AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: nord

주인공 ; (LULLY).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 564
Age : 22, (05.02).
rôle dans le groupe : chien galeux, singer, rapper, (sale) gueule, twerkiste professionnel.
nom de scène : seoksi boi
occupation : manwhore, le tombeur de minettes
avatar : dean.
DC : nis, kj, qm.
Points : 242

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t6150-yaourt-aux-fruits http://www.lights-camera-action.org/t6812-shin-seok-seoksi#113869 http://www.lights-camera-action.org/t6173-shin-seok http://www.lights-camera-action.org/t7167-shin-seok http://www.lights-camera-action.org/t6205-shin-seok-seoksi#104044 http://www.lights-camera-action.org/t8183-seok
Message
Mar 10 Avr - 19:10






❝ 주인공. ❞



(LULLY & SEOK -- AVRIL 2018.)



(aesth.) °✧ Réfléchis. Les multiples pages ouvertes sur le net, ces innombrables magazines à l'intention de la gent féminine marqués à l'aide de simples feutres, marques-pages et autres babioles. Rien ne semblait avoir échappé à l'idiot. Planté là, à l'encontre de cette literie (en bataille, mélangée entre ces parcelles vestimentaires, ces peluches, ces couvertures et cette carcasse). Grignotant une bêtise, il ne tarit guère d'éloges à l'égard de ses choix. Pourtant, hésitant. Il se demande ce qui parviendrait à convenir à la demoiselle et lui. Surtout, elle. Le rendez-vous devait être parfait. Du début, jusqu'à la fin. Rien ne serait en mesure de perturber celui-ci - si ce n'est, une bourde de sa part. Il s'est imaginé de si nombreux scénarios qu'il ne sait guère où donner de la tête. Ni même, s'il est véritablement prêt à sauter le pas. Il n'est pas en mesure de faire marche arrière, ni même, de se désister sur un coup de tête. Alors, il sélectionnera ces lieux. Peut-être cela sera en mesure de rappeler à la demoiselle des lointains souvenirs en cette contrée. Il n'a jamais été en mesure de voyager, si loin. Cependant, cela n'a pas empêché le jeune homme de se renseigner envers ces habitudes, ces habitants, ces paysages, ces sources nourricières, et bien plus encore. Sherlock Holmes des temps modernes à deux francs six sous. La première étape de ce plan est clôturé, amenant alors, la seconde étape (qui n'est pas des moindres) concernant l'accoutrement qu'il sera en mesure d'arborer en ce jour, si précieux. Hésitant, à nouveau. Il se permettra de quémander la présence de son band-mate le plus proche afin d'entraîner celui-ci en de multiples boutiques en vogues. Lèche vitrine, essayages et idioties en tous genres dont il ne possède guère l'habitude. Lui, le simpliste. Désirait à présent faire des efforts. Rendez-vous chez le coiffeur le plus proche. Sa personne et sa présentation se devaient d'être irréprochables.

Le jour-j. Il avait pris soin de quémander la présence de la demoiselle, en fin d'après-midi. Sa liberté se réduisant à vitesse grand V, il avait profité du premier instant disponible afin de lui proposer ce rendez-vous. Coup de chance, ils étaient tous les deux libres. Lui, clôturant ce retour. Et elle, prenant un léger repos avant qu'elle ne soit en mesure de pointer le bout de son nez. Il est évident que le faciès du jeune homme semble de moins en moins inconnu à l'intention d'autrui, cependant. Il n'arbore aucun masque, ni lunettes de soleil, ou couvre-chef. Il se moque ouvertement de cette attention redirigée à son égard. Il est avant tout un jeune homme, semblable à quiconque. Possédant alors, un métier. Celui-ci relevant simplement du regard d'inconnues.

Il l'attendait, patiemment. Installé à l'encontre de ce large banc, les jambes croisées et cette écharpe glissée entre ses mains. Il avait pensé à des fleurs, peut-être des chocolats, ou tout bonnement une boisson chaude. Mais, il s'est souvenu de ces instants où la demoiselle s'est permis d'arborer des parcelles vestimentaires peu couvrantes, chaleureuses ou de saison. L'écharpe suffirait, pensait-il. Il possédait une similaire, attachée autour de son cou. Ils posséderaient alors, un quelconque objet qualifié d'accouplé. Qu'ils porteraient alors, en pensant l'un à l'autre (éventuellement). La demoiselle daigne pointer le bout de son nez et il se redresse sur ses guibolles. Fièrement. Si, fier. Il l'accueillera à l'aide d'un large sourire, d'un geste affectif et de cette écharpe qu'il se permettra de placer convenablement autour de ce corps frêle. « J'espère que tu es prête. Parce qu'après ce jour, tu ne seras pas en mesure de faire marche arrière. » Ceci étant dit, l'une de ses mains fut tendue à l'intention de la jeune femme. Ils étaient prêts à braver les dangers, mains dans la main. L'un, à côté de l'autre. Simplement. En direction de ce parc, prénommé : Lotte Park.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 192
Age : 18 ans
groupe : andromeda
rôle dans le groupe : visual, lead dancer, vocal
avatar : song ha young
DC : ahreum (d.avenue), jinkyung (staff)
Points : 254

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t6528-seung-lully-j-ai-peur-de-l-orage-mais-je-reve-du-coup-de-foudre http://www.lights-camera-action.org/t6774-seung-lully-if-you-were-bleach-and-i-was-hair-i-wouldnt-dye-for-ya http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/t7274-seung-lully-call-of-silence http://www.lights-camera-action.org/t6611-seung-lully-luvlly http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/t9125-andromeda
Message
Sam 21 Avr - 22:44

the real hero was you

OUTFIT   C'était avec une certaine fébrilité que tu t'étais emparée de ton téléphone après avoir vu le nom de Seok s'afficher sur l'écran. Tu avais anticipé ce rendez-vous, comme le grand final d'un feu d'artifices. Tu essayais de ne pas penser à l'après, de vivre le moment tel qu'il était à présent. Double Side finissait sa période de promotion, et tu étais toujours aussi fascinée d'apercevoir Seok dans leur music video, d'entendre sa voix à la radio, de regarder les lives des music shows, de lire des interviews sur le groupe. Tu en oubliais presque que dans quelques jours, tu commencerais le marathon des débuts des Andromeda.

Tu avais jeté plusieurs choix de tenues sur ton lit, avant de finaliser ton avis sur un ensemble printanier. Les fleurs de cerisiers dont les pétales s'envolaient à chacun de tes pas, t'avaient convaincues d'ignorer les grognements que pousseraient le garçon lorsqu'il découvrirait ta tenue du jour. Mais aujourd'hui, tu serais une cherry blossom princess, tout serait parfait. Dernières touches rosées de blush et de tint, fine couche de mascara pour t'improviser bambi des temps modernes. Marchant plus vite que tu ne réalisais jusqu'au point du rendez-vous, tu t'arrêtais quelques secondes pour décrocher une petite branche de fleurs de cerisier, la glissant derrière ton oreille, puis une seconde que tu faisais rouler entre tes doigts.

Apparaissant à tes yeux, de sa longue silhouette longiligne, reposant ainsi sur ce banc, laissé au regard de tous, un grand sourire illumina ton visage. De quelques pas supplémentaires, tu réduisais la distance vous séparant. Les mains du prince charmant s'agitaient autour de ton visage, déposant ce doux tissu au contact de ta nuque nue. Tu laissas échapper un petit rire incontrôlable, mais tu ne faisais aucune remarque, car tu savais que Seok faisait de son mieux pour te faire vivre le rendez-vous de tes rêves, même si d'habitude, il t'aurait accueilli sans doute avec une de ses blagues habituelles. En réponse, tu brandissais la branche fleurie que tu avais récolté sur ton chemin jusqu'à lui. Dressée sur la pointe de tes pieds, tu la glissais derrière son oreille.

Tu essayais de cacher tes inquiétudes, mais tu ne pus t'empêcher de laisser glisser un mot. « Tu risques d'avoir des problèmes. » Il savait très certainement que tu étais en train d'évoquer le fait qu'il se baladait en plein jour, sans rien pour cacher son visage. Tu hésitais ainsi pendant quelques instants, avant d'entremêler tes doigts avec les siens.

Vos pas vous menaient jusqu'à l'entrée, et après avoir obtenu vos tickets, tu sautillais quasiment sur place. Un plan entre les mains, tu décrivais du regard les différentes zones. « Je parie que tu pleures comme une fille dans les montagnes russes. » Tu ajoutas en lui lançant un regard de défi. Tu ne t'étais encore jamais rendue dans ce parc, mais tu avais eu l'occasion de t'essayer aux sensations fortes lorsque tu étais plus jeune, et que ton grand frère te tirait de force dans toutes les attractions susceptibles de t’époumoner de peur. « Commençons par quelque chose de soft. » Tu lanças alors tout en le tirant vers une attraction de tir. Tu montais à bord du wagon à deux places et décrochais ton pistolet laser. « Celui qui perd passe en premier dans la maison hantée. » Tu lanças avec provocation, et le wagon se mit en route, dévoilant des cibles sur son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 564
Age : 22, (05.02).
rôle dans le groupe : chien galeux, singer, rapper, (sale) gueule, twerkiste professionnel.
nom de scène : seoksi boi
occupation : manwhore, le tombeur de minettes
avatar : dean.
DC : nis, kj, qm.
Points : 242

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t6150-yaourt-aux-fruits http://www.lights-camera-action.org/t6812-shin-seok-seoksi#113869 http://www.lights-camera-action.org/t6173-shin-seok http://www.lights-camera-action.org/t7167-shin-seok http://www.lights-camera-action.org/t6205-shin-seok-seoksi#104044 http://www.lights-camera-action.org/t8183-seok
Message
Mer 25 Avr - 14:43






❝ 주인공. ❞



(LULLY & SEOK -- AVRIL 2018.)



(aesth.) °✧ Prince charmant à deux francs six sous. Alors, accompagné de cette jeune demoiselle, traînée et entraînée au travers de ces aventures. Parfois étranges, parfois convenables. Le conte de fée. Il n'est que mythe. Et c'est en ce jour, qu'ils s'apprêtent à inscrire l'énième chapitre de leur histoire. Libre court à l'imagination - le futur persiste incertain. Les protagonistes sont mêlés en ces rebondissements, balivernes, sentiments et ressentiments qui parviennent à les mener par le bout du nez. Qu'adviendra-t-il ? L'inconscient est emporté en ces innombrables défis dont semble s'enticher sa douce, en ce jour. L'habitude - aussi mauvaise soit-elle, parviens à décrocher un sourire de la part du jeune homme. Lui, qui d'apparence persiste à l'aise en ces moindres circonstances. Le voilà, tendu, hésitant et quelque peu... Stressé. Grande première. « Je perdrais, compte sur moi. » S'enquit-il de répliquer, dans un premier temps. Si sincèrement, si ridiculement. Il ajoute alors : « Je ne voudrais pas que tu sois effrayée, à notre premier rendez-vous. » Le bougre enjambe (difficilement) ce tas de ferrailles au sein duquel il se doit de traverser cet antre. Le tout, muni de cette arme plastifiée. Les règles sont simples : ne rien faire, ou tirer (une fois ou deux). Le jeu est aisé, l'enjeu est de taille. « Qu'est-ce que c'est amusant, de te laisser gagner. » Réplique-t-il, soudainement. Le crâne disposé à l'encontre de ce corps frêle planté à ses côtés. Bien trop grand. Bien trop mal à l'aise. Si peu confortablement installé. Pourtant. L'arme brandie, il s'amusera à presser la gâchette en direction de cibles simplistes. Histoire de. Jouer ? La blague. « Qu'est-ce que je t'avais dit ? J'ai tenu parole. Le défi est relevé haut la main : j'ai perdu. » Se permet-il d'annoncer, les résultats sous le nez. Le score de la demoiselle s'avère être un nombre fichtrement supérieur au sein. Et ce, malgré les coups portés. Ses efforts furent dérisoires - comme prévu. « Alors, maison hantée ? Prête, ou... Est-ce que tu serais trop effrayée pour défier les monstres et esprits en tous genres ? » Quémande-t-il, simplement. Les esprits et lui n'ont jamais fait bon ménage. Preuve à l'appui, un soir, au dortoir. Coupure de courant. Lorsqu'il s'était retrouvé seul aux côtés de ce gueux, féru de ces bêtises fantomatiques et spirituelles. L'horreur. « À moins que. » Cette main, auparavant délaissée - dès à présent, emportée. Il entraîne la demoiselle en ces échoppés, sources nourricières plantées sous le bout de son nez. Gourmandise. Plaisirs chocolatés et fruités en tous genres. « Je te laisse choisir, je te gâte aujourd'hui. Profites-en. » Le produit acheté, c'est à l'aide de celui-ci qu'il sera en mesure d'alléger et de retarder sa peine. Ne serait-ce que, quelques minutes, quelques secondes.

« J'ai oublié de te le dire, mais. J'aime beaucoup ta tenue, peu couvrant, mais tu es très jolie. » Parler ainsi, le Don Juan à l'eau de rose prends place. Séduisant sa belle, secondes après seconde. Ne laissant alors, rien au hasard. « Le rendez-vous sera long. J'espère que tu es prête à braver le couvre-feu, ou. Peut-être que tu seras pas en mesure de rentrer, qui sait. » Les préparations en ce jour sont nombreuses, les allusions fusent et les surprises ne seront que davantage plaisantes. Il avait travaillé en ce projet, durement et difficilement. Satisfaire la demoiselle. Lui prouver, la vérité de ses dires.

Les efforts, le moindre aspect, jouant en sa faveur.

« J'ai fais le bon choix, que de t'offrir cette écharpe. N'empêche. » Se permet-il d'ajouter, soudainement. Ils arborent tous deux cet accessoire similaires, démontrant l'attachement et l'affection de l'un, envers l'autre. Et c'est ainsi qu'ils traverseront cette journée. Et celles à venir.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 192
Age : 18 ans
groupe : andromeda
rôle dans le groupe : visual, lead dancer, vocal
avatar : song ha young
DC : ahreum (d.avenue), jinkyung (staff)
Points : 254

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t6528-seung-lully-j-ai-peur-de-l-orage-mais-je-reve-du-coup-de-foudre http://www.lights-camera-action.org/t6774-seung-lully-if-you-were-bleach-and-i-was-hair-i-wouldnt-dye-for-ya http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/t7274-seung-lully-call-of-silence http://www.lights-camera-action.org/t6611-seung-lully-luvlly http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/t9125-andromeda
Message
Jeu 17 Mai - 1:23

the real hero was you

OUTFIT   Tu brandissais ton pistolet laser, lucky luke des temps modernes, tout en poussant des petits cris d'excitation à chaque nouvelle cible apparaissant sur votre route. Tu jetais des petits coups d'oeil en direction de Seok pour constater qu'il avait déjà décidé de son sort. « Tss. Où est passé ton esprit de compétition. » Tu sifflas entre tes dents. Victoire au goût amer, t'arrachant toute fierté ou joie d'avoir vaincu le jeune homme à tes côtés.

« Prépare tes cordes vocales, parce qu'aujourd'hui, tu vas hit quelques high notes. » Nez légèrement plissé, air boudeur, tu répliquais, tout en croisant les bras de façon théâtrale. Tu allais le tirer jusqu'à la fameuse maison hantée, mais il dévia votre chemin en direction d'une douce odeur de sucreries qui flottait au dessus de vos têtes. Ton choix se finalisa sur une barbapapa, la mascotte sucrée de tout parc d'attractions.

Tes doigts s'enroulaient dans le nuage rose bonbon, et tu ne manquais pas d'en tendre jusqu'aux lippes de Seok, juchée sur la pointe des pieds. Les compliments pleuvèrent sur ton accoutrement, toujours ponctué de la traditionnelle petite remarque sur les quelques centimètres de tissus troqués contre ta peau nue exposée à la brise légère. « Heh~ » Petit coup de coude, tentant de cacher ton sourire bubblegum. Si tu avais toujours été fascinée par le charme de Seok, aujourd'hui, tu reconnaissais qu'il s'était saupoudré d'une pincée supplémentaire, spéciale boyfriend ideal. Il suffisait de l'observer dans l'attraction précédente pour comprendre qu'il n'en appréciait pas tous les effets. Mais aujourd'hui, tu remarquais que ton râleur professionnel préféré prenait sur lui. « Qui sait. » Tu répétais d'un haussement de sourcil amusé.

« Et bien sûr, je devine que tu ne vas rien me révéler. » Tu ajoutais, tout faisant fondre un nouveau nuage sucré sur ta langue. D'habitude, tu n'aurais jamais essayé, tu te doutais que le jeune homme était bien trop joueur pour te laisser prendre une longueur d'avance, mais les règles étaient légèrement différentes aujourd'hui, alors tu te laissais tenter à la naïveté de croire qu'il te révélerait peut-être, une partie de ton destin.

Les commissures de tes lèvres se relevaient lentement pour dévoiler ton grand sourire. « Et tous les souvenirs qui vont avec. » Tu te revoyais, projetée plusieurs mois en arrière, à collecter ces moments si rares, mais précieux, passés en la compagnie de Seok. Vous vous étiez entre-déchirés, blessés, réconciliés. Si aujourd'hui était probablement le premier et dernier jour où on vous verrait l'arborant en public en même temps, c'était une jolie façon de matérialiser tous ces instants passés.

La sucrerie aérienne rosacée avait fini par disparaître du bâton en bois sur laquelle elle était enroulée. Et sans lui laisser le temps de souffler, d'un mouvement de tête, tu désignais le prochain stop. Avec l'astre solaire s'écrasant peu à peu sur l'horizon, c'était le moment parfait pour mettre les pieds dans l'antre des horreurs. « Tu sais ce qu'il t'attend. » Grand sourire carnassier venant se loger sur ton visage angélique, prenant un certain plaisir à tirer le jeune homme vers la file d'attente, d'où rugissent les cris des visiteurs désespérés piégés en ces lieux. « Je te laisse choisir ce que l'on fera après. » Une petite tape rassurante contre l'épaule du géant à tes côtés, même si tu n'étais pas beaucoup plus rassurée que lui, tu tentais de faire la fière, d'arborer l'image de la nana confiante. Pas sûre que ça fonctionne une fois entre les murs de l'attraction.

L'avancée se faisait à pied, et lorsqu'on vous poussa tous les deux à l'intérieur, tu te mis à piétiner. Ton rire taquin se transforma vite en onomatopées saccadées articulées à la façon d'un robot. « Tout va bien. Tout va bien. Tout va bien. » Répéter ces trois mots semblait te suffire pour t'apaiser, malgré les créatures effroyables qui se dressaient sur votre chemin. Comme ce zombie qui t'avait attrapé le poignet, et auquel tu avais beuglé un « GET OFF OF MEEEEEE » dans ta langue native. La traversée était plus longue que tu ne l'avais imaginée, et accrochée à Seok, tu tentais de contrôler ton envie de sortir toutes les insultes que ton grand-frère avait pris le temps de t'enseigner dans la langue de shakespear. Vous retrouviez finalement la lumière naturelle, et tu poussais un soupir de satisfaction. « Même pas peur. » Tu lâchais, les pouces levés vers le ciel, mais les jambes encore légèrement tremblantes de l'émotion qui circulait dans tes veines, nouvelle provocation parmi tant d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 564
Age : 22, (05.02).
rôle dans le groupe : chien galeux, singer, rapper, (sale) gueule, twerkiste professionnel.
nom de scène : seoksi boi
occupation : manwhore, le tombeur de minettes
avatar : dean.
DC : nis, kj, qm.
Points : 242

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t6150-yaourt-aux-fruits http://www.lights-camera-action.org/t6812-shin-seok-seoksi#113869 http://www.lights-camera-action.org/t6173-shin-seok http://www.lights-camera-action.org/t7167-shin-seok http://www.lights-camera-action.org/t6205-shin-seok-seoksi#104044 http://www.lights-camera-action.org/t8183-seok
Message
Ven 1 Juin - 19:28






❝ 주인공. ❞



(LULLY & SEOK -- AVRIL 2018.)



(aesth.) °✧ Les sucreries, pâtisseries et autres babioles ne désirant qu'à obtenir grâce d'autrui au travers d'initiatives, faiblesses et caprices. Jeune demoiselle craquant alors, auprès de cette large et volage sucrerie rosâtre. Le goût est exquis, déroutant et tout à la fois extrême. Longues, furent les semaines au sein desquelles il n'avait aucunement été permis d'ingurgiter une quelconque source nourricière sucrée, salée ou tout bonnement : goûtue. L'évidence même, des obligations professionnelles et personnelles. « Je gagne du temps, que veux-tu. Je t'offre du courage - semble-t-il que tu vas en avoir besoin, hein. » S'enquit-il de répliquer. Et ce, tandis qu'ils se dirigeaient tous deux auprès de cet antre. Large, sombre, étrange. Patiente. Il l'observe à distance puis, de près. Les minutes furent de courte durée, les garnements pénétraient, uns à un. Leur tour. Ils s'engagent, pénètrent au travers de ces lieux. L'ambiance est lugubre, les personnages sont effrayants. Pourtant, il persiste impassible. Le regard rivé à l'encontre du moindre ameublement, détail, coin et recoin. Le sol, le plafond, les murs. Qu'importe. Il dirigera cette course au travers de ces enfers. Ricanant, de multiples onomatopées parviendront à franchir ses lèvres. La surprise, l'effroi, l'amusement. Sa douce n'est que, frêle demoiselle. Les contacts seront nombreux, l'attention sera immense. Et c'est finalement à deux qu'ils seront en mesure d'extirper leurs carcasses d'entre ces frayeurs. « Pardon ? Pardon ? Qu'est-ce que j’entends ? Serait-ce un mensonge, que voilà ? J'ai bien cru que, tu allais finir par t'enfuir et m'abandonner, à moitié dénudé. La façon dont tu t’agrippais à moi. Pauvre, pauvre, Lully. » Se permet-il d’énoncer, tandis que ses bras entourent la demoiselle au travers d'une légère accolade. Plutôt fier. « Qu'est-ce que tu dirais de faire quelque chose de plus... Simple, ou moins secouant ? » Suggère-t-il, finalement. Les attractions sont nombreuses, pourtant. Les sensations fortes, l'effroi et les idioties en tous genres l'emportent. Les attractions simplistes et calmes ne sont guère convenables, moindres.

L'homme pointe alors, du doigt cette attraction. Portant le nom de : « Camelot Carrousel ». Les chérubins, couples et âgés sont sensibles à une telle réalisation. Les années défilent, et ils ne sont aucunement remplacés. Les années défilent, et davantage nombreux semblent les intéressés. Lui-même, l'est. « Qu'est-ce que tu en dis ? Simplicité, proximité, douceur. Parfait. » Proposition faite, le choix n'est aucunement délesté à la demoiselle. Il l'entraîne, traîne. L'incite à franchir ces larges marches afin de se présenter auprès de cette monture à l'apparence animale. Il se présente debout, à ses côtés. L'un de ses bras persistant à l'encontre de la demoiselle. « Ne crois pas que, cette journée est tout bonnement du cinéma. Je suis sincère, Lully. J'apprécie cette journée. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 192
Age : 18 ans
groupe : andromeda
rôle dans le groupe : visual, lead dancer, vocal
avatar : song ha young
DC : ahreum (d.avenue), jinkyung (staff)
Points : 254

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t6528-seung-lully-j-ai-peur-de-l-orage-mais-je-reve-du-coup-de-foudre http://www.lights-camera-action.org/t6774-seung-lully-if-you-were-bleach-and-i-was-hair-i-wouldnt-dye-for-ya http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/t7274-seung-lully-call-of-silence http://www.lights-camera-action.org/t6611-seung-lully-luvlly http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/t9125-andromeda
Message
Sam 9 Juin - 1:18

the real hero was you

OUTFIT   Tes mains se dirigèrent dangereusement vers les flancs du garçon, pauvre de répliques à lui sortir pour faire passer la preuve que tu n'étais qu'une grande trouillarde prise à son propre jeu. Le chatouiller semblait être la solution la plus à même de lui ôter tout mot de la bouche. « Shhh. » Tu ajoutais tout en tapant du pied avec un grand sourire. Tu secouas la tête à sa proposition d'une activité plus douce, vous promenant à la recherche de quelque chose qui vous permettrait de vous poser quelques instants. Les iris du garçon se posèrent sur le très célèbre manège du parc à thème, et les commissures de tes lèvres se fendirent de deux petites rides, amusée.

Temporairement cendrillon moderne accompagnée de son prince, tu te hissais sur la monture blanche prête à partir vers de nouvelles aventures, sans te demander jusqu'où cette folle course vous mènera. Ses mots étaient velours, te rassurant, te torturant, te faisant tomber un peu plus dans l'idylle de ton premier rendez-vous amoureux, dans une chimère prêtée aux dramas et aux contes de fées. Dernière mission, dernière danse, dernier soulier de verre. « Merci, Seok. » Tu répondais simplement. Cinéma ou pas, il avait subi tes caprices, tes moqueries, tes états d'âme, tes faiblesses. Il avait joué tous les rôles à tes côtés : ami, confident, amant, complice et maintenant chevalier du 21ème siècle. Alors même si tu te réveillais demain matin, et que tout avait changé, que tout était terminé, tu ne regretterais jamais ce chapitre si important.

Alors comme dans toutes les fantaisies, après que le prince ait fait sa confession, tu te penchais, le cœur en flammes, le cerveau en lambeau, vers ces lèvres qui t'appelaient. Baiser de rose, fragile, doux, fraîcheur nouvelle, si différente de vos baisers de sel, d'ivresse, de retrouvailles, d'adieu. Contact brisé, ton esprit vagabondant sembla retrouver la terre ferme. Tu te laissais bercer par le mouvement régulier des chevaux galopant pour rejoindre incessamment leur point d'origine. La course prit finalement fin, et de nouveau à la recherche de quelque chose à faire, tu levas le menton en direction de la boutique du parc. « Tu sais que tu ne peux pas y échapper. » Tu ajoutais, tout en laissant le bout de tes doigts parcourir les étagères de headbands, à la recherche de celui qui trouvera sa place au sommet de la tête du jeune homme. Après tout, c'était la première fois que tu visitais le parc à thème, et tu n'avais pas encore eu l'opportunité de pouvoir t'afficher avec un de ces fameux accessoires dont raffolaient tant les coréens. « C'est moi qui offre, alors choisis bien. » Tu ajoutais, tout en tirant quelques uns d'entre eux et en les glissant un à un sous le nez de Seok avec une moue ravie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

주인공 ; (LULLY).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Thunder only happens when it's raining. |Luigi/Lully|
» Les Artistes [8/9]
» Lullaby, Lully... Lalalala~
» Jouer pour adoucir les mor... moeurs. || J.B. Lulli
» Seung Lully ⚡ @luvlly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: nord-