AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

let me melt you + ahn kyun ki the bae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité
Message
Mer 22 Juin - 16:44


let me melt you

tenue + Oh que non, il ne comptait pas lui mettre de vent ou de râteau. Loin de là. Meilan était tout autant éprit de son cadet que lui de l'était. Sauf qu'à ses yeux, dire « je t'aime », ce n'était pas quelque chose qu'il pouvait se permettre dans une patinoire. Pourquoi ? Car dans son petit esprit de grand perfectionniste, malgré le fait qu'il avait privatisé l'endroit, ce n'était pas assez romantique pour une telle confession. Attention ! Il n'était pas en train de critiquer l'aveu de Hyun Ki, loin de là ! Mais lui, son style, c'était davantage un hôtel cinq étoiles, un picnic sur la plage avec un coucher de soleil, une balade le long de la rivière Han sous un feu d'artifice. Il était maniaque, que voulez vous. Mais Meilan avait eut tellement peur que son coréen prenne son silence dans le mauvais sens qu'il l'avait embrassé comme jamais auparavant. Et visiblement, il avait comprit le message, puisque le chinois se retrouva allongé sur la glace avec Hyun Ki au dessus de lui. Et les paroles de celui-ci lui créèrent un immense sourire. « Déjà, des amants, en dehors de toi, il n'y en a qu'un seul. Et je le délaisse depuis quelque temps. Ensuite, ce pépé, j'vais lui surveiller aussi son In Hyuk là. Y a pas de raison ! ». Il lui ébouriffa les cheveux avec taquinerie. « Et puis... Si tu es prêt à accepter un homme qui voyage beaucoup, qui embrasse des femmes à cause de son métier, et qui poste des photos d'autres hommes sur son instagram pour faire plaisir à ses fans, alors, oui, tu peux envoyer un sms à tes parents pour leur dire que le merveilleux Zhu Meilan est ton compagnon. ». Lui volant un baiser, il finit par se relever avec lui, l'aidant pour qu'il ne tombe pas de nouveau. Car bon, la glace, c'était bien beau, mais c'était surtout super froid ! Prenant la main de Hyun Ki, il l'emmena jusqu'au banc, pour qu'il se repose. « Au fait, ça va ? Tu n'as pas mal à cause de tes chutes ? J'espère que tu ne vas pas avoir de bleus... Quelle idée t'as prit aussi de partir seul ! Ça aurait pu être grave... ». Faisant une petite moue, il lui bécota les lèvres avant de disparaître quelques courtes minutes, sans le prévenir, avant de revenir avec un petit panier. « Bon, du coup... J'avais prévu ça aussi... Je voulais créer le clou de cette soirée avec, mais tu m'as devancé avec ta confession, tss. ». Évidement, il plaisantait. Il taquinait simplement son désormais petit-ami.

© charney


Dernière édition par Zhu Meilan le Mer 22 Juin - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mer 22 Juin - 19:03


let me melt you

wearing  

T'as plutôt intérêt de le délaisser, y'a pas mieux qu'moi au lit. Enfin. Pour toi. Hein. Moi, j'ai pas d'amants. Pas du tout. Non non. Pas convaincant, je sais, mais c'est approximativement vrai. Depuis que j'avais rencontré Meilan, je m'étais un peu calmé. Pire, lorsque nous avions passé à l'acte, je m'étais promis de ne plus le faire avec quiconque. Parce que Meilan.. Meilan était spécial. Enfin, maintenant, il était au courant donc, pas besoin d'épiloguer sur ça. Donc. Je m'étais calmé, oui, mais j'avais déjà embrassé quelques amis, amies même, en soirée. Parce que j'étais bourré. Et In Hyuk n'a rien à voir avec toi ! C'est vrai, la relation que j'avais avec mon meilleur ami était totalement différente. Il me fait pas rougir comme une collégienne, lui. Encore, Jaejin et Meilan étaient dans une relation similaire à celle que j'avais. Mais, même. J'étais aveugle. Je préférais l'être et avoir des privilèges. Mes cheveux remis en place, je tourne mon visage vers lui, pour écouter son petit discours. J'allais supporter tout ça. Je le faisais déjà, au fond. Sauf qu'il ne savait pas que je l'aimais mais.. J'étais courageux, comme mec. J'crois que j'te veux tellement que je pourrai même supporté que tu me rases. Tu vois, ou pas ? La comparaison était bizarre mais l'esprit y était. Puis, quand il me fait ses petites remarques, je roule des yeux, marmonnant. Ouiiiiii maman.. Grimace, parce que Meilan était peut-être un peu trop au taquet quant aux bleus que je pouvais avoir. Je me fichais éperdument d'être blessé, trop préoccupé par mon nouveau.. Petit ami ? Je vais avoir besoin - ou pas - d'un temps d'adaptation mais.. Holy shit, j'étais trop heureux. Que- Disparu, puis réapparu, je regarde le panier, sourcils froncés. C'est quoi ? Je fouille dedans, plongeant ma main sans gêne, pour tenter d'en tirer ce qu'il y avait dedans et.. Nourriture. Chinoise ? Maison ? Oh bordel. Je suis vraiment amoureux, là, va falloir que mon chinois se calme, sinon, mon coeur va exploser. Je souris, comme un môme, ouvrant une des "boîtes", pour sentir l'odeur de la nourriture. Woah.. Je savais pas que tu cuisinais si bien. Enfin, j'ai pas goûté, mais ça sent bon.. C'est pas coréen, c'est chinois ? Tête levée vers lui, je tends la boîte, comme si ça allait l'aider à me dire l'origine de son plat. Tu sais que je vais finir par te faire des choses sales ici, si tu continues d'être aussi craquant et mignon ?

© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mer 22 Juin - 23:41


let me melt you

tenue + Lui qui avait espéré passer une bonne soirée, ce qu'il se déroulait allait bien au-delà de ses espérances. Non seulement il passait un délicieux moment complice avec Hyun Ki, mais en plus, il était en train de se mettre en couple avec celui-ci ! C'était tout simplement fou. Jamais il n'aurait imaginé un tel renversement de situation. Même dans ses rêves les plus farfelus. Alors, lorsque son coréen, s'auto-complimenta sur ses performances au lit tout en lui confessant que Meilan était son seul et unique amant, ce dernier cru mourir de bonheur. C'était quoi ça ? Pourquoi il était aussi mignon, hein ? « Je dois bien avouer que oui, tu es excellent dans ce domaine. Et puis, mon lit n'aime que toi. Personne d'autre n'y est jamais entré. ». Sauf Jae Jin. Mais il ne comptait pas, puisque là, l'acteur parlait de ses camarades de parties de jambes en l'air. Quand Hyun Ki fit sa petite confession amusante, il ne put retenir un léger rire s'échapper, sans pour autant être moqueur. Oh non. Il était juste bien trop craquant. « Une collégienne... Si tu en as l'uniforme, je ne dirai pas non pour te faire rougir encore plus~ ». Oui bon, Meilan était en train de partir dans des délires étranges ! Pardonnez le, c'était le coup de l'émotion ! Hochant la tête quand à la comparaison du maquilleur, le chinois finit donc par s'éclipser pour revenir avec un panier qui contenait de quoi les rassasier. Il laissa Hyun Ki, ravi de voir qu'il avait réussit à titiller sa curiosité. « Je ne sais pas si ça va être bon, je n'ai pas eut le temps de goûter... J'espère vraiment ne pas avoir trop raté. ». Il fit une petite moue et s'assit aux côtés de son petit ami. « Et bingo, c'est bien chinois ! Je voulais te faire partager un bout de mes origines. ». Et de nouveau, Meilan explosa de rire sous les paroles du cadet. « Hey, même si ce n'est pas l'envie qui me manquerait, ce n'était pas comprit dans le contrat avec le proprio, alors du calme ! Je t'ai fais devenir vraiment horny~ ». Lui volant un doux baiser, il retira ses gants pour plus d'aisance et commença à sortir les boîtes tout en expliquant leur contenu. « Du porc sauce aigre douce, du mapo tofu qui est épicé, là les galettes c'est du jian bing, les raviolis nous on appelle ça jiaozi, j'ai aussi apporté différentes sauces ! Ah oui, et pour le dessert, j'ai essayé de faire des nian gao. Normalement, ce sont des gâteaux aux haricots rouges qu'on fait pour la fête du Nouvel An, mais bon, c'était pour te faire découvrir ! ». Tout fier de lui, il tendit les baguettes à Hyun Ki, gigotant un peu, impatient de savoir comment il trouvait la nourriture de son pays natal. « Vas y, commences par ce que tu veux ! ».

© charney


Dernière édition par Zhu Meilan le Jeu 23 Juin - 19:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 23 Juin - 16:25


let me melt you

wearing  

J'adorais me sentir exceptionnel et avoir les privilèges. Et là, avec Meilan, j'avais les deux. L'exception, et les privilèges. Il était à moi - et je me rends peu à peu compte que je suis a little bit possessif. Non, en fait. J'suis super possessif. Mais c'est pas de ma faute ! Le chinois était parfait, et.. Et, et, arh. Mes yeux le dévorent, alors qu'il complimente mes performances nuptiales - en réalité, je pense n'être aussi bon qu'avec lui. Lui ébouriffant les cheveux, je finis par faire de gros yeux à sa déclaration. Un uniforme de- Pervers ! Je pince sa joue, puis, finalement, les deux. Un gros gamin. Trop adorable, putain. Meilan était d'une beauté à couper le souffle et, plus je le regardais de près, plus je m'en rendais compte. Et je suis sûr que c'est délicieux. Ma main se pose sur sa cuisse, par réflexe - on était déjà sacrément proches sans sortir ensemble, en fait.. Marrant. Puis, je grogne contre ses lèvres, croisant mes bras sur mon torse. Si j'te dis quelque chose sur le bout de tes origines, je sens que tu vas me dire que je suis VRAIMENT horny. Mais.. Je mords ma lèvre, marmonnant, comme s'il s'agissait d'un secret. Tu m'en fais déjà partager un gros bout. J'explose de rire, ensuite, parce que ça m'éclatait de dire des choses salaces. J'étais pas spécialement sérieux.. Bref. Je l'écoute attentivement, alors qu'il me présente tooooout ce qu'il a fait. Yeux grands ouverts, bouche ouverte, je le fixais me décrire le contenu de toutes ces boites. Et j'étais sur le cul, littéralement. Nous ne devions pas sortir ensemble, là, maintenant, normalement, mais il m'avait fait tout ça.. Enfin, je veux dire. Il m'avait cuisiné toutes ces choses, sans que l'on ne soit ensemble. Et j'espère qu'il ne faisait pas ça à ses.. son autre amant. Sinon.. Bref. Oublions. Je secoue ma tête, pour me sortir de mes pensées, puis j'attrape ses baguettes, ainsi qu'un ravioli, du.. Jiaze ? Non.. Jiao.. Jiaozi ? Je fronce les sourcils, sceptique, croquant dedans. Et un gémissement sort de mes lèvres, tant c'est goûteux, tant mon amant, et désormais petit-ami, me fait.. Plaisir ? Bordel de zeus, il allait subir mes "je t'aime". Woah.. J'en prends un deuxième, avant de m'attaquer au porc. Ch'est quoi, le mo.. Mo.. Mofu ? Mophu ? Mopu... Non ! Mapo ? Que je demande, une fois ma bouchée finie. J'étais un gros porc, et le pauvre, il n'allait rien avoir à manger, si je continuais. Donc, je me stoppe, une moue gênée au visage. Je.. Mange.. Mange un peu, aherm. Tu veux que ton adorable Hyun Ki te nourrisse ?

© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 23 Juin - 19:48


let me melt you

tenue + Pour tout vous avouer, jamais ô grand jamais il n'aurait imaginé Hyun Ki se confesser sur des sentiments amoureux. Déjà car il n'avait pas songé une seule fois qu'il puisse entretenir un amour à son égard, et ensuite car cela prouvait qu'il avait plus de courage que le chinois. En effet, ce dernier n'aurait jamais osé être si direct et assuré dans ses propos. Meilan était impressionné. Et fier, aussi, d'une certaine façon. Son adorable pépé avait prit de l'assurance. En effet, à leur début, ils s'étaient longuement tournés autour, à simplement se jeter des regards qui voulaient tout dire et s'effleurer plus ou moins discrètement. Est-ce que Hyun Ki s'était imaginé à l’époque un seul instant que son nouvel amant allait devenir son petit ami ? Sûrement pas. Tout comme l'acteur. Comme quoi, le destin peu réserver de magnifiques surprises. Et de nouveau, Meilan rit aux éclats à cause des paroles salaces de son coréen. Décidément, ils avaient beau se trouver dans un endroit à l'ambiance glaciale, le plus jeune était tout bouillant. « Et après c'est moi le pervers, hein ? Tu es le pire de nous deux ! Ta petite gueule d'innocent est trompeuse ! ». Prenant également des baguettes après avoir ouvert toutes les boîtes, entendre Hyun Ki prononcer un chinois maladroit lui fit chaud au cœur. « Jiaozi. Il va vraiment falloir que je te donne des cours de mandarin. Surtout si tu veux rencontrer un jour mes parents ! Car ils ne parlent pas un mot coréen. ». Meilan s'arrêta alors de parler pour observer les réactions de son petit ami qui venait de mettre l'un des raviolis dans sa bouche. Et visiblement, cela sembla lui plaire puisqu'il en prit un second. « C'est bon ? C'est pas trop cramé ? Y a pas trop de légumes ? ». Il s'inquiétait pour rien. Mais c'était la première fois qu'il cuisinait des plats de son pays natal pour quelqu'un, alors il avait une certaine pression, surtout puisqu'il s’agissait de Hyun Ki. Tout sourire, il reprit ses explications. « Le mapo tofu, c'est du tofu, du porc, de la soupe de soja fermenté au piment, du gingembre, et d'autres épices encore ! C'est très épicé, mais vous avez l'habitude ici, avec les teokkbokki par exemple ! ». Lui essuyant le coin des lèvres avec son pouce, comme à leur habitude, Meilan hocha alors la tête face à la proposition de se faire nourrir. « Avec plaisir ! Merci Bae ! Aaaaah~ ». Le plus âgé ouvrit donc grand la bouche, comme un enfant, tout heureux.

© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 25 Juin - 18:27


let me melt you

wearing  
Il va falloir que tu me dises en quoi j'ai une "petite gueule d'innocent", non mais. Un petit bruit digne d'un gamin mécontent, je pince la joue de mon petit-ami, une moue aux lèvres. Non mais, de un, je n'étais pas pervers et de deux, je n'avais pas une gueule d'innocent. Enfin, à mes yeux. J'avais plutôt l'air d'un.. Gars.. Normal. Pas trop viril, mais pas efféminé non plus. Je continue, après avoir râlé dans ma barbe, de grignoter ce qu'il m'a si gentiment fait. Et c'est bon, bordel de bon dieu de bonsoir, j'ai jamais mangé de nourriture chinoise - ou des choses toutes faites, prises à la va vite dans un magasin à cause d'une envie soudaine. Là, c'était fait main, par un chinois, MON chinois. Et juste ça, ça me donnait envie de tout avaler. J'apprendrai le chinois avec plaisir, surtout si le professeur est aussi canon.. Parce que bon, j'ai essayé, tu vois, et à chaque foooois c'était soit une nana, soit un vieillard. Et j'aime aucun des deux. Grimace de dégoût, et il m'interroge sur la contenance de ce qu'il m'a fait. Un petit soupir sort de mes lèvres, alors que je tapote son épaule, un genre d'air exaspéré au visage. Mei, c'est parfait, sinon je mangerai pas comme un porc. Hop, second jiaozi ou je ne sais quoi enfilé, puis je m'attaque au reste. Je l'écoute attentivement me décrire la conception, encore, du mapo, que je mange silencieusement. Chose faite, je prends un raviolis, que je mets entre ses lèvres ouvertes, puis un peu de mapo, et du jian bing. Jian bing que je fourre entre mes lèvres juste après, hochant continuellement la tête. Mh.. Dis, après manger.. On va faire quoi ?J'étais continuellement excité avec lui, toujours là à vouloir le garder avec moi, bouger, faire des choses, quoi. Alors je le fixais, des étoiles d'espoir dans les yeux, priant pour qu'il ne me réponde pas qu'il a x ou y chose à faire. J'aimerais bien profiter de mon nouveau petit copain. Sauf si celui-ci doit se lever tôt demain matin ? Moue, encore, pour l'attendrir. Tu veux dormir chez moi ? Quoique, j'vais pas te coller.. Il était hors de question que je le lasse. J'dois aller voir Hyuk demain matin, pour le maquiller, on pourra y aller ensemble, mh ? Vous êtes de la même agence. Moi ? Forcer ? Jamais. Etre avec moi était peut-être une mauvaise chose pour Meilan, même si d'ici quelques jours, je le laisserai respirer de moi-même.

© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 25 Juin - 22:32


let me melt you

tenue + Dire qu'à présent, cet adorable maquilleur était sien. Uniquement sien. Meilan peinait encore à réaliser. Jamais il n'aurait cru cela possible. Il l'aimait, d'amour, tout comme lui. Il allait enfin pouvoir agir et parler sans se retenir par peur de franchir une barrière dont Hyun Ki aurait voulu garder. Non. À présent, tout lui était possible. Alors vous imaginez bien que le chinois allait se faire une grande joie de pouvoir exploiter leur relation à fond ! « Bah ta bouille. Je sais pas, j'trouve qu'elle fait innocent. Tes traits sont doux, t'as de grosses joues, des yeux qui brillent de joie de vivre, bref c'est un tout quoi. Limite un inconnu penserait que tu es du style à ne pas coucher avant le mariage tant ton aura est pure. Mais ça prouverait aussi qu'il ne te connaîtrait pas du tout~ ». Petit clin d'oeil complice avec son amant et Meilan hocha la tête quant à l'anecdote du plus jeune sur ses essais de cours de mandarin. Il comprenait qu'en effet, cela ne donnait pas envie d'apprendre. « Je t’apprendrai, avec plaisir ! Et puis, c'est sûr qu'il faut une bonne motivation, car le chinois est compliqué à écrire, avec tous les traits, et puis niveau prononciation c'est plus difficile que le coréen, je pense. Vous c'est très... Enfin, ça se base beaucoup sur les voyelles. C'est plus rond, comme langue. Tu vois ce que je veux dire ? ». C'était assez complexe à expliquer son point de vue. Mais Hyun Ki allait comprendre, il en était persuadé. D'ailleurs, au compliment de celui-ci sur sa nourriture, l'acteur sourit davantage et continua de se faire nourrir avec joie. Bien installé sur son petit ami, Meilan écouta avec attention les dires de son petit ami à propos de la suite de leur rendez-vous amoureux. Qu'il était adorable, à s'emballer ainsi. Buvant de l'eau pour finir sa bouche, il lui répondit, sans laisser de suspens. « Je suis libre demain. Donc si tu m'acceptes, moi je veux bien dormir avec toi et chez toi~ Et on ira ensemble à mon agence demain matin. Ça te convient ? On peut aussi faire quelques tours avant de partir ? Car bon, à part faire cinq mètres et tomber ensuite sur les fesses, c'est tout ce que tu as réussit à faire, et je n'ai pas réserver cet endroit pour ça ! ». En effet, il ne fallait pas non plus gâcher cette opportunité ! Et une fois leur repas terminé, le chinois prit les mains de Hyun Ki pour l'entraîner de nouveau sur la glace, voulant que son cadet sache correctement patiner avant de sortir de cet endroit !

© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 3 Juil - 21:05


let me melt you

wearing  
Je. Suis. Pas. Mignon, non mais ! Puis d'oùùù on dirait que je ne couche pas le premier soir ? Meilan, tu sais que j'ai encore des avances ? Oh ça oui, j'en reçois à la pelle, et c'est pas pour me vanter, mais, bon, disons que je suis encore assez demandé dans le milieu. Mais j'ai jamais dit. Oh ça, on peut en être sûr. Je refusais même toujours, évitant soigneusement les personnes qui demandaient mon attention, et autre. En fait, Meilan était sûrement le seul homme avec qui je faisais des choses.. Bon, je jouais avec Hunter, m'amusant à le rendre fou, mais je ne comptais pas coucher avec, non. Mon corps, jusqu'à ce soir, lui était entièrement réservé. Là, y'avait tout qui était à lui, et pour de bon. J'comprends ce que tu me racontes, mon chinois, je comprends.. Tu m'apprendras, on se réservera des heures de leçons de chinois. J'ébouriffe ses jolis cheveux, avant de m'amuser à le nourrir, tout en lui parlant de ce qu'on allait faire après - parce que j'étais curieux, je voulais qu'on fasse mumuse, qu'on reste ensemble, même si je ne voulais pas étouffer mon nouveau petit ami. Je me savais collant, mais je savais aussi que ça ne durerait pas longtemps, qu'à un moment, je le laisserai respirer, comme il le voudrait. Enfin.. Bon. Ca marche p'tit chat. Ouais, j'donne des surnoms, maintenant. Je lui vole un baiser, puis Meilan prend mes mains, me faisant quitter mon assise. Une moue aux lèvres, je le suis. Et une fois face à la glace, je pose un pied, puis l'autre, fermant mes yeux en grimaçant, crevant de peur de me casser la gueule. Alors je sers ses mains dans les miennes, mon derrière restant immobile alors que mon corps partait vers l'avant. Et je tentais de rester immobile, de pas me casser de nouveau la gueule. Dis.. Toi, qu'est-ce que tu rêves de faire, Meilan ? Lui parler me fera oublier ma petite peur, et en plus, j pourrai lui rendre la pareille.
© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Lun 4 Juil - 18:52


let me melt you

tenue + Il aimait tout chez Hyun Ki. Il aimait quand il faisait sa drama queen, quand il faisait son pot de colle, quand il faisait son timide sous ses caresses, quand il faisait son gourmand au lit, quand il boudait pour un rien, quand il riait avec sa douce voix, et tant d'autres. Le chinois était complètement accro. Ça, il l'avait remarqué depuis un moment déjà. Et à le voir ainsi grogner que soit disant, non, il n'était pas mignon, c'était le must ! Meilan ne put s'empêcher de sourire à pleines dents. « Tu l'es, point final. Ne discutes pas là dessus ! Et c'qui ces gens qui te font des avances ? Hein ? D'autres acteurs ? Des idoles ? Yah. Ne t'en vantes pas trop, sinon je vais te forcer à t'habiller en moche ! Et puis moi, tu sais combien de fans me crient leur amour tous les jours, sur les réseaux sociaux ? Tu ne peux même pas imaginer le nombre ! Alors du calme~ ». Lui tirant la langue, il continua de laisser Hyun Ki le nourrir, tandis qu'il hochait la tête quant à cette idée de se réserver des heures de cours particuliers. Cela lui plaisait énormément. Rien que d'imaginer son petit ami parler, ou même simplement prononcer quelques mots de sa langue maternelle faisait vibrer le cœur de Meilan. Mh ? P'tit chat ? C'était nouveau ça ! « Toi aussi tu trouves que ma bouche ressemble à celle d'un chat ? Je lis ça souvent dans les commentaires sur mon instagram... Visiblement, c'est mon atout charme~ ». Après un clin d’œil, il entraîna son coréen sur la piste glacée, désireux de reprendre son enseignement. Alors que l'acteur se remettait devait Hyun Ki pour patiner en marche arrière et ainsi lui permettre de s’entraîner de nouveau à bouger correctement ses pieds, la question de celui-ci surprit quelques peu Meilan. Que voulait-il bien dire par cela ? Parlait-il d'eux, de ce rendez-vous ? Ou bien de son avenir ? Il plongea son regard dans celui de son compagnon, et lui répondit en souriant. « D'un point de vue professionnel, je rêve d'être acteur jusqu'à mon dernier souffle. D'un point de vue familial, je rêve de finir mes jours à Xi'An avec tous mes proches. Et d'un point de vue sentimental, je rêve d'être ton homme jusqu'à la fin. ». Était-ce trop guimauve comme réponse ? Il avait simplement parlé avec son cœur. Mais peut-être que Hyun Ki aurait simplement préféré qu'il parle de leur petit date, ou juste d'expériences dans la vie.

© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 5 Juil - 23:15


let me melt you

wearing  
Mais dis-moi, tu ne serais pas jaloux, par hasard, mon p'tit Zhu Meilan ? Mhmh, mon petit doigt me dit que si.. Il me faisait craquer, rêver, ce chinois, j'en pouvais plus, vraiment. On était ensemble depuis à peine une heure, et j'étais déjà pas mal entiché de lui. Pour rien, en plus ! Parce qu'en soit, il n'avait rien fait. Enfin.. pas grand chose. Enfin.. Ouais ok, il était juste génial, et je pense qu'il mérite amplement d'être aimé. Par moi. Surtout par moi, en fait. Genre.. Juste par moi. Si Meilan était jaloux, moi, j'étais pire que possessif. Il était à moi, ou à personne, point à la ligne.  Arrête de parler de tes fans, ou je te décris le p'tit idole qui louche sur mes fesses ! Je sais, j'suis pire qu'une diva, overgay, comme on dit, mais je m'en fichais ; j'étais jaloux - non, sans blague ? -, et je ne voulais pas qu'on le complimente. Okay, c'étaient ses fans mais.. M'en fiche. C'est mon chinois. A moi. MON Meilan. Puis, t'es mignon, avec tes lèvres toutes fines. J'ai toujours envie de les embrasser. Elles sont trop jolies.. J'étais lâché, dis donc ! Mais bon, pas ma faute si je ne ne marquais pas mon territoire, qui le ferait pour moi ? Personne !  Donc, voilà, j'étais dans mes droits et.. Et zut. Meilan finit par m'emmener sur la glace, et on commence à patiner, malgré mes difficultés pour trouver un bon équilibre - je suis pas très très doué pour patiner, et je pense qu'il l'a compris. Accroché à lui, je fais mon curieux, et à ses réponses, j'hoche la tête. Jusqu'à rougir. Pivoine. Vraiment. Mei.. Je mords ma lèvre, avant de me coller contre lui, son visage en coupe dans mes mains. Si tu ne veux pas que cette patinoire se transforme en baisodrome, arrête d'être aussi putain de mignon, mon petit coeur supporte difficilement.   Je mets une main sur ma poitrine pour lui montrer mon décès cardiaque, avant d'attraper une de ses mains. Tu me fais danser, Mei ?
© charney
Revenir en haut Aller en bas

let me melt you + ahn kyun ki the bae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Musique - Melt Banana - "Bambi's Dilemma"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-