, but I know I was happier with you ft. Shin ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Messages : 1698
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 105

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Jeu 7 Sep - 9:50

I could try to smile to hide the truth, but I know I was happier with you
« Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you ... I knew one day you'd fall for someone new, but if she breaks your heart like lovers do. Just know that I'll be waiting here for you ... Ed Sheeran - Happier. » •••

Si j’avais su que ma jalousie nous mènerait à cela, j’aurais essayé de prendre sur moi. Je ne sais pas s’y j’aurais réussis, mais j’aurais au moins tenté … Je ne sais pas si lui dire ce que j’ai réellement sur le cœur est une bonne idée. Je ne veux pas le perdre une seconde fois, même si ça fait mal de devoir le considérer comme un simple ami. Je vois bien que mon comportement l’agace. Je suis partagé entre couper court à cette mascarade ou mentir pour le garder près de moi encore un peu plus longtemps. Je sais que cela ne ferait que retarder l’inévitable, mais au moins il serait là … Je ne suis pas certain de pouvoir supporter de le voir proche de quelqu’un d’autre, cela dit. Le croiser dans la rue avec cette fille m’a déjà blessée, alors imaginez s’il venait me présenter de lui-même la nouvelle personne qui partage sa vie. Je préfère me réfugier dans la cuisine, cela me laisse plus de temps pour réfléchir. À supposer que j’en sois capable, tout se mélange dans mon esprit. Je ne sais plus quoi faire, ni quoi dire. Mon cœur s’emballe dans ma poitrine en l’entendant partir. Je sais que s’il passe le pas de la porte, je ne le verrais plus. Tout sera terminé. Je ne sais pas si je suis prêts à accepter cela non plus …

Ses paroles me blessent, même si je les ai sans doute mérités. Je me décide à lui parler, restant malgré tout assez vague. Je ne peux pas lui dire clairement que j’ai toujours des sentiments pour lui, qui sait comment il le prendra. Pourtant je le sous-entends et j’attends sa réaction avec beaucoup trop d’appréhension. Je n’en peux plus. Je suis fatigué de tout garder pour moi et d’avoir toujours peur de laisser échapper quelque chose qui pourrait le faire douter. Je ne comprends pas ce qu’il essaie de me dire, ni pourquoi je n’ai pas à être jaloux … Shin dit sans doute cela parce que je ne suis plus censé avoir de sentiments pour lui, par conséquent, je ne suis plus censé être jaloux des personnes qui l’approchent de trop près. Si seulement ça pouvait être le cas. Si Shin était homosexuel je n’aurais sans doute pas réagit comme ça, le problème est que je sais bien qu’il est également attiré par les femmes. Je sais aussi qu’au début de notre relation être avec un homme lui faisait parfois un peu peur. Je peux le comprendre, ces relations de sont pas toujours acceptées. Shin commence sa phrase, mais ne la termine pas, ce qui a pour effet de grandement me frustrer.

Je ne le lâche pas du regard et je le vois reculer, sa surprise pouvant se lire sur son visage. Est-ce qu’il ne s’attendait vraiment pas à ce que j’ai toujours des sentiments pour lui ? Je pensais pourtant ne pas avoir mis beaucoup d’effort pour être convaincant. Surtout la dernière fois, quand je lui ai demandé de me prendre dans ses bras … Que suis-je censé faire ? Lui avouer ce que je ressens réellement ? Ou essayer de préserver cette amitié qui me fait souffrir. Je peux essayer de passer au-dessus maintenant, mais je sais très bien qu’à l’instant où je le verrais avec quelqu’un d’autre une nouvelle fois, tout va recommencer. Je ne pourrais jamais vraiment m’y faire. Jusqu’à ce que je trouve moi-même quelqu’un d’autre pour partager ma vie. En espérant pouvoir tourner la page. En y repensant, après Shin je n’ai au aucune histoire sérieuse, juste des aventures plus ou moins régulières. Je lève mon regard vers lui, j’ai l’impression qu’il s’est encore reculé.

- Je n’espère pas grand-chose, je n’ai pas envie de me créer de faux-espoirs, répondis-je honnêtement.

Dans le fond, une partie de moi espère toujours, même si je sais que c’est peine perdue.

- Tu sais … Quand on a été obligé de rompre, j’ai suivis les directives du CEO, je pensais que j’allais tourner la page, que la douleur allait passer … Et je l’ai longtemps pensé, jusqu’à ce que je me rende compte que depuis le début, je ne faisais que refouler ce que je ressentais …

Je m’arrête un instant. Mon regard ne s’accroche à aucun point fixe, je suis bien trop nerveux.

- Je m’en suis rendu compte quand on s’est revu en fin d’année dernière. Quand je t’ai vu … J’ai tout de suite compris que pendant tout ce temps je n’avais fait que me mentir à moi-même.

Je ne sais toujours pas si autant d’honnêteté est une bonne chose, mais je ne peux plus revenir en arrière.

- Honnêtement, après ça, je pensais que nous n’allions plus nous revoir. Jusqu’à ce que tu débarque chez moi en début d’année et que … Cette amitié se mette en place, qu’on continue à se voir régulièrement. J’ai bêtement cru que ça pourrait me suffire, que tant que tu étais toujours à mes côtés, peu importe comment ça irait …

Un léger rire m’échappe. Un rire triste et moqueur envers moi-même. J’ai été tellement bête. J’aurais dû me forcer à ne pas m’investir plus dans cette relation fragile, j’aurais dû refuser cette amitié, mais d’un autre côté, j’étais tellement soulagé qu’il accepte de faire à nouveau parti de ma vie. J’ai cru que je pourrais forcer mes sentiments à disparaître.

- Alors oui, quand je t’ai vu avec elle ça m’a fait mal … Tout simplement parce qu’elle a ce que je ne pourrais plus jamais avoir … Ton affection.

Enfin, il avait l’air prêt à me donner son affection amicale, mais ce n’est pas ce que je voulais dire. Je n’ai juste pas réussi à utiliser ce mot … Son amour. Je suis encore plus confus après lui avoir dit tout cela. Un mélange de soulagement et d’appréhension. J’hésite à le regarder, j’ai bien trop peur de le voir se précipiter vers la porte d’entrée, me faisant clairement comprendre que ce n’est pas réciproque et sans doute qu’entre nous aucune amitié n’est plus possible. De toute façon, après lui avoir dit tout cela, je ne pense plus être capable d’être un simple ami à ses yeux. Autant ne plus être rien du tout pour lui, ça faciliterait les choses sur le long terme. Du moins, je l’espère.
© 2981 12289 0


I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 158
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae (avatar by CHEESEAVATARS)
DC : //
Points : 757

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523p10-huang-shin-mes-rps#bottom http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Dim 10 Sep - 17:38

I COULD TRY TO SMILE TO HIDE THE TRUTH, BUT I KNOW I WAS HAPPIER WITH YOU
•••  "I didn't know what you were going through. I thought that you were fine. Why did you have to hide? I didn't want to let you down but the truth is out yt's tearing me apart, not listening to my heart" Space Between.

——



Ses yeux restaient plantés dans les iris scintillants de Nathanaël et son coeur battait fort dans sa poitrine, alors que ses poings se refermèrent douloureusement. Il avait peur de regretter son interrogation, sachant que la réponse qu’il allait recevoir risquait de lui faire très peur. Bien qu’il essayait d’ignorer la vérité, les signes étaient pourtant bien présents et il aurait déjà du comprendre ce qui était en train de se passer, il aurait du comprendre que Nathanaël n’avait pas tirer un trait sur leur histoire… Tout comme lui d’ailleurs bien qu’il essayait de prétendre le contraire. Il aurait être assez fort pour refuser une amitié, ainsi, il n’aurait pas été confronté à une situation aussi complexe. Ainsi, il n’aurait pas autant souffert moralement. Shin essayait de rester fort, de ne pas laisser ses émotions transparaitre dans son regard mais il n’était pas très bon acteur lorsqu’il s’agissait de sa vie privée, lorsqu’il s’agissait d’un sujet qui importait. Nathanaël était important… et ce qu’il s’apprêtait à dire risquait de tout changer, une nouvelle fois.

Il avait arrêté de respirer pendant un instant, attendant de connaitre la vérité. Nathanaël parlait enfin mais il se demandait si c’était pour le mieux finalement. Peut-être qu’il aurait du fuir bien avant au lieu de lutter contre un Nathanaël trop secret. De cette façon, il n’aurait pas été obligé d’entendre ce qui suivit, des paroles qui lui serrèrent la gorge tandis qu’il faisait de son mieux pour ne pas s’enfuir au courant ou pour ne pas s’énerver. Parce qu’il était tellement plus facile de masquer sa détresse derrière la colère, reprochant à l’autre et non pas à soi-même, le véritable fautif. Ses poings fut relâchés et il avait l’impression d’avoir perdu toute trace d’énergie, son corps étant devenu faible alors qu’il réalisait ce que venait de lui confier Nath’. Alors, en effet, ses sentiments étaient toujours bien présents et c’était pour cela qu’il avait aussi mal réagi en le voyant aussi proche d’une autre. Shin n’avait jamais été secret avec Nath et au début de leur relation, il lui avait bien dit ses doutes, ses peurs qui accompagnaient son attirance pour le jeune homme. Nathanaël était le premier homme vers qui Shin s’était dirigé, alors qu’il avait toujours pensé apprécier les femmes et uniquement les femmes. Il n’avait eu qu’une seule relation amoureuse avec Nath, et cela avait été avec une femme. Une femme extraordinaire qui a jamais garderait une place dans son coeur… tout comme c’était le cas pour Nath. Il l’avait aidé à s’accepter, l’aidé à comprendre, lui permettant ainsi de vivre une relation si spéciale. Mais par conséquent, il savait qu’il était attiré à la fois par les femmes que par les hommes même si actuellement, il n’avait que le chanteur en tête…

La vie les avait éloigné violemment mais ils avaient fini par se retrouver. Cependant, Shin refusant de faire  avoir par ces jolis souvenirs qu’ils avaient partagé. Il ne voulait pas prendre le risque de toute perdre, une bonne fois pour toute, alors que son rêve comptait plus que tout au monde. Il avait tellement fait de peine aux autres, à lui même mais aussi à ses parents. Sa relation avec sa mère avait été fragile pendant un temps à cause de son départ en Chine et puis, il avait finalement tout gâché avec son père en détruisant les rêves de ce dernier pour son fils. Il était hors de question qu’il prenne une nouvelle fois le risque de tout gâcher autour de lui, tout ça à cause d’une idylle qui ne lui avait pas simplement apporté des bonnes choses. Malheureusement, sa peur était trop forte et il arrivait plus ou moins à masquer ses sentiments. Il savait qu’il ne pouvait pas continuer à se mentir, il savait qu’il éprouvait toujours autant de sentiments pour Nathanaël et que leurs retrouvailles n’avaient pas été évidentes pour lui mais il ne pouvait pas prendre ce risque… Impossible. Cette idée lui donnait des sueurs froides, il avait une boule au ventre forte désagréable, lui donnant l’impression que son estomac était en train de se tordre. Il se sentait mal, comme si tout venait de lui tomber sur la tête... Comme s’il ne pouvait plus prétendre être ignorant.

Le visage pâle, il recula d’un autre pas, se retrouvant contre un meuble mais il ignorait lequel. Que devait-il faire? Il avait simplement envie de partir en courant mais il ne voulait pas être lâche, il ne voulait pas non plus blesser Nath mais il était incapable de réfléchir correctement. Il avait envie de hurler dans l’espoir de se vider la tête mais il ne voulait pas avoir l’air d’un fou, il ne voulait pas que le débat intérieur qu’il vivait soit visible… Pourtant ça devait être le cas. Le jeune homme trainee était complètement perdu et ne savait que faire, regardant dans le vide derrière la silhouette de Nath. Il ne pouvait pas le regarder droit dans les yeux parce qu’il savait qu’il risquait de tomber et de commettre une erreur en s’approchant d’un peu trop près. Hors de question qu’il prenne ce risque alors qu’il devait mettre fin à cette scène invraisemblable. Que devait-il faire? Que devait-il dire? Aucun mot ne venait… il restait simplement stoïque, attendant que quelque chose se passe, qu’un évènement miraculeux se produise et le sorte de cette situation embarrassante et ingérable : « Nathanaël Je… je n’aurais pas du venir ici. Je n’aurais pas du… non » C’était les seuls mots qu’il fut capable de prononcer, dans un premier temps. Il savait que c’était plutôt des paroles qu’il se disait à lui même mais il ne réalisait pas qu’il parlait à voix haute, exprimant toute la détresse qu’il ressentait par sa voix fragile. « Nathanaël Je suis désolé mais non, je ne peux pas faire ça… C’est terminé, on a eu… » On a eu notre chance et il faut savoir passer à autre chose… C’était ce qu’il aurait voulu dire mais il fut incapable de mentir. Il avait envie d’être honnête mais la vérité lui faisait trop peur alors il ne pouvait l’avouer à son vis à vis. C'était injuste de sa part, il le savait pertinemment mais il avait été mis sous le fait accompli, et il ne savait pas comment se sortir intelligemment de cette situation, sans tout ruiner. Encore. « Nathanaël  Je… je crois que je devrais y aller. Je suis désolé mais ce n’est pas… Je ne suis plus. Ce n’est pas… On ne peut pas faire ça… » On ne peut pas, c’était une simple phrase mais qui résument pourtant très bien ce dilemme dans sa tête. « Nathanaël Je dois y aller, oui… j’ai euh, je dois m’entrainer. Je t’appel— Je, désolé » Il était terriblement mal à l’aise mais les mots lui manquaient et il risquait de s’énerver ou de trop en dire! Et il était hors de question qu’il prenne le moindre risque! Le regard désolé, il s’éloigna rapidement et s’enfuit lâchement après avoir récupéré ses affaires dans le salon, le coeur extrêmement lourd…

© 2981 12289 0


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1698
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 105

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Dim 10 Sep - 18:34

I could try to smile to hide the truth, but I know I was happier with you
« Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you ... I knew one day you'd fall for someone new, but if she breaks your heart like lovers do. Just know that I'll be waiting here for you ... Ed Sheeran - Happier. » •••

À l’instant même où les mots raisonnent dans la pièce, je sais que j’ai fait une bêtise. J’aurais mieux fait de mentir. J’ai appris à connaître Shin. Nous n’avons été ensemble que quelques mois, mais … C’était spécial, j’ai presque l’impression de le connaître depuis toujours. De le connaître par cœur. Ce que je viens de dire ne lui plait pas. Il fait un pas en arrière et je m’appuie contre le plan de travail derrière moi, les jambes chancelantes. Je sais que c’est aussi mieux d’avoir été honnête, plutôt que de me laisser étouffer par cette soi-disant amitié qui me faisait souffrir plus qu’autre chose. Je ne pourrais jamais duper mon cœur, je sais qu’être amis ce n’est pas ce que je veux. J’aimerais sincèrement pouvoir m’en contenter, si cela pouvait me permettre de garder Shin à mes côtés sans souffrir chaque fois que je me souviens de notre passé commun ou que je le vois au bras de quelqu’un d’autre. Je meurs d’envie de baisser le regard, sentant les larmes me piquer les yeux, mais j’attends désespérément qu’il daigne prendre la parole. Est-ce que cela le surprend à ce point ? Je pensais pourtant ne pas avoir très bien caché ce que je ressentais. Surtout avec cette crise de jalousie.

Finalement sa voix se fait entendre. Je ne m’attendais pas à ce qu’il saute de joie ou qu’il vienne m’enlacer, mais j’espère tout de même ne pas avoir à affronter cela … Il n’aurait pas dû venir … Je ne l’ai pas forcé que je sache. Je ne dis rien, mais intérieurement un tourbillon de sentiments fait rage. Je suis triste, blessé, en colère, contre lui, contre moi … Contre ceux qui nous empêché d’être ensemble il y a quelques années de cela.

- Vas-t-en alors … Je ne t’ai pas forcé à venir, rétorquais-je froidement.

Si je mur mon cœur dans la colère peut-être que ça passera mieux. Si j’apprends à le détester, peut-être que mes sentiments vont s’estomper ? Si seulement … C’est terminé. Je sens mes mains se serrer, j’ai envie de le pousser à l’extérieur. Je ne veux plus le voir, c’est trop douloureux. Et pourtant, j’ai toujours autant envie de me blottir dans ses bras. De l’enlacer, de l’embrasser … D’entendre son cœur battre pour moi, comme avant. On ne peut pas faire ça … Pourtant j’en meurs toujours autant d’envie. Un entrainement sorti de nulle part, une simple excuse pour mieux se sortir d’ici et j’ai l’impression de sentir mon cœur se briser. Il est parti. C’est vraiment fini. Il a dit qu’il m’appellerait, permettez-moi d’en douter. Il ne le fera pas, je le sais très bien. C’est terminé, comme il l’a si bien dit. Je ne le reverrais plus. Il est désolé ? Qu’il garde ses excuses, je n’en veux pas. Et qu’il aille retrouver cette fille … C’est dans ses bras qu’il ira se consoler ? Oublier que je suis amoureux de lui ? Il se donnera bonne conscience de cette façon ?

Je fixe quelques secondes l’endroit où Shin se tenait il y a un instant. Puis je sens mon corps trembler sous les sanglots qui me secouent. Les larmes roulent sur mes joues sans que je ne puisse rien y faire. Toutes les émotions que je tentais de retenir depuis tout à l’heure s’expriment enfin. J’essaye de faire quelques pas pour marcher jusqu’à la chaise de la cuisine, mais je n’y arrive même pas. Je me laisse glisser contre le meuble de la cuisine, serrant mes jambes contre ma poitrine et cachant mon visage dans mes bras. Les larmes coulent abondamment sur mes joues, je suis secoué de sanglots bruyants et disgracieux, mais je m’en moque. Si je noie ma peine, peut-être que je n’aurais plus mal … Je ne sais pas combien de temps je suis resté là à pleurer. J’ai juste senti une petite tête poilue se frotter contre moi, comme si elle voulait me réconforter. Je ne sais pas si c’était Cheshire ou Deanna, je n’ai pas relevé la tête. Les larmes se tarissent enfin et je reste assis encore quelques minutes. Puis je me lève, presque mécaniquement, sans aucune émotion. Je vais prendre une douche rapide, avant d’aller m’installer sur le canapé. J’allume la télé, mais je ne la regarde pas vraiment. Je suis physiquement là, mais mon esprit est parti ailleurs …
© 2981 12289 0


I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.
Revenir en haut Aller en bas

I could try to smile to hide the truth, but I know I was happier with you ft. Shin ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» (Niall&Faith) Don't wanna let you down but I am hell bound. Though this is all for you, don't wanna hide the truth. (PNJ accepté)
» Why do you smile all the time ? (RP libre : 1,2,3 personnes ?)
» Bonne fête, Hide-hime. [Pv]
» I'll make you smile ! w/ Bak Yul
» [Mai] Taeyang Hide Doubt Version

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: sud-