AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

Vibe Style - ft. Han Heera & Jung In Hyuk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
Message
Ven 17 Juin - 22:13

Vibe Style



-J’y vais !

Je lui ai même pas laissé le temps de finir sa phrase que mes mots ont claqué l’air. Le manager me regarde gravement et j’en déduis qu’il est contre l’idée que j’aille récupérer la commande de poulet BBQ. Je m’avance pour prendre ma serviette déposée sur une chaise et je m’essuie grossièrement le visage et le cou. Des mèches de cheveux me collent aux tempes, vestige de tous mes efforts donnés pendant l’entraînement qui vient de se terminer.

-Je me change de haut et j’y vais, je veux sortir d’ici, continuais-je en m’exécutant. Vous avez qu’à appeler et commander à votre nom, je fais le trajet à pied.

Légèrement plus présentable, j’échange encore quelques arguments avec notre responsable pendant que les autres du groupe de trainees se sont affalés au sol sans demander leur reste. Finalement, je remporte la manche haut la main et il me donne de l’argent pour payer le repas; le manager sait que je ne suis pas quelqu’un qui attire les ennuis et qu’il peut me faire confiance pour rester discret. De toute façon, c’est pas comme si j’étais une idol ou que j’avais participé à une émission de télévision très populaire. J’en avais eu la chance, mais j’avais refusé par principe. Mes principes. L’avantage que ça me donne, c’est que je peux généralement me promener dans les rues sans qu’on me reconnaisse. Si je peux encore profiter de ça, c’est bien le seul petit plus.

Je quitte sans plus attendre la YM, portefeuille en poche et cellulaire en main. Il me faut pas plus d’un coin de rue pour mettre mes écouteurs. Un summer chill mix me fait voyager jusqu’à Miami et pendant le trajet, je m’abandonne complètement à la musique. Sans même m’en apercevoir, je gesticule sur Hot Skin et marmonne les paroles. Je viens peut-être de finir un entraînement qui a commencé très tôt, mais c’est pas ça qui m’arrêtera de danser. Je suis habitué à tout ça et voir enfin le ciel – ok, au travers des gratte-ciels, damn – agit sur moi comme un vrai boost.

-I wanna run away, anywhere out this place, chanté-je en glissant mon cellulaire dans ma poche. I wanna run away, just U and I, I, I, I, I.


Bien, ce n’est pas l’heure de pointe piétonnière et le trottoir est passablement libre. Parce que lorsque le beat commence, je ne réponds tout simplement plus de mon corps. Je calle ma casquette sur ma tête et je laisse parler mon âme qui résonne à chaque percussion. C’est une prestation complètement freestyle, un retour aux sources avec une vague de hip hop et de street qui me revigore. Mon cœur bat en duo avec la musique, mon souffle traîne au rythme de mes mouvements et mon sourire s’agrandit avec le plaisir qui m’envahit. C’est ça, ma drogue. Ce truc qui me coupe de tout le reste du monde. Je suis totalement et éperdument addict à la danse.

Ma bulle éclate lorsque je prends mon élan sur un banc où est assit un couple et que je termine avec un backflip. Mes écouteurs en tombent et la musique coupée, j’émerge de mon monde. Ce n’est qu’à ce moment que je remarque les quelques personnes qui se sont arrêtées pour m’observer. Certaines poussent quelques acclamations, mais c’est surtout celles qui filment ma prestation qui me fait un peu l’effet d’une douche froide. Y a aucun doute, manager; la discrétion, ça me connait vraiment !

-Excuse me, dis-je en me penchant légèrement vers l’avant.

Tant qu’à y être, fallait bien que je m’exprime en anglais ! Aish… Je replace ma casquette en contournant une jeune fille, bien décidé à retrouver mon calme malgré mon cœur qui réclame toujours du freestyle. Je dois peut-être penser à trouver une excuse au manager aussi. Bon sang... !            
@ pyphi(lia)


Dernière édition par Jung In Hyuk le Lun 20 Juin - 4:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 18 Juin - 11:29


❝ Vibe style ❞
- In Hyuk & Heera -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
 Le temps extérieur s'avérait ensoleillé. Les conseils météorologiques du jours n'étaient pas à jeter pour une fois. Loin des salles d'entrainement boisées de l'agence, et de son manager qui lui rappelait son emploi du temps, elle allait juste se promener dans les rues de Séoul pour prendre l'air. Son sac se posa en bandoulière sur son épaule, droite, ajoutant à sa tenue, une casquette qu'elle enfonça sur sa chevelure afin de dissimuler au mieux les traits de son visage. Rien de tel pour passer incognito entre les visages inconnus et être une personne lambda, ce qu'elle était. A ceci presque ses débuts la mirent sur le devant des projecteurs, lui accordant quelques fans au passage. Et aujourd'hui ce serait du temps pour elle, rien qu'à elle. Elle délaissa l'ensemble de ses obligations dans un placard, ne serait ce que pour faire une petite pause bien mérité. Sur ses belles paroles, Heera fit un signe de la main à ses amies et également à ses entraîneurs avant de quitter le building de la Flow, un sourire sur ses lèvres. Les chaussures sans talons furent de mises pour reposer la plante de ses pieds tout en étant capable de marcher confortablement. Ce plaisir simple lui donnait des ailes incapable de prendre un bus pour atteindre plus rapidement la destination souhaitée. Ses mains se glissèrent dans les poches de son short en jeans, alors que ses yeux balayaient déjà les différentes scènes qui se multipliaient face à elle comme cette mère qui offrait une glace à sa petite fille, ou le couple à gauche, certainement trop récent pour se montrer proche mais suffisamment équivoque pour comprendre leur lien d'attache.

Un peu plus loin, les spectacles de rues débutaient alors que de petits groupes de personnes se formaient de façon aléatoires. Les mimes, les danses de rues, les groupes indies ou encore les chanteurs solos, prenaient place de part en part des trottoir pour faire vivre leur passion. Parfois, ils se mélangeaient entre eux pour former un thème freestyle afin de pouvoir faire de belles rencontres. Ce fut bien une chose qu'elle aurait été incapable de faire ne serait ce que par peur. Il lui fallut beaucoup de courage pour débuter en solo mais elle était heureusement d'avoir franchis ce cap.  Un mouvement au loin, attira son attention. Ses pas l'approchèrent doucement de la scène sans vouloir dérangé ou interrompre la prestation du jeune homme. Celui ci portait des écouteurs et semblait s'être perdu dans la musique, n'écoutant rien de plus que le son et le rythme. La brune semblait méduser par ses mouvements, conscientes qu'elle n'était pas à ce niveau oh ca non. Elle aimerait tellement pouvoir bouger convenablement, trouver les pas qui se mariaient parfaitement avec une nouvelle musique sans avoir à l'apprendre au préalable en cours et le répéter des heures durant pour l'assimiler. La danse, cette discipline dans laquelle elle souhaitait progresser sans y arriver voyait un nouveau talent briller en pleine rue. Elle ne bougea pas d'un pouce à la fin de sa prestation, hormis ses mains qui quittèrent les poches de son short afin de pouvoir l'applaudir énergiquement. "Waow." Fut tout ce qu'elle réussit à dire sur le moment, sans chercher à mettre plus d'édulcorant dans sa façon d'être. Il avait du talent et ce serait surement le gâche que de rester seul, dans la rue à faire quelques pas de danse en freestyle bien que cela régalerait surement les passants chaque jour s'il venait à se produire ici. Un mot anglais brisa le silence laissant son visage réaliser une légère moue. Dans ces moments là, elle regrettait d'avoir un niveau aussi faible dans la langue de Shakespeare. Il lui faudrait une Jisoo portative. En attendant, elle se contenta de l'arrêter en posant sa main sur son bras. Mais elle le retira presque aussitôt sans savoir s'il prendrait mal ce geste ou non. "Attend !" C'était le message désespéré d'une personne qui avait apprécié sa prestation mais elle ne s'arrêta pas à ce simple mot, cherchant avant tout à gagner son attention. "Je suis sure que tu as un secret, une botte secrète qui te permet de danser sur commande." Elle commença à faire le tour du pauvre danseur tout en mimant de chercher la pièce qui lui permettrait de découvrir le pot aux roses. Mais elle se mit ensuite à rire pour lui indiquer qu'elle plaisantait bien évidement, sous peine de passer pour une folle furieuse et ce n'était pas du tout son attention. "Tu as beaucoup de talent."
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Lun 20 Juin - 5:04

Vibe Style



Je me suis fait lancer un défi par un petit malin. J’ai rencontré un idol qui m’a demandé de lui faire une démonstration. Ou y a toujours l’excuse de l’alien qui a pris possession de mon corps qui peut fonctionner. Il me faut une raison, n’importe quoi ! Mais pour tout de suite, ce qui est le plus important est de garder la tête basse et de me faufiler hors de ce petit attroupement. Je replace ma casquette et je triture mes écouteurs, prêt à les remettre pour me couper à nouveau du monde, lorsqu’une main se pose sur mon bras. L’espace d’une seconde seulement, mais c’est assez pour qu’un frisson me chatouille de la plante des pieds jusqu’à la racine des cheveux. Mon cœur s’en serait arrêté de battre. Je peux tellement être nerveux et peureux que je trouve ça ridicule !

-Attend ! Je suis sure que tu as un secret, une botte secrète qui te permet de danser sur commande.

Aux mots de cette fille, je me détends et un léger sourire prend d’assaut le coin de mes lèvres. Je fais mine de me retourner pour lui faire face, mais elle commence un tour de scène. Je sens son regard lourd sur moi et j’ai envie d’éclater de rire, ne sachant pas trop si je dois la trouver bizarre ou tout simplement comique.

-Ça t’arrive souvent de reluquer les gars comme ça, dans la rue ? C’est pas très subtil, ton truc.

Je trouve enfin son visage et découvre le mien en penchant la tête vers elle. Mon sourire craque et je laisse aller mon rire en même temps que le sien. Elle me fait remarquer que j’ai beaucoup de talent, ce que je sais déjà. Néanmoins, c’est toujours un plaisir de se le faire répéter, surtout dans la rue et par quelqu’un qui ne semble pas déjà reconnaître mon visage. Je suis peut-être pas un idol encore, mais c’est pas mon nom qui est resté dans l’ombre non plus. Assez pour que la vidéo qui upload sur les comptes youtube des gens de tout à l’heure me tord l’estomac. Au moins, le cercle se défait peu à peu et mis à part Miss Reluqueuse, personne ne semble vouloir m’interpeler. C’est une bonne affaire !

-Merci, je m’entraîne pas mal, répondis-je en passant le fil de mes écouteurs autour de mon cou.

C’était carrément un euphémisme. S’entraîner pas mal, ça avoisine les 14 à 16 heures chez moi. Beaucoup de trainee peuvent faire moins, mais c’est parce qu’ils étudient encore et travaillent dur pour avoir leur diplôme. Moi, c’est terminé pour l’instant et du coup, je me concentre totalement sur mes performances et mes compositions afin de me démarquer du groupe de trainee dans lequel je suis. Selon les rumeurs internes, la YM serait sur le point de former un nouveau groupe, autant mettre toutes les chances de mon côté.

-Et toi, tu sais danser ?

À ma question, mes yeux se plissent un peu et mon sourire pincé ne démord pas. Je me doute qu’elle va me répondre par l’affirmation. Une fille qui ne danserait pas se serait exclamée par un « Tu danses super bien ! ». Elle, elle a plutôt utilisé le mot « talent ». Déjà, ça veut dire qu’elle s’y connait un peu. En fait, mon petit doigt me l’a dit.
           
@ pyphi(lia)


Dernière édition par Jung In Hyuk le Jeu 23 Juin - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mer 22 Juin - 21:27


❝ Vibe style ❞
- In Hyuk & Heera -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
 Sans le vouloir, son corps s'était mis à se mouvoir par lui même lorsque le danseur s'était approché dans sa direction. Elle eut un moment d'absence car aborder un inconnu dans la rue ne faisait pas partie de son quotidien surtout lorsqu'elle souhaitait avant tout se fondre dans la masse et ne pas être reconnue pour profiter de son temps libre. Mais il possédait un petit quelque chose en plus, comme une étincelle dans son regard. Ses gestes semblaient se placer avec beaucoup de fluidité les uns après les autres, ce qui lui paraissait déjà un exploit de taille. Lorsqu'une question lui posée, sans doute pour briser la glace, son visage se souleva par surprise, oubliant qu'elle essayait de faire profil bas. Ses mains se placèrent également face à lui dans les airs, paumes levées pour lui faire signe d'un non catégorique.

"non non je ne pensais pas à mal."

Son sourire lui fit rapidement comprendre qu'il n'avait nullement l'intention de la mettre mal à l'aise ce qui semblait être un soulagement pour ses frêles épaules. Quoiqu'il en soit, toutes ses paroles furent dites avec beaucoup d'honnêteté. Sa main vint rabaisser la visière de sa casquette alors que son regard se penchait sur les sol mais il était surement trop tard pour se dissimuler. Et s'il l'avait reconnue, elle n'aurait surement pas ce type de conversation qu'il soit neutre, positif ou négatif à son sujet. Ses lèvres se virent pincées entre ses dents pour retenir un petit couinement de soulagement. Elle finit par relever doucement le visage pour observer avec plus d'attention celui qui venait tout juste de réaliser une démonstration de son talent.

"Ca se voit en effet, que tu t'entraine durement. Les forts finissent toujours par payer." Elle s'arrêta un instant, le sourcil arqué, surprise de sa question bien qu'elle semblait des plus légitimes. "Oui je danse enfin avec de la difficulté pour coordonner tous mes mouvements. Cependant, je suis entourée de très bons danseurs; Ce qui me permet de comparer même si tu n'as pas le même style. A chacun sa signature après tout."

Comme une signature vocale inimitable, il était facile de réparer le meilleur danseur d'un groupe d'idole car ses gestes semblaient plus clairs, faciles à suivre, naturel et énergiques. Des qualités qui semblaient encore lui manquer malgré le nombres d'heures conséquentes coincées dans une salle de répétition. La faute à leur manager qui prenait un malin plaisir à les faire souffrir dans les salles de fitness ou lors des séances d'entrainement à plusieurs afin d'être sur de leur progression avant leurs débuts officiels toutes ensemble. Au moins, elle voyait en Jisoo un soutient sans faille pour ses difficultés en danse puisqu'elle les partageaient également. Son sourire s'étira d'avantage à l'idée de pouvoir parler de cette personne auprès du personnel de l'agence qui l'avait signée.

"Et ton nom c'est .. ? secret ?"

Elle tentait avant tout de tâter le terrain pour s'assurer qu'il n'était pas déjà idole dans l'âme puisqu'il était parfois difficile de reconnaitre les membre d'un groupe sans eye liner , fond de teint et autres artifices employés pour augmenter la beauté physique des idoles. L'art du maquillage faisait parfois des miracles au point de rendre son porteur méconnaissable. Son pieds s'amusait simplement à balayer le sol doucement face à elle afin de s'assurer qu'il garder son attention dans sa direction plutôt que de chercher une issue de secours; Bien sur, elle était consciente que s'il souhaitait partir très loin de son sillage, il le ferait sans le moindres mal. Il lui avait montré plus tôt, son agilité.

"Une agence t'a telle déjà contactée ?"

Heera ou le mode bulldozer enclenché.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 25 Juin - 3:42

Vibe Style



Écouteurs autour du cou, je me redresse en glissant ma main dans la poche de mon short. Je sors rapidement mon cellulaire pour arrêter la musique qui continuait de défiler, puis je repose mon attention sur cette curieuse inconnue. Je la sens un peu tendue et pourtant, elle a eu le courage de me retenir pour m’adresser la parole. Je ne sais pas encore ce qu’elle me veut, mais ses compliments me font déjà très plaisir et je m’attarde à la détailler subtilement – ou pas du tout, je suis pas le plus fin de la bande ! – de la tête aux pieds. D'ailleurs, son pied commence à traîner sur le sol en dessinant une demie-lune. J’arrête ce petit manège lorsque mes yeux rencontrent les siens. Décidément, cette fille pourrait être la belle au bois dormant que je lui donnerais le premier prix du meilleur camouflage avec sa casquette et sa mine encore un peu basse malgré son visage relevé.

-Oui, je danse, enfin avec de la difficulté pour coordonner tous mes mouvements. Cependant, je suis entourée de très bons danseurs; ce qui me permet de comparer même si tu n'as pas le même style. À chacun sa signature après tout.

High five, Vibe ! Je suis plutôt fier de moi d’avoir mis dans le mile. Cette fille pique de plus en plus ma curiosité et c’est bien assez pour que j’oublis un peu la vidéo, puis que je retarde l’heure du repas de la bande. Je me ferai clasher par les autres trainees, c’est le moindre de mes soucis. Là, tout de suite, c’est elle qui m’a dans sa poche pour les dix prochaines minutes – au moins. C’est que la Miss donne des indices sans tout dévoiler sur ce qu’elle fait, y a de quoi attiser mon intérêt. École d’art ? Idole ? Cirque ? Et puis quoi, encore ! Dans tous les cas, elle a l’œil pour remarquer que mon style se détache du commun et juste pour ça, je lui donne un immense sourire. Sorry, c’est pas sur commande et encore moins contrôlable. Ça vient tout seul, j’y peux rien ! Finalement, il répond au sien et, toujours en gigotant le pied, la Miss reprend avec plus d’assurance dans la voix.

-Et ton nom c'est… ? Secret ? Une agence t'a telle déjà contactée ?

Woh, stop ! C’est quoi, cette fille qui ne se présente même pas avant de me demander mon nom et des renseignements sur ma vie professionnelle ? Amusé, je ris un peu en grimaçant. Rapidement, mon pied vient bloquer le sien dans sa lancée et j’enlève ma casquette pour la replacer, palette à l’envers.

-Mais t’es bornée de me demander tout ça sans te présenter en premier ! dis-je sur un ton mi-plaisantin, mi-accusateur.

Je pourrais lui donner mon nom au complet ou mon nom d’artiste, mais je n’ose pas me jeter dans la gueule du loup si prédateur il y a. Pas avec ce qui vient d’être filmé et ce qui m’attendra comme speech dans quelques heures au pire, quelques jours au mieux. Réfléchissant à toute allure, je retire mon pied d’à coté du sien et tends la main vers elle.

-Hyuk, révélais-je en souriant légèrement. Et pourquoi toutes ces questions, t’es dans une école de danse ou un truc du genre ?

J’attends avec impatience sa main, mon sourire s’élargissant avec brillance. Un peu plus de frivolité au milieu de cette rue passante n’est pas interdit, non ? Au point ou j'en suis ! 
           
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 25 Juin - 21:13


❝ Vibe style ❞
- In Hyuk & Heera -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
 Il était certain que de discuter dans la rue avec un parfait inconnu n'était pas dans sa nature première mais puisqu'il venait tout juste de lui offrir un spectacle de choix, elle n'allait tout de même pas faire demi tour. Ses lèvres se délièrent pour lui poser des questions surement trop personnelle pour une rencontre fortuite dans la rue, seulement, non habituée à aborder un parfait étranger, elle se lançait à l'aveugle. Son rythme cardiaque s'était mis à s'accélérer lui laissant peu de temps entre chaque mot pour reprendre un semblant de respiration normale. Son visage, toujours dissimulé sous sa casquette pour jouer les personne incognitos, semblait prendre une couleur rosée au niveau de ses pommettes. Clairement, elle ne savait plus où se mettre après sa réplique on ne peut plus juste sur les présentations qui se faisaient souvent dans un sens et celui ci n'était pas du tout respecté. Fort heureusement, elle entendit un mot, représentant son identité ce qui cassait le malaise ressentit rien qu'un instant. Sa main se glissa doucement dans la sienne pour la saluer tout en baissant légèrement le visage vers le bas d'un signe de politesse. "Enchantée. Je suis Heera."

La brune releva lentement son visage tout en appréciant le sourire qui s'était éveillé sur le visage de celui qui lui faisait face. Un signe positif fait en son sens qui lui permettait d'appréhender leur discussion de façon plus enthousiaste. Ses lèvres se pincèrent à l'écoute de sa question parce qu'elle ne savait pas quoi répondre sans vendre la mèche. Doucement, elle dégagea la visière au dessus de son visage pour repositionner sa casquette correctement, lui donnant ainsi l'occasion de voir les traits de son visage. "Hmm quelque chose dans ce goût là. Mais dis donc la curiosité est un vilain défaut." L'hôpital qui se fou de la charité ? Oh ca oui et elle en rit de plus belle parce qu'elle était consciente de faire irruption dans sa vie sans prévenir alors qu'il avait très certainement d'autres plans en tête comme rentrer chez lui, danser ailleurs ou aller à la rencontre de personne qu'il connaissait. Alors elle préféra jouer la carte de l'honnêteté qui paierait sans doute bien plus qu'un tissu de mensonges emmêlé dans lequel elle se prendrait les pieds un jour. "Je fais partie d'une agence d'entertaiment et des talents ils en recherchent tout le long de l'année c'est pour cette raison que je demandais si tu avais déjà été contacté. Je suis sure que tu cartonnerais durant les auditions." Et elle était très loin de s'imaginer avoir en face d'elle un trainee sur le point de faire ses débuts dans un groupe masculins à plusieurs membres. D'ailleurs heureusement qu'une étiquette ne les suivait pas à la trace sous peine de ne plus jamais avoir une vie normale pour eux. "J'espère que je ne te fais pas trop peur avec mes questions." Elle se décida à sourire timidement, laissant entrevoir ses fossettes au creux des joues. Pas de carte en main pour faire de la publicité, elle ne faisait pas partie du personnel de l'agence ni même n'était recruteur, juste une fille qui s’entraînait avec plusieurs populations distinctes lui permettant de reconnaitre les atouts chez les jeunes de son âge.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 28 Juin - 4:16

Vibe Style



La Miss a peut-être pas la réplique facile, mais elle ne manque pas de culot. Malgré sa gêne que je décèle dans ses mouvements, je peux mettre le doigt sur sa belle détermination à m’aborder et à garder mon attention braqué sur elle. Je la regarde prendre ma main et baisser la tête en signe de politesse, ce qui m’embarrasse légèrement. Entre ça et l’assaut que j’ai eu tout à l’heure, je préfère avoir le cœur qui lâche sous la surprise que le malaise qui me tort la poitrine. Je me concentre donc sur son prénom qu’elle me partage en me serrant la main; Heera, c’est à retenir. Je récupère ma main et je peux enfin voir les traits de son visage lorsqu’elle replace sa casquette et relève plus franchement la tête vers moi. J’ai l’impression que son petit air me dit quelque chose, mais sans plus. Loin de vouloir m’accrocher à ce déjà-vu, je lui donne toute mon attention.

-Hmm quelque chose dans ce goût là. Mais dis donc la curiosité est un vilain défaut.

Haha, elle se fout de moi ! Je roule des yeux et une exclamation de pur amusement s’échappe de mes lèvres. Elle capte de nouveau mon intérêt lorsqu’elle continue sa parlotte, révélant par la même occasion son occupation principale; trainee ou idol, j’en mettrais ma main au feu. Pour le coup, je trouve la situation carrément ironique et ça me fait sourire de plus belle. Je glisse mes mains dans mes poches de short et commence à me balancer doucement de gauche à droite sur mes pieds, amusé par notre conversation. J’essais de ne pas craquer et regarde un peu partout sans vraiment faire attention à autre chose que ce qu’elle me raconte.

-J'espère que je ne te fais pas trop peur avec mes questions.

Mon regard malicieux se pose de nouveau sur elle et j’y découvre son minois timide qui m’offre un sourire. Petit, mais il est tout de même présent. J’arrête de gigoter et crispe mes muscles en me penchant légèrement vers l’avant, histoire d’épuiser l’énergie qui s’emmagasine peu à peu.

-Tu ferais même pas peur à une souris, dis-je en souriant.

C’est pas l’envie qui manque de lui demander pour quelle compagnie elle recrute ainsi à la va-vite, ni de lui dire que je suis d’une agence aussi. Néanmoins, ce serait beaucoup moins amusant de discuter et tant que je peux contourner la question, je décide joyeusement de le faire.

-Donc t’es une trainee ou une idole, c’est ça ? Et qu’est-ce qui  me dit que t’es pas une arnaqueuse qui embobine les artistes dans la rue ? ajoutais-je en taquinant ses nerfs. Faut que tu me montres de quoi t’es capable, sinon ça compte pas, les mots. Ça pourrait être que du baratin !

D’une main, je sors mon cellulaire de ma poche et de l’autre, je lui tends un écouteur dans l’optique d’enfiler le deuxième dans mon oreille. La vie, c’est un jeu. Il faut y jouer et s’amuser tant qu’on le peut.
           
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 28 Juin - 22:27


❝ Vibe style ❞
- In Hyuk & Heera -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
 Elle n'avait pas la moindres habitudes d'aborder les gens en pleine rue et cela se voyait par les rougeurs de ses joues lorsque des questions furent posées ne serait ce que pour tenter de comprendre ce danseur de rue. Il avait l'art et la manière de détourner la conversation si bien qu'elle se retrouvait perdue, en pleine rue à chercher un moyen quelconque de répondre à ses interrogations sans entrevoir la lumière au bout du tunnel. Il semblait têtu dans l'idée de ne rien lui révéler mais elle ne pouvait pas non plus, de son côté, lui donner le siens. Cela deviendrait surement gênant ou quelque peu étrange non ? Son visage l'observait toujours avec autant de véhémence, s'assurant qu'il restait toujours à sa place tout en fouillant dans les poches de son jean pour essayer de trouver un papier. Elle n'avait pas pour habitude d'emmener des brochures de l'agence avec elle, cela ne serait pas très correcte surtout que son job n'était pas de recruter des futurs talents mais bien de s’entraîner, réaliser les comeback que lui donnait son agence et s’entraîner encore parce qu'il lui fallait progresser rapidement. "Je ne sais pas, tu voterais pour lequel des deux ?" Sa question fut simplement détournée de la même façon que les siennes. Mais la suite lui arracha un haussement de sourcils car comment lui prouver qu'elle n'était pas une arnaqueuse ? Elle n'avait jamais pensé à cette question auparavant. C'était comme être sur le banc des accusés et devoir prouvé son innocence pour réellement être vue comme innocente. L'écouteur donné la fit sursauté, la belle qui ne s'y attendait pas. Elle le prit entre ses doigts puis le plaça dans son oreille pour pouvoir écouter le son; Ce n'était pas une danseuse née mais elle se débrouillait plutôt pas mal. Le rap par contre, ce n'était même pas la peine d'essayer. "Tu espère vraiment que je danse ?" Ses lèvres se pincèrent à l'idée de se donner en spectacle alors qu'elle cherchait justement à passer inaperçu. Si bien qu'elle lui vola son téléphone des main pour lui afficher youtube ainsi que son premier titre, Aint Nobody. Elle soufflait déjà de se retrouver en mauvaises postures mais au pire, elle s'était déjà renseignée sur les issues les plus proches, certainement bondés, lui permettant de se fondre dans la masse sans avoir à se poser plus de question. "Mister le danseur va t'il me dire s'il est déjà recruté ou si la Flow pourrait l'intéresser ?" Elle en devenait presque amusante à force de gonfler ses joues tel un hamster, positionnant ses bras croisés devant elle pour attirer son attention.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mer 29 Juin - 21:47

Vibe Style



Lorsqu’elle a pris l’écouteur que je lui tendais et qu’elle m’a volé mon cellulaire, j’ai ri si sincèrement que j’ai su tout de suite qu’il n’était même plus question d’en savoir plus sur la vie professionnelle de l’un et de l’autre. Cette Heera avait piqué ma curiosité en quelques minutes à peine et si je continuais de tester son caractère ainsi, c’est qu’elle était de ces personnes qui agissent comme des aimants sur moi. J’aurais jamais cru me faire héler ainsi dans la rue par une fille comme elle; un jolie mélange de gêne et d’ambition qui me cloue sur place. Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi amusé et interpellé par une conversation de surface comme nous avons en ce moment. Avec sa bouille d’ange aux joues gonflées, je suis plus trop certain de m’en sortir vainqueur, peut-être même vivant si elle danse bien.

-Mister le danseur va t'il me dire s'il est déjà recruté ou si la Flow pourrait l'intéresser ?

Je reprends mon cellulaire et lui adresse un sourire malicieux. Les bras croisés devant, elle me toise avec une moue à faire craquer n’importe qui. Tu parles d’un caractère, oui ! Pire qu’un bébé lapin qui pleure. Et y a personne qui veut voir ce crève cœur.

-T’es tellement certaine de toi que je penche pour rookie, dis-je enfin en enfilant le deuxième écouteur dans mon oreille. Et t’as déjà décidé de faire ce qu’il faudrait au moment où tu m’as arrêté dans cette rue.

Le plus naturellement de monde, ma langue se tire en une grimace au coin de ma bouche et une paupière se ferme pour un clin d’œil complice. Tout ça devient de plus en plus intéressant et j’en oublis complètement la commande au restaurant. Là, tout de suite, c’est le dernier de mes soucis. Je m’apprête à lui lancer encore une vanne sur sa dernière question, histoire de la taquiner davantage, mais lorsque mes yeux se posent sur mon écran de cellulaire, ma bouche se referme. Je lis le titre de la chanson qu’elle a affiché sur youtube, regarde l’image de la chanteuse sur pause, puis ravale ma salive. Dawn, Ain’t Nobody. C’est donc pour ça que les traits de son visage me disaient vaguement quelque chose, mais quand même. Je suis un parfait idiot de ne pas l’avoir reconnu sans cet indice monstre qu’elle vient de me balancer gratuitement. Pour le nombre de fois que j’ai écouté cette chanson pour ma routine de danse urbaine, j’ai l’air bien con.

-Je te le dirai uniquement si tu danses avec moi, échappé-je avec un sourire plus doux. Tu devrais être en mesure de faire ça, attention aux écouteurs.

Et sans attendre sa réponse, j’appuie sur play. Je tends la main vers sa casquette pour la replacer plus vers l’avant, histoire de bien cacher son visage, puis retourne la mienne pour faire de même. Alors que les premières secondes s’écoulent, je lui laisse l’espace nécessaire pour ses mouvements tout en la suivant de près pour ne pas entremêler le fil blanc qui se tend soudainement entre nous.
           
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 30 Juin - 18:05


❝ Vibe style ❞
- In Hyuk & Heera -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
 Lorsqu'il s'agissait de faire craquer une autre personne, Heera possédait des atouts de choix dans sa cute attitude. Il n'était pas question de le laisser filé sans avoir obtenu sa réponse sous peine de ne plus jamais le recroiser un jour - la ville était grande et la population, massive - alors elle s'était décidée à lui révéler son identité sous une autre forme. Son nom de scène différait de son prénom réel afin de différentier son identité idole et extérieure. Ce n'était pas sans risque de le voir devenir hater, stalker ou encore fan collant mais elle espérait y voir surtout l'opportunité d'avoir une discussion sereine basée sur la vérité plutôt que des cachotteries. Ce qui semblait totalement fou venant d'une idole tout juste nouvelle dans le milieu qui essayait de se cacher depuis le début sous sa casquette. Un fin sourire glissa sur ses lèvres à son clin d'oeil s'amusant ensuite de l'expression sur son visage qui perdit quelques couleurs. Elle n'allait surement pas s'offusquer en comprenant qu'il connaissait sa chanson sans pour autant savoir si l'avis était plutôt positif ou négatif. Ah cette pression inutile qu'elle se mettait face à l'avis des autres, s'en était presque maladif.

Elle attendait cependant de connaître la réponse à cette question qu'elle tentait de poser sous tous les angles sans pour autant réussir dans sa démarche. Ce qui lui arracha un soupir non dissimulée surtout qu'il réclamait quelques pas de danse ensemble. Si son niveau n'était pas au niveau zéro, l'improvisation ce n'était pas sa tasse de thé, surtout que des yeux étrangers les observeraient s'ils attiraient l'attention en publique. Elle ne souhaitait pas se créer de la publicité qui pourrait lui porter préjudice. "Hey mais tu triches." Glissa t'elle doucement tout en faignant de réaliser une grimace et lui tirer la langue en guise de réponse totalement puérile qu'elle assumait totalement. Cependant, le rabais de sa casquette pour dissimuler son visage de nouveau, l'amusa et surtout la réconforta dans l'idée d'avoir fait une rencontre positive avec une personne qui semblait étrange mais adorable. Les premières notes donnèrent le ton d'une musique qu'elle connaissait par coeur, cherchant à réaliser la chorégraphie apprise sur le bout des doigts, exécutée devant d'énormes glace dans une salle d'entrainement mais certain pas étaient impossible à réaliser avec des écouteurs dans les oreilles et surtout une présence relativement proche pour éviter la coupure du son par inadvertance; Si bien que l'idole tenta d'adapter ses pas avec quelques maladresses qui la fit sourire. Ce n'était pas une scène, elle n'était pas en présence de spectateurs qui la jugerait. Rien qu'à cette pensée, ses épaules se détendirent pour lui laisser le recul nécessaire et s'amuser tout en riant. La pression s'était envolée après trois minutes vingt comme par magie parce qu'elle venait de faire abstraction de son environnement. Lorsque la dernière note se termina, Heera s'arrêta pour reprendre son souffle. Son rythme cardiaque battait la chamade, ne lui laissant que peu de répits pour une quelconque phrase. Elle se contenta alors de l'applaudir chaleureusement en continuant de rire ce qui n'était pas des plus pratique pour lui offrir l'oxygène nécessaire à sa récupération. "C'est vraiment amusant lorsqu'il n'y a pas de pression sur les épaules. Ah ah merci beaucoup, cette danse je ne risque pas de l'oublier mais y a pas photo, tu es bien plus doué que moi en la matière." Elle n'était pas avare de compliment, reconnaissant sans mal le talent chez ceux qu'elle croisait pour son plus grand plaisir. C'était ce type de rencontre qui la motivait à continuer dans l'optique de les retrouver plus tard sur une scène un jour qui sait.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas

Vibe Style - ft. Han Heera & Jung In Hyuk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Samsung Player Style
» Où acheter : jantes style RS4 en 18
» Votez pour le style du tram
» polo 6N polorsche style 2009 (VW, Audi, Porsche)
» filtre a air style greddy ou hks champignon...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-