AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

welcome to Hell + kang jun ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages : 302
Age : 19 yo ♌ 27.07.97
groupe : Orion (ancien groupe : F.B Generation)
rôle dans le groupe : lead vocal & maknae
nom de scène : minji
occupation : lead vocal, musicien & compositeur
avatar : lee jihoon (woozi ; seventeen)
DC : cho jooheon & bae sandeul
Points : 38

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t650-song-jimin-a-kitten-outside-a-lion-inside http://www.lights-camera-action.org/t653-song-jimin-relationships-are-hypocrites#7323 http://www.lights-camera-action.org/t652-song-jimin#63479 http://www.lights-camera-action.org/t655-song-jimin#7339 http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/t1475-orion-knockout-g
Message
Dim 19 Juin - 23:24


welcome to Hell

tenue + Répéter les chorégraphies d'autres groupes que le leur pour s’entraîner à la danse était bien une choque que Jimin ne comprenait pas. Tout d'abord, car ils formaient un groupe mettant plus en avant le chant et le rap que les chorégraphies, et ensuite car justement, elles appartenaient à d'autres. Il avait l'impression qu'ils perdaient leurs temps. Certes, durant leur période de trainee, c'était quelque chose d'utile et important, puisque cela permettait à la fois d'évaluer leurs compétences et à la fois de s'améliorer. Mais franchement, maintenant, ne devaient-ils pas plutôt se concentrer sur leur créations à eux ? De toute façon, Jimin n'avait malheureusement pas son mot à dire là-dessus, alors il se contentait de subir en silence. Il détestait cette sensation de gâcher ses heures, qu'il pourrait mettre à profit pour peaufiner son chant ou ses performances musicales. M'enfin. Le petit groupe venait de finir leur séance, assez tardive il fallait bien l'avouer, et tous passèrent à la douche. Et en temps de maknae, le blondinet passa en dernier. Ce qui, à vrai, était loin de lui déplaire, puisqu'ainsi, il pouvait prendre davantage son temps. Et ce fut exactement ce qu'il fit, y restant plus de minutes qu'il ne l'aurait imaginé. En effet, en revenant dans le vestiaire pour reprendre son sac une fois habillé, la salle était complètement déserte. Heureusement qu'il n'avait pas besoin du van pour rentrer au dortoir ! Chantonnant un peu une vieille chanson populaire, Jimin s'apprêta à sortir. Sauf que... la porte resta close. « … Hein ? ». Fronçant les sourcils, le petit bonhomme essaya plusieurs fois d'ouvrir, en vain. What the fuck. C'était quoi ce bordel ?! Commençant à paniquer, il frappa plusieurs fois contre la porte. « Yah ?! Vous m'entendez ?! La porte est bloquée !! venez m'ouvrir !! Yaaaaaah !! ». Il ne pouvait pas rester enfermé dans le vestiaire. Oh Non. Cela faisait bien trop scénario de film d'horreur à son goût !

© charney
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1728
Age : vingt-deux ans.
groupe : en hiatus.
occupation : idol, je-m'en-foutiste disposé envers la case départ.
avatar : kim jiwon (ikon).
DC : nam insu(lte), bae khean(oa), lee hyunki(ki) & jung hana(nas).
Points : 131

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t502-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t610-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t503-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t505-kang-jun-ho-jun_feel http://www.lights-camera-action.org/t979-junho-kg
Message
Lun 20 Juin - 12:35





that kid,
isn't great.




tenue

Fébrile. Un doux soupir parvint à se frayer un chemin, au travers de mes lippes. Et ce, avant qu'il ne puisse m'être permis d'échapper un doux fumet, blanchâtre. Tandis que, je me trouvais, là, face à cette large fenêtre, entrouverte. Tenue d'Adam, à mon actif. Je n'avais que faire de ces vulgaires regards indiscrets détournés, à l'intention de ma personne. Un tant soit peu, intrigué par la simple et unique – présence, de cette silhouette, auprès d'une fenêtre. Aussi quelconque, soit-elle. Cette douce brise, matinale. Parvenant à offrir à l'égard de mon échine, ces multiples frémissements. Tasse, emplie de ce liquide noirâtre. Il me fut permis d'apporter celle-ci à l'encontre de mes lippes afin de permettre à mon organisme de procéder à l'éveil de mon esprit. Caféine. Sucre. Le tout, réuni au travers de cette simple et unique boisson. Le café. Une gorgée. Après, l'autre. Le tout, ponctué de cette mélodie qui se laissait entendre, au sein de ces multiples enceintes disposées au travers de la pièce que j'occupais, en mon antre personnel. Las. Fatigué. Ces ressentiments ne me quittaient guère, depuis de bien longues semaines. À présent. Aussi longtemps qu'il m'était possible, je m’octroyais un certain retard. À l'encontre de cet emploi du temps, fort chargé. Qui semblait, rythmer ce quotidien. Fort répétitif, en soi. Quelque peu... Déconcertant.


 I’ll must be stay here,
day by day.

Tantôt, actif. Tantôt, passif. Par ici, par là. Traversant avec une aisance quelque peu déconcertante, ces lieux. Couloirs, et salles en tous genres. Parfois, réprimandé. Ou bien, complimenté. Ainsi, semblait être ce « quotidien » que je me devais, de traverser. Et, c'est finalement au travers de cette salle emplie de couleurs chatoyantes que je vins trouver refuge. Regard détourné à l'intention de l'un de ces multiples miroirs disposés. Camarades, et sombres inconnus. De multiples salutations échangées. « Génial, putain. » Me permettais-je, d’énoncer. Et ce, au travers d'un faible murmure. Telle une confession, à l'égard de ma propre personne. Tout, naturellement. Des longues heures, se devaient d'être passées en compagnie de ces jeunes gens. Possédant alors, un titre similaire, au mien. Le tout, dirigé d'une main de fer. De multiples mélodies se laissaient entendre, les choix divergents. Il fut pénible, dans un premier temps, de trouver un accord commun. Néanmoins. Le plus pénible, dans tout cela. Semblait être l'idée de s'adonner à la lecture d'une chorégraphie quelconque. Et ce, pas à pas. L'apprendre. Du début, jusqu'à la fin. Sans la moindre objection. Ni même, un court instant de répit. L'agence possédait le désir d’amincir ses rangs. Seuls les meilleurs, se devaient d'être permis, de traverser ces lieux. D'après, les dires de certains. Certes. « 'Chier. » Répliquais-je, alors. Une serviette blanchâtre glissée à l'encontre de mon faciès. Ôtant alors, les traces de ses multiples efforts physiques réalisés précédemment. Expression faciale, peu avenante. Mes dernières forces, me quittaient. Ma volonté, par la même occasion. Les précédentes heures ? Un véritable calvaire.

Je me délestais de la moindre parcelle vestimentaire nichée à l'encontre de mon échine. Le tout, entraîné au travers de ce véritable désir d'ôter la moindre trace d’effort réalisé, auparavant. Et, convenablement. Une cabine se découvrait, sous mes yeux. Parcourant alors, inlassablement mon échine, à l'aide de cette vulgaire serviette. Je m'y abandonnais. Baissant les armes. Malgré tout... C'était sans compter sur cet énième bruit sourd qui se fit entendre. Un juron se fit entendre. Le tout, porté à l'intention du fauteur de troubles qui s'avérait – bel et bien, bavard. « Hé, t'a fini de gueuler ? T'es pas tout seul ici, gamin. La porte, tu vas l'ouvrir, tu casses pas les couilles. C'est aussi simple, que ça, ouais. » M'étais permis, de répliquer. Si, naturellement. Si, vulgairement.


made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 302
Age : 19 yo ♌ 27.07.97
groupe : Orion (ancien groupe : F.B Generation)
rôle dans le groupe : lead vocal & maknae
nom de scène : minji
occupation : lead vocal, musicien & compositeur
avatar : lee jihoon (woozi ; seventeen)
DC : cho jooheon & bae sandeul
Points : 38

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t650-song-jimin-a-kitten-outside-a-lion-inside http://www.lights-camera-action.org/t653-song-jimin-relationships-are-hypocrites#7323 http://www.lights-camera-action.org/t652-song-jimin#63479 http://www.lights-camera-action.org/t655-song-jimin#7339 http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/t1475-orion-knockout-g
Message
Mer 22 Juin - 20:59


welcome to Hell

tenue + Très franchement, Jimin remerciait ses parents pour ne pas être atteint de claustrophobie. En effet, se retrouver enfermer dans les vestiaires se semblait pas être le meilleur endroit envisageable. Certes, il y avait des toilettes, des bancs pour s'asseoir ou s'allonger, mais c'était tout. Pas de fenêtre, pas de quoi manger. Mais à vrai dire, tout cela, le chanteur s'en moquait bien. Il voulait rentrer dans son dortoir et passer une bonne nuit réparatrice. Pourquoi fallait-il que cela tombe sur lui ?! Alors qu'il tambourinait à la porte, une voix le fit sursauter. Il n'était pas seul ?! Oh my god. Ça c'était une bonne nouvelle ! Même si, visiblement, ce camarade d'infortune ne semblait pas très... sociable, ni même poli. Mais cela n'était qu'un détail. Jimin n'y fit pas vraiment attention, se disant que l'inconnu avait sûrement du passer une mauvaise journée pour être autant de mauvais poil. Prenant donc de nouveau une voix qui pouvait porter jusqu'aux douches, il commenta les paroles de l'autre. « J'aimerai bien pouvoir l'ouvrir, mais c'est impossible ! Je crois que l'homme de ménage a fermer à clés sans vérifier si il y avait encore des personnes à l'intérieur ou non ! ». Essayant une nouvelle fois, le blondinet dû se faire une raison : ils n'allaient pas pouvoir sortir avant un moment. Ouvrant alors son sac à dos, il fouilla à l’intérieur, à la recherche de son téléphone portable entre ses vêtements. Et merde. Il l'avait oublié au dortoir !! Décidément, rien n'allait, à croire que le Ciel lui en voulait. Gigotant sur place à la recherche d'une idée, Jimin sursauta de nouveau en entendant son fameux camarade le rejoindre. Oh. Il le connaissait ce gars. C'était un trainee. Il l'avait déjà vu de loin. Et sa tenue... Juste en serviette. Egh. Le plus jeune grimaça un peu avant de retenter sa chance avec la poignée, pour lui prouver qu'il ne mentait pas. « Toi vois ! On ne peut pas ouvrir ! Et je n'ai pas mon téléphone pour appeler quelqu'un... Je n'ai pas envie de dormir ici... Il est quelle heure ? Peut-être que le gardien va passer bientôt ?! ». Il était vrai qu'il commençait à légèrement paniquer. Surtout que ce mec à moitié à poil ne lui inspirait pas vraiment confiance.

© charney
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1728
Age : vingt-deux ans.
groupe : en hiatus.
occupation : idol, je-m'en-foutiste disposé envers la case départ.
avatar : kim jiwon (ikon).
DC : nam insu(lte), bae khean(oa), lee hyunki(ki) & jung hana(nas).
Points : 131

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t502-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t610-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t503-kang-jun-ho http://www.lights-camera-action.org/t505-kang-jun-ho-jun_feel http://www.lights-camera-action.org/t979-junho-kg
Message
Jeu 23 Juin - 13:17





that kid,
isn't great.




tenue

Soulagé. Paumes, glissées à l'encontre de ce carrelage blanchâtre, quelque peu froid. Mon échine, frémissait, alors. Tandis que je persistais à rester en ces lieux. À présent, silencieux. Esprit, dépourvut de cette tendance à chanter à tu-tête lorsque j'osais pénétrer au sein, de lieux similaires à celui-ci. Le temps, ne semblait guère jouer en ma faveur. Par ailleurs. Je n'en possédais aucunement le désir. Ni même l'envie, de. Fatigué. Las, de chaque aspect semblant se dérouler au travers de ce quotidien. Qui – quant à lui, s'avérait m'échapper. Et ce, au fil des jours. Néanmoins... Tourments, stoppés. Visage, redressé. Le fruit de mes tourments se jouait-il de ma personne ? Malgré, ces multiples propos acerbes tenus, à son égard. Cette voix – inconnue, en mon esprit. Se laissait entendre, à nouveau. À mon plus grand désarroi. Il est vrai. Serviette, enroulée autour de ma taille. Je ne pris guère attention au simple et unique fait, de sortir si peu vêtut. Sans la moindre, once de gêne. Certes. « T'es sérieux, gamin ? Tu me casses les couilles, pour une porte fermée à clé ? Réfléchis, tu trouveras bien un moyen de l'ouvrir, ouais. » Répliquais-je. Si, lascivement. Si, idiotement. Et pourtant. Quitter les lieux en question, ne semblait guère ma principale occupation en l'instant présent. « Ou sinon. T'fait pas d'espoir. Une fois qu'il a fermé toutes ces foutues portes, il s'casse par les couilles à vérifier, quoi que ce soit. Tu vas devoir t'y faire, commence à préparer ton lit pour la nuit, hein. » Une douce taquinerie. Qui, en soi. Allait très certainement, tourmenter l'esprit du jeune homme. Sans ménagement.

I'm the violence in the pouring rain,
I'm a hurricane.


À l'aide d'une simple initiative, aussi vulgaire soit-elle. Je vins ôter la moindre trace aqueuse persistant, à l'encontre de mon échine. Et ce, avant qu'il ne puisse m'être permis de me vêtir. Convenablement. En compagnie, de ce jeune homme. Le tout, argumenté de multiples soupirs. Murmures, en tous genres. Propos, acerbes énoncés. Mais aussi, d'une énième recherche envers cet objet issu des nouvelles technologies. Et ce, afin d'offrir, l'objet en question. À l'intention de cet, enfant. « Fais-toi plaisir, gamin. Si t'a tellement peur, de rester ici. Après tout, si tu n'dors pas à une heure précise, tu seras fatigué demain. Tu vas te faire taper sur les doigts, attention. Ce serait triste. » Ironie, mise en avant. Ricanement, délaissé. Je ne reconnaissais guère, mes torts. Mais. Plus facilement, ceux d'autrui. Il est vrai. Ce doux sentiment de panique, trahissant le faciès du jeune homme, en question. Ces multiples propos, démontrant un mécontentent incertain. Tout ceci, réunis. Ne formant – qu'une seule et même, identité. « Hé. Essaye de crier encore un petit peu plus, ils t'ont pas entendu à l'autre bout de Séoul, au fait. » Si, détestable. Si, haïssable. Et, pourtant. Si, ce gamin disait vrai. C'est à ses côtés, que je me devais de poursuivre ces longues heures me séparant de ce, lendemain matin. Lendemain matin, qui se laisserait férocement désirer. Tout, naturellement. Une mise à l'épreuve. Un simple questionnement. Une remise en compte. Je pris l'initiative de me glisser aux côtés de cette surface plane qui semblait – nous séparer de l'extérieur. Main glissée à l'encontre de la poignée. De nombreuses tentatives, en vains. Corps heurtant, alors. Cette surface plane, à de multiples reprises. À nouveau. Sans succès.

« J'peux rien fait, t'façon. Alors, à moins de trouver une idée ou, qu'un con daigne bouger son cul jusqu'ici pour nous ouvrir, on va devoir rester ici. Pour, ce soir. J'espère que tu sais dormir, sans tes petits compagnons, tes peluches et ton petit nid douillet, petit. »


made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

welcome to Hell + kang jun ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Présentation de Hell Mafia
» Attaque des zombies : Deliver me to hell
» Présentation de Hell Caporal
» durite hell
» Kang'ping-car (7) : Le lit-caisson (l'allègement)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-