Review des releases solos (Octobre)

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Review des releases solos (Octobre)

KADDICTION
Invité
avatar
Ven 29 Nov - 14:44
SEARCH


La Review des Solos d'Octobre.

Je sais je sais, je suis encore en retard ~ Mais je glande pas, je vous prépare un gros truc ! Un truc qui risque de vous plaire d'ailleurs ~

En attendant, que s'est-il passé en Octobre ?

YUSEONG MEDIA

JELLYB & JAY - 'DREAM' ✬ Une ballade parfaitement maîtrisé. Une véritable discussion musicale entre deux artistes qui montrent une expérience, une assurance et une technicité irréprochable. Tout ça accompagné par une instrumental jazzy aux petits oignons, si bien enregistré, qu'on peut presque sentir la peau de la batterie quand le batteur frappe dessus. Le pianiste lead cette dance minutieuse, accompagné d'une contre-basse qui tient toute la structure du morceau. Un MV assez simpliste mais si agréable à regarder. Devant tout ça, on se tait, on écoute et on a l'impression que c'est déjà noël.

Verdict ?:
 

HOOK3D - Jenga (feat. JUNO) ✬ HOOK3D revient avec un morceau aux antipodes de sa dernière chanson. Un morceau assez old-school dans sa structure avec une guitare en lead mélodique. Quelques artifices pour habillé le morceau mais on est quand même sur quelque chose d'assez simple et épuré. Tout ça pour qu'on entende surtout sa voix. On va pas se mentir, elle envoie la petite. Y a un groove qui ressort de ce morceau qui vient aussi de la chaleur de la voix de HOOK3D. Et quand à cela s'ajoute un rap minutieux de la part de JUNO, on ne peut qu'applaudir. Le morceau est vraiment la rencontre entre deux grands artistes, il y a peu voire pas de défaut. On se laisse porté et on apprécie. On se laisse surprendre par un solo de piano incroyable et on se croirait dans les années 30.

Verdict ?:
 

MIN.K - 'SHEEP' ✬ Meh. Des débuts sur le territoire chinois pas très convaincant. Min.K perd de la subtilité de morceau comme 'Addict' ou 'Don't Wait For Your Love' pour nous lâcher 'SHEEP'. Un morceau très hip-hop qui sonne pourtant beaucoup trop forcé. Trop forcé parce qu'on sent que ça a une volonté à être cool plus qu'être vraiment cool. L'instrumental n'est pas très agréable à écouter parce que tout est noyé sous le lead mélodique, une sorte de trompette distordu et pitché. Pour ensuite partir sur une sorte de drop trap sucré Min.K adopte un flow assez rigide qui n'est pas très prenant et donc qui nous laisse nous rendre compte de toute la pauvreté du texte. ("Be careful sheep in the neighborhood'... 'Oh I am the sheep'... 'Oh that china sheep') Pas grand chose à sauver de ce morceau. Peut être le clip qui a des effets visuels et une esthétique assez sympa.

Verdict ?:
 

REAGAN - 'SEXY LADY' ✬ Après Wedding Dress, Reagan revient avec 'Sexy Lady'... Je pense que le morceau est encore pire que Wedding Dress. Sûrement parce que Wedding Dress avait un côté vieux mais pour lequel on pouvait trouver son charme. Avec Sexy Lady, on est vraiment dans les vestiges de la Kpop. Le morceau ne pouvait pas être plus cliché que ça, des effets sonores assez vieillot mais qui sont utilisés tels quel sans véritable retravaille derrière. Des claps de MAO natifs aussi qu'on reconnait sans grand mal. Reagan est loin, très loin, de son niveau vocal. J'en veux pour preuve des morceaux comme 'WANT' ou même 'Wedding Dress'. Sa structure est classique sans charme, ni surprise. Il n'y a même pas de fond dans les paroles, ni un MV pour rattraper les meubles : Que ce soit au niveau des cadres, des coiffures, de la chorégraphie, des tenues, des lumières... Le morceau aurait été un carton et un super morceau il y a de cela 15 ans. Pas parce que ça sonne vieux et tout ce qui sonne vieux me déplait mais parce que la musique était différente à cette époque. Le morceau s'inscrivait dans un style, dans une esthétique, etc... Sauf qu'on a évolué. la Kpop a évolué et 'Sexy Lady' a toutes les caractéristiques d'une époque de la kpop révolue, et rien de plus. Mon discours aurait été différent s'il y avait un retravaille, une nouvelle approche. Comme pour 'I AM NOT ALONE' de Seleste par exemple. Mais là, le morceau n'ajoute rien à ses caractéristiques, il se contente de les calquer et de les refaire mais 15 ans après.

Verdict ?:
 


WANDERLU$T ENTERTAINMENT


MILA _ 'CHICA' ✬ Une nouvelle victime d'une des formes du SREMS (Syndrome de la Release Estivale Mais en Septembre) mais en Octobre. Cette blague à part, que dire sur ce solo ? Un peu déçu. Le morceau est vraiment très formaté pour être un tube estival et comme c'est pas la période, il perd pas mal de son intérêt. Pas parce que le morceau ne peut être écouté qu'en été mais parce qu'il calque point par point les morceaux de type "caliente", qui donnent envie de danser. Le problème ? Ces morceaux n'ont pas grand chose à amener que le fait qu'ils sont dansant. CHICA est un morceau qui bouge mais il n'a pas grand chose de plus pour lui. La performance vocale de Mila est en dessous de ce qu'elle peut faire dans des cadres moins restrictifs. CHICA sonne comme un point finale assez faiblard de la trilogie estivale de MILA. N'oublions pas que les deux morceaux qui précèdent sont "TOUCH" et "BUBBLE POP!" qui sont deux morceaux aussi calibrés mais bien plus innovants que CHICA. Je suis un peu déçu, je l'avoue.

Verdict ?:
 

JANG NARA ; TIME LAPSE ✬ Une birthday song, c'est un peu de la triche. Les feels sont présents avant même de l'écouter et quand Nara me sert une ballade aussi efficace, bien voilà je suis pris. J'ai envie de prendre mon briquet et de l'allumer dans les airs. L'orchestration est superbe, un mélange d'instruments à corde comme le violon, d'une batterie qui va à contre-pied de ce qu'on attendrait d'une batterie de ballade, ce piano et cette guitare qui s'unissent dans un but : Sublimer la voix de Nara. Et quelle réussite ! Même dans sa structure le morceau est innovant, mélangeant des éléments de pop-rock avec une bonne vieille ballade coréenne comme on les aime. Le piédestal pour Nara est là, elle n'a plus qu'à tout terminer. Ce qu'elle fait avec maestria, sa voix est plus forte, plus poignante que toute son orchestration même ses choristes (qui font un boulot admirable). Elle brille, on ne voit qu'elle, on l'aime.

Verdict ?:
 


Calypsø - 'DEAR RUDE'   ✬ Wow. Calypsø ne rigole pas du tout en solo. Malgré son jeune âge, elle marque des débuts plus que prometteur. DEAR RUDE est puissant, un morceau qui s'aventure là où les rookies n'osent pas s'aventurer au début de leur carrière : Les chansons de Divas. Laissez moi m'expliquer !  Ce sont des chansons qui sont faites et penser pour mettre uniquement des voix fortes et puissantes. Il y a peu d'artifices et si la voix n'est pas au niveau, le morceau ne peut pas fonctionner. Heureusement, ça fonctionne diablement bien sur DEAR RUDE.  Un côté swing, cabaret que j'aime pas mal. Une batterie et des percussions empruntés à la MAO, sûrement pour moderniser le tout. Ensuite, il y a une dichotomie entre l'instrumental et la façon de chanter de Seleste. Un clip en Noir et blanc pour continuer dans cette idée de chanson entre deux age. Le super passage de rap y participe, un flow impeccable qui redonne un souffle à la chanson, brouillant encore les pistes d'un morceau vintage ou moderne. Un bon morceau qui promet le meilleur pour Calypsø

Verdict ?:
 


Haze ; 'WHO DAT B' ✬ Rarement entendu une instrumental aussi particulière. Elle est pas incroyable mais si singulière que rien dans le paysage musicale coréen me rappelle ça. C'est à la fois sombre, froid et plein de force. A cela s'ajoute un rap qu'Haze maîtrise parfaitement. Je lui reprocherais un manque de diversité dans son flow qui se fait assez rapidement plat et redondant. En mettant de côté le pont avant le dernier refrain, y a un coup de fouet qui est donné qui est vraiment plaisant. Accompagné d'un clip tout en sobriété jouant plus sur ses cadres que sur des effets VFX ou sur une colorimétrique abusive, c'est propre, c'est beau, c'est contrôlé. Ainsi, Haze est mise en valeur à la fois par la musique mais par le clip. Marquage d'une évolution musicale, Haze plonge dans l'autotune avec une maîtrise assez dingue.  Hâte d'entendre ce qu'elle fera après ça ~

Verdict ?:
 

HUANHUAN - '犟' (JIANG)✬ Woah, un morceau très spécial que nous livre Huanhuan. Une orchestration assez sombre avec un riff de guitare électrique en plaqué en lead mélodique. Des percussions très subtile, froide et basses avec un écho très aigu. Comme le trot d'un cheval (je sais c'est étrange mais ça sonne vraiment comme ça). Puis le pont arrive et un synthé électronique prend la relève, préparant une montée pour le refrain. Les percussions changent le temps de cette montée. Puis d'un seul coup le drop arrive et on part vraiment sur de la musique à la Diplo, Dua Lipa ou Major Lazer. Ce qui est assez étrange vu qu'il y a côté presque estival alors que toute la construction pour arriver à ce moment est sombre et froide.  J'ai l'impression que le morceau est presque expérimental. Mais je ne vais pas vous mentir, je suis pas sûr de savoir si le morceau est bien. J'ai vraiment eu pas mal de difficulté à cerner la chanson qui vacille entre sombre, froid et coloré et dansant. Mais ça m'a pas déplu pour autant, je trouve que c'est assez équilibré pour ne pas paraître fouilli et gratuit. C'est vraiment étrange ...

Verdict ?:
 

FAITH - 'I DON'T NEED YOU' ✬ Une petite nouvelle chez la Wanderlu$t qui revient avec un RNB saupoudré de musique électronique. Un morceau assez efficace qui permet de donner un peu le ton de son univers. Un synthé en lead mélodique, des percussions très pop et quelques effets pour agrémenter le tout. C'est simple et efficace. C'est peut être même un poil trop simple, enfin je me suis dis ça jusqu'au refrain. C'était un risque à prendre de ne pas jouer sur un typique drop électronique mais partir pour un travail sur des voix réelles "Tell me why".  La voix de Faith est encore un peu timide mais a déjà un potentiel réelle. Un chapeau bas pour l'esthétique du clip, qui commence assez sobre pour se "dégrader" en même temps que les effets s'ajoutent dans la musique, devant ensuite très saturé de couleur et d'effets. Tout ça manque d'expérience, ça sent mais c'est vraiment pas mal.

Verdict ?:
 


SEOK & KSHMR - 'DON'T' ✬ Claque. Dans. La. Gueule. Le morceau est maîtrisé de bout en bout. Avec une KSHMR au look et à la voix sensuelle, qui charme à la première note prononcé. Accompagné d'un Seok toujours aussi charismatique et qui excelle dans son couplet. Musicalement c'est carrément jazzy, remis au goût du jour avec une percussion d'abord composé en grande partie de caisse claire pour ensuite partir sur des basses de 808. La guitare est un régal à l'oreille car elle laisse juste ce qu'il faut de place pour profiter d'une Kshmr hypnotique.  La subtilité de la mise en scène rend une impression de réalisme. Difficile de ne pas penser que quelque chose s'est fait ou se fait entre les deux artistes, non ?  

Verdict ?:
 

KNOCKOUT GLOBAL

King Kyung ; "L.O.V.E" ✬ C'est pas mal. Le morceau a beaucoup de qualité, que ce soit la performance vocale plus que solide de King Kyung. Un flow assez particulier et assez surprenant qui prouve d'une certaine maîtrise de ce qu'il fait. Quelques passages mi rappé qui sont pas mal et qui ajoutent du dynamisme au morceau. Une instrumental qui mélange une structure de balade avec des instruments à cuivre et des sonorités électroniques, très punchy.  Néanmoins, je trouve le tout un peu fouillis. Donc les sentiments que je ressens en écoutant la chanson me semble un peu fabriqué. En vrai, je ne sais pas trop où veut aller se morceau, je ressens une mélancolie, une tristesse mais en même temps toute la structure et les mélodies m'invitent à danser. Les parties se succèdent sans vraiment se raccorder, le travail de transition est un peu faible sur ce morceau. Ce qui donne une impression étrange : Est ce que L.O.V.E n'était pas prévu pour ICN19 de base ? J'ai l'impression que ça aurait beaucoup mieux fonctionner en chanson de groupe qu'en solo.

Verdict ?:
 



FLOW ENTERTAINMENT

CHAEYEON - 'I'M A WOMAN TOO' ✬ A mi chemin entre une ballade et un morceau bien funky, Chaeyeon nous régale avec un groove plus que contagieux. Si j'ai un peu de mal avec les backs masculins assez datés, surtout qu'ils n'ajoutent rien au morceau qui se tient bien tout seul. Le morceau est vraiment par sa voix, sublimée par cette guitare et cette bass qui rappelle des titres de Breakbot ou Bruno Mars par exemple. Le mélange est très réussit avec une structure qui nous ennuie pas une seconde. Les parties arrivent à être attendus (disons classiques pour ce genre de titre) mais parviennent quand même à me surprendre. Peut être parce qu'on s'attend pas à avoir une sonorité aussi dansante avec une voix comme celle de Chaeyeon, qu'on attend plus sur une ballade bien triste. La chanson est mis en image dans un clip assez subtile et plutôt joli. Franchement j'achète ~

Verdict ?:
 

LEE BAE & ELLIE - 'COOL NIGHT' ✬ Petite brise de légèreté sur nos petits coeurs ? Je l'avoue, j'ai secoué la tête et je me suis laissé par ce petit morceau sans prétention. Un couplet plus qu'honorable de la part de la superstar Lee Bae qui répond bien avec la voix fluette d'Ellie. On se retrouve avec une vrai petit hip-hop sucré, celui qui nous fait nous sentir bien voire heureux. Dans sa structure, le morceau suit le schéma classique. Cette simplicité n'est pas pour autant quelque chose de mauvais, au contraire. En ajoutant ce clip en faux Behind The Scenes, y a un côté presque spontané à ce duo. Pour résumer une prestation vocale solide avec une partie rap sympathique, ça donne un petit morceau assez agréable et sans prétention.

Verdict ?:
 

EUNJOO - 'WHO ARE YOU' (feat. SALEM) ✬ Mélangeant les codes du Hip-hop (voire du Trip-Hop) avec un piano en lead mélodique, Who Are You ne brille pas uniquement par son instrumental mais pour une vraie prestation vocale. Eunjoo ne laisse personne indifférent puisqu'elle sublime le morceau soit lors de ses couplets, soit en back-vocal, backant par exemple le passage rap de Salem. Un passage assez court mais franchement efficace et très bien maîtrisé. Dans sa structure, l'instrumental est intrigante. Parce qu'en plus d'emprunter à la ballade, au Hip-Hop, elle emprunte aussi à la musique électronique et en particulier à la Future Funk. Un emprunt qui se ressent dans le dernier passage de Salem avant la fin, avec ce synthé très pitché qui est laissé en lead pendant que les bass s'estompent. Le mélange m'a pas mal plus parce qu'il restait assez léger, agréable à écouter. Comme pour tous les clips de ce genre de chanson, le clip est assez classique. A noter l'utilisation peut être abusive de flair et certains effets qui auraient pu être mieux foutu. Ces deux choses misent de côté le clip a quand même de bonnes trouvailles visuelles, ce qui le rend attrayant.

Verdict ?:
 

AO _ 'ECLIPSE'   ✬ Claque. dans. La. Gueule. Rien à dire de plus. Le morceau est vraiment incroyable. Parlons déjà de ce lead mélodique au synthé, avec des influences presque psychédélique. Le morceau est en grande partie inspiré de la musique électronique, on sent des touches de dubstep/chillstep à certain endroit, on sent aussi un peu de techno, un peu de pop pour la rythmique général. Toutes ces influences fonctionnent sans écraser l'un ou l'autre, un équilibre presque parfait et difficile à retrouver ailleurs. Les parties se succèdent avec une fluidité impressionnante, porté par une prestation vocale d'AO à applaudir. A applaudir pour ce magnifique vibrato sur le refrain parfaitement maîtrisé. A applaudir pour ce ping-pong entre le lead et le sub-vocal, malgré que ce soit AO dans les deux cas, on a l'impression d'une discussion entre les deux. En particulier dans le second pont du morceau. Il y a aussi l'inspiration Jpop à laquelle je n'ai pas fait allusion mais ça coulait de source vu que le morceau est en japonais.  Le clip a une scénographie et surtout une chorégraphie qui me touchent particulièrement.  Pour moi c'est un sans faute.

Verdict ?:
 

GABRIEL _ '천둥벌거숭이' (DAREDEVIL) (feat. OZ & FAUST)   ✬ Vous me connaissez, j'aime le hip-hop ! J'avais pas mal d'attente sur une telle line-up et je n'ai pas été déçu.  Avant de toute chose cette instrumental est d'une efficacité redoutable, cette petite mélodie donne un côté assez enfantin et léger à l'instrumental, permettant à Gabriel de nous prendre à contre-pied avec un flow assez agressif. Une instrumental qui sonne presque 8-Bit, ou sorti d'un jeu vidéo.  Il est très vite suivi d'une OZ qui brille en sortant de sa zone de confort, s'aventurant dans la contrée tant détesté du "Vocoder". La rappeuse l'utilise comme si elle l'avait toujours fait. De plus, sa partie arrive après un refrain très prenant et très envahissant (dans le bon terme, on turn-up fort dessus), donc il est presque reposant en comparaison. Du moins en apparence, OZ nous sort un flow qui glisse sur une instrumental amputée de sa lead mélodique.  Même Faust, nous revient avec un couplet très mélodique qui se marie à merveille avec l'instrumental. Le trio glisse sur l'instrumental avec une nonchalance assez remarquable. De plus le clip est une sorte de délire sous acide qui rend le tout assez mémorable. Chapeaux, les artistes.

Verdict ?:
 

MARY _ 'NEVER BE FINE'  ✬ Oui, oui, oui et OUI ! Ce morceau est une petite pépite de sentiments, un véritable bonheur à écouter.  Un morceau japonais qui embrasse avec brio les codes et les sonorités de la scène indie rock japonaise. Une guitare très douce qui nous surprend par de véritables élans, des solos superbes, la voix de Mary, presque cassé, qui donne une spontanéité et une sincérité au morceau qui le rend deux fois plus touchant. Une batterie qui commence doucement pour prendre de l'importance et de la puissance, en même temps que la voix de Mary.  Une structure purement indie rock qui, au lieu de jouer sur la surprise joue à l'instar de Daft Punk, sur des couches s'ajoutant. D'abord une batterie et une légère guitare, ensuite la guitare sèche est remplacé par une guitare électrique, un silence. Et tout repart ensemble, uni, superbe. Bref. Accompagné d'un clip assez simpliste mais qui retranscrit bien l'idée du morceau en général, Never Be Fine est rafraîchissant, beau, enivrant.

Verdict ?:
 

Voilà, c'est tout pour ma review solo Octobre ! Ce n'est que mon avis mais n'hésitez pas à m'insulter dans les commentaires pour avoir bash votre oppa/eunie/noona (rayer les mentions inutiles) préférés, j'adore ça ! Si j'ai oublié des solos, faites le moi savoir je les ajouterais dans la review des Band d'Octobre !

D'ailleurs la review des band arrivera Vendredi prochain. Et celle des releases de Novembre en solo, Vendredi encore après ~ (Cachez votre joie je vous prie !)

Je sais que je vous ai manqué ! Peace.

article's tags

#review #comeback #dontbemadforyouroppa

KADDICTION
Invité
avatar
Ven 29 Nov - 14:50
KADDICTION

Petite inversion entre la note d'AO & de Gabriel ~ Je sais je sais, je ferais attention Review des releases solos (Octobre) 312228428
REPLY SHARE 623 293
 
Review des releases solos (Octobre)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: technologies :: presse :: netizen corner
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet