AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: nord :: noraebang

Super Duper |#| AHREUM&JAEJIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Messages : 1691
Age : 24 ans
groupe : VICT3RY
rôle dans le groupe : Lead vocal, parolier, compositeur
nom de scène : Jay
occupation : idole, visage de pepero
avatar : Byun Baekhyun (exo)
DC : jisung + eunbi
Points : 180

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t669-jae-jin-make-some-space-idk http://www.lights-camera-action.org/t697-bang-jae-jin-dat-s-right-my-type http://www.lights-camera-action.org/t756p20-bang-jae-jin http://www.lights-camera-action.org/t736-bang-jae-jin http://www.lights-camera-action.org/t713-bang-jae-jin-jaejay http://www.lights-camera-action.org/t8522-vict3ryofficial http://www.lights-camera-action.org/t2248-jay-bang-jae-jin http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Ven 17 Aoû - 0:05

Super Duper ☽
Ah ! Serendipity ! Il avait l’impression que ça faisait une éternité. A l’époque, il était encore trainee, il lui semblait qu’il avait débuté avec Minoh avant la fin. Tout comme Ahreum qui avait été une grande gagnante de l’émission. Sa défaite n’était pas un grand drame en soi, ça lui avait permis de se faire connaître avant de débuter. Si ses souvenirs étaient bons, il y avait aussi Mei Li dans ce fameux groupe, et une autre D.Avenue ? Ses souvenirs étaient confus, trop de choses étaient arrivés en même temps. Il avait suivi la composition de leur groupe sœur depuis leurs débuts, et arrivait même à retenir les prénoms des anciennes leaders, c’était déjà pas trop mal niveau dévouement à ces petites. Il avait même les albums, au point de parfois hésiter avant de se les faire dédicacer. Ils étaient même allés assister à leur concert avec ses compères. On n’avait pas forcément besoin de les forcer à les stan comme disaient les fans. Ils étaient très bons publics et facilement fan des D.AVENUE.

La musique était forte, la lumière tamisée, on devait à peine les remarquer et ça l’arrangeait plutôt bien. La vie d’idole était compliquée, il avait pu le voir en suivant les grands titres du Netizen Corner ou plus récemment les tweets du Spectator même s’il semblait avoir une crédibilité moindre pour le moment. Il lui semblait avoir pu lire les prénoms de toutes les D.AVENUE jusque là, des petits scandales en tout genre mais la Yuseong était plutôt bonne pour étouffer l’affaire. Il faudrait sûrement que Minoh se calme un peu et soit plus discret. Il ne comprenait pas vraiment comment est-ce qu’il pouvait si facilement se laisser prendre. Il s’était tapé Hee Ho pendant quasiment deux ans, était sortie avec Sol quelques mois et pas le moindre article. Il pouvait se féliciter d’être la discrétion même. Ou quand ne pas vraiment sortir avait du bon. Un géni des temps modernes, il devrait donner des cours !

Cours qu’il n’en mettait pas en application ce soir. Avec Ahreum, il n’avait pas forcément envie d’être une idole, de laisser leur célébrité prendre le dessus. Ils devaient profiter de leurs jeunesses, purement et simplement, sans réfléchir excessivement, sans perdre la tête. Ce n’était pas trop demandé, ou sans doute que si, vu la position qu’ils avaient. De toute manière, son pouvoir de réflexion était ébranlé par l’ambiance générale de cette soirée. Ce genre d’endroit n’était pas le type de lieu qu’il fréquentait habituellement, il n’avait pas suivi les conseils de Joon Ho ou Minoh. Il n’était pas aussi bizarrement romantique qu’eux, il n’avait pas ce côté sentimental, c’était sans doute pourquoi il n’était pas aussi bon parolier que leur leader. Son corps se mouvait au rythme de la musique, ses yeux ne quittaient pas sa partenaire à qui il souriait légèrement. Elle avait quelque chose d’hypnotisant, qu’il ne parvenait pas à s’expliquer ou à décrire. Ils se croisaient souvent, avant, les échanges étaient souvent brefs et courtois, presque timides et mal assurés.

Et pourtant, ce soir, il l’embrassait, ses oreilles ne percevant plus la chanson qui passait, son corps bougeait à peine. Son esprit était vide, il lui semblait qu’un léger sourire se forma sur ses lèvres en sentant les siennes lui répondre. C’était comme changer soudainement de monde, passer dans un univers utopique où rien ne pouvait arriver, où ils étaient en sécurité. Une montée d’adrénaline, un brin d’insouciance et ils pouvaient redevenir ordinaire. Des personnes dotées de sentiments, de désirs, de pulsions, de regrets, sans doute aussi. Ses bras passèrent autour d’elle alors qu’il la relâchait, souriant un peu plus. Son rire se fit des plus stupides. Oui, here comes trouble, comme elle disait. Mais il n’en avait que faire pour le moment. « Deux terribles idiots, oui. » Mais on ne pouvait pas les blâmer, il pouvait bêtement s’en convaincre. Pourtant, il connaissait la cruauté des fans, il connaissait la facilité qu’ils avaient à souhaiter le mal, à lancer de fausses rumeurs, à amplifier la réalité, juste pour blesser. Il hocha la tête, s’accordant sur sa déclaration. Il valait mieux retourner s’asseoir. « T’as peur de perdre ? » De justesse, il parvint à ne pas refaire sa petite danse du robot de laquelle il était fier. Probablement même plus que de Fire, quand il ne ratait pas un pas.

Installé sur la banquette, il prit une gorgée de cocktail, contemplant les autres qui dansaient encore. Une nouvelle gorgée, pour la peine. Ses oreilles perçurent la voix d’Ahreum, il lui accorda son attention, amusé par sa soudaine confidence. « Parce que tu n’en as pas l’occasion ou parce que tu n’aimes pas ? » Il pouvait comprendre les personnes qui n’aimaient pas. Il préférait lui-même les sodas hyper sucrés à l’alcool, quand bien même il se forcerait à prendre une bière ou du soju s’il sortait pour avoir l’air socialement plus acceptable. « Non, en général, on évite de boire tous les trois ensembles. » Son sourire se fit malicieux, il la fixa un instant. « Faut qu’un d’entre nous surveille les deux autres, pour les réseaux sociaux, tout ça… » C’était mal de se moquer, mais il admettait que la Yuseong avait du mal à tenir ses idoles sur internet. « Je suppose que ça doit pas trop arriver chez les D.AVENUE non plus ? » En soit, ça leur arrivait à eux, mais la véritable personne charger de les surveiller était Sae Hee. Ils s’étaient jurés de la faire boire avec eux un jour, ça lui ferait bien de se détendre. Sans rien ajouter, ses lèvres burent une longue gorgée de cocktails. « J’espère qu’on s’est pas trop fait remarqué. Je voudrais pas prendre le time to shine de Minoh pour les scandales. » C’était son tour, c’était normal de lui laisser ça.




code par me'ow


Ugh... I didn't know you could read
♛ En vrai, j'ai jamais d'idée de texte, ni de titre, je suis pas assez fancy aesthetic drama love queen. Le dernier truc, c'est un gif, mais comme il pose... Walla. What a life. J'écoute Gashina au piano. C'est bien ça, Gashina au piano. J'aime bien Gashina.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1464
Age : 21 ans. (18/09)
groupe : d.avenue
rôle dans le groupe : lead rapper, sub dancer, sub vocal, lead carotte
nom de scène : 4R3uM dite "Seo-npunggi le ventilo", première du nom, mère des magicarpes et des tamagochis
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M, D.Avenue main troll, apprend à entretenir son petit jardin secret
avatar : kim dahyun (twice)
DC : seung lully (eye candy), lim gumiho (supernova), baek yeoreum (divine)
Points : 143

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t70-seo-ah-reum-o-je-suis-pas-ton-code-pin-moi-j-te-laisse-pas-3-chances http://www.lights-camera-action.org/t113-seo-ah-reum-o-un-boomerang-c-est-comme-un-frisbee-pour-ceux-qui-n-ont-pas-d-amis http://www.lights-camera-action.org/t114-seo-ah-reum http://www.lights-camera-action.org/t118-seo-ah-reum-o-running-out-of-battery http://www.lights-camera-action.org/t2744-seo-ahreum-da_ahreum http://www.lights-camera-action.org/t6256-daebakavenueofficial http://www.lights-camera-action.org/t3229-seo-ahreum http://www.lights-camera-action.org/t4466-daebak-avenue
Message
Jeu 6 Sep - 17:14

Super Duper ☽ Tu avais envie de rouler des yeux tout en éclatant de rire en observant son rire. Et tu riais de concert à l'insolence dont vous faisiez preuve, en trépassant la règle première de l'idoling. C'était avec une fascination étrange que tu t'imaginais tous les scénarios possibles et inimaginables. Tes parents déjà, parce qu'ils avaient eu leur lot de scandales avec ton grand-frère qui avait papillonné ça et là avant de mettre fin à sa carrière d'acteur. Ton agence, qui devait en avoir marre de gérer cette folie qui avait suivi l'annonce du couple formé de Meili et Yongseok, les spéculations autour de Lynn, ancienne leader des D.Avenue dont les dessins de Lloyd commençaient à agiter la toile et les soupçons. Tes membres pour qui tu tentais de tout garder secret, alors qu'en réalité, tu n'étais qu'une très mauvaise menteuse. Celles qui s'étaient doutées de ta relation avec Hansol, mais ne t'avaient pas arraché un mot à ce propos. Celles qui t'avaient vu retenir tes sanglots, avaient prétendu que c'était juste la fatigue parce que c'était la seule excuse que tu avais trouvé, après avoir été abandonnée.

Avec Hansol, tu avais toujours pensé que c'était le hasard. C'était un de tes potes d'enfance, c'était ton premier copain, ça avait été le seul. Tu avais recroisé sa route, et tu t'étais sentie de nouveau jeune collégienne bercée de contes de princesses romantiques. C'était comme retomber amoureuse de ton passé. Sauf que la première fois, c'était toi qui l'avais abandonné. La seconde, c'était lui. Avec Jaejin, c'était différent. Tu ne te laissais pas pousser par une quelconque désillusion bercée de destinée. C'était toi qui étais actrice principale de ton destin, c'était toi qui avais décidé de sortir de ta bulle de confort, et de faire un pas vers les vict3ry, c'était toi qui avais proposé à Jaejin de sortir dehors, c'était toi qui l'avais embrassé en retour. Pour une fois, tu avais le sentiment d'avoir le contrôle. C'était étrange, c'était nouveau.

« Ça ne colle pas avec nos habitudes, je dirais. » Vous étiez plus du genre à mater un film ou un drama ensemble, avec des soft drinks, et des trucs à grignoter, genre les snacks chinois de Lulu dont elle raffolait tant. « Heyyy. » Tu lâchas alors que tu comprenais qu'il était en train de se moquer de toi, et tu le poussais gentiment avec un sourire hilare. « C'était stupide. La moitié de ces photos étaient floues de toute façon. » Tu ajoutas comme si ça te dédouanait de toute responsabilité. « Pour notre défense, Meili venait de rompre, Haru devenait majeure, Lulu venait de réaliser qu'elle n'était pas très chanceuse en amour non plus, et... J'ai noyé quelques insécurités, ce soir là, aussi. » Tu avouais tout en haussant les épaules, légèrement amusée, mais également sur le ton de la confidence. Il en connaissait un gros bout maintenant, c'était futile de tenter de lui cacher grand chose.

Tes lèvres se plongèrent de nouveau dans le mélange sucré teinté d'une amertume alcoolisée savamment cachée. A la vitesse où Jaejin était en train de descendre son verre, tu pouvais déjà prévoir que ce serait toi qui allais le ramener ce soir. Ou alors, il tenait vraiment bien l'alcool. Tu allais l'apprendre bientôt de toute façon, le temps que ses neurones commencent à s'endormir sous l'effet de la boisson. Tu songeais rapidement que dans le pire des cas, s'il était vraiment complètement wasted, son adresse devait encore traîner dans la fonction GPS de ton téléphone. A la mention de Minoh, tu plissais le nez, en ne sachant pas si tu devais interpréter ses mots sous le ton de l'ironie cachée sous une fine couche d'énervement, ou s'il s'agissait juste d'un soupir blasé. « Quelqu'un a décidé de s'acharner sur lui. » Tu confirmais, tout en songeant que le jeune homme ne pouvait pas passer un noël avec la personne de son choix. En réalité, tu conspirais même un peu toute seule autour de cette histoire, tu te demandais si quelqu'un s'amusait à se venger de Minoh, ou à revendre ses infos. Triste vie. « Et Heeho, l'agence l'a virée, n'est ce pas... ? » Tu n'en savais rien, tu assumais seulement. Si les fans apprenaient qu'elle était encore en contact avec Minoh, ils allaient certainement passer à la vitesse supérieure. Tu pouvais parier qu'ils avaient déjà trouvé son adresse et qu'elle avait dû recevoir quelques lettres peu sympathiques. On parlait des Vict3ry après tout. « Dans tous les cas, si quelqu'un nous a vu, c'est sans doute déjà trop tard. » Il n'avait plus qu'à prier pour que la luminosité limitée rende les clichés assez vagues, ou que l'angle de vue laisse planer assez de doute pour laisser le loisir à l'agence de tout nier en bloc comme si elle aimait si bien le faire.

« Ne t'inquiète pas, t'auras aussi le droit à ton time to shine. Ne sois pas trop pressé. » Il fallait juste attendre qu'il se mette à porter le même t-shirt, ou la même montre, le même bracelet que celui de telle nana, et le lendemain, il se retrouverait en front page du netizen corner. Tu pouvais parler en connaissance de cause. Tu songeais à cela sans te douter de la suite, ce bel article sympathique qui paraîtrait quelques semaines plus tard et orné du nom de scène de Jaejin. « J'ai deux théories, du coup. La première, c'est que tu te caches très bien. La seconde, c'est que tu respectes très bien les règles. J'ai tendance à pencher sur la première. Mais. » Tu laissais passer un moment, buvais une nouvelle gorgée de ce mélange coloré. « Comment se fait-il que j'ai cette impression que je ne connais encore rien de Bang Jaejin ? » Après tout, il savait qu'Hansol était ta première déception amoureuse, il savait pourquoi, et comment ça s'était fini. Il connaissait même tes petites péripéties d'adolescente faisant sa crise de grosse rebelle de seconde zone avec ses membres comme sidekicks. Il savait à quel point tu chantais terriblement mal. Alors comment se faisait-il qu'il n'y ait aucun article de Jay, alors qu'il était celui qui t'avais proposé de vous rendre ici. « Je suis sûre que je vais découvrir un truc énooorme. Genre, tu as two-timed des filles ? Tu fumes en secret ? » Tu plaisantais à tes propres idées tordues. Malgré ses traits angéliques, peut-être que c'était un dangereux psychopathe, le genre qui se retrouve exposed pendant le mouvement metoo.


code par me'ow


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1691
Age : 24 ans
groupe : VICT3RY
rôle dans le groupe : Lead vocal, parolier, compositeur
nom de scène : Jay
occupation : idole, visage de pepero
avatar : Byun Baekhyun (exo)
DC : jisung + eunbi
Points : 180

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t669-jae-jin-make-some-space-idk http://www.lights-camera-action.org/t697-bang-jae-jin-dat-s-right-my-type http://www.lights-camera-action.org/t756p20-bang-jae-jin http://www.lights-camera-action.org/t736-bang-jae-jin http://www.lights-camera-action.org/t713-bang-jae-jin-jaejay http://www.lights-camera-action.org/t8522-vict3ryofficial http://www.lights-camera-action.org/t2248-jay-bang-jae-jin http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Jeu 13 Sep - 0:16

Super Duper ☽
On pouvait probablement considérer les D.AVENUE comme un groupe à deux visages, celui qu’on voyait, celui qu’on n’osait pas forcément imaginer. Comme ces soirées-là, à fêter la majorité de Haru. Jae Jin s’était souvent demandé à quoi est-ce que ça pouvait bien ressembler, une soirée de filles. Probablement que cela n’avait rien à voir avec ses fantasmes adolescents quand les filles parlaient de leurs soirées pyjamas dans la classe et qu’il se faisait des films honteux qu’il ne voulait même plus s’avouer. Un petit rire quitta ses lèvres quand elle fit l’offusquer après qu’il se soit moqué. Poster des photos sur Instagram, quelle idée ! Sae Hee leur demandait d’éviter de garder leurs téléphones pendant ces moments-là, ou de s’assurer qu’ils ne postaient que sur leurs comptes privés. Pour leurs défenses, finalement, l’idole réalisa quelque chose d’incroyable. Elles n’étaient que des filles ordinaires, qui découvraient un peu le monde adulte. La majorité, les peines de cœur, un peu comme Si Ahn il y a peur, des insécurités, comme tout le monde, comme toutes jeunes filles de cet âge. « Qu’est-ce que Seo Ahreum peut bien avoir comme insécurités ? » Un léger sourire se forma sur ses lèvres en la regardant.

Tout le monde avait des insécurités, même si c’était toujours à base de quelque chose de stupide. Lui aussi en était victime même s’il luttait et sa toute nouvelle célébrité lui avait gonflé un peu la tête et réduit ce qui était tellement handicapant pour lui avant. Le rôle d’une idole, au fond, c’était d’avoir l’air assuré, bien dans sa peau, tout en gardant un petit côté timide et hésitant pendant les interviews pour être attachant. C’était si hypocrite et paradoxal. La vie d’idole, ses contraintes, cette façon d’être suivi partout. Parler de Minoh et Heeho ne lui plaisait pas vraiment mais il était le seul à blâmer. Un peu idiot. Quelqu’un s’acharnait sur lui, Jae Jin pinça les lèvres, penchant légèrement la tête sur le côté avant de la hocher. Qu’est-ce qu’il pouvait dire ? Il le trouvait stupide et pas vraiment adepte de la discrétion. C’était comme s’il se sentait obligé de montrer qu’il se tapait cette gueuse. « Hum, pas encore. » Bientôt, il l’espérait. L’amertume pouvait se lire sur son visage, toujours persuadé qu’elle ne cherchait qu’à toucher la célébrité en passant pas (sur) eux. « Je sais pas ce que l’agence attend, je les ai vu virer une coiffeuse pour moins que ça. » Là, c’était clairement mérité. Qu’est-ce qu’ils attendaient ? Qu’elle se fasse tringler par Joon Ho ? Une nouvelle gorgée de cocktail l’aida à retrouver un peu de douceur.

Si on les avait vu, la Yuseong allait sûrement leur taper sur les doigts. D’ici quelques temps, ils devront officialiser la relation d’Haru et de Junho, ils n’étaient pas prêt à un scandale impliquant deux autres de leurs idoles. Un ricannement lui échappa, sans doute devait-il arrêter avec le cocktails. « Mais non, mais non. On est safe ici ! » Pas vraiment, mais c’était toujours bien de s’en convaincre. Il sourit fièrement à la demoiselle, persuadé de ce qu’il disait. Il faisait trop sombre, personne ne les regardait sauf ce type là-bas qui les fixait encore. Quel idiot. Dix centimètres de plus et il irait lui régler son compte. Son time to shine avait le temps d’arriver. Sans doute serait-il déçu d’apprendre que son fameux time to shine était sur le point d’arriver et qu’il serait clairement décevant. Mais il n’était pas utile de faire un bon dans le futur. « Tu pourras me conseiller quand ça arrivera. » Son sourire se fit malicieux en la regardant, même si la décence qu’il n’avait plus lui murmurait que ce n’était pas vraiment le genre de choses à dire. Après tout, Ahreum avait eu quelques articles à son nom avec le Thaïgay de Minoh.

Ses deux théories le laissèrent un instant songeur. Belle question qu’il ne s’était jamais posé. Il était probablement les deux ? Quand il sortait avec Sol, ils ne sortaient jamais vraiment en dehors ou se donnaient rendez-vous dans un lieu peu fréquentés, sans jamais y aller directement ensemble. Ne rien connaître de lui n’était pas forcément une mauvaise chose, il avait toujours eu tendance à raconter n’importe quoi de toute façon, les milles visages de son père qu’il ne connaissait pas plus jeune, des idioties qu’il avait pu lire sur internet, des memes en tout genre. « Hm je pense que, la réponse à tout ça et le secret c’est que… » Long silence, longue réflexion en fixant le plafond intensément. « Je suis plutôt… Chiant. On pourrait pas faire de téléréalité de ma vie... » Pas de two-times girls, pas de cigarettes. Déjà, avoir trompé Sol lui avait donné par la suite l’impression d’être un ignoble personnage, alors s’il devait le faire régulièrement ! « J’ai essayé de fumer au lycée mais j’ai pas trop aimé. » Il avait vomi, oui, bon, ni big deal. « Ahreum, ça va peut-être te surprendre mais en vrai, je suis pas un grand rebelle. » Son regard se fit probablement trop sérieux. « Je sais qu’on dirait pas. » Ses lèvres se pincèrent. « Si t’as l’impression de rien connaître de moi, tu pourras me demander ce que tu veux ! Mais faudra répondre à mes questions aussi ! » Sourire fier et ravi de son idée. Après tout, il connaissait quelques grandes lignes la concernant, mais peut-être pas le plus important. « Mais pas ici. On fera ça un jour, quand on sera pas dans un endroit avec autant de gens, d’accord ? » Il rit en fixant la foule. S’il pouvait se la jouer grand fou en l’embrassant au milieu de ces gens, raconter sa vie lui plaisait un peu moins. On ne savait jamais quelle oreille pouvait bien traîner.



code par me'ow


Ugh... I didn't know you could read
♛ En vrai, j'ai jamais d'idée de texte, ni de titre, je suis pas assez fancy aesthetic drama love queen. Le dernier truc, c'est un gif, mais comme il pose... Walla. What a life. J'écoute Gashina au piano. C'est bien ça, Gashina au piano. J'aime bien Gashina.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1464
Age : 21 ans. (18/09)
groupe : d.avenue
rôle dans le groupe : lead rapper, sub dancer, sub vocal, lead carotte
nom de scène : 4R3uM dite "Seo-npunggi le ventilo", première du nom, mère des magicarpes et des tamagochis
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M, D.Avenue main troll, apprend à entretenir son petit jardin secret
avatar : kim dahyun (twice)
DC : seung lully (eye candy), lim gumiho (supernova), baek yeoreum (divine)
Points : 143

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t70-seo-ah-reum-o-je-suis-pas-ton-code-pin-moi-j-te-laisse-pas-3-chances http://www.lights-camera-action.org/t113-seo-ah-reum-o-un-boomerang-c-est-comme-un-frisbee-pour-ceux-qui-n-ont-pas-d-amis http://www.lights-camera-action.org/t114-seo-ah-reum http://www.lights-camera-action.org/t118-seo-ah-reum-o-running-out-of-battery http://www.lights-camera-action.org/t2744-seo-ahreum-da_ahreum http://www.lights-camera-action.org/t6256-daebakavenueofficial http://www.lights-camera-action.org/t3229-seo-ahreum http://www.lights-camera-action.org/t4466-daebak-avenue
Message
Ven 14 Sep - 23:22

Super Duper ☽ Vous viviez selon une réalité déformée à travers les objectifs des caméras braquées sur vous, à travers les pixels des écrans en tout genre, à travers les pages satinées des magazines contant vos exploits et échecs comme s'ils avaient le droit de s'approprier vos vies comme d'un RomCom de Netflix. Tu étais passée par ces étapes cruelles : prétendre que tu t'en fichais, aka la période naïve où tu étais persuadée que c'était juste pour les faibles de taper son nom dans la barre de recherche google. Puis, sans t'en rendre compte, tu avais finis par glisser vers l'extrême opposé, consulter nerveusement les vues sur youtube, attendre fébrilement les résultats de l'hanteo, te dandiner sur place pendant le calcul des points du Music Blast. Des milliers de chiffres qui te décrivaient en tant qu'idol et personne. Tu avais finis par les lire, ces commentaires: trop petite, trop grosse, trop bizarre, trop bruyante, trop discrète, pas assez de lignes, trop de lignes. A la fin, tu avais fini par en rire, parce que tu en avais tellement lu qu'il ne restait plus grand chose à inventer. Sauf peut-être les théories Illuminati, les Reptiliens ou les Extra-terrestres.

« Entre autre, une membre qui s'en va, et les doutes arrivent au galop. » Lynn, bien sûr. Mais il y en avait eu d'autres avant. Tu cherchais encore à comprendre ta part d'implication dans tout ça. Il y en avait trop, et celles qui concernaient ton apparence étaient certainement beaucoup trop nombreuses pour ta santé mentale. C'est pour cela que tu avais arrêté de prendre des décisions, et que tu laissais les stylistes décider ta nouvelle coupe, ta nouvelle couleur, ou à quel point ta prochaine tenue serait courte. Tu tentais vainement de ne pas tomber dans le vice de ces filles qui comptent les calories de tout ce qu'elles ingèrent. Tu savais que si tu commençais, tu ne pourrais probablement pas t'arrêter. Autant vivre dans l'ignorance.

Tu avais assumé que les garçons de Vict3ry étaient un peu le genre à se raconter leurs expériences amoureuses, et à se taper le dos virilement en se racontant les détails. L'expression de Jaejin lorsqu'il parlait d'Heeho devenait donc quasiment indéchiffrable pour toi. « C'est donc vrai. » Tu articulais en plissant les yeux. Tu n'avais jamais eu la confirmation, tu avais seulement entendu les rumeurs, et tu t'étais dit que c'était sans doute juste une amitié qui dérangeait la presse. Au final, il y avait donc bien plus que ça. « Woah. » Tu lâchas un rire nerveux en sentant l'amertume qui semblait emporter le garçon. A l'écouter, tu avais l'impression qu'Heeho faisait du chantage à Minoh, ou quelque chose du genre. Une gold digger, comme on disait dans le milieu. Tu avais envie de poser des questions, mais ce n'était pas le moment, ni l'endroit, et tu devinais qu'il valait mieux ne pas trop insister.

Ta théorie sur les effets de l'alcool sur Jaejin commençait à se confirmer, et tu avais du mal à cacher ton hilarité. « Safe, hmm hmm. » Tu répétais, parce que c'était tellement aberrant que tu avais besoin de prononcer toi-même ces mots pour être sûre. Ton sourire se figea légèrement lorsqu'il t'évoqua. « Mmh, oui, on fera ça. » Non. Mais ta réponse était plus douce parce que tu sentais qu'il ne pensait pas forcément tout ce qu'il disait dorénavant, et tu n'allais pas le lui reprocher. Te faire choper par la presse avait été le début de la fin, alors tu ne pouvais pas le souhaiter pour Jaejin, et tu n'avais pas forcément envie de te replonger dans ces souvenirs non plus. Enfin pas dans une boite de nuit, et des dizaines de personnes autour.

Discrètement, tu t'emparais de son verre pour le décaler plus loin, hors de sa portée, tout en souriant, l'air de rien. Pendant qu'il réfléchissait, tu te demandais si son esprit avait complètement divagué vers d'autres horizons, jusqu'à ce qu'il finisse par répondre. Et là, tu te maîtrisais colossalement pour ne pas exploser de rire. Tu te couvrais la bouche d'un geste de la main pour te contrôler. Chiant. Ok, tu t'étais attendue à pleins de réponses du type "Je ne suis pas vraiment comme on veut le faire penser", mais ça, c'était carrément d'un autre niveau. C'était terrible de devoir t'empêcher de rire, alors que tu voyais qu'il t'avouait cela avec toute sa sincérité, ou tout du moins celle qu'il avait lorsqu'il était dans cet état de non-sobriété. « Shhh, on fera un petit Truth or Dare. » Mais sans les dare. Juste Truth or Truth, du coup, un nouveau concept qui te paraissait absolument parfait. Mais en effet, ce n'était pas le bon lieu, pas le bon moment, et pas les bonnes circonstances.

« D'ailleurs en parlant de ça, il va se faire tard. Je ferais mieux de rentrer. » Parce que tu n'osais pas lui dire que ce n'était que le début de sa chute vers les tréfonds de la fatigue. Tu passais affectueusement ton pouce sur sa joue avec un petit sourire attendri. « Je te raccompagne. » Tu ajoutas en te levant. « Parce que ce serait bizarre si c'était l'inverse. » Ou parce que tu n'avais pas réussi à trouver d'excuse qui arrivait à justifier le fait que ce soit toi qui le ramène, et pas le contraire. Mais ce n'était pas comme si tu avais prévu le truc à l'avance, et que tu avais eu le temps d'y réfléchir. Tu lui tendais la main pour l'inviter à s'en aller avec toi, et tu priais intérieurement pour qu'il arrive à marcher sans trop tituber. Tout du moins jusqu'à ce que tu arrives à choper le premier taxi aux environs.

code par me'ow


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1691
Age : 24 ans
groupe : VICT3RY
rôle dans le groupe : Lead vocal, parolier, compositeur
nom de scène : Jay
occupation : idole, visage de pepero
avatar : Byun Baekhyun (exo)
DC : jisung + eunbi
Points : 180

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t669-jae-jin-make-some-space-idk http://www.lights-camera-action.org/t697-bang-jae-jin-dat-s-right-my-type http://www.lights-camera-action.org/t756p20-bang-jae-jin http://www.lights-camera-action.org/t736-bang-jae-jin http://www.lights-camera-action.org/t713-bang-jae-jin-jaejay http://www.lights-camera-action.org/t8522-vict3ryofficial http://www.lights-camera-action.org/t2248-jay-bang-jae-jin http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Mar 25 Sep - 0:30

Super Duper ☽
Les D.AVENUE avaient dû faire face à de nombreux départ, rien de bien exceptionnel dans le milieu dans lequel ils évoluaient. Leur groupe n’avait pas connu ça, probablement parce qu’ils n’étaient que trois. Forcément, perdre trois leaders, cela laissait perplexe, des doutes, aussi. Il ne connaissait pas les filles plus que cela en réalité. Il connaissait plus ou moins Meili et Lulu, Haru restait un mystère pour lui, n’ayant jamais vraiment échangé plus que quelques mots avec la maknae. La belle relation fraternelle, l’entente familiale de la Yuseong Media, c’était principalement bon pour les médias et les réseaux sociaux, la réalité était toujours plus compliqué même si en soi, c’était plus ou moins une ambiance ordinaire entre collègues de travail, même s’il n’avait jamais eu la moindre expérience dans des bureaux ou ailleurs. Ses seuls jobs avaient été des petits boulots éphémères.

« J’ai jamais dit que c’était vrai ! » Il l’avait bien assez sous-entendu, mais là n’était pas la question. Ses joues se gonflèrent, Jae Jin savait bien que sa crédibilité était moindre. Il parlait trop, aurait dû se taire même si c’était Ahreum. Elle faisait partie de l’agence et il doutait qu’elle aille vendre ces informations. L’histoire complète était stupide, sans doute, un manque de communication dans le groupe, un manque de discrétion de la part du Leader, une cordi-noona qui perdait rapidement son propre rôle. Sa petite amertume envers Hee Ho était probablement trop visible et l’idole se nota pour lui-même qu’il devait apprendre à maîtriser le mépris qu’il éprouvait pour la jeune femme. Elle le méritait, certes, mais si cela se voyait en dehors, tout le monde risquait de se poser des questions et il préférait éviter que quiconque aille fouiller par là-bas, surtout éviter que cette gueuse dise quoique ce soit, il ne savait plus de quoi elle était capable.

Sans doute n’étaient-ils pas si « safe » que ça, mais il apprendrait plus tard qu’une boite de nuit au centre de Tokyo était un lieu plus sécurisé que les toilettes de sa propre agence. Ses sourcils se froncèrent avant de laisser ses lèvres s’étirer dans un sourire quand elle éloigna le verre de lui. Il allait encore plutôt bien. Il ne tenait pas tellement bien l’alcool mais il lui en fallait (un peu) plus pour être à terre ! Il s’amusa de la voir se retenir de rire, même s’il était sérieux. Il n’avait pas une vie incroyable de débauche, il était vraiment chiant, dans le fond. Il avait toujours admiré Minoh et son assurance, son charisme, ses multiples talents, comme il admirait aussi les types ayant une vie bien remplie, qui voyageaient, qui avaient toujours quelque chose de prévu. C’était rarement son cas à lui. Il hocha la tête pour le Truth or Dare, bien que cela ne risquait pas d’arriver ce soir. Pas ici, où ils avaient franchi plus que les limites autorisées.

La déclaration soudaine de sa partenaire le laissa bête. Il leva les yeux vers elle, un vent de panique l’envahissant soudainement. Est-ce qu’il avait fait quelque chose de mal ? La soirée était si nulle que ça ? Il aurait dû écouter Joon Ho et aller à la rivière Han, faire un truc con dans le genre. Quel idiot, pourquoi est-ce qu’il n’écoutait jamais ! Il cligna des yeux quand elle passa sa main sur sa joue, proposant de le raccompagner. « Non, c’est justement bizarre comme ça ! » Si c’était elle qui le raccompagnait, avec son petit air compatissant. Voilà qu’elle l’avait vexé. Et qu’elle le faisait paniquer. La soirée qui lui échappait, si facilement ! D’un coup. Il tentait de retrouver ce qui avait pu causer ce dénouement. Peut-être apprendre qu’il était chiant ? Enfin, c’est vrai que comme ça, on pouvait bien penser qu’il ne l’était pas. Pourtant sa mère lui avait dit de ne pas exposer ses défauts lors d’un rendez-vous, elle lui avait rappelé que les gens le verraient d’eux-mêmes, sans qu’il ne le dise ! Ignorant sa main, il se leva, glissant les siennes dans ses poches après avoir retrouvé son masque et sa casquette.

Passant devant elle, il commença à se diriger vers la sortie, repassant ce qu’il avait bien pu dire ou faire. Ça pouvait aussi être la révélation sur son côté trop peu rebelle ? Jae Jin réalisait qu’il avait dit beaucoup trop de choses qui avaient pu mener à ça. c’était peut-être l’enchaînement en lui-même, en vérité ! Sortant son téléphone, il leva les yeux vers le ciel où la lune se perdait derrière les lumières aveuglantes de la capitale. Sa tête se tourna vers Ahreum. « Je peux commander deux taxis si tu veux ? Comme ça, ce sera pas bizarre. » Pourquoi personne ne lui avait jamais proposé de rôle dramatique dans un drama ? Comme quoi, son assurance de guerrier Celte s’en allait rapidement quand il n’avait pas de micro en main et le maquillage adéquat pour cacher la moindre imperfection. « Est-ce que c’était une mauvaise soirée ? » Il n’osait pas forcément la regarder, le ciel était soudainement bien mieux. Jae Jin pourrait sans doute faire comme Rajesh dans The Big Bang Theory, demander aux filles avec qui il était sorti de faire un topo sur ce qui allait ou non, ça l’aiderait probablement. Ou le ferait sombrer en dépression, dans les deux cas, il fallait voir le côté positif des choses. Ça lui ferait écrire et composer de très bonnes chansons.


code par me'ow


Ugh... I didn't know you could read
♛ En vrai, j'ai jamais d'idée de texte, ni de titre, je suis pas assez fancy aesthetic drama love queen. Le dernier truc, c'est un gif, mais comme il pose... Walla. What a life. J'écoute Gashina au piano. C'est bien ça, Gashina au piano. J'aime bien Gashina.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1464
Age : 21 ans. (18/09)
groupe : d.avenue
rôle dans le groupe : lead rapper, sub dancer, sub vocal, lead carotte
nom de scène : 4R3uM dite "Seo-npunggi le ventilo", première du nom, mère des magicarpes et des tamagochis
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M, D.Avenue main troll, apprend à entretenir son petit jardin secret
avatar : kim dahyun (twice)
DC : seung lully (eye candy), lim gumiho (supernova), baek yeoreum (divine)
Points : 143

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t70-seo-ah-reum-o-je-suis-pas-ton-code-pin-moi-j-te-laisse-pas-3-chances http://www.lights-camera-action.org/t113-seo-ah-reum-o-un-boomerang-c-est-comme-un-frisbee-pour-ceux-qui-n-ont-pas-d-amis http://www.lights-camera-action.org/t114-seo-ah-reum http://www.lights-camera-action.org/t118-seo-ah-reum-o-running-out-of-battery http://www.lights-camera-action.org/t2744-seo-ahreum-da_ahreum http://www.lights-camera-action.org/t6256-daebakavenueofficial http://www.lights-camera-action.org/t3229-seo-ahreum http://www.lights-camera-action.org/t4466-daebak-avenue
Message
Jeu 27 Sep - 23:02

Super Duper ☽ Si tu avais douté sur la réalité des faits concernant la romance entre Minoh et Heeho, au moins la réaction à chaud de Jaejin avait fini par te persuader un peu plus. Ça te surprenait un peu, dans un sens. Peut-être que tu avais imaginé Minoh accroché à une demoiselle inconnue des médias, lui qui avait évoqué la façon dont les médias l'avaient peint en clown dans 'The Leaders'. Mais tu ne t'étais pas mis en tête que ce serait une nana bossant pour l'agence. C'était risqué, c'était même un peu fou, quand on y pensait, mais sans doute plus aisé à cacher des médias.

Prétendant à un moment être le garçon le plus ennuyant de la planète terre, tu vivais un virage à 90° en observant son expression se décomposer sous tes yeux. Tu comprenais peu à peu que tu venais de jeter un sacré froid sur l'ambiance, et tu accusais d'autant plus le coup alors qu'il ignorait ta main adressée à son encontre. L'absence de mots échangés alors que vous vous dirigiez dehors commençait à t'écraser silencieusement. Tu étais angoissée, tu avais envie de parler, de dire, de faire quelque chose. Mais tu restais là, un peu idiote, lui jetant des regards de côté, comme si soudainement, tu n'étais plus vraiment autorisée à créer de contacts visuels avec lui. Finalement, il t'offrit de vous séparer en deux taxis. C'était la confirmation que quelque chose clochait. « ... Quoi ? » Tu soufflais tout en fronçant les sourcils, pas vraiment sûre de bien avoir entendu ce qu'il venait de te proposer. Tes iris se baladaient de droite à gauche, de l'autre côté de la rue, pour tenter d'analyser ce que tu aurais bien pu rater. Est-ce qu'il avait repéré quelqu'un de bizarre, qui serait en train de vous espionner, et que c'était sa façon de te dire que c'était mieux de vous séparer là pour éviter les soupçons ? Tu imaginais tous les scénarios, mais ça ne collait pas.

Et puis vint finalement l'instant tant attendu, la révélation de la véritable raison, celle qui semblait hanter ton partenaire de soirée. « Jaejin, dis-moi. » Tu commençais tout en voyant qu'il évitait de croiser ton regard. Peut-être avait-il peur de la réponse. « Est-ce que tu es habitué à ce qu'on te mente ? » C'était assez direct, comme question. Tu le reconnaissais toi-même. Pas forcément le genre de débat philosophique dans lequel tu irais te lancer de ton plein gré. « Pourquoi est-ce que tu assumes tout de suite que j'ai passé un mauvais moment ? » Parce que ça sonnait vraiment comme si ce n'était pas la première fois qu'il vivait ce genre d'événement, et à l'entendre, ça ne s'était pas forcément très bien fini précédemment. Tu n'avais sans doute pas bien réalisé à quel point tu devais être brutalement honnête. Alors tu le serais, même si c'était étrange de le dire à voix haute. « Ecoute, je voulais te raccompagner parce que je m'inquiète pour toi, et que je voulais être sûre que tu rentres chez toi en un seul morceau. » Tu te tortillais sur place, tu étais trop pudique. Tu n'étais pas habituée à dire les choses de façon aussi directe, sans filtre, sans métaphore, sans laisser place à la déduction pour la personne en face de toi.

« Tu peux dire tout ce que tu veux, Bang Jaejin. Que tu es un grand timide, que tu n'es pas intéressant, que tu es chiant. Je me ferai ma propre opinion, et je n'ai pas besoin de toutes ces étiquettes que tu t'es collé sur le front. Ce ne sont pas elles qui vont dicter si je t'apprécie ou non. » Les mots s’enchaînaient, comme si tu avais vécu en apnée pendant de longues minutes, et que soudainement, tu libérais tout l'air dans tes poumons. Et tu explosais, tu laissais toute cette ribambelle de mots dépasser tes lèvres. « Tu sais quoi. Jouons à ça. Je suis obstinée, totalement inconsciente du danger, et une énorme trouillarde. Maintenant, à toi de découvrir si c'est vrai, ou non. » Tu ne savais pas vraiment si tu étais triste, en colère, ou un mélange de plusieurs émotions. Le rendez-vous n'était pas gâché, mais il semblait finir sur une note amère. « Peut-être qu'il nous faudra un autre rendez-vous, ou des jours, des semaines, pour réussir à répondre à cette question. Peut-être qu'on n'y arrivera jamais. » Tu laissais passer un silence. « J'ai passé une excellente soirée. La meilleure depuis un moment. » Même si la dernière en date n'était pas exactement le meilleur exemple. C'était la triste réalité. Dans ta petite vie vide, remplie d'obligations, de rôles pour des dramas pour te donner une quelconque importance, pour éviter qu'on oublie ton prénom, il y avait eu des étincelles en ce soir. Des lueurs que tu n'avais pas vu depuis longtemps, et tu détestais ce sentiment d'avoir soufflé tout espoir, et de souffleter sur les braises. « Alors, emmène-moi là où tu veux. » Crier sur un pont là où personne ne vous entendra. Marcher pieds nus le bord de la rivière Han. Dans un bar jazz, où vous prétendriez être des hipsters en mal de musique contemporaine. A l'autre bout de Seoul, perdus dans les petites rues désertes, écoutant vos échos se perdre entre les murs. « Ou laisse-moi te raccompagner. Comme je te l'ai proposé. » Parce que tu ne comprenais pas bien ce concept de galanterie qui voulait que ce soit forcément le garçon qui raccompagne la fille. Mais révolutionner les codes de la séduction n'était pas la meilleure de tes idées vu la réaction que tu t'étais mangée. « Mais ne partons pas chacun de notre côté maintenant. S'il te plait. » Et au diable son idée tordue et malaisante de repartir chacun de votre côté dans un taxi.


code par me'ow


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1691
Age : 24 ans
groupe : VICT3RY
rôle dans le groupe : Lead vocal, parolier, compositeur
nom de scène : Jay
occupation : idole, visage de pepero
avatar : Byun Baekhyun (exo)
DC : jisung + eunbi
Points : 180

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t669-jae-jin-make-some-space-idk http://www.lights-camera-action.org/t697-bang-jae-jin-dat-s-right-my-type http://www.lights-camera-action.org/t756p20-bang-jae-jin http://www.lights-camera-action.org/t736-bang-jae-jin http://www.lights-camera-action.org/t713-bang-jae-jin-jaejay http://www.lights-camera-action.org/t8522-vict3ryofficial http://www.lights-camera-action.org/t2248-jay-bang-jae-jin http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Mer 10 Oct - 23:42

Super Duper ☽
Certes, Bang Jae Jin pouvait sans aucun mal prétendre à la couronne du narcissisme. Jugeait-il ses petits camarades pour leurs talents de vocalistes ? Oui. L’un comme l’autre, dès qu’ils tentaient une note trop haute sans y parvenir, un petit ricanement roulait dans sa gorge. Est-ce qu’il lui arrivait de regarder les comebacks des autres boysband avec un sourire fier en se disant que VICT3RY était bien mieux ? Oui, trop souvent sans doute. Faisait-il parfois mine de vraiment apprécier un morceau comme s’il l’entendait pour la première fois, notant combien il s’agissait de pur géni alors qu’il savait très bien qu’il l’avait lui-même composé ? Trop souvent. Sans doute y avait-il une sorte de parallèle entre Jae Jin et Jay, il avait lu des théories de fans sur ça et ça lui semblait plutôt juste. C’était un peu bizarre que des fans fassent ce genre de théorie. Il avait sans doute largement moins confiance en lui et a ses capacités quand il n’avait pas toutes ces lumières sur lui, quand l’univers autour de lui n’était pas musical, quand il n’avait pas vraiment le temps d’anticiper.

Alors forcément, il faisait le con ce soir. Ahreum ne méritait sans doute pas ses petite saute d’humeur qu’il imposait actuellement. Elle l’impressionnait, aussi bizarre et invraisemblable que cela puisse paraître, sans doute parce qu’elle avait plus de caractère et de répondant qu’en avait Sol. Avec elle, il n’avait pas forcément l’impression d’être mieux qu’elle. Encore moins qu’elle devrait s’estimer heureuse qu’il l’invite à sortir. Non, cette fois-ci, ce n’était pas si simple et elle l’aida facilement à se sentir un peu ridicule. Il n’osait pas vraiment lui répondre, encore moins la regarder. Habitué qu’on lui mente, pas vraiment. Enfin, il ne savait pas. Il aimait bien prendre ses propres jugements et se persuader qu’il n’y avait donc qu’une seule vérité possible. Dans sa tête, plusieurs arguments tentaient de se trouver un chemin pour expliquer ce qui aurait fait qu’elle avait passé un mauvais moment, comme elle le disait, mais il préférait se murer dans le silence pour le moment, en adulte responsable qu’il n’était absolument pas.

« Mais y a pas de raisons de s’inquiéter pour moi ! » Virilité fragile, ne pas supporter que l’on s’inquiète pour lui, ni qu’on essaie de le protéger d’une quelconque façon. Il trouvait toujours comment rentrer mais il préféra ne pas polémiquer. Ses yeux se baissèrent vers le sol, suivant le flux de ses paroles sans vraiment oser l’interrompre. Si elle était pudique, il devait l’être tout autant, peu habitué aux conversations franches et sans filtre, il aimait les détours, les sous-entendus pour ne pas blesser pour ne pas être trop direct. Il aimait mettre ça sur le compte des origines japonaise, quand bien même il ne les avait jamais exploités dans son cercle familial. Son jeu le fit sourire, il détourna la tête vers la rue plus loin, songeant qu’il s’agissait un drôle de défi. Définir si tout cela était vrai ou non. Découvrir la vérité semblait être un programme intéressant, surtout s’il fallait se revoir comme ça pour parvenir à une conclusion.

Sa conclusion à elle, néanmoins, le rassura. Une excellente soirée. Et il était en train de tout gâcher, bête comme il était. La fin du discours arrivant, il hocha la tête, pensivement. Encore et encore, cherchant ses mots, cherchant quoi dire. « Je suis désolé, je voulais pas réagir si bêtement. » Mais elle devra bien s’y habituer. Il faudrait qu’il prenne des cours pour redevenir un cool kid. Ou le devenir, tout simplement. « Faisons ça. Laisse-moi découvrir si Seo Ah Reum peut être à la fois inconsciente du danger et une énorme trouillarde. » Un beau paradoxe mais il pouvait bien s’y intéresser de plus près, même si ce n’était pas forcément ce qu’il était censé faire. « On va rentrer, d’accord ? J’ai pas vraiment d’idée de destination fancy. Cette boite de nuit, c’était mon max. » Un rire s’échappa de ses lèvres alors qu’il leva la main pour arrêter un taxi, ouvrant la portière de sa labelsmate. « Après toi. »

Grimpant à sa suite, il indiqua l’épicerie proche de chez lui au chauffeur, craignant toujours de voir débarquer il ne savait trop quoi dans la maison s’il manquait de prudence. Il laissa le trajet se faire en silence, n’osant jamais trop parler devant un chauffeur de taxi inconnu. On disait qu’on pouvait se trahir et qu’ils pouvaient revendre les informations très chères. Une fois à destination, il paya la course, quittant l’habitacle en vérifiant qu’il n’y avait personne près d’eux. « Tu veux venir boire un dernier verre au moins ? T’as jamais visité notre chez nous ! » Il emboita le pas vers la maison qui ne se trouvait pas bien loin d’ici, ne laissant pas le choix à Ahreum, finalement. Ils n’étaient pas en promotion actuellement donc ils faisaient tous plus ou moins ce qu’ils voulaient, tant qu’ils n’allaient pas trop loin de Séoul. « C’est là. » ouvrant le portail après avoir tapé le code, il jeta un bref regard. « On dirait que personne n’est là. Ou ils dorment déjà ? » Il en doutait. Minoh était un oiseau de nuit et Joon Ho aimais travailler la nuit aussi. Glissant sa clé dans la serrure, il ouvrit la porte, allumant la lumière. « Tadam ! C’est notre tanière. » Une grande villa neuve et moderne, choisit par leur manager pour féliciter la réussite et le bon travail du groupe. L’agence leur devait bien ça. « Fais comme chez toi. Tu veux boire quoi ? » Il y avait un peu de tout, chacun ayant des goûts différents, ça aidait clairement la diversification des produits.


code par me'ow


Ugh... I didn't know you could read
♛ En vrai, j'ai jamais d'idée de texte, ni de titre, je suis pas assez fancy aesthetic drama love queen. Le dernier truc, c'est un gif, mais comme il pose... Walla. What a life. J'écoute Gashina au piano. C'est bien ça, Gashina au piano. J'aime bien Gashina.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

Super Duper |#| AHREUM&JAEJIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Super Moto de Bilstain.
» cake super facile
» Nouveau super pack de clan !
» tracteur super sonic ?
» Quelques photos des califs du Super-Moto de Battice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: nord :: noraebang-