AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

Un nouvel an lunaire sous le signe d'une rencontre (Min Oh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Invité
Message
Lun 1 Aoû - 15:38

Min Oh & Heera

       

Tenue - Les rencontres fortuites conduisaient parfois à des dénouements positifs comme celui ci enfin elle l'espérait. Il lui semblait avenant, sans doute lié à sa gentillesse et sympathie, démontrées toute deux lors de son sauvetage. Elle n'avait pas hésité longtemps avant de lui donner son prénom juste son prénom pour éviter d'éveiller des soupçons ou simplement des fans collants qui terniraient son besoin anonymat lors d'une fête nationale qu'elle appréciait. Son statut d'idole restait très récent dans un paysage de Kpop bien remplis. Avec de la chance, son nom et ses traits ne seraient pas associés à son nom de scène. Elle n'avait, jusqu'à alors qu'un million de vue sur son premier solo sortit, faisait une belle prestation à ses yeux, bien plus qu'elle ne l'aurait imaginé. Tant que sa musique la satisfaisait, rien ne lui serait plus précieux que le choix d'un titre réalisé au détriment des conseils avisés de son agence. Parfois, même souvent, ils remportaient la bataille. Les présentations étaient de mises lors d'une rencontre. Ces dernières furent tardives mais nécessaires pour pouvoir continuer leur conversation sur de bonnes bases.

"Enchantée Minho !"

Un prénom facile à retenir et très souvent utilisé par la gente masculine. Son secret était bien gardé. Aucune personne ne semblait l'attendre dans les environs. Son visage détaillait déjà l'ensemble des passants à la recherche d'un groupe ou d'un individus qui le recherchait sous peine d'être prise pour une kidnappeuse. ce n'était pas son attention. Mais de toute évidence, son radar ne détectait rien qui ne vaille la peine d'être mentionné. Elle tenta donc une approche par questionnement, plus rapide, facile si l'information provenait directement de l'intéressé. Et sa réponse sembla lui rappeler quelques souvenirs, celui de sa propre pensée. L'idée d'y venir seule lui permettait de respirer loin de visages habituels, des amitiés partagés entre un emploi du temps bien remplis et une famille qui se lassait d'attendre leur venue. Dans ces moments de fêtes nationale, il était bon de faire un choix entre la routine ou l'aventure humaine sans en connaître les risques à l'avance.

"Tu es un aventurier; Tu as pris le risque de venir seul dans cette foule, j'aime." S'amusa t'elle à lui dire avec beaucoup de convictions. "Je voulais prendre l'air, me retrouver seule et à la fois bien entourée du coup je suis venue sans connaissance pour m'accompagner."

Un peu d'air frais, de belles histoires qui se créaient dans un univers peu commun. Une fête pas comme les autres qui permettaient de se ressourcer après une année difficile ou éreintante, de ne penser qu'au positif et balayer le reste d'un revers de la main. Elle aimait ce genre d'ambiance, complètement différente. Les coréens s'agglutinaient ensemble dans un même but - sauf peut être celui de lui sauver la vie - pour profiter des festivités en famille, entre amis, connaissance ou encore parfait inconnu.

"Est ce que tu y assistes tous les ans ? Tu préfères quelle partie du programme ?"

Elle venait parfois mais pas tous les ans. Sa famille préférait le fêter ensemble, dans la maison plutôt qu'à l'extérieur. Mais elle avait besoin de changement, d'un peu de piment dans son existence loin de la scène, des enregistrements, des caméras. Ce n'était pas toute sa vie. Elle en possédait une autre ailleurs, terre à terre, simple. Ce qu'elle aimait.
 

(c) khάη

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2563
Age : 23 ans.
groupe : Vict2ry
rôle dans le groupe : leader / lead rapper / second vocal / parolier
nom de scène : Lee Bae
occupation : rookie & peintre à ses heures perdues.
avatar : park chanyeol (exo)
DC : chae hae ri (taeyeon)
Points : 249

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t858-min-oh-je-voulais-un-titre-au-top-mais-j-touche-le-fond-fite-me-bye http://www.lights-camera-action.org/t937-do-min-oh-bangarang http://www.lights-camera-action.org/t884-do-min-oh#32336 http://www.lights-camera-action.org/t885-do-min-oh-call-me-bae http://www.lights-camera-action.org/t886-do-min-oh-bibimbae#13800 http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Mar 2 Aoû - 15:37

Min Oh & Heera

       

Tant qu’il pouvait en profiter, Min Oh aimait prendre part aux activités publiques sans avoir à dissimuler son visage ou à s’inquiéter de ce que les gens pensaient de lui. Il n’était encore qu’un petit trainee du bas de l’échelle, l’un de ces hommes de l’ombre qui ne prenaient pas assez part à suffisamment d’activités pour se faire remarquer, au contraire de certains qui se faisaient déjà un nom bien avant leur entrée sur scène. De son côté, il se contentait encore de quelques apparitions et de rôles de back-danseur lorsque l’occasion se présentait, alors la notoriété lui était inconnue. Cela lui laissait le temps de profiter encore de la liberté qu’il n’allait peut-être plus posséder pour longtemps. Quand elle serait terminée, sans doute lui manquerait-elle beaucoup, cette période de tranquillité.

« Hahah, c’est mon petit côté héros. » Plaisanta-t-il. « J’aime bien affronter la foule. »

Affronter était un bien grand mot, mais Min Oh le ressentait comme ça lorsqu’il pensait à ces personnes qui craignaient les lieux publics. De son côté, les inconnus, les nouvelles rencontres, c’était ce qu’il préférait dans la vie. Il n’avait aucun problème à aller vers les autres et, lorsque ceux-ci étaient tout aussi favorables à la conversation, il pouvait avoir des discussions très intéressantes sur des sujets assez variés. Car même s’il n’en avait pas forcément l’air, il accordait de l’attention à beaucoup de choses, qu’elles figurent parmi ses centres d’intérêts principaux ou non.

« Ça fait du bien de se retrouver, parfois. »

Un sourire vint orner les lèvres de l’asiatique qui hochait la tête comme pour approuver ses propres paroles. Par moment, l’on avait besoin de se ressourcer et de prendre un peu de temps pour soi. Min Oh ignorait pour quelles raisons cette fille était dans une telle situation, mais il comprenait parfaitement. Après tout, il avait lui-même ses périodes d’isolement, où il aimait se retrouver en compagnie de ses seuls pinceaux et chevalets, quand bien même il avait conscience que ces petits moments de tranquillité se feraient rares une fois que ses activités professionnelles se multiplieraient. Il en avait peur, mais ferait de son mieux pour tout combiner. On ne tue pas une passion, après tout.

Alors que Min Oh cherchait du regard une poubelle où jeter l’emballage qu’il avait encore dans les mains, les propos de la jeune femme lui arrachèrent un sourire.

« La partie où on se promène dans la rue pour manger des saletés. » Son rire résonna une fois encore, mais il l’avait facile. Il se ressaisit rapidement. « En vrai, je fête pas habituellement, mais quand j’étais petit, j’attendais juste le sebaetdon, j’étais intenable. Ma sœur m’a carrément engueulé pour ça un jour. »

Depuis quelques années déjà, il se rendait sur place pour profiter de l’ambiance plus qu’autre chose. La séparation de ses parents avait bouleversé ses habitudes de façon significative. Ils ne fêtaient plus vraiment tout ça. Ça lui plaisait, mais il n’avait plus de raison de s’attarder sur la question.

« Et toi, ça t’intéresse tout ça ? »

Un sourire aux lèvres, Min Oh sortit son portable afin d’immortaliser la scène des stands qu’ils pouvaient voir de l’endroit où ils étaient assis, avant d’envoyer l’image à sa mère.

(c) khάη



+ Last Christmas +

I gave you my heart but the very next day, you gave it away. this year, to save me from tears I'll give it to someone special.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mer 3 Aoû - 14:35

Min Oh & Heera

       

Tenue - Les festivités battaient leur pleins. Au loin, une femme tenait son enfant par la main pour ne pas le perdre, tendis que l'autre s'amusait à lui tirer les cheveux, bien installé sur son dos, retenu par une écharpe. Il était temps de faire une coupure dans tous ces préparatifs, les heures de cours interminables, les entraînements multiples afin de s'améliorer ou rendre sa voix endurante. Elle n'avait pas encore débuté qu'ils prenaient soin de sa santé, attention adorable mais non sans une certain planning derrière la tête, à tenir afin de faire sonner les tiroirs caisses de l'agence. Pour chaque trainee, les dettes s'accumulaient au fur et à mesure des mois, mêmes des années avant de pouvoir monter sur scène. Le succès fulgurant existait pour une poignée d'artistes chanceux et pour les autres, ils devaient simplement survivre dans cette jungle de la pop. Heera s'y préparait déjà depuis de nombreuses années. Elle promit à ses parents un nouvel essai concluant et récemment, l'agence lui donna quelques signes encourageant, allant en ce sens. Son visage continuait de sourire, bien incapable de savoir pourquoi son voisin réclamait un peu de solitude dans cette foule.

"J'aime prendre du temps pour moi, juste un peu pour me ressourcer, ne rien penser."

La nature humaine faisait que les clash, mésentente, se créaient parfois au détour d'une rue, dans une salle d'entrainement laissant rancœur et mal être sur son chemin. Fort heureusement, les meilleurs moments se multipliaient avec ses nouveaux amis de la Flow, qui la soutenaient également. Les voir tous les jours devenait un soleil dans sa vie. Cependant, un peu de solitude lui serait bénéfique pour être elle même sans qu'une personne lambda ne la juge sur ses paroles ou ses actes. Les barrières invincibles, parfois, tiraient leur révérence pour ne laisser qu'une coquille brisée de l'intérieur. Mieux valait se protéger dès à présent plutôt que d'en payer le prix plus tard. Doucement mais surement, son corps s'installa sur l'herbe, assise en tailleurs pour admirer la vue d'un peu plus bas tout en esquissant un sourire, bien loin d'imaginer qu'il était un artiste dans l'âme. Par contre sa petite phrase lancée à son attention et aux stands délicieux, agrandit son sourire.

"Ah ah vous avez l'air d'avoir une très bonne relation entre frère et soeur. Qui aime bien châtie bien. Les fêtes sont proposées pour être partagées que ce soit dans la douleur ou dans le bonheur."


Et le pire c'était qu'elle était fière de ses propres paroles, bien au courant des relations fraternels compliqués et à la fois précieuses qui existaient au sein d'une famille. D'ailleurs son grand frère et sa grande soeur lui manquaient énormément, de quoi lui donner un sentiment de nostalgie. Sa main se glissa à l'intérieur de son sac pour y noter quelques mots de rappelles afin de les appeler au plus tard, ce soir afin de leur souhaiter une belle et heureuse année. Son visage pivota quelques instants dans sa direction, alors qu'elle le prenait sur le fait, en jouant les paparazzi.

"Il fait de bonnes photos ?" Elle n'en oubliait pas pour autant la question qu'il avait pris le temps de lui poser auparavant. "J'aime, je dirais même plus, j'adore ce type d'ambiance peu commune ou chacun prends le temps de se déplacer dans un même lieu pour réaliser quelques rencontres fortuites, proposer aux enfants de découvrir des jeux ancestraux, envoyer dans les airs une lampe en papier. "

Il s'agissait de son attraction favorite, poche et à la fois éloignée des passants afin de profiter d'un moment unique, de vols de lampions allumés. Un véritable délice pour la miss qui raffolait de ces moments où le silence était compris par tous et évalué à sa juste valeur.

"Est ce que tu vas participer ?"

Sa main tapota l'herbe à ses côtés afin de l'inviter à s'y installer, prendre ses aises.
 

(c) khάη

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2563
Age : 23 ans.
groupe : Vict2ry
rôle dans le groupe : leader / lead rapper / second vocal / parolier
nom de scène : Lee Bae
occupation : rookie & peintre à ses heures perdues.
avatar : park chanyeol (exo)
DC : chae hae ri (taeyeon)
Points : 249

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t858-min-oh-je-voulais-un-titre-au-top-mais-j-touche-le-fond-fite-me-bye http://www.lights-camera-action.org/t937-do-min-oh-bangarang http://www.lights-camera-action.org/t884-do-min-oh#32336 http://www.lights-camera-action.org/t885-do-min-oh-call-me-bae http://www.lights-camera-action.org/t886-do-min-oh-bibimbae#13800 http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Lun 8 Aoû - 9:50

Min Oh & Heera

       

Tant de personnes se rassemblaient à l'occasion du nouvel an lunaire que Bae peinait parfois à comprendre pour quelle raison il ne s'y intéressait pas davantage. Dans son enfance, l'événement lui semblait terriblement important, bien plus que toutes les autres choses qui pouvaient arriver dans l'année, puis il avait soudainement perdu intérêt en tout ce qui lui plaisait dans ces festivités particulières. Maintenant, il retenait avant tout que c'était un jour férié, qu'il pouvait en profiter pour manger quelque chose de bon et pour faire de nouvelles rencontres. La faute au changement qui avait eu lieu dans sa manière de penser, lorsque ses parents s'étaient malheureusement séparés et qu'il s'était retrouvé seul en compagnie de sa mère qui, il en restait parfaitement convaincu, n'avait strictement rien fait pour mériter d'être abandonnée de cette façon.

La rancœur que Min Oh ressentait à l'égard de son père n'était que trop réelle pour qu'il en fasse abstraction, même l'espace d'un soir où il aurait dû se détendre et non se prendre la tête, et il dut retenir un soupir lorsque le visage de cet homme lui traversa l'esprit. C'était en partie de sa faute qu'il avait souhaité prendre un nom de scène. L'autre raison, c'était une volonté de couper avec son passé, avec celui qu'il était avant tous ces événements. Ce n'était peut-être qu'un divorce aux yeux de bien du monde, mais pour lui, c'était aussi l'affirmation de celui qu'il était derrière l'image qu'il s'était donnée sous les commentaires de son père. Cet homme ne comprenait rien.

Un sourire aux lèvres, Min Oh hocha la tête au commentaire de son interlocutrice, comprenant son envie, même s'il n'en connaissait pas les causes. Il y avait tellement de raisons: un travail trop prenant, une vie de famille étouffante, un ennui profond et dévorant. Il préférait ne pas essayer de deviner, conscient de son imagination envahissante et des théories plus que loufoques qu'elle aurait pu lui souffler. Il baissa les yeux lorsqu'elle s'assit, sourire apaisé orna ses lèvres.

« On avait. » Sur cette correction, son expression s'assombrit légèrement. « Ça fait quelques années que je ne l'ai plus vue maintenant. »

De huit ans son aînée, Mee Na avait toujours été plus proche de lui que de Young Il. L'inverse était également vrai : alors que son petit frère passait son temps à comparer leurs accomplissements, Min Oh essayait de partager des choses avec lui, mais sans jamais y parvenir. Son cadet ne cherchait jamais à comprendre, écoutait les paroles de leur père et le considérait comme un raté, pour la simple et bonne raison qu'il ne trouvait pas quoi faire. Malheureusement, la relation qu'il entretenait avec Mee Na n'avait duré longtemps au-delà du divorce de leurs parents. Il ne l'avait jamais compris. Il secoua un peu la tête et se concentrant sur sa photo, ne souhaitant pas s'encombrer l'esprit en ce jour.

« Oui, quand même. »

Pour lui démontrer, il tourna l'écran vers elle afin de la laisser admirer le résultat. Il finit par s'installer à ses côtés, croisant les jambes avant de ranger son téléphone en esquissant un sourire en réfléchissant à la question qui suivait l'explication de Heera.

« Aux lampes en papier? » C'était une bonne question, il n'y avait pas pensé. « Hm, je sais pas encore, c'était pas prévu. Honnêtement, j'improvise totalement ma soirée. »

Il improvisait également sa vie, tant qu'il le pouvait encore. Une fois lancé dans le circuit, il allait avoir beaucoup de mal à gérer son emploi du temps, trop carré, minuté. Il savait tout cela avant même d'y arriver. Cela ne le dissuadait pourtant pas : il avait envie de prouver à sa mère qu'il en était capable, il voulait débuter avec Jae Jin. Il avait tellement hâte.

« Ça peut être une bonne idée, en fait. »

Et une fois les lampes dans les cieux, il les prendrait en photo. En plissant les yeux alors que le bout de sa langue poignait entre ses lèvres, il se mit à imaginer une composition. Sur une toile, ce genre de scène aurait été magnifique. Un large sourire vint étirer ses lèvres quand il sortit de ses pensées et il tourna la tête vers Heera, une question à l'esprit.

« Sinon, tu fais quoi dans la vie ? »

(c) khάη



+ Last Christmas +

I gave you my heart but the very next day, you gave it away. this year, to save me from tears I'll give it to someone special.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 9 Aoû - 14:53

Min Oh & Heera

       

Tenue - Il n'était jamais facile de parler famille sans doute parce qu'elles étaient toutes plus étranges les unes que les autres, sous le couvert de non-dits dérangeant, qui malicieusement trouvaient toujours la voie de la sortie au moment des repas de famille. Heera n'avait jamais souhaité s'immiscer dans une faille qui ne la concernait pas aussi, lorsque l'expression du visage de son vis à vis fut suffisamment visible, et les paroles de ce dernier à ses questions, explicites, ses lèvres se nouèrent. Le silence était de mise pour se faire pardonner, un minimum qui ne semblait pas de trop lorsqu'elle se trouvait en si bonne compagnie. Chaque fausse note était un atout dans son apprentissage, ainsi, elle ne réaliserait plus les mêmes erreurs. Une façon comme une autre de grandir. Une nouvelle fois, la brune reprit la conversation sur les festivités qui se multipliaient dans les rues de la ville. Le bruit, la musiques, les costumes uniquement achetés pour l'occasion, tant de couleurs et de vie lui donnaient le sourire. Encore fallait il suivre un programme pour éviter les oublies puisque dans la ville, bon nombre d'artisans s'étaient déplacés pour vendre, montrer leur talent. Un paysage qui vendait du rêve pour une jeune fille qui y mettait les pieds. Chaque année c'était une nouvelle histoire qui se jouait, une année de plus à ajouter à son âge pas très avancé. L'occasion aussi de manger encore et encore plus sans avoir à réaliser deux heures de sports et trente minutes de cardio pour dépenser toutes les calories ingurgitées. Elle était elle même, elle se laissait allée dans une ambiance joyeuse et festive.

"Oui oui les lampes en papier." Elle fut surprise de le voir à sa hauteur ou presque puisqu'il l'a dépassé même assis à ses côtés. Elle n'avait pas prêté attention à son changement de position mais ce n'était pas pour lui déplaire. Un sourire se glissa sur ses lèvres naturellement rosée afin d'acquiescer face à sa prise de risque. Une parfaite inconnue, rencontrer au détour d'une rue, elle pourrait lui dérober toutes ses affaires personnelles lorsqu'il aurait le dos tourné mais heureusement pour ce jeune homme, ce n'était pas le cas. "Tu n'as pas peur du risque ? Tu tentes l'imprévisible et tu tombes sur moi." Elle éclata d'un rire cristallin, amusée par sa propre auto dérision cela masquait surement son manque d'assurance. Le clou du spectacle l'impressionnait toujours, comme le regard d'une petite fille qui posait les yeux sur un sapin de noël à la recherche de réponse. La magie s'opérait lorsque les puritains continuaient de voir cette fête comme une machine à sous grandeur nature qui rapportait un maximum aux commerçants présents. Et alors ? Ils avaient tous le droit de profiter de cet instant à leur façon. Et puis cette question qui fut posée de façon anodine, eut l'effet d'un frisson qui parcourut sa colonne vertébrale de bas en haut. Surprise, Heera chercha un instant comment y répondre sans pour autant donner son identité. "Je suis des cours à l'université par correspondance en art du spectacle. Et toi que fais tu de beau ?" Elle n'avait pas menti mais omis la partie trainee en attente de connaître ses plans futurs s'ils existaient pour son agence. Elle travaillait toujours aussi durement mais face à une concurrence rude, il n'était pas possible de prévoir l'avenir. "D'ailleurs, je me demandes ce que je deviendrais dans une dizaine d'année hmmm." Son visage s'était penché vers l'arrière observant les cumulus qui passait doucement au dessus de sa tête. Comme une enfant en recherche d'activité, elle pointa son index vers celui qui lui semblait le plus proche pour s'exclamer. "Celui ci me fait penser à un lapin." Ridicule ? Sans doute mais il était important de ne pas grandir trop vite, de penser à elle, de profiter des instants simples en toute impunité.
 

(c) khάη

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2563
Age : 23 ans.
groupe : Vict2ry
rôle dans le groupe : leader / lead rapper / second vocal / parolier
nom de scène : Lee Bae
occupation : rookie & peintre à ses heures perdues.
avatar : park chanyeol (exo)
DC : chae hae ri (taeyeon)
Points : 249

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t858-min-oh-je-voulais-un-titre-au-top-mais-j-touche-le-fond-fite-me-bye http://www.lights-camera-action.org/t937-do-min-oh-bangarang http://www.lights-camera-action.org/t884-do-min-oh#32336 http://www.lights-camera-action.org/t885-do-min-oh-call-me-bae http://www.lights-camera-action.org/t886-do-min-oh-bibimbae#13800 http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Mar 9 Aoû - 15:33

Min Oh & Heera

       

Min Oh aimait parler à qui voulait l'écouter et ne se privait généralement pas d'une conversation qui aurait pu être intéressante. Il aimait discuter, partager des centres intérêts, quitte à passer pour un pauvre sims en manque de vie sociale, et s'édifier lorsqu'il en avait l'occasion. Après tout, les débats et les idées entrecroisées étaient une source d'enrichissement, à partir du moment où ils étaient menés dans le respect et dans une certaine volonté de respecter les autres.

Ce qu'il aimait moins, c'était s'attarder sur les zones sombres de sa propre vie, sur les sentiments de rancoeur qu'il nourrissait à l'égard de certaines personnes, notamment son père et son jeune frère, Young Il. Il se demandait parfois comment ils se portaient, s'ils cherchaient à savoir ce qu'il advenait de Min Oh, leur fils et frère, mais il préférait éviter de réfléchir trop longtemps, de peur de s'encombrer l'esprit de pensées trop sombres qui, de toute façon, n'allaient le mener à rien: il avait fait le choix de la liberté, de la légèreté, ce n'était pas pour rien.

Assis dans l'herbe en compagnie de l'ancienne demoiselle en détresse, il profitait pleinement de ce sentiment qu'il aimait tant; celui d'être une petite, toute petite chose, perdue dans un univers bien plus grand qu'elle sur lequel il ne pouvait pas avoir d'influence. Le hasard, le destin, il n'avait jamais cherché à lui donner un nom précis. Il se contentait juste de vivre et de voir comment les événements allaient s'enchaîner, si son jour de chance allait arriver. Parfois, il fallait donner un petit coup de pouce, essayer de provoquer ce qui devait se passer, mais tant qu'il pouvait laisser couler, il le faisait volontiers.

« Pas du tout.  » Son rire fit écho à celui d'Heera et il reposa les yeux sur elle. « Je trouve que j'aurais pu tomber plus mal, justement. Tout comme tu aurais fini plus mal si je n'étais pas passé par là.  »

La simple idée que ces passants ne s'étaient pas arrêtés pour l'aider n'était pas agréable, mais il ne pouvait changer l'attitude des autres en un claquement de doigts, malheureusement. Pour l'heure, il était surtout heureux d'avoir été là au bon moment, d'avoir pu poser un geste afin d'aider celle qui peinait à respirer et risquait de mourir d'une façon aussi bête. Tout ça pour quelques confiseries. Il sourit, satisfait d'avoir été capable de l'arracher à ce sort funeste, puis se hasarda à une nouvelle question qui, pour l'occasion, lui semblait légitime.

« Oh, dans l'art ? » C'était intéressant. Il hocha la tête quand elle lui retourna la question. « Je suis trainee à la yuseong media. Ça fait quatre ans déjà.  » Il n'avait pas l'habitude de se dissimuler, et même s'il tenait à sa tranquillité, il ne craignait pas d'être pris en chasse. Pas à son niveau. « Avant ça, j'étais serveur.  »

Cette pensée lui arracha un sourire. Il se revoyait travailler entre les tables, aider sa mère qui s'acharnait en cuisine afin de préparer des plats toujours plus savoureux pour les clients et ne jamais les décevoir. Arrêter de travailler en sa compagnie avait été difficile, mais elle voulait qu'il fasse autre chose et, lui, il rêvait d'art et d'épanouissement. Ce n'était pas en répétant les mêmes gestes à longueur de journée qu'il allait obtenir ce qu'il recherchait.

«  Hm... Tu devrais pas te poser la question. »  Il suivit le regard de la jeune femme, scrutant les cieux avant de tourner la tête vers elle. «  Tout peut arriver en dix ans. »

Il lui adressa un sourire, mais releva rapidement les yeux au ciel en la voyant le pointer, juste avant de se mettre à rire en constant qu'elle avait raison.

« Oh, c'est vrai !  » Il fronça ensuite les sourcils. «  Enfin, Je dirais plutôt un escargot, tu trouves pas? Regarde l'arrière, on dirait qu'il traine une coquille.  »

Et pour appuyer sa théorie, il fit un petit cercle dans l'air à l'aide de son index, souriant toujours.

«  Ça me rassure de voir que je suis pas le seul à continuer à faire ce genre de choses à notre âge.  » Un franc sourire lui vint, puis il reposa les yeux sur elle. « Je sais qu'on demande pas ça à une femme, mais t'as quel âge, d'ailleurs? »

(c) khάη



+ Last Christmas +

I gave you my heart but the very next day, you gave it away. this year, to save me from tears I'll give it to someone special.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 19 Aoû - 8:56

Min Oh & Heera

       

Tenue - Entre les risques de la vie quotidienne, les mauvaises rencontres la pression, les illusions d’être la personne souhaitée, tous ces aspects négatifs de la vie se voyaient balayer d’un simple revers de la main par les aspects positifs de son existence. En outre, une rencontre par inadvertance lors d’une après midi spécial dédié au nouvel an lunaire, dans un contexte des plus déroutant. Ce ne fut qu’après s’être écartée de la foule, des odeurs de nourriture éreintante pour son estomac qui lui criait famine alors que la balance et le son de la diététicienne à la Flow Ent lui rappelaient de ne pas faire d’excès sous peine de le rentrer, qu’elle put se poser en toute impunité dans l’herbe. « C’est certain que sans ton aide, je ne sais pas si je pourrais respirer encore à cette heure de la journée. » Un sourire s’agrandissait sur ses lèvres bien que l’idée de périr de façon totalement idiote parmi la foule lui donnait quelques sueurs froides. Mais plutôt que de s’attacher à ressasser la partie la plus vile des habitants de ce pays, elle repensait à ce geste héroïque qui l’avait sauvé et donc à Min Oh qui partageait quelques instants supplémentaires à ses côtés. Son visage, cependant, pivota dans sa direction lorsqu’elle apprit ses activités de trainee. Sa surprise devait se lire sur les traits de son visage, peu mécontente de croiser une personne qui vivait la même expérience ou presque – puisque les méthodes d’apprentissage évoluaient d’une agence à l’autre. « Trainee ? Vraiment ? » Un instant, elle se sentait idiote d’avoir dissimulé son statut alors qu’il se montrait si honnête avec elle. Sa lèvre inférieure se retrouva coincée entre ses dents, le regard fuyard. Idiote. « La danse hmm ? tu ne voudrais pas me faire une petite démonstration loin des regards curieux, autres que le mien ? » Parce que la danse était la discipline qui la fascinait le plus, elle qui prenait un temps considérable pour apprendre une seule chorégraphie.

Son dos épousa lentement l’herbe fraîche pour lui laisser l’occasion d’observer le ciel, d’un air soucieux. Elle n’avait que dix huit ans et pourtant les années s’écoulaient si vite qu’elle se demandait qui elle serait et sans doute ses activités dans une dizaine d’année. Une question bien difficile lorsqu’elle n’avait aucune idée de ses activités la semaine suivante, le mois d’après voir même l’année qui s’écoulerait. Trop d’incertitudes entouraient la voie qu’ils avaient tous les deux choisis. « Tu as raison. Tout peut arriver même les rêves les plus fous. » Son doigt dessina un animal sur un nuage, persuadée d’en reconnaître la forme. Elle fut cependant amusée de le voir suivre son rythme, en lui proposant un tout autre animal. Ce qui ne manqua pas de la faire rire. «Nous avons tous une âme d’enfant, comme peter pan, je la garderais aussi longtemps que nécessaire. » Parce que la vie était trop courte pour être mature bien trop vite, se lassant des petits bonheurs de la vie quotidienne lorsqu’un enfant en appréciait tous les détails. Heera ne perdait pas le fils de la conversation pour autant. Et si la bienséance limitait les questions personnelles, elle se moquait bien des convenances et lui répondit, volontaire. « Je vais prendre dix neuf ans le 16 août, l’âge de la majorité coréenne. Et toi tu as ? » Ok, la question venait tout juste d’être retournée à son créateur afin de connaître également son âge peut être pour associer ses mots à des honorifiques qui allaient avec la différence qui existait entre eux ou simple curiosité, piquée par la sienne. En attendant, elle n’avait pas oublié son omission précédente, qu’elle souhaitait rectifier dans les meilleurs délais. « Je prends des cours par correspondance mais c’est surtout pour me permettre de m’entraîner comme traîner à la FE en chant. J’y suis depuis deux ans. » Rectification effectuée, elle sentait ce poids sur ses épaules s’envoler.

 

(c) khάη



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2563
Age : 23 ans.
groupe : Vict2ry
rôle dans le groupe : leader / lead rapper / second vocal / parolier
nom de scène : Lee Bae
occupation : rookie & peintre à ses heures perdues.
avatar : park chanyeol (exo)
DC : chae hae ri (taeyeon)
Points : 249

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t858-min-oh-je-voulais-un-titre-au-top-mais-j-touche-le-fond-fite-me-bye http://www.lights-camera-action.org/t937-do-min-oh-bangarang http://www.lights-camera-action.org/t884-do-min-oh#32336 http://www.lights-camera-action.org/t885-do-min-oh-call-me-bae http://www.lights-camera-action.org/t886-do-min-oh-bibimbae#13800 http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Lun 22 Aoû - 11:27

Min Oh & Heera

       

Son désir d'adhérer à l'une des agences de la ville avait été pris comme un véritable drame par son père. Il ne souhaitait pas le voir entrer dans cet univers, et c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il n'avait pas souhaité l'accompagner lorsqu'il était allé passer sa première audition. À l'époque, il était déjà assez âgé, il était à la limite de la fin de ses études secondaires, et il n'était pas difficile de comprendre qu'aux yeux de Jin Seok, pour qui la réussite était plus importante que le choix de son fils, la décision de devenir idole n'était pas la mieux venue. Malheureusement, son père avait toujours été comme ça. Il ne pouvait rien y changer et, maintenant qu'il était parti, Min Oh ne cherchait même pas à obtenir sa bénédiction. Ils n'avaient plus de contact, ignorait même si son géniteur était encore en vie, ce qu'il advenait de Young Il, son frère. Parfois, il avait l'impression de vivre dans un univers parallèle dans lequel il avait toujours été fils unique. Cela l'attristait un peu, mais cela nourrissait plus encore la rancoeur qu'il ressentait à l'égard de celui qui avait participé à sa conception. Quelques nouvelles n'auraient tué personne, mais semblaient ici dramatiques. Aujourd'hui, il ne servait à rien d'y penser.

« Je n'en sais rien, mais tu as eu de la chance. »

Il ne comprenait pas le comportement des autres, mais ça n'avait plus aucune importance. Le pire était passé. Ils parlaient comme n'importe qui, et l'on n'aurait pu dire que l'un d'entre eux avait failli mourir quelques instants plus tôt. Leur conversation s'engagea même sur la voie de l'emploi, et comme il ne voyait alors aucune raison de cacher la vérité, puisqu'il n'était pas partisan de l'anonymat lorsqu'il était inutile à ses yeux - et comme il n'avait pas débuté, il ne s'inquiétait pas - il ne manqua pas de répondre.

« Ouep. » Vraiment, et il n'était pas peu fier en vérité. Un sourire étira ses lèvres quand il entendit la demande de la demoiselle. « Non, pas la danse... Enfin, je suis pas très bon là-dedans. Je fais plutôt du rap et du chant. »

Trop grand, ses mouvements étaient généralement vagues, mal définis. Il peinait à coordonner les mouvements alors que certains le faisaient avec une aisance folle, sans oublier les différentes occasions où il manquait de tomber et de blesser quelqu'un. Sa maladresse était un véritable fléau. Alors même s'il aimait danser et qu'il s'appliquait énormément, Min Oh savait qu'il n'était pas le meilleur dans le domaine. Il allait continuer à travailler. Pour sa carrière, pour les personnes qui allaient devoir s'allier à lui, pour avancer. À cette pensée, il sourit davantage.

Les yeux dans les nuages, il profita du bruit lointain des festivités et de l'ambiance particulière que possédait ce jour. Il ne savait plus que croire, il n'était pas attaché aux traditions qui réglaient la vie de son pays et tentait même de rompre avec certaines d'entre elles, mais il flottait dans l'air ce petit quelque chose qui donnait aux jours de fête l'apparence d'un instant figé dans le temps, immuable. Si l'accident précédent n'avait pas eu lieu, il aurait pu affirmer que tout allait pour le mieux, que rien de mauvais ne pouvait arriver.

« Les rêves sont rarement fous. » Répondit-il en riant. « Il faut juste être assez fou pour les réaliser. »

Pas certain que vivre sur la lune était vraiment réalisable, mais Min Oh se comprenait lorsqu'il avançait ça. Il croyait dur comme fer que la persévérance aidait dans l'accomplissement des projets. De son côté, il n'en avait pas vraiment, si ce n'était celui de débuter en compagnie de son meilleur ami, mais il n'était pas du genre à abandonner en cas d'échec. Au contraire, il aurait plutôt combattu la difficulté afin de réussir. Il aimait la nouveauté, le danger, l'inédit, et c'était précisément cela qui l'avait poussé à se lancer dans l'idoling : un monde différent dans lequel la concurrence était rude, un monde où rien n'était certain. Passer de l'ombre à la lumière était plus difficile que voir tous les projecteurs s'éteindre soudainement, mais se faire oublier une fois que l'on avait marqué les esprits pour une mauvaise raison était plus ardu encore. Prendre ce risque lui plaisait énormément.

« C'est le principal ! Il vaut mieux ça que grandir trop vite, après tout. » Il hocha la tête à la réponse de Heera. « J'en aurai vingt-trois dans quelques jours. Le vingt-quatre février. »

Vingt-trois ans. Il avait fait pas mal de choses, en cours de ces quelques années de vie, mais il avait parfois du mal à réaliser que cela faisait déjà aussi longtemps qu'il était né. Il espérait continuer encore longtemps, évidemment. S'appuyant de nouveau contre le sol, il reposa les yeux vers le ciel en un soupir, songeur, en prêtant une oreille distraite aux explications que commençait la jeune femme dont il connaissait désormais le nom et l'âge. Des cours par correspondance? C'était intéressant. Pendant un temps, c'était une solution qu'il avait envisagée pour ne pas subir l'ennui des cours qui ne lui servaient à rien à ses yeux, mais il avait opté pour tout autre chose. La fin lui fit relever la tête.

« Oh, toi aussi, alors? » Demanda-t-il en reposant l'arrière de son crâne contre l'herbe, jouant avec un brin qu'il avait arraché sans en avoir pleinement conscience. « On est beaucoup plus qu'on pourrait le penser, l'air de rien. » Un rire lui échappa et il laissa tomber le morceau de verdure. « Je comprends mieux ton besoin d'être un peu tranquille maintenant. »

Ils avaient décidé d'entreprendre une carrière dans laquelle gravir les échelons était difficile, mais de son côté, Min Oh en avait conscience. Il était têtu, aussi, et ne comptait pas abandonner aussi facilement : c'était hors de question. Le trainee se remit droit en prenant appui sur ses paumes, puis reposa les yeux sur l'autre artiste.

« Tu as toujours voulu faire ça? »

(c) khάη



+ Last Christmas +

I gave you my heart but the very next day, you gave it away. this year, to save me from tears I'll give it to someone special.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 26 Aoû - 11:42

Min Oh & Heera

       

Tenue - Savoir que sa vie de trainee était partagée lui semblait être un bon moyen de décompresser un peu puisqu’il en connaissait déjà les rouages, les défis et les moments compliqués. Le tout englobé généralement dans une bulle qui en faisait rêver plus d’un. S’ils en connaissaient les zones sombres, peut être s’y prendraient ils à deux fois avant de tenter aussi souvent leur chance lors des auditions des différentes agences du pays. Ils avaient tous du talent, ils possédaient leur point fort qui les différenciaient des autres que ce soit leur caractère, leur apparence, les aygos, le côté sexy, ou encore l’éloquence. S’ils arrivaient à créer un idole en compilant tous leurs points forts il était certain de le voir en haut des charts durant plusieurs semaines. Mais les défauts les aidaient également après tout ils étaient tous humains, et les fans s’identifiaient plus facilement à eux puisqu’ils n’étaient pas parfaits. La perfection n’existait guère en ce monde à moins que les nuages ne comptent. Fluide, volatile, frais, ils apparaissaient dans le ciel sans y être invitée avant de disparaître lentement mais sûrement pour réapparaître quelques jours, heures plus tard. Son visage les observait toujours avec le plus grand intérêt la faute à ces formes enfantines qui se dessinaient sous ses yeux. « Sans rêve, il n’y pas vraiment d’espoir. » Heera semblait se lancer dans la philosophie pourtant, ses paroles étaient appuyés par des faits tous surprenant d’un sens. « Enfin c’est mon moteur à moi. » Son imagination lui jouait parfois des tours mais elle était heureuse d’avoir des rêves à poursuivre pour lui donner la force de continuer encore et toujours malgré ses peurs, ses angoisses, l’idée que peut être rien ne se passe. Son âge jouait en sa faveur, il lui restait du temps avant de se sentir l’âme d’une denrée périmée à recycler.

En attendant, elle n’avait pas oublié sa boulette précédente en le prenant pour un danseur. Elle vit d’ailleurs ses joues s’empourpraient par sa bêtise. « Rappeur ? Oh la la je n’aurais pas put être plus éloignée, désolée. » Elle allait ajouter un laïus sur le rap mais ce n’était pas du tout sa spécialité. Elle l’avait mise de côtés dès son entrée à la Flow Entertainment au vu de son faible niveau en la matière. Mais elle en appréciait les couleurs dans les musiques. Le rap servait avant tout à casser le rythme, à donner plus de forces aux paroles, un message à raconter au publique et un visage indélébile dans l’esprit des fans. Mais s’il était raté ou moyen, l’effet perdait de sa saveur et rendait le titre lourd ou confus. « Tu pourrais m’en faire une petit démonstration improvisée ? » Plus encore que des textes lus, les textes personnels possédaient plus de valeur puisqu’ils lui permettaient de s’identifier ou de penser comprendre ses artistes favoris. L’heure des révélations fut arrivée, puisqu’elle prit son courage à deux mains pour lui parler de son statut de trainee à la Flow Entertainment dans la section chant. Elle en était fière mais elle n’était pas de celle qui l’affichait comme un prix gagné. Les efforts, le travail, les visages dont les larmes les avaient ravagés, les départs, les exclus, tant de difficultés à surmonter après avoir réussi à entrer comme trainee. « Nous sommes nombreux à nous entraîner j’espère pouvoir te voir bientôt sur mon écran de télévision. » Accompagné d’un sourire. « On est souvent entouré à l’agence mais seule aussi. » Dans le sens où les entraînements c’était du chacun pour soit, quoiqu’elle avait fait de bonnes connaissances qui la soutenaient. Ils s’entraidaient et ce type d’aide la réconfortait. « Tu vas finir par me prendre pour une folle. » Elle en rit pour oublier sans doute son pessimisme qui ne lui ressemblait pas. Sans doute la fatigue et l’envie de profiter de son temps libre octroyé en raison des fêtes. « Depuis que je suis petite je veux faire partie de cette branche mais c’est plus compliqué que ce que j’avais imaginé. Et de ton côté ? Tu as des appréhensions ou bien des pistes pour la suite ? » Sans doute venait elle d’ouvrir la porte à de nouvelles questions un peu trop personnelles. Heera observa une dernière fois le ciel avant de relever le haut de son corps puis balayer de ses mains, l’habit traditionnel qui la décorait. « Je parle trop. Si tu ne souhaites pas répondre n’hésite pas à me faire signe. » Même s’il semblait ouvert à la discussion les sujets parfois sensibles pouvaient être tût plutôt que de mettre mal à l’aise son interlocuteur. « Des animations en vu pour cet après midi ? » Elle aimerait bien tenter quelques jeux idiots en vue de gagner une peluche souvenir.  

(c) khάη

Revenir en haut Aller en bas

Un nouvel an lunaire sous le signe d'une rencontre (Min Oh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Une journée placé sous le signe de l'amour .
» Sous le signe "chabalistique"
» Sous le signe de l'amitié (Etang de la Ferté St Cyr 41)
» video silure sous l'eau
» Puma, Nouvel équipementier!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-