AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: outside :: flashbacks

True love (saehee)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 246
Age : 25 ans
groupe : Call of Sirens
rôle dans le groupe : Bruh, partisant du moindre effort, salty guy from afar
nom de scène : Sleeping beauty
occupation : Manager, scénariste, crybaby devant son ordi et ses dramas, animation enthusiast
avatar : Min Yoon Gi (c) queenshady
DC : Min Song Han, Shin Myeong Soo, Im Ha Yun, Myung Ha Won, Na Jin Hwan
Points : 38

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t7334-more-beautiful-than-you-ll-ever-be-wipe-your-drool http://www.lights-camera-action.org/t7350-c-est-un-peu-comme-de-l-eau-de-mer-mais-sans-l-eau http://www.lights-camera-action.org/t7349-kyung-sik#119699 http://www.lights-camera-action.org/t10149-lee-kyung-sik#156716 http://www.lights-camera-action.org/t8532-lee-kyung-sik-kyung_studio#137568 http://www.lights-camera-action.org/t8531-lee-kyung-sik#137566 En ligne
Message
Mar 19 Juin - 6:16






We walked in the same direction
But this place is our last
We used to talk about forever
But we’re breaking each other down
I thought we had the same dream
But that dream became just a dream



— Fin mars, bientôt le début du printemps. Le temps était toujours froid même s'il se réchauffait doucement. C'était idéal pour une sortie, pour une ballade et surtout pour garder l'esprit.

Kyungsik s'était finalement résolu et leur conversation n'avait mené à rien. Il savait parfaitement que les mots ne valaient rien sans acte, et il savait qu'ils étaient arrivés à point de non retour. Il avait pourtant essayé, il avait donné tant de chances à leur relation. Il voulait que ça fonctionnait parce qu'il l'aiamit, et il l'aime toujours Saehee. Tu le sais, non ? Kyungsik t'aime de tout son coeur et c'est pour cela qu'il doit le faire.

Alors il s'était décidé après avoir passé une soirée à écrire, encore et encore. Il avait ouvert son ordinateur vers une heure du matin, après avoir regardé un film eet ne pas avoir réussi à s'endormir. Il n'était pas fatigué et beaucoup d'idées lui venaient à l'esprit. Alors il avait ouver un document word pour regrouper ses idées et se mettre à écrire. Qui sait, cela l'aaiderait peut-être pour un script à l'avenir. Et finalement, ça ne l'aida qu'à ouvrir les yeux sur ses sentiments et sa relation avec Saehee. C'en était trop et ça devait finir. C'était comme une révélation mais il le savait au fond de lui depuis bien longtemps. Il l'aimait, de tout son coeur il avait souhaité finir sa vie avec elle, de tout son esprit il s'était persuadé qu'elle était son âme soeur. Il avait trouvé des choses en commun, encore et encore, se trouvant des raisons d'arranger le tout. Seulement il ne pouvait plus se voiler la face, l'amour ne surmonte pas tout et même s'il savait qu'il aurait pu faire beaucoup pour elle, il se demandait si c'étati aussi son cas. Et il se mettait à douter de plus en plus. Et le doute n'est pas bon dans une relation, jamais.

L'amour se transformant presque en haine, il savait qu'il devait faire quelque chose avant que ça ne dégénère encore plus, avant qu'ils ne finissent par s'entre-déchirer. Alors il prit sa décision, celel de mettre un terme cette relation, à ce film comme il se le disait. Ce n'était qu'un rôle et même si les sentiments étaient sincère, même si leur amour était réel, tout a une fin et c'était maintenant celle de leur relation.

Il avait donc décidé de passer une dernière journée avec elle, une dernière journée en tant que coupls avant que tout ne parte en fumée. Ce serait peut-être le débubt d'autre chose, que ce soit avec elle ou sans elle. Alors malgré une douleur dans la poitrine incessante, il continuait de lui sourire, de l'aimer comme il avait l'habitude de le faire. Il voulait profiter de ce dernier moment, il voulait lui faire plaisir même s'il savait que le souvenir de cette journée lui ferait sûrement plus de mal que de bien. Il voulait juste être égoïste pour une fois, faire passer son envie avant celle des autres, il voulait tenter.

Tu veux manger quelque chose ? Boire quelque chose ?

Kyungsik l'avait finalement emmenée vers un parc pour qu'ils puissent se promener. Il faisait encore un peu froid alors il la ramena vers lui pour la réchauffer. Qui penserait qu'il était sur le point de rompre ? Pas même lui-même ; il se sentait presque hésiter. Il savait que leur relation ne les mènerait à rien, qu'elle était plus toxique qu'autre chose, mais il l'aimait, il la voulait contre lui, la savoir sienne, pour l'éternité.

Seulement, il se devait d'être réaliste, il voulait aussi qu'elle regrette d'avoir choisi sa carrière et pas leur relation, il voulait qu'elle regrette son étreinte, qu'elle regrette son amour. C'était la raison principale de cette dernière journée ; qu'elle se souvienne de ce que c'était d'être avec lui, que le souvenir amer de leur relation la hante lorsqu'il ne sera plus son amant.

Il était vraiment devenu égoïste et mauvais, mais c'est surtout parce qu'il t'aime encore.

(c) SIAL – icons sial & solsken




夢中夢 // 몽중몽
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 116
Age : 29 y.o
groupe : vict3ry
rôle dans le groupe : babysitter à temps plein, chargée des courses, femme de ménage et tortionnaire bsr
occupation : manager, productrice/réalisatrice
avatar : park sora ((eminems))
DC : yang raphaël
Points : 74

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f155-campfire http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f132-groupes
Message
Lun 16 Juil - 22:54






We walked in the same direction
But this place is our last
We used to talk about forever
But we’re breaking each other down
I thought we had the same dream
But that dream became just a dream



— le soleil embrasse l’horizon et éclate en rayons tièdes dans le ciel dégagé.
le printemps pointe le bout de son nez et pourtant les camélias ont fanés ; saehee spectatrice des pétales meurtris venant se perdre au creux de ses propres mains.

journée chargée – corps surmené par un quotidien qui bouffe et qui étouffe,
quotidien que pourtant saehee a choisi.
c’est comme se mettre des oeillères pour ne pas voir les brisures qui marbrent vos peaux, jouer à l’aveugle, vouloir avoir les paupières fixées, les paupières collées pour ne pas voir quelque chose de trop douloureux.

elle prend ton invitation pour cette journée comme un nouveau souffle chaud ;
nuage humide venant emplir ses poumons d’une brume bouillante et qui pourtant, quelque part, la rassure.
cette fois les dossiers sont clos et son ordinateur fermé – elle s’accorde en ta compagnie un peu de bonheur, même si elle le sait qu’à demi réel ;
un amour fait de carton et de papier mâché.

son sourire carmin s’évapore dans l’air, et saehee elle tourne le dos à la vague grandiose,
le spectacle en contrefaçon dont elle connaissait pourtant l’issue alors qu’elle n’en entend pas le danger.

le temps s’égraine contre son échine en compte à rebours insoutenable.
épée de damoclès bien en évidence au dessus de vos mains liées, tandis que ses doigts se raccrochent aux tiens alors que vous déambulez dans les rues chargées d’âme vivantes ou errantes.
son pas est léger mais son coeur un peu lourd –
et le myocarde insolent se gonfle tandis que tu l’attires à tes côtés ; elle glisse ses bras autour de ta taille et la courbe de ses lèvres ne retombe pas,
car en cette fin journée saehee se sent adolescente amourachée,
fleur du matin cueillie à l’arrachée,
elle se sent colorée sous tes attentions et ça,
kyungsik,
tu as décide de le lui
a r r a c h e r.

l’enfant est amoureuse, sans doute,
à retenir les derniers éclats de sentiments entre ses mains avides pour mieux te garder auprès d’elle.
c’est fini,
elle le sait,
pourtant elle est là et elle te sourit, comme si vous alliez traverser sans problème ce nouvel hiver.
elle se blottit un peu plus contre ton torse, le visage contre toi à se répéter qu’elle t’aime et que cela ne peut que durer.
mauvaise comédienne, menteuse peut sereine, elle se tire une balle dans le pied dans une légère quinte de rire.

« allons acheter du toppoki, s’il te plait. »

elle te jète un regard lumineux avant de tirer vers le vendeur ambulant.
elle ne veut pas te lâcher.
elle se dit qu’elle ne peut pas te lâcher.

saehee laisse sa monnaie s’échouer dans la paume du vendeur avant de pivoter vers toi, te tendant une bouchée de la nourriture réclamée.
elle semble aux anges ; ailes bientôt brûlées par un soleil trop ardent.
elle n’entend pas le bourdonnement de ton coeur ; la ferraille qui s’entrechoque avant la grande explosion et les liens qui cèdent sous le poids des mots.
elle n’écoute pas les grincements intérieurs en prémices à votre séparation, résultat de tous les mots ayant gangrené votre relation.

« c’est bon ? »

aussi ses lèvres viennent s’échouer doucement contre ta joue, furtivement, la malice dans le regard ;
aussi la tempête se lève et saehee sait qu’il est déjà trop tard.

« ça faisait longtemps qu’on avait pas passé de journée ensemble. ça m’a fait du bien. »
(c) SIAL – icons sial & solsken


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 246
Age : 25 ans
groupe : Call of Sirens
rôle dans le groupe : Bruh, partisant du moindre effort, salty guy from afar
nom de scène : Sleeping beauty
occupation : Manager, scénariste, crybaby devant son ordi et ses dramas, animation enthusiast
avatar : Min Yoon Gi (c) queenshady
DC : Min Song Han, Shin Myeong Soo, Im Ha Yun, Myung Ha Won, Na Jin Hwan
Points : 38

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t7334-more-beautiful-than-you-ll-ever-be-wipe-your-drool http://www.lights-camera-action.org/t7350-c-est-un-peu-comme-de-l-eau-de-mer-mais-sans-l-eau http://www.lights-camera-action.org/t7349-kyung-sik#119699 http://www.lights-camera-action.org/t10149-lee-kyung-sik#156716 http://www.lights-camera-action.org/t8532-lee-kyung-sik-kyung_studio#137568 http://www.lights-camera-action.org/t8531-lee-kyung-sik#137566 En ligne
Message
Mer 18 Juil - 4:50






We walked in the same direction
But this place is our last
We used to talk about forever
But we’re breaking each other down
I thought we had the same dream
But that dream became just a dream



— Il se complait dans ce qu'il s'imagine, il se dit que même si tout s'écroule, c'est pour une bonne raison, qu'il doit faire avec. Il la regarde et même s'il ressent une certaine tristesse, une certaine mélancolie, il est encore persuadé que c'est son amour qui le pousse à en finir. Parce qu'on dit bien que l'amour, c'est parfois lâcher prise, arrêter de résister quand la fin est irrémédiable. Il le sait, mais en même il n'en est pas sûr et voudrait s'enfuir, envoyer un message pour simplement couper les ponts, agir lâchement sans regarder derrière lui ; mais ça serait bête, ça ne serait bénéfique pour persone. Alors son regard plonge dans celui de Saehe et il peine à sourire pour donner un semblant de joie à ce moment. Oui allons-y.

Et ce moment qui se veut romantique, qui se veut pourtant mignon est loin de l'être. Il ne retrouve aucune émotion dont il était pourtant habitué en ta compagnie. Il en retrouve rien de semblable à ce qu'il ressent lorsqu'il voit ce genre de scène dans les dramas. C'est vide de sens, c'est comme dessiner un paysage sans y prêter attention, c'est comme prendre une photo et manquer l'objet principal. Cela pourrait être syympathique pourtant, mais rien ne l'aide.Elle semble pourtant oyeuse Saehee, réellement, mais il ne ressent rien. Elle est toujours aussi belle, toujours resplendissante, et il la voit toujours de la même manière, mais son coeur a cessé de battre aussi rapidement qu'auparavant.

Ses excuses ne servent plus à rien, il n'y croit lui même plus du tout. Il le sait, il le sent mais fait tout de même traîner les choses et lance un semblant de sourire en l'accompagnant acheter des ddeokbokkis. Il ne se fait pas prier pour en manger, son sourire s'élargit mais il ne sait pas s'il réussit à faire réel, ou si Saehee a déjà tout compris, si elle voit que le plaisir n'est pas présent et laisse simplement place à de la froideur liée à de la culpabilité. Il doute encore mais veut allonger ce moment où ils sont encore considéré comme étant en couple. Plus que de l'avidité, c'est surtout de la peur, et il déteste devoir l'admettre mais il a simplement peur de la fin, de leur relation nouvelle une fois celle-ci terminée. Et il est un peu lâche aussi, à ne pas vouloir être celui qui mettra un terme à cette relation, mais il le faut, il faut bien quelqu'un pour couper cette ficelle, ficelle transformée en corde autour de leur cou.

Oui c'est super bon ! Ca m'avait manqué. Je n'ai pas vraiment eu le temps de sortir dans la rue récemment.

Il était occupé, et ses pensées n'aidaient pas. Elle doit comprendre non ?

Ca fait longtemps oui, ça me fait du bien.

Il répète et il ne saurait dire si ce qu'il dit est vrai ou s'il agit en perroquet. Il sait simplement qu'il ne veut pas lever le voile sur tout cela. Il veut tout couper de façon nette, de façon à ne pas souffrir.

Et il se répète encore et encore qu'il doit le faire, mais il attend, à chaque opportunité, il repousse ses paroles et se dit qu'il a encore le temps ; alors qe la journée accueille la lune et touche presque à sa fin.

Est-ce qu'on peut aller s'asseoir ? J'ai quelque chose à te dire.

La bombe était déclenchée, il ne pouvait plus faire machine arrière et ce n'était pas plus mal. Ils pourraient enfin parler, il pourra enfin tout lui dire et arrêter de culpabiliser, il pourra peut-être enfin passer à autre chose, même si ça n'arrive pas tout de suite, même si ça prend du temps, même s'il est blessé.

(c) SIAL – icons sial & solsken




夢中夢 // 몽중몽
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 116
Age : 29 y.o
groupe : vict3ry
rôle dans le groupe : babysitter à temps plein, chargée des courses, femme de ménage et tortionnaire bsr
occupation : manager, productrice/réalisatrice
avatar : park sora ((eminems))
DC : yang raphaël
Points : 74

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f155-campfire http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f132-groupes
Message
Mer 18 Juil - 15:50






We walked in the same direction
But this place is our last
We used to talk about forever
But we’re breaking each other down
I thought we had the same dream
But that dream became just a dream



— son coeur bat à tout rompre, manque un battement à chaque fois que tu la regardes. ce n’est pas pour l’amour des adolescents, pas pour la naïveté d’une romance acidulée ; plus quelque chose comme de la peur, de l’appréhension, sentir que quelques chose ne fonctionne plus et que ça ne va pas tarder à lui exploser au visage.

saehee t’aime de travers.
c’est maladroit, comme une enfant ne parvenant pas à maintenir sa prise –
c’est aussi peut-être un choix, à ne pas vouloir relâcher son emprise ;
elle t’aime aujourd’hui presque par habitude, et c’est mal, elle le sait.

il faut dire que tu lui as apporté de la joie, du bonheur, de l’amour – un peu de douceur dans un monde dépourvu de vouloir ;
tu l’as rendue belle sous tes yeux, belle sous tes mots, belle rien qu’en marchant à ses côtés.
elle s’est sentie un peu plus vivante à chaque fois que tu l’appelais, un peu de rose sur ses pommettes ternies, un peu de bleu dans ses yeux endormis.
tu lui as tellement apporté qu’elle a peur de se détacher – à se sentir perdre pied même lorsque le ton de ta voix semble enjoué.
ce n’est qu’une façade – elle le sent.
quelque chose cloche, ne fait plus sens, toi aussi tu essayes de mentir.

tu es aussi mauvais comédien qu’elle,
et ça, c’est sûrement le plus douloureux.

ses mains glissent le long de tes bras, cherches à saisir de nouveau tes doigts.
son sourire tombe un peu, c’est presque imperceptible mais cependant bien visible, avec ses doutes qui naissent et grandissent au rythme du battement de ses cils.
elle hoche doucement la tête, n’ose plus vraiment te regarder. elle se demande si ton regard va parler avant que ta bouche ne le fasse, et ça, elle n’est pas sûre de le supporter.

elle a sans doute le coeur monté à l’envers,
à vouloir poursuivre sa route au coeur de l’hadès plutôt que de retrouver la vue sur un monde insoutenable. ses pas vous guident lentement vers un espace où vous pouvez vous assoir, un banc prêt à accueillir des amoureux,
ou les anciennes romances.
quelques noms gravés au compas ou à la pointe d’un marqueur, des amants qui ne sont peut être plus aujourd’hui – ce banc a sûrement vu passer de nombreux couples, et en a vu aussi se séparer.
spectateur d’une vie qui ne s’arrête jamais, les gosses en furies qui courent et s’exclament,
les grand-mères épuisées,
les jolies filles oubliées.

aujourd’hui, la jolie fille oubliée,
c’est saehee.

elle se demande si elle est si jolie, quand son regard s’éteint.
elle doit perdre de sa superbe en un claquement de doigt ; s’effriter sous le destin.
la beauté,
c’est éphémère,
ça fane comme des pétales effilés.

qu’est-ce que tu voulais me dire ?

léger coup d’oeil vers ta silhouette avant de retomber à ses pieds.
elle accuse un peu le coup et son sourire devient triste, nostalgique, difficile.
quelques regrets qui perlent au recoin de ses lèvres,
elle connait déjà la suite.
alors elle la demande.

ce n’est pas quelque chose de plaisant, pas vrai ?

question rhétorique et pourtant c’est comme pour contrôler le palpitant qui se fracasse contre sa poitrine,
qui s’étouffe petit à petit.

elle n’est pas prête.
elle ne le sera jamais.

léger soupir d’appréhension,
son regard se voile un instant de souvenirs avant de revenir à la réalité.

je t’écoute, sik.

elle aurait juste voulu t’entendre,
pourtant aujourd’hui elle doit être attentive à tes mots, et elle le sait.
(c) SIAL – icons sial & solsken


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 246
Age : 25 ans
groupe : Call of Sirens
rôle dans le groupe : Bruh, partisant du moindre effort, salty guy from afar
nom de scène : Sleeping beauty
occupation : Manager, scénariste, crybaby devant son ordi et ses dramas, animation enthusiast
avatar : Min Yoon Gi (c) queenshady
DC : Min Song Han, Shin Myeong Soo, Im Ha Yun, Myung Ha Won, Na Jin Hwan
Points : 38

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t7334-more-beautiful-than-you-ll-ever-be-wipe-your-drool http://www.lights-camera-action.org/t7350-c-est-un-peu-comme-de-l-eau-de-mer-mais-sans-l-eau http://www.lights-camera-action.org/t7349-kyung-sik#119699 http://www.lights-camera-action.org/t10149-lee-kyung-sik#156716 http://www.lights-camera-action.org/t8532-lee-kyung-sik-kyung_studio#137568 http://www.lights-camera-action.org/t8531-lee-kyung-sik#137566 En ligne
Message
Mer 18 Juil - 23:47






We walked in the same direction
But this place is our last
We used to talk about forever
But we’re breaking each other down
I thought we had the same dream
But that dream became just a dream



— Il a enclenché le processus, il ne peut plus faire marche arrière. Il le sait très bien mais il ne peut s'empêcher de penser à moyen de s'échapper, lâche qu'il est devant sa bien-aimée. Ou du moins ancienne bien-aimée, car il sait que ce qu'il ressent pour elle n'est plus le même amour, c'est différent. Il l'aime encore mais de manière totalement différente, il voudrait seulement rester ami, et ça se voit sur sa figure, dans ses expressions.

Il la suit, le temps ralenti et accélère, il aimerait être en dehors de ce moment, que ce soit avant ou après, il aimerait juste ne pas y penser, il aimerait ne pas avoir à annoncer cette vérité implacable, cette vérité qu'ils connaissent tous deux sans pour autant oser l'avouer.

L'air n'est pas frais mais il sent un frisson le parcourir en s'assayant. Que va-t'il faire ? Il la regarde, le regard empli de tristesse alors qu'il essaye de rassembler ses pensées, les mots qu'il va finir par lui cracher au visage, ces idées qu'on ne pourra pas lui retirer.

Et elle sait à quoi s'en tenir Saehee, elle a compris, elle n'est pas dupe. Et surtout, il n'a rien fait pour cacher la nature de leur discussion. Il en est même content, ça lui facilitera la tâche.

Tu dois le savoir, ou au moins l'avoir remarqué non ? Comment notre relation a viré...

Il prend son temps, il veut choisir les bons mots, il ne veut pas la blesser même s'il sait qu'ils le seront tous les deux au final. Il veut simplement éviter les dégâts, éviter les regrets, éviter de se sentir coupable.

Entre nous, ça fait un moment que ça ne va plus, qu'on ne se voit plus, qu'on est simplement accrochés l'un à l'autre sans réelle raison.

Sans amour.

Il se tut, regardant ses mains avant de relever les yeux. Il devait arrêter de tourner autour du pot, il devait arrêter d'agir ainsi, ce n'était peut-être d'aucune aide pour Saehee, le voir presque hésiter, comme si quelque chose le retenait.

Je pense qu'on devrait rompre.

La bombe est lancée, son regard se fait fuyant et son coeur s'enfouille en lui, se serrant comme jamais, ne lui laissant rien pour alimenter ses poumons et l'aider à respirer. Il se sent presque étourdi, ses doigts tremblent un peu et il se dit que c'est exagéré, qu'il est assez âgé et mature pour prendre cette décision. Mais au fond de lui il sait qu'il était trop habitué à elle, comme une sorte de drogue dont on ne veut plus se passer, et pourtant ils ne se voient plus depuis si longtemps. Pourquoi est-ce que le titre de 'couple' lui tient tant à coeur ?

Il ne sait pas et ne veut pas savoir, il veut simplement passer à autre chose, arrêter de se torturer l'esprit et avancer.

L'endroit est calme et il aimerait que son coeur fasse de même.

Ses yeux se lèvent finalement pour la regarder, voir ses réactions même s'il sait que ce sera dur.

(c) SIAL – icons sial & solsken




夢中夢 // 몽중몽
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 116
Age : 29 y.o
groupe : vict3ry
rôle dans le groupe : babysitter à temps plein, chargée des courses, femme de ménage et tortionnaire bsr
occupation : manager, productrice/réalisatrice
avatar : park sora ((eminems))
DC : yang raphaël
Points : 74

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f155-campfire http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f132-groupes
Message
Jeu 19 Juil - 20:19






We walked in the same direction
But this place is our last
We used to talk about forever
But we’re breaking each other down
I thought we had the same dream
But that dream became just a dream



— son regard s’attarde sur l’horizon où le noir soleil tombe de sa suspension ; la froideur nuptiale s’apprête à parer le ciel de sa cape et saehee sent déjà la glace enserrer ses os.
est-ce à cause de la saison ou bien de tes mots qui viennent, pénibles, s’écraser en vagues éclatées contre sa peau.
ses yeux se baissent en même temps que ça stature s’écroule ; on enlève les dorures, les parures qui la font se relever et il ne reste plus qu’un semblant de quelque chose.
saehee ne vit qu’au travers de ses actes,
et puis de toi, autre pilier quand le frère n’est pas là.
son souffle se retient même si elle connait déjà la suite, suspense inutile présent juste pour se blesser un peu plus.

sa respiration gonfle les lésions à chaque inspiration ; sa silhouette se craquelle et saehee ne peut rien faire pour sauver les apparences.
elle ne te regarde pas ;
tes iris tranchantes peut être trop difficiles à supporter,
car quelque part elle voit un monde tout entier s’effondrer.

elle voulait rester reine, saehee ;
spectatrice de leur amour sur un trône sans superbe.
à se persuader que tout allait bien, ignorant les arabesques d’acier qui commençaient à s’effriter.

ça fait mal.
ça fait mal parce que ce qu’il dit ça les rend un peu moins véritables,
foutre une croix sur tout ce qu’ils ont été d’une parole à demie-avouée.
ça salit ce qu’elle trouvait beau, ça fout une tâche de terre impossible à laver, à ôter,
comme une brisure en plein milieu d’un miroir ébréché.
elle ne sait pas quand ça a commencé à défaillir, et ce qui lui fait peur c’est qu’elle sait qu’ils ont tous les deux continué à mentir.
ça pourrait faire des mois entier que c’est ainsi – et ça elle n’est pas certaine de pouvoir l’affronter.

elle est sans armure, saehee,
elle n’a jamais été la jeanne de son existence,
encore moins de sa romance –
juste une misérable parmi tant d’autres, qui n’a pas su garder celui qu’elle aimait à ses côtés.

et c’est réciproque, quelque part.

ça aussi,
c’est douloureux.

tes dernières paroles tremblent entre ses côtés, s’immiscent dans ses organes jusqu’à l’étouffer.
c’est la grande détonation ; l’explosion grandiose avec les crépitement attendus, le boum fracassant et le souffle qui fait que tout se remue.
et puis il y a le silence ;
la réalisation.
l’observation des dégâts alors que tout est sourd, terreux – la poussière qui couvre les visages.

elle hoche simplement la tête.
que peut elle répondre, de toute façon ?

je sais.

ses lèvres se pincent et ses paupières voilent son regard troublé. ses mains se retiennent à elle-même et tout semble s’arrêter.

je sais que ça a mal tourné.

elle en chialerait.

mais j’ai encore moins envie que ça s’arrête.

détresse de l’abandon et ses paumes tremblent un instant – se raccrochent à ses genoux resserrés.
elle se demande
quand tu as arrêté de l’aimer.

sans réelle raison..

elle répète encore un peu, murmure s’introduisant des interstices de ses pensées, à s’y coincer – faire tout capoter jusqu’à ce que ça tête menace d’exploser.

j’ai envie de te demander de ne pas partir.

sa voix se casse et son coeur tout entier part à la dérive ;
quelques perles menaçant de s’écouler de son regard déphasé.

mais je sais que c’est impossible.

et cette fois,
ce n’est pas toi, kyungsik,
qui va la consoler.
(c) SIAL – icons sial & solsken


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 246
Age : 25 ans
groupe : Call of Sirens
rôle dans le groupe : Bruh, partisant du moindre effort, salty guy from afar
nom de scène : Sleeping beauty
occupation : Manager, scénariste, crybaby devant son ordi et ses dramas, animation enthusiast
avatar : Min Yoon Gi (c) queenshady
DC : Min Song Han, Shin Myeong Soo, Im Ha Yun, Myung Ha Won, Na Jin Hwan
Points : 38

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t7334-more-beautiful-than-you-ll-ever-be-wipe-your-drool http://www.lights-camera-action.org/t7350-c-est-un-peu-comme-de-l-eau-de-mer-mais-sans-l-eau http://www.lights-camera-action.org/t7349-kyung-sik#119699 http://www.lights-camera-action.org/t10149-lee-kyung-sik#156716 http://www.lights-camera-action.org/t8532-lee-kyung-sik-kyung_studio#137568 http://www.lights-camera-action.org/t8531-lee-kyung-sik#137566 En ligne
Message
Mer 25 Juil - 8:29






We walked in the same direction
But this place is our last
We used to talk about forever
But we’re breaking each other down
I thought we had the same dream
But that dream became just a dream



— L'obscure clarité, une oxymore, cette figure de style qui n'avait jamais eu de sens dans l'esprit de Kyungsik. Il comprenait le sens, et à la fois il ne le comprenait pas. Il n'en comprenait pas toute la subtilité, il n'arrivait pas totalement à l'imaginer, à savoir comment l'utiliser, pourquoi, et dans quelles situations. Il avait même fini par oublié son existence, se contentant de ce qu'il maîtrisait et préférait.

Cependant, en cet instant, la signification le frappa de plein fouet. Il le comprit en regardant finalment Saehee dans les yeux. Toutes sortes de sentiments contraires le frappaient en même temps et il ne pouvait rien dire. Il resta silencieux, à l'écouter, ne sachant pas quoi dire, et surtout, ne volant aps envenimer la situation. Car il la hait en cet instant, il l'aime autant qu'il la déteste. Il avait l'impression qu'elle continuait de se raccrocher une illusion et surtout de se voiler la face.

Ce serait juste égoïste.

Pourquoi ne pas vouloir que ça s'arrête ?
Pourquoi vouloir rester en couple ?
Pourquoi ?

Il était perdu, il pensait qu'elle savait tout ça, il pensait qu'elle n'osait simplement pas franchir le pas.

Oui c'est impossible. Ce serait trop difficile de rester, encore plus que de partir. Tu le sais. Ca ne peut pas durer.

Et il ne sait même pas comment ces mots ont pu franchir sa bouche, d'où lui est venu le courage d'être aussi franc.

Peut-être qu'une coupure nette les aiderait à rester amis, plus qu'une déchirure qui les briserait chacun encore plus.

Maintenant qu'il a dit tout ce qu'il avait sur les coeur, il sent ses mains mointes, son coeur prendre trop de palce dans sa cage thoracique, sa tête prise dans un vertige amer. Il a peur, mais il a tout dit, il peut se reposer, respirer. C'est simplement trop dur. Et regarder Saehee dans les yeux l'était encore plus.

Ca prendra du temps, mais ça ira mieux.

C'est pour le mieux. Pour eux deux. Ils devraient réapprendre à vivdre l'un sans l'autres mais Kyungsik était sûr d'y parvenir au vu du peu de temps qu'ils passaient déjà ensemble. Il se permet donc enfin de reporter son regard sur elle, ne sachant plus quoi ajouter, quoi répondre, quoi faire. Il aurait voulu rester un peu plus avec elle, la réconforter, mais ce n'était pas son rôle, ce n'était plus son rôle. Il pourrait l'aider en tant qu'ami, mais pas maintenant, pas tout de suite. Il devrait attendre un peu, attendre que tout ne soit digéré avant d'espérer une amitié.

(c) SIAL – icons sial & solsken




夢中夢 // 몽중몽
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

True love (saehee)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Caly & Jayden ♥ True love never dies? (FINI)
» (f) Emilie de Ravin ❅ The most powerful magic of all. True love.
» Episode 5 : True Love
» Scott McCall ~ How far should a person go in the name of true love ?
» True Love is magic [Madison]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: outside :: flashbacks-