AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

let me melt you + ahn kyun ki the bae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Invité
Invité
Message
Mer 6 Juil - 17:27


let me melt you

tenue + Bien sûr qu'il était jaloux. Et cela datait de bien plus longtemps que Hyun Ki ne devait se l'imaginer. Alors savoir que plusieurs hommes tentaient leurs chances, et le draguaient, cela le mettait hors de lui. Évidemment, maintenant qu'ils étaient en couple, il se doutait bien que le maquilleur n'allait pas lui faire de coups dans le dos, et allait repousser toutes ces avances,mais tout de même. Et puis, au final, Meilan ressentait de la fierté. Car tout cela prouvait bien que son compagnon était beau. Terriblement beau. Et puis, être celui qui a su se faire une place dans son cœur, ce n'était pas rien ! « Oui, je le suis, et alors ? Tu devrais être content de ne pas avoir un petit ami qui s'en fou, tss. Et vaut mieux pas que tu me donnes le nom de ce mec, sinon j'vais aller le trouver et lui expliquer deux trois p'tits trucs. ». Non mais oh ! C'était quoi ça ? Hyun Ki n'était pas un bout de viande qu'on matait comme ça ! Grognant un peu, il lui tira la langue. « Faut pas te gêner pour les embrasser alors, elles n'attendent que ça ! ». L'acteur entraîna donc son amant sur la piste, et en voyant son visage devenir aussi rouge qu'il pourrait concurrencer une tomate, Meilan réalisa que sa confession avait peut-être été trop guimauve. Mais il avait parlé avec le cœur. Tout simplement. Ses mains se glissèrent sur les hanches de Hyun Ki lorsque celui-ci se colla à lui, et il éclata de rire à ses propos. « Crois moi bien que ce n'est pas l'envie de te sauter dessus qui me manque. Mais je préfère qu'on attende d'être chez toi, au cas où il resterait des caméras d'allumées ici~ ». En effet, ce n'était pas le moment pour un scandale. Le chinois vola un baiser à son cadet, avant d'afficher une petite moue à sa proposition. « Je ne sais pas très bien danser, en plus on est sur la glace. Mais essayons ! Accroches toi bien à moi ! ». Meilan posa la main libre du fils Ahn sur son épaule, et lui tint la hanche de la sienne. Et tout doucement, il se mit à faire des tours sur eux même, plongeant son regard dans celui de Hyun Ki. « … Je t'aime. Ne l'oublies pas une seule seconde. D'accord ? ».

© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 8 Juil - 21:43


let me melt you

wearing  
Tu sais que t'es vraiment mignon ? Mon chinois était vraiment un garçon mignon, adorable même, à faire preuve de jalousie - et à l'assumer, aussi. Rares étaient les hommes qui criaient haut et fort qu'ils étaient jaloux et qu'ils voulaient que je sois à eux. Enfin, parmi ma liste d'amants, qui n'était pas si grande que ça, aucun n'avait avoué l'être - alors que certains l'étaient. D'ailleurs, j'en avais rejeté plusieurs qui me déclaraient leur flamme, en pensant à.. Meilan. Je pense que j'ai toujours eu de sacrés sentiments pour mon chinois, et je suis bien heureux de m'être cassé la figure sur lui. Grâce à ça.. J'ai pu lui dire que je l'aimais. Cette pensée me fit sourire, comme un idiot. Comme toujours lorsque je suis avec Meilan, en fait. Je le suis sans geindre sur la piste, après lui avoir volé un baiser lorsqu'il me disait de ne pas me gêner. Puis j'attrapais ses mains, lui avouant qu'à être si mignon, il me donnait envie de lui faire certaines choses. Alors je me contenterai de simples baisers, petit chinois. Je ronronnais contre lui, en lui proposant de danser, ce qu'il acceptait - et ça me faisait sourire comme un idiot, parce que j'avais un gentleman en guise de petit ami, et ça ne m'était pas arrivé depuis des lustres. Surtout Meilan, Meilan, quoi ! Il était beau, mignon, adorable, gentil.. Parfait. Arh, à croire que c'était mon amour pour lui qui parlait - mais non, non non non, je l'aimais, mais même avant de le faire, je le trouvais merveilleux. Meilan.. Je souris, mes joues devenant roses sous sa petite déclaration, alors que nous tournions sur la glace. On se croirait dans un film romantique, niaisard à souhait. Et pourtant.. C'était la réalité. Zhu Meilan était mon petit-ami. Romantique, en prime ! Et foutrement adorable. Je gardais ce même sourire, ma main libre allant se loger dans le creux de son dos. Je t'aime tout autant mon Meilan. Et je lui vole un baiser, cueillant ses lèvres avec une douceur extrême. Et même si tu vas devoir rouler des galoches à des meufs dans des dramas, je prendrai sur moi, parce que MOI tu me feras l'amour comme une bête le soir même, hmf. Jaloux ? A peine.





© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 12 Juil - 18:30


let me melt you

tenue + Il en avait oublié à quel point c'était agréable d'être amoureux. De sourire comme un idiot juste en posant ses yeux sur l'autre, d'oublier tout ce qui se passe autour en l'écoutant parler, de frissonner sous une simple caresse. Hyun Ki était le petit ami parfait. Il était facilement taquinable -chose que le chinois adore faire-, il était doux et gentil à souhait, mais il s'avérait aussi être un coquin au lit. Et puis, il était beau, musclé comme il le fallait, affectueux, tactile. Aah. Très franchement, comment Meilan aurait-il pu lui résister ? Dansant donc comme il le pouvait sur la piste gelée, il fut surprit que Hyun Ki ne fasse pas toute une scène et accepte de suite d'attendre d'être chez eux pour passer un moment plus intime. À croire qu'il se calmait le petiot. « Ne t'en fais pas, tu seras bien récompenser de ta patience, adorable coréen~ ». Si son amant s'amusait à lui donner des surnoms, il pouvait bien se le permettre à son tour. Puis, un petit instant déclaration d'amour se déroula, ce qui arracha à Meilan un sourire des plus immenses. Il était heureux. Presque euphorique. Comme quoi, cette soirée surprise à la patinoire avait été la meilleure idée de toute sa vie. En effet, rien n'aurait garantit une confession de Hyun Ki dans un autre endroit. Comme quoi, le destin faisait bien les choses. Soudain, l'acteur se mit à rire. Non pas pour se moquer, mais pour trahir sa joie. Qu'il était mignon, son petit maquilleur, à faire son jaloux et à clamer sa privatisation. « Tu sais, en réalité, on colle juste nos lèvres. Parfois, on les frôle juste, ou alors l'angle de la caméra fait qu'on croit qu'on s'embrasse. Mais il n'y a jamais la langue ou quoi de plus poussé. Alors rassures toi~ Et puis, même si un jour, je devais avoir une scène de lit avec une partenaire, aucun de mes gestes, aucune de mes caresses ne sera avec envie ou désir. Comprit p'tit tête ? ». Meilan se saisit alors du visage de son compagnon malgré les gants, et vint l'embrasser avec passion. Il n'avait aucune envie de partir. Il voulait rester ici, dans cet endroit privatisé, pour profiter au maximum de leur petite bulle de bonheur.

© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 21 Juil - 16:45


let me melt you

wearing  
J'espère que ma récompense en vaudra le coup.. Je fais un genre de petite moue, faussement triste, comme si je le menaçais. C'était pas le cas.. Enfin, un peu. Je le taquinais, surtout. Parce que je voulais des baisers par millier, et pas que. Donc, ce soir, si on pouvait.. Disons, fêter notre nouvelle relation, notre statut, j'en serai plus qu'heureux - et qu'il ose me frustrer, qu'il ose, je lui mordrai chaque partie de son si joli corps. Meilan pouvait être une saleté, quelques fois, un petit vicieux joueur, et ça se voyait dans son visage, son sourire à fossettes, ou, juste, ses yeux. Mais je pense que c'est une des raisons pour lesquelles je l'aime. Puis il m'explique les tenants et aboutissants des scènes de baiser dans les dramas. J'avais l'impression d'être un gossip, quelqu'un qui sait quelque chose d'ultra secret et qui doit se taire. D'un côté, les baisers au cinéma, ou même dans les dramas, séries, c'était.. Spécial. Magique. Romantique. Bon, je n'ai jamais été très romantique, comme gars, mais.. Bref. J'hochais la tête, comprenant ce qu'il me disait, affichant une fausse moue agacée quand il me parlait de scènes plus poussées. De toute façon, j'assisterai aux tournages. Je forcerai. Mais j'y serai. Et je regarderai l'actrice comme si elle allait bientôt être tuée par mes jolies mains. Oh ouais. Et j'devrais peut-être me calmer, je vagabonde un peu trop dans mes pensées. Ouais.. Faussement suspicieux, je souris comme un idiot quand il m'embrasse, posant mes mains sur ses avant-bras. Et je répondais, amoureusement, passionnément, avant de reculer mon visage. Bon.. Ses mains dans les miennes, je nous fais tourner, doucement. J'étais pas encore à l'aise avec les patins, et je suis sûr que j'allais me casser la gueule sous peu. Zhu Meilan me ferait-il l'honneur de valser une dernière fois avant de retrouver notre cher petit nid douillet ? A.k.a ma jolie maison. Même qu'on mangera des chamallows devant une comédie romantique. Le programme te plaît ? Enfin, j'allais surtout passer pour un grand père. Mais.. Bon.
© charney
Revenir en haut Aller en bas

let me melt you + ahn kyun ki the bae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» Musique - Melt Banana - "Bambi's Dilemma"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-